Scandale pour France Inter : Praud, sur CNews, a invité Bercoff !

Publié le 26 avril 2019 - par - 23 commentaires - 21 189 vues
Share

Un scandale : Pascal Praud a osé inviter André Bercoff sur CNews ! Quelle honte pour France Inter, la chaîne serait trop pluraliste ! Martin Pimentel sur Causeur : « On le sait, France Inter a du mal avec le pluralisme. Alors quand l’animateur de CNews, Pascal Praud, ose inviter le journaliste André Bercoff dans son émission, l’occasion est trop belle de dénoncer cet affront fait à la liberté d’expression et de crier au Bolloré…

« En lançant sa chronique « médias », Léa Salamé a précisé que l’émission « marchait bien ».

« Visiblement, c’est un problème pour la Voix de la France qui sévit sur France Inter ! Mediapart : « Histoire des médias sous contrôle : La « Voix de la France » et de son gouvernement ». En France, le contrôle exercé par l’État sur ce mode de communication va en faire, dans une large mesure, l’instrument du pouvoir politique en place. Dans ces conditions, la délibération caractéristique de l’espace public reste largement contrainte dans l’univers radiophonique. La dissidence n’est pas permise ! Après la censure de la presse au XIXe siècle, le contrôle politique des moyens de communication de masse a marqué le siècle à la radio d’État… Le contrôle de la radio-télévision est parti pour s’inscrire dans la durée, sans que jamais la liberté d’expression ou le pluralisme de l’information ne soient placés au cœur du débat politique. (Félix Tréguer).

« Pascal Praud et CNews se permettent tout ! C’est inquiétant. » Le contenu de « L’heure des pros » fait débat. Ce « talk » accepte les opinions les plus diverses. Pour tout dire, Pascal Praud a même l’outrecuidance d’inviter régulièrement Élisabeth Lévy, et de la laisser parler avec toute la sérénité qui la caractérise.

Témoin : Élisabeth Lévy sur France Inter : « Vous n’informez pas, vous endoctrinez ! »

« Un verrou (la censure qui sévit sur France Inter) vient de sauter : Pascal Praud et CNews permettent tout désormais ! C’est inquiétant ! Ce que la voix de France Inter reproche à Pascal Praud et CNews ? Avoir mis en place un « grand déversoir » de fake news et de théories du complot. Original. En cause, une séquence sur Mamoudou Gassama où le journaliste droitier, André Bercoff, a déversé les théories traînant sur le Net au sujet du jeune Malien sauveur d’enfant. Si la rumeur relayée chez Praud par Bercoff est complotiste, elle était à la mesure de l’intense campagne pro-migrants coproduite par l’Élysée et les médias la semaine dernière.

« Ce manque de « contrôle de l’antenne », comme on dit au CSA, c’est l’occasion trop bonne pour la voix de France Inter d’incriminer l’émission dans son intégralité. Et la rédaction entière de la chaîne CNews, par la même occasion. Salauds de jaunes ! Depuis la prise de pouvoir de l’honni Bolloré à Canal Plus et la grève à l’ex-I-télé, certains ont des petites envies de revanche et aiguisent les couteaux depuis des mois ! »

La censure et la Voix de la France selon France Inter ne provoque pas d’émotion dans les médias.

Pas de syndicats et ni de politiques pour accuser France Inter de donner des gages à Macron.

On reste très surpris par la méthode employée par la voix de France Inter pour dénoncer la liberté d’expression sur CNews. On n’en ne revient pas de la façon dont France Inter veut dénoncer et censurer les autres. Quand un patron est mécontent d’un de ses employés, il peut le convoquer et lui dire ce qui ne va pas. Mais avec la voix de France Inter, toute la censure de la gauche bien-pensante se répand comme un poison.

On peut aimer ou pas ce que Pascal Praud fait sur CNews, mais c’est un succès énorme jalousé par les bobos de la voix de France Inter. Pascal Praud n’a jamais insulté, diffamé ni atteint à la vie privée de personne, c’est pourquoi on se demande si la censure de CNews sur France Inter a « agi sur ordre politique ».

La voix de la France de Macron sur France Inter porte atteinte à la liberté d’expression. Ils perdent la tête à France Inter ! C’est un procès fait à la liberté d’expression ! C’est la bêtise LREM, et c’est désolant !

Ils donnent des gages de soumission à Macron ! Ils ignorent que France Inter est une radio de service public qui n’appartient pas à Macron mais à ses auditeurs. C’est pourquoi il faut dire aux gens ce qui se passe à France Inter notamment en matière de propagande pro-migrants de gauche coproduite par l’Élysée. La voix de la France sur France Inter montre que ses partisans pro-Macron ne sont pas vraiment dignes des fonctions qu’ils occupent. En voulant donner des gages à Macron, ils discréditent le travail des vrais journalistes mené avec sérieux par les collaborateurs de Radio France. Si certains propos sur CNews ont pu choquer la voix de la France sur France Inter, c’est la force et l’honneur d’une démocratie de laisser la parole libre !

La voix de la France de Macron sur France Inter n’augure rien de bon sur les futures campagnes de propagande pro-Macron. Il faut s’inquiéter si à France Télévisions on continue les attaques visant les contre-pouvoirs, quand on sait que « la République irréprochable » évoquée par Macron en campagne est un scandale LREM permanent depuis l’affaire : « Qu’ils viennent me chercher, Benalla n’est pas mon amant ! »

Écoutez la gauche singulière de France Inter ! La gauche pro-Macron s’est indignée sur France Inter : « CNews propose une version low cost de la Fox News américaine, cette chaîne très conservatrice qui fut le tremplin des Sarah Palin et autre Tea Party. » Surtout que Bercoff est le journaliste « qui se vante d’être le seul Français à avoir passé 1 h 30 avec Trump avant l’élection ». Alors, « on sait à quoi s’attendre ».

« En République, il n’y a pas de sujets interdits. Mais il existe une liste noire… Avec des invités qui discutent de l’opportunité de l’immigration en France ou qui qualifient le terrorisme d’islamiste, Praud et ses invités ont franchi la ligne tracée sur France Inter par certains pisse-froid pro-Macron. Panique à bord !

« L’idéologie France Inter prend l’eau façon Titanic. Comme disent les jeunes, gênance absolue… Si l’émission de Praud ne vole pas toujours très haut, elle a le mérite du débat contradictoire spontané, ce qui n’est pas si fréquent. La voix de la France de Macron sur France Inter, devenue la Pravda, pourrait s’inquiéter du pluralisme inexistant sur l’antenne de France Inter, trop occupée à disqualifier ses invités sur la base de leurs opinions ! » Voilà pourquoi, si France Inter est numéro 1, c’est parce qu’elle est « progressiste » !

La voix de la France de Macron sur France Inter est devenue la radio la plus écoutée du pays.

Martin Pimentel, Causeur : « Ça y est, c’est fait ! France Inter est la radio généraliste la plus écoutée du pays. D’après ses vedettes invitée à s’autocongratuler chez Yann Barthès, la raison est simple : la station publique est de gauche et fière de l’être ! Le complotisme et l’audimat, Yann Barthès passe son temps à dénoncer le premier et à décrypter le second dans son émission. Il a consacré 20 minutes à faire la promo de France Inter. Les chiffres de Médiamétrie venaient de tomber : France Inter est passée devant RTL !

« Le présentateur de Quotidien avait invité la « dream team » de France Inter. Quel délicieux entre soi ! Pour Yann Barthès, c’était mieux que les Rolling Stones… Comment ces gens font-ils pour être si brillants ?

« C’était le sujet de la soirée. Difficile de l’expliquer. Ils ne veulent surtout pas pâtir du syndrome BFM TV, laquelle se fait lyncher par les Gilets jaunes depuis qu’elle a crié partout qu’elle était numéro 1. Depuis qu’il a quitté la fromagerie des Deschiens, François Morel se consacre à faire le portrait d’une France qu’il s’imagine en voie de fascisation. Yann Barthès : « Cette première place, est-ce la victoire des bobos-gauchos bien-pensants ? » Où va-t-il chercher ça ? France Inter ne peut souffrir une telle accusation. Ben voyons !

« Si c’est ça être bobo bien-pensant, on assume ! » Le gauchisme culturel effrayant de France inter qui transpire de sa grille des programmes est l’un des meilleurs atouts du « progressisme » pro-Macron…

Voilà pourquoi la Voix de la France de Macron sur France Inter dénonce la liberté d’expression sur CNews !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
patphil

zemmour interdit d’antenne, bercoff sera le deuxième bientot!
autrefois le persifflage était sanctionné, aujourd’hui la moindre idée déviante est un crime

ripostetoutcourt

Article « tellement objectif » qu on a du mal à le lire.

Normal que les lecteurs de riposte laïque n y arrive pas non plus, comme si leur faible niveau intellectuel ne suffisait pas

vincent

Hahaha… parlez donc de « faible niveau intellectuel » en commençant vous-même par écrire correctement ! « Les lecteurs (…) n y arrive pas non plus ». Mais bien sûr !…. LOL

vincent

SVP M. Michaud-Nérard, essayez d’écrire des articles plus synthétiques et mieux structurés car les vôtres sont souvent indigestes et peu compréhensibles, mêlant le narratif au style direct, avec de longues phrases plus ou moins décousues, etc.
Merci d’avance !

frank berurier

les commentaires me rassurent : j’ai décroché à la moitié de l’article. Ca part dans tous les sens !!

Patapon

Écouter Bercoff l’insolent sur  » Sud Radio »,chaque jour,à 12h,est un acte de salubrité mentale.Ca sent le soufre et la poudre,ça fait un bien fou! A la sauce Bercoff,la macronie ,la bien pensance,le politikorect,ça vous a une de ces gueules de traviole,que ça prend des pains,des cachous,des mandales en festival.Andre,vas y,c’est trop bon…

POLYEUCTE

« Liberté d’expression sur CNews » ? Hummm… Jumelle de BFM !
Récent trucage de Macron au Touquet…
Praud ? …Pro du foooot, passé aux infos Télé, et aux Zauditeurs sur RTL ?
Un Ego !!
Bercoff est d’un autre niveau !

BERNARD

Que « la voix de micron » passe 1ère radio est quand même le signe que la pensée unique avance dangereusement. L’audience de RTL a effectivement baissé car la qualité de ses émissions se délite.
Il y a peut être aussi un problème de couverture du fait que FI a un réseau national en FM, ce qui n’est pas le cas de Sud-Radio,que je ne puis écouter que sur mon PC, alors c’est moins pratique.

Boadicea

Rance Inter ment Rance Inter est musulman ! Cette radio est détectante de bêtises depuis toujours ces animateurs bêtes à bouffer du foin.

Wolfgang

C’est Radio Paris en 42 avec Philippe Henriot, ni plus ni moins. La honte de la France
Un jour, le jour où cette guerre civile qu’ils nous préparent avec leur propagande, ça leur coûtera cher.

ASSEMAT

Je n’ai absolument rien compris à votre article. Mal écrit et confus

Le Blob

Normal, c’est parce que vous écoutez trop France Inter.

Renaud

J’ai eu beau me concentrer, cet article est imbuvable tellement il est mal écrit.

ASSEMAT

Absolument d’accord

Paule

Je suis rassurée, je pensais que cela venait de moi !…

Boadicea

Renaud c’est normal vous écoutez Rance Inter comment voulez-vous y comprendre quelque chose ? C’est impossible.

La Hire

Je n’ai jamais écouté Rance sphincter, mais je trouve moi aussi cet article … euh… bizarre.

Crazy Modo

Je trouve que Pascal Praud manque quelquefois de « poigne » pour assurer la sérénité des débats mais au moins le débat laisse sa chance à l’opposition…

dupond 1

Crazy Modo
+1000000000000000000000

Thierry lemetayer

Hé oui même Francois Morel génie des Deschiens est devenu une sorte de précieuse ridicule, mais qu est ce qu il ne faut pas faire pour gagner sa croûte comme disait l autre ! Un peu comme Jean Pierre Ribes qui se croit sincèrement chantre du rire de Résistance (sic) mais qui a toujours été le laquais ou au mieux le fou du roi de Hollande Le rire de Résistance ne peut être allié d aucun pouvoir Mr Tartuffe ! Enfin la pensée bien pensante de France Inter aujourd’hui, qui n a même pas le courage de discuter avec un… lire la suite

Le Blob

France Culture c’est le même poison que France Inter. Il y a juste répartition des tâches entre sales ordures: Sophia Aram sur Inter et Finkelkraut sur Culture. Ceux-ci ne sont qu’ exemples à l’emporte-pièce, parce que Finky ne se gêne pas pour chier sur la gueule du petit peuple, vous savez, « les populistes » aux gilets jaunes…

Patapon

Le Blob,pas touche à Finkie,enlumineur de mes matins du Samedi.L’intelligence et la culture sont denrées trop rares et trop précieuses sur les ondes maléfiques pour être méprisées.

Thierry lemetayer

A Le Blob
Au moins Finkelkrault sait que le peuple existe, contrairement à la Sophia
Il a même tenté de le rencontrer place de la République pendant les Nuits Debout
Mais certains représentants autoproclames du peuple n ont pas voulu de lui…
C est dommage
ne parler qu avec des gens qui ne pensent que comme vous c est la voie royale à la dictature
Respectueusement
tL