Scandale Halimi : la juge Ihuellou, symbole d’une justice collabo soumise à l’islam

Publié le 31 janvier 2018 - par - 47 commentaires - 3 595 vues
Share

Cela fait à présent 9 mois que Sarah Halimi a été assassinée, en pleine nuit, de manière particulièrement sordide, par un musulman du quartier, qui s’est introduit par la fenêtre de son appartement.

Dans le journal Causeur, Noémie Halioua raconte le calvaire de la malheureuse, frappée, torturée, insultée, aux cris récurrents d’Allah akbar, quarante-cinq minutes durant, à 4 heures du matin, sans que personne n’intervienne. Elle finira défenestrée et mourra, à l’âge de 65 ans.

Sarah Halimi, une histoire française

Ce fut alors un grand silence radio, pour des raisons qu’on connaît à présent. Nous étions en pleine campagne électorale, et les journalistes, ainsi que les politiques au pouvoir, ne voulaient pas qu’un tel événement puisse profiter à Marine Le Pen. Les dirigeants les plus en vue de la communauté juive, qu’ils appartiennent au Crif ou à la Licra, ayant décidé que la candidate du FN était le pire danger pour les juifs de France, se feront, honteusement, complices de ce silence d’Etat. Pendant toute la campagne, Gilles-William Goldnadel, avocat de la famille Halimi, sera bien seul à dénoncer la réalité antisémite de ce crime.

Charles Demassieux, une journée après le meurtre, montrait cet assourdissant silence médiatique.

https://ripostelaique.com/un-musulman-de-27-ans-assassine-une-juive-de-66-ans-silence-mediatique.html

Frédéric Sroussi, toujours sur Riposte Laïque, parlait d’une affaire d’Etat.

https://ripostelaique.com/une-affaire-detat-le-martyre-de-sarah-halimi-massacree-aux-cris-dallah-akbar.html

Le pire est que la seule candidate à s’être réellement indignée sera Marine Le Pen. Mais parmi les scandales qui ont suivi cette affaire, le moindre ne sera pas la plainte déposée par le procureur Gregory Weill contre Christine Tasin, parce qu’un voisin de la victime avait retrouvé son livre « Les assassins obéissent au Coran » dans sa boite aux lettres !

Résumé de la ligne collabo du procureur Weill : les islamistes tuent des juifs en plein Paris, poursuivons ceux qui dénoncent les assassins !

https://ripostelaique.com/france-collabo-sarah-halimi-massacree-le-procureur-weill-poursuit-christine-tasin.html

Mais dans cette affaire, le sordide n’aura pas de limite. En effet, la justice, au service de l’appareil d’Etat, multiplie les prétextes, depuis ce crime raciste, pour le banaliser, nous faire le coup du déséquilibré en crise, occulter la religion de l’assassin, et surtout les cris haineux et antisémites proférés 45 minutes durant.

Allant au bout de cette ligne, la juge Anne Ihuellou vient donc de refuser de classer comme antisémite le meurtre de la malheureuse retraitée.

Comme si la soumission de cette justice de dhimmis aux islamistes n’était pas suffisamment évidente, plusieurs décisions, ces derniers jours, viennent de confirmer que cette magistrature, à de trop rares exceptions, ne pouvait plus prétendre rendre la justice au nom du peuple français, mais qu’elle agissait de plus en plus comme une justice d’exception, au service de l’islam.

A la fin de l’année 2017, notre président israélien, Guy Sebag, a été convoqué par la Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne et son chef, le commandant Robidou. Le prétexte : un signalement du Mrap, suite à la campagne d’autocollants impulsée par Riposte Laïque et Résistance républicaine. Il y a quelques jours, c’était au tour de Christine Tasin de subir un interrogatoire policier pour les mêmes raisons. Bien sûr, dans les deux cas, le Parquet, aux ordres du gouvernement, a donné suite au signalement, et demandé à la police d’enquêter, avant l’inévitable prochaine inculpation de Guy et Christine.

Le juge Yves Madré, lui, n’a pas hésité une seconde, le 15 janvier dernier, à mettre en examen Pierre Cassen, préférant s’appuyer sur deux décisions de justice où il était reconnu responsable de publication, que sur trois autres décisions, qui l’innocentaient de ce grave délit. Il a agi exactement comme d’autres juges d’instruction, Batoz, Huguet et Van Geyte, l’avaient fait précédemment, alors que notre fondateur leur a fourni à tous des dossiers solides, prouvant qu’il n’était plus directeur de publication depuis octobre 2012, même s’il demeure actif au sein de notre mouvance.

De même, les patriotes n’oublieront jamais l’inique et scandaleuse condamnation de Pierre Cassen et Pascal Hilout, par la 17e Chambre, puis la Cour d’Appel, où, à cause des juges Claude Civarelo, Marie Mongin, Alain Bourla, Sophie Portier, François Reygrobellet, Sophie-Hélène Château. De manière scandaleuse, ils durent acquitter la somme exorbitante de 30.000 euros, tout compris, pour avoir simplement expliqué la stratégie de conquête de l’islam, et comment s’en protéger. Les peines de prison avec sursis demandées par le procureur Chauvelot sont également encore dans les têtes, tout comme celles demandées par le procureur Chevrier à l’encontre de Christine Tasin.

https://ripostelaique.com/sophie-portier-nique-la-france-mais-pas-touche-a-lislam.html

Vous avez appris, dans l’interview de Sébastien Jallamion par Martine Chapouton, que l’ancien policier avait été entendu par les gendarmes de l’Ardèche, suite à un nouveau signalement du CCIF, émanation des Frères musulmans, qui ont osé signaler au Parquet que Sébastien avait twitté : « Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans ». Comment ne pas qualifier de « collabo » et de « dhimmi » le Parquet et ses magistrats qui ont pu instruire un tel signalement ?

https://ripostelaique.com/sebastien-jallamion-convoque-chez-les-gendarmes-sur-denonciation-du-ccif.html

Nous pourrions parler des prochains procès qui attendent Pierre Cassen et Christine Tasin, suite à la plainte, elle aussi instruite, de l’association musulmane d’Auvergne, liée elle aussi aux Frères musulmans, « L’Aube du Savoir », suite à un reportage de Maxime Lepante, lors d’une de leurs fêtes auvergnates.

Nous pourrions parler aussi de tous ces procès intentés à Christine Tasin, pour avoir utilisé des qualificatifs à l’encontre de l’islam qui lui vaudront les tribunaux, montrant que les procureurs et les juges avaient réintégré dans leur logiciel le délit de blasphème, et qu’ils se comportaient comme si la France était désormais régie par les règles de la charia.

Une magistrature docile, aux ordres du pouvoir, passe son temps à relativiser les crimes commis au nom de l’islam, à en nier la nature, à en absoudre les auteurs, à les remettre en liberté, quand elle s’acharne sur les résistants qui pointent du doigt la vérité, et la nature du dogme au nom desquels se commettent, tous les jours, des crimes et autres actes de barbarie, en France, en Europe et dans le monde.

Dans un récent édito, Cyrano expliquait les raisons pour lesquels il s’affranchissait de la règle s’interdisant de commenter une décision de justice. Il multipliait les exemples prouvant l’acharnement des magistrats actuels contre les trop rares résistants.

https://ripostelaique.com/et-comment-que-nous-allons-commenter-les-decision-de-justice-des-magistrats-collabos.html

Et il concluait par un rappel historique incontestable. « Ainsi, à la fin du XIXe siècle les juges condamnaient les juifs. En 1936 ils condamnaient l’extrême droite. De 1940 à 1945 ils condamnaient les résistants. A partir de 1945 les mêmes juges, jamais inquiétés, ont condamné les collabos. En Algérie, de 1954 à 1962, ils condamnaient les terroristes du FLN et leurs complices, dont certains seront guillotinés. Après 1962 les mêmes juges condamnaient les militants de l’OAS ».

Il aurait pu ajouter que, de tout temps, les résistants ont eu de la mémoire.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Inikette

J’avais l’information que lors de ce crime, les voisins avaient alerté la police, qui avait refusé d’intervenir sous prétexte que les faits concernaient des spécialistes ! Si les flics du poste étaient venus, la femme aurait été sauvée !

Inikette

C’est un crime Musulman ! Antisémite, antichristianique, antioccidentale, antiblanc, antinègre, ce ne sont que des adjectifs ! Le nom c’est Crime Musulman ! Pas Islamique, ni islamiste, mais Musulman modéré, extréme, premium, medium mais tous Merdum !

CLV

La justice française n’a plus rien d’une justice intègre, elle n’est qu’une justice fossoyeuses, remplie de juges arrogants, odieux, haineux, gauchistes et soumis à leur maître Macron, des loosers. De minables idéologues qui enfreignent et interprètent délibérément les lois françaises pour assassiner les patriotes. Ils se prennent pour des petits rois et préservent leurs intérêts personnels en sauvegardant nos bourreaux les Mahométants. Aucun charisme, aucune dignité, aucune éthique de leur profession, des imposteurs comme le Macron. Quand on trahit les valeurs et encore plus l’humain, le boomerang revient obligatoirement dans la face de ces crapauds et j’espère que la sentence sera violente et humiliante pour cette engeance.

Adolphe Benoît

Justice « Mur des Cons » ?

Taverny

Refuser de voir l’antisémitisme là où il existe est injuste !

hagdik

Va bien falloir que çà se paie un jour prochain …

Inikette

Hagdik : Oui, bien d’accord ! Et deux mots « paie » « prochain » qui importe si on veut assécher cette fosse à merde étatique !

Dunois

Les juges islamo-collabo dont on connaît les noms sont des traîtres en temps de guerre. On ne peut pas les juger avec un tribunal ordinaire et on ne peut pas (pour le moment) constituer un tribunal populaire. Il ne reste plus qu’une chose à faire. Connaître leurs adresses et s’y rendre pour les butter les uns après les autres. C’est comme ça que la justice doit être appliquée de nos jours. On n’a plus le temps à perdre.

Rosa Ire

Il n’y a plus rien à ajouter sur cette justice de minables, de collabos et de dhimmis. Tout a été dit maintes et maintes fois…
Halimi, Laura et Mauranne, le Père Hamel, les victimes du Bataclan, de Nice… Tout ça ne les touche pas et ne les ébranle pas dans leur idéologie.
Le plan de carrière d’abord !
Par contre, si leurs enfants, leurs frères, leurs soeurs, leurs parents se faisaient éclater la tête ou égorger par un djihadiste, on pourrait peut être s’attendre une réaction de leur part, peut être un réflexe de survie ?

shinobi

virtualité totale de l’être inhumain,concue par le nouvel ordre mondial, esclavagiste, manipulateur, et révolté contre ses origines.tracage par le web 666.world wilde web, le chiffre de la bête.le www se rapporte a l’alphabet alpha-numérique de la torah hébraïque. c’est a dire au chiffre de la bête, qui est un nom humain.

dufaitrez

Ayant suivi cette affaire dès le début, une chose me trouble !
Pourquoi le CCIF et Klarsfeld ne sont-ils pas montés au créneau selon leur habitude ?
La suite devient « logique »…..

André Léo

Lundi, la juge d’instruction, Ihuellou, a rejeté la demande de requalification en crime antisémite, parce que la « reconstitution sollicitée n’[était] pas compatible avec les contraintes liées à l’état de santé du mis en examen…(CF le monde)
Du guigouïsme scélérat, du nom de cette ministre péhesse qui avait institué la présomption de culpabilité des victimes. L’assassin captagoné a donc été déclaré irresponsable par la juge, et les parents et amis de la victime devront traîner cette infamie judiciaire comme un boulet.
Aux dernières nouvelles, le parquet aurait fait appel, en requalification de cet acte de barbarie en crime antisémite. À vérifier et à suivre.

Patrick Granville

SF une noble profession est représentée par un mur des cons y’a dû soucis à se faire pour ceux qui croient encore allah justice de leur pays et ceux qui ont l’outrecuidance de porter la robe et l’hermine. La déontologie et l’ethique Ont disparu de ce que fut ce noble métier: celui d’exercer la justice au nom du peuple et pour le peuple. Salauds de traîtres à la vertu et de lâches corrompus par le pouvoir.

Laurent P.

> de tout temps, les résistants ont eu de la mémoire.
Et la capacité d’expliquer clairement aux juges jusqu’où ne pas aller trop loin :
https://sitamnesty.wordpress.com/2013/10/10/70eme-anniversaire-de-lexecution-du-procureur-collabo-pierre-lespinasse-par/

Raspoutin

On n’a jamais vu une justice aussi décriée. Coupée de la logique du peuple. Désespérante d’illogique et d’injustice. Qui sont donc ces gens-là qui plus est n’ont à rendre compte à personne ? C’est constamment qu’on entend cette question alarmante. Qu’y a-t-il de plus horrible pour un peuple de perdre tous les jours un peu plus confiance en sa justice ? Oui, c’est affreux et n’augure pas de beaux jours !!!

Francois Desvignes

Ah si….de très « beaux jours »…. justement…..

Vous voulez savoir ? Mettez de l’eau dans cotre cocotte, allumez le feu, bloquez la valve et revenez nous voir !

patphil

ce gars n’a fait qu’obéir aux préceptes coraniques, tuez les juifs, les chrétiens, les non musulmans!
pourquoi lui chercher des poux dans la tête?

un résistant

bientôt nous aurons besoin de beaucoup de bois, non pas pour construire des ponts ou autres ouvrages artistiques, mais édifier des gibets pour pendre tous ces islamo collabos.
comme disait Coluche, je prends les noms !!!!

BALT

Honte aux collabos.

André Léo

Souvent justice varie, bien fol est qui s’y fie.
Deux lieux, deux « crimes » et deux décisions incohérentes des procs et des juges.
Les lieux: Paris, Assassinat barbare du Docteur Sarah Halimi par un islamiste. Sarcelles, Agression d’un jeune Français portant une kippa par une bande de quartier.
Les actes:
-Une bande de djeunes salafisés agresse un garçonnet de 8 ans. Antisémitisme avéré a conclu hier la justice.
-un islamiste entre par effraction au domicile d’une parisienne, Française, docteur,identifiée comme « juive » par le tueur. Après quatre heures de tortures atroces, au milieu des cris et des allah Akbar entendus par le voisinage, la praticienne est jetée par sa fenêtre et succombe. Crime barbare, pas antisémite!
Inqualifiable serait le mot juste…à l’encontre de la justice!

Fifi

Pour la « bande de jeunes » qui a agressé cet enfant portant une kippa, Macron a de suite réagi parce que justement, aucun média n’a dit qu’il s’agissait de jeunes musulmans qui ont agressé cet enfant (alors que beaucoup l’ont compris mais les politiciens et médias ne voient pas les choses de cette façon), mais en fait, c’est parce que les actes antisémites sont UTILISES par les politiciens pour CULPABILISER les Français en les amalgamant TOUS à cela, alors qu’ils sont le fait de jeunes délinquants musulmans violents… C’est juste le résultat d’un antisémitisme issu de l’immigration, mêlé à de la délinquance ultra violente qui aboutit à cela, dans des endroits où il y a cette concentration de ce genre de délinquance mêlée au communautarisme musulman.

Fifi

Alors qu’à la différence, pour l’assassinat de Sarah Halimi, comme il était évident que l’assassin était un musulman immigré radicalisé qui l’a tuée parce qu’il savait que Sarah Halimi était juive, et qu’en plus, ça s’est passé pendant la période des élections présidentielles, il s’est produit que cet assassinat islamique a été passé quasiment sous silence des médias nationaux, en tout cas, le plus longtemps possible car cela gênait les autorités…

Fifi

Quant à cette « justice » qui ne retient pas le caractère antisémite pour l’assassinat de Sarah Halimi alors qu’il est évident, ça prouve juste une ènième fois la soumission à l’islam qui est de partout en France…

André Léo

Notre morale laïque, d’origine judéo-chrétienne a laissé la place à « l’efficacité » de la finance mondialisée. Pas de pitié! Les nations, les peuples, les cultures, les traditions doivent disparaître, se dissoudre dans le grand marché mondial.
Les « grandes écoles » ENA, ScePo, écoles de la magistrature, du journalis’eum..etc ont été créées pour former la technostructure à cette « mutation » anglo-saxone contre nature.
Le pouvoir des médias a été le premier à s’employer à la destruction de notre identité Nationale.

Jmarz

Crime Halimi: Censure d’Etat pour l’élection de Macron.

Venum

Excellent article de Paul le Poulpe. Cette nouvelle affaire Halimi fait froid dans le dos.

JILL

Notre justice est une balance à un seul plateau ;et dans le plateau il y a l’islam .Pour faire contrepoids,comment k’on fait ? Ta gueule !

Francois Desvignes

C’est le bon dieu qui s’est vengé : Halimi cotisait au Crif et votait Macron.

Ca fait une conne en moins tuée par un fou.

Il nous reste à nous débarrasser des salauds.

Joël

Tous ces magistrats + les milliers d’autres qui œuvrent dans les prétoires provinciaux, il y a de quoi faire un sacré beau mur.

un résistant

oui, avec leurs ossements !!

JILL

Les magistrats,ils sont comme ceux de 1940 …tous prêtèrent serment à Pétain,sauf …
un ;on hallucine .En cherchant bien,on pourrait peut-être en trouver un aujourd’hui faisant honneur à son métier .

Paul Crouillebois

Tous Sauf le juge DIDIER qui refusa (un seul sur 4.000 !). Mais à lui seul il n’a pas sauvé « l’honneur de la justice (avec un j minuscule)

Inikette

Et ce juge Didier, courageux, fut évidemment sanctionné par sa hiérarchie, mais laissé pour compte à la fin de la guerre sans doute, alors que les larves ont simplement changé de bord.

Simone GUTIERREZ

Voici la seule chose sensée que Hollande ait dite de toute sa vie :  » la magistrature française est avant tout une caste de lâches et de carriéristes  » .

Inikette

Oui, mais il ne valait pas mieux ! Ses révélations sentent la NeuroSyphilis ! Il a perdu la boule, avec tous ces coups de glands, il a du se faire plomber au Treponem grisum, il a le ventricule mité !

gelin

Sarah Halimi doublement victime avec ce déni de justice.
en France 93% des magistrats syndiqués (68 + 25) sont donc représentés par des organisations de gauche. Le reste l’est par Forces Ouvrières-Magistrats (6,4%) donc je ne connais pas l’orientation politique mais qui semble être de gauche aussi vu son nom.
de ce fait, la magistrature gauchiste a envahi la justice depuis des décennies… néanmoins cette gauche doit avoir une aile caviar puisque les lobbys industriels , pharmaceutiques etc…s’en sortent quasiment toujours…
concernant les musulmans, le verdict nous le connaissons d’avance:déséquilibré,psychiatrique,accidentel,involontaire…
en la circonstance, comment peut on rendre la JUSTICE ? Pourquoi n’y a t-il pas plus de magistrats de droite ou alors vraiment apolitique ?

Inikette

Gelin « Magistrat de droite » : Car selon votre espoir la droite serait indemne de la corruption musulmane ! Jupé qui n’en peut plus d’avaler le sperme de gnoule, Fillon qui les félicitait des 2600 mosquées, Wauquiez qui trouve l’islam France compatible avec une mosquée avec Haut Parleur et prêchant l’esclavagisme des mécréants et des femmes ! L’espoir c’est nous, pas ces putes de politiques ! Il n’y en a aucun pour faire la justice ! 100 € et ils font la prière musulmane ! Les politiques sont nez salopes, vendues au plus offrant, et prêt à tourner leur veste avec le vent !

Adolphe Benoît

J’enrage !

Victor hallidee

Le principal souci des juges : réussir leur carrière, donc une majorité d’entre eux sont toujours du côté du manche.
Il est des époques où être du côté du manche est une compromission qui s’appelle trahison, collaboration,

JILL

Oui,mais ça on le sait après ;quoique les adeptes du mur des cons nous ont permis déjà d’avancer dans le sens où vous l’indiquez .

Joël

Obtenir la LH et l’ONM est un de leur principal souci. Le rouge et bleu sur fond de robe noire est du plus bel effet. Une fois obtenus, ils peuvent se reposer.

Inikette

Oui, mais ce n’est pas le principal, c’est leur seul motif professionnel ! Dans le cours de leurs études, il doit y avoir un enseignement secret, caché, qui leur explique qu’ils sont là pour servir le pouvoir, et non faire justice ! L’innocent est le chef, celui qui vous paye ! Toute contrevenance sera chatiée par éjection !
De plus si vous parlez à un de ces empafés, vous allez vitre réaliser qu’ils sont totalement débiles et cons, mais vraiment incroyablement cons !
Encore un mystère de leurs études ! Peut-être une lobotomie imposée avant la fin de la 1ère année ! Un coup de mandrin dans le corps calleux !
Leur chant est bien « Dans la troupe y a q’des têtes en bois, Tous en croupe et au pas de l’oie, gauche, gauche » !

Ami de la France

De plus en plus se fait évidente qu’il faut un nouveau contrat entre la citoyenneté et l’État, sous forme d’une nouvelle République ou tout simplement la partition. La situation actuelle est insupportable.

Inikette

Allons ami, la partition, et quoi encore ! Toutes ces merdes partiront dès le premier coup de feu ! Ce n’est pas pour rien que l’islam passe par la corruption de nos merdes gouvernantes ! On a jamais vu une troupe arabe gagner une guerre contre une véritable troupe ! Ce n’est courageux que contre les vieillards désarmés ! Il faut se débarrasser de ces merdes qui nous gouvernent !

edgar

Justice pourrie ! Quelle honte !

Yohann le debattant

« Justice »? Quelle justice?

Joël

Pas justice, ce nom est usurpé depuis longtemps. C’est de milice d’état qu’il faut parler.