Sciences-Po France est devenue une école Pol Potiste d’extermination

(AP Photo/Christoph Froehder)

Les oligarques de la pensée scientifico-politique ont attaqué à bouchées doubles : il s’agit de faire entrer la France dans sa post-modernité, et pour la préparation des futures élites du pays il s’agit de les faire entrer dans le monde de la pensée fumiste et fumeuse, de la science sociétale et comportementale, de la réflexion et des manières de manipuler les foules pour les amener là où l’on veut dans l’isoloir.

Les cours sont remaniés, les théories trop sulfureuses car pas dans le moule woke sont bannies et les vraies sciences observatoires des phénomènes semblent renvoyées aux limbes : science-po ne veut plus rien avoir avec le réel mais recréer un réel qui n’est pas sans rappeler les créations de réalités factices des pays totalitaires.
Cela alerte bien évidemment tout individu et tout citoyen soucieux de ne pas vivre dans un pays à la con dans 10 ou 20 ans, car comme il est fait observé dans l’Express :
« C’est en tout cas un phénomène extrêmement dangereux pour la démocratie, car les diplômés de ces universités les plus prestigieuses occuperont par la suite des postes à haute responsabilité. Les coquilles vides incantatoires des communicants ne changent rien à la réalité de la formation que ces diplômés auront eue et dont toute la société a conscience. Cela pose une question : pourra-t-on faire confiance aux hauts fonctionnaires et décideurs politiques de demain au vu de l’éducation qu’ils reçoivent aujourd’hui ? ». 

https://www.lexpress.fr/actualite/sciences-po-les-etudes-de-genre-un-mouvement-sectaire-grime-en-discipline-universitaire_2181002.html?

Quand on voit la qualité des hauts fonctionnaires et décideurs d’aujourd’hui compte tenu du désastre dans lequel ils ont emmené notre pays on se dit immunisé et qu’il ne peut plus rien arriver, or les réserves de la revue « L’express » nous susurrent aux portugaises que l’on n’aurait pas encore touché le fond, et tout bien genré comme il se doit par les lois de la biologie se demandera avec colère s’il a bien envie d’aller encore plus bas sous la ligne de flottaison au risque d’être en submersion mortelle comme l’est la migratoire actuelle.

Que les crétins de sciences po se suicident s’ils le veulent, peu me chaut, ce serait même un bienfait pour l’Humanité, mais ils n’ont pas le droit d’emmener au suicide toute une Nation avec eux. Incidemment, je pose ici la question de la légitimité pour des gens sains d’esprit, de raison et un peu de corps, soucieux de l’avenir de leurs lardons, à glyphosater ces blattes avant qu’elles ne commettent l’irréparable pour la France : on est ici à la croisée-limite entre le principe de précaution, la prophylaxie en matière de santé publique et le droit à la vie pépère comme il est dit aux Droits de l’Homme version 1948, les seuls que je reconnaisse par rapport aux déclarations islamiques des droits de l’homme de Decca et du Caire interprétables uniquement par la charia que je répudie comme des écrits impies indignes du genre humain évolué.

Et voilà, je vous y ai emmené au truc qui sulfure un max : évolué, l’évolution, Darwin, les choses de la vie et de la nature, le gène qui gêne et le gène sans gêne selon que l’on est obligé par les lois de la nature ou obligé par le monde qu’une idéologie arrive à vous imposer même si rien n’y est vrai.

Ici il faut être logique jusqu’au bout : il y a les lois de la nature que certains décrètent immuables et interdites de transgression, alors je pose la question : si seul l’homme a reçu de la nature le gène de l’intelligence, n’est-ce pas pour s’en servir et pouvoir modifier la nature, en d’autres termes l’homme n’est-il pas un pauvre instrument de la nature pour que celle-ci évolue à l’insu du plein gré de l’humain ? :
« franceinfo : Des chercheurs viennent de découvrir le gène qui nous a rendus plus intelligents que les chimpanzés. C’est ça ?

Hervé Poirier : Oui. Le gène en question, tous les humains l’ont dans leur génome, mais il n’existe chez aucun autre primate, chez aucun autre animal. Et des chercheurs de l’institut Max Planck en Allemagne ont fait une expérience digne de La Planète des singes : ils ont inséré ce gène dans le génome de cellules souches de chimpanzés, puis ont cultivé ces cellules pour qu’elles se multiplient et se transforment en neurones.

Résultat : au bout de deux semaines, ils ont vu les neurones se multiplier de façon anormale pour un cortex de chimpanzé. Ils ont même vu apparaître ces plis caractéristiques de notre cerveau – qu’on ne retrouve dans un aucun autre animal.
Autrement dit : le gène a boosté la production de neurones ».
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-sciences-du-week-end/on-a-trouve-le-gene-qui-a-rendu-lhumain-intelligent_5340076.html

Or se servir de l’intelligence reçue comme un don de la nature pour la modifier, ne serait-ce que par la médecine qui sauve, ne revient en rien à utiliser son gène de l’intelligence pour théoriser des totalitarismes qui nient la réalité, et emmerdent des centaines de millions de contemporains quand ils ne sont pas conduits aux chambres à gaz après avoir passé par les chambres d’excommunication.

Or c’est bien ce qui semble s’être mis en place dans les universités françaises, des chambres d’excommunication qui ressemblent fort aux tables de la Loi de l’inquisition avec des directeurs et directrices d’établissements qui s’inspirent fortement et directement des Torquemada de la torture physique et mentale, il suffit de lire le témoignage d’un de ces bannis :
https://www.fdesouche.com/2022/10/01/constructivisme-social-et-etudes-de-genre-leonardo-orlando-docteur-en-sciences-politiques-denonce-la-censure-par-sciences-po-et-lannulation-dun-de-ses-cours-ancre-dans-la-the/

Nous avons vu plus haut les réserves de l’Express pour l’avenir du pays, je vous livre en première bourre l’archétype de la vie imposée à la société française, sachant que les US ont un petit temps d’avance sur la vieille Europe, si on laissait les blattes de sciences-po prendre le pouvoir dans les administrations, les entreprises et les partis politiques : ils vont obliger les blancs à se déclarer racistes comme dans les procès staliniens où vous deviez reconnaitre des crimes que vous n’aviez jamais commis :
« J’ai été licenciée de mon poste d’infirmière cette année pour avoir refusé de suivre une formation sur les “préjugés implicites”. Après 39 ans passés à fournir des soins en toute égalité à tous mes patients sans tenir compte de leur race, je me suis opposée à un cours obligatoire fondé sur l’idée que je suis raciste parce que je suis blanche. Je crains que tous les professionnels de la santé ne soient bientôt obligés de prendre la même horrible décision que moi: admettre faussement qu’ils sont racistes, ou abandonner le domaine médical ».
https://www.fdesouche.com/2022/10/01/etats-unis-wokisme-les-hopitaux-obligent-le-personnel-medical-blanc-a-suivre-des-cours-leur-expliquant-quils-sont-racistes-ceux-qui-refusent-sont-licencies-et-ne-retrouvent-pas-de-travail/

Pareil pour la profession d’avocats :
https://www.fdesouche.com/2022/10/02/avocate-aux-etats-unis-le-personnel-etait-separe-en-groupes-ethniques-on-ma-demande-de-signer-un-contrat-stipulant-que-tous-les-blancs-sont-racistes-le-langage-utili/

Est-ce dans ce monde que voulez vivre et laisser à vos enfants et petits-enfants ?
Ainsi un jour quand, dans votre entreprise, votre administration ou dans la vie publique vous aurez un chefaillon qui vous interrogera sur vos lardons, savoir s’ils ont été apportés par un vol de cigognes pratiquant l’écriture plurielle en démotique bien avant l’invention du cunéiforme, trouvés dans un chou avec les variantes locales du Léon-Bretagne en chou-fleur ou de Dordogne sous une truffe ou vous affirmer que « la terre n’est pas plate mais ultra plate », avec la variante pour les plus dévergondés « plus plate que votre poitrine » alors que l’impétrant s’adresse à un transgenre qui s’est fait tout raboter jusqu’au trognon, vous saurez que Sciences-po France a encore formaté des merdes encore plus merdes que le purin des fermes.

Notons que par les temps qui courent, cette histoire de poitrine plus plate pourrait bien valoir en retour à son auteur le soufflé Quatennens qui le dispute désormais à la très célèbre tarte Tatin dans les délictueuses relations culinaires sucrées-salées hommes-femmes.

Il y aura aussi celui qui vous assènera que les dinosaures n’ont jamais succombé à une météorite qui aurait heurté la terre, mais consécutivement à une vaccination généralisée contre les rhumatismes ordonnée et rendue obligatoire par le Docteur Varant, iguane interne en Chef de hôpitaux de Paris de l’époque. Ce jour, vous saurez que ces sous-neuronés bornés auront été formés dans les sciences-po de France gérés par des sur-fumistes-directeurs et directrices de Rance-po wokes.

On comprend l’appétence de ces gringuenaudes sciences-polpotistes pour le Coran qui est tout aussi anti genre humain et droits de l’Homme que l’est le wokisme : voici la réalité, le wokisme, c’est le Coran pour les nuls aux Editions Sciences-Po, première unité de valeur avant de passer au stade de l’extermination des gens qui pensent et se pensent libres.
https://www.fdesouche.com/2021/10/21/le-halal-bientot-systematique-a-sciences-po-grenoble/

Avec cette nouvelle question vitale de légitimité que l’on pourrait poser au bac : un groupe d’individus sains et sensés est-il fondé au nom de l’Evolution à exterminer préventivement un autre groupe d’individus qui se prépare à exterminer l’intelligence et la liberté ?
Je vous ai livré des indices graves, sérieux, précis et concordants sur Sciences-po montrant que ces zones de non droit pour la libre pensée sont devenues des écoles du totalitarisme comme aux meilleures heures soviétiques ou nazies.

Si le terme « nazi » vous parait trop osé, il suffit de lire les témoignages qui suivent, de véritables chasses à l’homme sont organisées avec la complicité des directions dans les universités françaises comme au temps de la chasse aux juifs dans l’Allemagne des années trente :
« Ces nouveaux inquisiteurs, membres des syndicats étudiants Unef, Solidaires ou Nova, n’épargnent aucune humiliation à ceux qu’ils ont boutés hors des nouvelles frontières de la respectabilité. À peine son message était-il posté que cette meute, d’ordinaire si prompte à prendre la défense des “opprimés”, déverse sur lui un flot continu de haine ».
https://www.fdesouche.com/2022/01/10/sciences-po-cauchemar-pour-etudiants-de-droite-nous-mettons-en-place-un-certain-nombre-de-stratagemes-pour-nous-cacher-au-moindre-faux-pas-cest-lostracisation-qui-nous-guette/

Oui, Sciences-po France est devenue une école Pol Potiste d’extermination, et on se rappellera à ce titre cette phrase célèbre que notre système universitaire s’est appropriée tant il est vrai que leur idéologie régressive ramène à la guerre du feu :
« Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver ».
https://citations.savoir.fr/quand-jentends-le-mot-culture-je-sors-mon-revolver/

Face aux forces de régression millénaristes des universités françaises, c’est une lutte à mort qui s’est engagée avec les esprits encore sains, positifs et progressistes de ce pays, et l’appropriation de l’aphorisme ci-dessus va devenir incontournable qui pourrait être mué en « Quand j’entends l’inculture des blattes de science-po, je sors mon revolver ».

Mais sortir le flingue ne suffit pas, il faudrait joindre le geste à la parole, c’est le devenir de tout le genre humain qui vous le commanderait : sulfater la blatte de sciences-po relèverait du petit geste commercial personnel il est vrai, pourtant ce serait, comme ils disent à la NASA : « Un petit geste pour vous, mais un pas de géant pour l’Humanité ».
Et puis après tout vous ne seriez que le jouet de la nature qui vous a doté du gène de l’intelligence, vous n’êtes responsable en rien de la génétique intelligente qui vous commande, ça se plaide non ???

Pour votre édification, voici un exemple tiré d’un cours des sciences-po actuelles, tout esprit éclairé contemporain aura compris que nous sommes dans cet exemple dans une réalité idéologique réellement alternative :
« Voici la photo du Docteur Varant au sortir du Conseil des ministres il y a 65 millions d’années qui nous est resté du fond des âges, peu avant le cataclysme de la vaccination obligatoire contre les rhumatismes dinosauriens : »

Jean d’Acre

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. donc pas d’état d’âme à avoir pour traiter les progressistes (marxistes) avec le fameux coup de pioche pol potien, bien plus écolo que la balle dans la nuque et quel gendarme même le plus républicain va penser à embarquer une pioche lors d’une perquisition, comme il le fait pour n’importe quel tromblon à poudre noire ?

  2. L’idéologie de la gauche issue du socialo-communisme, associée à présent avec le wokisme et le mondialisme pro communautariste, domine depuis longtemps toutes les strates de l’éducation nationale, avec un impact sidérant dans toutes les universités et les dites « hautes écoles », ce qui conditionne donc toute la nation : Sciences po, Magistrature, ENA, écoles de journalisme, de l’audio visuel, système judiciaire, secteur social, médecine etc..

  3. Pourquoi appeler ça « Sciences » ? Il y a longtemps que cet organisme n’est plus qu’une fabrique d’antifas, refuge de militants de gauche.
    Anarchie-Po conviendrait mieux.

    • Il faudrait sérieusement réviser vos connaissances historiques sur, entre autre l’inquisition, ici caricaturée à la manière d’un Hugo. Idem pour les autres mensonges du politiquement correct.

  4. C’est pour ce genre de conneries que Poutine fait la « guerre contre l’occident », l’occident woke, dégenré, progressiste etc.

    Pour paraphraser Aldo Stérone :
    Entre une civilisation qui préconise le sexe non reproductif et celle qui « travaille » 4 femmes, on se demande laquelle va gagner..
    Ci-après la vidéo d’A. Stérone
    Titre « Russie – UE : La guerre des civilisations » durée 20′

    https://www.youtube.com/watch?v=M9J6gJnWgTE

    • Merci Michel, j’ai vu aussi cette vidéo d’Aldo Sterone, elle vaut son pesant d’or, comme toutes les autres d´ailleurs. C’est bien d’avoir pensé de signaler A.S. aux lecteurs de R.L., c’est tellement enrichissant de l’écouter.

  5. c’est pas aux juifs qu’on imposerait une telle dictature, juste les Blancs.

    • les israéliens refusent de se laisser égorger ou jeter à la mer! et pourtant ils sont dans leur grande majorité des blancs ! je ne comprends pas votre logique (mais en avez vous une?)

Les commentaires sont fermés.