Scoop : Trump a jusqu’au 20 janvier 2021 pour gagner l’élection !

Publié le 15 décembre 2020 - par - 127 commentaires - 4 452 vues

 

Cet article a été mis à jour après le refus de la Cour Suprême d’examiner la plainte du Texas.

Dans le chapitre “La contre-attaque après le refus de la Cour Suprême d’examiner la plainte du Texas”, nous avons mis en ligne les interviews des avocats du Président Trump, Rudy Giuliani et Jenna Ellis, qu’ils ont accordées une heure après cette décision à la chaîne de télévision Newsmax, dans lesquelles ils rappellent que rien n’est joué, que la lutte continue, et qu’il leur reste amplement le temps de prévaloir d’ici le 6 janvier 2021.

Dans le chapitre “La campagne Trump lance une série de spots télévisés dans les 6 États contestés”, nous avons mis en ligne les deux spots télévisés, que la Campagne Trump a commencé à diffuser peu de temps avant la décision de la Cour Suprême, sur les télévisions et les réseaux sociaux, qui demandent aux électeurs Républicains des 6 États contestés de contacter leurs élus locaux pour exiger qu’ils se mobilisent contre les fraudes.

Comme vous le verrez en lisant cet article, il y a toujours de nombreuses procédures en cours, aussi bien au niveau local que fédéral, contre les fraudes commises par les Démocrates. De plus, les auditions devant les législatures des 6 États contestés se poursuivent, et un nombre croissant d’élus de ces États exigent la tenue d’une session spéciale lors de laquelle l’attribution des grands électeurs au sénile Biden serait annulée.

Comme le dit la conclusion de cet article, rien n’est joué.

Jusqu’au 6 janvier 2021 au moins, voire jusqu’au 20 janvier 2021, tout peut encore arriver.

————————————————————————————————————————

Pendant deux ans et demi, l’intégralité des médias français (journaux, magazines, radios, télévisions, sites Internet) ont répété en boucle les énormes mensonges complotistes sur une prétendue “collusion” du Président Trump avec la Russie. Aujourd’hui, ces mêmes médias corrompus mènent une énorme campagne négationniste, niant les fraudes massives commises par les Démocrates lors de l’élection présidentielle américaine.

Pendant ce temps, le Président Trump, ses équipes d’enquêteurs, d’avocats et de juristes, soutenus par un nombre croissant d’élus Républicains, continuent leur lutte contre ces fraudes massives, afin que le véritable vainqueur de l’élection soit élu, et non le sénile Biden.

Car, comme de nombreux juristes viennent de le rappeler, cette lutte peut légalement continuer au moins jusqu’au 6 janvier 2021, voire jusqu’au 20 janvier 2021, contrairement aux mensonges des médias qui prétendent que tout est joué et que plus rien ne peut changer.

 

Comment le Président des États-Unis est élu

Chacun des 50 États qui constituent les États-Unis d’Amérique attribue un certain nombre de grands électeurs (proportionnel à sa population) au candidat arrivé en tête lors de l’élection présidentielle dans cet État. Ces grands électeurs, qui sont au nombre de 538, votent ensuite pour élire le président américain. Pour être élu président, il faut recevoir les voix de la majorité absolue de ces grands électeurs, soit 270.

Actuellement, le Président Trump a remporté 232 grands électeurs et le sénile Biden, 227. Les 6 États toujours contestés (Pennsylvanie, Géorgie, Michigan, Wisconsin, Nevada, Arizona) représentent 79 grands électeurs au total.

 

Le calendrier électoral

Le 8 décembre :

Cette année, le 8 décembre était le jour appelé “Safe Harbor Deadline” (ce que l’on peut traduire par “Date limite de sécurité”) dans le système électoral américain.

Le Code des États-Unis (United States Code), section 3, paragraphe 5, stipule que, si un État fournit un “Certificat de détermination finale” pour le choix de ses grands électeurs au moins 6 jours avant le vote du Collège électoral (qui doit avoir lieu le 14 décembre cette année), ce choix est définitif et ne pourra pas être remis en cause par le Congrès américain. (Note 1)

Mais le texte précise que cette détermination ne peut être finale que si toute « controverse ou contestation par des méthodes ou procédures judiciaires ou autres » du résultat de l’élection a été résolue à ce moment dans cet État. (Note 2)

Or des procédures judiciaires sont actuellement toujours en cours, aussi bien au niveau local qu’au niveau fédéral, dans chacun des 6 États contestés – en conséquence de quoi, aucun “Certificat de détermination finale” n’a été délivré dans ces 6 États pour le moment.

Le choix des grands électeurs dans ces 6 États n’est donc pas définitif, même si les Gouverneurs et Secrétaires d’État ont certifié le résultat des élections dans ces États. Tant que des procédures judiciaires et des contestations sont en cours, les législatures de ces 6 États et la Cour Suprême des États-Unis peuvent toujours intervenir et modifier le choix de leurs grands électeurs.

Précisons enfin que ce texte de loi (United States Code, section 3, paragraphe 5) n’oblige aucun État à choisir de façon définitive ses grands électeurs le 8 décembre au plus tard, et que tout État qui choisirait ses grands électeurs après le 8 décembre verrait quand même ses votes électoraux comptés par le Congrès américain, le 6 janvier suivant. Mais ces votes électoraux pourraient alors être contestés par les Représentants et les Sénateurs, lors de leur réception par le Congrès américain, ce même 6 janvier. (Note 3)

Le 14 décembre :

Le premier lundi après le deuxième mercredi de décembre, qui tombe le 14 décembre cette année, les grands électeurs (qui forment le Collège électoral) se réunissent dans leurs États respectifs et votent pour l’un des deux candidats présidentiels. (Note 4)

La plupart de ces grands électeurs sont obligés par la loi de leur État de voter en faveur du candidat arrivé en tête dans cet État. Quelques États n’interdisent pas à leurs grands électeurs de voter pour un autre candidat que celui arrivé en tête ; ainsi, en 2016, deux grands électeurs de Donald Trump (sur 306) et cinq grands électeurs d’Hillary Clinton (sur 232) ont fait défection et ont voté pour d’autres personnes. (Note 5)

Après le vote, chaque État envoie au Congrès des États-Unis (à Washington) un compte rendu certifié du résultat de ce vote, appelé “Certificat de vote”.

Le 6 janvier 2021 :

Ce jour-là aura lieu une session conjointe du Congrès (Chambre des Représentants et Sénat). Les “Certificats de vote” envoyés par les 50 États seront ouverts par ordre alphabétique par le Vice-président des États-Unis, agissant en qualité de Président du Sénat, et lus à voix haute. (Note 6)

Si aucun des Représentants ni des Sénateurs présents n’émet d’objection au résultat livré par le “Certificat de vote” d’un État, le résultat de cet État sera comptabilisé et certifié. Une fois la totalité des “Certificats de vote” lus, comptabilisés et certifiés, le Vice-président annoncera le total des votes recueillis par chaque candidat. Si l’un des deux candidats atteint la barre des 270 votes, il sera considéré comme élu. (Note 7)

Le 20 janvier 2021 :

Le 20e amendement de la Constitution américaine, section 1, stipule que le mandat du candidat qui a remporté l’élection présidentielle débute le vingtième jour de janvier, à midi. (Note 8)

C’est la seule date du calendrier électoral qui est fixée par la Constitution américaine. Toutes les autres dates dont nous avons parlé sont des dates “statutaires”, fixées par les lois des États-Unis et non par la Constitution.

Le communiqué de la Trump Campaign au sujet du calendrier électoral :

Le 8 décembre, l’équipe de campagne du Président Trump (Trump Campaign), qui supervise les diverses équipes d’enquêteurs, d’avocats et de juristes envoyées dans les 6 États contestés, a publié le communiqué suivant, au sujet du calendrier électoral :

« La “Date limite de sécurité” est une étape statutaire qui indique généralement le dernier jour où les États peuvent certifier les résultats de l’élection. Cependant, il n’est pas sans précédent que des contestations électorales durent bien au-delà du 8 décembre. »

« Le juge Ginsburg [de la Cour Suprême des États-Unis] a reconnu, dans le cas “Bush contre Gore” [arrêt de la Cour Suprême lors de l’élection présidentielle de 2000] que la date de “signification ultime” est le 6 janvier, lorsque le Congrès compte et certifie les votes du Collège électoral. Le seul jour fixe figurant dans la Constitution américaine est l’investiture du président, le 20 janvier à midi. »

« Bien que les médias tentent désespérément de proclamer que le combat est terminé, nous continuerons de défendre l’intégrité électorale jusqu’à ce que chaque vote légal soit compté de manière juste et exacte. »

Signé : Rudy Giuliani, avocat du président Trump, et Jenna Ellis, conseillère juridique principale de la campagne Trump et avocate du président Trump. (Note 9)

Le même jour, dans une vidéoconférence de la “Conférence pour la vérité sur la fraude électorale” (Election Fraud Truth Summit), l’avocat Joe diGenova, membre de l’équipe juridique dirigée par Rudy Giuliani, a rappelé lui aussi que les dates du 8 décembre, du 14 décembre et du 6 janvier « ne sont pas des dates constitutionnelles, mais des dates statutaires », que « le calendrier du Collège Électoral ne figure pas dans la Constitution », que les procédures et contestations peuvent légalement continuer après le 8 décembre et qu’en conséquence le choix des grands électeurs n’est pas définitif. (Note 10)

L’étude du “Amistad Project” sur le calendrier électoral :

Le 4 décembre, le “Amistad Project” de la Thomas More Society (organisation indépendante dont le but est de protéger l’intégrité des élections) a publié une étude sur le calendrier électoral, qui rappelle que la seule date du processus électoral fixée par la Constitution des États-Unis est le 20 janvier, jour lors duquel le gagnant de l’élection est investi. Toutes les autres dates, y compris la “Date limite de sécurité” (8 décembre), le vote du Collège électoral (14 décembre) et même le décompte des votes par le Congrès (6 janvier), sont des dates fixées arbitrairement par la loi fédérale, qui ne figurent pas dans la Constitution.

L’étude ajoute qu’il existe « une flexibilité et des précédents significatifs dans la législation américaine pour modifier la date de nomination des grands électeurs [8 décembre], changer la date à laquelle les grands électeurs se réunissent pour voter [14 décembre], et même changer la date à laquelle les électeurs font certifier leur vote par le Congrès [6 janvier] », ce qui donne une plus grande latitude au Président Trump pour avoir gain de cause. (Note 11)

 

La stratégie de Trump pour être réélu

La lutte du Président Trump pour être réélu peut donc légalement continuer au moins jusqu’au 6 janvier 2021, voire jusqu’au 20 janvier 2021.

Les 3 axes de la lutte pour être réélu :

les plaintes déposées dans le circuit fédéral, qui remontent jusqu’à la Cour Suprême des États-Unis, qui devra trancher en dernier ressort ;

les auditions devant les législatures des 6 États contestés, lors desquelles ses avocats rappellent aux élus de ces États que l’article 2 de la Constitution américaine leur donne le droit de choisir les grands électeurs en dernier recours, y compris après la certification des résultats par le Gouverneur et le Secrétaire d’État ; (Note 12)

le rejet des grands électeurs d’un ou de plusieurs États, au moment de la réception de leurs “Certificats de vote”, lors de la session conjointe du Congrès, le 6 janvier.

L’analyse d’Alan Dershowitz :

Le dimanche 6 décembre, interrogé sur Fox News, dans l’émission “Sunday Morning Futures”, Alan Dershowitz, célèbre professeur de droit constitutionnel à Harvard, a déclaré :

« Il y a certainement lieu d’enquêter. Rudy Giuliani a porté des accusations très graves [au sujet des fraudes électorales massives commises par les Démocrates]. Il s’agit de savoir quelle institution est conçue constitutionnellement pour examiner ces accusations ? Est-ce que c’est la législature de l’État ? Est-ce que ce sont les tribunaux ? »

« La question constitutionnelle clef est de savoir si les législatures des États ont le pouvoir de choisir une autre liste de grands électeurs que ceux sélectionnés en vertu du résultat électoral actuel, si elles concluent que le décompte des électeurs a été frauduleux ou erroné – et de savoir si elles peuvent le faire après que les grands électeurs sélectionnés [pour le moment] ont voté [le 14 décembre]. »

« C’est une question constitutionnelle à laquelle nous ne connaissons pas la réponse, et la Cour Suprême pourrait avoir à trancher cette question, si la législature d’un État décidait de changer ses grands électeurs et de les attribuer à Trump et non à Biden. » (Note 13)

L’analyse de Mark Levin :

Le même jour, dans son émission “Life, Liberty and Levin” (“La vie, la liberté et Levin”) sur Fox News, Mark Levin, avocat et président de la “Landmark Legal Foundation” du “Ronald Reagan Legal Center” (fondation spécialisée dans l’étude et la défense de la Constitution américaine), a démontré que les grands électeurs sélectionnés par les États dans lesquels ont lieu des fraudes massives, l’ont été en violation de la Constitution des États-Unis.

Il a ajouté que les législatures ont le droit ultime de sélectionner les grands électeurs, et que le Congrès devra probablement résoudre cette crise constitutionnelle le 6 janvier. (Note 14)

 

Les plaintes devant la Cour Suprême des États-Unis

Depuis le 3 novembre, des dizaines de plaintes ont été déposées, dans les 6 États toujours contestés (Pennsylvanie, Géorgie, Michigan, Wisconsin, Nevada, Arizona), par des particuliers ayant voté dans l’un de ces États, par des associations et organisations diverses (comme la “Thomas More Society”) et par des avocats indépendants (comme Sidney Powell et Lin Wood).

Les 4 plaintes de la Trump Campaign :

Les équipes du Président Trump (Trump Campaign) ont quant à elles déposé 4 plaintes au niveau fédéral (Pennsylvanie, Michigan, Wisconsin, Géorgie), dont les documents annexes contiennent des centaines d’affidavits (témoignages sous serment) de témoins directs de fraudes, de spécialistes en analyse des données et d’experts en cybersécurité.

Toutes ces plaintes de la Trump Campaign suivent leur cours dans le circuit fédéral, et l’une d’elle, celle déposée en Pennsylvanie, est déjà arrivée devant la Cour Suprême des États-Unis.

Selon Alan Dershowitz, cette plainte (qui vise à faire annuler les bulletins de vote par correspondance reçus après le 3 novembre dans cet État, car illégalement enregistrés) a toutes les chances d’être couronnée de succès. (Note 15)

La plainte du Représentant Mike Kelly :

Le 21 novembre, Mike Kelly, Représentant de Pennsylvanie, a déposé une plainte visant à faire annuler l’ensemble des bulletins de vote par correspondance dans cet État, car la Constitution de Pennsylvanie n’autorise pas le vote par correspondance généralisé.

Le 8 décembre, la Cour Suprême des États-Unis a rejeté une “injonction temporaire” (“injunctive relief”) que Mike Kelly avait déposée avec sa plainte, qui lui demandait de suspendre la certification des résultats électoraux de Pennsylvanie jusqu’à ce qu’elle ait examiné cette plainte sur le fond.

Le soir-même, Mike Kelly a réagi. Il a constaté que c’est seulement son injonction temporaire qui a été rejetée, et que, contrairement à ce que les grands médias ont immédiatement affirmé, sa plainte n’a pas été rejetée par la Cour Suprême, quant à elle. (Note 16)

Il a ajouté : « Nous sommes actuellement au milieu d’une crise constitutionnelle, et nous devons obtenir des réponses, et nous devons les obtenir de la plus haute juridiction de notre pays ». Son avocat, Greg Teufel, a déclaré qu’il allait demander à la Cour Suprême un examen en urgence de cette plainte. (Note 17)

La plainte du Parti Républicain de l’Arizona :

Le mardi 8 décembre, la Cour Suprême de l’Arizona a rejeté la plainte du Parti Républicain de l’Arizona contre la violation de l’intégrité des élections dans cet État, sous le prétexte grotesque qu’elle avait accordé aux plaignants trois jours pour vérifier les 3,3 millions de bulletins de vote de cet État, et qu’ils n’avaient pas réussi à le faire dans le temps imparti.

Protestant contre ce délai impossible à tenir, la Présidente du Parti Républicain de l’Arizona, Kelli Ward, vient d’annoncer, ce vendredi 11 décembre, que son Parti va faire appel devant la Cour Suprême des États-Unis. (Note 18)

 

La plainte du Texas contre quatre Swing States

Le 8 décembre, l’État du Texas a intenté une action en justice devant la Cour Suprême des États-Unis, contre quatre États (Pennsylvanie, Géorgie, Michigan, Wisconsin), les accusant d’avoir modifié de manière inconstitutionnelle leurs lois électorales et d’avoir permis que d’importantes fraudes électorales aient lieu en assouplissant les contrôles. (Note 19)

La plainte ajoute : « En ignorant à la fois les lois de leurs propres États et les lois fédérales, ces quatre États ont non seulement entaché l’intégrité du vote de leurs propres citoyens, mais aussi celle des citoyens du Texas et de tous les autres États qui ont tenu des élections légales. Leur non-respect de l’état de droit jette une ombre sur le résultat de l’ensemble des élections. La Cour Suprême doit intervenir pour corriger cette grave erreur. » (Note 20)

La plainte demande à la Cour Suprême d’interdire que les votes des grands électeurs de ces quatre États, lors de la réunion du Collège électoral (le 14 décembre), soient comptés.

Enfin, la plainte demande à la Cour Suprême d’ordonner aux législatures de ces quatre États, qui représentent en tout 62 grands électeurs (20 pour la Pennsylvanie, 16 pour la Géorgie, 16 pour le Michigan et 10 pour le Wisconsin), de nommer de nouveaux grands électeurs conformément à la Constitution.

 

Les répercussions de la plainte du Texas

Le 9 décembre, le Président Trump a annoncé que lui et son équipe juridique allaient se joindre à la plainte du Texas comme plaignants. (Note 21)

Peu après, les Procureurs généraux Républicains de 17 États ont déposé devant la Cour Suprême un mémoire (“amicus brief”) déclarant que leur État soutient la plainte du Texas. Voici la liste de ces États : Alabama, Arkansas, Caroline du Sud, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Floride, Indiana, Kansas, Louisiane, Mississippi, Missouri, Montana, Nebraska, Oklahoma, Tennessee, Utah, Virginie-Occidentale. (Note 22)

Le 10 décembre, 6 de ces 17 États ont annoncé qu’ils se joignaient directement à la plainte du Texas comme plaignants. Ces États sont : l’Arkansas, la Caroline du Sud, la Louisiane, le Mississippi, le Missouri et l’Utah. (Note 23)

Le même jour, 106 Représentants Républicains ont déposé devant la Cour Suprême un mémoire (“amicus brief”) déclarant qu’ils soutiennent la plainte du Texas. (Note 24)

Le même jour, le président de la Chambre des Représentants de Pennsylvanie et le chef de la majorité Républicaine de cette Chambre ont déposé devant la Cour Suprême un mémoire (“amicus brief”) déclarant qu’ils soutiennent la plainte du Texas. (Note 25)

Le même jour, 24 Représentants et Sénateurs de l’État de Géorgie ont déposé devant la Cour Suprême un mémoire (“amicus brief”) déclarant qu’ils soutiennent la plainte du Texas. (Note 26)

Le soir du même jour, le Président Trump a écrit sur Twitter : « La Cour Suprême a une chance de sauver notre pays de la plus grande fraude électorale de l’Histoire des États-Unis ». (Note 27)

 

La contre-attaque après le refus de la Cour Suprême d’examiner la plainte du Texas

Le soir du vendredi 11 décembre, la Cour Suprême a refusé d’examiner la plainte du Texas, malgré les avis favorables des juges Clarence Thomas et Samuel Alito – par peur évidente des conséquences politiques.

Moins d’une heure plus tard, les avocats de la Trump Campaign, Rudy Giuliani et Jenna Ellis, ont annoncé, sur la chaîne de télévision Newsmax, qu’ils vont séparer la plainte du Texas en plusieurs plaintes qui seront déposées devant des tribunaux de districts dans certains des 6 États contestés, afin que cette plainte soit enfin examinée sur le fond – et que, d’autre part, ils ont bon espoir que les législatures de ces États vont finir par agir et reprendre leur droit d’attribuer les grands électeurs.

« Nous sommes loin d’en avoir fini, croyez-moi », a conclu Rudy Giuliani.

Jenna Ellis, quant à elle, a rappelé qu’il reste suffisamment de temps pour que le Président Trump ait gain de cause, d’ici le 6 janvier 2021.

 

Les auditions devant les législatures des 6 États contestés

Malgré la censure des grands médias, les auditions sur les fraudes électorales massives commises par les Démocrates lors de l’élection présidentielle se poursuivent devant les législatures des 6 États contestés.

Dans nos articles précédents, nous avons détaillé les auditions devant le Sénat de Pennsylvanie (25 novembre), la législature de l’Arizona (30 novembre), le Sénat du Michigan (1er décembre), la Chambre de Représentants du Michigan (2 décembre), le Sénat de Géorgie (3 décembre). (Note 28)

Les auditions devant la Chambre des Représentants de Géorgie :

Le jeudi 10 décembre, l’avocat du Président Trump, Rudy Giuliani, a été entendu par des Représentants de la Géorgie, puis des témoins de fraudes électorales, qui ont rédigé et signé des affidavits, ont témoigné.

Les documents, affidavits et vidéos, fournis par l’équipe de Rudy Giuliani, ont mis en évidence plus de 40 violations du Code électoral de la Géorgie.

Ces auditions ont duré plus de 6 heures.

https://www.youtube.com/watch?v=VuD-zlhwD0M

Des images des caméras de vidéosurveillance, montrant des employés électoraux enregistrant en cachette des milliers de bulletins de vote par correspondance dans les machines à voter, lors de la nuit de l’élection, dans la salle de dépouillement d’Atlanta (State Farm Arena), ont été diffusées.

https://www.youtube.com/watch?v=aCenojrUwVM

Puis une vidéo, réalisée par la superviseuse d’une machine à voter Dominion, qui prouve qu’il est possible d’annuler un vote, de transférer un vote d’un candidat à un autre, et de créer un vote ex-nihilo, en quelques clics de souris, a été diffusée.

https://www.youtube.com/watch?v=46CAKyyObls

Les auditions devant la législature du Wisconsin :

Au moment où l’auteur de cet article écrit les présentes lignes, en ce vendredi 11 décembre, des auditions sur les fraudes électorales sont en cours à Madison, la capitale du Wisconsin. L’équipe juridique du Président Trump est entendue par les élus de cet État, au sujet des fraudes et des machines à voter Dominion.

https://www.youtube.com/watch?v=pkqFTUEvMoU

 

Des sessions spéciales devant les législatures des 6 États contestés

Pendant ce temps, dans les États contestés, des élus Républicains rassemblent les voix de leurs collègues, pour faire annuler l’attribution des grands électeurs de leur État.

Des avancées en Arizona, en Pennsylvanie et en Géorgie :

En Arizona (sous la direction de la Représentante Nancy Barto) et en Pennsylvanie (sous la direction du Sénateur Doug Mastriano), un nombre grandissant d’élus Républicains se déclarent en faveur de la tenue d’une session législative spéciale, lors de laquelle le Congrès (Sénat et Chambre des Représentants) de leur État voterait pour annuler l’attribution des grands électeurs au sénile Biden.

En Arizona, vingt-huit législateurs républicains actuels et entrants ont signé une déclaration demandant la révocation des résultats des élections dans leur État. (Note 29)

En Géorgie, où les élus Républicains ont été choqués par les fraudes révélées lors des auditions qui ont eu lieu devant le Sénat (le 3 décembre) et devant la Chambre des Représentants (le 10 décembre), un nombre croissant d’électeurs exigent qu’ils passent des paroles aux actes.

La campagne Trump lance une série de spots télévisés dans les 6 États contestés :

Le vendredi 11 décembre, la campagne Trump a commencé à diffuser des spots publicitaires sur les chaînes de télévision et sur les réseaux sociaux, qui dénoncent les fraudes massives commises par les Démocrates et qui appellent les Américains des 6 États contestés à se mobiliser et à contacter leurs élus locaux pour « exiger qu’ils se battent pour des élections honnêtes et pour un décompte honnête ».

Dans une décision digne des pires régimes totalitaires de l’Histoire, YouTube a censuré ces deux vidéos moins d’une heure après leur mise en ligne.

Le 12e amendement de la Constitution des États-Unis :

Comme nous l’avons expliqué dans un de nos articles précédents, si aucun des deux candidats n’atteint la barre des 270 grands électeurs le 6 janvier, le Congrès des États-Unis devra mettre en œuvre le 12e amendement de la Constitution : (Note 30)

L’élection du Président sera confiée à la Chambre des Représentants des États-Unis, et l’élection du Vice-président sera confiée au Sénat.

Dans la Chambre des Représentants, chaque État sera doté d’une voix unique pour le vote. Or les Républicains contrôlent actuellement 27 des 50 États américains. Ils ont donc la majorité absolue des voix, ce qui assurerait la réélection du Président Trump.

Dans le Sénat, les Sénateurs voteront pour élire le Vice-Président. Or les Républicains ont la majorité absolue au Sénat, ce qui assurerait la réélection du Vice-Président Pence. (Note 31)

 

Une audition devant le Sénat des États-Unis

On vient d’apprendre que le Sénat des États-Unis a enfin décidé d’agir lui aussi.

Le 16 décembre, le Comité Sénatorial de la Sécurité Intérieure et des Affaires Gouvernementales (Senate Homeland Security and Governmental Affairs Committee) va en effet tenir la première audition au niveau fédéral sur les “irrégularités” survenues lors de l’élection présidentielle de 2020. (Note 32)

 

Tout peut encore arriver d’ici le 6 janvier !

Ainsi, jusqu’au 6 janvier 2021 au moins, voire jusqu’au 20 janvier 2021, tout peut encore arriver.

Malgré la censure permanente de la part des grands médias, malgré leur campagne complotiste et négationniste d’une violence jamais vue dans un pays démocratique, le Président Trump et ses équipes, soutenus par un nombre croissant d’élus Républicains, continuent à se battre pour que les Démocrates criminels, coupables des plus énormes fraudes de toute l’Histoire des États-Unis, soient punis, et pour que le vainqueur réel et légitime de l’élection présidentielle de 2020 soit élu.

Toute personne qui aime la vérité ne peut qu’espérer que justice sera faite, et que le Président Trump sera investi, le 20 janvier 2021, pour un second mandat bien mérité !

Maxime Lépante

Notes :

(1) 3 U.S. Code § 5.Determination of controversy as to appointment of electors

https://www.law.cornell.edu/uscode/text/3/5

(2) Electoral Count Act – State determination of controversies

https://en.wikipedia.org/wiki/Electoral_Count_Act#State_determination_of_controversies

(3) Electoral Count Act – Safe harbor

https://en.wikipedia.org/wiki/Electoral_Count_Act#Safe_harbor

(4) What is the Electoral College?

https://www.archives.gov/electoral-college/about

(5) Faithless electors in the 2016 United States presidential election

https://en.wikipedia.org/wiki/Faithless_electors_in_the_2016_United_States_presidential_election

(6) 3 U.S. Code § 15 – Counting electoral votes in Congress

https://www.law.cornell.edu/uscode/text/3/15

(7) Electoral Count Act – Results

https://en.wikipedia.org/wiki/Electoral_Count_Act#Results

(8) Twentieth Amendment to the United States Constitution

https://en.wikipedia.org/wiki/Twentieth_Amendment_to_the_United_States_Constitution

(9) Trump Legal Team Statement on “Safe Harbor Deadline” 08-12-20

https://www.donaldjtrump.com/media/trump-legal-team-statement-on-safe-harbor-deadline/

(10) LIVE: ‘Election Fraud Truth Summit’ featuring Trump campaign lawyer and experts (NTD) 08-12-20

https://www.youtube.com/watch?v=kIVmw3zfBP0

(11) Electoral College Deadlines (The Amistad Project of the Thomas More Society) 04-12-20

https://mma.prnewswire.com/media/1359230/Electoral_College_Deadlines_White_Paper.pdf

(12) Article II de la Constitution des États-Unis

https://fr.wikipedia.org/wiki/Article_II_de_la_Constitution_des_%C3%89tats-Unis

(13) Dershowitz explains how Supreme Court could get involved in Georgia election challenge 06-12-20

https://www.foxnews.com/politics/dershowitz-supreme-court-georgia-election-challenge

(14) Mark Levin: Pennsylvania’s electors are tainted (Fox News) 06-12-20

https://www.youtube.com/watch?v=BHOjWP4QQ88

(15) Trump Will Win Pennsylvania Lawsuit on Ballots That Arrived After Election Day: Dershowitz

https://www.theepochtimes.com/trump-will-win-pennsylvania-lawsuit-on-ballots-that-arrived-after-election-day-dershowitz_3578674.html

(16) Rep. Kelly responds to Supreme Court decision to reject election result challenge

https://www.wfmj.com/story/43027770/rep-kelly-responds-to-supreme-court-decision-to-reject-election-result-challenge

(17) GOP Rep. Mike Kelly: Supreme Court Case ‘Alive and Well’ After Emergency Order Denied 10-12-20

https://www.theepochtimes.com/gop-rep-mike-kelly-supreme-court-case-alive-and-well-after-emergency-order-denied_3612989.html

(18) Arizona Republicans to File Election Appeal to US Supreme Court 11-12-20

https://www.theepochtimes.com/arizona-republicans-file-election-appeal-to-us-supreme-court_3614741.html

(19) Texas Asks Supreme Court to Rule Election in 4 Battleground States Unconstitutional 08-12-20

https://www.theepochtimes.com/texas-files-supreme-court-election-lawsuit-against-four-battleground-states_3609460.html

(20) La plainte du Texas peut être téléchargée ici :

https://www.texasattorneygeneral.gov/sites/default/files/images/admin/2020/Press/SCOTUSFiling.pdf

(21) Trump Says He Will Intervene in Texas’ SCOTUS Election Case 09-12-20

https://www.theepochtimes.com/trump-says-he-will-intervene-in-texas-scotus-election-case_3611062.html

La motion du Président Trump peut être téléchargée ici :

https://donaldtrumpcampaign.cmail20.com/t/r-l-judhiydk-oyuukhtxl-y/

(22) 17 States Agree The Supreme Court Should Overturn Biden’s Win 09-12-20

https://www.forbes.com/sites/alisondurkee/2020/12/09/17-states-agree-the-supreme-court-should-overturn-election-biden-win-texas/

Le mémoire de ces 17 États peut être téléchargé ici :

https://www.supremecourt.gov/DocketPDF/22/22O155/163215/20201209144840609_2020-12-09%20-%20Texas%20v.%20Pennsylvania%20-%20Amicus%20Brief%20of%20Missouri%20et%20al.%20-%20Final%20with%20Tables.pdf

(23) 6 States Ask Supreme Court to Join Texas Election Lawsuit 10-12-20

https://www.theepochtimes.com/6-states-ask-supreme-court-to-join-texas-election-lawsuit_3613182.html

La motion de ces 6 États peut être téléchargée ici :

https://www.supremecourt.gov/DocketPDF/22/22O155/163322/20201210115500103_2020-12-10%20-%20Motion%20to%20Intervene%20and%20Proposed%20Bill%20of%20Complaint%20-%20Final%20With%20Tables.pdf

(24) 106 House Republicans Back Texas Election Lawsuit in Supreme Court 10-12-20

https://www.theepochtimes.com/106-house-republicans-back-texas-election-lawsuit-in-supreme-court_3612629.html

Le mémoire de ces 106 Représentants peut être téléchargé ici :

https://www.supremecourt.gov/DocketPDF/22/22O155/163403/20201210153048641_Texas%20v.%20Pennsylvania%20Amicus%20Brief%20of%20106%20Representatives.pdf

(25) Pennsylvania House Leaders File Brief to Support Texas in Supreme Court Lawsuit Against Pennsylvania 10-12-20

https://www.theepochtimes.com/pennsylvania-house-leaders-file-brief-to-support-texas-in-supreme-court-lawsuit-against-pennsylvania_3613557.html

Le mémoire des leaders de la Chambre des Représentants de Pennsylvanie peut être téléchargé ici :

https://www.supremecourt.gov/DocketPDF/22/22O155/163389/20201210145527909_Motion%20and%20Brief%20House%20Leaders%20SCOTUS%20Amicus%20Texas%20v%20Pa%20et%20al.pdf

(26) Georgia State Senators File Supreme Court Brief to Support Texas’ Lawsuit Against Georgia 11-12-20

https://www.theepochtimes.com/georgia-state-senators-file-supreme-court-brief-to-support-texas-lawsuit-against-georgia_3614696.html

Le mémoire des Représentants et Sénateurs de l’État de Géorgie peut être téléchargé ici :

https://www.supremecourt.gov/DocketPDF/22/22O155/163469/20201210202722129_22O155%20Amici%20Brief%20GA%20State%20Sem%20%20Willian%20Ligon%20et%20al.pdf

(27) Trump: Supreme Court ‘Has a Chance to Save Our Country’ 10-12-20

https://www.theepochtimes.com/trump-supreme-court-has-a-chance-to-save-our-country_3613479.html

(28) Voir nos trois articles suivants, qui contiennent les vidéos de ces auditions sur les fraudes électorales :

Fraudes US : les auditions explosives du Sénat de Pennsylvanie !

https://ripostelaique.com/fraudes-us-les-auditions-explosives-du-senat-de-pennsylvanie.html

Avancées capitales de Trump en Pennsylvanie, Arizona et Michigan !

https://ripostelaique.com/avancees-capitales-de-trump-en-pennsylvanie-arizona-et-michigan.html

L’équipe Trump révèle des fraudes énormes dans le Michigan et en Géorgie !

https://ripostelaique.com/lequipe-trump-revele-des-fraudes-enormes-dans-le-michigan-et-en-georgie.html

(29) Arizona GOP Want to Decertify Results 08-12-20

https://www.theepochtimes.com/arizona-gop-want-to-decertify-results_3609689.html

(30) Douzième amendement de la Constitution des États-Unis

https://fr.wikipedia.org/wiki/Douzi%C3%A8me_amendement_de_la_Constitution_des_%C3%89tats-Unis

(31) Révélations sur la stratégie de Trump pour être réélu !

https://ripostelaique.com/revelations-sur-la-strategie-de-trump-pour-etre-reelu.html

(32) Senate Committee Plans First Federal Hearing on Election ‘Irregularities’ 10-12-20

https://www.theepochtimes.com/senate-committee-plans-first-federal-hearing-on-election-irregularities_3612697.html

————————————————————————————————————————

N’oubliez pas de lire nos 18 articles sur les fraudes électorales massives dont les Démocrates se sont rendus coupables aux États-Unis, articles remplis d’informations que vous ne trouverez nulle part dans les médias français :

1) États-Unis : les fraudes électorales, spécialité des Démocrates !

2) États-Unis : la plus énorme fraude électorale de l’Histoire !

3) États-Unis : 32 infos capitales sur la fraude électorale !

4) États-Unis : Trump ne doute pas de la victoire !

5) États-Unis : 18 nouvelles infos capitales sur les fraudes électorales !

6) États-Unis : la contre-attaque judiciaire de Trump contre les fraudes électorales !

7) Fraudes US : incroyables révélations sur les machines à voter Dominion !

8) États-Unis : 27 infos supplémentaires sur les fraudes électorales massives !

9) Les médias français mentent : Trump n’a pas reconnu la “victoire” de Biden !

10) Révélations sur la stratégie de Trump pour être réélu !

11) Mon entretien à “Radio Courtoisie” : Trump se rapproche de la victoire

12) Exclusif : toute la conférence de presse de Trump que les médias ont censurée !

13) Fraudes US : les auditions explosives du Sénat de Pennsylvanie !

14) Avancées capitales de Trump en Pennsylvanie, Arizona et Michigan !

15) Exclusif : la traduction intégrale du discours historique de Trump sur les fraudes !

16) L’équipe Trump révèle des fraudes énormes dans le Michigan et en Géorgie !

17) Exclusif : la traduction du fantastique discours de combat de Trump en Géorgie !

18) Fraudes US : un camion contenant 200.000 bulletins de vote se volatilise !

————————————————————————————————————————

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
POLYEUCTE

Cela coule comme de l’Eau de source !
Mais les Démocrates préfèrent le Whisky ! Ca tourne la tête….

Corinne Lemuel

Seulement trente deux notes de bas de page pour nier péniblement la réalité ??? Cet article est bien trop court.

Heraklite

:-)))))

Veritas

Et 19 articles. Les as-tu lus; Corinne (j’espère que tu n’es pas hapsatou !) ?
Celà revient à avoir plus travaillé que tous les journalistes français : pas mal, non ?

Veritas

Et on peut rajouter qu’aujourd’hui, ca bouge des EUA… On le sait grâce aux médias russes, c’est trop drôle !!!

Pierre Montamat

Je confirme en lisant votre commentaire qu’Hapsatou vous irait très bien.

Zglb

Biden ne serait qu’un pion, il serait manipulé par Obama dont le véritable candidat est Kamala. Scénario: dès que Biden s’installe comme un con ravi dans le bureau ovale, paf, Obama le fait sauter – scandale financier par exemple – et le tour est joué, ce sera Kamala la présidente. Ce raisonnement tient la route. Ben oui quoi, personne ne peut imaginer plus de deux secondes que ce gibier de potence de Biden, cette nullité de Biden, puisse tenir la longueur à la présidence des USA.

https://www.wnd.com/2020/12/obama-give-green-light-dems-take-biden/

Veritas

Oui, cela me semble tout à fait exact. Obama est le maître qui tire les ficelles du pantin Biden. Ca n’est pas la même taille de QI. Qui remplacerait Biden ? Lui-même a dit Kamala, il y a une vidéo là-dessus. Le sénile est tout juste un corrompu.

joseph d arimathie

MERCI pour ce fantastique article et pour tous les autres ! vos journees ont combien d heures MAXIME ? MERCI ENCORE .

Pierre Montamat

La finale de RT est excellente !!! Ils prennent en compte plein de faits réels. Ah ils sont des habitués des situations délicates. Jusqu’ici, ils avaient seulement interrogés des grands avocats français pro-Trump, mais c’était très théorique. Là ils ont exposé bien des éléments, mais sans le bon regard juridique… ce sont des russes…
Juste après que Poutine se soit exprimé envers Biden ! Quel jeu de rôle !!!
C’est comme les élus républicains qui expliquent qu’ils reconnaissent le Biden comme Président-élu !!!

Pierre Montamat

Ah enfin, RT se réveille… ils ot du se mettre à réfléchir et donne pas mal d’éléments…
https://francais.rt.com/international/81784-joe-biden-designe-president-elu-quelles-cartes-dispose-encore-donald-trump

C’est un bon début… à suivre…

prestit

L’alerte ce serait plutôt pour ceux qui se refusent à regarder la réalité.
PS: Prestit c’est moi. Les autres que vous mentionnez sont eux. Arrêtez de penser qu’il n’y a qu’une seule personne en désaccord…

Heraklite

Alerte INFOX merci pour la pub. Sinon tout le monde n’est pas demeuré ici et est donc capable de se faire sa propre idée. Mieux certains savent argumenter. Vous n’en faites pas partie. Mais n’en voulez pas au monde entier d’être un âne.

jeannot

Aux USA, ils ont Trump qui se bat comme un lion pour faire valoir ses droits.
Ici, après un coup d’état judiciaire, en 2017, l’opposante Marine, présente au 2ème tour, danse des rock ‘n’ roll endiablés sur du Goldman pour fêter sa défaite

Vova

@jeannot : (là peint ?) “valoir ses droits” ? autrement dit “le DROIT de tricher” ? Lorsque Biden , à cause du Virus , a recommandé à ses partisans de voter par voie postale , Donald a de suite saisi l ‘ opportunité de jouer un coup : déclarer ILLÉGITIMES les votes par correspondance , ce faisant il jette à la poubelle les voix démocrates , et se retrouve avec une majorité républicaine ULTRA-CONFORTABLE , se targuant par la suite d ‘ un vote HISTORIQUE . La Mafia n ‘ aurait pas fait mieux !!!
Celà vous aurait-il échappé ??

petitjean

Les crimes et délits commis par les Obama et Clinton ne seront jamais jugés !
C’est aussi pour ça qu’ils ont organisé ces fraudes gigantesques
Ils sont maintenant à l’abri de toute poursuite et le peuple américain ne saura jamais……..

petitjean

Pourquoi entretenez vous l’illusion ? Trump a perdu point barre ! L’oligarchie mondialiste a pris le pouvoir et ne le rendra pas ! La démocratie est morte aux USA, comme en Europe et en France tout particulièrement
Même la Cour Suprême se lave les mains des fraudes commises par le camp dit “démocrate”
Trump a eu 4 ans pour se préparer à tous les coups tordus, il a échoué. C’est dire la puissance de l’état profond. Mais Trump était-il à la hauteur pour vaincre cet état profond ? Il était trop seul sans aucun doute

Voter ne sert à rien, faire des phrases non plus, la solution ne peut plus être pacifique, aux USA comme en France

Vova

@petitjean : “coups tordus,” vous parlez de ceux nés dans le cerveau de Donald ? Voir mon commentaire sur jeannot !

Mörback

“L’oligarchie mondialiste a pris le pouvoir”….ouai, en 46 !

Philippe@9.3

oui oui oui, de toute manière, ce sont les démocrates qui ont décidé qu’on pouvait avant et après la date des élections. Donc bon, cette élection, comme toute autre, n’est jamais finie…

alano39

Trump ne sera pas élu mais toutes ces actions vont discréditer Biden et les démocrates. A tout jamais cette élection restera un vol et ça va jouer durant toute la législature de Biden et surtout en 2024. Ca risque d’être le chant du cygne des démocrates qui sont de plus en plus dépassés sur les sujets qui intéressent le peuple. Ce schisme devient ingérable et les démocrates en truquant cette élection ont commis un pêché mortel. A terme c’est peut être la destruction de ce parti qui va se jouer. Je ne voudrais pas être à la place de Biden car il va devenir le fusible lorsque la pression sera trop forte. Biden, Macron 2 usurpateurs qui un jour risquent d’avoir à affronter leurs responsabilité et comme ils manquent de légitimité ils seront anéantis et classés dans la catégorie des traitres.

Fleur de Lys

la foldingue et minable corrompue Hillary Clinton «fière» d’apporter sa voix de grand électeur à Joe Biden

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/

Cyprien

Avec tout ça on se demande pourquoi l’empéruqué orange a perdu.
Aux dernières nouvelles Biden est élu. Il manque juste validation de l’élection. Faut pas toujours foncer tête baissée et trop lire les sites étrangers des platistes. Bigard, sors de ce corps!

Bugger off

Biden… Biden… isn’t forbbiden to hope !

Bugger off

Avant je pas élu, après je élu !!!
https://youtu.be/bl6uLPqXBWA?t=121

Vladimir

Elu ou pas ton bidet (par ailleurs corrompu jusqu’à l’os et en intelligence avec des puissances étrangères)
c’est pas le problème… !

Mais comme t’ as de la crotte dans les yeux
et le cerveau formaté par le Système,
tu le vois le problème… !

Gerard

Hé le gaucho de service, demande toi donc comment la fiotte Macron sans couilles a pu arrivé à l’Élysée et le débris fraudeur et corrompu Biden à réussi à mettre en place une fraude d’une t’elle ampleur avec l’aide d’Hussein le gauchiste, et lâche un peu les burnes à Trump le grand patriote qui aime son pays et son peuple. Tu nous les brises menu.

Filouthai

En rugby, on dit qu’un match n’est pas perdu tant que le temps de jeu (80 minutes) n’est pas terminé et que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la rencontre !

Il reste à espérer que les votes (secrets) des États faits le 14 décembre et qui doivent être découverts officiellement en janvier prochain vont être gardés avec une sécurité maximum et à l’abri des manigances des démocrates.

Pierre Montamat

Il est évident qu’après ce qui vient de se passer avec ces élections et post-élections, ceci venant se rajouter à 5 années d’acharnement anti-Trump, il va falloir qu’il mette un grand coup de nettoyage dès le début du 2° mandat !

Pierre Montamat

‘Lâches de la Cour suprême’ …
https://www.wnd.com/2020/12/supreme-court-cowards/?utm_source=Email&utm_medium=wnd-newsletter&utm_campaign=dailyam&utm_content=newsletter&ats_es=93339785964482ce380bf11cd7835bd4

Difficulté de la justice : il y a des corrompus dans chaque tribunal. Et les enquêteurs (dont FBI) ne travaillent pas…

Bonne chance Donald !

Viktor

Hélas, les jeux sont faits ! Le Président Poutin a envoyé le 14 Décembre 2020 ses félicitations au Président Biden dont il reconnait la victoire. Dommage que les Etats-Unis du temps de Trump n’aient pas su s’entendre d’abord sur le plan civilisationnel, même si les Etats-Unis n’ont pas d’ami ni d’ennemi mais que des intérêts., comme autrefois l’Angleterre. Les Russes dont l’économie n’est guère brillante ont besoin de vendre leur gaz et leur pétrole alors que le prix du baril va exploser et qui selon Charles Gave ‘il va falloir surveiller comme le lait sur le feu”.

Working class hero

Si Poutine admet que son pantin a perdu, les carottes sont cuites !

Vladimir

Hé working Marcel classe zéro

Arrête de délirer… !

Yes-Comment

Seul contre tous, il est parvenu à un niveau de popularité tél, que sa réélection aurait été triomphale si la sécurité des élections avait été assurée, mais il voulait plus… ce que ses adversaires n’ont toujours pas compris à la veille de leur effondrement : il voulait les confondre, en parfaite connaissance des fraudes possibles.
Le flagrant délit, face à des criminels, étant la seule voie autorisant les peines maximales, il a joué gros mais va rafler la mise… en bonne intelligence avec ceux qui avaient misé sur lui.
Et là pour les connaître il suffit d’écouter le Général Flynn, ou les clameurs du stade de West Point lors de l’arrivée de Trump pour le Army-Navy Game…

Yes-Comment

Travail de recherches et de précisions à saluer, en rapport des copier/coller d’opinions identiques d’une presse unanimement dévoyée.
En prenant le temps d’aller chercher des faits pour ensuite les analyser en les reliant d’une manière rigoureuse, il n’y a guère à avoir d’inquiétude pour savoir qui tiendra les rênes de l’Amérique l’an prochain.
Monsieur Trump est en train d’entrer dans l’histoire, comme nul ne pouvait s’y attendre, par la grande porte.

Heraklite

Excellent !

Marc

Aux USA comme en France, c’est la clique pléthorique des journaleux des merdias mainstream qui fait la loi et formate l’opinion. Les merdias de 4ème pouvoir sont devenus le 1er pouvoir !…Les milliardaires qui possèdent ces merdias l’ont bien compris c’est la raison pour laquelle ils les ont achetés bien qu’ils soient régulièrement déficitaires tout en étant arrosés de subventions publiques !

Heraklite

A noter qu’il n’y a pas eu de grands électeurs “renégats” (“faithless electors”) cette année, contrairement à 2016 où des GE n’ont pas voté Trump ou Clinton comme attendu, comme vous le rappelez. Il n’y a donc pas de tergiversations de ce côté.

Prestit

Il doit y avoir un lapsus dans votre article. Vous parlez d’un nombre « croissant » d’élus républicains qui soutiennent Trump. Il s’agit plutôt d’un nombre « décroissant «  si on en juge par le nombre de déclarations de ces mêmes élus qui appellent à tourner la page. Mais vous continuez le mantra «  certes il a encore essuyé un revers aujourd’hui mais vous allez voir demain ou a la fin de la semaine qu’il va gagner ».
Errare Humanum est, perseverare diabolicum est.

Filouthai

Cela fait un mois et demi que les démocrates nous bassinent avec leur victoire (frauduleuse).
En plus de cela, pendant la campagne présidentielle, TOUS les médias ont diffusé la propagande selon laquelle Biden était élu avec une large avance (plus de 10%).
En définitive, les démocrates et les médias rament pour dissimuler les monstrueuses fraudes qui ont eu lieu, à leur initiative et à l’avantage de leur poulain, le sénile et corrompu Robinette Biden.
Qu’il existe encore des gens qui soutiennent les démocrates prouve que les esprits pourris sont plus nombreux que ce que nous pouvions imaginer !

D. Lajoie

Coup de pied de l’âne Poutine …

Stokafish

La seule chose qui peut sauver Trump: c’est le (kraken) de l’avocate Powell. Si ils arrivent a prouver a l’opinion publique une quelconque ingérence d’une entité étrangère dans l’élection, il pourra en toute légitimité et avec le total soutien du peuple et de l’armée décréter l’état d’urgence tant souhaité par beaucoup de ses partisans.
Les lois sont un peu comme les armes, leurs utilisations dépendent de (qui) se trouve derrière.

Pierre Montamat

Maintenant, c’est cette date qui est à regarder. Et si le Sénat se réveillait ?
‘Le 16 décembre, le Comité Sénatorial de la Sécurité Intérieure et des Affaires Gouvernementales…’ Bonne chance au Team Trump pour cette audition…

Les Républicains ont préservé leurs droits le 14 en se réunissant à part et en désignant Trump. C’est bien à eux d’avoir eu le courage.

bati

Le collège électoral a confirmé l’élection de Biden hier, Poutine vient de le féliciter, il faudrait peut etre arreter les “Scoop” non? Ca fait le 28ème, et jamais rien ne se passe. Vous n’etes pas lassé un peu?

Kancau11

Ce qui nous lasse ce sont tes tweets qui n’apportent rien et qui sont systématiquement contre, tu sais pas lire, après le 06/01 ou encore mieux le 20/01, tu pourra ouvrir ta gueule ou la fermer, jusque là, fais le canard GOGOL.

Prestit

Non mais là faut ouvrir les yeux que ça plaise ou pas. 306 grands électeurs pour Biden, exactement le même score que Trump il y a 4 ans. Point. C’est pas parce qu’on préférerait par ex que l’herbe soit bleue qu’elle ne va pas rester verte, hein, c’est pas magique.

Heraklite

Non Trump a eu 304 GE car il a eu 2 « faithless electors » en 2016

bati

non tu vois je ne suis pas systématiquement contre: par exemple j’ai même été d’accord avec Pierre Cassen pour l’histoire du match de foot arrêté. Ça remonte il y a pas si longtemps tu peux aller lire. J’ai également trouvé sa défense de la laïcité dans le débat contre l’autre gars plutôt bien également. Pareil ca date d’il y a pas si longtemps, tu peux aller voir. Maintenant retournons au sujet et on se parle avec franchise: tu crois vraiment à tout ce qui est publié depuis 3 semaines? Tu arrives à faire la différence entre ce que tu souhaites et ce qui se passe? Moi j’aurai souhaité que ceux qui parlaient de l’epidémie covid finie aient raison. Mais je vois la réalité aussi au final.

Sniper 338

Bati en gros résigner vous baisser votre froc en bombé le cul ?….desolé onts n’a pas comme toi une nature de petite pute soumise 🤗🤭

Working class hero

Juste une nature de gros con qui se fait bien mettre profondément par les conspirationnistes professionnels qui ont trouvé un bon filon de gogos à enfler !

Pierre Montamat

Ce que vous ne voyez pas c’est que l’évidence des preuves progresse de jour en jours… Et dans de nombreux Etats. Vous devriez suivre un peu ce qui se passe aux EUA…

bati

J’avoue qu’effectivement je ne vois pas l’evidence des preuves progresser. Et d’ailleurs, c’est pas un problème. Le problème c’est que les juges ne le voient pas non plus…

Charles DALGER

Eh non ! Ca doit continuer jusqu’au 20 janvier. Et si le 20 janvier, le président du Sénat ne reconnait pas que TRUMP a été élu et est victime d’une fraude, alors, il est possible que la fraude des déchets mondialistes soit résolue par les armes et dans le sang des collabos.

Mörback

“” soit résolue par les armes et dans le sang des collabos”” et comme ça l’ Empire uS finira comme l’ Empire Romain…y en a qui vont se frotter les mains…)).

bati

exactement. A qui profite le crime comme dirait l’autre…

Heraklite

Le 6 janvier, les objections sont traitées par vote individuel par chacune des 2 chambres. La chambre des représentants, majoritairement démocrate, les rejettera. Pour plus de détail : https://fas.org/sgp/crs/misc/RL32717.pdf

ven

Il y a une date importante également dans le processus électoral, c’est le 18 décembre.
Depuis un décret du 12 septembre 2018, le Directeur National du renseignement doit remettre un rapport dans les 45 jours après l’élection, indiquant si des gouvernements étrangers, ou des individus agissant en tant qu’agents ou au nom d’un gouvernement étranger ont interféré dans l’élection.
Vu l’ampleur de la fraude et les ramifications internationales liées aux machines Dominion, à leur financement et à leurs logiciels, il est possible que nous soyons dans ce cas de figure. On peut imaginer aussi que les services de renseignement vont dévoiler les preuves de la fraude après la saisie des serveurs Dominion à Frankfort.
Tout cela ouvrirait la voie à des tribunaux militaires et à la Cour Martiale.

Prestit

Faites pas semblant d’y croire…

Pierre Montamat

Oui pour le 18, on attend avec une certaine impatience…

Mais il y a le 16 qui est très important dans le cadre de la démarche légale, que Trump veut pousser le plus loin possible. En effet, demain débutent les auditions à la Comission du Sénat. C’est très important pour porter à la connaissance du peuple américain ou pour les conforter.

Autre chose : il y a aussi toujours un coup de théatre possible: que Biden renonce après ce que Ratcliffe aura débalé… ??? C’est en effet possible…

Working class hero

Ce qui est dommage c’est que la saisie des serveurs à Francfort n’a eu lieu que dans une réalité alternative !

Jean-Marc

Trump me fait penser à Don Quichotte qui se battait contre des moulins à vent!

Franck DEBANNER

Sérieusement, je propose que l’on menace les propagandistes yankees présents dans notre pays, car ces déchets poussent leurs complices locaux à désinformer.

Ansiv Osniv

Vous oubliez un facteur crucial! les juges et autres entités qui ont autorités a agir ont les chocottes d’un éventuel prise de décision pour le rétablissement de la vérité. Les démocrates ont élaboré un scénario démoniaque à la face je gagne et pile tu perds!Ils avaient tout le temps pour élaborer la mystification et c’est a se demander si le covid ne fait pas partie!?je dis ça comme ça,simple supposition et pas par complotisme.Ce qui est sur c’est que beaucoup de républicains ont pris part au complot pour déposséder Trump et c’est la raison pour laquelle ,je pense que mème si Trump échoue il mérite tout de mème un respect immense. Vous imaginez que le pratiquement le monde entier est contre lui mais nonobstant il a accompli des faits d’armes improbables.

Veritas

Oui, je crois que c’est le vrai problème de Trump depuis 5 ans !

Beaucoup de gens ont peur de perdre leur job, leur enfant, leur vie perso, etc… Il y a des pressions énormes 1° sur les corrompus et 2° sur les opposants au système. Sur le site WND.com j’ai vu la vidéo d’un tueur sur un témoin. ??? fake ou pas ??? C’est certain qu’il y a des menaces et des pressions.

Fleur de Lys

«J’ai remporté une victoire écrasante»: Trump refuse d’abandonner

https://fr.sputniknews.com/international/202012121044919398-jai-remporte-une-victoire-ecrasante-trump-refuse-dabandonner/

Washington : manifestation en soutien à Donald Trump avant le vote du collège électoral (VIDEO)

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/81708-washington-manifestation-soutien-donald-trump-avant-vote-college-electoral-video

Révolutionem

Bon, nous savons maintenant que la Cour Suprême ne suit pas, ne valide pas les plaintes des équipes de TRUMP !
Et maintenant ?….

Pierre Montamat

Ben je suis pas d’accord avec le constat. Si la CS s’est précipité dans l’affaire du Texas, elle n’est pas censée mal juger à chaque fois… Il y a beaucoup de rationalisme dans votre jugement.

Phil93

le scandale est tellement gigantesque que “pour la sécurité de l’état” ils préfèreront ne donner aucune suites aux preuves !
Là les USA sont mal et au bord d’une nouvelle guerre de sécession avec toujours la même raison : l’esclavage des peuples , ici par la mondialisation !
ils veulent éviter la guerre pour ne pas avoir à subir le déshonneur. Il y’a de grandes chances pour qu’ils aient le déshonneur ET la guerre !!!

Bombastus

Impressionnant travail de Maxime Lépante: la meilleure synthèse sur le sujet! Bravo.

POLYEUCTE

Je m’amuse ! J’avais écrit ici, au lendemain de l’élection, que nous ne serions fixés que le 19 janvier ….
Trump ne se laissera pas faire. Il utilisera Tous les moyens jusqu’au bout, jusqu’aux plus Extrêmes.
Il préférera finir, le cas échéant, Victime, plutôt que Battu !
Retenez-le….

Marie d'Aragon

Bien vu !
Effectivement, quand on vous suit, vous nous en aviez parlé ici !
Pensez aussi à parler de la Puissance des médias… comme dans notre triste France !
Bien à vous,

nitiobriges

biden,n’a gagné qu’un état.l’état de guantanamo.prison-dent.

Francis

La mafia antisémite et pédophile Clinton-Obama-Biden ne peut tout simplement pas gagner légalement ces élections. C’est improbable quand on lit l’Histoire des USA, sa Constitution, De la Démocratie en Amérique… Tôt ou tard, ce projet satanique lié aux Frères Musulmans et anti-américaines va tomber.

Si un Président élu américain complote contre son pays, Biden avec l’Ukraine et la Chine, il sera automatiquement destitué.

Mörback

“”La mafia antisémite et pédophile Clinton-Obama-Biden ne peut tout simplement pas gagner légalement ces élections””…..moi, ce que j’aime sur ce site,….c’est l’humour de certains intervenants…mdr…encore, encore….

Veritas

La réaction de Biden montre aussi leur pure ‘instrumentalisation’ du droit.
‘Ecartez les faits, ils n’ont rien à voir à l’affaire’ disait Jean-Jacques ! Les salopards !!!

Prestit

N’est-ce pas plutôt vous qui écartez les faits ? Biden est élu et les « preuves » de fraudes n’ont convaincu aucun juge. Ça ce sont des faits.

Veritas

C’est très bien que le Biden fanfaronne, car il dévoile à tous ceux qui l’écoutent la contestation. Il essaie bien d’en dire le moins possible sur les faits, mais peu à peu, tous les américains se renseignent… We the People se réveille !

Pierre Montamat

Un grand merci pour ce point. Je n’ai pas pu lire ce matin. Mais a priori, c’est très complet. Vraiment un très grand merci !!! Courage à Trump et ses équipes !

champar

Je crains que les chances de victoire de Trump aient reçu une torpille en dessous de la ligne de flottaison avec le rejet du recours du Texas par la cour suprême des Etats Unis. La consultation des sites américains (Foxnews, Newsmax) vous confirmera facilement cette information.
Si elle n’a pas simplement cédé à des “pressions” il est possible que la cour n’ait pas voulu que des états puissent faire de l’ingérence dans le fonctionnement d’autres états, à suivre.

Sniper 338

Donc champar les délits et crimes peuvents être legalisé parcequ’il ne faut pas faire d’ingérence entre états d’un même pays …desolé mais une fraude massif sur une élection national est un crime de haute-trahison…donc un crime federal

Aimepé

Bonjour Maxime et bravo pour ce boulot incomparable. cordiaux saluts d’un “vieux” FRANCAIS. . Aimepé.

stendek

examiner ce qui sort du trou de balle de 20minutes c’est une perte de temps monstrueuse et en plus on se salit les neurones ! quand on te dit que c’est “info” papier et que c’est gratuit alors que ça coute tres cher les editions papier demande toi a quel milliardaire genre soros qui édite ces torchons profite ce crime de lèse vérité

sanzanicroche

YOUTOUZENTBE est une longue merde puante il faut absolument creer une plateforme offshore indépendante comme PIRATE BAY ou heberger en Russie mais la Russie n’est pas une petite sainte non plus soyons en bien conscients tous ! le problème est la situation de monopole de trust cartel.
https://fr.theepochtimes.com/youtube-commence-a-supprimer-les-contenus-sur-la-fraude-electorale-des-experts-affirment-que-cest-sans-precedent-1615123.html

Pierre Montamat

Bravo Stokafish. Et dire qu’il y en a qui croient que les médias ont compris ce qui se passe : c’est affligeant !

JC.P.

Je ne suis pas encore sur Odyssée, mais je m’inscris tout à l’heure ainsi que sur VK. Odyssée ne dispose pas encore de toutes les fonctionnalités, comme par exemple les live. Mais c’est garanti sans censure. Faut boycotter les TECH censeurs et GAFA.
En revanche je suis DREUZ depuis des lustres. Très bon site

Charles DALGER

Hormis la convergence de point de vue sur ton commentaire, je note que “stokafish”, c’est un mot d’authentique pataouète de Bab-el-oued

MORET

Dans l’immédiat pour faire court :
ViIVE TRUMP !
A BAS LES POURRITURES DÉMOCRATES !

Tartempion

La Cour Suprème vient d’envoyer paitre Trump en rejetant l’appel du Texas. Ceux qui imaginent qu’elle va désigner Trump comme Président se trompent hélas. Un juge même “suprême” s’achète et les enjeux sont tellement importants pour les mondialistes qu’ils sont prêts à tout pour mettre leur momie Biden au pouvoir. Un juge qui SAIT qu’il sera flingué avec sa famille s’il désigne Trump, il n’y en a pas… Les carottes sont cuites sauf si Trump instaure la loi martiale et procède à des arrestations et éxécutions massives. Mais il ne le fera pas.

sanzanicroche

les vrais américains de cœur ne se laisseront jamais voler les élections par des communistes maudits sans réaction idoine !l’amendement numéro 2 risque donc de parler avant longtemps dans un pays ou l’on peut sans grande formalité se payer un lance rocket pour noel ou hanouka !

Le Hiboux

Partout ou il y a une volonté, il y a un chemin. Cette bataille juridique est d’une importance capitale pour la démocratie occidentale. A l’heure ou les nations de la vieille Europe sombrent, empêtrées dans le magma informe et sans âme d’une administration supra-nationale et ouvrent les frontières à la submersion migratoire, la flamme vacillante de la statue de la liberté n’est pas encore éteinte…

a.hourquetted'arre

Bien dit et donc bien pensé également!

Roux

Là où il y a une volonté il y a un chemin

Rintintin

Je me lève et je vois qu’il y a déjà une analyse du refus par la Cour Suprême d’examiner la plainte du Texas dans ce super article ! Incroyable ! Merci, M. Lepante.

Anonyme

je continue . Ou alors les français n’auront encore rien compris , il faut qu’ils ai enfin le courage de voter en leurs âmes et consciences et non pas ce que , on leurs fait faire ) et comme dans n’importe quoi il faut un gagnant et un perdant , aussi il faut l’accepter et renoncer la tête haute , ce n’est pas une honte d’être battue , ce qui est une honte c’est de s’accrocher alors qu’il n’y a plus rien à faire , comme macron s’accroche alors qu’il devrait démissionné bonne journée e bon wee-end

Anonyme

Bonjour , je suis absolument d’accord , les états unis , sont comme en France pleins de mensonges , que ne feraient -ils pas pour gagner les élections . Si Monsieur Le Président Trump se bat comme il le fait c’est qu’il est sur de lui ( et non pas comme le disent certains , qu’il ne veut pas perdre ) c’est un Monsieur qui aime son pays et qui veut le meilleur pour lui . et en France que croyez-vous qu’il se passe lors des élections présidentielles ? c’est la même chose , les magouilles sont les mêmes , regardez macron , que c’est-il vraiment passé , pour qu’il soit élue ? et que va-t-il faire pour les prochaines élections , si il repasse encore une fois se sera , comment d’après-vous ? vous n’allez pas me dire que si il est encore élue se sera à la loyale ?

Travis

bravo pour ce travail colossal !

Et vive Donald Trump ! Un Président vraiment populaire, comme la France en aurait besoin.

Rintintin

Exact ! Il nous faut un Trump, ou à la rigueur un Bolsonaro, un Salvini ou un Orban !

JC.P.

Ou, mieux encore, les 4 réunis

Philibert

Un POUTINE ferait aussi bien l’affaire

Prestit

Poutine je veux bien. Les autres, non.

Clamp

1- La cours suprême vient de rejeter la plainte du Texas
2- “Or les Républicains contrôlent actuellement 27 des 50 États américains. Ils ont donc la majorité absolue des voix, ce qui assurerait la réélection du Président Trump” : ils ne voteraient pas tous pour Trump, loin s’en faut ,les républicains du clan Bush sont dans la même équipe que les démocrates, d’ailleurs ils ont des crapuleries sur les mains tellement énormes que je n’ose même pas en parler ici.

La situation est très désespérée, les solutions envisageant la loi martiale poseraient d’énormes problèmes d’acceptation, ils restent aussi les enquêtes de collusion/corruption entamées par le FBI sur fils et frère Biden mais bon, c’est le FBI, lui-même très corrompu. Ça devient compliqué.

Jean-Marc

Attention, Bush n’est pas anti-Trump, contrairement à ce que les médias ont prétendu. Par exemple, il n’a pas appelé à voter pour Biden (Fake News).
Par contre, il y a en effet des Républicains mous (RINO Republican In Name Only). Mais 97% des élus Républicains soutiennent Trump.

Clamp

Jean-Marc, Bush n’est pas officiellement anti-Trump, forcément, il n’a pas intérêt à se mouiller, mais en réalité, il l’est radicalement, Bush fait partie de l’oligarchie, et surtout, il a des milliers de cadavres dans ses placards et Trump le sait forcément, aucune chance que Bush et son clan soutienne Trump d’aucune façon. 97% c’est possible, c’est par sa tête qu’un serpent est dangereux.

Mörback

“Ils ont donc la majorité absolue des voix, ” non non, 51 à 46 % pour Trump…

patphil

on vera donc si la “justice” américaine est aussi digne de méfiance ou de respect

Jardin

Bravo M.Lepante pour vos merveilleux articles très documentés mais il me semble que ce soir la Cour Suprême a définitivement rejeté les plaintes concernant le Texas ou je me trompe?

Rintintin

Incroyable, mais M. Lepante a déjà ajouté un paragraphe sur la suite de la lutte après le refus par la Cour Suprême d’examiner la plainte du Texas.

Veritas

On est ravi que la CS te donne raison, mon coco, c’est formidable !
Descends au sous-sol et réfléchis. Reviens le 20 janvier, ça sera en ordre.

Phil93

il y’ a une telle censure sur RL qu’ils autorisent votre post disant qu’on vous censure sur ce site….
vous vous trouvez pas ridicule ?
Moi aussi j’ai des posts qui ne sont pas affichés, je n’en crie pas à la censure mais pense raisonnablement à une erreur, une fatigue, un loupé parmi le fastidieux travail des modérateurs !

jean marie

Bonjour… 2H00 heure française ce jour, (Samedi 12 Décembre). La Cour Suprême vient de rejeter les plaintes. Qu’en pensez vous?

Rintintin

Il semble que l’auteur a déjà ajouté un paragraphe au sujet de ce refus de la Cour Suprême d’examiner la plainte ! C’est du rapide ça !

ubersender

Cette connaissance de la technicité du processus électoral américain ne peut que susciter notre admiration. Il nous reste à espérer que le résultat final sera conforme à l’espoir suscité en faveur de Donald Trump. God bless America !

grégory

Je reproduis le lien rapporté par Fleur de Lys concernant l’action de Sydney Powell, ça bouge vraiment le kraken est en action!!
https://www.thegatewaypundit.com/2020/12/sidney-powell-dominion-smartmatic-china-involved-cyber-pearl-harbor-2020-us-election/

marcosorix

Quand on compare ce que vous livrez à notre connaissance et ce qui se dit ou est écrit dans la presse vendue dans toute l’Europe, on comprend l’immensité du travail que vous avez fourni. C’est complet, car même si ça devait mal se passer pour les Républicains la preuve de l’horreur est tangible. bravo!

Samson et Dalila

Franchement, Lepante fait un vrai travail de fourmi. Mais à quoi ça sert de nier l évidence ? Trump a perdu le vote des américains, sa crédibilité, sa dignité, tout. Et pourquoi vous voulez absolument qu il gagne ? Les Usa ne sont pas la France, chacun sa merde !

Rintintin

Trump n’a pas perdu le vote des Américains. C’est uniquement la Fraude qui permet au bidon Biden d’être en tête en ce moment.
Quant à vos propos anti-Américains, rappelons que les Etats-Unis ont une influence planétaire. Trump est un exemple pour les nationalistes et les patriotes du Monde entier.
Enfin, vous proposez quoi ? Récompenser les tricheurs, les voleurs, les criminels ?

Rochefort

Relisez l’article !

Travier

samsot

Comme tu dis, l’ évidence faut pas la nier, ça ne sert rien !

Donc, je te confirme, à lire ta “bouillie”, que :

tu es un âne… une buse si tu préfères !

JC.P.

Bravo pour ce nouvel article bien précis.
Moi dans mon petit coin de province, hier, j’ai exigé d’un quotidien qu’il retire un article de presse disant que le vieux senile “était le nouveau président ÉLU”.
Jai dû m’y reprendre a 7 fois. On me raccrochait au nez.

Mille excuses, j’ai dit “province” alirs que, désormais, il convient de dire “territoire”. C’est la novlangue.

Winston

Merci de ce récap.
Il y a tant de procédures en cours devant tant de juridictions qu’il est difficile de s’y retrouver !
Et les procédures de We The People (Sidney Powell) sur les machines à voter électroniques truquées ?

Heraklite

Tiens enfin un article qui évoque la « safe harbor deadline ». Mais oui absolument on peut contester les élections jusqu’au 20/01. Mais si rien n’est tranché, c’est le speaker de la chambre des représentants, à savoir Nancy Pelosi, qui est en tête de liste pour être « acting president » en attendant. Pour le 6/01, 2 sénateurs en Géorgie ne sont pas élus. Ils pourraient être démocrates. Par ailleurs, des sénateurs Rep. sont déjà opposés à la tentative de coup d’état de Trump. Ils se pourraient qu’ils s’allient aux démocrates. Et alors Harris pourrait être choisie en cas de contestation le 6/01. Dernier point : pourquoi le Texas n’a pas attaqué le Montana qui a étendu également le vote par correspondance ? Peut être parce que la CS l’a autorisé …

Rintintin

La Cour Suprême n’a pas autorisé le vote par correspondance généralisé en Pennsylvanie. Elle n’a pas autorisé à accepter les votes par correspondance après le jour de l’élection. Etc. Etc. Car les démocrates ont violé toutes les normes, toutes les lois, toutes les conventions, dans leur tentative de coup d’Etat.
Pas étonnant que les démocrates appliquent les méthodes des dictateurs, comme Chavez au Venezuela.

Rintintin

Il est idiot de parler du Montana, qui n’est pas en question.
J’ai parlé de la Pennsylvanie, parce que cet Etat est en question.
Vous comprenez la différence ?
Et arrêtez de parler de choses que vous ne connaissez pas : la plainte du Texas dénonce énormément plus de chose que le seul vote par correspondance. J’ai téléchargé cette plainte dont M. Lépante nous a donné le lien dans ses notes, c’est instructif. Documentez-vous, car visiblement vous ne connaissez rien dans ce domaine.

Jacques Guillemain

Avec toute l’énergie déployée par Trump et ses fidèles, il mérite vraiment de gagner et d’éjecter le tricheur.
J’espère qu’il ne lâchera rien.
Et s’il est prouvé que la Chine est impliquée dans la fraude avec quelques traites démocrates, la loi martiale s’impose, au plus tard le 20 janvier à midi, heure de passation du pouvoir.
Les tricheurs qui ont voulu tromper toute la planète, doivent payer.
D’ailleurs, Biden se fait bien silencieux depuis 8 jours, preuve que ça sent le roussi dans son camp. Il est moins fiérot

bati

ou peut etre que d’ignorer les gesticulations du monsieur en orange est la meilleure stratégie face à un pays totalement fracturé qu’il va devoir gouverner, ou encore parce qu’il a un gouvernement et toute une administration à rebatir, ou encore parce qu’il a une crise sanitaire majeure à gerer. C’est possible aussi non?

Rintintin

Les Etats-Unis sont fracturés à cause des Démocrates, qui propagent un énorme racisme anti-Américains, anti-Blancs, anti-Occidentaux et anti-Juifs.
La situation économique des Etats-Unis est la meilleure de tous les pays de la planète, car leur PIB a baissé moins que celui des autres pays, lors du 2e trimestre, et est remonté plus haut et plus vite que celui des autres pays, au 3e trimestre. Trump a créé l’économie la plus puissante de toute l’Histoire de l’humanité, c’est pour cela qu’il est aimé par la majorité des Américains.
Quant à la crise sanitaire, c’est grâce à Trump et à son Opération Warp Speed que les vaccins ont été développés en un temps record. La mortalité est 40% plus basse aux Etats-Unis qu’en Europe, et elle le serait encore plus, si les gouverneurs démocrates de New York, du New Jersey, du Michigan et de l’Illinois n’avaient pas tué des milliers de personnes par leur incompétence.

Lire Aussi