Schiappa et Autain : deux féministes islamo-collabos qui trahissent les femmes

Publié le 19 juin 2017 - par - 12 commentaires - 1 276 vues
Share

Ce qui est troublant avec les gauchistes, c’est qu’on ne sait pas toujours très bien qui ils sont exactement, et ce en raison de leur forte propension à jouer les girouettes et à retourner leur veste selon la provenance du vent… Notez qu’à force, on peut se demander s’ils le savent eux-mêmes, bien que cela n’ait pas l’air de les déranger autant que nous qui devons les supporter.

Je ne brocarderai pas François Bayrou, notre pauvre Garde des Sceaux, déjà bien ennuyé avec ses démêlés judiciaires (ce qui la fiche vraiment mal pour un ministre de la Justice), et qui en plus vient de se faire taper sur les doigts par le sous-chef Edouard Philippe, pour avoir tenté de faire pression sur les journalistes, après son coup de fil à un dirigeant de Radio France (pas bien !)

Gardons cela précieusement, cela pourrait servir ultérieurement…

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/13/38001-20170613ARTFIG00329-assistants-parlementaires-tensions-entre-edouard-philippe-et-francois-bayrou.php

N’étant pas ministre, mais une simple femme animée par mes passions, ma mauvaise humeur et mon indignation, je peux donc m’intéresser aux agissements de deux… créatures de sexe féminin (je répugne à employer le terme de femmes pour ces deux commères !), qui commencent sérieusement à m’agacer de maintes manières !

En tête de gondole, Marlène Schiappa, la toute nouvelle Secrétaire d’Etat en charge de l’égalité Hommes/Femmes (tu parles !) qui depuis sa nomination a fait bien plus parler d’elle pour ses bévues que pour des avancées dans son domaine de « compétences », lesquelles restent donc encore entièrement à prouver !

On me permettra d’ailleurs de fortement m’étonner du choix de sa personne à propos de l’égalité entre les hommes et les femmes, vu qu’elle affiche sans honte une nette magnanimité envers le comportement des machos musulmans qui sévissent partout où ils sont en nombre !

A tel point qu’elle se croit obligée de s’inscrire en faux, lorsque des femmes osent manifester contre les harcèlements de rue dont elles sont victimes, notamment dans le quartier de La Chapelle-Pujol à Paris… se mettant en scène lors d’un passage prétendu incognito, mais certainement pas seule, ne serait-ce que le photographe ayant opéré pour nous offrir ces clichés où selon LCI (c’est dire la véracité du témoignage !) on la voit « déambuler seule dans le quartier – photo d’un arrêt de bus à l’appui – en robe, cheveux au vent, sans qu’elle ne soit abordée par personne ».

Puis elle se fend d’un superbe message, sur son compte twitter, qu’elle retirera bien vite, sans doute alarmée par le fiasco provoqué sur les réseaux sociaux :

http://www.leparisien.fr/paris-75018/paris-marlene-schiappa-la-secretaire-d-etat-a-l-egalite-hommes-femmes-seule-a-la-chapelle-13-06-2017-7048461.php

http://www.lci.fr/societe/marlene-schiappa-visite-incognito-le-quartier-de-la-chapelle-pajol-paris-et-provoque-un-tolle-2055338.html

En revanche il est encore possible de voir sur le compte twitter de l’intéressée, le communiqué de presse qui a suivi le tweet malheureux… où l’on comprend en fait, que les mauvaises langues que nous sommes n’avaient rien compris, puisqu’il ne s’agissait pas d’une accusation contre les femmes agressées, mais bel et bien des intentions de la ministre pour venir à bout de ce fléau.

Régalez-vous de ces fameuses intentions… dont j’attends avec impatience les premiers résultats.

La page demandée « /fr/infos/2260/harcelement-de-rue-marlene-schiappa-veut-travailler-sur-la-formation-des-policiers » n’a pas pu être trouvée. Vous avez dit bizarre ?

Il n’empêche que concernant les photos de rue, LCI et la Schiappa nous prennent vraiment pour des billes, car voyez-vous, depuis la mascarade en janvier 2015, du défilé des « je suis Charlie » où les « grands de ce monde » étaient venus défiler main dans la main aux côtés de Hollande… mais pas avec la foule, non, seulement dans un coin tranquille, juste pour la photo (et dénoncés par des photographes allemand)… j’ai les plus grandes difficultés à faire confiance aux  documents « officiels » !

http://ripostelaique.com/apres-la-marche-turque-de-mozart-la-marche-truquee-de-hollande.html

D’ailleurs, très curieusement, quand on étudie un tant soit peu le compte twitter de la demoiselle, on peut s’étonner de l’y voir très souvent attablée (bonjour la ligne), tout comme on la voit également souvent soutenant des candidats aux législatives… C’est bien correct cela, venant d’un officiel « en place » ????

Mais bon, on sent bien également, dans ce petit florilège de tweets, que la « ministre » possède bien son sujet, et qu’il n’y a aucun doute (sic) que les intérêts des femmes sont entre de bonnes mains… Les machos n’ont qu’à bien se tenir, avec Marlène ça va chauffer !

Dans le même ordre d’idée, une autre punaise jouant souvent contre le camp des femmes, la Clémentine Autain n’est pas mal non plus.

En décembre dernier, un reportage de France 2, à propos des femmes n’ayant pas le droit d’entrer dans les cafés dans certaines cités, avait provoqué bien des émois :

 « France 2 a suivi deux militantes de l’association La Brigade des mères dans une banlieue de la région parisienne, plus précisément à Sevran en Seine-Saint-Denis. Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers. Pour démontrer la réaction des hommes à leur égard, elles les filment en caméra cachée. »

Et qui d’après-vous étaient visés en priorité dans cet état de choses ??? Des Inuits bouddhistes à n’en pas douter !

Alors la Autain qui sait tout mieux que tout le monde, et ne perd jamais une occasion de voler au secours de cette communauté traquée par les sales français racistes,  est immédiatement montée au front, ou plus exactement au bistrot… histoire de nous démontrer, photo à l’appui, que tout cela n’était que des menteries, et qu’il était possible de prendre un verre au bar sans être le moins du monde importunée… même que venue sans doute seule dans ce quartier, c’est à n’en pas douter un serviable consommateur local qui lui a gentiment tiré le portrait !

Tweet bien vite retiré (c’est une manie !) ce qui valut à la donzelle une interrogation inquiète de Jordan Bardella, conseiller régional d’Île-de-France, secrétaire départemental du FN 93, et président de Banlieues Patriotes, sur ce qui aurait pu lui arriver… Encore un grand naïf qui croit que de nos jours, il y a du danger à se promener seule pour une femme…

La réponse fut que c’était pour « développer » la question sur Facebook !

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/sexisme-dans-un-bar-de-sevran-187535

Nul doute que ces deux témoignages rassureront les petites natures qui s’effraient au moindre attouchement ou à la moindre « gentillesse » verbale des sympathiques banlieusards en quête d’amitié (et plus si affinités), quand elles sauront que Marlène Shiappa et Clémentine Autain ont tenu à « payer de leur personne » en se baladant seules, pour leur prouver que ces fameux dangers n’existent que dans la tête des affreux islamophobes.

Bref, elles nous prennent carrément pour des moules en pensant qu’on va gober leurs petites combines, puisqu’il n’aura échappé à personne que toutes les deux sont des négationnistes du machisme musulman contre les femmes, et si je puis me permettre un conseil à leur encontre, ce serait de nous lâcher les baskets, pour aller vivre dans l’un des réjouissants pays où leurs idoles font un sort si enviable à la gent féminine, et pendant qu’elles y sont, elles pourraient emmener avec elles tous leurs potes gauchistes pensant comme elles ; tout le monde y trouverait son compte, et nous, cela nous ferait de sacrées vacances !

Josiane Filio au nom de la liberté d’expression

Print Friendly, PDF & Email
Share

12 réponses à “Schiappa et Autain : deux féministes islamo-collabos qui trahissent les femmes”

  1. La générale BOHL dit :

    Ces femmes sont des traitresses à la cause des femmes, et des manipulatrices Quand on est une élue connue on ne risque rien. Ceci dit, sapée comme était Clémentine Autain, avec sa grosse doudoune, et en plus les cheveux ultra courts , elle ne risquait pas grand chose. A ce moment là , moi , avec ma dégaine, mes rides, mes cheveux blancs et …plus que courts, les islamistes hurlent en appelant leur mère en s’enfuyant????!!!!!Je vais où je veux sauf que je dois dire : au comptoir , parfois on se tourne pour ne pas me voir ???!!! ou, un gentil séraphin sensé ne pas fumer…. me jette un mégot dans la tasse de café (en terrasse). J’ai également eu droit à un crachat à mes pieds Les femmes doivent être nombreuses, occuper le terrain, et avec des hommes, comme dans la vraie vie…….

  2. Tristana dit :

    Celles qui protègent des violeurs ne peuvent en aucun cas être considérées comme des féministes. Ces femmes sont de dangereux imposteurs, dehors !

  3. Zorglub dit :

    Ah Josiane vous avez trouvé vos 2 os à rogner. Je crois que pendant qu’elle seront à la chambre vos yeux seront braqués de préférences sur ces 2 os. Et on va bien rigoler?Mais cherchez bien il y en a d’autres , qui valent le coup , vous n’êtes pas au bout de vos peines. Va falloir qu’on se cotise pour vous envoyer des stylos ou un nouveau clavier, tellement y a du boulot. ( du taff pour parler novlangue)

    • Tristana dit :

      Il y a effectivement un os, il est de taille et Josiane a raison de s’y attaquer. Que ces femmes protectrices de violeurs se prétendent féministes est une énormité. La nomination de la douteuse Schiappa à ce poste où elle est censée défendre l’égalité entre hommes et femmes ressemble à une farce de mauvais goût. Votre ironie est déplacée et les commentaires de Josiane sont infiniment plus pertinents et utiles que les vôtres.

      • Zorglub dit :

        Que mon ironie ne vous plaise pas , j’en suis navré.Mais connaissant assez bien Josiane je sais qu’elle ne l’as pas pris au 1° comme vous. donc je ne me fais pas de soucis ,et n’oubliez si vous me lisez bien , ceci s’adresse à Josiane et non à vous.Alors sans tomber dans la vulgarité , je vous prierai de vous mêler de vos oignons.

        • Tristana dit :

          Je ne vois pas où est le problème de donner son avis sur les commentaires de ce site. Si vous voulez interdire aux gens de vous donner leur opinion sur ce que vous « adressez » à certains, pourquoi ne pas leur écrire personnellement ? Soyez sûr(e) alors que personne n’interviendra ! Je ne vous connais pas plus que Josiane et pour cette raison peut-être je ne sais pas à quel degré prendre votre commentaire. J’ai bien aimé l’article, mais beaucoup moins votre réponse, désolée.

  4. Simone GUTIERREZ dit :

    Madame Filio , il ne vous aura pas échappé que Schiappa et Autain sont de gôôôôche ( certes pas la gauche de Jaurès ni de Blum , non , mais celle de BHL , de Plenel ou de Cohn Bendit ) . Or , l’ idéologie de LA gôôôôche gauchiste et gauchissime , ça se résume à nier l’ évidence , et à camoufler ou à minimiser les fiascos , les crimes et autres génocides commis par sa famille politique depuis la Révolution de 1789 ( notre  » Grande Révolution  » comme dirait ce bouffon de Mélenchon ) .

  5. Rosa ire dit :

    Autain, elle ne craint plus rien, femme bionique d’un nouveau genre. La preuve, elle est allée consommer au bar PMU de Sevran et aucun problème, rien, nada. Que des gentillesses à son égard, des gens très prévenants, gentlemans, bonne éducation et bonnes manières… Ca se voit sur la photo. Adresse à retenir les filles, vaut le détour !

    • Tristana dit :

      Que Autain n’ait pas été importunée dans un bar de Sevran ne prouve pas grand-chose, c’est presque normal et il ne faut surtout pas en déduire que les autres femmes ne le soient pas non plus, importunées.

  6. Colonel de Guerlasse dit :

    Etant dans le coeur de cible de ces deux donzelles (hétérosexuel assumé blanc de plus de 50 ans), je suis mort de trouille.

  7. andrea dit :

    Quand l’idéologie gauchiste se télescope avec la réalité cela donne ce genre de « créatures » ineptes.

  8. Jon-Erik Harper dit :

    Surtout deux bonnes à rien et abruties qui font de la politique pour s’enrichir et profiter de tous les privilèges qui vont avec.