Sélection de quelques réactions

Investir les forums
Citoyens, la situation impose désormais que nous dénoncions sans relâche les coups de boutoir à notre système démocratique et laïc par la demande croissante « d’accommodements raisonnables » aux exigences islamiques, chers aux professeurs de Taqqya (stratégie du double langage). Explication :
Voile à l’école : Quand ça marche, on passe aux horaires séparés dans les piscines (Lille) : Quand ça marche, on passe aux menus sans porc à la cantine : Quand ça marche, on passe aux « burqas » dans la rue : Quand ça marche, on passe aux prières de rues, en fait des démonstrations de force : Quand ça marche, on nous fait payer la construction de mosquées plutôt que d’écoles : Quand ça marche, on interdit les caricatures et le blasphème : Quand ça marche, on s’est fait bouffer sans s’en rendre compte……
Il faut faire connaître, aussi, la sourate 4 verset 101 (et tant d’autres) du coran, qui assène au musulman que l’infidèle est son « ennemi déclaré ». Ainsi que les sourates, nombreuses, qui remettent en cause l’égalité de droit entre les hommes et les femmes.
Citoyens, nous devons aussi, dès que possible, faire connaître l’action – courageuse – de celles et ceux qui bravent le musellement de la pensée… En parlant autour de nous, en nous exprimant sur les forums des quotidiens en ligne, faisons connaître sans relâche Ripostelaique, Résistance Républicaine et les autres..
Sur Lepoint en ligne : pas besoin de s’inscrire (c’est pratique), mais la censure reste forte. Sur Msn.com/m6-actualite : avec une adresse hotmail ou live.fr convertie en pseudo (anonyme), on peut encore poster avec une relative liberté (c’est le forum le moins censuré, avec celui de YouTube : il faut en profiter…). Pour ceux qui préfèrent, il y a aussi les sites en ligne de Lexpress, Lefigaro, Liberation et autres… Tous sont beaucoup lus, et scrutés aussi par les politiques…
Bref… Qu’importe le lieu ; Pourvu qu’on fasse connaître !
Cordialement.
Lahic
Interview Pierre Cassen
J’ai écouté attentivement la longue interview de Pierre cassen.
Je le le félicite pour son calme et la clarté de ses réponses.
Je dois dire que je suis largement d’accord avec ses arguments, mais je reviens juste sur sa remarque sur les écoles Diwan.
Je ne suis pas Brerton, mais Occitan et occitanophone, mais je connais bien le dossier des écoles en langues dite régionale.
Les jacobins français ont fait des ravages (que nous continuons de payer très chers de nos jours en Occitanie) en détruisant bêtement nos cultures dont la langue est le vecteur.
Un de seuls moyens d’essayer de les sauvegarder et celui des écoles immersives en langue dite régionale. Je précise que ces écoles ne pratiquent pas de vengeance contre les méthodes violentes qu’ont utilisé les jacobins pour chasser nos langues de l’école publique.
Pour des simples raisons d’apprentissage d’une langue minorisée, la seule méthode efficace est celle de l’immersion dans la langue minorisée.
Précision : pour l’Occitanie les responsables des calendretas (équivalents des écoles Diwan) ne sont pas dans le même camp politique que les identiatires (qui sont très mal vus de la très grande majorité des mouvements occitans)
Veuillez recevoir mes meilleures salutations.
C. B.
A Chantal Crabère pour « sa » vie de Bryan dans RL 198
Merci, Madame, pour avoir eu l’idée de ce bel article qui m’a réjouit autant que d’avoir revu le film à la télé, 32 ans après sans pour autant constater qu’il ait prit une ride. Je dirais même qu’il est plus d’actualité que jamais. A l’époque, en 79, j’étais allé 3 fois au cinoche pour le voir et le revoir; il ne suscitait pas, évidement, les mêmes préoccupations qu’aujourd’hui . Et on se le repassait, on se le remémorait après, avec les potes, pendant la semaine en se marrant tout notre saoul .
Comme Bajazet à l’époque de Voltaire, ceux à qui cet humour et cette liberté pourraient être une alerte profitable, ce film ne saurait évoquer pour eux quoi que ce soit tant ils manquent d’ à propos et évidement d’humour. Et puis, ce qui crève les yeux saurait-il changer quoi que ce soit pour les aveugles ?
Ce film est un apocryphe qui satirise l’apocryphe. Le seul plaisir que risquent d’y trouver les contempteurs de notre civilisation judéo- chrétienne c’est de s’y croire confortés dans la satire du christianisme et l’évocation d’un certain ridicule qu’on peut lui attribuer – à juste titre – à cause de l’image qu’en ont donnée les trop nombreux déviationnistes relevant de ses rangs. Pour ceux qui ont étudié profondément, posément ses textes fondateurs, toute ce fatras (rajouté )de merveilleux, de magique, de pompe . Tout cet « à côté » ne saurait ébranler leur foi et, tout au contraire de les mettre en colère, un tel film ne peut que les réjouir. Cela procède d’un bon dépoussiérage, au même titre que Vatican II, pourquoi pas ? Et quand c’est un organiste, attaché au dogme, qui le dit cela peut peser un peu plus me semble-t-il, sans prétention.
Quelle actualité que ce crucifié (Bryan) abandonné à son triste sort par les siens qui n’ont rien compris. Même sa Mère !… Aujourd’hui c’est notre Mère l’Église qui abandonne ( que dis-je : Qui livre !) à la meute de loups le troupeau qui lui a été confié.
Comme vous, je suis profondément laïque, parce que je suis chrétien précisément. « Rendre à Dieu et à Caesar ce qui leur revient » . Ce que beaucoup de Papes, d’évêques, de cardinaux,de prêtres et de fidèles n’ont toujours pas compris. Quant aux musulmans, ce n’est même pas la peine d’évoquer la laïcité avec eux, autant plaider la cause à une bourriche d’huîtres. Notre défaut, à nous occidentaux, c’est de croire que ces gens là pourraient un jour penser comme nous ou se plier à nos usages. C’est impossible ! Lorentz est reconnu par ses oies comme leur mère véritable. Allez leur faire changer d’avis, même si vous leur montrez celle qui a pondu l’oeuf d’où elles sont sorti, formatées qu’elles sont depuis la naissance.
L’islam ne reconnaît que le rapport de force et de force physique, qu’elle s’appelle démographie ou sabre.
Tous nos beaux discours, nos arguments les plus logiques, les plus scellés de raison leurs sont ( sauf à quelques rares individus telle Wafa Sultan) totalement indigestes, inassimilables. C’est pourquoi espérer gagner la guerre contre l’islamisation de la France par des idées, des arguments, des lois et autres douceurs n’est qu’ illusion, au mieux victoire passagère. Les seules fois où l’Occident a su se respecter, se faire respecter et faire barrage à l’islam et à l’islamisation, ça remonte à loin ( Lépante ? Vienne ?…) et nous n’avons plus aujourd’hui la même gniaque, seul attitude qui ai jamais fonctionnée pour contenir leur jihad.
J’ai moins aimé les autres Monty Python, je me suis endormi avant la fin de « la Quête du Graal »……….
JP MARTIN
Les athées doivent obtenir l’égalité des droits avec les religieux
Oui, les athées en ont plus que marre d’être exterminés un peu partout et persécutés jusque dans leur propre pays par tous les idolâtres superstitieux monothéistes qui valent encore moins que leurs prédécesseurs polythéistes.
Je me réjouis donc de compter parmi les contributeurs de RL Jean-Carlo Sitzia pour son article intitulé « Nous en avons marre des miliciens du vice et de la vertu » publié le 4 mai 2011 dans le nº 196
D’ailleurs, puisque l’athéisme est essentiellement fondé sur la Raison, ils n’ont qu’à occuper les rues pour la promouvoir, demander la construction gratuite de « maison » de la Raison avec les centres culturels, écoles et restaurant corollaires, constituer des associations de défense de la Raison et commencer sérieusement à recruter du personnel pour poursuivre judiciairement toutes les offenses de plus en plus nombreuses que la Raison subie par des idolâtres moyenâgeux superstitieux…
Car les religions sont bien une agression insupportable en leur croyance viscérale en la Raison dont l’histoire n’a fait que confirmé le bien fondé et la supériorité ! Sinon, on croirait encore que le soleil tourne autour d’une terre plate et que le tonnerre et les éclairs sont des dieux !!!
A bas la calotte, la kippa et la burqa et vive la sociale !
Eozen
Agression d’un gamin
Messieurs,
La violente agression barbare dont a été victime un jeune collégien de 14 ans, agression menée à 4 contre un pour tuer, appelle trois remarques :
– Droite et gauche sont absolument incapables d’assurer la sécurité, ce droit élémentaire de tout citoyen d’une démocratie digne de ce nom. Le bilan depuis trente ans est accablant. Les chiffres empirent chaque année, nos dirigeants ayant littéralement capitulé face aux voyous.
– C’est tout simplement le retour à la barbarie par la défaillance totale de la chaîne pénale, l’impunité étant la règle, la sanction l’exception.
– Seul le FN est conscient du drame que vivent des millions de citoyens soumis quotidiennement à la peur, les autres partis ayant abandonné des pans entiers du pays aux voyous. Voilà trente ans que ce parti tire la sonnette d’alarme et que personne ne l’écoute.
Des belles promesses de 2007 il ne reste rien. Où est la politique de rupture qui devait nous amener la sécurité ? La différence entre droite et gauche tient uniquement au discours plus musclé à droite. Mais le point commun c’est la culture permanente de l’échec.
Demain, comme d’habitude, nos leaders politiques se bousculeront devant les caméras pour nous déballer leur petit couplet habituel : « inexcusable, intolérable, impardonnable, inacceptable ». Et ils retourneront bien vite à leurs petites affaires politiciennes pendant que le jeune collégien lutte entre la vie et la mort. C’est pitoyable.
Veuillez agréer, messieurs, l’expression de mes sentiments distingués.
Jacques Guillemain
A Jacques Philarchein
J’ai à répondre à Monsieur Philarchein qui vomit sur les retraités de l’enseignement que nous sommes toujours en très grand nombre dans les manifs pour les retraites, alors que les nôtres ne sont pas en cause, et qu’en 2003, nous étions nettement majoritaires; que les quincas actuels
qui ont perdu une grande partie de leur salaire n’étaient pas légion.
Si vous n’avez pas d’enthousiasme à pratiquer votre métier, c’est que vous n’êtes pas honnête avec les jeunes que vous enseignez. Certes ils sont durs, mais les gens de votre génération
ont souvent préféré le épanouissement personnel à celui des enfants qu’ils ont mis au monde.
Elever un enfant est avant tout une somme de sacrifices auxquels on s’engage en devenant parent. Il y a de l’honneur et du bonheur à donner de son temps et de son attention mais qui veut l’entendre? Vous? Il y a du bonheur et de l(honneur à enseigner, à transmettre, à éveiller les esprits,
qui le pense? vous? J’en doute. Aprenez les vertus de la laïcité aux jeunes, révélez-leur les monstrueux mensonges des religions pour asservir les esprits, les bûchers et les lapidations,
le père Garasse et Khomeini (je ne sais plus où mettre l’h) Dites-leur que toute idée est fugasse mais qu’il y a des constantes humanistes, qu’on ne châtie pas la guimauve bien pensante des bourgeois bobo en crachant dans la soupe.
Vous avez encore, je crois, beaucoup à apprendre.
REPONSE DE RL
Madame
Mon article du 11 mai 2011 n’attaque nullement les retraités de l’éducation nationale, mais des collègues autoproclamés révolutionnaires, que j’ai connus, qui n’étaient pas retraités en 2003, et dont les positions gaucho-égoistes n’étaient pas de nature à favoriser le conflit social, puisqu’ils craignaient de perdre du salaire, alors que des collègues moins bien payés s’interrogeaient nettement moins sur leur budget. C’est du vécu, cela ne va plus loin.
D’une manière générale, avoir 50 ou 70 ans ne préserve pas plus de la connerie que d’en avoir 15 ou 30. Moi, j’en ai 43, ce qui ne signifie rien, ni dans un sens, ni dans l’autre. Je vous recommande aux bons soins de Brassens sur cette question de l’âge, sa chanson est célèbre.
Quant au rappel moralisateur à mes hautes missions, que je ne remplirais plus face à mes élèves, et à l’enthousiasme pédagogique, auquel je serais étranger, c’est une tactique de dénigrement qui ne prend pas avec moi. Les rappels incessants à l’enthousiasme sont la tactique fondamentale de tous les pédagogistes qui sapent les fondements de l’autorité des professeurs depuis 30 ans. Inutile de préciser que vous n’avez rien à m’apprendre.
Quant à votre éloge de l’épanouissement personnel, c’est justement cette impératif de « l’épanouissement personnel » qui a transformé la jeunesse en monstre de paresse. C’est aussi le programme permanent des pédagogistes depuis au moins30 ans.
Vous me reprochez de cracher dans la soupe empoisonnée des bobos ; en ce qui me concerne, cracher sur du poison me paraît un acte de bon sens.
Bien à vous.
Jacques Philarchein
Christiane Poude
Procureur de Strasbourg
Bonjour,
Je tenais à vous feliciter et vous remercier pour la pertinence et la teneur du courrier edifiant adressé au procureur du TGI Strasbourg.
Moi-meme travaillant dans une juridiction, j’ai apprécié à sa juste valeur cet utile rappel de faits, qui en disent long sur la lâcheté ecoeurante de nos elus, nos medias, nos responsables … et surtout sur les mensonges éhontés de sarkozy qui a renié toutes ses belles promesses sur la defense de nos valeurs republicaines et laïques…
Je me suis permis et empressé de faire diffuser ce magistral document sur le web, à la fois car le contenu est riche d’enseignements et aussi car ripostelaique merite une large publicité que les medias meprisables preferent accorder à des pitoyables vaniteux bienpensants genre Fourest, Plenel, July, Apathie et toute la sinistre et desesperante clique de pantins suffisants… !
Pour 2012, le choix sera aisé à faire, au vu du nombre tres reduit de personnalités politiques affichant courage et determination face à la dictature de l irresponsable bienpensance !
bon courage! face à la masse de ces mediocres et indignes medias malhonnetes
G. Fauberteau
Blasphème
Blasphemia, en Latin, signifie littéralement diffamation. Quand le blasphème touche la personne, on peut le qualifier de raciste s’il vise la couleur, la culture, la religion ou l’homosexualité.
Il a fallu attendre le siècle des Lumières pour que le blasphème Religieux ne soit plus, très durement, châtié. Voltaire a pris le cas du Chevalier de La Barre, dernier cas de torture et d’exécution pour blasphème en France, comme une démonstration de l’obscurantisme des lois religieuses et de la nécessité de la liberté de pensée.
Mais si la rigueur de pensée implique qu’il ne saurait y avoir de liberté de conscience sans liberté d’expression (ce qui revient à donner à chacun le droit inaliénable de dire) force est de reconnaitre que cela est nuisible quand elle transgresse l’ordre social.
La liberté de penser, parce qu’elle engage une retenue d’expression évitant de nuire à autrui, ne serait possible que dans une haute conscience de notre conduite individuelle, une très haute idée de l’humain telle que prônée par Nietzche plutôt que par M Badinter.
Faute de cela et faute aussi de prendre à leur compte le souci de la moralité personnelle, les Démocraties pallient ces carences par des Lois et des systèmes contraignants et répressifs.
Certes SOS Racisme n’est pas l’Inquisition et M. Sopo n’a rien de Torquemada mais l’Eglise a, dans sa Foi pour la sauvegarde de valeurs humaines, des convergences avec les Associations Antiracistes. Dès lors, pourquoi interdire aux uns ce que l’on accorde aux autres ?
Tout le problème est de savoir où placer le curseur. Quand on observe le recours à la délation pour obtenir des informations, la stigmatisation de l’intention plutôt que des faits, l’écart d’interdits de parole entre la religion musulmane et chrétienne et, quand elle est manipulée à des fins partisanes, la dangerosité de l’instrumentation judiciaire, les citoyens devraient rester attentifs à ce que la brillance des Lumières ne ternisse pas trop.
Loin de penser ou de dire que les gens qui combattent le racisme ne seraient pas animés d’intentions les plus pures, je préfère, tant qu’à faire, en rester à Baudelaire……… « Je ne voudrais pas faire mon ami d’un homme qui aurait eu un prix de vertu : je craindrais de trouver en lui un tyran implacable »
M.P.
Prières dans les rues
Faut être complètement nase pour accepter ces occupations de la voie publique : en Algérie, le Front Islamique du Salut (FIS)a utilisé ce stratagème pour défier le pouvoir durant les années 1990-1993. Les hésitations du Pouvoir de l’époque à réagir ont renforcé le prestige des dirigeants islamistes et drainé de nombreuses adhésions à ce parti qui « défiait les autorités « …Les « musulmans » de France ne sont rien d’autre que d’ex-membres des nébuleuses islamistes maghrébines auxquels la France a généreusement accordé visas et titres de séjour et qui trouvent aujourd’hui l’occasion de réutiliser des méthodes qui avaient donné leurs fruits et leur avaient permis d’obtenir une audience.
Nadir
Réponse rapide au nommé Eozen
Je suis Chrétiens et laïc.
A ce double titre, je trouve plus que dommage, pour rester poli, que des gens comme cet intervenant qui signe Eozen insultent ceux qui croient que la Vie à une transcendance.
Je cite un passage de ses écrits parus dans votre lettre du 10 mai 2011 :
« Et puisque les chrétiens menacent de plus en plus de violer la laïcité comme cet Henri Peter, qu’il sache que les agnostiques comme moi sont prêts à afficher aussi leur athéisme à l’égard de leur superstition idolâtre, ce qui ne sera pas vraiment le meilleur moyen de parvenir à l’union islamophobe qu’il réclame, que seule la laïcité a relativement permis jusqu’à présent faute d’être pleine et entière déjà à cause des catholiques !!!
Eozen »
Libre à ce Monsieur de bâtir sa vie sur ce qu’il veut, y compris le néant, mais qu’il mesure ses paroles. Elles partent certainement d’une grande ignorance, mais il est dommage de continuer à calomnier les Chrétiens alors que le danger de l’Islam s’intensifie.
Cordialement (pour les responsables du site).
C.B.
Esclavage
Comme bon nombre de personnes aujourd’hui, je n’étais pas vraiment conscient de la situation actuelle en France, due à cette belle « religion d’amour, de tolérance et de paix », que je n’ai pas besoin de citer, jusqu’à ce qu’il y a un an environ, je découvre votre site qui m’a ouvert les yeux.
Je souhaite simplement apporter une pierre à l’édifice, en vous faisant découvrir ces articles intéressants sur la pratique de l’esclavage que j’ai découvert lors de mes périgrinations sur internet.
http://www.ajm.ch/wordpress/?p=897
http://www.ajm.ch/wordpress/?p=913
Cordialement,
B.C
Jean Robin
Jean robin est Le seul Journaliste qui pose les seules questions qu’il faut poser sur un site qui est le seul à dire la vérité… on applaudit bien fort.
Seulement Robin, qui tente de faire dire à Pierre Cassen que c’est pas bien de faire un amalgame entre musulmans modérés et islamistes (15 ième minute), et le pousse à dire: « on n’a jamais écrit les musulmans dans son ensemble.. « , semble avoir oublié qu’il est l’auteur, lui Jean Robin, du seul texte publié par Riposte dans lequel il est clairement dit que les islamistes n’existent pas… et à faire l’amalgame en désignant les musulmans dans son ensemble
Le titre:  » les islamistes n’existent pas ».
https://ripostelaique.com/Les-islamistes-n-existent-pas-il-n.html
H. B.
Plenel semeur de haine
Cette affaire d’état ridicule sur l’histoire des quotas me fait regretter de vivre dans ce pays dans lequel des esprits gochistes fascistes nuisent terriblement à la France, à la quiétude…
Plenel et ses sbires du site médiapart sont des semeurs de haine, des inquisiteurs, des fouineurs mais attention pas pour nous pour les blacks et les beurs uniquement c’est leur fond de commerce.. comme pour les socialistes l’étranger est roi  » je me sers de l’étranger pour avancer mes pions mais, dans le fond, je m’en fous des étrangers l’important c’est qu’il servent ma notoriété »…
Nicole
Quotas
Concernant encore cette sinistre affaire de « quotas » dans le football (expression extrèmement malheureuse, admettons-le), certains aspects du problème n’ont été que très peu (ou pas du tout) abordés:
1/ il y a encore peu, un jeune selectionné dans une équipe de France (moins de 17 ans, de 19 ans) perdait le droit d’intégrer par la suite une autre équipe nationale. Ce n’est que récemment que l’inénarrable Sepp Blatter, patron de la FIFA, a mis fin à cette règle, afin de se mettre les dirigeants africains dans la poche. De fait, ceux ci peuvent, maintenant, intégrer dans leurs équipes nationales, de jeunes talents préparés, formés et selectionnés à l’étranger. Meilleurs joueurs, gain de temps et d’argent. On ne saurait les en blâmer. Mais ça met à mal le raisonnement de Thuram, qui explique que les meilleurs binationaux choisissent la France. En fait, on n’a pas assez de recul pour se permettre d’être aussi péremptoire.
Mais du coup, les responsables français, face à une situation nouvelle, se devaient d’élaborer une stratégie nouvelle: que faire des gamins susceptibles de changer de camp, CAD aller renforcer une selection potentiellement rivale, autrement dit de rejoindre la concurrence ??? Les inepties concernant « le rayonnement de la France » dans le domaine (on a vachement rayonné en Afrique du sud) ne tiennent pas devant les impératifs d’un sport professionnalisé et friqué à l’extrème. On ne forme pas de jeunes joueurs pour qu’ils s’en aillent. C’est triste, mais c’est comme ça.
2/ Concernant le « stéréotype » du « grand black » qui a valu tant d’ennuis à L. Blanc: parmi les internationaux français, deux atteignent ou dépassent le 1,90 m: Diaby et Allou Diarra. Deux sont au niveau ou sous la barre des 1,70 m: Ribery et Valbuena. Pur hasard.
Jacques VINENT
Aïe, Aïe, Aïe !
Attention au piège
Le Qatar est un pays hyper islamiste qui joue à fond la takyyia pour séduire l’Occident. Il n’est qu’à voir la pub qu’il fait pour ses écoles et ses investissements dans l’éducation à l’échelle mondiale pour se donner une belle image et endormir nos Peuples. Les JO ont été attribués au Qatar pour enfoncer le clou de l’acculturation de l’Occident à l’arabo-islamité. Croyez vous sincèrement qu’ à terme ce soit pour propager les idées de Voltaire ? Ne tombez pas dans le panneau. S’i les qatari n’attirent pas Pascal Hillout dans un piège ( càd dans un pays islamiste) pour lui faire expier son apostasie en le faisant, par exemple assassiner, par un « déséquilibré » ( forcément !) , vous pouvez être certains que ses propos seront détournés, exploités à l’encontre même de ses véritables opinions et à destination… De l’Occident qui gobera la couleuvre, pour pain béni. Amen!.
JP MARTIN
A l’attention de Cyrano : « à la fin de l’envoi, je mouche »
Bon jour,
1)Vous faites état de divers procès qui ont pour objet minimum d’accaparer le temps et les forces de R.L et « au mieux » d’obérer ses finances, de la saborder.
Toutefois un élément très positif se dégage. Non seulement c’est la preuve patente que vous existez, mais infiniment plus important, que vous importunez et dérangez. En corollaire, ce sont des indices d’audience croissante.
2)Travailler dans une ambiance transnationale présente maints avantages : sortir de son pré carré et l’analyser, par comparaisons, se frotter à différents codes, de vie, juridique, politique, etc, apprentissages en tous genres : relativiser ses propres problèmes, trouver des solutions inédites, forcir au plan juridique, etc, etc, etc…
3) L’islamisation est une menace pour toute l’Europe, à des modalités et des degrés divers. Il existe de multiples points communs dans cette problématique. Pour diversifié qu’il soit, l’islam a ses lignes de forces. Ses poussées, ses avancées, comme les barrages (si peu), sont grosso modo similaires. L’embarras
comme la pleutrerie des pouvoirs offrent des similitudes. Leur désir de fraternisation, vocable moins usé qu’intégration, évolue selon d’identiques échelles, depuis la sincérité aveugle jusqu’à l’opportunisme le plus cynique.
4) En France, l’opposition la plus nette à l’islamisation appartient au Front national, avec les réticences issues d’une « traditionnelle » diabolisation. L’internet dévoile maintes oppositions résolues, mais combien inopérantes car trop dispersées voire disparates et fragmentaires. R.L. apparaîtrait l’organisation la plus structurée – elle l’a prouvé – en rassemblant un maximum de ces organisations et en suscitant un objectif commun à l’instar du Manifeste de Paris.
5) a – Dans d’autres pays où les problèmes issus de l’islam n’ont pas le poids (apparent) qu’ils ont en France, le climat demeure doucereusement calme voire étale. Mais sous la vague paisible – et endiguée par les pouvoirs – tourbillonnent des courants nettement anti-islamiques.
b – Comme en France, l’INFORMATION est primordiale. N’est-il pas toujours valable ce slogan : L’ISLAM CET INCONNU ? Et combien d’inepties conservent le droit de cité : musulman modéré, discrimination agressive, religion de tolérance, etc…
c – Il ne semble pas exister dans les pays limitrophes d’équivalent à R.L. , soit allant à l’encontre de l’islam tout en privilégiant sans œillères les valeur démocrates….et républicaines.
6) Certains courants existent et appuient des manifestations sporadiques et explosives, issues de quelque excès de l’islam ; il serait imprudent de leur accorder un satisfecit démocratique. C’est là que le bât blesse : outre les démocrates ignorants ou indifférents, il demeure des masses importantes de démocrates que l’islam importune et qui ne trouvent pas de répondants démocrates valables et opposés à l’islamisation
7) L’importance de l’Internet comme vox populi et contrepoids aux langages traditionnels est prouvée. De même que la réussite de R.L. en ce domaine. R.L. ne pourrait-elle pas user de cette expérience en suscitant d’abord en pays francophones, ailleurs ensuite, des relais nationaux avec une certaine part d’échanges quant aux excès islamiques et à la veulerie des pouvoirs ? L’audience à coup sûr non seulement existe mais est abondante et frustrée de manque criant de «leadership»: l’islamisation n’a cure des frontières.
Bien à vous,
ARD

image_pdf
0
0