Sélection de quelques réactions

REACTIONS A CE QUE NOUS AVONS ECRIT SUR LES FRAPPES ISRAELIENNES DANS LA BANDE DE GAZA

REACTIONS FAVORABLES

Situation au Proche-Orient
Bravo pour votre publication de la charte du Hamas ! C’est un travail d’information nécessaire.
D’accord à 100% sur votre analyse et votre position concernant la situation au Proche-Orient.
Meilleurs sentiments.
Serge Duffieux
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Serge,
Un grand merci pour vos encouragements, qui nous touchent d’autant plus que les courriers que nous avons reçus à ce sujet ne nous sont pas nécessairement favorables.
Avec tous nos vœux pour 2009.
Maurice Vidal
Esprit de secte…
Le MRAP, qui ne manque pas une occasion d’afficher ses idéaux sectaires s’est encore, hier, situé en tête des protestataires.
Quand le MRAP se décidera t-il à manifester contre les pluies de roquettes qui s’abattent sur les villages israéliens ?
….Quand les poules auront des dents…. ?
Cela dit, comme je le fais depuis plusieurs années et plusieurs fois dans l’année ; rappeler que seul les « Accords (dits) de Genève », est équitables pour les deux parties.
Claude Bouvard
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Le Mrap relaie la politique d’islamisation de la France, en appuyant le voile à l’école, ainsi que toutes les revendications communautaristes.
Il est donc cohérent en défilant avec les soutiens du Hamas.
Cordialement,
Cyrano
Site chiite
Chers amis
J’ai bien apprécié votre prise de position sur la question du HAMAS en Palestine et l’agression d’autodéfense des Israéliens.
D’après l’ambassadeur d’Israël en ONU, parait que le HAMAS dirigeait ses tirs de rocket particulièrement quand les enfants sortaient de classe….
Vous avez aussi une juste appréciation de ces idiots qui défilent avec les islamistes proHAMAS.
En tout cas je suis sur qu’un site comme le votre pourrait très bien être relayé en Israël (quelques soit les critiques qu’on puisse faire à cet Etat) mais vous seriez excommunié si vous émettiez d’un quelconque pays arabe.
La position d e l’Egypte, qui se veut neutre, aussi est significative car si elle prend position c’est la montée des frères musulmans chez elle….
en tout cas lisez Mme Chahdortt Djavann qui explique bien ce qu’est la Oumma c’est a dire la supranationalité des sentiments musulmans et qui explique le soutien délirant sans aucune vision critique.
Il serait peut être intéressant que Mme Djavann, qui au demeurant est fort jolie, vous fasse un article?
Elle explique dans un de ses romans qu’en Iran les hommes se comportent comme des vrais cochons en abordant les femmes hypervoilées et leur faisant des avances salaces. Ça tient du primaire…
le refoulement et l’imaginaire sexuel doit être à son comble et explique peut être une attitude hypersexualisée, non dite des rapports vis-à-vis des femmes….
Cordialement
Georges Buchner
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Georges,
Nous apprécions beaucoup Chahdortt Djavann, romancière française d’origine iranienne. Elle a le courage de remettre en cause, en France et en Europe, la construction de mosquées, expliquant ce qui se cache derrière cette occupation religieuse de l’espace public. Par ailleurs, merci de vos encouragements.
Cordialement,
Cyrano
Cher Evariste,
Je me permets de vous envoyer l’adresse d’une vidéo sur Youtube à regarder absolument !
En cette période troublée, encore des violences prévisibles, mais cette fois dans notre pays ; l’exportation primaire du conflit israélo-arabe sur fond de manipulation et de désinformation médiatiques (notamment des chaînes satellite arabes) est à dénoncer avec force.
Notre bien-pensance islamo-gauchiste à défiler en France ce samedi avec ceux qui ont scandé des mots d’ordre incroyables de mensonges et de violence…..
Craignons une fois de plus des « débordements » qui ne vont pas manquer de se produire !
http://fr.youtube.com/watch?v=-WBDanqAVLw
Cordiales et laïques salutations.
Gilles Bellaiche
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Euh, moi c’est Cyrano, Gilles, Evariste, c’était dans une autre vie, quand j’animais Respublica ! A part cela, merci de nous faire connaître cette vidéo, qui ne fait qu’illustrer les craintes que nous nourrissons sur l’instrumentalisation du conflit israélo-palestinien par ceux qui veulent l’exporter sur notre territoire.
Cordialement,
Cyrano
Joyeux Noel Felix
Bonjour, Riposte,
Bonjour tristesse,
Merci pour le lien vers la charte du Hamas. Je pressentais ces choses mais je ne les avais pas encore lues.
Le Hamas a raison sur le point suivant :
Les Trois Cercles
Article 14 : La question de la libération de la Palestine est délimitée par trois cercles : le cercle palestinien, le cercle arabe et le cercle Islamique. Chacun de ces cercles joue un rôle dans la lutte contre le sionisme
Or, chacun des ces trois cercles est absolument fermé et incontournable.
Le problème de la Palestine est donc actuellement insoluble pour ces trois raisons:
– une guerre de territoire,(cercle palestinien)
– un conflit de civilisation (culture arabe contre culture occidentale, celle des « croisés »)
– une guerre de religion.
Ces trois cercles ont leur parfaite symétrie du coté israélien : le territoire attribué par l’ONU, la culture, et la religion.
En conséquence, la haine, puissance trois, se déchaîne des deux cotés. La seule solution pour Israël est l’anéantissement du Hamas. La seule solution pour le Hamas est la disparition de l’état Israël.
L’avenir est sombre, très sombre.
Quel génocide va triompher de l’autre ?
Israël a « La » bombe. Mais elle ne lui sert à rien, pour l’instant. Il ne peut l’utiliser sur Gaza sans génocider sa propre population.
Mais si le Hamas, avec ses attentats suicides, passait au nucléaire !?
A l’heure où « on » cherche à vendre le nucléaire partout dans le monde, le risque devient de plus en plus grand ! Et l’hypothèse probable.
Il me paraît de plus en plus évident que la seule solution serait la LAICITE . Aussi bien en Palestine qu’en Israël.
Or, dans chacun des deux camps, les laïcs sont encore plus haïs que les ennemis directs !
Je ne vois donc pas d’issue à ce problème avant longtemps, très longtemps.
Aussi longtemps que les mosquées, les synagogues, et les églises se rempliront de « fidèles », tous infidèles à la cause des deux autres, ce conflit durera, en Palestine, ou ailleurs, là où l’air restera respirable, avec le minimum de radio-nucléides….
Jacques Terracher
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jacques,
Votre remarquable analyse vient corroborer les visions les plus pessimistes qui m’assaillent lorsque je pense au problème israélo-palestinien. Vous avez même compris le caractère utopique de la laïcité comme solution, puisque les deux camps sont gangrénés par le religieux dans ce qu’il a d’absolu, et, par suite, d’indiscutable. Autant dire que le processus de paix durera autant que durera ce conflit, auquel l’arme atomique finira par mettre un terme ! Mais alors, qu’en sera-t-il des retombées… qui ne seront pas uniquement radioactives ?
Bien à vous,
Maurice Vidal
Merci pour votre « papier » sur Gaza: je suis entièrement d’accord !
N.B. J’apprécierais que vous ne « tapiez » pas indistinctement sur tous les cathos : ils sont loin d’être tous inféodés au Vatican !
Edith Kuropatwa-Fèvre
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Edith,
Merci de vos encouragements sur Gaza.
Nous n’avons pas l’impression, par ailleurs, de taper indistinctement sur tous les cathos : nous nous contentons de protester contre les atteintes à la laïcité, d’où qu’elles viennent.
Cordialement,
Cyrano
Bien cher Cyrano
Qu’un français pense dans ce chaos à redire que la charte du Hamas n’est pas du tout « Caduque » c’est faire preuve ici et aujourd’hui de courage, comme à chaque n° de Riposte laïque
modestement: MERCI !!
Amitiés
Josiane
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Josiane,
Nous sommes convaincus, en dehors de la bien-pensance, que la majorité des citoyens de notre pays en a assez des fascistes islamistes, dont ils commencent à découvrir au quotidien, dans les quartiers, la capacité de nuisance.
Qui peut éprouver une quelconque sympathie à la vue des fanatiques religieux du Hamas ou du Hezbollah ?
Cordialement,
Cyrano

REACTIONS DEFAVORABLES

Information du site Riposte Laïque sur Gaza
BONSOIR
C’est la seule photo que vous avez trouvé pour illustrer le crime commis par l’état juif.
Contre une population soumise à une mort lente depuis un an !! quel professionnalisme !
Imaginez le même nombre de mort du côté israelien , auriez vous réagit de la même façon ? certainement pas … c’est dommage vous êtes au service d’un état occupant et criminel… et non pas au service des causes justes ….
C’est votre opinion . mérite -t-elle un respect ? l’avenir lointain nous le dira !
Salutations à vous
Laghrour Salah
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher ami,
Nous ne partageons pas votre lecture des événements, et votre façon d’absoudre le Hamas.
Nous avons voulu simplement illustrer le fanatisme islamiste, et interpeller ceux de gauche qui se préparaient à manifester avec ces gens-là, comme par le passé.
Qu’est-ce qui vous permet de dire que nous aurions une réaction différente s’il y avait eu le même nombre de morts du côté israélien ?
Désolé de vous décevoir, mais l’Etat israélien nous paraît moins effrayant que le Hamas, y compris pour les populations palestiniennes.
Cordialement,
Cyrano
NI … NI…
Je ne soutiens NI le Hamas ,ni Le gouvernement actuel d’Israël:ce qui suit n’est pas mon testament…mais mon adieu,probablement.
« Nous ne sommes pas des inconditionnels de la politique de l’Etat d’Israël. Pour autant, quand nous lisons des termes comme « Holocauste », « crimes de guerre », « ghetto de Gaza, dix fois supérieur au ghetto de Varsovie », « apartheid », employés par les islamistes, et relayés par certains sites communautaristes – au moment où Israël se décide à répondre aux tirs incessants de roquette dont est l’objet sa population civile depuis des années – nous nous disons que cette façon de vouloir nazifier l’Etat d’Israël est particulièrement honteuse et perverse (4). »riposte laïqueno 69
Je suis consternée par »ça ».(j’ai relu)… Quant à la photo! !!!!!!!!!!!!
Mais je n’approuve pas davantage les « islamogauchistes » qui font le jeu de l' »Islam politique » assez bien « représenté dans les manifs d’hier;y compris à Dijon où »notre » présence (PCF et » cryptocommunistes » dans mon genre)avons évité que certains « slogans  » inacceptables fussent prononcés.
Le rôle d’un journal « laîque » n’est-il pas de rappeler l’importance de la LAICITE(telle que définie par la Loi de 1905) pour la PAIX!
je comprends de moins en moins ce qui sépare Riposte de Respublica(=j’avais compris depuis longtemps)…!!!!!!!!!!
Salutations laïques (féministes),PACIFISTES donc.
Les guerres coloniales font apparaître les vrais clivages!(la guerre d’Algérie nous a laissé des cicatrices).
Fabienne Courvoisier
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Fabienne,
Vous nous dites que les guerres coloniales font apparaître les clivages, et vous faites le parallèle entre la guerre d’Algérie et la situation au Proche-Orient. Très franchement, je ne vois pas le rapport entre les deux situations : le conflit ne porte pas sur le colonialisme (à moins de considérer que l’Etat d’Israël est illégitime). L’offensive de l’Etat hébreux n’a pas pour but de conquérir de nouvelles colonies, mais de se défendre contre un fascisme religieux vis-à-vis duquel je vous trouve bien silencieuse.
J’ignore ce que nous devons comprendre quand vous nous dites que votre présence a évité que des slogans inacceptables soient prononcés. Que diriez-vous si je vous disais que j’ai manifesté avec des gens du Front national, mais que grâce à ma présence, aucun slogan inacceptable n’a pu être scandé ?
C’est parce que nous sommes un journal laïque que nous dénonçons les agressions contre la loi de 1905, et nous considérons qu’il y a un rapport entre les agressions contre la laïcité, menées en France essentiellement par les islamistes, et ceux qui, à Gaza, veulent imposer la charia dans le monde entier.
Vous nous reprochez de trop ressembler à Respublica ! Nous ignorons ce que vous voulez dire, mais vous êtes la première à nous dire cela : il suffit de lire les deux revues pour voir l’ampleur des différences.
Nous espérons que malgré ces divergences, vous continuerez à nous lire.
Cordialement,
Cyrano
Le Hamas a été élu démocratiquement
Je suis laïque, mais je pense que vous devriez relire la Charte du Hamas qui a évolué,même si je ne partage pas du tout leurs idées, mais les élections ont été libres, nous devons aider le peuple palestinien.
JA
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
J’ignore en quoi la charte du Hamas a évolué, mais ce que j’ai vu du comportement du Hamas dans la bande de Gaza, contre l’autorité palestinienne, ne me convainc absolument pas d’une évolution progressiste.
Quant au coup des élections démocratiques, avec votre exemple, il aurait fallu laisser Hitler tranquille, puisqu’il a été élu démocratiquement par le peuple allemand.
Cordialement,
Cyrano
Ne pas soutenir le Hamas, mais le droit des Palestiniens
La question n’est pas de soutenir le HAMAS, elle est de soutenir les droits des Palestiniens.
Gaza est un ghetto, que cela plaise ou non, et la politique israélienne est une politique de destruction systématique de la société palestinienne.
Il y a le blocus de Gaza, il y a l’occupation de la Cisjordanie et la colonisation qui s’étend et rend impossible la mise en place d’un Etat palestinien.
Et la question de Gaza n’a rien à faire avec les imbécillités de Dieudonné.
Quant à l’amalgame persistant, des deux côtés il est vrai, entre antisionisme et antisémitisme, il ne peut que contribuer à obscurcir la question. D’autant que l’antisionisme est aujourd’hui la meilleure, voire la seule, façon de lutter contre l’antisémitisme.
Il faudrait, une fois pour toutes, dissocier le sionisme de la question juive. Le sionisme a mené les Juifs à une impasse et la politique israélienne ne peut que les enfermer de plus en plus s’ils ne se libèrent pas du sionisme.
Rudolf Bkouche
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonsoir Rudolf,
Vous savez très bien qu’en soutenant le droit des Palestiniens, vous soutenez aujourd’hui le Hamas, et que c’est aux Palestiniens eux-mêmes de se défaire de leurs fascistes. Mais tout comme les Allemands ne pouvaient que subir les réactions du monde face au nazisme, il est hélas inévitable pour les Palestiniens de subir les conséquences des actes du Hamas, qui d’ailleurs utilise les populations palestiniennes comme boucliers.
Qu’est-ce qui menace le monde, aujourd’hui ? L’Etat d’Israël, aussi critiquable soit-il, ou la montée de l’islamisme dans le monde ?
Il est par ailleurs regrettable que des associations juives comme l’UJFP relaient avec aussi peu de critiques la politique du Hamas.
Mauvaise conscience ?
Cordialement,
Cyrano
Combien de morts de chaque côté ?
Bonjour,
1. A quel titre l’Etat d’Israël a-t-il été crée, sans s’intéresser à la population palestinienne déjà là et niée depuis ?
2. Le Hamas a été soutenu, discrètement, par l’Etat d’Israël, afin d’affaiblir l’Autorité Palestinienne et le Fatha. Un effet boomerang, comme avec les talibans soutenus par les Etats-Unis face aux troupes soviétiques en Afghanistan. Les leçons du maître ne sont pas analysés par l’élève.
3. Pourquoi ne pas poser la question majeure de la dissymétrie entre le nombre de morts produits régulièrement par l’Etat d’Israël dans la population palestinienne et celui produit par les missiles du Hamas ? Des centaines d’un côté, mais acceptés par Riposte Laïque car ce pourrait être des « islamistes », et, de l’autre, quelque dizaines, mais glorifiés à cause de la culpabilité de l’occident vis-à-vis des juifs depuis le nazisme.
4. Un silence complet de ce même occident, de l’ex-maire de neuilly qui n’interrompt pas ses vacances brésiliennes pour des fariboles de ce type, jusqu’au président élu, Obama, qui reste tranquillement à Hawaï sans se manifester.
5. pourquoi toujours parler de l’islamisme avec une telle haine, en évitant une analyse effective, aux dimensions politique, idéologique, économique et sociale, de la situation en Palestine ?
Bonne fin d’année, quand même,
Un lecteur irrité
Luc Chelly
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonsoir Luc,
Ce que vous écrivez sur le rôle d’Israël dans la création du Hamas est vrai, comme celui des Etats-Unis dans le soutien aux islamistes contre les Russes, en Afghanistan.
Mais une fois qu’on a écrit que ce sont des arroseurs arrosés, faut-il, au nom de ces erreurs criminelles passées, laisser les fascistes islamistes continuer à menacer la paix dans le monde, multiplier les attentats sanglants aux quatre coins de la planète, islamiser des quartiers entiers des pays développés, attaquer le droit des femmes, imposer des pratiques communautaristes réactionnaires, etc. ?
Pourquoi avoir peur d’être déterminé dans le combat contre le fascisme du 21e siècle ?
Cordialement,
Cyrano
Je suis laïque, et vous me décevez
Bonjour,
Lecteur fidèle à Riposte laïque et défenseur acharné de la laïcité (je viens de sortir l’ouvrage collectif: “La Laïcité, ce précieux concept”), je suis extrêmement choqué par votre article sur Gaza. Confusion et justification d’un massacre sont les messages essentiels que le lecteur en retiendrait. Je regrette que le combat pour la laïcité puisse mener à l’alliance avec l’Etat le plus voyou de la terre et l’une de derniers bastions du colonialisme . C’est ainsi que vous desservez la cause de la laïcité , non seulement en France mais surtout dans le monde arabo- musulman.
Cordialement
Nabil El-Haggar
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Nabil,
Nous sommes d’autant plus sensibles à votre critique qu’elle émane d’un homme qui a écrit un livre sur la laïcité dont notre ami Jean-François Chalot a fait une excellente critique, que nous publions dans ce numéro.
Pour autant, qu’est-ce qui vous permet de traduire nos écrits par le fait que nous aurions fait alliance avec «l’Etat le plus voyou de la terre»?
Rassurez-vous, Riposte Laïque n’est pas un agent du Mossad, et je puis vous garantir que Tel Aviv ne nous envoie aucune subvention.
Plus sérieusement, nous ne partageons pas, nous l’avons écrit, l’ensemble de la politique de l’Etat israélien. Nous développerons cela dans de prochains numéros. Pour autant, qualifier ce pays de «plus grand état voyou de la planète», est-ce crédible ?
Préféreriez-vous vivre dans un pays démocratique, avec des élections libres, et le pluri-partisme, comme Israël, ou bien dans la Palestine du Hamas ?
Pour les femmes, est-il préférable de vivre selon les règles de l’Etat hébreux, ou selon les règles des fous d’Allah ?
Vaut-il mieux être un arabe vivant en Israël, ou bien un juif vivant à Gaza ?
Dénoncer le fascisme islamiste, est-ce rendre un mauvais service à la laïcité ?
Bonne fin d’année.
Cordialement,
Cyrano
Ne pas intervenir, c’est être complice des massacres israéliens !
Mesdames, messieurs,
Je vous lis depuis quelques temps avec beaucoup d’intérêt même si je ne partage pas toujours vos analyses. Cette fois cependant je suis choqué par votre attitude: je n’aime pas les intégristes du Hamas. Mais c’est Israël qui leur a donné les moyens d’exister en violant sa parole donnée dans le cadre de l’accord avec le Fatah sur la Paix contre la Terre, et plus généralement en traitant les palestiniens comme leurs maîtres américains ont traités les indiens. La bande de Gaza est devenue une prison où la population est privée du stricte nécessaire, par le mur et le blocus Israélo-Egyptien.
La « guérilla » à laquelle se livre le Hamas est plus symbolique que dangereuse; voir le bilan des perte réciproques.
Mais je constate qu’une fois de plus Israël avec l’aide de tous les puissants affame, massacre et punit collectivement la population Palestinienne pour le soutien relatif qu’elle apporte au Hamas. Celui-ci n’est fort que par le repoussoir de la politique Israélienne qui est depuis 1967 du colonialisme avec épuration ethnique, accompagné de massacres quand c’est utile.
Le Hamas appelle à la disparition d’Israël : je suis contre. mais actuellement c’est Israël qui cherche à faire disparaître les palestiniens et l’idée même d’un Etat palestinien. Et elle a l’armée la plus puissante de la région pour cela…
Ne pas intervenir c’est être complice!
Christian Graux
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Christian,
Merci de nous faire part de votre désaccord profond avec des termes courtois.
Vos mots nous choquent.
Très franchement, les Israéliens traitent-ils les Palestiniens comme les Américains ont traité les Indiens ?
Le fait que le Hamas envoie des roquettes artisanales doit-il se traduire par le fait que les Israéliens doivent les laisser «faire joujou» ?
Pouvez-vous renvoyer dos-à-dos le Hamas – qui a décidé, dans sa charte, d’en finir avec l’Etat israélien, et appelle au massacre des Juifs – et l’Etat d’Israël ?
Si réellement l’Etat d’Israël voulait, comme le disent souvent vos amis, opérer un «génocide» contre les Palestiniens, ne croyez-vous pas qu’avec les moyens militaires dont il dispose, cela ne serait pas fait depuis longtemps ?
Vous nous dites que ne pas intervenir, c’est être complice. Mais complice de quoi ?
C’est une véritable interrogation que de voir des militants sincères, comme vous, fermer les yeux devant un parti religieux fasciste comme le Hamas, et contribuer, par leur action, à le renforcer.
Qu’est-ce qui menace le monde, qui fait péter des bombes aux quatre coins de la planète ? L’Etat d’Israël, ou les fascistes islamistes ?
Sans rancune.
Cordialement,
Cyrano
Y en a marre de cette condescendance quasi chauvine
Je suis un laïc radical, un anti-religieux même, dirais-je, mais je ne supporte pas le ton condescendant de votre lettre chaque fois qu’il s’agit d’Arabes, d’islam et de musulmans.
Je hais les islamistes (peut-être bien plus que vous, en ayant fait l’expérience), mais, franchement, certains de vos articles me font gerber. Désolé de vous le dire aussi crûment.
Ce que vous racontez dans ce numéro sur Gaza est particulièrement dégoûtant. La seule photo que vous avez publiée est celle d’excités islamistes qui, ont l’air benglalais ou pakistanias, en tout cas ni palestiniens ni arabes, ce qui prouve que pour vous tous les musulmans c’est pareil. Quelle serait votre réaction si, sur mon blog, je pibliais une photo de Haider pour illustrer un article sur Le Font national (Rien que parce que les deux sont blonds aux yeux clairs) ou une photo de manif lettone pour parler du mouvement social en Espagne ? Confondre des peuples différents simplement parce qu’ils sont tous musulmans, c’est le pallier numéro 1 du racisme. Vous faites comme les islamistes pour qui toute l’Europe se confond sous le vocable d’Occident des croisés.
N’était-il pas plus indiqué, puisque vous parlez de couvrir l’actualité, de publier au moins une photo du massacre des enfants palestineins à Gaza ? Vous diriez que les missiles du Hamas font aussi des dégâts en Israël. Soit, soyez « objectifs » au moins et publiez des photos des dégâts dans les deux camps, dégats à l’évidence incomparables. Je ne prétends pas que ce que subissent les Palesntiniens de la part d’Israël soit assimiables au holocauste. Je trouve ces comparaisons un peu débiles. Mais, ce qui se passe à Gaza, n’est-ce pas un masscare ? Un massacre contre les civils ?
Les victimes de ces raids auraient été italiens ou français, bref des civilisés, vus auriez crié au scandale et vous auriez versé des fleuves de larmes.
Franchement, si la laïcité rime avec insesnibilité aux malheurs des êtres humains lorsqu’ils sont arabes, alors vous pouvez vous la mettre là où je pense.
Epargnez-moi vos insanités quasi-chauvines. Ne m’adressez plus votre bulletin pourri.
Yassine Temlali
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Yassine,
Nous sommes désolés que notre numéro ait mis en colère un homme comme vous, qui se réclame anti-religieux radical, et qui, selon vos propos, voue aux islamistes une haine supérieure à la nôtre.
Vous nous reprochez la photo. Nous n’avons pas une grande bibliothèque de photos, et donc avons voulu, par celle-ci, interpeller les militants de gauche qui vont manifester avec des personnages pareils.
Vous ne pouvez ignorer que dans les manifestations qui se déroulent en France, en Grande-Bretagne et ailleurs, on rencontre ce genre de fanatiques.
Vous nous reprochez ensuite de ne pas publier des photos d’enfants morts. Mais nous voyons cela tous les soirs, nous le voyons dans toutes les manifestations, cela sert justement de propagande au Hamas, qui utilise les civils comme bouclier, en installant ses locaux dans des immeubles, comme le faisait d’ailleurs le Hezbollah au Liban.
La seule et vraie question qui vaille est : la méthode militaire est-elle la seule qui puisse vaincre le Hamas, aujourd’hui ?
Dans toutes les guerres, il y a des morts innocents, des femmes, des enfants, et des militaires.
Quand les Israéliens sont victimes d’attentats suicides, je ne vois pas d’images chocs, utilisant le corps déchiqueté d’enfants pour faire de la propagande.
Utiliser des jeunes adultes pour se faire exploser au milieu des civils, cette culture de la mort véhiculée par les islamistes, est pour nous répugnant.
Nous considérons que toute guerre a son cortège d’innocentes victimes, et pour nous, il n’y a pas les bons morts, juifs, et les mauvais morts, arabes.
Simplement, nous connaissons aussi le poids de la guerre des images, et l’émotion soulevée par les images en direct montrant la mort d’un enfant (reportage de Charles Enderlin).
Nous ne pouvons accepter vos propos, et le fait que vous osiez nous traiter de racistes, parce que nous souhaitons que la population palestinienne, la principale victime, soit définitivement débarrassée des fascistes du Hamas.
Quitte à vous rassurer, quand dans le monde, des innocents marocains, algériens, tunisiens, irakiens, indiens, indonésiens, sont déchiquetés par les bombes des fascistes islamistes, cela nous touche autant que quand cela arrive à des Parisiens, des Anglais ou des Espagnols.
Nous préférons attribuer vos propos à l’émotion qu’à la raison.
Cordialement,
Cyrano
Parfait. Vous vous dévoilez !
Pour ma part je préfère les femmes voilées aux sionistes voilés.
Et puis, bande de cons, si vous connaissiez les femmes musulmannes
vous sauriez que, n’étant soumises qu’à Dieu seul,
elles savent retirer leurs voiles quand elle le veulent
pour la plus grande gloire de Dieu.
Wilhelm Stein
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Wilhelm,
D’abord merci d’avoir fait suivre vos invectives à l’ensemble de votre liste, de Daniel Mermet à plein de contacts de presse.
Votre comparaison est pour le moins surprenante. En quoi sommes-nous des « sionistes voilés » ? Nous défendons le droit à l’existence de l’Etat d’Israël, et son droit à se défendre contre les fascistes islamistes du Hamas.
Pour ce qui est des Iraniennes, qui subissent la police politique des ayatollahs, elles seront ravies de lire sous votre plume qu’elles retirent leur voile quand elles le veulent…
Quant à vos injures, nous préférons les attribuer à votre mauvaise conscience d’Occidental honteux.
Cordialement,
Cyrano
Là vous exagérez vraiment… pas de paix sans justice !
Soyez cohérent et respectez les valeurs laïques !
Laurence Dufay
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Laurence,
Que veut dire, dans votre esprit, «pas de paix sans justice» ? Justifiez-vous le Hamas, par l’injustice sociale ?
Nous avons, dans notre article, uniquement interpellé les militants de gauche qui défileront avec le drapeau des fascistes islamistes palestiniens.
En quoi est-ce contraire à la laïcité ? Savez-vous que les laïques sont les pires adversaires des extrémistes religieux, juifs ou arabes ?
Cordialement,
Cyrano
C’est une honte pour des humanistes d’écrire ce que vous écrivez !
Bonsoir,
Je viens de parcourir votre reflexion autour de ce qui se passe dans la bande de Gaza, cest une honte pour des humaniste que vous
êtes. Vous réagissez Comme tous les intégristes. Au lieu de vous incliner devant les victimes, vous vous abaissez à faire des comparaisons morbides .
Mouloud Chahrour
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher ami,
Nous vous remercions de nous cataloguer parmi les humanistes : nous nous reconnaissons dans cette définition.
Nous ne faisons aucune comparaison morbide, rien ne vous autorise, à la lecture du numéro 69, à écrire cela.
Nous considérons que le Hamas, en prenant en otage la population palestinienne – qu’il utilise comme bouclier – est l’unique responsable de la situation, et nous aimerions lire de votre part au moins une condamnation de son attitude, de sa charte, de son coup de force contre l’autorité palestinienne, etc.
Cordialement,
Cyrano
Je ne veux plus vous lire !
Nous ne sommes pas des inconditionnels de la politique de l’Etat d’Israël. Pour autant, quand nous lisons des termes comme «Holocauste», «crimes de guerre», «ghetto de Gaza, dix fois supérieur au ghetto de Varsovie», «apartheid», employés par les islamistes, et relayés par certains sites communautaristes – au moment où Israël se décide à répondre aux tirs incessants de roquettes dont est l’objet sa population civile depuis des années – nous nous disons que cette façon de vouloir nazifier l’Etat d’Israël est particulièrement honteuse et perverse (4).
Je réponds à cette citation et à l’ensemble de votre message.
J’ai, autant que vous, la haine du Hamas. Mais qui n’a pas respecté la trève? Le hamas en lançant des roquettes très peu efficaces, Israël en bloquant vivres, pétroles, électricité, et en emprisonnant les habitants par un blocus air/terre/mer, malgré les promesses d’ouverture. Supporteriez-vous cet enfermement? Surtout en sachant que c’est pour combattre les Palestiniens laïques d’Arafat qu’Israël avait suscité la création du Hamas, pensant qu’entre esprits religieux on se comprendrait mieux.
Je viens de rompre avec une vieille amie israëlienne de Tel Aviv qui m’a déclaré ce matin que les Palestiniens n’étaient pas des hommes. Je pense à mes autres amis, Palestiniens, que je ne peux pas joindre par téléphone et qui se demandent depuis tant d’années quand on leur reconnaitra un état vivable. Et s’ils pourront vivre et mourir, un jour, en ayant libéré tout le rire, toute la force, tout l’espoir qu’ils étouffent chaque jour. Débarrassés des trois religions qui leur pourrissent la vie.
Et, désolée, je vous demande de ne plus m’envoyer vos messages.
Francine Mazière
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Francine,
Les propos tenus par votre vieille amie israélienne ne sont pas acceptables. Ne pas être des hommes a deux significations : soit on classe les personnes comme des sous-hommes, et cela est du racisme, soit on les considère peu courageux, ce qui, dans le contexte actuel, n’est pas très digne.
Mais là n’est pas l’essentiel. Vous expliquez le Hamas par ce que vous appelez l’enfermement. Faut-il vous rappeler que les israéliens ont quitté Gaza en 2005, en laissant des structures que les militants islamiques se sont empressés de détruire, se moquant totalement de l’intérêt de leur population ? Faut-il vous rappeler que l’Egypte a une frontière commune avec Gaza, et donc que ce pays a la possibilité d’amener une solidarité avec le peuple palestinien ? Pourquoi toujours accuser Israël ?
Enfin, considérez-vous à égalité que trois religions pourrissent de la même façon la vie des Palestiniens ? Ne croyez-vous pas que c’est surtout l’islam, qui enseigne la haine aux enfants à l’école, et dont le Hamas explique que la solution palestinienne ne peut venir que de lui, qui est le principal problème ?
Ecrire cela ne signifie pas une candeur vis-à-vis des extrémistes juifs, qui ont assassiné Rabin, mais est-ce encore aujourd’hui l’actualité ?
Le coup d’état militaire du Hamas, dans la bande de Gaza, contre l’autorité palestinienne, est-ce la faute d’Israël ?
Croyez-vous vraiment que les fascistes islamistes veulent la paix ? Quelle serait leur raison d’être, en dehors d’une situation guerrière, mortelle pour le peuple palestinien, qui est leur raison d’être ?
Vous avez autant que nous la haine du Hamas ? Alors, pourquoi cesser de nous lire, et s’opposer à sa destruction par des moyens militaires, s’il le faut ?
Cordialement,
Cyrano
Je suis allé manifester pour défendre les Palestiniens
Bonjour,
Je suis allé lundi à la manifestation contre la guerre à Gaza et je n’ai entendu personne crier Mort aux Juifs. Par contre, j’ai entendu des cris contre Sarkozy. En tant que président de l’Union européenne, il a établi un partenariat avec Israël, c’est à dire que ses entreprises pourront exporter sans barrières vers l’Europe. Le libre-échange, tant vanté par Bush et cause de la crise économique actuelle va continuer ses méfaits.
Vous vous scandalisez que les manifestants de lundi ne comprennent pas le danger du Hamas. La manifestation ne soutenait pas le Hamas, mais les civils palestiniens, victimes des dommages collatéraux des tirs de l’armée israélienne. Il est probable que pour vous, tout Palestinien est un terroriste, quel que soit son âge. Comment ne pas comprendre le désespoir d’une population affamée dans une prison à ciel ouvert. Hitler disait: « Pour 1 Allemand tué, je tuerai 10 terroristes ». Israël ne le dit pas mais le fait : pour 1 Israélien tué, son armée tue 100 terroristes ou présumés tels. Il est trop facile de jeter l’anathème sur les terroristes, il est plus difficile de réfléchir à la cause de la sitution actuelle : le refus depuis 42 ans de donner la droit à l’autodétermination des Palestiniens, au mépris des résolutions de l’ONU.
Vous vous scandalisez que certains comparent le nazisme et l’attitude d’Israël, Gaza avec le ghetto de Varsovie. Je fais en effet partie de ces gens malpensants qui considérent que l’humanité est une et que la vie d’un Palestinien a la même valeur que celle d’un Israélien. J’ai toujours combattu le fascisme et je continuerai. Vous ne comprenez pas qu’en soutenant une cause indéfendable, vous rendez possibles les outrances d’un Dieudonné qui met tous les juifs dans le même sac et vu la politique agressive d’Israêl, légitime l’holocoste et toutes les violences antisémites passées. En défendant le fascisme en Palestine, vous favorisez le fascisme en France.
Je recevais vos messages avec intérêt, dans la mesure où vous combattiez la laïcité. Puisque, aujourd’hui le choc des civilisations semble être votre préoccupation essentielle, je vous prie de me supprimer de votre liste de diffusion.
Christian Schneider
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Christian,
Votre lettre véhicule un ensemble de clichés que beaucoup de militants de gauche prennent pour argent comptant.
Je vais essayer de la décortiquer, pour vous, et pour nos lecteurs.
Vous nous signalez qu’à la manifestation où vous avez été, personne n’a crié «Mort aux juifs». Bien évidemment, ces choses-là ne se crient pas dans une manifestation !
Vous avez l’air de vous réjouir, ensuite, que Sarkozy ait été conspué parce qu’il a accepté que des entreprises israéliennes exportent leurs produits sans barrières vers l’Europe. Je pourrais me réjouir que vous remettiez en cause le libre-échange sans contrepartie, à condition que vous remettiez en cause l’ensemble de ces accords, et pas seulement celui concernant Israël. Vous avez l’air de défendre, sans oser le dire, le boycott économique d’Israël, comme le réclament certaines organisations communautaristes françaises et les islamistes.
Vous nous faites un faux procès, nous accusant de voir derrière chaque Palestinien un terroriste. Pourtant, chacun s’accorde à dire que les bombardements ont d’abord visé des cibles politico-militaires du Hamas, qui se sert de la population locale comme bouclier. Vous ne précisez pas que la majorité des victimes sont des militants du Hamas, ce qui, bien sûr, n’occulte en rien le fait que parmi les victimes, il y a aussi des membres de la population. Vous parlez d’une population affamée, en oubliant de préciser que le Hamas a détruit les plantations des colons expulsés par l’armée israélienne en 2005. Vous oubliez de préciser que le blocus de Gaza n’a pas pour but d’affamer la population, mais d’éviter que de nouveaux attentats suicides frappent des civils israéliens, comme le revendique le Hamas.
Enfin, votre parallèle avec l’Allemagne nazie, laissant finalement entendre que l’Etat d’Israël est dix fois plus cruel avec ses adversaires que ne l’étaient les émules d’Adolf Hitler, est accablant. Comment, au-delà des chiffres, pouvez-vous faire un parallèle entre les Résistants qui se battaient pour des valeurs démocratiques, contre l’occupant nazi, et les fascistes religieux qui veulent une Palestine totalitaire, et totalement islamisée ?
Je persiste à dire que la comparaison entre le ghetto de Varsovie et le ghetto de Gaza est tout aussi criminelle, car elle participe à la nazification de l’Etat d’Israël, et par là même à la banalisation de l’horreur nazie.
Hitler a théorisé sur l’extermination des Juifs, le Hamas a théorisé sur l’extermination des juifs : avez-vous un seul texte théorisant sur l’extermination des Palestiniens ?
Bien évidemment que la vie d’un Israélien ne vaut pas «plus» que la vie d’un Palestinien, ou la vie d’un citoyen de ce pays, tout comme, puisque vous avez fait ce parallèle, la vie d’un Allemand ne valait pas «moins» que la vie d’un Français ou d’un Anglais. Tout simplement, en période de guerre (et cela en est une, non ?), est-ce l’argument décisif ?
Enfin, quand vous terminez en disant que c’est notre soutien qui rend possible les propos de Dieudonné et les violences antisémites sur notre territoire, vous vous préparez déjà à les légitimer, en disant que, finalement, les juifs seront justement victimes de la politique d’Israël.
Vous nous reprochez de défendre le fascisme en Palestine, mais pour vous, les fascistes ne sont pas les fous d’Allah du Hamas, mais les Israéliens !
Dans l’inversion des genres, on fait difficilement mieux. Vous nous faites penser à ces militants communistes qui qualifiaient de fascistes les travailleurs hongrois qui voulaient s’émanciper de la dictature stalinienne.
Dernière chose, vous nous reprochez de défendre une vision de choc des civilisations. Nous refusons une vision raciste du choc des civilisations, opposant de manière manichéenne l’occident démocratique et l’islam réactionnaire. Par contre, nous nous reconnaissons, à l’instar de Wafa Sultan, dans un choc des civilisations entre la démocratie, la laïcité, les Lumières, l’égalité hommes-femmes d’un côté (valeurs derrière lesquelles se retrouvent nombre de musulmans), et le totalitarisme islamiste, raciste, sexiste et guerrier, de l’autre. Et nous avons choisi notre camp, sans l’ombre d’une hésitation.
Finissez bien l’année.
Cordialement,
Cyrano
Mort d’un chef du Hamas
Je mets cette dépêche qui vient de Orange plutôt que de Libération ou le Monde, car seule la dépêche d’Orange dit qu’il avait 4 femmes, ce qui en dit long sur les retentions d’informations de ces deux journaux.
Ceci dit, votre positionnement qui semble pro israélien me gêne pour des raisons que je vous ai déjà dit dans un autre courrier.
http://actu.orange.fr/articles/a-la-une/Gaza-un-des-chefs-du-Hamas-tue-avec-ses-4-epouses-dans-un-raid-israelien-a-Gaza.html
Alte
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci de cette information. Nous ne sommes pas spécialement pro-israéliens : nous combattons le fascisme islamiste, reconnaissons le droit à l’Etat d’Israël de se défendre, et refusons les amalgames qui banalisent le nazisme.
Cordialement,
Cyrano

COURRIER FAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Pour une télévision publique de qualité
Excellent édito de Gabrielle Desarbres, à la suite duquel je ne puis m’empêcher de citer Jacques Chancel qui avait déclaré lors d’un discours officiel, lors de la remise des Césars de la Musique (ou autre cérémonie du même genre):
« Il ne faut pas leur donner ce qu’ils aiment, mais ce qu’ils auraient pu aimer »
Je ne remercierai jamais assez « Valeurs Françaises » pour m’avoir fait connaître votre site.
J’y suis devenu accro !!!
Très cordialement
Alain Bourgault
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci de vos encouragements. J’espère que l’audiovisuel publique va être capable de nous apporter en 2009 des émissions de qualité que nous pourrons aimer et que vous resterez accro de nos articles.
Cordialement.
Gabrielle Desarbres
BONNE FIN 2008
Ariane Baville
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Ariane,
Tous nos vœux pour 2009.
Maurice Vidal
Bonne année à toute l’équipe !!!
…et continuons tous ensemble le combat en 2009 – 2010 – 2011 etc…
Martine
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Martine,
Le combat sera long. Autant vous dire que l’on apprécie vos fidèles encouragements. Que 2009 vous soit faste !
Amicalement,
Maurice Vidal
2009
Bonne année à toutes et tous ! Au plaisir de vous lire en 2009, bisous, bisous,
Annie Lecomte-Billard
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Annie,
Moi aussi je vous embrasse sur fond de vœux pour 2009.
Amicalement,
Maurice Vidal
Toujours bravo Cyrano et toute l’équipe
Vous êtes juste dans tous les fronts
Cordialement
Pierre Garriguenc
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Pierre,
Vous ne pouvez pas savoir combien cela fait du bien de répondre à un courrier comme le vôtre, après avoir répondu à quelques courriers hostiles, dont certains haineux.
Merci de ces encouragements.
Cordialement,
Cyrano
Tout a fait cyrano !
Je suis juif religieux, donc non laïque, mais vos billets sont intéressants car ils portent un regard laïque et axé sur la tolérance des autres !
je me joins à vous pour ne pas tolérer ceux qui nous considèrent (vous et moi ) comme des infidèles qui ne méritent même pas d’exister !
Continuer le combat contre cet ostracisme est le seul moyen de leur prouver qu’ils sont dans l’erreur !
paix pour tous, dans le respect de l’autre quel qu’il soit.
Julien Salomon
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci de ce témoignage plein d’humanité et de sagesse, Salomon.
Bonne fin d’année.
Cyrano
Tous mes vœux en retour à Riposte Laïque
Que 2009 soit l’année où nos concitoyens découvriront qu’il existe un système économique et que nous vivons une expérimentation de ce système monétariste qui nous mène droit à une monstrueuse catastrophe. Et à mes amis laïques, de chercher la faille qui a permis le retour de la féodalité accompagnée bien sûr des religions, car les religions ont été inventées comme adjuvant des systèmes politiques autoritaires, pour maintenir le peuple en servitude morale. La Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen ne serait-elle pas à compléter ?
Bien cordialement à tous,
Pierre Bellenger
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Pierre,
La Déclaration des Droits de l’Homme contient l’essentiel de ce que les hommes devraient être et faire pour que notre monde soit, enfin, un monde à visage humain. Ce n’est donc pas ladite Déclaration qui serait à compléter, mais le respect que nous lui devons. Si cela était, nous ne connaîtrions pas l’exploitation de l’homme par l’homme, que ce soit sous la forme de quelque système politique autoritaire ou de quelque religion.
Bien à vous,
Maurice Vidal
Nouvel homo islamicus et stratégie de l’OCI
Bonsoir,
Veuillez trouver ci-joint :
1. Un article du Monde daté du 23 décembre 2008 sur l’incendie de la
mosquée de Saint-Priest;
2. Un deuxième article du Monde complétant le premier;
3. Un article du Figaro daté du 14 février 2006 concernant les
demandes de l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) à la
suite de l’affaire des caricatures de Mahomet;
4. Un document de l’OCI sur l’islamophobie.
Dans son article, Stéphanie Le Bars du Monde estime cite les propos
de M. Samy Debah, président du Collectif contre l’islamophobie en
France, . « le nouvel homo islamicus, plus cultivé, plus intégré veut
vivre son islam tout en affirmant sa citoyenneté française et il
réagit aux agressions ».
Certes, toutefois, à la lecture de deux documents, le premier,
l’article du Figaro, le second, la note de l’OCI sur l’Islamophobie,
la réaction de M. Debah s’inscrit complètement dans la stratégie de
l’OCI. Peu à peu, il sera impossible de critiquer l’islam en France;
à coups de pétro-dollars, les procès sanctionneront toute possibilité
de diffamer l’islam : cela constituera une régression sans précédent.
Comme cela est fréquent, les totalitarismes affirment ce qu’ils ont
l’intention de faire et réalisent ce qu’ils ont promis de faire.
Chaque fois, les démocraties s’y laissent prendre.
Amitiés et bonne année !
Gérard Patrimonio
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Gérard,
L’ensemble des documents que vous avez eu l’amabilité de nous adresser révèle, s’il en était besoin, le malaise provoqué en France par la progression de l’islam, et le malaise que ressent l’islam vis-à-vis de la France lorsqu’il entend demeurer ce qu’il est, c’est-à-dire théocratique, et, par suite, hors de tout examen émanant de la raison, la Parole divine étant intouchable. Or, la France est le pays de la raison. Cette culture de la raison s’est toujours heurtée aux Eglises, et se heurte aujourd’hui, en toute logique, à l’islam. Tant que l’islam n’acceptera pas d’être sous les feux de la raison, la tension ne fera que croître, et ce n’est pas le délit de blasphème qui mettra un terme à cet état de fait. En France, on doit vivre à la française, respecter les valeurs laïques et républicaines… et lire Descartes !
Bien à vous,
Maurice Vidal
Les banques s’islamisent!
Votre édito ne pouvait pas mieux tomber !
C’est le DG de société générale qui se gargarise d’avoir réussi à introduire les prêts à taux d’intérêt zéro! c’est le titre même de l’article du quotidien d’Oran du 15 12 2008.
Que cette déclaration ait été faite au (seul?) quotidien d’Oran la veille d’un évènement planétaire se tenant justement à Oran n’est que pure coïncidence !
L’intégrisme rampant depuis l’est on connaissait ! mais depuis Paris…..
Bon courage! vos victoires sont les nôtres
Soundvis
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci de vos félicitations et de ces informations. Ce qui se passe est grave et peu de gens en ont conscience.
Cordialement,
Christine Tasin
Banques et charia
Merci de nous mettre en garde contre les banques acceptant que les règlements de la charia entrent chez elles. Mais s’il nous est utile de les connaître, admettez qu’il nous serait encore plus utile de connaître celles qui s’engagent à ignorer ces règlements. Une question/circulaire ne pourrait-elle pas être expédiée aux principales, cela nous éviterait d’errer de l’une à l’autre au gré de leur soumission successive à la charia.
Cordialement,
Pierre Le Gall
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci de votre réponse et de vos suggestions. Malheureusement, je ne crois pas que nous puissions poser systématiquement la question à toutes les banques : non seulement nous aurions peu (voire pas) de réponses mais je suppose qu’aucune d’entre elles ne sait de quoi l’avenir sera fait et ne sera capable de s’engager. Par contre, que chacun d’entre nous, individuellement, interroge sa banque pour vérifier où elle en est et l’avertisse ainsi que des clients veillent et ne sont pas prêts à tout me semblerait une bonne idée.
Cordialement,
Christine Tasin
La finance islamique
Bonjour Christine
Cette question de la finance islamique me parait assez complexe pour au moins trois raisons:
1°-elle a un aspect technique un peu compliqué,comme toutes les magouilles bancaires,islamiques ou non(ces dernières ont suffisamment montré leurs effets néfastes sans l’aide de la charia. Il faudrait donc, peut-être, dissocier dans la réflexion la référence islamique et les modalités et effets techniques(fiscalité…).
2°-elle ne se limite pas à la vie intérieure de notre pays et au niveau international il faut bien voir les choses avec une certaine souplesse. On pourrait déjà aborder la question en traitant séparément les deux domaines?
3°-Les mouvements de capitaux de cette « nature » seraient peut-être mieux identifiables et contrôlables que dans le bordel actuel ? Je ne sais pas, mais c’est peut-être à considérer.
C’est un sujet qui mérite peut-être un débat dépassionné(ce qui ne signifie pas « bâclé »),un peu dans l’esprit du texte que j’ai lu sur le site des Echos.fr et que je vous transmets par ailleurs.
Joyeux Noël et tous mes voeux pour 2009.
Pierre-Antoine Albertini
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci Pierre-Antoine, de cette contribution à réflexion.
Mon article est un appel à vigilance, ce n’est pas un article technique sur la finance islamique. Néanmoins, il me semble que l’article des Echos ne dit pas autre chose que moi concernant le tour de passe-passe bénéfices/intérêts. Quant à considérer que la charia empêcherait ou « moraliserait » peut-être la spéculation, il me semble que c’est, précisément, l’argutie dont ses défenseurs s’emparent. Or, il suffirait de supprimer des Traités de l’U.E. la notion de « libre-circulation » des capitaux, de supprimer les « paradis fiscaux » et encadrer/réguler la spéculation pour assainir la situation sans avoir besoin de la charia, dont on ne mesure pas suffisamment les dangers, que j’ai rapidement évoqués dans mon article. Il s’agirait, ni plus ni moins, d’une prise de pouvoir sur la société et son mode de fonctionnement qui nous conduirait, très vite, à vivre selon TOUTES les règles de la charia et donc, peu à peu, à remplacer la démocratie par la théocratie… Et ça je ne le veux pas.
Tous mes vœux pour 2009.
Amitiés.
Christine
Ecole publique laïque
Vous parlez bien de la laïcité, mais avez vous connaissance de l’attaque en force contre l’école publique laïque par des groupes de pressions catholiques et ultralibéraux inspirant les décisions de Mr Darcos et Mr Sarkozy. Avez vous lu l’indispensable livre « Main basse sur l’école publique » d’Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi où ils nous expliquent comment pour subventionner les écoles catholiques, on n’hésite pas à revisiter la constitution et la loi de 1905.
L’école aurait besoin de votre aide pour se défendre et étant donné la rapidité des soit disant « réformes », c’est urgent. Le danger ne vient pas que du monde musulman.
Merci de m’avoir lu.
Une enseignante de maternelle très inquiète pour l’avenir de l’école publique et laïque.
Lester Jeanne
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère amie,
Sans doute êtes-vous une récente lectrice, sinon vous auriez lu que le livre auquel vous faites référence, «Main basse sur l’école publique» a fait l’objet d’appréciations fort différentes, au sein de notre rédaction.
Jean-François Chalot en aurait plutôt votre lecture, alors que Christine Tasin en a une vision fort différente.
http://www.ripostelaique.com/Main-basse-sur-l-ecole-publique.html
http://www.ripostelaique.com/Non-Caroline-Fourest-ce-n-est-pas.html
Nous n’avons jamais dit que le danger venait uniquement du monde musulman : nous avons dit que l’islam était le fer de lance de l’offensive contre la laïcité, pour le plus grand bonheur des autres Eglises.
Concernant l’école publique, nous pensons que les élites, de gauche comme de droite, en brisant la notion de transmission des savoirs, depuis trente ans, en mettant l’enfant au centre de son apprentissage, et en cassant toute autorité de l’enseignant, ont contribué au renforcement de l’école privée, et qu’il est trop réducteur de ne cibler que le gouvernement actuel dans la casse d’une école publique qui a longtemps permis à des enfants d’ouvriers d’accéder à l’ascenseur social.
Hélas, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Mais les élites s’en moquent : elles ont leurs écoles pour leurs enfants, et peu leur importe que les fils d’ouvriers ne puissent plus apprendre dans l’école de la République. Ce n’est pas leur problème.
Quant aux syndicats enseignants, et aux pédagogistes, taire leur responsabilité dans ce désastre est faire preuve d’une complaisance qu’ils ne méritent pas.
Bien à vous,
Cyrano
A Pierre Cassen
Je viens d’écouter ton interview à la radio Australienne, j’ai apprécié, bien que la dame qui posait les questions n’ait pas l’air très futée
j’ai bien aimé ce que tu disais sur la France, la nation, la République
D’ailleurs, à propos de 68, que j’ai vécu de l’intérieur, je n’ai jamais eu cette détestation de mon pays. Il faut dire que ma famille était de gauche et patriote
Cela s’est traduit dans leur engagement pendant la 2de guerre mondiale, d’ailleurs
Mon père a fait la résistance armée dans les FTP
Son frère, mon parrain, a rejoint de Gaulle fin 40 et intégré les FNFL
D’ailleurs, pendant les manifs de 68, j’avais toujours son caban anglais ,très épais (bien qu’un peu mité) qu’il avait à l’époque, et qu’il m’avait donné. Je l’avais rembourré avec de la mousse sous les épaules en cas de coup de matraque, et sur la poche intérieure, il y avait encore une étiquette cousue avec inscrit dessus: Casalta Louis FNFL (qui était aussi mon nom et mon prénom, car selon la tradition Corse, le parrain donne son prénom au filleul)
Voilà, juste cette anecdote pour te dire que tous les soixant’huitards ne détestaient pas la France, d’ailleurs je me sentais à l’époque dans la vraie tradition française!
salut et fraternité
Léo
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Salut Léo,
Je ne doute pas une seule seconde de l’attachement aux valeurs de la nation de nombres de jeunes étudiants qui voulaient changer le monde en 1968. Mais on ne peut nier que cette notion n’avait pas de porte-parole dans le mouvement, et que depuis les années 1970, les élites du pays n’ont eu qu’une envie : faire disparaître la Nation, jugée ringarde, réactionnaire, et surtout un obstacle à la mondialisation libérale.
Bien à toi,
Pierre Cassen
Le voile, étoile jaune des musulmanes
Le voile que les islamistes tentent d’imposer, même en Occident et avec un certain succès – au point d’avoir su convaincre un certain nombre de femmes, notamment converties – n’est pas un signe banal d’appartenance ou d’identité religieuse, comme par exemple la kippa juive.
Le verset du Coran auxquels ils se réfèrent – à tort – est pourtant clair : «dis à tes femmes et à tes filles de se couvrir de leurs voiles, c’est la meilleure manière pour elles de ne pas se faire offenser».
Autrement dit, à l’époque de Mahomet, le recours au voile se justifiait parce que les hommes se comportaient trop habituellement en mufles, en barbares vis-à-vis de femmes mal protégées par les traditions, la culture, les lois, la société.
La société arabe médiévale préislamique était chaotique, «sans foi ni loi», marquée par la superstition, la violence, l’impunité, les razzias, les meurtres, les massacres, et l’oppression des femmes.
Le rôle historique des musulmans fut d’imposer un ordre social, réalisant ainsi un progrès de civilisation peu contestable.
Dans ce contexte, le voile se justifiait par le comportement «machiste» d’hommes mal dégrossis dans une société primitive qu’il fallait civiliser.
Mais transposé mécaniquement dans nos sociétés occidentales, où au fil des siècles les femmes ont su s’imposer au respect des hommes, et tout autrement, le voile «islamique» n’est plus qu’une incongruité, une naïveté, une régression, un contresens ou une trahison.
On peut voir dans la kippa juive un signe d’identité. Qui ne voit que l’étoile jaune revêtait une signification tout autre ?
Je prétend qu’en Occident et ailleurs, de plus en plus, le voile islamique s’apparente bien davantage à l’étoile jaune qu’à la kippa.
Comme l’étoile jaune imposée aux juifs, le voile islamiste est délibérément ou implicitement vexatoire, remettant les femmes «à leur place», il les humilie, les sépare. Il est un instrument de discrimination. Et il est pour elles une menace concrète, bien plus qu’une protection illusoire.
S’ils étaient pris, les juifs qui ne portaient pas l’étoile étaient immédiatement sanctionnés, maltraités, incarcérés. Avant même les déportations de masse. Or, on ne peut qu’être frappé par le fait qu’aujourd’hui dans les quartiers immigrés d’Europe à prédominance musulmane, les femmes et les filles qui rejettent le voile sont souvent insultées, parfois agressées, voire violées par des voyous qui se réclament d’un islam dévoyé.
Comment ne pas voir la similitude ?
Baudouin Petit
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Monsieur,
Votre lucidité vous honore ! En remettant les femmes «à leur place», c’est-à-dire à la place que leur attribue le machisme musulman, le voile se révèle, pour chacune d’entre elles, un instrument de discrimination qui les menace plus qu’il ne les protège. Raison de plus pour en interdire le port sur le sol européen, où «les femmes ont su s’imposer au respect des hommes», comme vous le dites fort élégamment. Si nous ne parvenons pas à cette fin, alors la similitude dont vous parlez ne sera plus de symbole à symbole mais de fascisme à fascisme !
Bien à vous,
Maurice Vidal
Auxerre
Bonjour Cyrano,
Je viens de lire l’article effrayant sur les voilées d’Auxerre. Je voulais te dire que je suis toujours partant pour le combat pour la laïcité et contre l’islam conquérant, mais que j’ai du mal à me retrouver en ce moment dans Riposte Laïque, et tu sais pourquoi.
Valentin Boudras-Chapon, avec qui je pourrais avoir d’intéressants échanges intellectuels sur la linguistique, mais dans un autre cadre que Riposte Laïque, prétend que les réactions comme les miennes sont très isolées sur Riposte Laïque, mais à lire les précédents courriers des lecteurs, je n’ai vraiment pas l’impression d’être isolé ! Et que dire de l’article d’un de vos collaborateurs, qui annonce la fin du capitalisme, alors que les crises financières remontent à la plus haute antiquité ? Je veux bien qu’on parle de l’Union Européenne sur Riposte Laïque, parce que son fonctionnement est tout sauf démocratique, et qu’elle contraint les citoyens de l’Europe à accepter à leur corps défendant des aspects fort déplaisants de l’islam et des autres religions, mais pour le reste…
Encore une fois, vous avez tant à faire avec ceux qui vous reprochent violemment d’être racistes, fascistes, nazis, que sais-je encore ! Que savez-vous des gens comme moi qui vous abandonnent à cause de sujets hors de propos ? Où est passé Radu Stoenescu ?
Voilà, ce petit mot pour te dire que je serai toujours là si Riposte Laïque se recentre sur ce qui était sa mission première…
Amitiés.
Vincent Maunoury
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Vincent,
Riposte laïque est toujours centré sur les valeurs exposées en son premier éditorial. Mais une idée s’accroche à une autre, et l’inextricable n’est pas loin ! Que nous fassions l’objet de critiques virulentes fait partie du jeu. Je ne vois donc pas en quoi cela peut nous desservir. L’essentiel, c’est le courage de dire.
Cordialement,
Cyrano
J’oubliais
En parcourant le courrier des lecteurs, je m’aperçois que j’oubliais l’article sur les unités de mesure anglo-saxonnes et les écrans de 17 pouces… C’est gentil, mais ce n’est pas pour ce genre de choses que je me bats.
Et j’ai aussi lu à plusieurs reprises, toujours dans le courrier des lecteurs, les propos anti-américains d’une personne que je connais personnellement, mais dont je tairai le nom, par charité… chrétienne
Si c’est avec ce genre de gens que vous voulez vous retrouver, ainsi qu’avec le député de ma circonscription, que vous portez au nues mais dont je connais bien, au niveau local, les pratiques électorales et sociales peu recommandables – là encore, je m’abstiendrai de citer un nom – vous allez bientôt vous retrouver « entre vous », et je vous souhaite de bien vous amuser !
Non, Cyrano, cette ironie amère n’est pas de la méchanceté, mais comment t’expliquer ma déception après l’incroyable espoir qu’avait fait naître chez moi l’apparition de la première newsletter de Riposte Laïque dans mes e-mails (oui, j’écris newsletter et e-mail en anglais, parce que ce sont les mots du langage que je parle et que parlent les gens que je connais), en voyant que ça se transforme en un mouvement d’initiés au vocabulaire abscons, dont le point commun est la haine, pêle-mêle, des Etats-Unis, de tout ce qui n’est pas « républicain » selon eux (mais quelle est la définition du mot « République », celle du mot « démocratie », et lequel de ces deux mots a le plus d’importance ?), de tout ce qui n’est pas écrit en français du siècle de Louis XIV, du capitalisme, etc. D’initiés dont les propos sont constelés de mots tels que « étatsuniens » et « bobo »… Mais qu’est-ce que c’est qu’un bobo ? Il m’a fallu interroger bien des gens autour de moi avant d’avoir l’impression de comprendre un peu ce que ça voulait dire…
Voilà, le choix est devant toi, Cyrano, à mon humble avis : soit rester dans cette mouvance étroite qui risque fort de ressembler de plus en plus à une secte, prête à accueillir Thierry Meyssan en son sein, soit rassembler large parmi les très nombreux français qui sont tous d’accord sur une chose, quelles que soient leurs opinions sur d’autres sujets : qu’ils en ont plus qu’assez d’être environnés de Belphégors au supermarché, dans la rue et ailleurs, et qu’ils ne veulent pas que l’islam ni le christianisme reprennent la place d’où on les a renvoyés manu militari en 1905.
Si les personnes dont je parle plus haut veulent rester dans ce mouvement plus large, et à mon avis plus efficace, ce n’est pas moi qui les empêcherai de le faire, mais au moins ils seront un peu noyés dans la masse !
Amitiés.
Vincent Maunoury
P.S. : Et où est passé Radu ? Mais heureusement qu’il y a encore quelques perles dans les articles, et parmi les contributeurs, sinon je mettrais directement la newsletter dans les courriers supprimés !
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Vincent,
Nous sommes toujours entre nous : c’est le lot de la condition humaine ! Mais pour la «haine» – dont tu penses qu’elle est notre moteur rédactionnel – tu fais erreur : dénoncer n’est pas haïr ! C’est d’ailleurs en dénonçant clairement ce qui nous paraît aller à l’encontre des valeurs laïques et républicaines que nous finirons par rassembler de plus en plus de Français et d’Européens sur ces valeurs-là.
Cordialement,
Cyrano
Nadir Ben Abbes
Bonjour Cyrano,
Pour une fois, je ne t’écris pas pour t’engueuler au sujet des langues régionales !
Je commence à lire l’article sur Nadir Ben Abbes, et dès le début de l’interview, j’y trouve des raisons d’être optimiste. Le principal ennemi de ces islamistes, et notre principal allié, derrière la laïcité, c’est l’athéisme, c’est-à-dire la notion même d’athéisme, à laquelle la religion musulmane n’était pas préparée.
Je m’explique : le christianisme a dû, bon gré mal gré, composer avec l’athéisme au cours des siècles passés, et a bien compris qu’il ne gagnerait rien à l’attaquer de front, ainsi que son corollaire qui est la laïcité.
L’islam, lui, a combattu pendant des siècles les infidèles et les idolâtres, c’est-à-dire les chrétiens, les juifs et les zoroastriens d’un côté, et les polythéistes (principalement les hindous), de l’autre. Mais il se retrouve, du moins chez ses éléments les plus rigides, en plein désarroi devant l’existence même de l’athéisme, et l’acceptation progressive de cet athéisme par une grande partie des fidèles, d’où la vague de violence des dernières décennies. D’autres que moi ont expliqué ce phénomène de désarroi avec beaucoup plus d’acuité.
Je ne pense pas que, comme certains le prétendent, de nombreux musulmans occidentalisés et leur descendance aient perdu leur foi, mais ils et elles se sont habitués à vivre dans un monde où existe l’athéisme, à fréquenter en paix et à avoir même des relations d’amitié avec des athées ; avec des interrogations bien sûr, mais sans heurts et sans en être choqués, et surtout en arrivant à considérer l’existence des athées, de l’absence de dieu, de la non-nécessité de dieu pour certains, comme une chose normale, même si elle reste difficile à comprendre, tout comme pour un catholique vraiment croyant.
Je crois que c’est ça qui provoque cette réaction violente de la frange dure : cette espèce de dilution de la théocratie dans un monde où l’athéisme est une chose aussi naturelle que la foi. Je suis optimiste parce que je ne pense pas que, malgré toute leur violence verbale, juridique et physique, destinée autant sinon plus à terroriser leurs correligionaires que les occidentaux, les théocrates sortiront vainqueurs de cette confrontation au bout du compte. (Et peu importe que je sois moi-même athée, ce qui compte en l’occurence, c’est « l’inconscient collectif » de nos sociétés. Je pense de même que les tentatives de rechristianisation de l’Europe par le Vatican sont vouées à l’échec, même si ce dernier semble actuellement remporter des victoires ponctuelles.)
Qu’en penses-tu ?
Amitiés.
Vincent Maunoury
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Vincent,
La laïcité n’est pas la sœur de l’athéisme : c’est la condition d’expression de toutes les religions, pourvu que ces dernières n’empiètent point sur le politique. Cela dit, les tentatives de rechristianisation de l’Europe par le Vatican sont bien réelles, et doivent nous faire réagir si nous voulons conserver la paix que la loi de 1905 a su apporter. Il va de soi que cette paix, nécessaire et vitale pour tous, doit nous tenir en éveil face à la montée de l’islam en France et en Europe, car l’islam n’est pas laïque : c’est le moins que l’on puisse dire.
Cordialement,
Cyrano
Mission du fonctionnaire et morale républicaine
Madame Christine Tasin,
Permettez moi de vous dire que je suis dans le doute complet relativement à l’attitude que doivent adopter les fonctionnaires de l’état que sont les enseignants lorsqu’il s’agit du respect des programmes décidés selon les procédures traditionnelles. Faut il que les professeurs de SES ne fassent plus de Social ? Faut il que les enseignants ne fassent plus de global ? Faut il que d’autres enseignants en rabattent sur la grammaire et l’orthographe ( des piliers certes anciens, mais qui demeurent les piliers d’une langue, malgré tout) ? Faut il que les enfants de 2 ans soient privés d’école ? Vous comprenez que les exemples ne manquent pas. Mais alors que faire lorsqu’un enseignant entre en résistance et s’interdit d’appliquer les mesures de soutien car ils les jugent inégalitaires. Et vous savez bien qu’il n’est pas le seul à le penser. Et vous savez bien que, ici encore, la raison économique l’emporte sur la raison pédagogique. Et vous savez bien aussi que les syndicats défendent ces collègues.
Paradoxe de la prise en compte de l’action individuelle pour une association privilégiant le collectif, le social. On est loin, très loin de l’esprit de la lettre que Jules Ferry adressa en son temps aux instituteurs et dans laquelle il leur recommandait de toujours dire et faire pour qu’aucun des élèves, des parents ne soient blessés par ses paroles ou ses actes. Cette une leçon de pédagogie et de politique à la fois, dont certains enseignants s’emparent pour ne pas avoir à rougir de leur rôle éducatif et émancipateur.
Bien à vous.
Jean-Paul Lievre
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Votre mail pose de bonnes questions mais je ne peux dire autre chose que ce que j’ai répondu dans notre numéro 68. Si les programmes proscrivent la lecture globale, exit la lecture globale (tant mieux) ; si ceux de SES proscrivent le social, exit le social ; quant à la grammaire, dont l’apprentissage systématique a été déclaré hors-la-loi il y a déjà des lustres, je ne connais pas d’enseignants qui aient vraiment désobéi et qui aient continué leur bonne vieille progression… Je suis donc ravie qu’on y revienne. Si les programmes ne nous conviennent pas, à nous de lutter comme citoyen, comme syndiqué ; à nous de faire de la politique au sens étymologique pour qu’une autre idée de la société soit proposée aux urnes, avec l’école qui va avec !
Mais ce n’est pas à nous, fonctionnaires, de faire ce que chacun de nous estime bien, ou juste, sauf à remettre en cause l’égalité républicaine, le service public unique et identique sur tout le territoire. Je suis donc très critique à l’égard des syndicats qui défendent n’importe qui ou n’importe quoi pour conserver leur pré carré et j’admire, comme vous, la lettre de Jules Ferry : je ne crois pas qu’appliquer les textes soit contraire à sa philosophie.
Cordialement,
Christine Tasin
Objet : Riposte Laïque 68
Entièrement d’accord avec l’éditorial 68
Bonjour
A la vue des nombreuses accusations de non respect, de la république laïque, par des élus, l’éditorial gagnerait beaucoup en crédibilité si des sources et références étaient citées. Avoir, laïquement, raison ne doit en aucun cas passer sous silence les faits permettant aux accusations d’être prouvées.
Cordialement.
Philippe Riche
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Philippe,
Vous avez entièrement raison : nous avons, cette fois, négligé les exemples pour l’éditorial car d’une part les autres articles du journal (ainsi que nos numéros précédents) en regorgent , hélas, et d’autre part nous voulions faire porter l’essentiel du message sur la nécessité de se mobiliser.
Nous essaierons de faire mieux la prochaine fois.
Cordialement,
Cyrano
Merci pour ttes ces saines lectures!!
Etais en panne d’ordi..
Bonnes fêtes à toi.
Claire Lacroix
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Claire,
Nous sommes ravis de tes encouragements, et te souhaitons, à notre tour, d’excellentes fêtes de fin d’année.
Cyrano
N’oubliez pas tous les intégristes
D’accord avec vos analyses, mais n’oubliez pas l’activisme, en France,
des intégristes de tout poil (par exemple Juifs ou Palestiniens).
Bonnes fêtes à tous.
Salut et Fraternité
Jean Chabert
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jean,
L’activisme que vous dénoncez est malheureusement une réalité – que nous surveillons de près puisque nous sommes contre tous les intégrismes. Et nos adversaires ne manqueront pas de souligner que notre lutte contre tous les intégrismes est déjà un intégrisme ! Mais nous ne nous laisserons pas piéger par ce sophisme.
Bien à vous,
Maurice Vidal
Merci pour votre bol d’air !
Bonjour,
passez de bonnes Fêtes également et merci pour votre bol d’air : nous commençons à étouffer !
je pense que nous allons rentrer en résistance.
la mosquée de ST ETIENNE est un gouffre financier, qui va payer ?
cordialement
Véronique Chanudet
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Véronique,
J’ai bien peur de savoir qui va payer, et je ne parle pas uniquement de financement : l’intégrisme religieux est une menace réelle, qu’il faut prendre en compte si l’on tient à garder les valeurs laïques et républicaines.
Bonnes fêtes de fin d’année, à vous et aux vôtres.
Maurice Vidal
On en a marre !
Ben oui y en a assez ! mais quand nous regroupons-nous réellement pour agir ? qui pourrait faire circuler une pétition pour réagir ?
Les lois sont faites pour être respectées et appliquées, si cette loi de 1905 est bafouée, qu’attend-on pour ester en Justice ??? Chaque fois que l’argent du contribuable est utilisé à des fins contraires à la dite loi, il doit être aisé de demander réparation devant un Tribunal non ???
Véronique Guillaud
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Véronique,
Quand les tribunaux seront submergés d’affaires concernant les violations de la loi de 1905, la République se portera beaucoup mieux qu’aujourd’hui ! Paradoxal, n’est-ce pas ? Et pourtant cela relève de l’évidence !
Bien à vous,
Maurice Vidal
Pour la défense des libertés, des droits de l’homme, de la laïcité
http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=1880
Pour une fois que vous parlez VRAIMENT de laïcité, globalement, je me réveille !
« Oui, assez, plus qu’assez …
Mais que font les défenseurs de la laïcité ? […..] Oui, que font-ils ?
Peuvent-ils encore devant un tel danger, se contenter de communiqués, de colloques, de paroles, fussent-elles fortes ?
Les associations qui les organisent peuvent-elles encore se réjouir […..] de l’Europe anglo-saxonne ? »
OUI, je vous le demande : que font-ils ???
Bel édito en vérité! Eh! bien, sur FLJ, on se le demande aussi, figurez-vous, ON a réagi à l’article dont le lien est donné ci-dessus, « on », c’est-à-dire moi, « anima », puis Jean-Marie Blanc, puis une certaine Laure (merci à elle pour sa lucidité et ses précisions, mais comment compter sur un sursaut du « peuple », comme ça, spontanément, sans dirigeants ? UTOPIE).
A la suite de mon intervention, j’ai envoyé un message directement à R.Albarèdes, lui posant avec insistance ma même question.
Même réponse désenchantée : en l’état actuel des choses, on ne peut rien faire … et R.Albarèdes est très pessimiste …
Vous m’avez beaucoup déçue, monsieur Albarèdes (quoique Jean-Marie Blanc, à qui j’avais transféré votre réponse, m’a dit que, malheureusement, vous n’aviez pas tort …)
Fin de l’édito:
« Il est temps de se ranger sous la bannière de la République, de passer de la résistance individuelle à la riposte collective pour sauvegarder cette laïcité que notre histoire nous a léguée.
Vous pouvez compter sur Riposte Laïque pour combattre à vos côtés »
Bravo! Et comment, s’il vous plaît, comptez-vous le faire ? Par des articles, des coups de gueule … individuels ? Allez-vous affirmer encore que vous êtes seulement un journal en ligne et que vos moyens d’action sont limités à cela ?
Ou bien allez-vous les contacter, toutes ces associations, allez-vous entreprendre un vaste appel au peuple, allez-vous VOUS BOUGER ???
Annette Caspard
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Annette,
Le sursaut que vous qualifiez d’utopique, faute de dirigeants, viendra plus rapidement qu’il n’y paraît parce que l’irrespirable oblige à respirer ! Le réveil laïque et républicain multiplie ses antennes : la toile se tisse au prorata des atteintes à la laïcité. Je suis en colère comme vous, et tout aussi déçu que vous devant la lenteur de la réaction nationale, mais souvenez-vous que Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé… ne s’est pas libéré du jour au lendemain !
Bien à vous,
Maurice Vidal
Blog Christine Boutin
Cyrano, encore un grave manquement à la laïcité du gouvernement, qd on sais qu’elle fait partie de l’Opus Dei, revoici la Lettre que ns leur avons envoyée concernant son projet Logement et son désir de ns virer pour y loger les familles nombreuses…
Je crois qu’il va falloir rapidement organiser une manifestation pour la défense de la laïcité, et vu ce que j’ai entendu au GO à la journée consacrée à ce thème, ts les français, de gauche comme de droite, le réalisent et le souhaitent
Le gouvernement actuel (pour qui j’ai voté) la met en péril, par ailleurs, il y a une forte progression de l’extrême droite en France, et visiblement il ne le réalise pas non plus, les politiques étant souvent tp éloignés du « peuple », y c s’ils utilisent le mot populaire dont visiblement ils ignorent le sens…
à +
Katy Sterenberg
http://www.christineboutin-blog.fr/
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Katy,
On se souvient, en effet, de madame Boutin brandissant la Bible dans l’hémicycle ! On sait également la nature idéologique de l’Opus Dei. On sait donc la tâche qui attend tous les laïques de France, c’est-à-dire l’immense majorité des Français, qu’ils soient de gauche ou de droite. C’est cela qui nous sauvera !
Cordialement,
Cyrano
PS : Ci-joint votre lettre ouverte, que nous sommes heureux de publier.
LETTRE OUVERTE A M. SARKOZY ET A MME BOUTIN SUR LES CONSEQUENCES DU PROJET DE LOI CONCERNANT LES LOCATAIRES DES LOGEMENTS SOCIAUX :
ABAISSEMENT DES PLAFONDS DE RESSOURCES ET AUGMENTATIONS DES « SURLOYERS »
REMISE EN CAUSE DU DROIT AU MAINTIEN DANS LES LIEUX
M. Sarkozy, Mme Boutin,
Nous comprenons fort bien que dans la conjoncture actuelle, vous n’ayez pu répondre à nos nombreux courriers, recommandés , e-mails… mais nous souhaitons d’urgence attirer votre attention sur les conséquences de votre projet de loi, pendant qu’il en est encore temps.
Et notamment sur notre cas particulier, nous étions locataires d’ immeubles de type « intermédiaire » ILM construits dans les années 60/70 dont le bailleur était LA SAGI, mais rachetés arbitrairement en 2006 par la Ville de Paris et revendus à ICF LA SABLIERE, pour les transformer sans aucune concertation préalable en HLM (de type PLUS).
Les loyers, qui correspondaient à nos ressources et à nos compositions familiales, nous ont permis d’y élever nos enfants, et c’est à un tournant primordial de notre vie c’est à dire proche ou à l’âge de la retraite, que vous décidez d’appliquer des « surloyers » inconsidérés !
L’objectif de votre projet est de créer la mobilité dans le parc social , mais appauvrir, expulser ou obliger les locataires à quitter leur logement ne résoudra pas la pénurie de logements sociaux !!!
Il est d’autant plus scandaleux que les locataires concernés par ses surloyers n’auront pas la possibilité de se reloger.
CES MESURES NE DOIVENT DONC EN AUCUN CAS ETRE VOTEES !!!
Nous vous savons très attachés aux liens familiaux et sociaux, ainsi comprendrez-vous aisément qu’il n’est pas envisageable d’obliger cette population fragilisée à quitter son logement, occupé souvent depuis 30/40 ans , où les enfants et petits enfants sont reçus et souvent également logés.
Nos enfants sont parfois contraints de revenir habiter avec nous suite à une rupture sociale du type divorce /chômage, s’ils n’ont plus cette ultime possibilité de logement, ils iront augmenter le nombre de sans-abri…
Par ailleurs, tous les locataires sont extrêmement inquiets depuis qu’ils ont pris connaissance de votre projet, nombreux sont ceux qui se sont rendus malades, angoissés, prennent des somnifères, antidépresseurs, nous avons également à plusieurs reprises entendu des locataires nous parler de suicide si, quelles qu’en soient les raisons, (loyers + surloyers devenus inabordables, obligations de déménager ou expulsions), ils étaient contraints de quitter leur logement.
De plus vous prévoyez d’abaisser de 10.3% les plafonds de ressources afin d’ avoir accès à un logement social ; cette mesure entraînerait obligatoirement une hausse très importante du budget logement, pour les locataires assujettis aux surloyers, au détriment des dépenses courantes nécessaires (alimentation, santé, éducation etc.…),
Ce n’est pas en « taxant » les classes moyennes ni en les expulsant que perdurera la mixité sociale, vous ne ferez ainsi qu’accentuer les « ghettos de pauvres » et leurs conséquences, mais surtout ce ne sont en aucun cas pas ces mesures qui créeront de nouveaux logements, ça n’est pas aux locataires des HLM qu’il faut vous en prendre, ni les culpabiliser, mais plutôt aux propriétaires du privé et aux loyers faramineux qu’ils exigent depuis déjà longtemps, rendant par conséquent si difficile le logement en France, notamment dans les grandes villes comme Paris.
M Sarkozy, Mme Boutin, nous n’avons pas travaillé toute notre vie et payé notre loyer pendant 30/40 ans avec nos salaires, pour ensuite être expulsés ou obligés de déménager (pour un logement plus petit mais au même prix !), sous prétexte que les responsables politiques n’ont jamais anticipé le problème de logement en France, ni réalisé la hausse des loyers du privé, et donc réagi à temps.
Nous doutons que vous ayez pris conscience des conséquences dramatiques, inhumaines et injustes de ce projet de lois.
Aussi si nous mettions en application le principe de Monsieur SARKOZY « travailler + pour gagner + », ces mesures seront en en totale contradiction, car si nous l’appliquons et gagnons plus, nous serons victimes des surloyers et des expulsions…
Voici, selon votre projet, un exemple de loyers que devraient payer des locataires de type « classe moyenne » :
Ex :
Ressources : 3 607 € /mois pour une famille de 2 personnes
Loyer avant le surloyer : 524 € hors charges
Loyer après le Projet Boutin : 802 € hors charges
Nous vous demandons instamment avant qu’il ne soit trop tard et qu’il y ait des drames, de revenir sur ce projet, d’être à l’écoute des milliers de locataires concernés et de le modifier en profondeur, afin que les locataires actuels de logements sociaux ne soient ni appauvris ni menacés de déménagements forcés ou d’expulsions, ce qui comme nous vous l’avons démontré, ne changera rien au problème du logement en France.
Vous remerciant par avance de votre compréhension et comptant sur vous pour que nous puissions vivre sans menaces, ni pouvoir d’achat encore plus amoindri, car entre les faibles montants des retraites, les petits salaires et le chômage, nous avons vraiment suffisamment de soucis,
Nous vous prions d’agréer, M Sarkozy, Mme Boutin, nos respectueuses salutations.
Les Associations de Locataires
Losserand
Pauly
Renoir
qui représentent 774 logements à Paris 14ème.
PS : Copie aux médias
Votre édito de la fin décembre
à Cyrano
J’ai lu avec intérêt votre éditorial de la fin décembre, dont le titre était, si mes souvenirs sont exacts, « assez » et dans lequel vous critiquiez les innombrables violations de la loi de 1905 que l’on observe en France depuis une vingtaine d’années ou plus.
Je partage votre constat : la loi de 1905, à force d’être violée ou contournée, va finit par être caduque. Peut-être l’est-elle déjà, puisqu’elle n’est plus appliquée. Soit l’article premier : « la République garantit la libre exercice des cultes », sauf atteintes à l’ordre public. Or, il existe un culte en France dont le Livre sacré appelle les fidèles à tuer ou massacrer ou punir les infidèles – autrement dit qui contient des appels au meurtre – et qui tient les infidèles au mieux pour des sous-hommes inférieurs, au pis pour des animaux, etc. Donc un culte qui fait l’apologie des discriminations, des meurtres rituels, du djihad, et d’une communauté, jugée la meilleure de toutes et supérieure à toutes les autres. Si la loi avait été appliquée, la liberté dont jouit ce culte aurait dû être restreinte.
Ces violations à répétition devraient nous amener à repenser la loi de 1905 : la repenser, c’est-à-dire essayer d’en comprendre les vrais objectifs et ce à quoi elle a servi.
a) De toute évidence, elle a été une machine de guerre pour éliminer l’Eglise catholique de la vie publique : ce en quoi elle a été parfaitement efficace. Ces buts atteints, elle a cessé d’avoir une raison d’être : voilà pourquoi elle n’est jamais opposée à l’islam, ni au bouddhisme…
b) La première partie du premier article « la République assure (ou garantit) la liberté de conscience » est en partie une imposture. La République est un régime politique, le moins mauvais de tous ceux que la France a connus et qui donne satisfaction aux Français. Mais, dans l’histoire de l’humanité, on n’a jamais vu un régime politique garantir ou défendre la liberté de conscience des citoyens. L’Iran, l’Algérie, la Corée du Nord, etc. sont des républiques : la liberté de conscience y est abolie. D’ailleurs, la république s’accommode d’innombrables atteintes à la liberté de conscience : mariages forcées ou arrangées, menaces contre ceux qui ne jeûnent pas pendant le mois de ramadan, etc.
c) Certes, le clergé est désormais rémunéré par les fidèles, sauf un imam, à Toulouse, qui est fonctionnaire (DR au CNRS).C’est très bien. Le problème qui se pose est le suivant : n’y a-t-il pas un autre clergé – un ensemble de clercs, d’instruits – qui a pris sa place et qui émarge au budget de l’Etat et des collectivités locales ? Que sont les enseignants mis à la disposition de la LFE ou des syndicats – tous hostiles à l’application de la loi de 1905 – ou les permanents rémunérés à partir de subventions publiques au MRAP ou à SOS Racisme ou à la Halde, etc. sinon un nouveau clergé, sans soutane certes, mais qui impose aux citoyens une morale (une moraline), une ligne politique, des slogans, qui s’oppose à la liberté de conscience, qui interdit, persécute en justice (affaire Truchelut et autres), et s’érige en nouvelle inquisition ?
Cordialement
Jean-Gérard Lapacherie
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Si vous avez raison en ce qui concerne les appels à violence que contient le Coran (fort bien évoqués par Geert Wilders dans Fitna), on ne peut confondre le livre sacré (les lectures littérales de celui-ci notamment) et le culte proprement dit (prières et rites) que permet et garantit la République.
Si l’on devait interdire l’islam à cause de son livre sacré, on devrait interdire le judaïsme à cause de l’Ancien Testament, lui aussi prolixe en dangereux conseils. On ne peut donc aborder le problème sous cet angle ; par contre, quand les responsables religieux et les imams répètent à l’envi que la charia doit primer sur les lois de la République, le politique devrait, effectivement, intervenir et faire en sorte que cela ne soit ni possible ni admissible et exiger que les musulmans renoncent à une lecture littérale de leur texte sacré, sauf à ne pas permettre l’exercice de leur culte…
Je ne dirai pas non plus que la loi de 1905 a été une machine de guerre pour éliminer l’Eglise catholique de la vie publique ni qu’elle aurait donc cessé d’avoir un intérêt. Les protestants, comme les juifs, ne s’y sont pas trompés, et ils ont mené, à l’automne 2004, une bataille intensive contre le projet initial de Combes, considéré par Louis Méjan (dont le frère était pasteur)comme « inspiré par un esprit antireligieux ». Au final, la loi assure la liberté de conscience pour tous et assure donc la liberté de croire ou de ne pas croire. Elle reste donc fondamentale et plus que jamais nécessaire quand le chef de l’Etat affirme la nécessité, voire la prééminence de la religion et quand les zélateurs de l’islam refusent l’apostasie et le droit à l’athéisme.
Que certains régimes s’autoproclament République sans en respecter le sens fondamental, à savoir « régime qui cherche le bien commun avant l’intérêt individuel », ne fait pas pour autant de chacun une République ; tous les régimes totalitaires affirment vouloir faire le bien du peuple, contre celui-ci s’il le faut ! Il est donc plus que nécessaire d’ajouter que la « République » « garantit la liberté de conscience » et… qu’elle se donne les moyens de la faire respecter. En théorie, elle le fait (la loi interdit les mariages forcés) ; en réalité on ferme les yeux très souvent, trop souvent, vous avez raison. D’où la nécessité non de modifier la loi de 1905 mais de la faire appliquer.
Enfin, votre théorie d’un « nouveau clergé sans soutane » qui, sur fonds public, dévoierait la loi de 1905 et contribuerait à sa remise en cause insidieuse me semble non seulement intéressante mais juste. Ce n’est certes pas suffisant pour expliquer le nombre d’inquisiteurs en France mais cela y concourt, hélas ! Il semble que le gouvernement soit décidé à faire la chasse aux fonctionnaires mis à disposition ; mais comme il ne s’agit que de faire des économies, gageons que les associations et organisations continueront à sévir en contournant le problème.
Bref, je crois que, plus que jamais, la loi de 1905 est d’actualité et que nous devons exiger des politiques qu’ils la respectent et la fassent respecter.
Cordialement,
Cyrano
Bonjour et bonne année, contre la charia en Europe
http://www.shariapetition.com/
cordialement
Anne Hoffmann
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci de ces voeux, et de nous faire connaître ce lien. Bonne année à vous également.
Cyrano
Infos peu connues sur les relations Hindouisme/Islam
Bonjour,
A la suite des attentats terroristes de Bombay j’ai trouvé des éléments peu connus sur les relations complexes entre l’hindouisme et l’islam. Or ce sujet devient brûlant, et il mériterait sans doute d’être évoqué sur « Ripostes laïques », je ne sais sous quelle forme. Mais pour info, je me permets de vous transmettre un paragraphe d’un long article, bien documenté, trouvé sur le net, mais qui demande sans doute un véritable
débat contradictoire :
http://www.jaia-bharati.org/histoire/revision-fg.htm
LE RÉVISIONNISME ET LE NÉGATIONNISME EN INDE
par François Gautier
À l’heure où un gouvernement de la droite hindoue va peut-être, pour la première fois, prendre le pouvoir dans le sous-continent, un intense débat sur le « négationnisme » fait rage en ce moment en Inde. Il range d’un côté les marxistes alliés aux
musulmans, et de l’autre les hindous.
Au centre de ce débat, plusieurs livres, dont « Le négationnisme en Inde », (Voice of India, New Delhi), écrit par l’historien et sociologue belge Konraad Elst. Pour M. Elst, le négationnisme, « c’est la perversion des données historiques d’un pays par ceux qui en rédigent l’histoire officielle ». Dans le cas de l’Inde, estime M. Elst, ce négationnisme s’est surtout appliqué à gommer l’horreur des invasions musulmanes en Inde et à dénigrer l’identité hindoue de la nation indienne.
M. Elst commence par rappeler que Nehru, le premier leader de l’Inde indépendante, était un grand admirateur de l’URSS. C’est lui d’ailleurs qui initia l’étatisation de l’Inde sur le modèle soviétique, suivi en cela par sa fille Indira, qui plus tard nationalisa toutes les banques. Pendant longtemps, l’Inde suivra aveuglement sa politique pro-soviétique,
qui par exemple faisait des Juifs les oppresseurs et des Arabes les opprimés ; c’est pourquoi New Delhi n’aura pas de relations diplomatiques avec Israël pendant 47 ans. Sous l’impulsion de Nehru, trois générations d’historiens et d’intellectuels indiens marxistes s’efforceront de persuader leurs compatriotes (et le reste du monde) qu’il n’y a jamais eu de génocide musulman sur la personne des Hindous, alors que de nombreux historiens, tels Alain Daniélou, Will Durant, Sitaram Goel, ou Konraad Elst ont toujours affirmé le contraire. Le Professeur K.S. Lal dans son livre « La croissance de la population musulmane en Inde », affirme par exemple qu’entre les seules années 1000 à 1525, 80 millions d’Hindous furent tués directement et indirectement (famines et autres calamités
naturelles engendrées par la guerre) par les musulmans (…)
Suite de l’article sur le lien
Loik Zorglub
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Nous sommes heureux de publier votre article et le lien qui en permet la lecture exhaustive, et vous remercions de nous les avoir adressés.
Bien à vous,
Maurice Vidal
On marche sur la tête !!!!!!!
« ……..On casse l’école publique en france pour refiler 700 millions d’euros aux écoles françaises à l’étrangerTout ça parce que le petit du présipotent est inscrit au lycée français de Doha et que c’est un peu cher pour le mari de la chanteuse !!
Sacrifier le RASED et la maternelle pour ça ! Info de la FCPE, merci de la diffuser largement autour de vous. Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’Etat, s’annonce carabinée. Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent payantes. Certains lycées sont des établissements publics, d’autres, privés sous contrat. En tout 160 000 élèves y sont scolarisés, dont 80 000 français.
Sous la tutelle du Quai d’Orsay, chaque établissement fixe assez librement ses tarifs et ça atteint des sommets: 5 500 euros l’année à Tokyo, 6 500 à Londres, 15 000 à New York et 17 000 euros -le record- à San Francisco. Au diable l’avarice! Pour les expatriés modestes, un système de bourses plutôt généreux est déjà en place. A New York, par exemple, il faut gagner moins de 65 000 euros par an -pas vraiment le smic- pour décrocher 4 500 euros d’aide. Environ un quart des élèves français bénéficient d’une bourse. Mais pour Sarko, ce n’était pas assez. Depuis l’an dernier et à la demande express de l’Elysée, l’Etat prend en charge l’intégralité des frais de scolarité des élèves français de terminale… quels que soient les revenus des parents. Plus besoin de bourse ! A la rentrée de septembre, ce sera le tour des premières, puis des secondes l’an prochain, et ainsi de suite.  » J’aurais pu commencer la gratuité par la maternelle, a expliqué Sarko, le 20 juin dernier, devant la communauté française d’Athènes. Mais j’ai voulu commencer par l’année la plus chère pour que vous puissiez constater la générosité des pouvoirs publics français. » Encore merci !
Mais générosité pour qui ? A Londres, l’une des familles concernées par ce généreux cadeau déclare plus de 2 millions d’euros de revenus annuels. Et deux autres gagnent plus d’un million. Jusqu’alors, une partie du financement était assurée par des grandes entreprises françaises désireuses d’attirer leurs cadres vers l’étranger. Ces boites, comme Darty ou Auchan, rentrent déjà leur chéquier : pourquoi payer les frais de leurs expat’ si l’Etat régale ?Un coût qui fait boum Au Quai d’Orsay, l’Agence française de l’enseignement à l’étranger a simulé le coût de cette plaisanterie mais s’est bien gardé d’en publier le résultat. Lequel est tout de même tombé dans les palmes du « Canard ».
D’ici dix ans, appliquée du lycée jusqu’au CP ( sans parler de la maternelle), la gratuité coûterait à l’Etat la bagatelle de 713 millions d’euros par an ! Intenable ! La vraie priorité, c’est l’ouverture de nouveaux établissements, pas la gratuité. Mais pourquoi Nicolas Sarkozy s’est lancé la dedans ?
Peut-être parce qu’il se sent personnellement concerné par la question : après avoir été annoncé à New York puis à Londres, petit Louis est finalement inscrit au lycée français de Doha… Et il va falloir payer !
Auditionné par le Sénat à la fin juin, Bernard Kouchner n’a pas nié ces menus « inconvénients ». Son cabinet songe d’ailleurs à couper la poire en deux : une gratuité partielle… mais toujours sans conditions de revenus. Sauf que, pour le moment, Sarko n’en veut pas. « Je tiens beaucoup à la gratuité », s’entête-t-il à chaque déclaration à l’étranger. Sans prendre le temps de préciser comment sera financée cette très généreuse gratuité !
Alain Degorceix
RIPOSTE LAIQUE
Cher ami,
Le Canard Enchaîné a relevé, il y a quelques semaines, ce qui pourrait constituer un beau scandale. Nous ne sommes pas toujours d’accord avec la démagogie de certains qui se disent défenseurs de l’école publique, mais combattent toutes les réformes, mais là, il y aurait un cadeau aux classes les plus aisées, de la part du gouvernement, qui ne peut que susciter une campagne de presse à laquelle nous partiperions avec plaisir.
Cordialement,
Cyrano

COURRIER DEFAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Vous êtes des fascistes déguisés en laïques
J’ai largement pris le temps de vous lire. Mais je me rends compte, que votre pseudo combat pour la laïcité , et je suis épidermiquement laïc, est un paravent bien commode à une forme de fascisme débridé. Il y a énormément de lectures polémiques plus saines. Il y a beaucoup de gens courageux, vraiment, partout dans le Monde, et qui défendent réellement les Droits de l’Homme, quel qu’il soit, ceux des femmes, et la laïcité. Je préfère les lire, les voir, débattre avec eux.
Je vous demande gentiment, je sais que aimez bien vous « victimiser », de cesser de polluer mon courriel avec votre publication.
Cordialement,
A. Bouazza
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Soyez rassuré : nous allons vous désabonner ! Je regrette simplement que vous ne nous ayez point éclairés sur cette «forme de fascisme débridé» à laquelle nous nous adonnerions sous couvert de laïcité, du moins si j’en crois vos propos.
Respectueusement,
Maurice Vidal
Etonnement
Dans un article, aucun parti de Gauche ne mérite l’attention positive de Riposte laïque, dans un autre aucun mouvement associatif ne préte attention à l’avancée « terroriste » de l’Islam (cf l’article sur Auxerre!
Ne vous sentez vous pas un peu seul?
Et que faites vous à part vous isoler de l’ensemble du mouvement social pour rester entre vous… ? c’est plus confortable que de sortir; car il fait froid dehors à gauche de marue. Certes les partis de goauche dont le jaillissement est, je l’espère un espoir de renouveau, sont dans le brouillard froid, mais sur la bruyère grise la lune tarde à sortir de derrière les nuages gris …Certes, aurait dit le grand V HUGO,
Voici le moment où flottent dans l’air
Tous ces bruits confus que l’ombre exagère.
Ne soyez pas l’ombre et portez la lumière….
Michel Kuntz
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Michel,
Riposte Laïque ne se veut pas une association laïque de plus, encore moins un parti politique, mais simplement un média.
Vous nous reprochez de nous isoler de l’ensemble du mouvement social, sous le prétexte du confort. Quelques membres de la rédaction sont syndiqués, et militent dans des partis politiques ou des associations. Mais ils n’impliquent pas notre journal dans leurs engagements.
Vous nous reprochez de n’accorder aucune attention positive à un parti de gauche. Vous avez raison, et la plupart des membres de la rédaction de RL, qui se réclament des valeurs de la gauche, en sont les premiers désolés. Aucun parti de gauche ne défend plus la laïcité, la République, la Nation et sa souveraineté.
Nous menons la bataille des idées, en toute transparence, et estimons qu’aujourd’hui l’islam politique est le fer de lance de l’offensive contre la laïcité, pour le plus grand bonheur du système capitaliste et de la mondialisation financière.
Nous combattons férocement le politiquement correct, qui entend museler toute opposition à la bien-pensance.
N’est-ce pas contribuer à sortir de l’ombre, et à porter la lumière ?
Cordialement,
Cyrano
Riposte laïque aussi….
Militant convaincu qu’une riposte laïque s’impose dans notre pays, je ne parviens pas à vous suivre dans votre propos. Il n’ y a personne à chasser dans une démarche laïque, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait rien à protéger ni à interdire. La loi de 1905 n’a pas chassé les Eglises, et pour cela certaines l’ont souhaité. Nous ne sommes plus en 1905 et face à l’Islam et à la charria, le discours intransigeant n’est plus de mise ; c’est lui, en partie certes, qui redonne une identité islamiste aux musulmans. En revanche expliquons que la loi ce n’est pas à Dieu la dicter aux juges serait bien plus utile. Alors riposte laïque oui, mais pas dans la violence qui engendre la violence. Athée convaincu je n’ai jamais tendu une joue pour recevoir une baffe.
Bien à vous
Michel Kuntz
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Si vous considérez que dénoncer ceux qui permettent à Dieu et à ses sbires de remplacer la loi républicaine par la charia est violent, que direz-vous lorsqu’ils vous interdiront d’avoir accès à de nombreux lieux et services parce que vous êtes athée ?
Nous sommes véhéments, certes, nous appelons à une prise de conscience des élus et nous dénonçons les compromissions, mais je refuse l’adjectif « violent » pour nous caractériser.
Cordialement,
Christine Tasin
Roxanne, tu déconnes un peu …
Salut !
Je viens de vous prendre en flagrant délit de non-laïcité sur le « Blog de Roxanne », qui dénonce le Ramadan, alors que les autres fêtes catholiques ne seraient :  » que le signe de réjouissances familiales, conviviales et gastronomiques…renouant ainsi avec le besoin de rites pour passer d’une saison à l’autre ».
De nombreuses familles musulmanes se réjouissent du Ramadan parce que c’est aussi une occasion de faire la fête en famille ou avec des amis. C’est quoi cette ségrégation entre personnes d’origine catholique qui sont censés être athées en sachant faire la part des choses et des musulmans qui ne le sauraient pas ? Là, vous êtes à la limite de la xénophobie, les potes …
Désolé,
Jean-Marc Leclercq
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Désolée de cette ambiguïté dans les termes utilisés : je faisais allusion au passé païen des fêtes de Noël et ai effectivement oublié les musulmans non pratiquants qui ne pratiquent pas le jeûne et font du Ramadan un prétexte à convivialité. Je n’y ai pas pensé parce qu’il semble qu’ils soient minoritaires, tout simplement, tandis que pour Noël les non-croyants et non-pratiquants sont majoritaires. Mais vous avez raison de relever cette généralisation hâtive.
Cordialement,
Roxane
Pluralité des cultures
La nécessaire pluralité des sources d’information, surtout dans le domaine sensible de la laïcité, m’invite à maintenir mon abonnement à la lettre de Riposte laïque.
Je pense néanmoins que l’agressivité permanente n’est jamais bonne conseillère.
Je mets à profit cette occasion pour vous rappeler que la constitution qualifie la France de République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Et non pas « une », comme l’indique votre dernier éditorial. Vous semblez oublier que le débat sur la réalité incontestable de la
pluralité des cultures est une condition essentielle pour que la République devienne ou soit, effectivement indivisible.
Gérard David
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Gérard,
Avant 1789, la France avait un roi de droit divin, et la religion catholique était religion d’Etat. La Révolution va bouleverser cela en instaurant la République et la souveraineté du peuple. Depuis, les Français ne sont plus des sujets de sa Majesté, mais des citoyens. La France est administrée en départements et communes avec ses représentants élus. L’instruction, la santé, les communications incombent désormais à l’Etat. Le français est adopté comme langue commune sur tout le territoire. La République se dote d’une devise : «Liberté, Egalité, Fraternité», et se proclame «une et indivisible». Or, aujourd’hui, cette même République est mise à mal par le réveil des particularismes locaux et des communautarismes religieux. Que devient, dans ce cas, la loi commune ? Que faire de la laïcité ? L’heure n’est plus à l’utopie : le train des réformes est en marche ! La laïcité – «exception culturelle française» comme on aime à le souligner – risque de disparaître, pour le plus grand bonheur des islamistes, des papistes et des inconditionnels du libéralisme. Et vous voudriez que nous ne fussions point agressifs dans nos propos lorsque nous en appelons à l’égalité devant la loi et à l’homogénéité du territoire ? Mais qui ne le serait pas quand une réelle unité se brise ?
Respectueusement,
Maurice Vidal

image_pdfimage_print