Sélection de quelques réactions

Simon Blumental
J’ai connu Simon Blumenthal dans les années 1964-1968, alors qu’il tenait (à bout de bras » son imprimerie-librairie rue Geoffroy Saint-Hilaire à Paris, et que responsable du Groupe des étudiants d’histoire (UNEF) de la Sorbonne, je maquettais et faisais imprimer chez lui notre bulletin. Je ne l’ai pas revu depuis… Mais j’ai toujours gardé le souvenir du quelqu’un de bien, d’un honnête homme, avec qui, jeune étudiant, j’avais eu des discussions aussi captivantes qu’éclairantes.
Christian Berger
Merci, frère, de ton bel hommage à Simon
La dernière fois que je l’ai vu, c’était au cimetière de Bagneux, à l’enterrement d’un autre cousin. Il était allé se renseigner sur la tombe qu’il occuperait à sa mort. Nous nous sommes cotoyés plus de soixante ans et il m’a fait l’honneur de reprendre plusieurs de mes textes dans algérie ensemble. Chacun de nos échanges était marqué par la droiture, la franchise, et la gaieté.
Diaf m’a dit plusieurs fois l’estime qu’il lui portait, preuve s’il en
était besoin que la fraternité de combat entre laics d’origine juive et
ou musulmane. Son courage pendant les années noires du combat pour
l’indépendance algérienne m’a ébloui. C’est un frère d’une grande
noblesse qui nous quitte. Pleurons et continuons le combat.
Paului
Mise en danger de certains signataires
Hello,
Avez-vous conscience de mettre les signataires en danger en publiant
cette liste?
http://www.ripostelaique.com/
En particulier les mamans aux noms à consonnance « orientale » qui feront
l’objet de recherches assidues.
Cordialement.
Henri-Pierre Mathieu
Cher Henri-Pierre,
Nous ne mettons pas en danger les signataires de cette pétition, ils assument eux-mêmes, en signant ce texte, leur résistance et leur refus d’un fascisme politico-religieux. Ils sont compris que plus nous serions nombreux à signer des textes, à manifester publiquement, sans peur, notre refus d’un modèle totalitaire, plus il sera difficile de menacer et d’agresser les démocrates qui refusent la barbarie.
Cordialement,
Cyrano
Les catholiques sur la Seine, le vendredi 14 août
Bonjour à vous,
Que pensez-vous de la manifestation des catholiques sur la Seine le vendredi 14 août : avec statue de la Vierge en proue, prières avec haut-parleurs, chants, bougies, etc. ?
Il y a eu environ une dizaine de bateaux-mouches qui tournaient en boucle pendant 1/2 heure.
Moi, cela me fait froid dans le dos lorsque que je constate que ce genre de procession est acceptée, sans broncher, au fil du temps.
Il y a quelques années, ça a commencé par des affichages imposants sur les églises, ensuite des autorisations sur la voie publique, puis maintenant sur le fleuve (à la vue des personnes qui pique-niquent gentiment sur les ponts et les quais, des touristes…).
Si ce n’est pas du prosélytisme caractérisé ça y ressemble fortement.
Qu’aurait-on entendu si c’était des bouddhistes, des musulmans, des évangélistes, etc. ?
A surveiller de près;
Hélène Gonin
Je trouve effectivement cela insupportable, et je partage votre indignation.
Mais ne voyez-vous pas la paille, sans voir la poutre ?
Avez-vous déjà vu le spectacle de la rue Myrah, dans le 19e, le vendredi ?
Je vous promets qu’aussi insupportable que soit le spectacle des cathos, c’est de la rigolade à côté de ce que vous verrez.
Bien à vous,
Cyrano
L’islam ne nous apporte rien de bien
Je réagit à l’article intitulé, au nom de quoi devrais je traiter à égalité islam et christinianisme et voudrais y ajouter ces quelques commentaires:
Dans toute forme de société, lorsqu’un nouveau venu arrive, il y a un temps d’observation, il ne lui est pas « tout donné d’un coup » , et il n’est pas traité a l’équivalence des autres, tant qu’il n’a pas démontré ses qualités…
Le principe de précaution a même été inscrit dans la constitution française …
Hors dès qu’il s’agit d’islam, et malgré l’épouvantable image ( o combien justifiée ) de l’islam et de son comportement oppressif partout sur la planète , et par je ne sais quelle aberration mentale, celui ci est mis sur pied d’égalité – et en fait même favorisé … pour « rattraper » son retard peut être – que les autres cultes, qui ont démontré au fil du temps leur intégration et coexistence pacifique dans un pays laique et regles laiques… ce qui n’est absolument pas le cas de l’islam qui combat systématiquement toutes les valeurs de la république, de la liberté de pensée, de création, de critique, de choix et de la liberté des femmes … En fait une photographie en pur négatif de nos progrès et de nos valeurs:
Nous aimons la liberté de penser, ils la chassent partout, nous progressons par la raison, la critique, la remise en cause des valeurs et croyances à la lumière des sciences, ils refusent toute forme de critique, remise en cause, raison… et tuent ceux qui s’y essaient , et c’est pour cela qu’ils stagnent dans un moyen age mental des plus dangereux
nous avons sortis la religion du pouvoir , ils veulent l’imposer de toutes les manières possibles et nous renvoyer vers l’inquisition. Toutes les sociétés musulmanes sont fascistes et stagnantes, pratiquent la police religieuse à outrance (belle religion qui a besoin d’une police pour se maintenir) et plus elles le sont plus elles sont en route vers le moyen age. Nous protégeons et essayons d’éduquer nos enfants, ils en fabriquent le plus possible (il n’ont cure des problèmes de surpopulation et de nourriture), les fanatisent, et vont jusqu’à les envoyer à la mort ou tuent leurs filles si elles ont le malheur de penser
Nous pouvons faire une liste longue de ce qui nous oppose, ce sont des choix purs et simples de civilisation face à la barbarerie ( il n’y a aucune équivalence)…
Alors au nom de quel multiculturalisme devrions nous ouvrir largement la voie au fascisme de l’islam, de ses fatwas à mourrir de rire ( vu leur stupidité arriérée) si elles n’étaient pas chargées de menaces de mort et ce sur notre propre sol… fascisme pourtant évident, visible, et présent de manière ouverte et ostentatoire jusque dans nos banlieues.. (A ce stade pourquoi ne pas accueillir nos frères coupeurs de tête et autres cannibales, dont la « culture » vaut donc la notre , et qui peuvent, par respect de leur culture, comme les musulmans, tuer, avec justification, ou parce que « offensés » par nos moeurs chez nous (même pas chez eux) ce qui ne leur convient pas ou est appetissant, c’est selon) ..
Veut on absolumnent ignorer l’immense différentiel de progrès dans tous les domaines humains, culturels, scientifiques et considérer à équivalence, l’arc et la fleche, ou la chameau et les hurlements islamiques, la croyance que la terre est plate, avec la physique nucléaire, la génétique, la cosmogonie, les telecoms, les sondes spatiales, les jets, la musique, les arts, la médecine, la sociologie, la neurologie, l’informatique, les immenses progrès culturels, humanistes, conceptuels, sociaux, la somme de créations artistiques et les millions de progrès tous sans exception issus de l’occident et depuis peu de l’asie non musulmane ( l’islam n’ayant pas besoin de penser, puisqu’il ne fait que prier et menacer)…. et saborder tout cela au nom d’un muticulturalisme sans fondement, un relativisme stupide et une haine de soi et de sa civilisation ?
L’islam ne nous apporte rien, si ce n’est chaos, destruction, haine, régression, menaces de mort, ignorance, fanatisme, meurtres, destruction sociale, mais nos gouvernants lui offre aide sociale, étouffement de crimes, etouffement de critiques, mosquées, terrains, écoles de lavage de cerveau et le tout avec la tete sur le billaud …. ( en s’excusant en plus… ) .. aux mêmes causes , les mêmes effets, la ou l’islam passe, l’ordre, la raison, la liberté … (liste longue) trépassent … nos gouvernant espèrent ils une exception à cette simple évidence que l’on peu constater sans le moindre démenti partout, d’Oslo à Camberra, de Pékin à New York, de Bali au Nigeria … de téhéran à Kaboul et Paris?
Nos politiques nourrissent ainsi le pire des ennemis, car il faut qualifier les choses par leur vrai nom, en notre propre sein et à avec notre propre argent, un ennemi qui lui n’a aucun état d’ame et qui fait (nous le voyons partout) et fera tout pour détruire le socle de nos progrès, de nos libertés et de notre civilisation….
Alors peut etre que cette réflexion atteindra les cervelles fermées aveugles et sourdes des politiques, des biens pensants et des journalistes qui assurément ne se sont pas faits cette simple réflexion… quid du principe de précaution? et continuent à encenser, protéger, excuser et même se réjouir (comme ces derniers jours à propos du ramadan, coutume absurde, mauvaise pour la santé, et surtout oppressive, car devenant quasi obligatoire pour toute personne d’origine musulmane, sous peine de menaces) et ouvrir grandes les portes à la pire idéologie obscurantiste et criminelle de ces dernières 1000 années…
Bien a vous…
Jack Lucent
L’histoire est vite oubliée !
Gauchistes, Trotskistes de toutes obédiences, sociaux-démocrates et chrétiens bien pensants, Bobos et Bling-bling, ouvrez les yeux et les oreilles.
La politique de l’autruche, comme celle des Munichois de 1938, est une trahison de l’esprit républicain.
Le fascisme rouge a remplacé le fascisme noir, mais à présent c’est le fascisme vert qui menace de plus en plus nos sociétés démocratiques.
Sortez de vos Bunkers idéologiques, libérez-vous de vos complexes culpabilisateurs, de votre angélisme irresponsable.
L’islamisme est le cheval de Troie de tous les monothéismes liberticides, il permet (sous couvert d’antiracisme facile) le retour du cléricalisme, de l’obscurantisme, du créationnisme, de la pulsion de mort.
Salut et fraternité.
Simon Garrigue
Contre le voile, et contre Schweitzer
Chers amis,
Je me réjouis de cette pétition contre le voile que je signe des deux mains. A mon tout petit niveau, je lutte aussi contre le voile par exemple (ici) ou (ici) ou bien (là), mais aussi contre l’ineffable Louis Schweitzer président de la halde (ici).
Continuez ça fait de bien de vous lire.
http://gillinoui.blogspot.com/2009/04/discrimination.html
GILLINOUI
Thierry Jonquet
Salut à Pierre Cassen
Je suis triste de la mort de thierry jonquet comme lui, j’habite le quartier de belleville, à paris je n’ai pas eu la chance de faire sa connaissance mais je salue sa lucidité et son courage (servis par son talent d’écrivain) devant la lente érosion du « vivre ensemble » qui était la marque de notre quartier, érosion due à l’emprise croissante de l’islam(isme).
Je pense qu’il aurait goûté le sel de la réponse qui m’a été faite récemment par un individu que je voyais depuis de nombreuses semaines faire la quête sur le marché de belleville pour financer la construction d’une mosquée… à bagnolet (Seine-Saint-Denis.
Je lui ai fait remarquer que la mosquée en question étant destinée à bagnolet, il était dans l’illégalité en faisant sa quête à paris. Puis, comme je lui demande pourquoi il ne se résoud pas à demander aux musulmans de bagnolet de financer eux-mêmes leur mosquée, il me répond : Oui, mais ils ne sont pas assez nombreux !
C’est beau comme l’antique. On peut naïvement, en bon cartésien et en laïque indécrottable se demander : pourquoi à toute force un bâtiment de culte là où il n’y a pas de pratique religieuse suffisante ?
On peut également remarquer 2 choses :
– il n’a pas dit « nous ne sommes pas assez nombreux » mais « ils ne sont pas assez nombreux ». On peut donc supposer que cet individu n’est même pas un citoyen de bagnolet, ce qui accrédite parmi tant d’autres indices le soupçon concernant une entreprise délibérée consistant à couvrir la France de mosquées au mépris de la réalité des pratiques religieuses… et des lois;
– voilà un effet pervers des textes fondateurs du CFCM, qui mesurent l’influence des différents courants de l’islam(isme) en France (et non pas « de France », tant que les mots auront un sens) selon la superficie occupée par leurs lieux de culte, critère plutôt surréaliste.
Jean-Pierre Jérémie
J’attendais votre reprise
Je reçois régulièrement une lettre d’informations d’une agence de voyage sérieuse dans ses prestations.
Dans leur dernière lettre il ya à une information sur la Turquie qui m’a quelque peu alerté.
Voici ce que je leur ai écrit :
«  »je reçois régulièrement votre lettre et vous en remercie.
Toutefois j’ai été un peu surpris par votre présentation de « la Turquie en France »
ci-dessous copie du texte :
La saison de la Turquie en France
Après quelques incertitudes liées aux débats relatifs au processus d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne, la Saison de la Turquie en France programmée depuis 2006 a été lancée par Frédéric Mitterrand, le nouveau ministre de la Culture, qui s’est félicité que les Français aient l’occasion de découvrir « la Turquie nouvelle et sa saisissante diversité. »
Plus de quatre cents événements – expositions, concerts, conférences, …
A vous lire on a l’impression qu’à quelques détails près (quelques incertitudes) l’adhésion de la Turquie à l’UE va de soi…
Même si je suis tenté par visiter la Turquie, il serait bon et sérieux qu’elle soit pleinement et entièrement laïque avant d’être intégrée.
Il s’agit de laïcité telle que conçue par la France en 1905, non revue et corrigée par les tenants d’un communautarisme anti-républicain (bien que là il faille aussi balayer devant notre porte)
Ceci étant dit, croyez bien que j’apprécie votre lettre.
salutations » »
Revenons à Riposte laïque :
J’ai lu « les dessous du voile » :
très intéressant, très engagé, très documenté !
Lettre RL 96 : « newsletter » par « lettre électronique »…si vous aviez continué à l’appeler « newsletter » cela m’aurait choqué…il faudrait que vous changiez sur Internet (newsletter/inscription/désinscription)
A ce sujet (les dessous du voile, page 352, le mot laïcité serait intraduisible…) j’ai déjà été confronté au fait de ne pas pouvoir traduire une locution dans une autre langue (bien sûr, en anglais)
dans ce cas je suis convaincu qu’il ne faut pas chercher à traduire, mais qu’il faut au contraire garder le mot ou la locution et exporter le concept. C’est la seule façon d’en garder l’essence et de rendre la portée universelle (pour reprendre les termes du livre)
Soutuc
A Brigitte Bré Bayle, qui a interpellé une militante voilée
Bonsoir madame,
Ce qui m’ennuie le plus dans votre histoire, c’est que vous avez parlé
avec cette femme, que manifestement les personnes qui vous entouraient ont entendu l’objet de votre conversation et que personne ne se soit joint à vous pour intervenir aussi et dire que ce voile n’avait pas sa place dans cette manifestation ni ailleurs en France.
Nous avons tout toléré jusqu’à présent, nous pensions que quelques
petits accomodements pourraient montrer à ces musulmans que nous
n’étions pas contre eux mais de petits accomodements en petits
accomodements, nous en arrivons aujourd’hui à ce qu’une population de
plus en plus grande nous impose ses pratiques.
>
Il y a une dizaine d’années, j’ai fait le tour des supermarchés de ma
ville et ai demandé à voir les chefs des rayons vêtements pour enfants.
Je leur ai demandé s’il avaient conscience que les vêtements des filles
étaient très mignons jusqu’à 5 ou 6 ans mais qu’après, on trouvait
difficilement des robes pour les petites filles, qu’il n’y avait plus que
des pantalons assortis d’un joli triangle de tissu à porter sur la tête.
C’était le début de l’habitude qu’on allait donner aux filles de se
cacher et de se voiler.
Je souhaiterais que la prise de position de tous ceux qui sont conscients
du problème ne soit pas que sur des forums et qu’il y ait une véritable
pétition à transmettre au Président de la République.
Cécile HUON
C’est décidé, Je me convertit donc à l’islam…>
Car grâce à l’islam, je peux battre ma femme, l’enfermer, la violer
( y a même des lois pour ça chez les talibans entre autres) exciser mes
filles, les enfermer, voire les tuer si elles n’obéissent pas, je peux
violer , vitrioler, bruler caillasser toute femme qui ne m’obéis pas ou
n’apllique pas mes règles (que j’invente au fur et à mesure de mes
délires.. sous forme de fatwas)
Je peux menacer et tuer n’importe qui qui ne pense pas comme moi, je
peux mentir, je peux refuser et interdire toute forme de culture et de
science qui ne me convient pas ou conteste mes délires, user de la force,
me poser en victime et en offensé à la moindre critique, je peux hurler
à la mort des autres (sans être inquiété, ce sont les autres qui le
seront), je peux interdire toute nourriture qui ne convient pas à mes
délires, je peux exploser des avions, des voitures, des trains…des
enfants.. des femmes…
et l’on continuera à me caresser dans le sens du poil de ma barbe, à
considérer mes croyances comme légitimes ( et fondées, sérieuses et
respectables) meme si elles sont les plus absurdes et abruties au monde, et l’on me fera cadeau et construira des lieux de culte et
d’endoctrinement, etc..
Oui je peux comporter en parfaite ordure, en parfait salaud, en parfait
crétin, même en parfait assassin, sans que un seul politique ou
journaliste ne m’en fasse directement reproche ( je suis par définition
victime, offensée, etc)… ou en atténue les conséquences en m’excusant
par avance …
Quelle belle position que celle de l’islam…je n’ai pas besoin de
penser, inventer, travailler, juste menacer, bruler , saccager… et tout
me tombe dans la main … demain je me convertit et je commence par
m’exercer sur les femmes…
Luxide
Et si on vivait tout nu ?
Pour lutter contre les pudibonderies ambiantes et bien pensantes autrement que par des protestations « contre «, je propose de passer à l’action « pour ».
Pour que cessent ses dissimulations de la nature humaine normale et les répressions contre nos corps, demandons le droit de vivre nus publiquement, sans voile ni vêtement lorsque les éléments nous le permettent ou que notre fantaisie nous y incite. Il y aura alors une véritable liberté d’ »être ». Alors, si des citoyens et des citoyennes ont le droit de vivre nu€)s et de se promener ainsi en ville, les quelques 300 adeptes de la burqua pourront toujours crever de chaleur sans que cela dérange personne ` !!
A quand une manif pour le droit de vivre nus/nues et le refus des enfermements corporels ?
Lucile Hanouz
Afghanistan
Bonsoir
Je vous suis un abonné à votre bulletin que je lis et transmets à des amis qui partagent vos idées et vos combats
Je vous ai envoyé ce soir un lien vers un article dans le New york Times de ce jour (le 17août) qui parle d’une loi que le président Karzai a signé en Afghanistan qui donne le droit aux époux Shiites d’affamer (oui, affamer) leurs épouses qui ne répondraient pas à leurs besoins d’épanchements sexuels et de plus cette loi interdit aux épouses de quitter leur domicile, sauf en cas de force majeure, sans l’accord de leurs époux.
Devant le tollé que cette loi a soulevé, le président Karzai aurait fait savoir qu’il va revoir la situation… après les élections.
Il l’a signée pour obtenir les bonnes grâces des Shiites Afghans..quelle honte…
et on parle d’Islam « conservateur »? il faudrait dire « rétrograde », « tortionnaire »…
On reste sans voix devant ce machisme sans vergogne, cette volonté de domination des hommes sur les femmes dans le monde musulman…et d’aucuns rêvent de charia en France???
Où va le monde devant tant d’obscurantisme?
Enfin, l’indignation ne sert à rien, il faut combattre et encore combattre cette bete ignoble que l’on veut nous faire croire comme une religion révélée et immuable…
Quel gâchis
Bonsoir et encore une fois, merci pour votre combat
David H.
Burkini et provocation
Les musulmans ont commencé la conquête de l’europe depuis les années 70 et comme le disait Boumedienne « nous allons conquérir l’europe avec le ventre de nos femmes ». C’est en train de se faire apparemment et le fameux taux de fécondité des femmes françaises dont se félicitent nos hommes politiques n’est en réalité que le taux énorme de fécondité des femmes arabes et africaines qui vivent en france et sont françaises par naissance ou naturalisation.
L’islam et les musulmans sont intolérants et il suffit de voir les
persécutions dont sont victimes les minuscules communautés chrétiennes d’Irak, de Turquie, d’Egypte et du Liban.
Le burkini n’est qu’une provocation supplémentaire pour tester nos
limites. Nous n’avons pas à nous adapter à leur culture c’est à eux de
s’adapter à la nôtre ou de partir. Je ne suis pas du tout optimiste sur le devenir de la france, et je crains une guerre civile comme en Irlande et au Liban.
Gautier
Un psycho-neuro-physiologiste sera-t-il interrogé par la mission parlementaire ?
Les musulmanes de chez nous, quoi qu’elles en disent, portent-elles la
burka (et même le voile islamique) « en toute liberté » ou sont-elles
contraintes de se soumettre au coran, aux traditions et au pouvoir
patriarcal fondamentalistes ?
Ont-elles eu réellement la possibilité de changer de religion, ou de
choisir le déisme, ou l’incroyance, ou l’agnosticisme, ou
l’athéisme, conformément à l’article 18 de la Déclaration
Universelle des Droits Humains de 1948 ? : « Toute personne a droit à la
liberté de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de
changer de religion ou de conviction ’(…) ». Il est évident que non.
Les observations psycho-neuro-physio-génético-éducatives tendent à
relativiser la part de liberté individuelle et à confirmer que la
liberté de croire ou de ne pas croire est souvent compromise, à des
degrés divers, par l’imprégnation de l’éducation religieuse
familiale, forcément affective puisque fondée sur l’exemple et la
confiance envers les parents, puis confortée par l’influence d’un
milieu culturel unilatéral excluant toute alternative laïque non
aliénante.
En l’absence d’éducation religieuse, la foi n’apparaît pas, et la
religiosité à l’âge adulte en dépend, comme l’avait constaté
déjà en 1966, le psychologue-chanoine Antoine VERGOTE. La soumission à un dieu et à des textes « sacrés », imposée dès l’enfance, est commune
aux trois religions monothéistes, mais elle est hélas totale dans
l’islam. L’alternative de l’autonomie et de la responsabilité
individuelle proposée par l’humanisme laïque est totalement occultée et
l’apostasie punie de mort…
Par ailleurs, des neurophysiologistes ont constaté que chez le petit
enfant, le cerveau émotionnel (les amygdales) est déjà capable, dès
l’âge de 2 ou 3 ans, de stocker des souvenirs inconscients (donc
notamment ceux des prières, des cérémonies, des comportements religieux des parents. Ces « traces » neuronales sont indélébiles … L’ IRM fonctionnelle confirme que le cortex préfrontal et donc aussi bien
l’esprit critique que le libre arbitre ultérieurs s’en trouvent «
anesthésiés » à des degrés divers, indépendamment de
l’intelligence et de l’intellect, du moins dès qu’il est question
de religion.
Dans le but de réduire les inégalités socioculturelles, l’école –
enfin devenue pluraliste – devrait dès lors compenser l’influence des
parents, certes légitime et constitutionnelle mais unilatérale, par une
DOUBLE information minimale, objective et non prosélyte : d’une part,
au cours d’histoire, sur le « fait religieux » ET d’autre part, sur
le « fait laïque ».
Le choix des convictions philosophiques OU religieuses deviendrait ainsi
plus effectif que théorique et symbolique …Cela permettrait enfin
d’améliorer l’adaptation des jeunes à l’actuelle pluralité des
cultures et des convictions et de tendre ainsi vers un meilleur « vivre
ensemble » et vers une citoyenneté harmonieuse.
Michel THYS, libre-penseur, à Waterloo.
http://michel.thys.over-blog.org
Laissez un peu tomber les musulmans, svp !
Puis-je vous poser une question ????
ça change quoi à votre vie que des femmes portent le voile ou la burqua ?? est-ce votre mère ?? non ?? bon ben alors…
SVP laissez les musulmans tranquil parlez d’un sujet qui s’inscrit dans vos compétences et arretez de stigmatiser l’Islam alors que vous ne le connaissez même pas !! l’Islam situe la femme sur un pied d’estale , le voile est quelque chose de respectueux qui renvoie la beauté et la sagesse d’une femme , c’est une soumission mais envers Dieu uniquement , les soeurs chrètiennes aussi portent le voile à ce qui parait…
« l’opression des femmes » mais de quoi parlez-vous à cause d’un bou de tissu ??? ce ne sont pas les musulmans qui battent leurs femmes ceux qui les battent cela relève d’un problème PERSONNEL ou TRADITIONNEL mais pas religieux! si vous voulez les traquer ouvrez une brigade speciale mais ne balancez pas des détritus auditifs et visuels sur une communauté toute entière!
car pour vous qu’est-ce la liberté des femmes ? c’est vos films porno c’est ça vos femmes libres rabaissé à des objets sexuels et à des chiennes ,
et regardez vos victimes de violences conjugales qui meurt tout les jours je ne pensent pas qu’elles portent le voile integral
celle qui portent la burqua ou le voile font ce qu’elles veulent tel que les gothik , les fashion , les femmes déhambulant leur fessier….personnellement elles font ce qu’elles veulent une femme toute nue me choquera plus qu’une femme voilée intégralement.. mais malheureusement le voile n’est pas un buisiness…
Simplement respectons nous et trouvons la chose qui nous réunissent et non qui nous divisent… et ne confondez pas religion et tradition et à partir de là vous comprendrez beaucoups de chose en l’Islam.
Nacim Sahh
Vous ne risquez pas de rameuter grand monde !
Bonjour,
J’ai parcouru brièvement votre site web, et une question me brûle les doigts:
La défense de la laïcité est-elle pour vous cantonnée à la lutte contre l’islam, cette « religion […] à l’opposé de la Raison, de la Démocratie, de la Laïcité, des Droits de l’Humain » ?
Votre raisonnement est tellement binaire et simpliste que fort heureusement je ne pense pas que vous puissiez un jour rameuter de nombreux partisans.
Laetitia Charrier
Nous considérons effectivement que l’islam est aujourd’hui le fer de lance de l’offensive des Eglises contre la laïcité, et le principal danger pour les valeurs démocratiques, la laïcité et le droit des femmes.
Cela ne nous empêche nullement de pointer le Vatican (voir notre photo, sur le site), ou d’autres religions, mais l’essentiel de nos articles sont contre l’offensive islamique.
Si vous ouvriez les yeux, vous comprendriez que c’est le combat essentiel si on se prétend laïque, et je vais vous inquiéter : la majorité du peuple français pense comme nous.
Bien à vous,
Cyrano
Réponse à Brigitte Bré Bayle : l’islam – ici et maintenant – est la négation de notre histoire…>
Car il vient chez nous – ou plus largement en Europe – combattre les
principes fondateurs de nos démocraties, issus de ce que l’occident a
construit si longuement depuis trois millénaires de plus sophistiqué et
raffiné ès notre civilisation commune.
Bien que polymorphe, on connaît ses principaux courants, le sunnisme et
le chiisme en négligeant le reste, bien qu’ayant ses hérétiques dont
par exemple les druzes, l’essence de l’islam reste intrinsèquement
totalitaire, dans le fond comme dans la forme.
Les musulmans modérés restent silencieux et je les assimilerais
volontiers à d’opportunistes girouettes qui attendent le vent le plus
fort car ils se rangeront à l’opinion du plus fort. L’oppression
théocratique est leur régime culturel ancestral et il va être difficile
pour eux d’y renoncer.
Devenir libre demande l’effort supplémentaire à la conquête de la
liberté de se concevoir durablement responsable.
Votre article, Madame, m’a aussitôt remis en mémoire notre Olympe de
Gouges nationale. Je crois que c’est par l’émancipation des femmes
musulmanes que l’islamisme sera éradiqué : quand on a goûté à la
liberté et à la démocratie – nous sommes encore jusque contraire
démontré un pays libre et démocratique – on ne s’en laisse plus si
facilement conter et imposer par ce qui n’est banalement qu’une tyrannie – entre autres sexiste – parmi tant d’autres, passées, présentes ou à venir.
Cependant ce n’est nullement là une raison d’attendre en spectateur
passif : il faut contribuer à cette lutte qui est commune, celle qui doit
promouvoir l’universalité des droits de l’homme, seule maladie contagieuse dont on se doit d’espérer la pandémie.
Comme l’a postulé A. Bidar, il reste aux musulmans à se trouver leurs
philosophes des lumières. Voire peut-être au préalable un Luther pour
déverrouiller leurs multiples carcans.
Michel Guerlinger
Je n’irai plus en vacances à la Grande MotteBonjour
Je reviens de vacances et suis heureuse de retrouver grâce à votre rubrique, des gens civilisés…
Car en effet, désireuse de prendre des vacances pour me relaxer et me soustraire aux bruits incessants perpétrés par les musiques orientales des voisins de plus en plus musulmans !!!
c’était sans compter que si beaucoup ne sont pas partis en vacances à cause de la crise, ce n’est pas le cas de ces derniers…
Il est vrai que j’observe une dégradation depuis 3 ans à la Grande Motte, mais cette fois-ci, c’est trop ! le resto-rapide le plus en vue est sur la jetée, et l’on peut y « admirer » le personnel de cuisine officier avec un voile sur la tête… Nous avons dû subir la musique orientale tous les soirs à tue-tête jusqu’à plus de minuit, car étrangement, le son de la musique orientale est poussé bien plus fort que les autres et personne ne réagit, forcément, l’environnement lui-même a changé, les français fuient et laissent la place, de même nous n’y retournerons plus ! Payer une location pour se retrouver à Vénissieux sur Mer, c’était pas la peine on a tout ce qu’il faut à côté…
De retour à Villeurbanne, paraît qu’ils préparent le ramadan et il semble normal qu’on supporte encore et toujours, malgré la chaleur donc fenêtres ouvertes, les musiques danses et « youyou » incessants, tous les soirs jusqu’à point d’heure, et personne ne dit rien… normal ! c’est ça la france…
Véronique Guillaud
Le voile et la burqa, ce n’est pas pareil
Je regrette que vous avez mis le voile et la burqa dans le même sac, je trouve une différence énorme entre les deux.
Je dirais que dans notre société, les citoyens doivent être reconnaissables et indentifiables. La burqa bafoue ce principe.
Elle est aussi mauvaise pour la santé et effectivement une forme de répression non seulement de la femme mais de la corporalité de la personne humaine.
Salutations,
Laetitia van Haren
Chère Laetitia,
Le voile ne permet pas toujours d’identifier la personne, mais vous avez raison, il y a une différence de centimètres.
Par contre, au niveau de la symbolique, c’est la même chose, c’est le message de notre pétition, voiles et burqas sont les uniformes de l’offensive de l’islam contre les valeurs démocratiques et républicaines, dont l’égalité des sexes.
Cordialement,
Cyrano

image_pdf
0
0