Royal s’aime, mais comme Narcisse, elle finira noyée devant son reflet

Publié le 10 mars 2019 - par - 26 commentaires

Ségolène Royal s’aime, passionnément, comme Narcisse elle finira noyée devant son propre reflet

Le titre de Valeurs actuelles est bien trouvé. « Interview totalement lunaire « de celle qui se verrait bien remplacer Macron en 2022.

https://www.valeursactuelles.com/politique/je-suis-connue-dans-le-monde-entier-linterview-totalement-lunaire-de-royal-104769

Autosatisfaction, elle va jusqu’au bout de son autofascination, avec une modestie carabinée :« J’ai un bilan extraordinaire. La masse de choses que j’ai faites, c’est quand même incroyable », « Je suis connue dans le monde entier » et une jalousie dévorante des hommes qui, les vilains, lui ont pris la place qui lui revenait en priorité :

« Un homme de mon calibre serait utilisé autrement, c’est certain », lâche-t-elle, déplorant de ne voir « que des mecs au pouvoir », qu’elle compare d’ailleurs à « des petits fauves qui font pipi autour de leur pré carré ». « Président de la République, Premier ministre, présidents de l’Assemblée nationale, du Sénat, du Conseil constitutionnel… Pourquoi Laurent Fabius a-t-il été nommé à ce poste et pas moi, alors que j’ai une formation de juriste ? Pour que les choses changent, il faut qu’une femme devienne présidente de la République ». 

Elle en veut à mort à Jadot d’avoir refusé une liste d’union PS-EELV pour les européennes, liste qu’elle se serait bien vue mener, évidemment : « Jadot a commis l’erreur de sa vie ».

Elle a l’air bien sûre d’elle, Egolène… Doit-on se mettre en campagne tout de suite pour elle ?

Revenons donc sur son « bilan extraordinaire »…

Elle a choisi, évidemment, en politique habituée de la manipulation des foules, d’écrire un livre sorti quelques mois avant les européennes, depuis elle écume tous les plateaux télévisés, invitée par des journalistes complaisants (ils attendent un retour sur investissement ?).

Nous lui avions déjà quelque peu taillé le portrait en décembre, et notamment en rappelant comment elle avait surendetté la région Charentes-Poitou, dans le rouge… C’est vraiment extraordinaire, en effet, de contraindre tous les contribuables du coin et les autres (depuis la région a été intégrée à la région Aquitaine qui a hérité de la patate chaude et de la dette, mais entre socialauds on se tient les coudes, Rousset a refusé de la poursuivre en justice…)

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/13/segolene-royal-en-campagne-pour-2022-epinglee-par-la-cour-des-comptes-pour-sa-gestion-hasardeuse/

Sa fiche Wikipedia rappelle qu’enL’Expansion a publié le classement des présidents de conseils régionaux selon la qualité de leur gestion : elle y figurait  en 17e position sur 21 alors que Poitou-Charentes était classé 4e en 2004. Le magazine économique souligne que « la gestion de Ségolène Royal a été raisonnable sur les impôts mais moins sur les frais de personnels, les plus élevés de France « .

Et le reste ? 

Secrétaire d’État à l’Éducation nationale, avait affirmé que les enfants ont toujours raison et qu’on doit les croire, acculant un enseignant accusé à tort de pédophilie au suicide.

On lui doit la COP21 et donc  indirectement l’insurrection des Gilets jaunes devant les taxes prévues par Egolène et appliquées par Macron. :

La Taxe Carbone créée en 2014 par Ségolène Royal en est la dernière plume : fixée à l’origine à 7 € la tonne de CO2 émis, elle a été multipliée par 8 depuis sa création pour atteindre 55 € la tonne en 2019 et commence donc à peser sérieusement sur le budget des ménages (et notamment sur celui des plus modestes) comme le montre un rapport du Commissariat général à l’énergie durable. Et ce n’est pas fini, car la loi de 2015sur la transition énergétique prévoit qu’elle atteigne 100 € en 2030 (voire dès 2024 selon le Sénat).

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/12/rendez-vous-vendredi-14-a-la-contre-cop24-des-climato-realistes/

C’est elle qui affirme doctement que l’égalité homme-femme est une condition indispensable à la réussite de la lutte contre le dérèglement climatique.

C’est encore encore elle qui avoue : on n’est pas fous, il n’y aura jamais de référendum sur l’Europe…

Et, cerise sur le gâteau, elle aime l’islam, n‘hésitant pas se voiler en Iran, toute honte bue. D’ailleurs, elle n’a pas peur de rompre le jeûne du ramadan... La vérité oblige à dire qu’on ne sait pas si elle aime l’islam mais pour gagner un poste, elle est prête à tout, et même à jurer sur le Coran.

Qui dont l’avait mandatée pour demander pardon à l’Afrique au nom du peuple français ?

Liste de ses erreurs, errances, outrances… non limitée.

Mais son bilan extraordinaire, et son époustouflante modestie qui valent celle de Macron, ça fait pas envie. D’autant qu’il paraît que la donzelle perd facilement ses nerfs. Pas bon du tout quand on dispose du code nucléaire.

Il se dit qu’en 2007, quand elle apprend les résultats des présidentielles, elle aurait pris une véritable crise de nerfs-de folie, et aurait tout cassé dans sa permanence des Deux-Sèvres… Le Samu aurait été obligé d’intervenir et de la piquer.

Bilan extraordinaire ?

Si Mitterrand ne lui avait pas mis le pied à l’étrier, elle n’aurait jamais été élue.

Battue aux présidentielles de 2007.

Battue par Aubry aux primaires socialistes de 2011.

Battue aux législatives de 2012 en Charente-Maritime.

Toutes ses tentatives pour devenir maire ont échoué… et elle a fait partie des 2 gouvernements Jospin, si calamiteux (avec notamment la signature d’un accord au sommet de Barcelone bradant nos retraites et nos services publics de gaz et énergie) que Jospin n’a même pas été présent au second tour en 2002. Elle n’a jamais critiqué ni renié le sommet de Barcelone, comme tous les socialauds…

 

C’est au sommet européen de Barcelone, au mois de mars 2002, que Jacques Chirac et Lionel Jospin avaient signé ce qui allait devenir force de loi dans de nombreux domaines. Le texte prévoyait une  » flexibilisation  » renforcée du marché du travail, c’est-à-dire la possibilité de licencier sans aucune contrainte. Il annonçait une modification en profondeur des retraites en recommandant la fin des préretraites, l’augmentation de cinq ans de l’âge moyen de la cessation d’activité, la mise en place des fonds de pension. Il se prononçait en faveur d’un « allongement  » du temps de travail et pour des mesures fiscales bénéficiant aux entreprises disposant de salariés payés à bas prix. À l’époque, ces décisions étaient passées sous silence et les deux futurs candidats à l’élection présidentielle s’étaient bien gardés d’y faire référence dans leurs programmes.

Voici le paragraphe consacré aux retraites ratifié par Jacques Chirac et Lionel Jospin à l’issue du sommet européen de Barcelone en 2002.

« Il convient de réduire les incitations individuelles à la retraite anticipée et la mise en place par les entreprises de système de préretraites, d’intensifier les efforts destinés à offrir aux travailleurs âgés davantage de possibilités de rester sur le marché du travail, par exemple par des formules souples de retraite progressive et en garantissant un véritable accès à l’éducation et à la formation tout au long de sa vie. IL FAUDRAIT RECHERCHER D’ICI À 2010 À AUGMENTER PROGRESSIVEMENT D’ENVIRON CINQ ANS L’ÂGE MOYEN EFFECTIF AUQUEL CESSE, DANS L’UNION EUROPÉENNE, L’ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE. LES PROGRÈS À CET ÉGARD SERONT EXAMINÉS CHAQUE ANNÉE AVANT LE CONSEIL EUROPÉEN DE PRINTEMPS. »

Outre cet allongement du temps de cotisation, le sommet européen de Barcelone préconisait la montée en puissance des fonds de pension pour financer les retraites via la Bourse. Pour Jacques Chirac, à l’époque, cela s’appelait « les fonds de pension à la française », pour Lionel Jospin « des modalités d’épargne salariale. »

José Fort

http://mai68.org/spip/spip.php?article1274

L’idole de Macron lui ressemble étrangement ; ils sont tous deux européistes et narcissiques et ils étaient copains comme cochons tant qu’elle s’attendait à ce qu’il reconnaisse ses talents et compétences en lui confiant un grand ministère. Raté, il lui a confié la banquise et les phoques…

Narcisse est mort de se contempler, la Royal devrait y penser.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/09/segolene-royal-saime-passionnement-comme-narcisse-elle-finira-noyee-devant-son-propre-reflet/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
HELLENE

On est au moins d’accord sur un point : “pour que les choses changent il faut qu’une femme devienne présidente de la République”…

NOLIT

Elle a les chevilles qui enflent la vieille . Des comme toi n’ont laissé que des dettes alors profite de ta retraite non mérité et fou nous la paix.

wika

Cette femme est un morpion qui s’accroche autant qu’elle le peut.
Même dans son emploi fictif actuel elle trouve le moyen d’être nuisible par le biais de fake news sur le climat :
https://www.dreuz.info/2019/02/26/derniere-et-malheureusement-pas-ultime-fake-news-de-madame-bravitude/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

DUFAITREZ

Elle mérite une… dégelée Royale ! Celle qui se veut Reine de l’essaim socialiste !
La belle abeille, label certifié Charente-Poitou, ne manque pas de piquant.
Hollande en a fait son miel, c’est tout dire !
… Quand il ne reste que l’Humour….Rions ensemble !

ANONYME

Oui une femme dangereuse, hystérique, capricieuse, et imbue d’elle même. Avec mimolette ils faisaient un couple détonnant. Bon courage aux 4 enfants.
Elle n’a pas d’amour propre, un poste au fin fond du Pôle est un placard gelé. Et elle parle de son “bilan” !

Yohann le debattant

Un cas très intéressant pour un’psy…

Henri

Un des pire maux de ce pays -qui sont pourtant légion- c’est la longévité des politiques.
Tu “captures” une ségogole à la sortie de l’ENA et tu te la fades pendant 60 ans !

Dct

Bien dit, on en a marre de ces sales tronches ! ( Cohn bendit et toute la bande !)

Pierre

Oui, et ils nous coûtent une blinde, ces pourris !

Pierre

Oui, et qui nous coûtent une blinde !

DEPLARAC

Et on oublie la facture de plus d’un milliard d’euros payés par le con-tribuable suite à la suppression des fumeux portiques, sans aucune sanction et en toute impunité.
A assigner à la Haute Cour de Justice de la République! Au fait elle sert à quoi celle-là?

Pierre

A rien comme pas mal de choses !

patphil

ce genre de personnage mérite t-elle un aussi long article?

Verité

VOUS avez oublié Volontairement comment elle est entrée en politique
voir la video ou elle ”harcelait ” (devant Tous) ..Mitterrand pour avoir un poste ….Une inconnue mais il a eu Pitié vu qu elle etait la mere des enfants de Hollande …..
Donc tout est dit ……
((vous avez un plaçe pour moi ect…) xxxxx

Pierre

Il à dû se la faire, comme pas mal d’autres à l’époque !

kancau11

Ne serai ce pas le nom qu’elle porte qui lui aurai mis la tête à l’envers.

ADLER

On l’appelait la FOLLE DINGUE DU POITOU. Elle est déjantée, tarée et on devrait l’interner. Elle devrait être contente que MACRON l’ait désignée : AMBASSADRICE DES PINGOUINS. Mon Dieu qu’elle reste bien sur la banquise si elle revient dans un gouvernement ou présidente de la république ce sera le désastre comme dans sa région. C’est une incapable, une lèche-babouches. comme beaucoup de nos élus actuels.

astrid

Elle désespère de ne plus paraître. Elle a laissé dans la région Poitou-Charente une situation catastrophique. Gestion désastreuse et effets d’annonce.Les journaleux en ont un peu parler. Pas d’enquête judiciaire ? C’est vrai que l’on ne peut pas ouvrir des procédures à l’égard de tous les politicards/des incompétents. Mais, pour Royal, on se demande si sa folie lui laisse parfois un peu de lucidité pour réaliser à quel point elle est minable et pathétique.

Dct

Pathétique, c’est le bon terme ! Toi t’es pas à jour (je sais de quoi je parle) tu t’en prends plein la gueule mais là Ségolène des centaines de millions gaspillés ! Pas de problèmes, comme disait l’autre con, c’est pas cher c’est l’État qui paye ! Et ça a fait l’ENA , l’école des anes. Y en a marre de ces sangsues bordel !

Calimero

Excellent portrait de la “folle du Poitou” comme on l’appelle à Niort. Ville dont elle rêvait d’être maire mais où le clan ultra-gauchiste de Geneviève Gaillard lui a coupé l’herbe sous les pieds.
À La Rochelle où elle voulait être élue députée, même les électeurs du RN ont préféré voter pour son challenger socialiste !
Ségolène Royal qui a été assigné devant les prud’hommes pour ne pas avoir correctement payée deux collaboratrices. Un bel exemple d’élue socialo !
Lorsqu’elle était ministre de l’écologie, son Falcon privé atterissait sur l’aérodrome de Niort et elle se rendait à Melle (son fief peuplé d’indecrottables culs-terreux socialos) en leur disant qu’elle était venue en train !

jan le Connaissant

… ou alors la Royal présidente !
après tout on a bien eu un con à la présidence
et finalement il a bien travaillé pour l’oligarchie mondialiste
Alors pourquoi pas une conne ? !…
:-(

François Desvignes

C’est une folle que le système utilise comme un para tonnerre.

Sa fonction est de recevoir la colère du peuple, ainsi détournée de sa cible initiale, l’oligarchie mediatico politique.

Tout le temps que nous passerons à dire ses quatre vérités à cette momie sera le temps que nous ne passerons pas à combattre ses employeurs.

Esprit critique

Excellent portrait, peut-être un peu trop complaisant.

CHARLES DU MANS

Ah la Segolene ! on est voisins .C’est vous dire ! Et on la connait bien dans le Comté d’Anjou ..Pour vous la situer d’abord, alors que toutes les Bovary poitevines ont un jour ou l’autre de leur vie rêvé d’un Henri Plantagenêt dans quelque lointain manoir d’Écosse ou du Sussex de leur Songe d’été ; c’est la seule poitevine qui a rêvé et épousé un débile comme ce roi “Trouvé ” de Tulle qui a fini par la répudier comme une vieille pimbêche aux orteils de Valgus .Segolene pour bien la voir il faut dire à quoi elle ressemble si on a le courage et le goûts des beaux romans d’avant -guerre . Le beau Drieu en a fait des portraits saisissants de ces provinciale étourdies et apprenties- socialistes que les notables de la SFIO faisaient monter à Paris pour les faire parader sur les tréteaux

Emile

Excellente piqûre de rappel sur cette hasbeen
Complètement tarée , la folle du Poitou..
Conne et heureuse de l’etre….

Pierre

La troupe de dégénérés, menteurs, voleurs, voyous, tout les vices que l’on à au gouvernement, ça fout les jetons !

Lire Aussi