Schiappa cible les mâles blancs français pour protéger les harceleurs musulmans

On n’en peut plus, il n’est question que de cela sur toutes les radios, les télés, la presse en ligne…

Tout cela à cause d’un fait-divers… aux États-Unis, touchant un zozo du show-biz, dont on connaît les us et coutumes. Et révélé par des gourdasses des années après une fois qu’elles ont fait la carrière qu’elles espéraient grâce à leur cul.

Bref, hystérie des pseudo-féministes, Schiappa en tête qui voit là enfin l’occasion d’exister.

Le message entendu partout est clair : la France serait pleine de salopards blancs obsédés par le sexe et qui le disent.

Et le mot magique est sorti, « harcèlement » et proposition de loi en quatrième vitesse pour avoir une bonne raison de plus de condamner le mâle blanc :

Vous êtes bien belle, ce matin, Sophie. Et hop condamné le patron ou le collègue.

Si Sophie ne présentait pas si bien à l’accueil, je ne la garderais pas, vu ses fautes d’orthographe. Et hop condamné le patron.

Sophie, voulez-vous dîner avec moi ce soir ? Et hop, condamné le patron ou le collègue.

Dans la France de 2017… Dans l’Europe de 2017… Dans le monde de 2017…

Véridique. Dans la France de 2017. Dans la France qui connaît les agressions sexuelles de Cologne. Dans la France qui connaît les différentes agressions (viols commis) commises par de gentils clandestins musulmans :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/16/viol-a-bordeaux-les-passants-qui-ont-maitrise-le-migrant-marocain-vont-ils-etre-condamnes-par-macron/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/13/carpentras-un-musulman-commet-deux-viols-le-tribunal-le-laisse-libre-car-cest-culturel/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/31/viol-et-meurtre-de-maria-ladenburger-par-un-migrant-afghan-il-pretendait-etre-mineur/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/28/oui-il-faut-castrer-les-clandestins-qui-ont-viole-la-jeune-polonaise-a-rimini/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/12/traque-dune-femme-seule-par-une-horde-de-musulmans-ils-disent-que-cest-pas-ca-lislam/

Liste hélas sans fin… partout dans le monde, et surtout, surtout, dans les pays musulmans ou en train de s’islamiser :

Reportage de 37 minutes sur le harcèlement des femmes en France par les hommes issus de l’immigration :

http://resistancerepublicaine.eu/2013/02/09/80-des-femmes-egyptiennes-ont-subi-du-harcelement-sexuel/

Schiappa a-t-elle déjà oublié les reportages télévisés, dossier tabou, les cafés interdits aux femmes, les femmes harcelées à la Chapelle-Pujol ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/02/dossier-tabou-oui-le-probleme-cest-lislam/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/19/femmes-harcelees-a-chapelle-pajol-bien-fait-pour-90-cent-dentre-elles/

Schiappa a-t-elle oublié cette inoubliable video tournée à Bruxelles dans le quartier musulman de Molenbeek ?

Sofie PeetersFemme de la rue (Bruxelles)

« Sofie Peeters a réalisé un film en caméra cachée dans les rues de Bruxelles afin de dévoilé au grand jour les insultes quotidienne que subissent les femmes. De la petite phrase de drague aux mots les plus grossiers, Sofie se prends des remarques plein la figure sans aucune raison. Le simple fait de marcher seule avec un style décontracté (et non provocateur) suffit pour qu’elle se fasse emm*rder. Voici un extrait de son film « Femmes de la rue » . »

Le meilleur ? Je le garde pour la fin, il y a à peine 15 jours les Schiappa se répandaient sur tous les médias pour exonérer les « racisés » du crime de harcèlement. C’est pas leur faute, les pauvres, c’est culturel chez eux !

Ils estiment dans une tribune, parue avant-hier sur le très pionnier Libération, qu’il ne faut pas légiférer et encore moins faire appliquer la loi, car cette dernière viserait alors des « jeunes hommes des classes populaires et racisées », qui « subissent déjà, plus que d’autres, le contrôle policier et les violences des forces de l’ordre ».

Tribune à voir ici :

http://www.liberation.fr/debats/2017/09/26/contre-la-penalisation-du-harcelement-de-rue_1599121

La tribune a été signée par des universitaires compassionnels prêts, aujourd’hui, à castrer l’impudent qui sifflerait une belle femme dans la rue. A la seule condition qu’il soit français d’origine.

Elizabeth Brown Université Panthéon-Sorbonne, Paris-I Natacha Chetcuti-OsorovitzCentrale Supélec et Idhes-ENS, Alice Debauche Université de Strasbourg, Pauline DelageUniversité Lumière, Lyon-II, Eric Fassin Université de Vincennes-Saint-Denis, Paris-VIII, Claire Hancock Université Paris-Est Créteil, Maryse Jaspard Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, Solenne Jouanneau Université de Strasbourg, Hanane Karimi Université de Strasbourg, Amandine Lebugle Ined, Véronique Le Goaziou Lames-CNRS, Marylène LieberUniversité de Genève, Marta Roca i Escoda Université de Lausanne, Sylvie Tissot Université de Vincennes-Saint-Denis, Paris-VIII, Mathieu Trachman Ined.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/28/les-bobos-estiment-quon-ne-doit-pas-reprimer-le-harcelement-des-femmes-par-les-racises/

Il est vrai que ce sont encore les mêmes qui osent militer contre le harcèlement « islamophobe ».

http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/07/un-nouveau-guide-illustre-pretend-conditionner-les-passants-a-reagir-en-cas-de-harcelement-islamophobe/

Rien, surtout rien, parce que trop souvent le harcèlement vient de « mauvais élèves », de racailles, islamisées pour certaines, et que pour les salopards, pour nombre de profs, pour nombre de chefs d’établissement, il ne faudrait pas stigmatiser une certaine population. Il vaut mieux conseiller aux parents des nôtres de les changer d’établissement…

Je rêve moi aussi d’un Grand Remplacement à la mode de Mao ou de Pol Pot. Je rêve d’envoyer aux champs toutes ces pétasses, tous ces salauds, qui se gavent avec l’argent de la République. Aux champs ou plutôt en pays musulman.

Moi, je n’ai pas envie de vivre dans leur monde aseptisé où les hommes n’oseraient plus le moindre compliment, où les rapports de séduction n’existeraient plus, où notre gauloiserie et nos éclats de rire nous amèneraient au tribunal. La France c’est des hommes et des femmes qui sont différents, ravis de l’être et ravis de pouvoir se sentir exister grâce à leurs différences.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/16/schiappa-et-autres-hystero-dingues-elles-disent-quoi-contre-le-veritable-harcelement-musulman/

Christine Tasin

image_pdf
0
0

39 Commentaires

  1. Christine, je vos lis toujours avec plaisir tant vos articles sont pertinents mais là, défendre les harceleurs blancs ? Regardez les commentaires des machistes que vos avez réveillé…On ne parle pas des violeurs musulmans c’est vrai mais quelle que soit leur race ce sont des bêtes immondes et ce ne sont pas des gauloiseries innocentes: c’est de l’harcèlement et il doit être puni.

  2. Magnifique texte, Christine.

    Quand on pense que ce sont les mêmes bobos qui ont propagé la techno, les dancefloors… sans parler de tous les lieux de dépravation tels que les cabarets aux spectacles « à poil », cinémas pornos, et autres.

    Il est passé où le « petit bal du samedi soir » où on d’innombrables hommes ont rencontré celle qui deviendra la femme de leur vie ? Et si ces lois en projet avaient été en vigueur à cette lointaine époque, ces petits bals auraient été encombrés de policiers présents là juste pour verbaliser des comportements pourtant sains et honnêtes. Combien de couples ne seraient alors jamais nés?

    Finalement, toutes ces lois liberticides n’ont-elles pas aussi pour résultat de conditionner la population européenne à adopter la séparation sexuelle coranique?

  3. Où allons-nous si un banal et galant compliment masculin devient un délit ? C’est de la folie … Stupéfiante Léa Seydoux qui s’est plainte de ce que ce monstre de Weinstein ait osé essayer de l’embrasser … On ne compte plus pourtant le nombre de films où l’on voit de telles scènes et beaucoup d’histoires d’amour, dans la réalité, commencent par un baiser. Qui eût cru que la demoiselle soit si farouche et si pudique alors qu’elle montre tout et y met même les doigts sans beaucoup de romantisme dans La Vie d’Adèle ? Mais de qui se moque-t-on ?

  4. Tout un livre à écrire sur « Raison et Instinct » ! Sous titré « Respect et Pulsion ».
    Mais plus simplement : « Civilisation et islam » ?

  5. C’est avec une certaine nostalgie que je pense aux Corses, ceux qui, à tour de bras, pour un oui ou pour un non, à l’aide de l’explosif nommé « plastic », faisait régner leur ordre et leurs lois…

    Mais où êtes-vous, mes bons amis Corses ? Ne voyez-vous pas que Marianne a besoin de vous ? Voyez-vous combien c’est urgent et grave ?

  6. Schiappa ne serait-elle pas schizophrène ? Après avoir pondu sous pseudos des bouquins porno destinés à exciter la lubricité du « mâle blanc » voilà qu’elle attaque celui-ci lorsqu’il est tombé dans le piège croyant, le naïf, que toutes les femmes pensent comme elle (et qu’elles sont toutes des s… comme elle le laisse entendre ) ! Schiappa n’est absolument pas crédible dans le rôle qui lui a été attribué.

  7. Schiappa, celle qui a des « responsabilités » au gouvernement de Macron. C’est bien elle qui a écrit 4 livres pornographiques ?

  8. Un seul constat, il n’y avait pas cette sale ambiance dans les années 1970-80. La raison en est simple : le nombre d’africains et de musulmans était minime sur le territoire européen. Désolé aujourd’hui, pas une rue sans voile islamique, pas une balade sans croiser un kami sorti de son bled. Pitié, qu’ils y retournent rapidement ! Marianne est patiente, mais cela ne durera pas éternellement. Un jour, quand elle va s’énerver, le drapeau français va retrouver ses couleurs par « ce sang impur qui abreuvera nos sillons »… Quand ça va cogner, ça va faire mal les muzs ! On vous aura prévenus. Dégagez !

    • Si la rivière est à sec, les prédateurs n’y vont pas. Mais quel gouvernement aura la volonté d’assécher la rivière?
      Aucun. C’est au peuple à le faire.

  9. j’ai enseigné en Ontario (Canada), la cheffe du département de français, à qui je poussais galamment la porte m’a dit qu’elle était capable de le faire! ce que je savais fort bien, ma galanterie s’est arrêtée là ! serais je poursuivi aujourd’hui pour mauvaise conduite? quel monde étrange!

  10. Christine, vous avez tout dit : « On n’en peut plus »
    La solution serait pourtant si simple : être débarrassés de la vermine

  11. Merci pour cette … charmante … Oh qu’ai-je dit ? …. probante réflexion. Hé ben non , je risque tout et je dis: charmante réflexion na !

  12. Raciser, raciser uniquement lorsqu’il s’agit d’étrangers. Alors que le vrai racisme est celui qui manifestement atteint les hommes de nos pays européens dû la « non » couleur de leur peau. Toutes ces pétasses sont complètement débiles, je refuse qu’elles parlent en mon nom.

  13. Je vis dans une enclave algérienne sur le sol français, donc une ville musulmane (Marseille) est je n’ai jamais vu de telles scènes ni de la part de l’Algérie pure souche ni de la part de l’immigré français.

  14. qui « subissent déjà, plus que d’autres, le contrôle policier et les violences des forces de l’ordre ».Ils seraient moins « harceler » si d’aventure la majorité d’entre eux se comportait mieux.Et ma meilleure preuve en est leur densité dans les prisons ! Un hasard sans doute ou la volonté des forces de police de les « coffrer » ?!…

    • Et c’est évident puisque le harcèlement de rue, tout comme les vols, viols, cambriolages, agressions, donc les actes de délinquance en général, sont le fait en majorité, d’hommes non blancs, ce qui fait que lutter contre la délinquance (sanctions pénales plus lourdes… ce qui n’est pas le cas…) et contre l’immigration clandestine permet de régler, non seulement, le harcèlement de rue mais aussi les actes de délinquance. Le débat sur le harcèlement de rue est sorti au moment du harcèlement de rue, agressions et viols que subissaient les femmes à La Chapelle-Pajol par des migrants et qui a eu comme conséquence que plus aucune femme ne circulaient dans cette rue :
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/10/15/01016-20171015ARTFIG00121-harcelement-de-rue-un-projet-de-loi-polemique.php

    • (suite) En fait, cette loi contre le harcèlement de rue n’est que de la poudre aux yeux, mais le fond du problème, c’est que les sanctions pénales contre les actes de délinquance comme les agressions, cambriolages, vols, viols etc…, pour l’instant, ne sont pas suffisantes, et que les cités sont gangrenées par la délinquance (dealeurs etc…) de plus en plus violente et par l’islam radical, ce qui en font des zones de non-droits, et en même temps, l’Etat a laissé s’installer l’immigration clandestine en masse en France depuis 2012.

    • @Allobroge .C’est du baratin ! Les islamo-pépites ne subissent absolument aucun harçèlement policier et encore moins une quelconque violence ; ce discours fait parttie de leur jérémiade victimaire . Bien au contraire , à Paris (je parle de ce que connais )les flics (majoritairement FDS ,environ 80%) évitent soigneusement toute interpellation et tout contrôle envers les « jeunes » allogènes et se rabattent pour se défouler sur tout qui ressemble à des européens bon teint totalement innofensifs de toute évidence ciblés pour leur origine(ados gaulois paisibles , clochards , verbalisation des personnes âgées nourissants des chats dans les squares, contrôles au facies des automobilistes FDS) Etc … Alors le mythe du brave « jeune » immigré victime du racisme des flics ;pas à moi …

  15. Me Frédéric Pichon : « Le procès de Génération identitaire est une atteinte à la liberté d’expression » (AUDIO VICTIME DE CENSURE LA VOIX DE Me PICHON PAS TOUJOURS TRES AUDIBLE )

    Il y a cinq ans, l’action choc du groupe Génération identitaire, qui avait occupé le chantier de la mosquée UOIF de Poitiers, avait défrayé la chronique. Leur procès a lieu ce 20 octobre.
    Me Frédéric Pichon, un des avocats de ces jeunes gens, dénonce ces poursuites politiques qui n’ont d’autre but que de museler l’opinion sur la question de l’islam.

    http://www.bvoltaire.fr/proces-de-generation-identitaire-atteinte-a-liberte-dexpression/

    • les riverains , pourtant les premiers concernés, brillaient par leur absence.
      c’est cette lacheté qui nous perd.
      on avait l’impression que les riverains ne se sentaient pas concernés.
      il y a des communautés plus solidaires et ça fait leur force.

  16. tout petit détail Christine, à Bruxelles il y a des quartiers islamisés partout.
    le quartier où a été tourné le film de sophie peeters il y a 5 ans ( c’est bien pire maintenant ) n’est pas à Molenbeek, il est situé sur les grands boulevards bruxellois à 500 m de la grand place et pas très loin des quartiers chics et touristiques du Sablon.
    il n’y a pas que Molenbeek qui est un repoussoir : 50 % du territoire bruxellois est infecté peu ou prou ! si vous avez envie d’une visite guidée de Bruxelles je vous la ferai volontiers. et dans les transports en commun c’est partout que les femmes se font aborder et tutoyer de manière abjecte avec cet accent roucoulant  » mââ d’môô^iselle tu … « 

  17. Conférence de presse de Sébastien Chenu, Julien Sanchez et Jordan Bardella (VIDEO)

    Conférence de presse de Sébastien Chenu, Julien Sanchez et Jordan Bardella, porte-parole nationaux du Front National, ce mardi 17 octobre à Nanterre : point sur la refondation du parti et la tournée « En avant pour un nouveau Front », budget du gouvernement Macron et actualité politique.

    http://www.frontnational.com/videos/conference-de-presse-de-sebastien-chenu-julien-sanchez-et-jordan-bardella/

  18. j’ai entendu cette Chapiala (j’ignore son orthographe) dire la différence entre harcèlement et drague. Le harcèlement, c’est suivre quelqu’un avec insistance, jusqu’à son domicile. La drague, c’est demander son tel. Je ne pense pas que la femme en jupe trouve agréable qu’on lui demande son n° tous les 30 m, en passant au milieu de jeunes mâles désœuvrés au lieu d’être au travail. Je ne pense pas qu’il soit normal de demander à une inconnue qui passe, dont on ne connait rien, son téléphone. En ne connaissant rien d’elle, donc, à par son physique. Ce n’est pas de la galanterie, c’est prendre n’importe qu’elle femme élégante qui passe pour un objet sexuel, pire, pour une prostituée. Cette ministre ferait mieux de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche, pour éviter de dire des connereries.

    • A cause d’une gigantesque magouille qui s’est produite juste après la guerre et dont plus personne ne parle ,le téléphone automatique avait pris un retard énorme en France ,par rapport aux autres pays de même niveau économique ;c’est la raison pour laquelle aucun homme n’aurait pensé à demander son numéro à une femme ,car ils n’en avaient ni l’un ni l’autre .
      Autres temps,autres mœurs.

      • ce que beaucoup de jeunes ignorent c’est que jusqu’au milieu des années 70 meme à Paris et région parisienne il fallait patienter parfois 4ans pour avoir une ligne téléphonique sauf si on entrait dans la catégorie des prioritaires.
        ça semble hallucinant aujourd’hui mais on a vécu ça.

  19. shiappa elle est très malade ! !! surtout du cerveau !! ! parce que le bulbe lui il travaille (FONCTIONNAIRE )

    • C’est fou comment la fièvre de la jungle ai pu contaminer autant d’européenne en 30 ans !

  20. J’adhère à toute cette analyse et surtout sa conclusion, sans fayotage, uniquement par amour sincère et authentique des femmes. Au moins une celle qui m’a fait naître sans me demander mon avis. Oui, elles sont parfois comme ça, moitié autoritaire, moitié mère.

  21. De plus, en dehors de cette manipulation médiatique pour faire passer cette loi contre le harcèlement de rue, celle-ci ne sera d’aucune utilité parce que de 1, le harcèlement de rue est difficilement prouvable, et de 2, sanctionner d’une amende des populations souvent insolvables, ne les démotivera pas du tout.
    L’Etat ferait mieux de lutter contre l’immigration clandestine et la délinquance en général, notamment dans les cités gangrenées par la délinquance et l’islam radical, car les harceleurs de rue, manquant de respect aux femmes, voir agressifs, sont souvent, soit des migrants, soit des délinquants de cités.

  22. Ce qui est intéressant sur l’article de Marianne, c’est que les féministes savent que :
    1) les « racisés » constituent l’essentiel du bataillon des harceleurs de rue (ce qui est évident)
    2) Mais elle décrètent que ces derniers doivent être blanchis d’une telle accusation (si j’ose dire) sous prétexte que leur statut de « victimes » les absout de toute condamnation.
    D’où que ces féministes avaient dénoncé la pénalisation du harcèlement de rue annoncée par Marlène Schiappa. Et « grâce » à cet enfumage médiatique avec « Balance ton porc », cette loi pourra passer comme une lettre à la Poste, sans que les « féministes » ne trouvent quoi que ce soit à redire.

  23. (suite 2)… non Blancs. https://www.marianne.net/debattons/editos/harcelement-de-rue-quand-les-antiracistes-stigmatisent-les-racises
    Les féministes ne voulaient pas à la base de cette loi contre le harcèlement de rue, car « en insérant la catégorie « harcèlement de rue » dans le domaine pénal, la rue devient précisément la cible renouvelée des politiques publiques. Du même coup, elle vise les populations qui l’occupent, lesquelles appartiennent souvent aux fractions paupérisées et racisées ».
    En somme, tout ça n’est que de l’enfumage et les femmes sont tombées directement dans le panneau avec cette hystérie médiatique totalement calculée..

  24. (suite) …des Français de souche (et que c’est l’immigration qui a fait surgir le phénomène, de façon encore plus criante depuis la vague des « réfugiés »). Ce qu’il faut à tout prix cacher, autant que possible. D’où cette campagne de stigmatisation à destination exclusive de ces immondes gros porcs de Français de souche qui sont légion… »
    Pour mémoire cette chronique d’Eric Zemmour, après les agressions sexuelles à Cologne par des immigrés : « L’assourdissant silence des féministes françaises » https://www.lesalonbeige.fr/balancetonporc-avec-les-musulmans-ca-marche-aussi/
    Il est vrai que cela arrive à point au moment où le Parlement concoctent une loi contre le « harcèlement de rue » qui a été considérée par les « féministes » comme stigmatisant les hommes « racisés », autrement dit des..

  25. https://www.lesalonbeige.fr/balancetonporc-avec-les-musulmans-ca-marche-aussi/
    Pour Yves Daoudal, cette affaire de délation publique est un enfumage :
    « On peut se demander si le très élégant et subtil hashtag « Balance ton porc » est islamophobe. Tout au contraire, il vise à empêcher toute dénonciation de musulman, dont la religion interdit qu’il puisse être traité de porc.
    En réalité, cette hystérie de dénonciation des « harceleurs sexuels » n’est rien d’autre qu’un enfumage (mais celles qui tombent dans le panneau seraient tout étonnées si elles s’en rendaient compte), au moment où le gouvernement et le Parlement concoctent une loi contre le « harcèlement de rue ». Sans jamais le dire, les promoteurs de cette loi savent pertinemment que la quasi totalité des coupables ne sont pas…

Les commentaires sont fermés.