Seb, 35e policier suicidé : j’accuse la hiérarchie policière et l’IGPN de sa mort

Publié le 21 juin 2019 - par - 229 commentaires - 27 702 vues
Share

Cette nuit du 20 au 21 juin 2019, un 35e policier s’est suicidé depuis le début de l’année. Seb, cet article est en ta mémoire.

Oui je sais, avec les GJ, la police n’est pas en odeur de sainteté et certains sur les réseaux sociaux, gagnés par la colère, n’hésitent pas à vomir sur la police et à cracher leur haine en oubliant parfois que derrière l’uniforme se cache un homme et que si tous les GJ ne sont pas des casseurs et des Black Blocs, tous les flics ne sont pas des brutes imbéciles prêtes à tirer au LBD dans le visage des manifestants. Y’a des cons en jaunes et des cons en bleu… Et puis il y a la grande majorité des gens bien qui font comme ils peuvent et qui méritent notre respect et notre compassion.

J’ai décidé de vous raconter l’histoire de Seb pour plusieurs raisons. D’abord parce que dans ce cas précis, je ne tire pas mes info de la Presse qui dit parfois n’importe quoi, mais de sa sphère familiale très proche avec qui je suis en contact et que je suis certain de ce que j’avance. Ensuite parce que cette histoire lamentable et terriblement triste est une parfaite illustration de l’acharnement de son administration sur un fonctionnaire alors que le ministère de l’Intérieur, devant la vague de suicides dans la police, a affirmé avoir pris conscience de l’extrême malaise de ses troupes, même si la seule réponse qu’il a trouvée à apporter est l’organisation de barbecues (oui oui, je ne plaisante pas, des barbecues contre des flingues pressés sur la tempe !) et la mise en place d’une ligne téléphonique d’urgence dont on attend toujours le numéro et les intervenants… La dernière des raisons qui me pousse à parler, c’est que la presse, BFM en tête, commence à dire des conneries qu’il est urgent de rectifier, ne serait-ce que pour la mémoire de Seb et le respect de sa famille.

Seb avait 45 ans, dont près de 20 dans la police nationale. Il laisse une femme, trois enfants, deux frères et des parents éplorés. Jusqu’à 2017 il avait une carrière sans taches, brillante même… Jamais un problème disciplinaire et même quatorze lettres de félicitations dont neuf à titre personnel. Il avait longtemps bossé aux stups et était actuellement affecté en brigade territoriale à Toulouse. Malheureusement, et ça son administration aurait dû en tenir compte avant de le traiter si mal, il avait déjà fait une tentative de suicide il y a quelques années, mais après cinq mois de repos et avec le soutien de ses collègues et supérieurs il avait repris sa profession qu’il adorait et à qui il donnait beaucoup, car il croyait profondément en sa mission.

Seb s’était pacsé avec une collègue en poste dans le 93 et il désirait se rapprocher d’elle. Il avait donc, comme c’est fréquent dans de nombreuses administrations, cherché à permuter avec un de ses collègues en poste dans le 93 désireux de venir dans le Sud. Autant dire que ce n’était pas compliqué à trouver ! Échanger un poste dans la banlieue dure de la grisaille parisienne contre une mutation au soleil de Toulouse, certains flics attendent cette aubaine pendant 15 ou 20 ans ! C’est même tellement rare et recherché que, même si c’est parfaitement illégal, certains n’hésitent pas à monnayer cette permutation pour des sommes pouvant parfois atteindre plusieurs milliers d’euros… Vous allez voir que cette information n’est pas anodine !

Bref, Seb trouve rapidement et facilement un collègue avec qui permuter et le dossier se met en place dans les méandres de l’administration. La procédure dure plusieurs mois et à aucun moment Seb – qui n’a pas besoin d’argent (il vient de vendre sa maison) et qui n’a qu’une envie, rejoindre sa femme avec qui il désire faire un enfant, n’évoque avec son collègue la moindre transaction financière.

Et puis la veille du jour où la commission doit approuver cette permutation, Seb a un dernier échange par écrit avec son collègue, et pour des raisons qu’on ignore, peut-être est-il un peu agacé par lui, peut-être fait-il de l’humour grinçant et un peu déplacé, mais il fait la bêtise de lui rappeler que cet échange de poste aurait pu lui coûter plusieurs milliers d’euros… Il prend quand même soin, voyant que son collègue prend mal les choses, de lui écrire qu’il ne lui réclame rien (ce serait d’ailleurs trop tard puisque la commission se réunit le lendemain) et qu’il n’a fait que lui faire remarquer l’excellente affaire qu’il faisait.

Et là tout s’emballe ! Le collègue en question fait l’acte le plus dégueulasse qu’on puisse imaginer… Tiens, je vous préviens, les flics bordelais, vous avez une sacrée enflure qui est arrivée dans vos rangs ! Le félon fait des copies d’écran pour faire croire à sa hiérarchie que Seb a tenté de lui soutirer de l’argent et profite de l’événement pour faire annuler la décision de mutation. La hiérarchie prévient le préfet et l’inspection générale de la police nationale est saisie. Seb, l’excellent flic apprécié et bien noté, devient le mouton noir et l’administration décide d’en faire un exemple, quitte à le sacrifier injustement. Le rouleau compresseur se met en marche et va le broyer pendant près de deux ans. La première sanction est que désormais toute mutation lui sera refusée et qu’il ne pourra pas rejoindre sa femme. Heureusement, ses collègues et ses patrons qui le connaissent bien le soutiennent, car ils le savent incapable de ce genre de magouilles, mais face à l’IGPN c’est bien insuffisant.

Les mois passent, sa commission de discipline est plusieurs fois reportée et il est enfin convoqué mardi dernier à 10 heures pour être jugé par ses pairs. Une commission de discipline, c’est un peu comme un tribunal des prud’hommes, les juges sont à la fois des représentants de la hiérarchie administrative et des représentants syndicaux ou des collègues. Les débats sont houleux et la tension palpable. Alors que tous les flics de terrain qui siègent sont au pire pour une sanction légère et symbolique du type avertissement ou blâme, les représentants de l’administration veulent faire un exemple et taper fort en réclamant deux ans de suspension sans solde. C’est une sanction extrêmement rare que l’on ne donne que pour des manquements très graves à la déontologie, et à des policiers au cursus rempli de fautes d’avertissements et de blâmes ! Finalement, comme les membres de la commission ne peuvent se mettre d’accord sur la sanction, il est décidé de renvoyer le dossier au Ministère avec néanmoins comme avis, une demande de suspension de deux ans…

Seb sort de cette commission absolument laminé ! Dès le lendemain, il reprend néanmoins son poste où il reçoit encore le soutien de tous ses collègues. Mais il ne supporte pas ce désavœu… Alors que sa carrière est jusque-là exemplaire, il est traité par son administration comme un « ripou » et on envisage de le priver de salaire pendant deux ans après l’avoir désavoué.

Hier soir vers minuit, Seb s’est pendu. Paix à son âme !

Cette histoire affreuse donne un éclairage terrible aux 34 autres suicides de flics depuis le début de l’année 2019. Il est urgent que l’administration prenne en compte le mal-être de ses personnels et les vies broyées que laissent derrière elle la politique du chiffre et une gestion scandaleuse des effectifs.

Dans n’importe quelle entreprise privée, une telle hécatombe aurait déjà donné lieu à de nombreux audits. Pour donner un exemple, Amnesty International a connu deux suicides au sein de son personnel en 2018. Ils ont immédiatement commandité un audit par une boîte extérieure qui a rendu son rapport. Dans la foulée de ce rapport, 5 des 7 directeurs d’Amnesty International ont plus ou moins volontairement donné leur démission…

À quand une prise de conscience place Beauvau ?
Je finis cet article en rendant hommage à Seb et à ses collègues et patrons toulousains qui l’ont soutenu du mieux qu’ils ont pu. J’adresse toutes mes amitiés à sa famille.
Et sur un plan plus personnel, je supplie deux de mes amis flics qui me sont chers, Claude et Pascal, de ne pas craquer face aux persécutions de leur administration qui fait tout pour les écraser et de rester debout tels que je les ai toujours connus.

Vous êtes importants les mecs, déconnez pas !

François Galvaire

Print Friendly, PDF & Email
Share

229 réponses à “Seb, 35e policier suicidé : j’accuse la hiérarchie policière et l’IGPN de sa mort”

  1. Gattino dit :

    Désolé pour ce policier le problème est partout dans l agriculture, dans les administration en tout genre notre pays est gangrèner, nos politiques sont des mafieux, face à cette corruption personnes n est assez forte, même dans les tribunaux, les juges sont corompu, l argent fait tout, ils le savent ils tiennent tous, rien ne les arrête mettre la pression sur un policier, un gendarme, c est du pareille au même, ils sont frère se protègent, mentent, volent, et se servent des autres, des pervers narcissique, des franc maçon

  2. Franky dit :

    policiers bordelais ou toulousain, c’est quoi cette histoire de Bordeaux ???

  3. geronimo dit :

    Le jour ou un collegue poussé à bout par cette hierarchie minable et par ces crevures d’IGPN, flinguera son patron, ses officiers, peut etre, oui peut etre que tous les engalonnés qui nous pourrissent la vie feront un peu plus gaffe à ce qu’ils font…

    • adrien dit :

      Ca fait longtemps qu’on dit ca, quand j’étais encore dans la boite on disait la meme chose…. Ca leur ferait la bite et ces baltringues de carriéristes parigots (ou pas)..

  4. Gensdegites dit :

    Bizarre….
    Pourquoi être attaché à ce point à une nana, sans le courage de démissionner pour la rejoindre et faire un autre job pour le coup …. un métier , une nana, cela se quitte, oui, et on s’en remet, oui.

    • Anaelle Villette dit :

      C’est ce que je dis depuis le début si c’est policiers ne supportent plus leur quotidien pourquoi ne change t’ils pas de boulot tous simplement si tous le monde ce donnaient la mort pour ça tu peux diviser le nombre de la population par 2 🤔🙄

    • Le Goupil dit :

      Quelle réponse intelligente !
      Quand on a à coeur notre métier, on ne le quitte pas comme çà, qui plus est quand on a la possibilité de changer d’affectation.
      En l’occurence, ce Policier ne s’est pas ôté la vie à cause de l’éloignement, mais à cause de ce rouleau compresseur sans foi ni honneur qu’est l’Administration Police.

      • adrien dit :

        Je l’ai connu aussi ce rouleau compresseur , et je ne me suis pas suicidé…. J’ai connu 18 mois de salaire à mi-traitement pour enquête , et j’en suis ni mort ni suicidé.
        Faut arrêter aussi hein.

  5. carole lecouvez dit :

    Toutes mes condoléances à la famille
    Je suis une ancienne gilet jaune, j’ai toujours respecté l’uniforme, venant d’une famille d’uniformes. Je suis révoltée par le manque de considération du ministre de la non paix. Et oui, une ligne téléphonique, je ne pense pas que ce soit la solution, car le problème doit être résolu à la base, je ne veux pas créer de tension, mais que font certains syndicats ???
    Mon idée n’est peut-être pas bonne, vous ne pouvez peut-être pas vous rendre dans la rue, mais pourquoi, vous ne faites pas un collectif avec les familles qui ont perdus un PROCHE.. Et faire intervenir la presse, les médias..
    Un court métrage avec le retour des pensées.. Une démarche difficile lorsque l’on est dans la peine mais un joli combat en mémoire

  6. Yaya dit :

    Mouai elle rst chelou cette histoire pcq si c’était qu’une question de blague, les screens de l’accusé auraient suffit à le disculper. Faire des blagues n’est pas un délit et ne pas pouvoir prouver la moindre transaction financière ça laisse perplexe sur l’attitude de la hiérarchie. La famille doit ignorer des trucs je vois pas d’autres solutions 🤷‍♂️

  7. Blanco dit :

    Blanco

    C est une honte, toutes mes condoléances à sa famille, ses proches et nos collègues
    Je suis retraité de la police, je viens de publier « Flic, un métier qui tue… » aux éditions Nestor. Dans un récent article de presse que vous trouverez sur Google où mon Facebook (Pascal Drampe) je dénonce le ras le bol dans la police et craint fortement pour la santé morale de ma compagne, collègue harcelée en raison de ma constitution de partie civile contre des hauts responsables de chez nous!!!
    N hésitez pas à lire et à faire circuler, on doit changer les choses MAINTENANT
    Pascal DRAMPE alias Blanco

  8. arnaud dit :

    Re-Bonjour,

    Pourrais-je savoir pourquoi mon commentaire précédent a été supprimé ?
    Il me semblait pourtant aussi courtois que légitime.
    Vous laissez des commentaires de gens qui bavent sur les policiers et les gendarmes, qui salissent la mémoire de notre camarade perdu, et vous supprimer le mien où je demande simplement le respect de sa mémoire, proposant le changement d’une photo d’illustration qui, me semble-t’il, me paraît trop choc, trop provocante.
    Caractère extrême de la photo reconnue par l’auteur même de l’article.

  9. patricia la cauve dit :

    quel malheur il est vrai que nos policiers ont bien du mérite!!!quoi qu il est vrai qu ils sont malaimés!!!ce sont des étres humains comme nous qui font leur travail!!!!il est inutile et surtout IDIOT de les massacrés !!!!!respect a vous tous!!!une profession qui n ai pas facile!!!!!il faut du courage pour l exercer!!!!condoléances a la famille de ce pauvre monsieur!!!!

  10. arnaud dit :

    Bonjour,
    En réaction à votre article, qui reprend les propos de Badaf, je me permets ici de vous souligner que, tout comme l’auteur du texte, la photo ne me paraît pas du tout pertinente, par respect pour le collègue, pour sa famille etc… Ce type de photo « choc » ne me paraît pas pertinente, pas plus qu’utile.
    En tant que frère d’armes, ayant perdu un confrère, j’aurai donc souhaité le changement de cette illustration d’article par respect pour ce collègue.
    Ne cédez pas au sensationnel à la première occasion venue, surtout sur ce genre de sujet.
    Merci d’avance pour la prise en compte de ma requête…

  11. El Gringo dit :

    Désolé mais personnellement j en ai rien à branler de la mort d un flic, personnellement je ne fais plus de différence entre eux et les racailles de cité.

  12. Gérard dit :

    Mais pourquoi donc on fait passer en justice les hauts responsables de France télécoms pour les suicides dans cette société et pas les dirigeants de l’INTERIEUR pour cette triste hécatombe ???

  13. Sniper 338 dit :

    Un panier de crabes qui se dévores eux même des que l’occasion se presente…pour un avantage , pour une mutation , pour un avancement , ..
    ils sonts tous pret a planté un pic a glace dans le dos de leurs collegues. ..
    Pas plus que chez les yoyoux il n’existe d’honneur dans les millices de macrocescu !

  14. Sniper 338 dit :

    Pendant plus de 30 j’ai toujours soutenue l’institution de l’a police national…mais depuis l’eurs comportement de laches est de traitres. ..faibles avec les forts ( black-bloc anti-fa no-borders )
    Fort avec les faible les simples citoyens patriote gilets jaunes ( avant leurs infiltration par les gauchiass islamos collabos mondialistes chiens de gardes du systéme )….j’ai en mémoire de l’a haine de c’est millices aux service des mondialistes parasitaires corronpues auto-subventioner …..que vous pretender être encore une police national. …les dixaines de visages arraché par l’impact de leurs grenades mon ouvert definitivement les yeux sur leurs veritable nature qui n’est pas autre chose qu’une milice mercenaires don’t les interer ne sonts que les leurs ! …

  15. Guy dit :

    Tu vois François, le salop qui a monté cette embrouille à SEB ne mérite même pas d’être dans la Police, ce type je l’espère ne verra jamais la Région de Toulouse, je suppose que les collègues de SEB savent de qui il s’agit et qu’ils doivent l’attendre au virage !! Moi qui ai fait toute ma carrière dans le métier, j’en ai connu des type dans le genre et surtout les Policier de l’IGPN qui au départ sont la pour sanctionner ou instruire des irrégularités effectuées par tel ou tel Policier corrompus ou indélicats, comme dans toute société humaine malheureusement ça arrive !! Mais la dérive qui se passe en ce moment de la part de ces Fonctionnaires qui agissent comme des régicides ç qui on a donné tout les pouvoirs est lamentable pour un grand corps d’Etat comme le nôtre !

  16. Smara Mireille dit :

    Courage à nos policiers, gendarmes, crs,

  17. Pascal Blim dit :

    J espère que les collègues sur Bordeaux vont lui mettre la misère à cette petite crevure qui est responsable de la mort de seb.!!!

    • Smara dit :

      Je pense qu’aux vues de la conjoncture il faut que vous restiez soudés et ne pas laisser place à la faille.

  18. Tine dit :

    Pour certains qui pensent que quitter tout ça est simple, je pense malheureusement que ça ne l’est pas pour tout le monde. Tout le monde ne rentre pas dans la boîte juste parce qu’ils ont vu de la lumière, pour certains (peut être un peu moins de nos jours ) c’est une vocation. Et la mort de ce collègue, qui devait croire en son travail, est bien triste. Le plus dure est surtout pour sa famille. Bon courage à eux en ces moments difficiles.

  19. Saru dit :

    Gilets jaunes et policiers en détresse, nous avons un ennemi commun : ce gouvernement qui ne prend pas en compte l’aspect humain. Le gouvernement fait une politique anti-sociale ! Policiers, rejoignez le mouvement citoyen afin d’exprimer votre colère, et surtout, pour que les choses puissent enfin changer ! C’est la seule alternative qui me parait possible. Sinon, les suicides continueront, la dégradation de la France aussi.

  20. GOMEZ Juan dit :

    Je pense que dans ce cas, il vaut mieux donner sa démission, donner sa vie pour une poignée d’Idiots qui ne se prennent pas pour des merdes…. C’est malheureux.

  21. adrien dit :

    « Mort de rire », si je puis dire….. je sui un ancien flic de la 205 ème promo des GPX, et je n’ai jamais pensé à me suicider pour ce métier de merde. Vous avez peur de manquer de pognon ? Démissionnez et aller bosser en tant qu’agent privé en Suisse, vous gagnerez le double. Vous avez peur de « ne plus avoir de pouvoir » ? Tant pis, on ne devient pas flic pour emmerder les autres et on vit très bien sans pouvoir sur les autres, qui plus est quand c’est vos concitoyens.
    Il y a une autre vie après la police, une vie de qualité loin des merdes qui composent la hiérarchie de cette administration-mafia, loin de la mentalité d’abrutis qui y règne. Je ne les plains pas, le suicide, c’est la solution de facilité de ceux qui ont peur de la vie dans le privé…….

    • François Galvaire dit :

      « Mort de rire » ? On ne doit pas avoir le même humour…

      • adrien dit :

        …si je suis dire »… Marrant de voir qu’à cette heure j’ai 6 pouces en bas alors que je suis un de ceux ici qui connaissent cette administration : je ne compatis pas, sachant ce que je sais, se suicider pour un job de merde come celui-là c’est de la connerie pure et pas autre chose…..

        • Clement dit :

          En fait au début je me suis dit il déconne , il fait de l’humour noir , mais en fait adrien t’es juste con , ignorant et égoïste. ( si tu me permet de te juger bien sûr)
          Le lache dans l’histoire c’est toi , sache que l’acte de suicide n’est pas un signe de faiblesse. Cela peut très bien t’arriver dans le privé mon gars !
          Pour conclure, j’espere que ton patron n’essayera jamais de te casser le cul sans arret pendant que tu a un crédit en cours pour ta maison, que la mere de tes enfants ne te trompera jamais parce que tu ne passe pas assez de temps à la maison. Et que tu ne verra jamais tes potes disparaître les un apres les autre car tu n’aura pas été la pour les aider et les ecouter !
          Ne redis plus je suis un de ceux ici qui connaissent cette administration car tu n’y connait rien!

          • Guy dit :

            Comme tu as raison !! Adrien est un Bauf !!!!!

          • Sniper 338 dit :

            Clement….faut tu fait dans l’inversion accusatoire. .car contrairement a se que tu prétend
            Des milliers voir des millions onts connue les situation que tu decrit dans t’a prose. .
            Et ils sonts aussi des milliers a avoire connue des situation encore pire ..et ils onts trouvé l’a force de refaire surface sa leurs a etais long est extremement douloureux …mais ils onts reussie. ….et je te parle meme pas de c’est heros qui continue apres avoire perdue un proches , un enfant dans un accident , un meurtre , un attentat ..et qui continue malgré ..
            La torture l’a douleurs de l’absence et sa tout le jours a perpétuité …
            Le gros bouffon suffisant c’est pas adrien car lui il vie comme moi dans le reel
            Le gros bouffon suffisant c’est toi …en plus doublé d’un parfait petit connard

    • AlexVilles dit :

      Tu t’es baré c’est la facilité aussi une pute de moins dans nos rangs

      • Tremblaysien dit :

        La différence d’opinion n’autorise pas pour autant l’invective gratuite et à distance. On n’a pas la même éthique et tu ne manquera à personne quand ce sera ton tour..

    • As idas dit :

      Pauvre abruti, ton statut d’ancien GPX lié vraisemblablement a une erreur de casting et ton départ sans doute pas totalement volontaire expliquent sûrement ton amertume. Tu demontres simplement que tu n’avais rien compris au métier de policier, qui ne s’exerce ni pour le pouvoir ni pour l’argent, sauf peut être dans l’esprit de quelques-uns qui n’ont rien a faire dans la boîte et dont tu n’es peut-être pas si éloigné . Tu nous a quitté, dans des circonstances moins tragiques mais aussi sûrement beaucoup moins honorables que ces 35 collègues,alors de grâce, ferme la !

      • Sniper 338 dit :

        As idas. …Ben non moi je péfére lire les prose d’adrien car bien encré dans le réel. ..
        Que de lire t’es hinepsies de naïfs…c’est surtout toi qui te fait des ilusions sur le metier d’ailleur c’est tres dangereux car les grandes désilusions conduise aux suicide fait gaffe ! 😉
        T’a police phantasmé n’est plus qu’une millice mercenaire aux service du nouvel ordre des mondialistes parasitaires corronpues /corupteurs de macrocescu !

    • Sniper 338 dit :

      Adrian je suis 100.000 % d’accord avec toi …t’a tout compris contrairement aux naïfs qui onts osé te maitre 18 pouce négatif …ils s’imagine encore avoir a faire a la police national francaise
      Alors que sa fait longtemps quel c’est métamorphosé en milice aux service des parasites mondialistes aujourd’huis sous les ordre de macrocescu ! ….
      les impactes de grenades pleine face contre leurs fils , filles leurs frere , soeurs pere ,mere
      C’est déjas ounlié ….Ils sonts encore a les pompé et a genoux 😍!

      • Clement dit :

        ADRIEN ne change pas de pseudo pour te creer un personnage qui te soutien ( sniper 338)
        On te reconnait rien qu’a ton orthographe …
        Retourne dans ton monde de persécuté celui ou macron est reptilien ou les rotchild te soutirent de l argent et ou les illuminati donne des ordres aux crs !

        PAUVRE FRANCE … (si vous n’etes pas content du systeme politique francais , de sa police , de ses services publics au point de vous rejouir du suicide d’un homme , QUITTEZ LA ! )

    • Le Goupil dit :

      Commentaire d’un gars qui était entré dans la Police car il avait vu de la lumîère par la fenêtre….
      Tu as bien fait de quitter la boite… tu devais être une belle merde pour les collègues avec qui tu travaillais et qui laissaient leur vie entre tes mains….

  22. Seb81 dit :

    Courage à Claude et pascal , que je ne connais pas….il faut serrer les coudes et oublier la culpabilisation….nous ne sommes que des numéros mais au départ, si on bosse, c’est pour vivre….et on a qu’une vie, qui est précieuse ….

  23. guy GROUSSIA dit :

    Comme tu dis en tant qu ancien collègue dans la police il y a des salauds, qui a mon époque on fait la même chose à un collègue d Agen. En prévenant l igs, ceci dans les années 90, alors bon courage à la famille dans cette épreuve

  24. Fleur de Lys dit :

    le minable castaner estime ne rien devoir aux policiers, le syndicat Unité SGP Police FO vole immédiatement à son secours ! 35e suicide au sein de la police nationale à Toulouse, blocages et chiffres de la participation à l’acte 32 des Gilets jaunes..

    http://by-jipp.blogspot.com/2019/06/castaner-estime-ne-rien-devoir-aux.html

  25. Mimi dit :

    Je suis gilet jaune depuis le début mais jamais je me réjouie rai de la mort d’un homme qu’il soit policier ou gj. Je pense avant tout à sa famille et ses enfants. Car par son geste de désespoir il brise des vies. Surtout ne prenez pas ça comme un reproche, mais sa famille devra savoir lui pardonner et accepter son départ,afin qu’il puisse reposer en paix. Je me permets de vous dire cela car j’ai vécu cela et il m’a fallu vingt ans pour m’en remettre et accepter. Policiers et citoyens soyez Unis nous nous battons pour la même causes, le futur de nos enfants et petits enfants. Je vous souhaite une bonne journée.

    • François Galvaire dit :

      Joli témoignage, merci…

      • Gras dit :

        Un felon dans nos rangs à Bordeaux…un de plus…il a brisé la vie d’un collège intègre et de sa famille
        Je lui souhaite de porter se fardeau à chaque seconde
        Mais j’aimerais connaître le nom du félon…

    • Sniper 338 dit :

      Policiers unis avec les patriotes ?….redescent sur terre c’est moin risqué !
      Ton unification sa resemble aux sois-disant vivre-ensemble 😂😅😂😂😂
      T’es un naïf parmis d’autres naïfs ….je connais un collegue de travaille …
      ( sécurité privé ADSQ-SSIAP ) qui comme toi avait un coté bisounours gilets jaunes il a pas compris se qui lui est arrivé grenade pleine face machoire decroché et condannation au tribunal politique trois mois de prison ferme carte professionel ( sécurité ) retiré a vie en france …
      Croie moi bien que sont côté bisounours a disparue remplacer par une haine incomenssurable
      Mais plus que justifié. ..il bosses maintenant dans un autre domaines moin d’heures mieux payer….je le connais il vas cherché et trouvé par n’importe quel moyen le temps qu ils faud

    • Sniper 338 dit :

      Le temps qu’il faudras le flic qui lui a défoncé l’a machoire …
      .au faite pour parlé d’autre chose qui n’a strictement rien a voir avec le sujet ……
      vous avait vue le film American sniper ? 😉

  26. Mazouji dit :

    Je suis scandalisée de la tournure qu’ont pris les choses !! Je ne voudrais pas être à la place de la personne qui a joué ce rôle dans ce drame.. Je ne veux pas être méchante mais je lui souhaite de le vivre tt au long de sa vie avec ce geste sur la conscience !! Tteses condoléances à la famille de ce pauvre jeune homme.