Scott Ritter, expert américain, commente l’opération militaire russe en Ukraine

Scott Ritter est un ancien officier du renseignement du corps des Marines des États-Unis. Dans sa carrière militaire de plus de 20 ans, il a servi en Union soviétique pour mettre en œuvre des accords de contrôle des armements, dans l’état-major du général américain Norman Schwarzkopf pendant la guerre du Golfe et plus tard comme inspecteur en chef des armes à l’ONU en Irak de 1991 à 1998. Il est considéré aujourd’hui comme un expert en stratégie militaire et collabore avec plusieurs revues et sites d’information.

Scott Ritter : J’analyse en tant que militaire. J’ai passé de nombreuses années au début de ma carrière à apprendre des tactiques pour enfermer et détruire les forces soviétiques grâce à des manœuvres de tir. Je connais ces gars. Je les ai étudiés pendant 35 ans, leur doctrine et leur équipement, leurs tactiques d’opération.

Ce que nous voyons [en Ukraine] est une stratégie multi-vecteur classique. Son objectif est de lier les forces ennemies, de les maintenir en place, de détruire les postes de commandement, de les encercler et de capturer des objets stratégiquement importants. Contourner les zones fortifiées où la bataille serait trop intense. Il n’est pas facile de ne pas laisser prendre l’initiative.

La vitesse d’avance des troupes russes est supérieure à la vitesse des troupes allemandes lors de l’ opération Blitzkrieg pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est l’avance de troupes la plus rapide de l’histoire.

Surtout, considérant que l’armée ukrainienne était composée de 260 000 hommes, entraînés et équipés selon les normes de l’OTAN, avec un système de commandement étroitement lié, efficacement géré par des officiers. Il convient également d’envisager le soutien de 200 à 300 000 réservistes, unités auxiliaires et services. Et donc les Russes ont commencé avec 190-200 000 soldats pour faire face à une force de 600 000 soldats.

Habituellement, au début d’une campagne, vous aurez un avantage de trois contre un côté offensif. Les Russes ont lancé l’opération avec un avantage d’un contre trois, ou un contre quatre du côté ukrainien. Mais néanmoins, les pertes de la dernière semaine s’affichent 1 à 6 en faveur des Russes. Habituellement, dans les affrontements modernes de la Seconde Guerre mondiale, les batailles d’annihilation à grande échelle, par exemple, les Allemands dans les batailles avec les Américains, étant donné que les Américains ont gagné, pour chaque Américain tué, il y avait 3 à 4 Allemands. Ce ratio a permis aux Américains de gagner des batailles et d’avancer. Le rapport entre les Russes et les Ukrainiens de 1 à 6 est une défaite écrasante pour la partie ukrainienne.

L’une des raisons qui entravent l’avancée des Russes est que la partie russe a annoncé son intention d’éviter des pertes parmi l’armée ukrainienne.

Pour moi, comme pour tout le monde, ce fut une surprise absolue qu’ils aient commencé l’opération avec une main attachée dans le dos. La progression est très calme et très précise. Les Russes ont tenté de négocier avec tous ceux qui occupaient des positions fortifiées dans le but de minimiser les pertes civiles et la destruction des installations urbaines. Les Russes ont manifesté leur refus de tuer des soldats ukrainiens dans leurs casernes. Au lieu de cela, ils ont souvent annoncé « nous préférons que vous restiez dans votre caserne et renonciez à résister parce que nos revendications ne sont pas contre vous, nous chassons de plus gros poissons ».

Malheureusement pour les Russes, les Ukrainiens ont décidé de se battre, et ils se battent très honorablement. Je ne peux pas sous-estimer le courage et la résilience de l’armée ukrainienne. Ils sont confrontés à une armée russe bien entraînée et bien équipée, qui dispose d’avantages tactiques et opérationnels. Et les Ukrainiens démontent des affrontements tout à fait dignes. Mais ils perdent, perdent sans espoir. Et je pense que plus tôt, même plus tôt que tard, nous verrons une reddition totale. Lorsqu’ils sont à court de munitions, ils manquent de nourriture, ils manquent d’eau potable et de carburant, et ils seront confrontés à un choix : une résistance inutile ou la mort.

Lee Camp : Il y a beaucoup de discussions dans la propagande américaine, je peux citer votre citation sur Twitter comme exemple – « pratiquement tout ce qui est dit sur les chaînes occidentales sur les actions des Russes en Syrie n’est pas vrai ». À votre avis, que pensez-vous des troupes russes des pertes civiles ?

Scott Ritter : Les troupes russes se sont délibérément privées d’un énorme avantage de la doctrine militaire moderne – un avantage décisif en matière de puissance de feu. Je dirais même supériorité absolue. La stratégie russe habituelle consiste à localiser la cible et à brûler l’emplacement avec des tirs nourris d’artillerie à lance-roquettes multiples, de mortiers, puis à faire avancer les forces au sol jusqu’à ce qu’une nouvelle cible soit localisée et que la procédure soit répétée. La tactique est extrêmement efficace et extrêmement brutale. Appliquée à une formation ennemie située dans une zone urbaine ou dans une banlieue densément peuplée, elle entraînerait la mort de dizaines de milliers de civils.

Les Russes ont abandonné cette tactique. Ils ne l’ont utilisée nulle part [en Ukraine]. Mais la guerre est une science inexacte, je vous le dis en tant que personne qui connaît cela de première main. Ils sont guidés par des informations des opérations de reconnaissance sur les capacités de l’ennemi et ses emplacements. Donc ils ont une cible, ils choisissent les armes les plus adaptées pour l’éliminer. Et tout à coup, il s’avère que les renseignements étaient erronés. Et dans tous les cas, lorsque des combats ont lieu dans des zones habitées, ce sont les gens qui paient le prix le plus élevé. Et cela se passe en ce moment.

Mais prétendre que les Russes ciblent délibérément la population civile est une déformation absolue de la réalité. Les Russes sont très, très prudents dans l’utilisation des armes. Lorsqu’ils utilisent des armes lourdes, par exemple à Kharkov, ils ont utilisé plusieurs systèmes de lance-roquettes lors de batailles dans des bâtiments privés. Mais ce que les médias ne vous diront pas, c’est que les Russes ont envoyé un groupe de reconnaissance dans cette zone avant cela. Elle a été prise en embuscade et détruite par l’armée ukrainienne, qui s’était retranchée dans la région. Un tel résultat d’une opération de reconnaissance transforme automatiquement la zone en une cible de combat légitime. Je suis désolé, mais ce sont les règles de la guerre. Si vous avez pris la décision de vous défendre dans des zones résidentielles, vous ne pouvez pas, ce n’est plus un crime de guerre si les Russes frappent ces zones.

Je pense que les Russes échouent sur un aspect, et c’est en termes de propagande. Je ne dis pas que j’aimerais que les Russes mentent. Mais je voudrais qu’ils défendent mieux leur point de vue dans cette confrontation. En face ils n’ont pas seulement la propagande du gouvernement ukrainien. Il faut tenir compte du fait que la CIA coopère uniquement avec le ministère ukrainien de l’Information. Et la CIA est responsable de ce qu’on appelle une « opération d’information ». C’est une opération secrète d’action politique, utilisée avec la permission du président des États-Unis. Et la raison pour laquelle la CIA doit obtenir l’approbation présidentielle est que la CIA n’a généralement pas le droit de manipuler des informations qui auraient un impact sur le public américain. Ils peuvent mentir, ils le font avec beaucoup de succès. Mais il leur est interdit de mentir si cela affecte le point de vue des Américains.

Or c’est exactement ce qu’ils font maintenant. Ils diffusent de la désinformation. Ou, disons-le de cette façon, ils ont effectué une opération d’information bien calculée afin d’obtenir des résultats politiques intérieurs en Russie. Le but en fait est le renversement du régime, ils veulent que Poutine soit renversé. Par conséquent, ils créent un mécontentement interne en Russie, et ils dirigent ce mécontentement avec des sanctions et des mécanismes politiques. Tout doit fonctionner ensemble. Les sanctions ne fonctionnent pas toutes seules. Les sanctions, visent une certaine classe de citoyens à Moscou, et en fermant à cette classe l’accès aux bénéfices de la coopération avec l’Occident, vous violez leur mode de vie. Les États-Unis veulent que cette classe devienne incontrôlable et renverse leur Saddam. Il s’agit d’une opération de changement de régime.

Et la propagande en Ukraine ne se limite pas à exagérer les victoires ukrainiennes, comme le font normalement les militaires, ou à minimiser les succès russes. C’est la manipulation de l’information en Russie et en Europe. Souvenons-nous de l’OTAN – c’est une organisation incapable qui a sauté d’Afghanistan en disgrâce. Comment allez-vous les confronter à ce qui se passe actuellement ? Comment les arriver à aller à l’encontre de ce dont les Russes sont capables ? Nous devons lancer une opération d’information destinée à remodeler l’opinion publique en Europe. Le public américain tombe également sous l’influence de la propagande. Vous ne pouvez pas faire en sorte que la CIA pousse un mensonge ici et à la maison sur CNN en disant : « oui, tout est un mensonge ». Vous n’êtes pas obligé de faire ces déclarations, vous ne devez pas reporter que la vérité. Ils ont laissé les mensonges prendre vie. Cela nécessite l’approbation du gouvernement. Ainsi, le président des États-Unis est impliqué dans une opération qui escroque le public américain et les gens devraient en prendre note.

@RealScottRitter

Source: rusreinfo.ru

image_pdfimage_print
27

28 Commentaires

  1. Un article que les généraux qui se bousculent sur les plateaux TV devraient lire.
    Dès le 8e jour de guerre, ils claironnaient déjà que les Russes étaient enlisés
    Et aujourd’hui l’ex-ministre de la défense, déclare que Poutine peut perdre !

  2. pour entrevoir la vérité on ne peut même pas prendre l’inverse de la propagande relayée par les médias occidentaux, il faut faire confiance aux sites de (ré)information, comme RL, breiz info ou parfois dreuz où certains journalistes vérifient leurs infos avant de les publier

    • J’ai ouvert ton lien, et je ne suis pas déçu du voyage quand je lis cet article et les commentaires, la réponse de Jean-Patrick Grumberg à Genic, ça vaut son pesant de cacahuètes. Tu as de drôle de lectures.

  3. C’est rare, pour une fois je suis d’accord avec vous, certains à travers leurs articles tressent des louanges à un personnage ex voyou des rues dans sa jeunesse à Léningrad, en fait ce monsieur n’est ni plus ni moins qu’un criminel de guerre comme un de ses prédécesseurs le non moins célèbre Staline, ceux qui voient dans cette guerre tout bénef pour la Russie je pense qu’ils se trompent, un économiste Russe a déclaré qu’économiquement la Russie allait faire économiquement un bond en arrière de 20 à 30 ans, wait and see.
    Quand à son show au stade Loujniki, vaste fumisterie, les employés d’état ont été transportés en bus pour remplir le stade, au stade de France pour le crunch, le stade était plein lui aussi, les gents s’y sont rendus par leur propre moyen et ont payé leur place, ce qui n’est pas le cas des Russes.

  4. L’excellente émission « Histoire parallèle » de Marc Ferro qui reprenait les informations des différents pays lors de la dernière guerre montrait que chaque pays faisait de la désinformation et de la propagande mais les champions toutes catégories du mensonge étaient les Etats-Unis !
    (Je pense, qu’actuellement, les media dominants français qui se sont américanisés mentent autant si ce n’est plus)

    • propagande Hollywoodienne nazifiante et fascisante mondialiste made in USA
      qui américanise et nazifie toute l’Europe Occidentale
      l’oncle Sam/Biden en Yannkee psychopathe criminogène génocidaire
      bien plus pire encore que Adolf Hitler et Benito Mussolini réunis

      • David Vincent qui voit des extras terrestres politiques , c’est normal.

        • mais en attendant les extra-terrerstres
          les envahisseurs Muzz sont en train de remplacer
          les Français chez-eux en France
          et ce phénomène là est tout sauf normal !..

  5. les véritables reponsables et coupables sont les Biden, Zelensky, Macron, Johnson,
    von der Leyen, Steinmeyer …etc…
    et tous ces gouvernants mondialistes cosmopolites allogènes
    qui autant dénaturent que détruisent les populations originelles
    de l’Europe Occidentale soit en les remplaçant ou/et soit en les annihilant

    • J’adhère ! (En Ukraine, quid des laboratoires Américains de recherche sur les armes bactériologiques ? Des groupes de mercenaires SS qui ont procédé à des tueries de masse aux Donbass ? Etc…)

      • On aurait même aperçu les clones des généraux Jeckeln , Eberhardt et Rasch assistés par le standartenfuhrer Paul Blobel .
        Ils voudraient refaire une Babi Yar😎

    • je n’ai jamais compris pourquoi les GATES…SOROS….SCHWAB….et quelques autres n’avaient jamais eu d’accident , ni fait de tentative de suicide (-)

  6. Great website. Mainstream media is so toxic about the ongoing war in Ukraine. We are seeing a overwhelming US-UK propaganda in open war against Russia. It’s disgusting to see they repeatedly associating specific words like « brutal », « criminal », « violent » to any Russian movement in Ukraine. In the other hand Zelensky is portrayed as an epic hero. The written narrative is supposed to establish opposites in Zelensky and Putin. For me it’s clear the massive deception. I’ll never forget this.

  7. L’ adhésion aux actes de VP est principalement due à la répulsion épidermique que les natios éprouvent à l’ endroit des Europutes de l’ UE (von der Layette, Michel dit monsieur patate , Borrell (pas Jacques) et autres créatures répugnantes de cette organisation scélérate ,idem à l’ endroit de l’ OTANUSA , fauteurs de guerres sur toute la planète .
    De plus , la propagandastaffel hystérique et mensongère des journaputes
    français renforce encore la « sympathie » (cum grano salis)pour Poutine .
    N’ oubliez pas de liquider Zelenscouille , cette petite merde qui n’ arrête pas de pleurnicher auprès de l’ UE ou de ses maîtres yankees : POUAH !

  8. corrobore ce que dit STRATPOL et infirme les divagations de macron et cie

    • Et les Russes ne forcent pas l’Ukraine a devenir la Russie ! Mais ils ne veulent pas non plus qu’elle devienne une annexe des États-Unis et une de leùrs bases de lancement de missiles !

  9. Nos militaires de plateau télé, en général des généraux, ça a plus d’impact sur le téléspectateur guerrier, expert en jeux vidéo de combats virtuels sans danger, vous font partager leur immense compétence en matière stratégique. On se demande bien pourquoi ces étoilés perdent leur temps à la télé au lieu de faire profiter l’État-Major de leurs éblouissantes lumières. Sans doute pour les mêmes raisons que de super professeurs de médecine, hyper compétents en toutes matières scientifiques, nous vantaient les mérites du bouillon de onze heures Pfizer au lieu d’exiger le retour de l’HCQ/AMC ou IVM/DXC : le cachet, le bon gros cachet de consultant, spécialiste en terreur populaire, indispensable à une heure de grande écoute pour apeurer les foules et les tenir en laisse.

  10. COMME VOUS LE PRECISEZ si vous avez pris la décision de vous défendre dans des zones résidentielles ce n’est plus ANORMAL QUE les Russes frappent ces zones.EN FRANCE LES US AVAIENT RASE DES VILLES ENTIERES faisant plus de victimes civiles que les allemands (Dresde napalmée) mais la bonne comparaison pour èviter les victimes et destructions inutiles et garder ses forces ce fut PARIS VILLE OUVERTE EN 1940 QUE JE N’AI ENTENDU PERSONNE CRITIQUER!ensuite recevant la légion d honneur à la libération

  11. Comme Xavier Moreau, une excellente analyse. Où est-ce qu’on peut trouver la version originale en anglais de cet entretien ? Merci.

  12. Je trouve que ZELINSKY fatigue son monde à haranguer et donner des ordres à tous les gouvernements et les peuples!

    S’il avait si balaize en politique, il aurait fait ce qu’il fallait pour que poutine n’attaque pas son pays et son peuple!

    Mais je pense qu’il n’est que le ventriloque des usa qui cherche à ce qu’une puissance se rebelle contre poutine. Ainsi les usa ne se moullerait pas officiellement alors qu’officieusement, ce sont eux les responsables avec l’ue de la « merde » dans laquelle nous sommes!
    Je n’entends aucun politique faire une analyse mis à part le vieux débris le brian, il va y avoir la famine………Pauvres abrutis, gouverner, c’est prévoir et pas simplement faire entrer des africains et des musulmans en europe!

    • ne dites pas de conneries en faisant entrer des millions de musulmans gris et noirs en Europe ILS GOUVERNENT , c’est vous qui n’y comprenez rien , ils savent très bien ce qu’ils font ces sales bastards .

  13. J’avais consulté cet article or je constate,ce n’est plus la République en marche sur RL c’est la sélection des commentaires .Il ya des véritées qui sont bannis Dommage pour la démocratie.

  14. Par curiosité j’ai regardé rusreinfo.ru .Mais c’est un outil de propagande pro-Russe !

    • Bah Oui et alors c’est normal et logique les Russes sont des patriotes
      qui aiment leur pays tout comme leur président qui lui est aussi un patriote
      qui aime ses compatriotes et citoyens Russes et son pays la Russie
      tout le contraire et l’inverse du président Macron
      qui lui méprise, déteste et haït les Français aussi bien que la France
      tout en aimant les étrangers et les allogènes qui assassinent les Français en France

  15. la GEOPOLITIQUE est un autre sphère que nous les petit gens ne comprenons peut !
    détruire c’est un bon métier , la reconstruction nous couteras ++++++ chère :))

Les commentaires sont fermés.