Scandales McKinsey : une liste longue comme un jour sans pain…

***

La fiche Wikipédia de McKinsey est édifiante :

https://fr.wikipedia.org/wiki/McKinsey_%26_Company#Scandales_et_controverses

C’est à cette bande d’escrocs que la macronie s’est adressée pour les questions logistiques de la campagne de vaccination contre la Covid-19 :

https://rmc.bfmtv.com/actualites/politique/affaire-mc-kinsey-les-liens-entre-le-gouvernement-et-les-cabinets-de-conseil_DN-202203290259.html

Mais aussi pour produire un rapport sur les « évolutions attendues du marché (sic) de l’enseignant » : 497 800 € ont à cette occasion atterri dans la poche de McKinsey

***

Le coût de l’ensemble des rapports commandés par le gouvernement français aux cabinets de conseil (essentiellement anglo-saxons : on se rappellera que Macron est un « Young Leader » de la French American Foundation, le très puissant lobby des intérêts américains en France) est de quelque 1 milliard d’euros :

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/a-quoi-correspond-la-somme-de-500-000-euros-facturee-par-le-cabinet-de-conseil-mckinsey-a-l-education-nationale_4923851.html

Dans tous les cas, la fonction publique française possédait la logistique et le savoir-faire suffisants pour procéder elle-même aux expertises demandées. Macron a manifestement préféré faire travailler ses potes d’Outre-Atlantique : on n’est pas « Young Leader » pour rien...

***

Jeudi 17 mars 2022, Éliane ASSASSI, rapporteur de la commission d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques, présidée par Arnaud BAZIN, a présenté les conclusions de son rapport :

https://www.senat.fr/espace_presse/actualites/202203/influence_des_cabinets_de_conseil_prives_sur_les_politiques_publiques.html

Il fut une époque où un tel rapport sénatorial aurait fait sauter l’ensemble du gouvernement. Aujourd’hui, rien. Macron reste à +/-30% dans les sondages : circulez, y’a rien à voir… Les Français seraient-ils des veaux, selon un jugement bien connu ?

***

Voici (voir fiche Wikipédia pour le détail) la liste des scandales auxquels est mêlé le cabinet McKinsey :

1. Affaire Enron aux États-Unis.

2. Affaire Boeing en Inde.

3. Crise financière de 2007-2008 aux États-Unis.

4. Délit d’initié du Directeur général aux États-Unis.

5. Dissidents emprisonnés en Arabie Saoudite.

6. Chute de Valeant Pharmaceuticals au Canada.

7. Fête à côté de camps de concentration Ouighours en Chine.

8. Scandale sanitaire des opioïdes aux États-Unis.

9. Scandales en France sous le quinquennat d’Emmanuel Macron.

10. Prix des médicaments aux États-Unis.

11. Industrie du tabac aux États-Unis.

12. Corruption en Afrique du Sud.

13. Détournement de fonds en Belgique.

14. Poursuites pour racket / falsification de documents.

***

Vous constaterez que j’ai enlevé de la liste le « Soutien au régime russe » qui – désolé si je choque les anti-Poutine qui me lisent – n’a rien à faire ici : « En janvier 2021, McKinsey interdit explicitement à ses collaborateurs basés en Russie de participer aux manifestations pro-Navalny, un militant hostile à Vladimir Poutine, et de poster des messages politiques sur les réseaux sociaux. Pour Henry Foy, correspondant à Moscou du Financial Times, rester « neutre », comme le recommande McKinsey à ses employés, dans la Russie de Poutine, revient à soutenir le statu quo, c’est-à-dire un gouvernement autoritaire ». De quoi je me mêle ? Navalny, authentique crapule, chouchou des « gros » médias occidentaux, est totalement discrédité dans l’opinion publique russe. Même Amnesty International a fini par lui retirer son soutien :

https://www.revolutionpermanente.fr/Russie-Pourquoi-Amnesty-International-retire-a-Navalny-son-statut-de-prisonnier-d-opinion

Est-ce qu’on a entendu ce vertueux correspondant à Moscou du Financial Times protester contre le sort odieux réservé par les autorités américaines à Julian Assange ?

***

On remarquera que le nombre d’affaires judiciaires impliquant le cabinet McKinsey dépasse le nombre des scandales Pfizer :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pfizer#Affaires_judiciaires

Macron, lui-même escroc notoire (déclaration de patrimoine à la HATVP, affaire Alstom, et j’en passe, et j’en passe encore, et encore, et encore), sait manifestement bien choisir ses amis.

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

 

image_pdfimage_print
15

8 Commentaires

  1. Macron, francs maçs, piston fils de Fabius, Toutes restrictions, adoptées de suite, et de nuit par le Conseil Constitutionnel, par un Fabius de sang contaminé, renvoi d’ascenseur, Macron avec joli compte en banque, aux îles Caïmans, avec des ristournes de Pfizer et Mc Kinsey, mais, à part ça :
    Aucun conflit d’intérêt, ou en langage clair :
    Corruption massive !

  2. Macron doit rendre tout le fric de dingue qu’il délapide !
    Toute ses dépenses d’argent publique est un scandale !!!
    Comment ose t il se représenter ??? Et qui va oser veauter pour lui ????
    Ils faut que les Macron Trogneux rende des comptes et surtout rende tout l’argent qu’ils ont amassaient
    Comme dirait Poutine il faut les poursuivre jusqu’à dans les chiottes !

  3. macron est un « Young Leader » (voir la liste des personnes issus de la politique, de la finance ou de la presse French-American Foundation sur wikipédia dont
    un grand nombre que l’on ne soupçonnait pas)

    comme le plus qu’ambigu NICOLAS DUPONT AIGNAN (qui se fait passer pour un patriote) et bien d’autres pourri(es) qui sévissent encore aujourd’hui

    prenez connaissance de la liste ici : https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=French-American_Foundation&oldid=190129412

    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/nicolas-dupont-aignan-un-gaulliste-191194

  4. Les oligarchies financières apatrides, dont les instruments majeurs sont La City, Wall Street, Davos et Bildenberg, ont mis la main sur les « Etats Occidentaux » et les dirigent, notamment par Mc Kinsey et consorts. Peut être que l’affaire ukrainienne va modifier l’axe et le contenu du « grand reset » que ces oligarchies nous préparaient.

  5. alors que ce scandale était déjà évident lors « de la stratégie vaccinale » (après interdiction des traitements connus comme préalable) confiée comme par hasard à une officine où travaille le fils du président du conseil constitutionnel, on se demande pourquoi il n’a pas été dénoncé plus tôt

    • Il est évident que la relève est assurée chez les fabuis, après l’affaire du sang contaminé, un fils voyou qui achète sans revenu un appartement de 750000€ maintenant une autre descendance impliquée dans un scandale d’état à plus de 2 milliards d’€, nous sommes certains que les livres d’histoire inscriront en gros titres cette famille SOCIALISTE !

1 Rétrolien / Ping

  1. Scandales McKinsey : une liste longue comme un jour sans pain… – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.