Sélection de quelques réactions

Depuis notre changement de formule, trop pris à résoudre un ensemble de problèmes, nous avions négligé le courrier des lecteurs. Nous avons reçu de nombreuses réclamations, pour le retour d’une rubrique appréciée par nombre d’entre vous. Nous sommes donc ravis de reprendre, aujourd’hui, de manière certes modeste, cette sélection de quelques réactions.
 
Scandaleux, l’article de Christine Tasin sur le nucléaire !
Je suis peut-être une exception ? Peu importe… Il se trouve que j’ai le bagage scientifique technique me permettant de comprendre de quoi il en retourne, contrairement à ce Jancovici qui visiblement ne maîtrise pas son sujet.
Je ne vais pas vous expliquer ici comment « le pire des scénarios » aurait pu amener l’anihilation en quelques heures de 50 millions de personnes, et comment le Japon, dans son malheur, a – pour l’instant – été béni des dieux : il faudrait d’abord que je vous apprenne ce que son un µm, une demi-vie, un sievert, vous apprendre qu’on ne « pèse » pas les déchets nucléaires comme des sacs de patates, etc. Et puis, CE N’EST PAS LE SUJET DE RIPOSTE LAIQUE.
Mais je vous reproche vivement de faire exactement la même chose que nos adversaires :
– le « syndrome le Pen » (le Pen dit ça donc je ne peut pas dire ça) : Cohn-Bendit dit ça, donc je ne peux pas dire ça.
– l’accusation d’hystérie : l’hystérie devant le nucléaire ! C’est comme l’hystérie devant l’islam, c’est EXACTEMENT la même chose ! Dans les deux cas, il s’agit de peurs raisonnables devant quelque chose qu’on ne maîtrise pas, et qui se réveille de temps en temps en faisant d’énorme dégats. Et la caractéristique de cette « chose » est qu’elle est totalement imprévisible. L’une ou l’autre frappe quand elles veulent, au hasard, à New-York, à Windscale, à Bali, à Palomares, à Bombay, à Harrisburg, on ne peut jamais savoir où, quand ni avec quelle dureté. Ce sont des faits, on commence à pouvoir à présent faire les statistiques d’accidents nucléaires à présent, il semblerait que ce soit un peu plus d’un accident grave tous les 20 ans. Par contre, on n’a pas encore les chiffres des dégats que provoquerait une catastrophe de grande ampleur. L’hystérie est une réaction de peur devant un danger inexistant. L’absence totale de peur devant un danger avéré par des faits s’appelle l’inconscience. C’est précisément les deux choses dont nos adversaires et Christine Tasin souffrent et s’accusent mutuellement ici.
– la minimisation et la falsification des chiffres : j’ai entendu tout et son contraire ses derniers jours au sujet de Tchernobyl, et je ne sais pas de quel chapeau ce Jancovici tire le chiffre de 4000 cancers de la thyroïde, PUISQU’IL N’Y A JAMAIS EU D’ENQUETE EPIDEMIOLOGIQUE ! On ne sait pas, on ne saura jamais, combien il y a eu et combien il aura de victimes de Tchernobyl, de Windscale, de l’accident de l’Oural, de Palomares… Ayant connu personnellement des familles des fameux « liquidateurs » estoniens de Tchernobyl, je peux vous dire que même le nombre des victimes directes de Tchernobyl restera à jamais enfoui dans les entrailles de l’Union Soviétique. Alors pour ce qui est des victimes transgénérationnelles ! Vous rigolez ou quoi ? Le malheur c’est que tout ça n’est pas drôle du tout ! Et puis qu’est-ce que vous nous emmerdez avec votre hystérie au sujet de l’islam ? Le 11 septembre, il n’y a même pas eu 3000 morts ! Qu’est-ce que c’est que 3000 morts à côté des accidents de la route ? Etc., etc.
La cerise sur le gâteau est que Madame Tasin défend maintenant, pour son argumentaire, la fâble du réchauffement de la planète et du vilain et méchant CO2 !!!!!!!!! (Au fait, dans Outlook Express, je ne peux pas mettre les caractères en indices, mais dans un article, essayez de mettre le 2 en indice correctement, c’est pas difficile en HTML, et ça donnera l’impression que vous savez de quoi vous parlez ; ou écrivez gaz carbonique, pour votre info c’est la même chose)
Nos adversaires au sujet de l’islam sont souvent les plus virulents contre le nucléaire ? La belle affaire ! Le Pen dit que ça sent le gaz, donc ça ne sent pas le gaz, donc je peux craquer une allumette… Cohn-Bendit ne veut pas d’un référendum contre les minarets mais il veut un référendum contre le nucléaire, donc il ne faut pas faire de référendum sur le nucléaire…
Alors… Que Christine garde son opinion sur l’énergie nucléaire, les faits son malheureusement têtus, et de toutes façons ses opinions la regardent. Mais qu’on évite d’écrire dans RL de tels affronts aux victimes, au raisonnement logique et à notre propre cause, puisque ça ne fera que nous diviser encore plus entre lecteurs. Qu’on en reste sur le sujet sur lequel nous sommes à peu prêts sûrs de ne pas dire de conneries monumentales : l’islam, que nous avons eu le temps d’étudier un peu en à peu près trois ans, la laïcité, et en ce qui concerne l’Europe, son côté anti-démocratique (pour ce qui est de l’économie et des effets de l’euro, vu le nombre d’âneries que je lis et que j’entends, à mon avis, je crois que c’est un sujet qu’il vaudrait mieux éviter aussi !).
Sur le fait que les plus virulents adversaires du nucléaire sont souvent nos adversaires, je crois avoir une petite explication : tout d’abord, ce ne sont pas forcément les plus virulents, mais ce sont surtout les plus médiatiques, car ils ont derrière eux des cohortes de scientifiques qui évitent la lumière des caméras. Ensuite, après mai 68, le mouvement révolutionnaire anarchique (je dis bien anarchique et non pas anarchiste, c’est exprès) s’est emparé de toutes les causes qui traînaient pour contester le pouvoir, la culture et la civilisation en place ; après les cheveux longs pour les garçons, le nucléaire a été l’une d’elle, d’autant plus qu’il se traînait le boulet de l’énergie atomique. Mais il se trouve que le problème de l’énergie nucléaire, lui, était déjà étudié par des scientifiques sérieux, qui comme tout bon scientifique prenaient le temps nécessaires pour valider leurs théories leurs mesures et leurs découvertes, mais ces scientifiques sont restés dans l’ombre derrière Les Beatles, Cohn-Bendit et les cheveux longs. Ils ont pourtant fait des émules, leurs travaux se sont développés, affinés… Mais sur le devant de la scène, qui voit-on ? Les révolutionnaires retraités avec salaires de députés européens, Cohn-Bendit… Ce n’est pas de la faute des scientifiques, pitié pour eux !
En tous cas, faites un effort de logique, de raisonnement et d’humilité sur les sujets que nous pouvons décemment traiter, car moi, je vous le promets, encore un article du même tonneau et je me désabonne.
Vincent
Barrer les rues
Je me permets de revenir vers vous à propos de cette idée d’occuper une petite rue de Paris le vendredi à la même heure et pour le même temps que les prières qui interviennent ici et là.
A la question : « Cette action serait-elle illégale ? » La réponse mérite examen. A partir du moment où les autorités acceptent que des groupes occupent des rues sous prétexte qu’ils manquent de locaux pour se réunir, ce genre d’action apparaît donc officiellement tolérée et l’argument jugé recevable.
Il me paraît tout à fait naturel de rentrer dans la logique des autorités. Si une pénurie de locaux peut justifier qu’un groupe de gens indépendants ou une associations bloque une rue pour se réunir et bien allons-y… Pourquoi se gêner ?
Riposte Laïque a-t-il des locaux suffisamment spacieux pour réunir ses sympathisants ? Si la réponse est oui et bien n’en parlons plus. Dans la négative et bien choisissons une rue et réunissons-nous au beau milieu de la chaussée sur un prétexte quelconque durant quelques minutes.
Je pense que cette action aurait de nombreuses répercussions dans la société car elle poserait avec évidence la question de l’empiètement des diverses communautés ou associations sur l’espace public et montrerait l’absurdité de la position des autorités. Nous pourrions au passage appeler toutes les associations de France qui manquent de locaux à se réunir dans les rues…
Cette action aurait le mérite de recadrer le débat. Jusqu’ici, les tenants de la pensée unique ont eu l’art de faire dériver la discussion vers des considérations totalement hors sujet dans lesquelles hélas, quelques défenseurs de la laïcité se sont laissés piéger. La question de la pénurie ou non de lieux de culte muslumans est évidemment totalement hors sujet. La vraie et seule question à poser est de savoir s’il est possible en France de bloquer une rue lorsqu’on manque de locaux. Aucune autre question. Donc posons-là.
Merci de votre attention.
Cordialement
J.L
JE NE SUIS PAS LAÏQUE
Depuis des années quelque chose me chiffonne
me met mal à l’aise, et parfois torture mes neurones :
le mot LAÏCITÉ,
Définition originelle :
loi de 1905 – La laïcité désigne la séparation du civil et du religieux dans l’État.
L’Etat garanti l’exercice des cultes .. sous conditions que ceux-ci ne nuisent pas ..
version consolidée de 2009 … « accommodements » tous azimuts..
l’Etat met légalement la main dans les poches des contribuables pour asseoir la suprématie religieuse..
Et ce n’est qu’un début.
Je ne suis pas laïque
Au fil des ans, ce grand concept ne veut plus dire grand chose
dans certains esprits, c’est devenu une soupe putride à consommer faute de mieux,
dans laquelle ils prennent un plaisir évident à y rajouter toujours plus d’ingrédients nauséabonds.
Je ne suis pas laïque
Pour moi selon l’application « moderne »
la laïcité est la « super-planque » qui nous fera tout avaler,
un « passe droit » qui nous obligera à plier devant les pires revendications.
Cela en devient effrayant.
Je ne suis pas laïque,
Je ne peux pas admettre qu’il faille sous prétexte de laïcité -se concilier- avec l’exercice d’un culte quel qu’il soit,
cela même si les racines de la France sont de ceci ou de cela.
Je ne peux accepter l’infiltration insidieuse, l’ingérence de l’islam, dans le civil sous prétexte de laïcité, cela sous la houlette des bien-pensants malfaisants.
Je ne suis pas laïque,
Quand je lis par ailleurs qu’au USA un prêtre « essaie l’islam » durant le carême..
qu’en France les instances « religieuses » de tous bords.. se soutiennent en souhaitant interdire un débat sur l’immigration (en toile de fond sur l’islam)..
que, dans le meilleur des cas s’il a lieu, dans ce débat on ne remettra jamais en cause le contenu de la « littérature » islamique qu’il soit appliqué ou pas..
que certains encouragent des aménagements sur la laïcité et crachent sur la loi de 1905 qui a mis un terme à bien des querelles..
..et que penser de cette dernière innovation umpiste « union des Français musulmans » (le fichage est en route bientôt la « religion » sur la carte d’identité ?) dans laquelle entre autre « on » sort de la naphtaline « l’Andouille de Vire » ? .
Je comprends parfaitement à qui profite l’islamisation et combien la loi de 1905 est devenue fragile grâce aux terribles entorses dites « accommodements raisonnables »
Petites illustrations, anecdotes qui me hérissent les poils..
Il y a une quinzaine de jours je suis allée dans une grande surface au rayon poissonnerie sur l’étalage je vois un poisson dont le nom m’interpelle
« poisson des cendres » !
Curieuse de cette nouveauté j’interroge la vendeuse sur cette appellation.. Elle me répond que c’est en référence au carême, au mercredi des cendres..
Récemment une amie qui fait partie de l’équipe de bénévoles au Restos du Coeur, m’a affirmé qu’elle a distribué des aliments certifiés hallal !
No comment !
En toute conscience, je ne peux pas être laïque.. jusqu’à preuve du contraire, Je ne suis pas laïque.
message personnel :
Dieu, l’omniscient si impotent, Dieu-le-Bon-Dieu, si tu existes, il serait temps de le prouver..
Question d’éternité : A qui profite le crime ?
Merci « dieu » de ta toute petitesse !
Marie


Désaccord
Permettez-moi de vous exprimer mon total désaccord avec l’article de « une » signé Elisseievna « M. Le Président, faites la guerre au raz de marée japonais et laissez les Libyens se gouverner ! »
Outre le fait que pour se gouverner les Libyens devraient pouvoir s’exprimer librement dans le cadre d’une démocratie et non pas sous le joug d’une tyrannie, j’ai des réticences quant au raisonnement de l’auteur de l’article cité.
Attribuer une cote de valeur à des événements concomitants pour les confronter et en légitimer son propre jugement de valeur à charge n’est qu’un subterfuge d’argutie partisane – ici, le Japon et la Lybie, ailleurs, le débat sur l’islam et le chômage, par ex. )
Une question
Riposte laïque est-il vraiment dans son rôle en critiquant les prises de position du gouvernement en matière de politique étrangère et non pas la position des uns et des autres vis-à-vis de la laïcité et des religions dans l’espace public ?
Un constat
Depuis 2007, la « stigmatisation » – mot de tragédie a été mis à la mode par la gauche – du gouvernement, et plus particulièrement de Nicolas Sarkozy, au travers de campagnes de dénigrement systématique et d’attaques ad hominem proprement fascisantes, ne suffit-elles pas à remplir la presse ordinaire et à occuper le devant de la scène de nos saltimbanques et chers artistes ?
Un souhait
Continuer à soutenir le combat de cette laïcité aujourd’hui de plus en plus ouvertement décriée et accusée par les esprits chagrins d’être la proie d’extrémistes.
Avec mes compliments et mes remerciements pour votre ténacité.
E. D, un « extrémiste »
C’est le printemps !
C’est le printemps et j’hésite sur le nom du nouveau vent qui souffle en France.
Est-ce le vent des absentéistes ou des populistes qui prédomine ? Les deux
mon général ! Et ce ne sont pas des vents contraires.
Ca va changer quoi, pour toi, pour moi, pour nous ?
Euh ben rien …. hélas ! Car nous ne sommes pas écoutés.
Je ne parle pas du vent radio-actif, ça c’est un autre problème … à subir.
Marseille deuxième ville de France et comme le disaient des humoristes
il y a déjà quelques années « première ville arabe traversée par le Paris-Dakar » .
Marseille donc :
Le Front National y est présent au second tour dans tous les cantons en obtenant
plus de 30 % des voix.
Dans le département des Bouches du Rhône le FN y sera présent dans 26 des
29 cantons renouvelables.
D’une manière plus générale le message français est clair non ? Nous voulons une
immigration maitrisée et au delà : une intégration de ces immigrés !
S’intégrer dans le pays d’accueil c’est se fondre dans la masse, adopter sa culture
ses us et ses coutumes, ses lois, sa langue. Ce n’est pas imposer les vôtres ni encore
moins abuser du système social (en faillite). Il est hors de question de rebaptiser
le village de de Gaulle Colombey-les-deux-églises en : Colombey-les-deux-mosquées !
Petit rappel : depuis 1789 nous nous sommes courageusement débarrassés de la
monarchie au profit d’une république démocratique laïque.
Le peuple est souverain.
Messieurs les élus, élus grâce et par le peuple souverain, si vous ne tenez pas
compte de la volonté populaire démocratique, tôt ou tard vous allez prendre du bâton.
Faut-il vous refaire un rappel de piqure (genre mai 68) pour que vous fassiez ce que veut
le peuple ? De grâce Messieurs les élus, arrêtez de parler et agissez concrètement avant
qu’il ne soit trop tard ou … partez avant que le peuple ne vous botte les fesses !
Jean-François
 le celte immigré et intégré dans le Var a voté FN
Encouragements
Chers amis de Riposte Laique,
Je suis avec toujours autant d’attention votre combat et j’applaudi la détermination avec laquelle vous travaillez inlassablement pour alerter nos compatriotes sur les dangers de l’islamisme galopant.
Mon oncle qui vit en allemagne, et qui est très attentif également à ce phénomène d’envahissement me fait suivre une courte vidéo de la chaine CBN News qui semble montrer aue même à l’étranger on s’inquiète des pratiques de cet islam fanatique
voici le lien si cela peut vous intéresser : http://downloads.cbn.com/cbnnewsplayer/cbnplayer.swf?aid=17933
A très bientôt,
D. H.

image_pdf
0
0