Sélection de quelques réactions

Publié le 30 mai 2011 - par - 1 162 vues
Share

Bamboula

Bonjour à toute l’équipe,

Je viens de lire le compte rendu du procès de Marie-Neige Sardin rédigé par Caroline Alamachère, et je suis assez surpris du peu de références utilisées par son avocat, j’ai donc mené ma propre enquête sur cette expression que je connais évidemment contrairement à l’assesseur.

Petite recherche sur mon moteur de recherche favori : « Faire la bamboula »

Premier lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bamboula

Sur lequel on peut lire : Faire la bamboula signifie aussi familièrement « faire la fête ».

Wikipédia pouvant être contesté vu qu’il s’agit d’une encyclopédie libre, poursuivons notre recherche du sens de l’expression

Le site http://www.languefrancaise.net/bob/detail.php?id=21111 nous donne un sens identique.

Allons maintenant vers un dictionnaire que tout francophone doit connaître ne fut-ce que de nom :

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/bamboula

bamboula : nom féminin (guinéen ka-mombulon, tambour) Populaire. Faire la bamboula, faire la noce.

En continuant l’exploration du web, je découvre un groupe Facebook qui se nomme « Faire la bamboula », certes pas très développé avec 109 amis mais n’étant pas abonné Facebook je ne peux pousser plus loin mes investigations.

Autre lien intéressant, et par l’occasion un peu de publicité pour un endroit qui me semble bien sympathique.

Un restaurant-discothèque afro-antillais tel qu’il se définit lui-même.

http://www.la-bamboula.com/

Emile, le patron originaire de Côte d’Ivoire, vous souhaite du plaisir à consulter son site et vous invite à venir faire la bamboula dans son établissement.

Intéressant aussi les paroles de « La Vampada » par « Les Vamps » (duo que l’assesseur ne doit pas connaître non plus…)

http://www.musikiwi.com/paroles/les-vamps-vampada,45299.html

(Refrain)

La Vampada

Ca rend fada

La Vampada

Ca rend gaga

La Vampada

Tape là où ça fait mal !

La Vampada

Quelle bamboula !

La Vampada

C’est la fiesta

La Vampada

Tape là où ça fait… (aïe aïe aïe aïe aïe)

Si par malheur M-N Sardin devait être condamnée, je lui suggère d’aller en appel et de produire toutes les références d’utilisation de cette expression, je m’arrête là car sinon ce petit courrier risquerait de finir par avoir l’épaisseur d’un annuaire téléphonique.

Je profite également de l’occasion pour féliciter P. Cassen pour son droit de réponse dans Libération et encourager toute l’équipe de R.L. à continuer à faire preuve de toute la pugnacité nécessaire face aux diktats de la « bienpensance » et du politiquement correct.

François Lallemand

Elucubrations de Dounia Bouzar

Bonjour

Bravo et merci à Djamila Gérard pour son article sur les dangers que Dounia Bouzar « sociologue », peut être, mais cinglée certainement, veut faire courir aux enfants, et aux femmes.

J’ai aussitôt envoyé un mail sur le site donné. Il n’y avait pas assez de place pour déverser toute ma colère sur les élucubrations de cette femme. Comment peut- on laisser ce danger public déverser autant de conneries….et laisser dire. Où sont passés tous nos plumitifs patentés ?

Nous sommes parvenus au degré zéro de la réflexion, de l’intelligence et de l’honnêteté intellectuelle dans ce pays.

Les médecins, du moins les vrais, c’est-à-dire ceux qui font passer la science avant la loi de Dieu, ceux qui considèrent les femmes et les enfants comme des êtres humains à part entière, n’arrêtent pas de nous bassiner, à juste titre, sur la nécessité de bien s’hydrater et de bien s’alimenter, et surtout quand on pratique des activités physiques.

Madame Bouzar, s’indigne que l’on ne veuille pas prendre dans les centres de loisirs, les enfants qui ne s’alimentent pas normalement, pendant le ramadan. Je croyais le ramadan réservé aux adultes…. Elle parle de racisme bien entendu. Que dit la presse ? rien. On maltraite des gosses, et tout le monde s’en tamponne. C’est vrai que le sort de DSK perdu tout seul dans sa villa de 600 m2 est bien plus dramatique.

Cerise sur le gâteau qui en comporte déjà beaucoup, DB trouve normal d’emballer les femmes dans cette aberration ridicule qu’est le burkini. Elle trouve donc normal de les mettre en danger, (allez nager empaquetée la dedans), sans compter le coté anti hygiénique de la chose (ne pas oublier que l’on demande aux garçons de ne pas porter de bermudas, pour des raisons d’hygiène) .Que dit la presse ? rien Aucun (e) humoriste ne s’est risqué à commettre le moindre dessin sur le sujet, aucun (e) humoriste des ondes ou des écrans non plus. c’est beaucoup trop dangereux, Il faut dire que dans ce pays, où l’on vous colle un procès dès que vous éternuez de travers, ils est plus facile de traiter de « gros cons » des citoyens excédés, et abandonnés.

Cordialement

Monique

REPONSE DE RL

Bonjour, et merci pour vos compliments.

Je viens de constater que Dounia Bouzar a effacé tous les commentaires de l’article que je dénonçais ! Il faut dire que ces commentaires lui étaient tous hostiles et dénonçaient les mêmes choses que vous et moi.

Hé bien on va continuer à lui faire de la publicité…

Bien à vous,

Djamila

 

 

J’ai 65 ans aujourd’hui, et je n’en peux plus !

Bonjour, Mes Amis de la France

En ce jour de mon 65 iéme anniversaire j’ai honte pour ma France.
Fils de résistant j’ai en effet la rage au coeur lorsque je vois trainés dans la boue et torturés nous les Français, les vrais pas ceux de papier, qui ne sont là que pour nous salir et nous haïr. Je viens de lire le dernier l’article sur Marie Neige ( une femme exemplaire ) et je suis attéré en en colère. Je vois chaque jour qui passe avec tristesse agir toutes ces entreprises de démolition de nos valeurs. Quand allons nous exploser ??? jusqu »à quand va t’on supporter cela ??
J’ai peur, non de ce qui se passe, mais de ma colère car il arrivera un moment où je ne pourrais la contenir car malgré mes problèmes de santé je suis un résistant de l’ombre informatique par mes diffusions et mes écrits mais il arrivera un moment où il faudra que je passe à la vraie lutte et c’est cela qui me fait peur et je pense que bien des français sont comme moi et il suffira que la mèche soit allumé pour que tout explose. Toute ma famille a verser son sang pour notre pays et jamais je n’aurais cru voir cette honteuse dégradation. Devrais-je verser le mien pour l’avenir de nos enfants ?? Le vote suffira t’il à changer tout cela ??? ou sont-ce les armes qu’ils faudra prendre et aller nous battre ??? Face à cette situation le réveil sera sans doute difficile pour beaucoup. Aprés avoir rencontrer ici dans le Nord Christine et Pierre je suis devenu encore plus actif. Mon histoire de ces dix dernières années est longue en lutte contre l’injustice et mon combat ne finit, hélas, jamais. Je vous remercie pour votre courage qui à su entrainer le mien et ma lutte bien que modeste est bien présente et se renforce
chaque jour. Je reste dans l’espoir qu’un sursaut national voit le jour et que nous trouvions une voie pour reconquérir les valeurs si durement acquises par nos ancêtres proches ou lointains et j’ai foi en ma France, foi en nous les résistants.

Vive la France.

Christian Le Vigilant du Nord

Quelques précisions sur un article de Djamila

Bonjour Riposte Laïque, ça fait un moment que je suis avec intérêt les différents écrits des intervenants, et je dois dire que j’ai été surpris, dans le bon sens du terme, par l’article de Mme Gérard. En effet, voir sa propre ville nommée sur un site comme RL fait toujours chaud au coeur. Quelques précisions, toutefois, sur l’affaire en question:

Le porc n’a pas été complètement supprimé, il n’est juste plus viande principale. Mme Isson a argué du fait que les cuistots n’avaient plus le temps de cuisiner des plats spéciaux pour les musulmans – qui sont une immense minorité ici – et que ça coûtait trop cher. En fait, c’est juste un problème totalement vénal sous couvert d’un aplaventrisme pro-islam qui n’en est, au final, pas vraiment un.
A la base effectivement, il y avait volonté de le supprimer totalement, mais étant donné que la décision a été prise sans concertation et sans avoir même pris la peine d’en parler avec les associations de parents d’élèves, la grogne ici l’a faite changer d’avis.. Précisons aussi, c’est cocasse, que les parents de ces enfants musulmans n’ont jamais demandé à ce que leurs bambins aient un traitement de faveur! De plus ici, la présence musulmane voire même arabo-africaine est si faible qu’ils ne constituent pas une force électorale capable de faire renverser un système.

Et pour finir, je préciserai une petite erreur de la part de Mme Gérard – qu’elle ne pouvait pas savoir, donc je ne lui en tiens pas rigueur – Mme Isson n’a JAMAIS été élue maire. En fait, elle a bénéficié du départ à la retraite, en plein mandat, de l’ancien maire (pour raisons de santé il me semble). Ancien maire socialiste bien sûr, mais qui n’a jamais eu le culot de prendre ce genre de décision, et c’est tout à son honneur. En tout cas, beaucoup disent ici qu’il y a très peu de chances qu’elle soit réélue aux prochaines élections, ce qui pourrait faire basculer la ville à droite pour la première fois depuis des décennies…

Arixo

Une gazelle guinéenne, cette expression à deux balles qui sent le macho !

Non et non pas de ces propos là sur RL !! L’article de Alain Dubos, fait mal, même très mâle ! A Riposte laïque nous défendons les valeurs d’une république laïque sociale et féministe, alors que vient faire l’exaspération de Alain Dubos qui commence son article par : « Les Amazones ont repris le sentier de la guerre! » pour se poursuivre par : « « Pour la défense d’une gazelle guinéenne supposément agressée par un mâle occidental, les voici qui percent de leurs flèches acérées quiconque ose minimiser la gravité de l’acte ».

Il donne dans les expressions que nous venons d’entendre toute la semaine de la part de la caste masculine, ces expressions que nous devons combattre en permanence. Oui les féministes ont eu raison de dire leur ras le bol de tout ce qu’elles entendaient sur le sujet depuis 8 jours, et dans la manifestation qu’elles ont organisée il y avait aussi des hommes et c’est tant mieux car les progrès des féministes ne se gagnent pas contre les hommes mais avec les hommes, ça n’est pas la guerre. Alain, mon cher ami, en employant le terme gazelle guinéenne supposément agressée par un mâle occidental vous mettez en doute la plainte de cette femme et vous faites entrer dans cette histoire des critères ethniques…. mal venus dans l’affaire. Une tentative de viol est une tentative de viol quelque soit la couleur des protagonistes…. Que la femme soit originaire de Pétaouchnock ne change rien, qu’elle soit musulmane non plus.

Nous devons remercier les féministes de différentes associations d’avoir réagi à Paris, et il était important, aux yeux du monde entier, qu’elles le fassent. Il faut les applaudir. Alors oui, on peut regretter qu’elles ne soient pas plus attentives, et plus mobilisées contre les violences faites dans le monde au nom de l’islam, notamment dans nos banlieues, et oui on peut leur faire remarquer à l’occasion.

Mais, Alain, quand vous parlez d’obscénité de cette manifestation, pensez plutôt à la plainte de cette femme, n’en doutez pas. L’obscénité des actes de « mâle occidental concerné », si les faits sont avérés, va nous faire bien du tort. Il nous laissera, comme une honte et une désespérance pour la cause des femmes du monde entier !

Chantal Crabère

Affaire DSK : sexisme … et antisémitisme, à la fois

Après les observations de Denise Bombardier sur le sexisme apparaissant à l’occasion de cette affaire http://www.dailymotion.com/video/xit1vj_denise-bombardier_news

, aspect souligné aussi par le texte d’appel à la manifestation de dimanche de féministes françaises : http://www.osezlefeminisme.fr/article/le-traitement-de-l-affaire-dsk-entretient-la-confusion-des-esprits

Un autre aspect de l’affaire est souligné ici par Pascal Olivier :
http://ripostelaique.com/dominique-strauss-kahn-sacrifie-sur-lautel-de-la-tyrannie-islamique.html

Est il étonnant que le sexisme et l’antisémitisme fassent loi et se manifestent dans cette affaire, dans un monde de plus en plus dominé par les collaborateurs de l’idéologie islamique là où le super-capitalisme chinois ne règne pas ?

La leçon de cette histoire devrait d’abord être un avertissement aux collaborateurs de l’islam : ils croient avoir trouvé, avec la domination du peuple par l’islam, un outil de leurs ambition, en réalité, ils seront balayés par ceux qu’ils croient encore, dans leur stupide arrogance néo-coloniale, pouvoir diriger.

A une bien plus petite échelle, on voit déjà ce qui arrive aux féministes « blanches », balayées par les « indigènes de la République », en plus important, on voit déjà les partis de gauche, qui croyaient utiliser les immigrés comme volant électorale et hommes alibis, concurrencés par des partis créés directement par ces mêmes « indigènes de la République ».

Ceux qui croient nous berner en nous vendant que nous devons accepter des immigrés pour payer nos retraites, comme si les immigrés n’avaient eux mêmes pas déjà à la fois des vieux parents et toute une nombreuse famille à faire subsister « au pays » ou à faire venir encore ici, feraient mieux de se demander combien de temps il leur reste avant que leurs « protégés » n’exigent d’eux qu’ils ne leur cèdent leur place de gré ou de force.

Et ce sera en somme justice …

Elisseievna

DSK

Chers Amis,

Permettez moi de ne pas partager certains points de vue exprimés sur Riposte Laïque. Les réactions que beaucoup d’entres vous dénoncez me semblent dues au fait que les Français et d’autres en Europe découvrent les méthodes de la justice et la police américaines sous leur vrai visage – et non celui des séries américaines dont on les inonde à la télé.
Ces méthodes me choquent, non pas parce qu’il s’agit de DSK, mais parce qu’il s’agit de machines à condamner souvent des innocents, dont certains croupissent 20 ans dans les couloirs de la mort américains avant l’injection fatale. Si vous doutez, consultez le « Death Penalty Information Center » sur internet. Oui, nous avons le droit de dénoncer la justice américaine (au moins en France on n’exécute plus d’innocents), comme on dénonce la justice chinoise ou iranienne. Les USA figurent en bonne place, dans le « top ten » pour les exécutions capitales et les condamnations à mort. Alors, entendre que la justice américaine nous donne des « leçons de démocratie » m’insupporte.
Je suis féministe, mais j’estime que si le viol est un crime, on ne peut requérir les mêmes peines que pour un assassinat. A 62 ans, 74 ans de prison ou perpète (aux USA « life without parole »), c’est la même chose. Etant abolitionniste, je suis également contre la prison à vie. Et ce, aussi bien pour les coupables que pour les innocents. Il est donc normal de soutenir DSK, comme on ferait pour n’importe quel présumé criminel qui encourt à l’étranger une peine contraire à nos principes philosophiques et constitutionnels.
Je suis féministe, j’ai été choquée – mais guère plus que d’habitude – des propos sexistes des journalistes et commentateurs de la presse parlée ou écrite. Je suis féministe, mais je me suis gardée de me joindre à celles qui il n’y a pas si longtemps refusaient une loi sur le voile intégral. Que n’ont-elles manifesté « nous sommes toutes des Saoudiennes » ou des Yéménites, ou des Iraniennes et j’en passe.
Je suis féministe, j’ai beaucoup de compassion pour la victime,mais le parti pris de médiatiser cette affaire lui cause un préjudice encore plus irréparable, car elle n’aura plus nulle place dans le monde où oublier et se réparer.Sans compter le calvaire qui sera le sien dans un procès public. A trop vouloir faire de publicité au coupable, ne détruit-on pas encore un peu plus la victime ?

Agnès Lequime

Echange avec Jean-Luc Nobleaux

Bonjour,

Suite à l’interview de Jean-Luc Nobleaux par Jeanne Bourdillon dans Riposte laîque « Rien ne justifie l’acharnement du gouvernement contre les automobilistes », vous avez bien voulu publier mon commentaire dans le courrier des lecteurs.

A la suite de ça, M. Nobleau m’a adressé un e-mail et je lui ai répondu aussitôt. Serait-ce abuser de ma part si vous vouliez bien publier dans le courrier des lecteurs nos échanges (si M. Nobleau est d’accord, bien sûr). J’ai supprimé
mes propos trop polémiques (qui ne regardent que lui et moi) pour m’en tenir aux faits et aux stats.
J’estime que dans le domaine de la sécurité routière trop de contre-vérités sont dites, et il me paraît normal que tout un chacun puisse juger sereinement du problème de manière la plus objective possible.

Cordialement
AE

Ci-dessous nos échanges d’e-mails

C’est très français cette attitude qui est de ne surtout pas lire l’enquête sur le sujet, mais de s’ériger en donneur de leçons grâce à un copier-coller sur Wikipédia J

Les chiffres, ils sont cruciaux effectivement. Il est évident que si les radars avaient démontré leur efficacité je n’aurais pas pris la peine d’écrire ce livre.

Lorsqu’on remet les chiffres bruts en perspective (le travail du journaliste), on s’aperçoit que – globalement – les radars ne sauvent pas de vie. Au contraire même.

En 2004 le plan « radars » s’incruste comme un fibrome malin sur le dos d’une courbe des morts descendante depuis 30 ans, nettement depuis 6 ans (voitures et routes plus sûres, etc.). Ce fut la chance N°1 du bureau de la propagande gouvernementale : la sinistralité routière baisse de toute façon, avec ou sans radars.

Surtout, la mortalité routière a baissé de 30% entre 1998 et 2003. Pendant ces SIX années-là il y avait ZERO radars automatiques. A partir du moment où les radars ont été implantés (cf les chiffres sur 7 ans, de 2004 à 2010) étrangement le gain est freiné. Pire, comme le trafic automobile se met à stagner puis baisser en France à partir de 2005, je vous remercie d’avoir cité ces chiffres Mr Estève, ils prouvent de façon incontestable :

1/ que la mortalité routière remonte.

2/ que la répression routière « à la française » est un grave échec.

Jean-Luc Nobleaux

Ma réponse

Vous avez une curieuse manière de décortiquer les statistiques officielles et de les « mettre en perspective » et votre conclusion dans laquelle vous écrivez que les radars « ne sauvent pas des vies, au contraire même (dixit) » me semble farfelue.

Vous écrivez qu’entre 1998 et 2003 la mortalité routière a baissé de 30 %.
Détaillons, voulez-vous.

1997 – nb de tués : 7989 – baisse – 1,1 %
1998 – nb de tués : 8437 – hausse + 5,6 %
1999 – nb de tués : 8029 – baisse – 4,8 %
2000 – nb de tués : 7643 – baisse – 4,8 %
2001 – nb de tués : 7720 – hausse + 1 %
2002 – nb de tués : 7242 – baisse – 6,2 %
2003 – nb de tués : 5731 – baisse – 20,9 %

Moi ce que je constate c’est qu’en 2003, le nombre de tués a diminué dans des proportions jamais vues précédemment (- 20,9 %). Curieusement, ça ne vous a sans doute pas frappé, c’est l’année où le gouvernement de l’époque avait mis en place une politique de sécurité routière volontariste, avec un certain nombre de mesures, dont la prévision de l’implantion de radars prévus en 2004. Il va sans dire que l’annonce de ces mesures a eu un impact certain sur l’opinion publique et les conducteurs.

Plutôt que de prendre pour référence la période 1998 – 2003, si vous aviez choisi 1997 – 2002, la baisse du nb de tués n’était que de – 9,35 % au lieu de 30, pour la période que vous avez choisie. 9,35 % en 6 ans ça fait – 1,55 % de baisse en moyenne par an (chiffre médiocre), alors que sur une longue période, entre 1975 et 2001, la baisse moyenne annuelle du nombre des personnes tuées s’établissait à 2,3 %.

D’autre part, depuis 2005 les statistiques recensent les tués à 30 jours alors qu’elles le faisaient à 6 jours les années précédentes. Pour 2004, un coefficient de 1,069 a été appliqué sur les données constatées.

Poursuivons.

2004 – nb de tués : 5593 – baisse : – 2,46 % (modification du mode de calcul – Implantation de radars)
2005 – nb de tués : 5318 – baisse : – 4,92 %
2006 – nb de tués : 4709 – baisse : – 11,5 %
2007 – nb de tués : 4620 – baisse : – 2 %
2008 – nb de tués : 4443 – baisse : – 3,8 %
2009 – nb de tués : 4443 – ——— : 0 %
2010 – nb de tués : 3994 (chiffres provisoire)

Baisse du nb de tués pendant la période 2004-2009 : – 20,56 %, soit une baisse en moyenne par an de – 3,42 %

Bien que la France ait connu en 2009 un ralentissement du progrès de sécurité, notre pays présente un taux de personnes tuées par milliers d’habitants inférieur à la moyenne européenne.

Bien sûr que les radars fixes ne sont pas la panacée, que leur impact dans le domaine de la sécurité a sans doute tendance à s’émousser dans le temps comme chaque nouvelle mesure, il n’empêche que sans leur pose depuis 2004, il m’étonnerait beaucoup que nos résultats eussent été meilleurs.

Mes sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_la_route_en_France
http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/ressources/bilan/2009/sources/index.htm

Cordialement
AE

Jean-François Kahn

Cher RL,

Je veux tout d’abord vous féliciter et vous remercier pour votre journal et votre action en général qui offrent une information alternative sérieuse et indispensable sur la vie politique et sociale en France. Vie que, malheureusment, les grand médias s’évertuent à taire pour protéger leurs amis politiques et donc eux-mêmes.

C’est par rapport aux positions et actes pervers de cette caste politico-médiatique que je voudrais souligner une position incohérente de RL (rare mais personne n’est parfait) quant à l’affaire JFK. En effet, Vous soutenez cet homme dans son amitié pour DSK alors que vous reprochez cet posture à tout le reste de la classe politico-médiatique. Le fait qu’il ait pu par le passé dire des choses vraies et utiles n’excuse en rien un tel agissement et un tel dédouanement. Car, le fond du problème dans cette affaire n’est pas ce qu’il a dit « troussage de domestique », car les mots peuvent dépasser notre pensée et on peut toujours en revenir, mais c’est plutôtle fait qu’il défende publiquement DSK, alors que la justice n’a pas terminé son travail ! Et par là même, agisse comme tous ceux que vous dénoncez à juste titre. S’exprimer sur ce sujet comme il l’a fait est indigne d’un journaliste (comme d’un homme politique) digne de ce nom, car pris au piège d ela société du spectacle, tout un chacun se pense obligé de parler sur une affaire où il n’y a rien à dire et le résultat est le pathos immoral que nous vivons depuis le début de cette affaire. Elle servira peut-être de révélateur à ceux qui ont encore des yeux et des oreilles.

Par ailleurs, Elisabeth Lévy dont j’apprécie l’accuité politique et sociale, s’est également fourvoyée en défense de JFK sur causeur, mais aussi de DSK sur le plateau de Ce soir ou jamais, affirmant qu’il est comprehensible que des amis (le PS) défendent un ami (DSK). Cette double faillite dans le raisonnement d’acteurs tels que vous ou Mme Lévy est très inquiétante ! En effet, vous pratiquez ouvertement ce que vous reprochez à vos ennemis.

Que restera-til de vos actions et de votre pensée si vous aussi vous faites comme toutes nos élites si mortifères ?

C’était juste un rappel car quand on tient votre position, vu la virulente et l’omniprésence de vos ennemis, la cohérence est de rigueur. Merci encore pour tout votre travail.

Un lecteur convaincu.

Guillaume Caridade

Mafia journalistique derrière DSK

Mesdames, Messieurs,
Un message posté par un neveu sur un forum du Figaro à propos du silence des médias sur les agissements qui étaient pourtant bien connus de DSK! (comme autrefois la double vie de Mitterrand aux frais de la République ! ) Visiblement ce message a été apprécié (42 internautes l’ont aimé et ce nombre va probablement augmenter! ) Vous les journalistes, par l’affichage de moins en moins dissimulé de vos sympathies politiques, vous devenez de moins en moins crédibles!
De même les amis politiques de DSK (y compris Badinter! ) ont eu ces derniers temps des attitudes méprisables en soutenant de façon scandaleuse leur « pauvre ami Dominique »!…Les Badinter, Lang, JK Kahn, Moscovici, Valls, BHL (le pseudo philosophe de salon ! ) etc..n’ont même pas eu un mot pour la présumée victime!…Tous ces représentants de la gauche bobo ont jeté le masque !…Pour une fois j’ai beaucoup apprécié l’intervention de F.Bonnaud (et je ne suis pas le seul croyez moi! ) dans l’émission de G Durand quand il a fait remarquer, sans prendre de gants, au beau parleur, retors et faux-cul qu’est Moscovici, que les propos tenues par cette Piroska…, salariée du FMI, étaient tout à fait justifiés!…Visiblement Moscovici était très agacé par cette remarque!..DSK a abusé de sa situation de pouvoir au FMI, point barre !
Même appréciation positive (pour une fois aussi ! ) quand Joffrin (chez Pujadas je crois ) a « remonté les bretelles » du donneur de leçons qu’est Badinter en lui faisant remarquer, à lui aussi, qu’il n’avait pas eu un mot pour la présumée victime!…Le comportement de toute cette gauche bobo de salon, souvent caviardeuse (idées à gauche mais porte monnaie bien à droite toute ! ), a été tout simplement lamentable. Heureusement pour lui, Hollande a eu l’intelligence, pour l’instant, de ne pas se joindre au « troupeau » de tous ces pleurnichards anéantis par la situation de leur pauvre copain Dominique !
Heureusement, il y a Internet qui nous permet de plus en plus d’échapper de ce formatage en règle que veut nous imposer de plus en plus une majorité de journalistes (de tendance gauche-bobo ) oubliant ainsi leur déontologie journalistique première qui est d’informer avec le maximum de neutralité !
Cordialement

N.D.

La ligue de l’enseignement Touche le fond !

Les voila associés au site “Mediapart”, avec des liens vers des sites comme Islam laïcité, en attendant le site “Démocratie Totalitaire” ou “Nazisme et Liberté”.

Les dirigeant actuels sont les mêmes qu’il y a quinze ans ( JM Roirant et P Tournemire lorsqu’ils organisaient et finançaient des tournées et conférences de Tariq Ramadan.

Et dire que l’idée essentielle des fondateurs de la ligue , Jean Macé en tête , c’était que la démocratie ne pouvait être atteinte que si chaque homme avait une totale liberté et capacité de jugement, c’est a dire , en dehors de tout dogmatisme totalitaire fut-il qualifié de religieux !

Francis TEGAL

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.