Sélection de quelques réactions

COURRIER FAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE


Les dessous du voile
Bonjour,
Je suis un lecteur assidu de votre site, dont j’apprécie la lucidité, et avec qui je me sens tout-à-fait en accord.
J’aurais voulu acquérir un ou plusieurs exemplaires des Dessous du voile, mais j’habite en Belgique, et je ne pense pas que vous puissiez encaisser un chèque émis ici.
Serait-il possible de payer par un autre moyen ?
Si vous avez un numéro de compte en banque où effectuer un virement, c’est ce qui me paraîtrait le plus commode (dans ce cas, j’aurais besoin de connaître, outre ce numéro, votre code IBAN), mais si vous avez d’autres suggestions, je suis ouvert à toute autre possibilité.
Michel De Rudder
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonsoir Michel,
Voici le texte que nous souhaitons faire parvenir à nos lecteurs, mardi matin. Nous avons eu des ennuis avec le mode que vous décrivez : des petits malins s’étaient abonnés à différentes prestations, sur notre compte. Cela ne nous rassure donc pas. Nous souhaitons être lus à l’étranger, mais pourquoi ne pas utiliser le mandat postal ? D’ici 10 jours, nous serons sur Amazon, et vous pourrez passer commande directement avec eux.
J’espère que ces explications vous permettront d’acheter le livre.
Cordialement,
ETRANGER
Si vous vivez à l’étranger, rien ne vous empêche de recevoir le livre. Il suffit d’aller au bureau de poste pour envoyer un mandat international du montant du livre, plus les frais de port, au destinataire suivant : Riposte Laïque, Boîte postale 82035, 13201 Marseille, FRANCE
Les frais sont les suivants :
Pays européens : 12,20 euros ; autres pays : 14,20 euros.
Cela représente donc, si vous commandez l’ouvrage avant le 15 mars, 24,20 euros pour les habitants des pays européens, et 26,20 euros pour les autres pays.
Malgré tout, si ces sommes sont trop élevées pour certains amis, nous prenons en charge, au-dessus de 20 euros, la différence.
Vous pouvez également nous envoyer l’argent en liquide, s’il n’y a pas de chéquier dans votre pays, comme cela est le cas en Belgique.
COMMANDE DE 10 LIVRES
Nous pouvons vous envoyer 10 livres, au prix seulement de 12 euros de frais de port, au lieu de 40 euros, si nous les envoyons individuellement.
Donc, jusqu’au 15 mars, si vous commandez 10 livres, cela vous reviendra à 132 euros.
Pour l’international, cela reviendrait à 40 euros de frais de port.
Donc, jusqu’au 15 mars, si vous commandez 10 livres, cela vous reviendra à 160 euros.
Cyrano
Maire socialiste, et intéressé par votre démarche
Chers amis, merci de prendre en considération ma commande pour ce livre sur le voile.
Je vous fait parvenir le chèque le plus rapidement possible.
Je suis maire socialiste et donc pas mal secoué, mais toujours intéressé par vos prises de positions.
Ce qui m’importe le plus est la liberté de ton et par voie de conséquence la liberté de penser.
Vos débats sont corrosifs, mais dans la grande moutonnisation d’aujourd’hui, le moindre écart semble un excès.
Enfin si un jour vous envisagez une délocalisation pour une action dans le 62, la porte de la maison du peuple vous est, comme il se doit en terre libre, grande ouverte
Que la parole circule!
Bien à vous
Thierry Tassez
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher ami, cher Monsieur le Maire,
C’est vrai que nous sommes féroces avec la direction de votre parti, mais lire vos propos nous fait chaud au cœur, et encourage les esprits libres que nous sommes, et que vous êtes, à continuer à lutter contre ce que vous appelez «la grande moutonnisation d’aujourd’hui». Bravo pour cette formule !
Nous sommes en principe hostiles aux délocalisations, mais présentées comme vous le faites, nous y sommes favorables : vive donc une délocalisation dans le 62, Monsieur le Maire !
Très sérieusement, une réunion publique, autour du livre, ou autour de la défense de la laïcité, nous intéresse, et si vous nous invitez, nous répondrons présents avec plaisir.
Pour que la parole circule.
Amicalement,
Cyrano
J’adore !
Je vous attends chaque semaine avec impatience
Mesdames, Messieurs,
J’adore votre site, et chaque semaine, j’attends avec impatience le
nouveau numéro.
Pfou ! Quelle verve ! Enfin un site qui ouvre les yeux et qui dénonce
haut et fort ce que beaucoup de monde pense tout bas. Vous faites
œuvre de salut public.
J’ai décidé d’imprimer chaque semaine un ou deux articles parmi les
plus croustillants, et de les laisser traîner au bureau dans la salle
de café (discrètement, car la liberté d’opinion est trop souvent à
sens unique…)
Le monde doit savoir ! Et l’intégrisme ne passera pas par moi.
J’attends avec la même impatience la sortie de votre livre, que je
vais commander cette semaine.
Merci et longue vie à Riposte Laïque !
Bernard Levasseur
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Votre enthousiasme nous touche. Nous vous souhaitons le même à la lecture de notre ouvrage – que nous avons rédigé en toute sincérité.
Bien à vous,
Maurice Vidal
Le combat que vous menez est aussi le mien
Bonjour,
Je souhaiterai acheter le livre :  » les dessous du voile ». Y-t-il un endroit pour me le procurer ou dois-je (et je le comprendrai) m’en tenir à votre adresse électronique?
Le combat que vous menez est aussi le mien (à moindre échelle). Il faut absolument le « vulgariser » en France et ailleurs (puisque la laïcité a valeur universelle). Elle est la seule, aujourd’hui, à pouvoir proposer autre chose que ce nouveau totalitarisme vert qui grignote notre espace public (ce qui est le propre d’une idéologie totalitaire ! ) et malheureusement à s’imposer, avec succès, dans des consciences sans repère et peu … conscientes.
Continuons.
Cordialement.
Jean-Jacques Taïb
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jean-Jacques,
Nous espérons que vous vous procurerez « Les dessous du voile » au plus vite, et que vous ferez connaître, autant que faire se peut, notre livre. Votre avis et vos critiques nous intéressent.
Bien à vous,
Cyrano
Bien reçu courrier
Bien Cher Cyrano,
C’est ce matin, que m’est parvenu votre petit mot invitant à la lecture du livre de RL, ou plus exactement de son équipe. Je viens de parcourir la moitié de votre édito (je suis pris par le temps hélas, et je lirai la suite dès que possible), déjà prometteur, et soyez assuré, que je vais me le procurer.
Je ne vous ferai pas l’offense de vous demander où l’on peut le commander, car je pense que j’aurai la réponse en achevant la lecture de l’édito.
Vous pouvez aussi être certain, que je vais en faire le maximum de pub avec mes relais mails, afin que la bonne parole circule.
Au plaisir de vous lire encore Cher Cyrano, et mes très cordiales salutations à toute l’équipe.
Jean-Claude COLLET
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci, Jean-Claude, pour ces lignes fort agréables à lire, et pour l’aide que vous apporterez à tous les laïques de France en diffusant notre ouvrage.
Cordialement,
Cyrano
Merci à Mme Jean-Pierre
Bien Cher Cyrano,
Je vous saurai gré de bien vouloir féliciter et remercier Madame Lucette Jean-Pierre, pour la manière pertinente, avec laquelle elle définie Jack Lang dans RL 76.
En effet, grâce à elle j’ai beaucoup ri et j’en ri encore. Il y a belle lurette, que j’ai décrypté le personnage, qui est l’archétype du bon à rien, ayant trouvé les chemins permettant d’intégrer « le système » pour en vivre confortablement sans faire grand chose d’autre, que d’amuser la galerie par des formules vident de sens, et de la moindre efficacité.
J’ai eu l’opportunité de faire un stage dans les années 1990, en compagnie d’un collègue qui a eu JL comme prof de droit constitutionnel, et qui résumait le profil de ce paltoquet par la formule suivante :
« Deux heures de cours avec Jack Lang, c’est deux heures durant lesquelles il s’écoute parler, et d’où l’on sort en ayant rien appris. »
Récemment, j’ai entendu à la radio qu’il venait d’être nommé à un poste d’ambassadeur à Cuba. Ma première réaction a été de penser que le « système » se nourrissait de lui-même (Elites de droite et gauche même combat : leurs revenus), puis je me suis ravisé en orientant ma pensée et émettant l’hypothèse, que Sarko, se débarrassait d’un intriguant, en l’envoyant sur une île lointaine. On peut toujours rêver!!!
Vous remerciant de bien vouloir relayer auprès de Madame Jean-Pierre, je vous prie d’agréer Cher Cyrano, l’expression de ma haute considération, ainsi que mes très cordiales salutations.
Jean-Claude COLLET
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Jean-Claude,
Nous transmettons vos félicitations à Lucette, et vous remercions de nous avoir fait tant rire, vous aussi, sur l’anecdote de Jack Lang, professeur de droit constitutionnel. Cela lui ressemble tellement !
Amitiés,
Cyrano
Petite question
Bonjour,
Je me pose une petite question, peut-être aurez-vous une réponse à RL. Si le voile est interdit à l’école, au collège et au lycée pour protéger les fillettes et les jeunes filles, pourquoi la circoncision rituelle sur mineur est-elle toujours légalement autorisée (et peut-être bientôt prise en charge par la sécu)? Je n’y comprends rien… Dans un pays vraiment laïque, la circoncision rituelle sur mineur ne devrait-elle pas être interdite? Notre laïcité n’est-elle pas en fait complètement pipeau depuis belle lurette?
Cordialement,
Isabelle Quéau
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Isabelle,
Dans un pays vraiment laïque, la circoncision rituelle sur mineur devrait être interdite. Il faut pourtant distinguer circoncision et excision : la première ne porte pas atteinte à la nature de l’acte sexuel futur ni au plaisir qui le caractérise, alors que la seconde nuit aux deux. Il reste que ces pratiques d’un autre âge mériteraient un débat dans notre pays, ne serait-ce qu’au nom du respect que l’on doit à l’intégrité physique des enfants.
Cordialement,
Cyrano
Merci M. Wilders d’avoir lancé le bon débat
Je suis moi-même contre cette SECTE dite « religion d’amour et de
tolérance… » je ne me sens plus chez-moi dans cette France d’aujourd’hui, qu’est-il arrivé à notre PAYS ???? Je ne suis pas raciste, mais réaliste, la France, ou plutôt ses dirigeants ont vendu leur âme au diable, on marche sur la tête, notre pays est devenu un gigantesque asile de fous…
Bravo à vous Mrs Pascal Hilout et Guert Wilders pour votre courage à dénoncer cette imposture.
« Trop de tolérance engendre le laxisme et conduit à la dérive »
Cordialement,
Madelene Schneider
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Merci Mado pour votre encouragement.
Le devoir de résistance et d’indignation est l’affaire de tous les citoyens.
Pascal Hilout
Initiateur du nouvel islam en France
Site : http://nouvel-islam.org
Fanny
Fanny péterait-elle les plombs parce que son affaire l’a médiatisée ? Elle-même aurait-elle une âme de gourou qui s’éveille à cette occasion ? Elle ne serait pas la seule ! Combien d’hommes et de femmes au contact de la médiatisation deviennent ainsi ? Et pour faire durer leur arrivée dans ce monde médiatique, ils et elles sont prêtes à oublier leur combat d’origine. je souffre de voir tous ces partis politiques qui se créent pour défendre l’esprit de gauche et qui, pour garder l’amitié des médias refusent de dénoncer les causes de la crise. Ils deviennent des complice du système et garantissent ainsi que la crise va durer. Quant au peuple qui souffre, ça passe après leur réussite personnelle : ils sont devenus des stars!
Pierre Bellenger
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Pierre,
Je ne sais pas ce qui se passe chez Fanny : je suppose que la déception de ne pas voir les gens s’engager pour une cause juste l’a déstabilisée. Néanmoins je partage ta vision, pessimiste, des hommes politiques en général, qui pratiquent la langue de bois et refusent de dire la vérité, notamment celle-ci : tant que le système hérité de Maastricht et des différents traités européens sera en place, on ne pourra rien réformer.
Amitiés,
Christine Tasin
Fanny Truchelut
Bonjour,
Je ne suis pas surprise de la tournure que prennent les choses avec madameTruchelut. Je lui ai proposé de la soutenir, je l’ai eu au téléphone, au bout d’un moment, en plein milieu d’une phrase, elle m’a raccroché au nez. Je n’ai rien compris, j’en ris encore. Sa pensée est effectivement très confuse ; elle est agressive. Elle serait donc inefficace dans votre combat.
Cordialement
Claire Olivesi
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère lectrice,
Votre témoignage nous navre. Il semble que Fanny, que nous avons connue plus pondérée, traverse une mauvaise passe qui l’amène à décourager ses plus fervents amis. Espérons que les choses s’arrangeront pour elle.
Cordialement,
Christine Tasin
Fanny
Bonsoir,
J’avais envoyé une lettre a Fanny a peu près dans les mêmes termes que vous, suite a un courrier personnel précédent, ou elle exprimait l’espèce de rancœur dont vous parler. Je comprend votre déception et celle de Monsieur Cassen, mais je crois qu’il ne faut pas lui en vouloir. J’ai la sensation qu’elle plie tout simplement devant le poids des difficultés, et que quelque part elle cherche une porte de sortie même brouillonne pour se libérer du fardeau qui l’accable. Tout le monde n’est hélas pas capable d’avoir la force de travail et de juste conviction que vous déployez. Peu entourée, il n’est pas facile quand ça n’est pas « dans les gènes  » de monter quelque chose. Tout ça est dommage et fait le miel comme vous le dites des opposants. Mais je crois vous connaitre et je suis sur que vous ne l’accablerez pas plus que cela.
Merci.
Louis Braultgrillard
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Vous avez raison, je ne souhaite pas, bien au contraire, accabler Fanny : elle a vécu des choses très difficiles et je pense aussi qu’elle doit traverser une passe délicate qui doit expliquer beaucoup de choses. Je n’ai pas voulu la peiner, mais je ne crois pas non plus qu’on rende service à ceux qui souffrent en acceptant leurs attaques gratuites. J’ai, de plus, deux gros défauts : celui de ne pas supporter que l’on attaque injustement mes proches et mes amis et celui de dire ce que je pense. A présent que j’ai vidé mon cœur, je suis sans rancune envers Fanny et lui souhaite de réussir ses projets.
Cordialement,
Christine Tasin
Affaire Truchelut
Je n’ai pas la prétention de connaître tous les petits détails de cette affaire, mais à la lecture des échanges de messages sur « Riposte laïque » et « A voix haute », j’apporte tout mon soutien à Pierre Cassen et à la réplique de Christine Tasin car, à la mesure de mes moyens, j’ai toujours soutenue la position de Fanny Truchelut dans son affaire de voile mais je suis en désaccord avec ses allégations.
Je serai presque tenter d’ajouter le fameux proverbe : « Fait du bien à un vilain, il…… (ici la rime) »
Jean Cantel
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Merci de ce sympathique commentaire.
Comme vous, nous déplorons cette évolution incompréhensible.
Cordialement,
Christine Tasin
Enseignement et laïcité
Ce qu’ont proposé ces profs de collège à leurs élèves n’est pas fait pour m’étonner. Je suis enseignant (dans le primaire) et je mesure d’année en année le manque de réflexion du milieu enseignant sur la laïcité. Pour la plupart de mes collègues, la laïcité, c’est l’acceptation de toutes les religions. Quand on essaie d’argumenter, de montrer tous les dangers de cette conception dite « ouverte » de la laïcité, au mieux on suscite de l’indifférence, au pire on se fait traiter de ringard ou de fasciste. Sur le sujet de l’immigration et des expulsions de clandestins, même constat.
Le niveau scolaire et culturel (de plus en plus affligeant, merci Jospin) de mes chers collègues expliquerait-il tout cela ? Ou bien l’influence grandissante de cette idéologie christiano-gauchiste qui a toujours été présente dans le milieu des profs ? Il n’y a pas une explication mais plusieurs à mon avis.
Cordialement.
Christophe Mezerette
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Vos analysez parfaitement, hélas, la situation et posez les bonnes questions. Le boboïsme, le compassionnel benêt et la culture TF1 ont dû décerveler un certain nombre de nos collègues… Le pire, c’est que l’évolution et de l’école et de la société pourrait nous laisser penser que le pire est à venir s’il n’y a pas de sursaut républicain.
Cordialement,
Christine Tasin
Petite précision
Petite précision : le budget d’Epinal, 40.000 habitants, était en 2008 de 55,65 millions d’euros. Ainsi, si le terrain octroyé vaut 320.000 euros, cela revient à 0,58% du budget, soit 58 centimes à la mosquée pour chaque centaine d’euros d’impôts locaux déboursée par le contribuable. S’il vaut 600.000 euros, cela fait 1,08%, soit un 1 euro et 8 centimes à la mosquée pour cent euros d’impôts locaux. Par ailleurs, si je ne me trompe, une seule association cultuelle bénéficie de cette aide (plutôt algérienne semble-t-il), et pas les autres associations de musulmans de la ville et des environs (Turcs, Marocains, etc.).
Lecteur souhaitant conserver l’anonymat
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Malheureusement, comme vous le dites, il y a tant d’atteintes à la loi de 1905 qu’on ne peut parler de toutes et, aussi, malgré nos efforts, nous ne pouvons les connaître toutes. Nous comptons donc sur nos lecteurs pour nous informer, comme vous le faites.
Le plus étonnant, dans le fait que vous évoquez, est que personne, ni simple citoyen, ni association, ni parti politique, n’ait porté l’affaire devant le Tribunal Administratif !
Cordialement,
Christine Tasin
P.S. : Il y a pire, Christine Tasin
Il y a bien pire que 1100 mètres carrés pour 50 euros !!
Je suis étonné de n’en trouver nulle trace dans les archives de Riposte Laïque, même si comprends que les cas sont si nombreux qu’il est difficile d’en faire à chaque fois état. A Epinal, chef-lieu du département des Vosges (d’où vient également Fanny Truchelut), ancien fief de Philippe Séguin, tenu depuis son départ par Michel Heinrich (UMP), ce dernier a fait voter la location d’un terrain de 8.000 mètres carrés pour 99 ans pour 1€ symbolique à une association musulmane locale ! La future mosquée d’Epinal, construction d’un coût de 2 millions d’euros qui devrait être achevée en 2010, sera entièrement financée sur fonds privés, mais la municipalité spinalienne a tout de même grâcieusement offert toutes les infrastructures nécessaires : parking, voierie, électricité, eau, etc.
Le prix du terrain dans la ZAC des Terres St-Jean où s’élèvera la mosquée n’est pas indiqué sur le site de la mairie, mais on peut estimer d’après le prix local du terrain qu’il se situe dans une fourchette allant de 40 à 75€, ce qui revient pour le contribuable à faire un cadeau à l’association cultuelle concernée d’un montant oscillant entre au mieux 320,000€ et, au pire, 600,000€. Et absolument personne ne bronche, apparemment. Il faut dire que personne n’est au courant, et que le journal local (l’Est Républicain et la Liberté de l’Est ont disparu le 31 décembre, seul demeure désormais l’insipide Vosges Matin, né de leur fusion) n’en a parlé qu’une seule fois, à l’occasion de la pose de la première pierre l’été dernier.
Pour l’anecdote, dans le même temps, le diocèse Saint-Goëry d’Epinal cherche à se débarrasser de l’Eglise de la Vierge, construite dans les années 60, car son entretien lui coûte trop cher. Il faut dire que les fidèles ne sont plus foule dans ce quartier populaire de la Vierge, qui accueille aussi le 1er Régiment de Tirailleurs, héritier des troupes coloniales. Le 19 décembre dernier, lorsque 600 de nos soldats sont partis pour le Liban, le colonel Gaulin leur a lancé le traditionnel cri du régiment : « Inch’Allah » !!! Cocasse, n’est-ce pas, sortant de la bouche d’un haut gradé français ?
La municipalité est en train de se porter au secours de l’église en question, étant donné qu’il y a une salle de cinéma au sous-sol (!) éventuellement réutilisable. A quel coût ?
Bien amicalement,
Un républicain convaincu de 20 ans, lecteur depuis 6 mois de votre site remarquable.
Visite culturelle d’une mosquée pour des collégiens
Vous avez tout dit.
Un lieu de culte avec un espace séparé pour les hommes et les femmes et plus de deux fois moins de places pour les femmes ; des femmes qui doivent être voilées…. Ces professeurs enseignent-ils les principes de la République à leurs élèves : liberté, égalité, fraternité.
Qu’en est-il pour ces professeurs de l’égalité entre les hommes et les femmes…?
Enseigner l’histoire des religions, pourquoi pas, mais l’apprendre dans un livre me semble bien suffisant. Aller au-delà devient du prosélytisme. A mon avis, il suffirait de remettre aux élèves un polycopier sur les différentes religions de par le monde et basta…
Vous avez tout dit. Et les élèves n’ont plus maintenant qu’à suivre leurs préceptes religieux comme ils l’entendent : dispenses de cours, contestations sur les savoirs enseignés, revendications communautaristes diverses… L’intégration et l’effort d’assimilation ne sont plus de mise…
Vous avez tout dit.
C’est consternant d’irresponsabilité.
Vous avez tout dit.
Aimée Toulgoat
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Aimée,
Bravo et merci pour ce commentaire à antienne qui reprend l’essentiel des attaques que subissent la République, la laïcité et la citoyenneté.
Bien à vous.
Christine Tasin
La mosquée, visite culturelle pour les collégiens ?
Ce court article me plaît bien.
J’en fais profiter le secrétariat du collège privé Félix Aunac, 34 Cours
Victor Hugo 47000 Agen.
Christian Cogez
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
C’est une bonne idée. Il est bon que chacun sache qu’en France on ne peut s’attaquer à la laïcité sans s’exposer aux critiques. Merci, Christian.
Cordialement,
Christine Tasin
Bravo à Christine Tasin pour son article pertinent comme toujours du numéro 76
Comment ne pas partager sa colère face à l’inertie coupable des forces de police refusant pour des raisons statistiques d’enregistrer une plainte. Pour eux ces insultes ne constituent pas un motif suffisant ! Hé bien que la collègue de Christine s’avise d’adresser le 1/10ème des insultes qu’elle a subies à l’encontre des policiers et elle se retrouvera à coup sûr devant le tribunal…. Cette complaisance de la police vis-à-vis des délinquants est intolérable (je connais également plusieurs personnes qui ont connu pareille mésaventure de refus d’enregistrement de plainte dans le cas de morsure de chien et d’agressions physiques)….
Quant à la deuxième partie de son article, cela est tout à fait révélateur de la décadence de notre société où le paraître est plus important que l’être. Il suffit de voir qu’elle est l’importance des communiquants dans le personnel politique par rapport aux acteurs de terrain… Quand on voit qu’un de ces «spin-doctors», gourou bien en cour, adepte de la bling-bling attitude, spécialiste du changement de monture en plein milieu du gué, prône comme critère de réussite d’un président de la république la détention d’une Rolex à 50 ans !!! Cela est révélateur et montre qu’à tous les niveaux on préfère la forme au fond.
Il s’agit de faire croire à la «populace» que l’on méprise, qu’on s’occupe d’elle pour tout. En terme de sécurité, (les pseudo statistiques montrent une amélioration), en terme d’éducation (on fait des réformes qui ne règlent pas les problèmes de fond), en terme de santé, de Justice etc… Nous sommes dans une situation où le pays est géré par des publicitaires qui font des campagnes marketing. Ils s’ingénient à enfumer les différents sous-groupes de consommateurs en utilisant toutes les astuces de la publicité. Simplement pour les industriels et commerçants, il existe un bureau de vérification de la publicité, des limites existent et on ne peut pas dire n’importe quoi sur un produit. Dans le cas des politiques, la seule limite existante est la crédulité du gogo-électeur….
Ainsi on combat l’intégrisme islamique en Afghanistan, mais on déroule le tapis rouge et on cède aux demandes exorbitantes des représentants des intégristes en France, on combat l’insécurité mais les représentants des forces de l’ordre ou des administrations (policiers, pompiers, profs…) sont systématiquement lâchés par leur hiérarchie en cas d’affrontement avec des délinquants…. On réforme la justice mais on ne touche toujours pas au statut intouchable et irresponsable des magistrats… On réforme l’éducation nationale, mais on laisse toujours les mêmes «experts» qui ont conduit à la situation que l’on connaît exercer leur délire….Bref dans tous les domaines c’est le double langage d’un pouvoir qui est fort avec les faibles, faible avec les forts…. On ressent néanmoins une exaspération croissante chez nos concitoyens qui ne supportent plus de voir les institutions dévoyées au service d’intérêts privés et les manifestations du mois dernier ont suscité une mobilisation qui va bien au delà d’une simple revendication catégorielle….Notre seul moyen d’action est notre bulletin de vote, mais malheureusement l’opposition est encore plus irresponsable que l’équipe actuelle aux commandes…. A quand l’avènement d’une nouvelle classe politique qui nettoiera ces écuries d’Augias ?
P.Lehagre
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
En vous lisant me vient l’envie de vous embrasser sur les deux joues tant votre prose et les raccourcis que vous faites de la situation me réconfortent. Il est bon, parfois, de sentir que l’on n’est pas seul à se croire Don Quichotte luttant contre les moulins à vent et que l’on n’est pas seul à penser que tout marche à l’envers…
Encore merci.
Cordialement,
Christine Tasin
Inscription
Je vis aux USA et la laïcité m’intéresse au plus haut point.
Amicalement
Christian Montcriol
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Christian,
C’est donc avec plaisir que nous vous inscrivons sur notre liste d’abonnés.
Peut-être aurez-vous envie d’acheter notre livre « Les dessous du voile » :
nous serions ravis d’avoir votre opinion.
Bonne journée,
Cyrano
Rochefort
« au mépris de la loi de 1905 qui spécifie que le financement public de culte est interdit ! » Pourquoi ne pas créer une association qui porterait plainte devant le tribunal administratif au motif du viol de la loi à laquelle vous faites référence ? On saurait si le dit tribunal a, ou non, du courage. Le sujet mérite d’être débattu au grand jour.
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher ami,
Toutes les associations existantes ont la possibilité de le faire : il ne manque souvent que le temps, la détermination, ou la volonté politique.
Cordialement,
Cyrano

COURRIER DEFAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE


Mosquée et Ecole
Chère madame,
Je suis moi-même professeur d’histoire et un républicain laïc convaincu. Je m’étonne de l’agressivité de vos propos et surtout de leur radicalité. L’idée de visiter une mosquée avec mes élèves aurait très bien pu être l’une des miennes sans toutefois chercher à faire le moindre prosélytisme qui soit. Il ne me semble pas que vous servez de quelque façon que ce soit l’idéal républicain de la sorte.
Bien à vous,
Raphaël Loffreda
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Je suis moi-même professeur de lettres classiques et une républicaine laïque convaincue. Je n’aurais pas osé faire visiter une mosquée à mes élèves, sauf à découvrir une architecture ou un patrimoine artistique particulier. En tout cas, je n’aurais pas osé leur infliger une présentation du rituel in situ, ce qui s’apparente, que vous le vouliez ou pas, à du prosélytisme, ce qui est une faute professionnelle. Mais surtout, je n’aurais pas voulu les mettre en position d’entendre la justification de préceptes anti-républicains car contraires au principe d’égalité homme-femme, à savoir le port du voile imposé aux femmes et la mise à l’écart de celles-ci. Il faut avoir de l’éthique, cher lecteur, si on veut être exigeant ; il faut avoir de l’éthique, cher lecteur, si on veut être républicain et laïque.
Cordialement,
Christine Tasin
Pierrot peux-tu arrêter de m’envoyer ton buletin
Après les « écrits sur les manif contre la sale guerre de Gaza » j’avais écrit une réponse tellement l’article m’avait révulsé.
Je n’ai pas demandé l’arrêt de l’envoi de ce buletin malgrès la nausée qui m’envahit chaque fois que je me laisse aller à lire.
Je me disais que j’écrirai mon désaccord.
Mais non je n’en ai pas envie.
Je n’ai seulement qu’une envie: ne plus recevoir vos écrits qui puent la haine.
On ne cherche pas à convaincre des gens qui sont à l’opposé du combat laïque émancipateur au nom de la laïcité.
On ne pouvait chercher à discuter avec Staline qui assassinait le communisme au nom du communisme.
J’en ai assez de voir mon drapeau, celui du combat laïque trainé dans la boue à chacune de vos parutions.
S’il te plait Pierrot, pas de réponse à ce mot.
Arrête l’envoie. C’est tout.
Raye moi de ton carnet d’adresse et point barre.
Tu pourras me ranger dans ta longue liste de « toute cette gauche bien-pensante qui hait la France, la République et la laïcité. »
J’en ai rien à foutre de ce que tu peux penser de moi.
Avec ce que toi et tes camarades peuvent écrire dans votre buletin, c’est un honneur pour moi que de compter dans votre imaginaire binaire comme un ennemi.
Pour moi, vous n’êtes même pas un adversaire.
Un adversaire a des idées opposées, mais des idées.
Vous, non. C’est à un niveau en dessous de tout ce que j’ai pu rencontrer.
Une seule hâte oublier que certains d’entre vous ait pu être un camarade, j’en ai trop honte.
Au plaisir de ne jamais plus vous relire
Pierre Timsit
Cher Pierre Timsit, Pilou pour les amis,
D’abord, permets moi de jouer au mieux le rôle de réactionnaire que tu me prêtes, tout au long de ton texte : je trouve que pour un enseignant, tu fais beaucoup trop de fautes d’orthographe, et je ne suis pas certain que cela soit la faute du gouvernement, qui ne donne pas assez de moyens à l’école.
Sinon, je suis étonné par ton texte. Tu aurais pu te contenter de nous écrire, et de nous demander de te désabonner, pour nous signifier ton désaccord. Mais tu écris des choses fort insultantes, et tu ne veux pas de réponse. C’est quand même une curieuse façon de débattre.
Je conçois, par ailleurs, l’amertume qui se cache derrière un texte qui transpire beaucoup plus la haine que celle que tu reproches, sans la démontrer, au journal que j’ai le plaisir d’animer, avec des vrais laïques.
Les vrais laïques, Pilou, ne défendent pas, comme tu le fais régulièrement à tous les congrès de la FSU, le droit de porter le voile à l’école, ils se sont battus pour une loi contre les signes religieux à l’école, que tu as combattue, comme la plupart des membres du courant politique socialiste, Démocratie et Socialisme, dans lequel tu milites.
Les vrais laïques sont démocrates, ils n’insultent pas leurs contradicteurs, ils acceptent un débat franc et loyal. Tu devrais prendre des leçons chez Gérard Filoche, le plus connu des militants du courant Démocratie et Socialisme. Bien qu’en désaccord, il m’a ouvert ses colonnes, dans le journal où tu écris, en 2004, pour que je puisse défendre la nécessité d’une loi. Vacciné à jamais contre le stalinisme, ce militant est fraternel, je ne l’ai jamais vu insulter un interlocuteur avec lequel il n’était pas d’accord.
C’est parce moi et mes amis sommes vaccinés contre tous les sectarismes que, sans hésiter, nous avons ouvert le journal à un texte de François Grosset, quand nous avons appris que Gérard était mis en examen.
Les vrais laïques, puisque tu parles de la sale guerre de Gaza, ne défilent pas avec le Hamas et le Hezbollah. Hélas, Pilou, les vrais laïques, aujourd’hui, ne sont pas tous à gauche, et beaucoup de militants de gauche ne sont plus laïques, tu en es la triste illustration. Ils sont laïques le temps d’une visite du Pape, le temps d’une provocation de Sarkozy, mais devant les fous d’Allah, il n’y a plus personne.
Ce sont des gens comme toi qui ont préparé la laïcité positive de Nicolas Sarkozy, en fermant les yeux devant l’offensive de l’islam. Ce sont des militants comme toi qui ont favorisé le communautariste, dans notre pays, pour le plus grand bonheur du système capitaliste, ravi de segmenter la société française, au détriment des solidarités de classe.
Je vais sans doute te décevoir, Pilou, mais je préfère, aujourd’hui, des laïques et des républicains acharnés à défendre la séparation du religieux et du politique, même quand ils sont de droite, à ceux qui font honteusement alliance avec les fascistes islamistes, tout en se réclamant de gauche.
Je ne doute pas de la sincérité de ton engagement contre le Front national, mais j’ai du mal à comprendre ta discrétion contre l’extrême droite islamiste, à moins qu’à Toulouse, tu n’aies pas remarqué que l’islam se montre de plus en plus conquérant, comme dans toutes les grandes villes de France.
Je ne répondrai pas sur le parallèle que tu fais avec Staline, la lecture de ton texte montre que, pour un trotskiste, tu n’as pas totalement rompu avec les pires travers sectaires de l’Histoire, qui dépassent largement les seuls rangs du Parti communiste.
Je te souhaite bonne continuation dans ta bataille interne au sein du Parti socialiste, et t’invite à relire certains textes de Marx et des grands ancêtres, contre la religion, opium du peuple.
Sans rancune, malgré le ton peu fraternel (pour ne dire que cela) de ton courrier.
Pierre Cassen
La mosquée, visite culturelle pour les collégiens ?
C’est une très bonne chose, le dialogue des religions. Apprendre à connaître l’autre. je ne comprends pas votre réaction. Il faudra s’y faire avec 10% de la population française musulmane.
abcd
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
Il ne faut pas confondre « dialogue des religions » et atteinte au principe de laïcité.
Qu’il y ait eu 80% de catholiques en 1905 n’a pas empêché la loi sur la laïcité d’être votée ni respectée. Il n’y a donc aucune raison pour que 10% de la population impose sa remise en cause.
Cordialement,
Christine Tasin
«Mon dieu»
Ce qui est abbérant c’est qu’il y a encore des gens qui se cachent
derriere la laicite pour ne pas dire je suis raciste et j’aime ça. Et alors qu’est ce que ça peut faire si ils visitent une mosquée ils ne
vont pas attraper une grave maladie à cause de ça peut etre ils vont apprendre le respect qu’apparament vous ne connaissez pas.
Lulu
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher lecteur,
L’argumentation est faible et sent son réflexe primaire. Avec votre système, on pourrait faire lire Mein Kampf sans aucun risque d’attraper des maladies. D’ailleurs, je crains bien qu’effectivement les collégiens, en visitant la mosquée, n’apprennent le respect… de ce qui nie nos fondements républicains, à savoir la mise à part et sous voile de la femme…
Christine Tasin
Fanny et Christine
Je n’oserais pas m’ériger en juge dans cette affaire, mais j’ai quand même pas mal l’habitude des rapports de force dans les associations, politiques ou non… En particulier quand le bien commun s’efface devant « la ligne » (du parti ?).
Dans l’article de Christine Tasin, je note les mots « ni rime ni raison », « gratuitement agressif », « régler des comptes imaginaires », « galimatias », « les méandres de ta pensée confuse », « je crois savoir que les deux souscriptions t’ont rapporté plus de 7000 euros » (quelle élégance, Christine !), « comment ne pas éclater de rire », « qui ne devait pas être clair pour toi », « Tu oses » (verbe qui revient très souvent dans vos colonnes ; et bien oui, elle ose !), « divagations », « ridicules », « Je suis vraiment déçue, Fanny » (privez-la de dessert, la vilaine ; hou !), « je n’achèterai pas ton livre » (Na !) ; rajoutez à tout ça « analphabète » et l’article sera complet.
Si ce n’est pas gratuitement agressif, tout ça ?
Encore une fois, n’étant pas au courant de ce qui s’est passé exactement, je ne peux pas m’ériger en juge, mais il me semble que Fanny a quelque chose à dire, et que personne ne l’écoute.
Par contre, du beau langage, de la belle écriture, des articles bien torchés, vous nous en donnez.
Mais « j’ai du mal à comprendre »… C’est vrai que vous avez parfois du mal à comprendre ce qu’on vous dit. Mais on ne peut pas comprendre si on ne commence pas par écouter !
Je vois certaines de vos réponses dans le courrier des lecteurs. VOUS NE LISEZ PAS CE QU’ON VOUS DIT. Pour prendre un exemple personnel, je me souviens avoir réagi à l’article sur un imam laïcophobe et athéphobe par un e-mail dans lequel je parlais de l’athéisme et de la laïcité. Je me souviens avoir été consterné par la réponse de Cyrano, qui visiblement n’avait rien compris à ce que j’avais dit. Bon, peut-être que je m’étais mal exprimé, je me suis dit laissons tomber, mais je vois souvent des réponses qui sont complètement à côté de la plaque par rapport au courrier auquel elles répondent ; que ce soit dans les « courriers favorables » ou les « courriers défavorables ».
Et certains articles sont consternants d’imbécilité ; je passe sur les langues régionales, mon sujet favori d’engueulade avec Cyrano, mais que dire de ceux qui annoncent la fin du capitalisme, des âneries débitées au sujet de la crise financière, et j’en passe… Je vous conseille, à ce sujet, de consulter Wikipedia au sujet de l’histoire des crises financières et de l’histoire de la spéculation, ça vous permettrait peut-être de savoir un peu mieux de quoi vous parlez.
Heureusement que vous publiez régulièrement des perles qui m’incitent à continuer à vous lire, comme l’article de Yann Ménard ou la vidéo « La perle rare ». Au fait, je vous l’ai demandé déjà une fois mais vous ne m’avez pas répondu : où est passé Radu Stoenescu ?
Enfin, je ne pense pas que Fanny oublie ce qu’elle vous doit, mais n’oubliez pas ce que vous lui devez ! Fanny continue à exister après son procès, et si la création de Riposte Laïque en arrive à ne vous servir qu’à épancher vos élucubrations de gauchistes repentis, c’est bien dommage.
J’aimerais que vous transmettiez mon e-mail à Fanny et à Christine.
Merci.
Vincent Maunoury
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Vincent,
Je me demande d’abord quel besoin vous avez d’user de précaution oratoire et de chercher, d’emblée, à prouver votre légitimité par « l’habitude » des rapports de force… Vos arguments, s’ils étaient pertinents, devraient suffire, non ?
Vous vous livrez à une explication de texte ; c’est une bonne idée, mais, pour qu’elle fût valable, il eût fallu, d’abord, l’appliquer au texte initial écrit par Fanny… Il s’agit de la réponse du berger (en l’occurrence une bergère) à la bergère. Je me contente de répondre, avec les mêmes procédés rhétoriques, à une agression gratuite. C’est un fait, je le déplore autant que vous.
Que Fanny ait des choses à dire, personne n’en doute : nous l’avons beaucoup écoutée et nous lui avons souvent ouvert nos colonnes pour cela. Devrions-nous pour autant tendre la joue droite quand elle se décide, pour d’obscures raisons, à régler des comptes qu’elle est seule à comprendre ? Ce n’est pas l’aider que de lui laisser croire que se défouler sur autrui de ses difficultés est la solution.
Vous saisissez l’occasion pour vous plaindre d’avoir été incompris à l’occasion. C’est possible, et nous le regrettons, mais, à notre décharge, nous recevons des centaines de courrier à traiter, nous avons par ailleurs des activités professionnelles et il peut nous arriver, dans la précipitation et/ou la fatigue, de comprendre et donc de répondre de travers.
Quant aux articles que vous jugez consternants d’imbécillité, si j’en crois les exemples que vous citez, d’autres que vous les jugent intéressants et se gaussent de l’imbécillité de leurs contempteurs. Nul ne détient la vérité absolue, cher Vincent, et il serait cohérent et intelligent de ne pas user avec nous des procédés que vous dénoncez par ailleurs.
Enfin, je dois avouer que je n’avais pas encore compris que Riposte Laïque servait à me défouler de mes élucubrations de gauchiste repentie : vous m’interpellez d’autant plus que je n’ai jamais été gauchiste… Quant à nos élucubrations, elles ont l’heur de plaire à quelques dizaines de milliers de personnes toutes les semaines… Plus on est de fous, plus on rit ?
Cordialement,
Christine Tasin
P.S. Radu Stoenescu fait toujours partie de la rédaction de Riposte Laïque, comme vous pourrez le voir bientôt, mais chaque rédacteur peut être pris par des affaires familiales, professionnelles, politiques, voire des problèmes de santé…. sans qu’on soit obligé, à chaque fois, de présenter des excuses ou des explications, non ????
Lettre à Riposte Laïque, copie à Pierre Cassen
Bonjour,
Prise par de nombreux problèmes au sein de la fédération des associations laïques de Roubaix (difficultés également en ce qui concerne la défense de la laïcité à Roubaix), je n’ai pas pris le temps d’envoyer plus tôt ce courrier.
Je le fais maintenant à la suite du message de colère envoyé par Placide Tschilengé, message que j’approuve.
Je suis du même avis, et d’autant plus que nous avons en ces périodes, tant besoin de mouvements solides, et réfléchis pour défendre la laïcité, et intégrer cette valeur humaniste comme elle doit l’être, dans une lutte pour l’égalité de tous.
Si j’ai moi aussi, la même intransigeance face aux idées obscurantistes, violentes, et dominatrices des mouvements intégristes, pour autant, je reste de toute façon très attachée au respect des personnes, à la liberté de pensée et la liberté de conviction de chacun.
1° article de la loi 1905, « La République assure la liberté de conscience »
Je refuse les pressions dominatrices de groupes de pensée sur la société ou sur les personnes, mais je ne refuse à personne la liberté de penser ou de croire ce que bon lui semble.
Simultanément, je me réserve aussi la liberté, selon les cas, de tenter de convaincre, de critiquer, voire même de « caricaturer » (ce qui peut s’appeler pour certains « blaphémer ») certaines idées,
Les religions sont elles susceptibles de dériver systématiquement vers l’intégrisme?…
Oui, je le pense, car je pense que les religions s’appuient sur des dogmes, et pas sur des « arguments rationnels » et je suis convaincue que les dérives naturelles des pensées dogmatiques sont l’embrigadement.
Mais je ne pense pas que ces modes d’expressions virulents, et dogmatiques qui apparaissent de plus en plus dans les écrits de Riposte laïque, tendent vers nos objectifs laïques: en particulier, en enfermant tous les musulmans dans la même catégorie, sans même distinguer les humanistes qui combattent à nos cotés ces extrémismes, et défendent tout autant que nous la laïcité (la « vraie », sans adjectif …)
Mon combat est laïque parce qu’humaniste. Je tiens à garder le respect des personnes, même si leurs convictions philosophiques sont différentes des miennes, ce que je combat, ce sont les idées d’une part, les dérives d’autre part: Je m’oppose et m’opposerai farouchement à de quelconques dominations, et pressions idéologiques, en particulier des pressions idéologiques religieuses sur la société (et sur les droits égalitaires de tous, en particulier sur les droits des femmes..).et je refuse par avance toute idée de « laxisme » , la défense des principes laïques est difficile justement pour cette raison: Refuser l’obscurantisme, refuser les pressions des dogmes intransigeants, en leur opposant les mêmes travers, ce n’est ni acceptable ni laïque.
Mon combat laïque est nourri du rejet sans concessions, d’un découpage a priori de la société, sur la base de critères qui à eux seuls, définissent les personnes et les enferment. (c’est la définition même du du racisme, du communautarisme – religieux ou autre..) Et je rejette sans ambiguité cet amalgame de tous les musulmans, et cette distinction particulière qui est faite des musulmans par rapport aux autres religions).
J’avais en particulier déjà beaucoup apprécié, l’an dernier, la lettre de Mohamed Sifaoui, en réponse à Riposte laïque, le 15 février 2008- j’apprécie beaucoup sa position aussi claire que rigoureuse en ce qui concerne la défense de la laïcité, sans concession vis à vis des dérives intégristes et obscurantistes, mais tout aussi claire vis à vis de la liberté de pensée de chacun.
(1) http://www.mohamed-sifaoui.com/article-16659161.html (riposte laïque N° 29)
Ce qui m’inquiète réellement dans les positions de Riposte Laïque, ce n’est ni la fermeté, ni même la dureté du ton et des positions, mais c’est plutôt l’absence de rigueur d’analyse.
Les textes produits ne sont pas exploitables pour un travail pédagogique sur la laïcité, les arguments sont assénés, ne sont pas convaincants, ils utilisent les structures dogmatiques et brutales qu’on cherche à casser quand on défend la laïcité.
Donc moi aussi, je vous demande de me désinscrire de Riposte laïque, (malheureusement, car je regrette profondément ces dérives de mouvements laïques, quand on en a tant besoin! ) – ces positions sont contraires aux positions humanistes que je cherche à défendre, aux positions laïques qui associent respect de la liberté de pensée, et le combat des dogmes imposés à la société et aux personnes.
Cordialement
Michèle Talfer
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Michèle,
Comme tu m’as mis en copie jointe, qu’on se connaît, je réponds à ton texte.
Je suis très étonné de ce courrier, et de quelques appréciations désagréables que tu portes à notre journal, Riposte Laïque
J’en suis étonné, car je partage le fond de tes propos. La seule chose qui me dérange, c’est lorsque tu parles de nous, parce que je ne nous reconnais pas.
Comment peux-tu écrire que nous renvoyons tous les musulmans dos-à-dos, quand, dans notre rédaction, il y a Pascal Mohamed Hilout, qui, justement, est musulman ? Comment peux-tu dire que nous renverrions Mohamed Sifaoui, que tu cites, dos-à-dos avec l’UOIF ? Nous ne faisons pas la différence entre islam et islamisme, car nous considérons que l’islamisme est l’application stricte de l’islam. Fort heureusement, la majorité des musulmans n’applique pas la totalité de l’islam, mais nous aimerions entendre davantage de personnes comme Mohamed Sifaoui ou Pascal Hilout.
Pour information, je te fais parvenir la réponse que j’avais faite à Mohamed Sifaoui : je pense qu’elle t’intéressera.
http://www.ripostelaique.com/Reponse-amicale-a-un-texte.html
Tu nous reproches de ne pas produire de textes pour un travail pédagogique sur la laïcité. Je pense que tu n’as pas dû lire l’ensemble de nos écrits, et, si tu le souhaites, je t’en ferai parvenir quelques-uns qui ont dû t’échapper : je pense notamment à ceux de Guylain Chevrier.
Je suis désagréablement surpris par le terme «dérive», que tu accoles à notre journal, sans nous donner un seul exemple.
Je suis indigné, je te le dis en toute amitié, que tu puisses approuver la lettre injurieuse, à notre encontre, de Placide Tschilenge.
Je te fais remarquer que ce monsieur utilise quand même des propos comme «propagande raciste», et «propagande anti-arabe». Tu sais pertinemment que pas un seul texte de RL ne peut être accusé de cela, sinon, tu penses bien que nos adversaires nous seraient tombés dessus depuis bien longtemps. D’ailleurs, ce lecteur n’a rien démontré, dans son écrit, si ce n’est qu’on peut se targuer des plus hauts diplômes de sociologie, faire beaucoup de fautes d’orthographe et utiliser un discours haineux non argumenté. Je suis stupéfait qu’une militante laïque comme toi en arrive à approuver, sans la moindre critique, un tel texte qui se livre au même amalgame que le Mrap : critique de l’islam = racisme.
Enfin, je suis plus que surpris que tu approuves le multi-culturalisme dont ce réclame ce monsieur, au nom de la mondialisation. Et les bras m’en tombent que tu approuves les dernières injures de ce personnage à notre encontre. Je me permets de te rappeler ses propos : «C’est un journal des esprits aliénés, prisoniers de la haïne raciale, esprits des lâches,je dirais, esprits pires que les esprits qui animent les lepennistes… ». C’est cela que tu approuves ?
J’ignorais que combattre sans concession les intégrismes, dont le fascisme islamiste est aujourd’hui le plus menaçant, c’était véhiculer une idéologie de haine contraire aux sentiments humanistes. Dans ma grande naïveté, je pensais qu’au contraire, c’était défendre l’humanité, la laïcité et ses principes émancipateurs contre la barbarie.
Je te souhaite malgré tout bonne chance pour résister, dans le Nord, aux communautaristes et aux défenseurs du multiculturalisme, qui sont les pires anti-laïques, fais moi confiance !
Je ne te cache pas ma déception à la lecture de ton courrier.
Pierre Cassen
PS : Lettre de Placide Tshilenge, dont il est question dans l’échange épistolaire ci-dessus.
Messieurs,
J’ai lu vos nombreux numéros Edito Newsletter. Les derniers numéros m’ont convaincu sur le côté caché de votre journal. Sans aucun doute, votre journal est un outil de propagande anti-arabes, plus généralement de propagande raciste. Sous la couverture de deux mots »Riposte laïque »,votre journal oeuvre à propager la haîne raciale. C’est une honte d’être contre le multiculturalisme alors que le monde vit au rythme de la mondialisation.
Le concept »laïcité » prone la tolérance, la fraternité, le respect de la sphère publique et de la sphère privée.Les hommes et les femmes sont libres de vivre leurs vies ou leurs religions comme ils ou comme elles veulent. Votre journal n’est pas un journal des esprits libres…C’est un journal des esprits aliénés,prisoniers de la haïne raciale, esprits des lâches,je dirais, esprits pires que les esprits qui animent les lepennistes…. Je termine par vous demander de ne plus m’envoyer vos numéros de newsletter. J’exige que je sois imméditament désabonné.

Placide Tshilenge, professeur, retraité, certifié de lettres, diplômé de master II(DEA) de sociologie de l’Eduucation, Université Lille III
Il manque quelques voix dans votre association
Cher Pascal,
Je suis surpris que vous n’ayiez pas désiré, ou pas pu, élargir la liste des contributeurs à « L’affaire du voile » à des voix franchement et calmement catholiques, parfaitement à l’aise avec la laîcité française dans sa version « positive ». Nous aussi, nous avons quelque expérience au service des filles et des femmes: depuis deux mille ans, la liberté de refuser le mari imposé par leur père, au moins pour se consacre à Dieu ou pour ne prendre qu’un époux chrétien ou au moins ouvert à la vie chrétienne de sa femme ET de ses enfants. Sans parler des premières mondiales en matière d’éducation scolaire et professionnelle des filles, il y a déjà des centaines d’années …
Certes, il existe des « défaitistes par rapport à l’islam » parmi les éducateurs et éducatrices chrétiens, mais ils confondent le respect des consciences avec l’abandon de toute formation morale et civique.
Pour ma part, refuser la caricature de Dieu (et de la femme, créée comme l’homme à l’image et pour la ressemblance de Dieu) ce dernier vu selon une tradition machiste bédouine, c’est un combat commun où il ne faut pas hésiter à mobiliser tous les gens de coeur, qu’ils soient soufis ou catholiques tradition- nalistes.
Je vous récrirai au sujet de vos « cercles concentriques » : la garde rapprochée de l’intouchable Coran, ce sont les régimes ‘chariacratiques’: l’exemple de la Turquie rurale, revenue progressivement à la chariacratie en 30 ans après la mort d’Atatürk, montre que la laîcité démocratique n’y a guère tenu le coup en pratique par rapport à la pression obscurantiste.
Je vous encourage à utiliser les mots: chariacratie et chariacratique.
amitiés
Jean-Paul Mestrallet
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jean-Paul,
Je crois que notre rédacteur en chef n’est nullement sectaire et il aurait bien aimé rencontrer des chrétiens qui se lèvent pour demander l’interdiction du voile à l’école « libre », là où il a toujours libre cours.
Il n’a pas demandé à des musulmans de venir le rejoindre. C’est moi qui m’étais inscrit dans le mouvement contestant les signes religieux dans toutes nos écoles, car les religions sont, par construction, séparatistes alors que l’école vise à nous réunir. C’est depuis cette époque que nous travaillons ensemble.
La laïcité, comme la discrimination, ne peut être qualifiée de positive sans être pervertie.
S’octroyer le droit d’annoncer la religion d’un préfet, du fait qu’il est musulman, est une discrimination qui jette un doute sur ses mérites intrinsèques et ne peut en aucun cas être positive.
La laïcité positive, celle qui, à Rochefort par exemple, loue un terrain de 1 160 m2 pour 50 € l’année à des musulmans, non pas pour construire des logement sociaux, mais pour construire une mosquée, est discriminatoire pour les concitoyens ayant d’autres convictions tout aussi dignes de considération.
Je crois que vous confondez, comme Sarkozy, action sociale qui peut être positive et action religieuse qui ne peut être accolée qu’à d’autres qualificatifs.
Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde (Camus).
En tout cas, merci, Jean-Paul, pour ces remarques et celles à venir.
Avec tous mes respects
Mohamed Pascal Hilout
Initiateur du nouvel islam en France
Site : http://nouvel-islam.org
EMMAÜS
Bonjour,
En tant que bénévole au sein du mouvement Emmaüs, je tiens à réagir au volumineux article de Djamila Gérard qui s’offusque de l’attitude des communautés d’Emmaüs face aux lois de la République régissant les flux migratoires.
Selon notre Chartre nous accueillons, sans exclusive, toute personne en détresse à condition qu’elle respecte notre règlement intérieur qui stipule, en autres, qu’elle accepte de fournir un travail en contrepartie duquel elle reçoit un couverture sociale, le gîte, le logement et une allocation. Afin de dissiper tout malentendu je précise que les communautés cotisent à l’URSSAF qui a connaissance nos dossiers et que les compagnons ne sont donc pas à la charge de la Société.
Enfin si la démocratie suppose que l’on doit se faire un devoir d’appliquer les lois républicaines, je déclare aussi qu’il est parfois nécessaire de réagir en conscience. Ce n’est pas parce qu’une loi aura été votée majoritairement qu’elle est nécessairement bonne, le passé est là pour nous le rappeler.
Cela dit je pense être moi aussi républicain mais pas un « fondamentaliste républicain ».
Jean Pierre Vallet
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Monsieur,
Merci pour vos précisions. Il est en effet important de dissiper tout malentendu, et je précise de mon côté que je ne mets nullement en cause, dans mon article, la régularité d’Emmaüs quant à son respect des lois sociales et de sa probité par rapport aux personnes hébergées. Merci aussi de confirmer qu’appliquer les lois républicaines est un devoir, ce qui n’empêche pas, comme vous le soulignez, de pouvoir exprimer son désaccord le cas échéant, ce que vous faites très bien. Je précise également que dans mon article, et contrairement à ce que vous dites, je ne m' »offusque » pas « de l’attitude des communautés d’Emmaüs » dans leur ensemble (ce qui serait une globalisation réductrice !), mais je m’interroge uniquement sur les soupçons concernant un ou plusieurs de ses responsables qui contreviendraient aux lois républicaines que vous vous faites un devoir démocratique de respecter.
Je vous remercie d’avoir si bien défendu l’honneur des communautés d’Emmaüs, qui, comme je le dis dans mon article, méritent mieux que toute cette publicité qui ne peut que nuire aux sans-abri que vous aidez si bien.
Djamila GERARD
Emmaüs n’est pas une zone de non-droit qui peut héberger des clandestins
Je crois Gérard que tu as la vue courte
Je suis un ancien responsable de communauté Emmaüs de la région parisienne
Emmaüs est d’abord Laïc même si le « Vieux » était abbé
La Loi est la Loi , Elle n’est là que pour etre bousculée
Elle n’est que le reflet de politiques du moment
elle peut changer et disparaitre à tout moment et pour celà il faut de la résistance
il faut que des gens risquent, Emmaüs à toujours été un lieu de non droit, de résistance comme l’a été l’Abbé
Tu peux la comparer à la légion, (combien de légionnaires ai-je pu rencontrer???)
verrais tu la police aller chez les légionnaires?
La réaction de ces gens est normal, cette intrusion est le symbole d’un fascisme n’ayant cure de cet autre symbole (sous jascent l’Abbé Pierre) pas besoin d’y mèler une religion dont on a cure
Les personnes qui sont hébergées à Emmaüs ne sont pas des bandits (même s’il n’ont pas de papiers)
quand on renvoie des mères, des pères, des enfants en faisant croire que ce sont celà les bandits
et que la masse bien pensante de gens applaudie, il faut peut etre se poser des vrais questions
Dans l’histoire , car l’histoire se répète, nous avons déjà vu celà
peut etre es tu un peu jeune mais reprend tes livres d’histoire de France
Tu verras il n’y a pas de secret
Cordialement
Momo
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Monsieur,
« La Loi est la Loi », je ne vous le fais pas dire. Mais la Loi est d’abord là pour garantir l’ordre et les libertés publiques, et non pas, comme vous le prétendez, « uniquement pour être bousculée ». Si l’objet de la loi est d’être sans cesse contestée et non appliquée, alors à quoi bon voter des lois ? Je comprends que vous contestiez certaines lois, comme moi j’en conteste aussi, mais si chacun désobéit aux lois qui ne lui plaisent pas, vous imaginez l’anarchie de la société !
Donc vous confirmez qu' »Emmaüs a toujours été un lieu de non droit ». Décidément, vous allez vous aussi leur attirer des ennuis en les dénonçant ainsi à la police et à la justice ! Surtout que vous qualifiez de « fascisme » les policiers et les juges qui n’ont, dans cette affaire, fait qu’appliquer la loi qu’ils sont chargés de faire respecter !
Vous dites que « les personnes qui sont hébergées à Emmaüs ne sont pas des bandits (même si elles n’ont pas de papiers) ». Mais ai-je utilisé ce terme de « bandits » ou un autre pour qualifier Hamid le clandestin dans mon article ? Et qui dit que les clandestins expulsés sont des « bandits » ? Non. Ce sont des gens en situation irrégulière au vu de la loi, et il est normal d’appliquer la loi, même contestée.
Quant à vos allusions du genre « l’histoire se répète », mais de quoi parlez-vous ? Allez jusqu’au bout de votre discrédit par association, de votre « reductio ad hitlerium » ! Et je ne vous permets pas de m’accuser de mal connaître mon Histoire de France, d’avoir la vue courte ou d’être jeune. Tout cela n’a strictement aucun rapport avec les faits et les écrits dont nous discutons.
Mais au fait, Monsieur, vous ne précisez pas votre pensée : faut-il accueillir en France tous les étrangers, en situation irrégulière ou non, et finalement abroger ces lois qui réglementent la régularité du séjour ?
Cordialement,
Djamila GERARD
A Monsieur Pierre Cassen et Mme Gérard DJAMILA ou là là
CET ARTICLE EST UNE HONTE!!!
Celà confirme bien mes propos d’un récent mail. Amalgame gauche PCF LCR à intégristes islamiques.
Et là le sieur Besson petit frére de Hortefeux peux dire merci, il n’y aplus que la délation qui n’est pas pronée dans ce torchon et encore c’est sous entendu.
La laicité elle a bon dos avec vous comme défenseurs on n’est pas dans la merde avec ces valeurs à la de Villiers et droite bonne conscience et « gauche » perdue dans ses repaires.
C’est quoi un clandestin??? De la merde, .
Mes archives de Riposte commencent a peser lourd dans l’inconvenance et l’absurdité.
Autant je combat l’intégrisme sous TOUTES SES FORMES DONT LES VOTRES autant je préfére un croyant qui a l’esprit ouvert. Les religions c’est bien l’opium etc mais il y aussi des drogues plus néfastes qui sont diffusées à petites doses par des esprits bien….auguillés,
Mme Djamila Gérard devant Hamid et Kamel vous devez mettre Monsieur, à moins que ce soit des copains et que vous écrivez cette missive pour des copains, moi je ne suis pas le vôtre aprés cette lecture. Mais que diable il y a tant à faire en cette période trouble qui fatigue beaucoup de cerveaux.
Héberger un clandestin c’est un délit??? Un clandestin assimilé à un délinquant ??? Mais ou va t on !!!
Mr Hamid n’a pas éte arrêté pour une infraction mais par un controle à la couleur de peau, comme on en voit beaucoup, ça me rappelle une époque,
Vous me faites peur et j’ai peur (c’est assez relatif) de la tournure de ce genre de combat pour la laicité, vous dupez les gens en déformant les faits alors que le combat est noble, pas le votre enfin pas de tous sur ce site mais beaucoup sont en « sous marin » d’idées plus pernicieuses …comme les intégristes (un peu une méthode à la scientologique »
Je ne me désabonne pas car j’ai besoin des écrits qui paraissent sur ce site
ils ont déjà ouverts les yeux de pas mal de personnes qui se mettaient…les doigts sous le tchador.
J.C. Rolland
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Monsieur,
Je ris de vous voir m’accuser d’amalgames, et en même temps de vous voir me comparer à Villiers et la « droite bonne conscience » ! C’est l’hôpital qui se fout de la Charité.
Vous avez mal lu mon article : je n’ai pas « assimilé » le clandestin Hamid à un délinquant comme vous le prétendez, mais j’ai simplement rappelé qu’héberger un clandestin est un délit au titre des articles de la loi républicaine que j’ai citée. Et je n’ai jamais qualifié Hamid ni aucun clandestin de « merde ». Où allez-vous chercher tout cela ?
Et quand vous dites que « Mr Hamid n’a pas éte arrêté pour une infraction mais par un contrôle à la couleur de peau, comme on en voit beaucoup », sur quelle information vous basez-vous ? Avez-vous personnellement assisté à cette interpellation ? Puis vous enchaînez votre hypothèse sur un classique discrédit par association : « ça me rappelle une époque ». Quelle époque ? Mystère ! Mais ayez au moins le courage d’aller au bout de vos allusions !
Vous dites avoir peur « de la tournure de ce genre de combat pour la laïcité ». Mais où ai-je évoqué la laïcité dans mon article ? Là encore, relisez-moi !
Là encore, je crains que vous extrapoliez mes propos. Et vous terminez en enchaînant sur le fait que je serais un « sous-marin » aux « idées pernicieuses », et une « intégriste » qui utiliserait une « méthode à la scientologie ». Là encore, que d’amalgames fantaisistes ! Vous m’accusez de « duper les gens en déformant les faits ». Quels « faits » ai-je déformés dans cet article ? Vous n’en citez hélas aucun.
C’est bien dommage, car j’aurais pu discuter avec vous sur le fond de l’affaire, à savoir le discrédit jeté sur Emmaüs – dont je rappelle l’œuvre admirable – par des soupçons de délit d’aide au séjour irrégulier concernant un ou plusieurs de ses responsables. Ou sur le fait qu’il ne faut pas poursuivre ce genre de délit, pour je ne sais quelle raison.
Mais votre courrier n’est qu’une suite de choses inexactes sorties de votre imagination, sans aucun rapport avec des faits ou des écrits réels, et diffamatoires à mon encontre. On ne peut donc débattre sereinement et démocratiquement dans ces conditions.
Djamila GERARD
Guadeloupe, Gabrielle Desarbres
Bonjour,
Si vous permettez que les lecteurs puissent réagir à vos écrits (ce qui m’a été vertement reproché il y a quelques semaines sur votre site), j’ai deux questions à vous poser après avoir lu l’article de Gabrielle Desarbres sur la Guadeloupe.
1 – Faites-vous une différence entre indépendance et autonomie ?
2 – Quelle différence faites-vous entre le site « Riposte laïque » et le « phénomène » (je ne trouve pas d’autre terme) engendré par Dieudonné M’Bala M’Bala ?
Je ne cherche pas (plus) à vous provoquer. Je cherche à comprendre.
Philippe Allienne
Journaliste

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher ami journaliste,
Nous avons des doutes quant à votre bonne foi, et à votre volonté affirmée de ne pas nous provoquer. En effet, non seulement nous permettons que nos lecteurs nous écrivent, mais nous l’encourageons. Comme vous êtes journaliste, donc fin observateur, vous lisez sans doute attentivement notre courrier des lecteurs, et remarquez que nous nous efforçons de publier tous les textes, mêmes les plus désagréables, et d’y répondre avec le maximum de courtoisie, malgré, parfois, les agressions et les insultes que nous subissons.
Donc, il ne vous a pas été reproché le fait que vous réagissiez, mais le contenu, et les propos désobligeants de votre courrier.
Cela dit, faisons-nous une différence entre l’indépendance et l’autonomie ? Vous posez cette question sur la Guadeloupe. L’indépendance, c’est hors de la République. L’autonomie, revendiquée de plus en plus par les régionalistes, c’est : on fait ce qu’on fait, on veut des lois particulières (exemple priorité à l’embauche, au nom de la préférence régionale), on s’affranchit du cadre de l’égalité pour tous, mais on veut conserver les avantages de l’Etat français. C’est tout à fait dans l’esprit de l’éclatement des Etats-nations, voulu par l’Union européenne, pour faire l’Europe des Régions. Pour nous, c’est non à la deuxième question, et sur la première, à moins qu’une majorité de Guadeloupéens souhaitent ne plus être français, c’est également non à la première question.
Après, vous nous demandez la différence entre Riposte Laïque et le «phénomène» engendré par Dieudonné ? Vous nous demandez donc, en journaliste professionnel, ancien du «Monde», la différence entre un site laïque comme RL, et un «humoriste» qui fait venir un négationniste sur scène, pour mieux comparer Israël à l’Etat nazi ?
Vous ne souhaitez pas provoquer, dites-vous, mais seulement chercher à comprendre.
Eh bien, on vous laisse trouver la réponse tout seul : nous sommes certains qu’avec les études que vous avez faites, vous allez y arriver.
Bonne journée,
Cyrano
Merci M. Wilders d’avoir lancé le bon débat
Il a été condamné par la justice hollandaise pour incitation à la haine raciale. C’est un raciste. Imaginez qu’ un autre site web fait l’apologie de Richard williamson, le négationniste. Il faut dénoncer tous les salopards,si vous voulez être entendu.
Istell
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Bonjour Istell,
Sur les plateaux de télévision de France 24, dans sa version en arabe, j’ai été dernièrement confronté par deux fois à de hauts dignitaires de l’église catholique et, comme vous, j’ai dénoncé Richard Williamson et les intégristes.
Pour Geert Wilders, nous avons aussi le devoir de respecter la vérité historique :
1 – Le parquet avait décidé en juin 2008 que le film et les déclarations du député Geert Wilders ne justifiaient pas de poursuites.
2 – La cours d’appel d’Amsterdam, saisie par plusieurs plaignants, a ordonné au parquet de poursuivre tout de même ce député : « Nous allons préparer un acte d’accusation contre M. Wilders et l’affaire ira devant le tribunal », a déclaré à l’AFP un porte-parole du parquet d’Amsterdam, Otto van der Bijl. Un procès pourrait avoir lieu « d’ici à un an », a-t-il estimé.
3 – Quels sont vos arguments pour le condamner alors qu’en première instance, des juges n’ont rien trouvé à lui reprocher ? Riposte Laïque est à votre écoute et moi, personnellement, je suis prêt à examiner vos arguments circonstanciés.
Ce que j’ai fait, avant d’écrire le dernier article sur Wilders, c’est de regarder encore une fois la vidéo de Fitna et de la comparer au Coran et à l’histoire, à mon histoire islamique.
La vérité est dure à assumer, mais c’est en assumant notre histoire que nous pouvons nous réconcilier avec nous-mêmes et avec le monde, pas en niant les chambres à gaz ou bien les razzias de mes ancêtres musulmans : arabes, berbères, turcs, pachtounes,… j’en passe et des meilleurs.
Si vous demandez aux chrétiens de reconnaître leur misérable histoire, vous devriez aussi en faire autant pour moi le musulman. Mais je suis persuadé que vous préférez faire de la discrimination, soi-disant positive, à mon égard.
Avec tous mes respects.
Mohamed Pascal Hilout
Initiateur du nouvel islam en France
Site : http://nouvel-islam.org
Ce qui me dérange, c’est que l’offensive soit islaMIQUE
N’est-elle pas plutôt islaMISTE ? C’est très différent. Confondre une religion avec une idéologie politique fasciste ma paraït inquiétant.
Françoise Hoffet
Très laïque. Dont une partie de la famille est islaMIQUE et pas le moins du monde islaMISTE.
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Françoise,
Il me semble que la prescription du voile est islamique, comme est paulinienne la prescription du voile aux chrétiennes.
Les musulmanes, nos concitoyennes, tout autant que les chrétiennes, ont droit à l’émancipation pour dépasser ces prescriptions.
«isme» et «iste», dans ces cas, sont plutôt superflus : ils pourraient même nous voiler certaines vérités historiques très basiques.
Par ailleurs, comme M. Wilders l’a démontré et comme je l’ai écrit,
L’islam = Coran + Mahomet = prescription du djihad + sa mise en application = lois injustes + leur mise à exécution.
Affirmer clairement, comme le fait Geert Wilders, que le Coran n’a aucun respect pour ses opposants, qu’il est – par conséquent – vecteur de fascisme, est un acte salutaire, non seulement pour les Européens, mais pour tous les musulmans. N’oublions jamais que ces derniers sont les premières et principales victimes de la vision totalitaire du monde et des êtres véhiculée par le Coran !
Pour plus de détails, je vous renvoie à mon article : http://www.ripostelaique.com/Merci-M-Wilders-d-avoir-lance-le.html
Avec tous mes respects.
Mohamed Pascal Hilout
Initiateur du nouvel islam en France
Site : http://nouvel-islam.org
Votre édito n° 77
Votre édito n° 77, désolé de vous le dire, mais c’est délirant,
vraiment! D »où votre manque de crédibilité aux regards des gens à la
pensée impartiale.
On peut débattre de tout à conditions de ne pas cultiver de
l’acharnement et la haine et, c’est bien dommage de sombrer dans
l’affrontement au détriment d’un dialogue constructif.
Je ne peux que vous souhaiter beaucoup de courage, la lumière est
peut-être au bout du tunnel dans lequel vous vous êtes enfermés, hélas!
Salah Merabti
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Salah,
Vous nous attribuez le délire et laissez supposer que vous faites partie des gens dont la pensée est impartiale.
Croyez-vous que ce soit une bonne base pour bâtir un dialogue constructif ?
Je vous propose une autre plate-forme.
Je vous dis avec un sourire : « Musulmanes, je vous aime, vous méritez mieux que les voiles ! » et vous demande de m’aider à sortir du tunnel dans lequel je m’enferme. Ne me laissez pas dans mon gouffre ! Un peu de vos lumières S.V.P. !
Avec tous mes respects.
Mohamed Pascal Hilout
Initiateur du nouvel islam en France
Site : http://nouvel-islam.org
Je respecte les pratiques religieuses
Bonjour,
Laïque convaincu , n’ayant aucune pratique religieuse, mais ayant du respect pour celles et ceux croient, je porte une attention particulière aux actions et aux informations qui valorisent et défendent , si nécessaire , la laïcité, dans le respect des autres philosophies et des autres croyances.
A travers vos articles qui peuvent laisser croire que tous les musulmans et l’islam sont les ennemis de la laïcité , je pense que ce n’est pas une bonne approche pour servir et faire partager la laïcité…..
Attention, afin que la laïcité ne soit pas perçue comme , elle -même , une religion excluante , extrêmiste et même xénophobe……
Cordialement.
Larbi Nebbou
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Larbi,
Une religion relie à Dieu et au sacré. La laïcité n’est pas de cet ordre : elle sépare le religieux du politique, et permet l’unité sociale. Elle n’a rien à voir avec la xénophobie, qui est hostilité à l’étranger. Quant à l’idée selon laquelle nos articles laisseraient croire que tous les musulmans et l’islam seraient des les ennemis de la laïcité, elle nous est d’autant plus extérieure qu’un de nos collaborateurs est musulman !
Respectueusement,
Maurice Vidal

COURRIER SANS REPONSE

Guadeloupe
Sur votre article
Guadeloupe : derrière le conflit social, des revendications identitaires sulfureuses
Une précision sur les habitants, originels de la Guadeloupe, c’étaient des amérindiens dont le nom étaient les Arawaks, ils furent exterminés (le terme de génocide n’existait pas encore, je pense) par les 1ers colons venus d’Europe.
Les habitants actuels sont les descendants des colons et des esclaves.
Quelques sites ci-dessous qui en parlent.
http://karaibes.free.fr/histoir01.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arawaks
Sur la situation en Guadeloupe :
Même si je n’ai pas une connaissance précise de la situation comme d’ailleurs pour l’ensemble des DOM-TOM, il serait temps de couper les liens qui aux fils du temps se sont transformés en chaînes.
Votre article parle de la situation actuelle, qui y prévaut, en mettant l’accent sur les débordements des manifestants qui sont souvent la conséquence de situations figées depuis des lustres.
Quelques exemples :
Le tourisme.
Ils (les manifestants) font grèves en périodes hautes et pour vous c’est un scandale.
Soyons clair, si ils (les manifestants) font grèves en périodes basses, ils n’obtiendront jamais rien, les différents partenaires tant syndicaux que patronaux auraient mieux faits d’avoir des accords préventifs, plutôt que d’avoir à gérer des grèves.
Il faut se retirer de ses territoires et cela indépendamment des clientèles locales et des intérêts sois-disant supérieur de la France.
C’est triste pour le niveau de vie des actuels habitants de ces territoires mais ils ont (sans ingérences de la France) à s’assumer.
Bien évidemment, c’est valable aussi pour la Guyane et pour la Nouvelle-Calédonie etc…
Pour finir.
Pour l’Algérie, (ce pays de 33 millions d’habitants et bientôt 50 millions en 2050) presque tout le monde disait que c’était une catastrophe de le quitter, aujourd’hui je crois que tout le monde, ou presque, est bien content de ne plus y être, ce serai la même chose pour les DOM-TOM si la France fait de même
A qui rendre la Guadeloupe
Aux rares survivants Arawaks, qui vivent tant bien que mal dans différents pays d’Amériques du Sud ?
Aux actuels habitants de la Guadeloupe ?
Je me garderai bien de répondre.
Bonne continuation
Alte
Le racisme et la gauche
Au sujet de votre article du n° 76 intitulé « Peut-on lutter contre le racisme en Guadeloupe, et réclamer la priorité d’embauche pour les Guadeloupéens ? » et au risque de me répéter, je confirme que c’est la gauche qui a toujours été foncièrement raciste en refusant d’appliquer ailleurs ce qu’elle impose en France métropolitaine en matière d’immigration, ayant toujours considéré que certaines races ont des droits supérieurs aux autres .
Ainsi, comme partout ailleurs en guise de droit international, elle n’a jamais reconnu le droit du sol (de naissance), comme en France métropolitaine et que revendiquent sans cesse ceux qui l’ont toujours refusé dans leur pays d’origine, mais essentiellement le droit du sang, notamment dans ses anciennes colonies, jusque dans ses anciens départements comme l’Algérie.
Pourtant, le « sang », race ou ethnie purement algériens restent difficilement identifiables, ce pays étant déjà préalablement une colonie arabe dans un peuplement d’origine berbère, seule la religion islamique ayant semble-t-il principalement servie de critères discriminatoires.
Le cas de la Nouvelle-Calédonie est bien plus emblématique.
Je me réjouis d’ailleurs que vous soyez le seul journal d’audience à maintenant le reconnaître publiquement.
En effet, la référence à un peuple d’origine dans les accords de Matignon/Nouméa du Premier Ministre socialiste Michel Rocard en 1988 identifie clairement les seuls « sang », race ou ethnie kanaks puisqu’il y est question de « restituer au peuple kanak…sa souveraineté ».
Le racisme se trouve ainsi légalisé comme auparavant dans les autres territoires français d’outre mer contrairement aux anglo-saxons.
S’ensuit des mesures discriminatoires à l’encontre des Néo-calédoniens non kanaks de sang, mais y compris de naissance, notamment pour la priorité à l’emploi local interprétée abusivement en faveur des seuls kanaks de sang, car les Néo-calédoniens non kanaks de sang ne sont pas prioritaires dans la pratique, sinon délibérément exclus, voire plus que les métropolitains.
Faute de droit au travail, ils sont contraints de s’exiler et perdent ainsi leurs droits de voter pour l’organisation politique du pays faute d’y résider (et indépendamment de leur centre d’intérêts matériels et moraux).
En effet, le corps électoral a été gelé depuis 1988, et seuls les Néo-calédoniens résidant depuis sur le territoire les conservent et leurs enfants nés sur place ensuite.
(Apparemment si le centre des intérêts matériels et moraux des « domiens » nés –forcément de leurs ascendants directs- en métropole se situe dans leur(s) DOM(s) (si leurs parents sont issus de deux DOM différents) d’origine, celui des Néo-calédoniens y compris de naissance mais non kanaks de sang dont les ascendants directs, frère et sœurs, neveux et nièces y compris Néo-calédoniens de naissance ou leur sépulture sont restés en Nouvelle-Calédonie n’est pas dans leur territoire natal de Nouvelle-Calédonie et encore moins celui de leurs enfants, même issus de deux parents Néo-calédoniens de naissance mais de sang non kanak, si faute d’emploi local ils ont été contraints de travailler à l’extérieur du territoire bien évidemment)(Par contre, pour prouver leur nationalité française –et non Néo-calédonienne qui leur est ainsi refusée- ils ne peuvent que s’adresser à leur mairie et tribunal Néo-calédoniens de naissance puisque leur est interdit le transfert de leur état civil dans le service métropolitain spécialisé pour les Français nés à l’étranger !)
Certes, ce ne sont pas, d’une part, les revendications kanakes de réserver le droit de vote qu’aux Néo-calédoniens ayant une présence familiale locale de plus de cinq générations (soit l’époque de la colonisation, soutenue par la LCR donc) qui ont été retenues, ni d’autre part, « la valise ou le cercueil » promis en toute illégalité (car contraire aux accords d’Evian) par les Algériens soutenus par la gauche, mais il s’agit bien d’une loi raciste.
Imaginez ce qui dirait la gauche si le corps électoral métropolitain était gelé et que la priorité à l’emploi local (métropolitain) n’était réservée qu’au peuple d’origine (celte) comme en Nouvelle-Calédonie (alors qu’elle réclame le droit de vote même pour les étrangers délinquants régularisés) !
Certes, les critères racistes permettant de clarifier les discriminations posent toujours problèmes pour bien appliquer cette législation, surtout pour les métis kanaks (à commencer par l’indépendantiste Jean-Marie Tchibaou et consorts, qu’à moitié kanak de sang !), souvent d’ailleurs « loyalistes » français, pour échapper aux partisans de la pure race kanake (sinon pourquoi préféreraient-ils l’odieuse capitale blanche, coloniale et raciste à leur tribu (village coutumier) kanake, autonome (puisque le droit français ne s’y applique pas) et pure !
Par contre, aux Antilles- Guyane et encore plus à la Réunion, le droit raciste est encore plus contestable.
En effet, un responsable syndical antillais confirmait haut et fort le 16/02/2009 sur France Inter qu’il s’agissait bel et bien de revendications exclusivement noires des esclaves (y compris actuellement puisque depuis 400 ans !!!), inspirées et encouragés par la victoire d’Obama ( !!!???Descendant d’esclave comme chacun sait et que je n’ai jamais entendu vouloir privilégier les noirs sinon dans les fantasmes des inénarrables Indigènes de la République !).
Or, d’une part, les peuples d’origine des DOM n’ont jamais été noirs, mais amérindiens et, d’autre part, la colonisation fut exclusivement blanche.
Si les Amérindiens ont été exterminés aux Antilles, par contre en Guyane il y a des rescapés.
L’inénarrable élue de Guyane C. Taubira serait mieux inspirée de reconnaître à ses Amérindiens leurs droits de peuple d’origine plutôt que de soutenir ce mouvement raciste de colonisation noire.
Certes, même les départements d’outre mer n’ont jamais été véritablement français puisque les Français non natifs ne pouvaient s’y rendre librement mais comme des étrangers à l’Union Européenne jusqu’à ce que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, d’ailleurs à propos des mesures de plus en plus racistes Néo-calédoniennes, reconnaisse à tous les Français, sinon européen, les mêmes droits conformément à l’état de droit (et à défaut d’Air France qui pour ne pas payer éventuellement le retour des personnes interdites de séjour par la police (car sans billet de retour, contrat de travail local ou caution locale) a déjà refusé de vendre des billets aller pour la Nouvelle-Calédonie même aux Néo-calédoniens de naissance non interdits judiciairement de séjour sans doute parce que manifestement non kanaks de sang !).
En fait, comme en Nouvelle-Calédonie, les Antillais ne réclament que la légalisation de pratiques racistes réservant la priorité des emplois non pas là au peuple d’origine, ni aux natifs, ni aux résidents et encore moins aux autres Français et Européens conformément à l’état de droit, mais aux seuls noirs de Guadeloupe, ce qui relève bien d’une colonisation des plus racistes contre laquelle ils ne cessent pourtant de s’élever et en la légitimant en plus par la victoire d’Obama !
Bien évidemment avec le soutien de toute la gauche !
Je crois que là nous avons atteint le comble du racisme non seulement de la gauche française mais des Français tout court s’ils devaient le confirmer.
En effet, les Antillo-guyano-réunionnais noirs n’ont absolument aucune légitimité à s’approprier un département français.
Quant à oser prétendre dans certains moyens de communication de masse nationaux qu’en plus ce sont les éternels exploités, voire colonisés, blancs métropolitains qui doivent les indemniser maintenant par leurs impôts de l’esclavage de leurs ancêtres (sans doute comme ceux d’Obama !) parce que leurs maîtres étaient blancs, c’est un comble alors même que leurs fonctionnaires perçoivent déjà une indemnité d’éloignement de deux ans de salaires pour travailler à quelques mètres de leur lieu de naissance métropolitain, ont avec toute leur famille des voyages payés régulièrement aux Antilles-Guyane-Réunion avec un congé bonifié de 30 jours parce que leurs ancêtres y vivaient et auraient ainsi conservé leur centre d’intérêts matériels et moraux (même sans jamais y avoir été !), ont une priorité à y être affecté avec un traitement majoré jusqu’à deux fois dans certaine circonscription !!!
Les pieds noirs, eux, qui n’ont jamais choisi d’émigrer en métropole, n’ont jamais vraiment été indemnisés de leurs véritables préjudices PERSONNELS (et non pas de leurs lointains ancêtres) !
Et ces circonscriptions administratives dites françaises ont une chose en commun : ne pas être laïques !
En effet, c’est le droit kanak qui prévaut en Nouvelle-Calédonie dans les villages kanaks et même le droit islamique pour les islamiques de Mayotte (qui veulent à tout prix être dans un département français mais sans en respecter l’essentiel, y compris le droit civil !).
Les dérives réunionnaises, qui permettent même par voie d’affichage public d’interdire certains lieux de culte à toutes les femmes en menstrues par exemple, restent significatives.
Quant à confondre les noirs guadeloupéens qui colonisent un département français avec un pays comme la Bretagne (et non armoricain !) colonisé par les Français et qui peut légitimement revendiquer son droit à disposer de lui-même comme tous les autres pays, y compris racialement puisque ça a toujours été l’état de droit international, y compris pour certaines circonscriptions françaises, c’est toute la confusion de RL !!!
Abencalimero

image_pdf
0
0