Sélection de quelques réactions

Superbe éditorial 107, Cyrano !
J’admire la tonicité de RL qui cent fois sur le métier… fait face et répond avec talent à la pleûtrerie-collabo, la mauvaise foi, aux menaces et aux injures.
Bravo aussi pour ta dynamique de conférencier…
Comment faites-vous pour arriver à garder le moral et le souffle devant l’amoncellement des symptômes ?
MERCI pour ce beau travail, cette formidable dynamique de résistance.
Bises.
Véronique
A Pierre Cassen
Superbe conférence, merci Monsieur.
Christian Levasseur
Superbe édito, clair, précis, intelligent un grand bravo
Une petite observation amicale aussi: « Mme Fourest, comme M. Sifaoui et tous ceux qui ne débattent pas avec nous, mais nous invectivent, ont perdu la partie, c’est pourquoi ils utilisent le dernier stratagème dialectique possible, d’après Schopenhauer : l’insulte. » à mon humble avis, le côté un peu « triomphaliste » n’est pas de mise car Caroline Fourest a réussi à avoir les médias dans sa poche et sa propagande fait mal, d’autant qu’elle est jolie et passe très bien à la télé (connaissant ses inclinations personnelles dont elle ne fait pas mystère, je reste serein quant à l’effet de ses charmes sur moi…)… Je ne suis pas certain qu’ils aient « perdu la partie » même si, en effet, « historiquement », ils ont perdu parce que leur discours va à contre sens de l’histoire…
Gillinoui
La richesse de RL est son audace
Concernant le reproche fait par Mohamed Sifaoui à Cyrano – et/ou autres pseudonymes réguliers de RL,- d’utiliser un nom d’emprunt -, je profite de cet excellent édito de Cyrano pour redire que ce qui est important dans un débat d’idées n’est pas tant la biographie ou la personnalité des débatteurs sur la sellette que le contenu avancé de leurs messages. Ne pas connaître l’orientation politique établie d’un Cyrano ou autres intervenants ne donne que plus de force à leurs éditos et papiers, écarte certains préjugés de partis ou étiquettes ; permettant de se concentrer davantage sur l’idée que sur les modèles catégoriels de la bien-pensance et leurs mannequins… N’en déplaise à Caroline Fourest ou Mohamed Sifaoui, tous deux bons fonctionnaires médiatiques d’une sensibilité partisane dans le sens du poil, dans la mesure où ces intellectuels n’hésitent pas sur leurs jugements hâtifs et diffament sans complexe les différents intervenants de RL sur la base d’un racisme présupposé, d’un populisme ou d’un nationalisme chrétien évoqués, …suprêmes insultes à la mode ! Pas mieux pour Respublica décevant d’avoir ainsi pris parti dans ces querelles intestines inadaptées et injustes. D’ailleurs, l’article de Caroline Brancher était particulièrement mauvais dans sa démonstration avortée…, ainsi que l’ont si bien démontré les différents intervenants ayant défendu RL.
 
Est-ce à dire que devenir un personnage public ou médiatique rendrait la tête lourde au point de juger et étiqueter n’importe comment ? N’est-ce pas ainsi que l’on bride la liberté d’expression ? Au profit de messages pré-mâchés ? N’est-ce pas ainsi que l’on détruit l’esprit critique soumettant la pensée à des catégories, à des réseaux ou à des modèles d’influence ? La richesse de RL — bien que n’en partageant pas tous les points de vue — est son audace authentique, ses anticipations fulgurantes, ses informations et analyses minutieuses, éclectiques, n’empruntant rien à la langue de bois ou au facile chemin uniforme de la pensée médiatique ; pensée dont chacun s’accorde à reconnaître les limites, créant davantage de complexés que de bons résistants. Histoire Histoire…
Chantal Morcrette
Chapeau bas, cher Cyrano, pour l’édito 107
Cher Cyrano,
J’aime beaucoup vos articles, ils sont toujours informatifs et bien écrit. Mais cette fois c’était vraiment plus que extra, c’était génial, vachement bien. Maintenant j’ai le temps de vous le dire. Vous étiez en pleine forme. Je suis juive, c’est pour ça, que je sais gouter votre article. Vous l’avez écrit d’une façon tellement élégante, chapeau bas.
La comparaison des muzz avec des colons c’est absolument génial. C’est comme ça, qu’ils se comportent, pas seulement ici en Europe mais dans le mode entier. J’ai essayé de citer votre article à une conférence à l’université de Stuttgart, une conasse allemande (excusez mon langage s.v.p.) amoureuse des intégristes, a parlé des préjugés médiatiques contre les muzz. J’ai pu posé une question, c’était tout, censure pure, mais tout en me souriant, les bourreaux sont toujours polis. Si vous voulez publier ma lettre, allez-y. Je m’appelle épistémologie dans les blogs, mais j’utilise la forme anglaise normalement.
Je vous souhaite une bonne journée, un grand merci de ma part et grands bisous
Monika
J’assume mon hostilité à l’islam
Cher Camarades et Compagnons laïques.
L’amalgame entre islamophobie et antisémitisme est une lâcheté de journalistes thuriféraires du sensationnel commun, ou un aveuglement coupable.
L’excellent article de Cyrano démontre si besoin était, la différence de nature entre racisme et anti-religion. Dans ce sens, je me sens donc aussi personnellement considéré comme christianophobe, bouddhophobe etc.. Cependant, le terme phobie, s’associe à une maladie psychologique, il ne convient pas. En réalité nous sommes en opposition et donc en résistance envers l’actualité d’une tentative de colonisation . Accuser les opposants à l’islam de phobiques revient à les considérer comme malades. Le sommes-nous ?
Je suis personnellement opposé et hostile à l’Islam, plus encore qu’envers le christianisme (comprenant aussi ses sectes et églises réformées), le judaïsme. Je suis hostile à l’islam car c’est la religion présente qui se propage en faisant appel aux plus vils instincts de l’homme, (comprenez le mâle), qui a une vision totalitaire du monde. Qui plus est, c’est une religion qui pose la discrimination comme structure de l’organisation humaine, tout cela est contraire à mes idées. Je ne me sens pas une âme de Dhimmi. Désolé pour Caroline Fourest et les autres flagorneurs de la pensée unique, qui aveuglés par leur angélisme, ne voient décidemment plus ce qui se joue réellement. J’espère encore qu’ils reviennent rapidement à un peu plus de lucidité.
Jean-Paul Clovis
Le danger de pogrom anti-musulman existe peut-être
Bonjour Cyrano,
Je viens de lire ton éditorial sur Caroline Fourest, que je partage entièrement. Mais dis-moi, cette personne a VRAIMENT été une défenseuse de la laïcité ? Au vu de ton éditorial, on a du mal à le croire !
Ceci étant, je dis que je partage entièrement ton éditorial, sauf sur un point : c’est que Mme Fourest n’a peut-être pas tort quand elle dit que les musulmans européens risquent d’être victimes de pogroms dans un avenir plus ou moins proche. Mais elle a grand tort d’en accuser Riposte Laïque, qui, à mon avis, essaie dans l’ensemble de tirer la sonnette d’alarme pour que la loi reste respectée et que justement, pogrom il n’y ait pas. Un exemple entre mille : l’interdiction de la burqa serait une mesure d’intégration, et non de stigmatisation comme nous le serinent à longueur de journée nos « musulmans modérés ».
Le vrai danger n’est pas dans les avertisseurs comme voudrait nous le faire croire madame Fourest, mais dans ce sur quoi il nous avertissent. Souhaitons que les avertisseurs arrivent avant minuit moins le quart à faire rentrer dans le rang les prieurs de Barbès, les voiles et les burqas et tout le reste. Sans quoi oui, un jour les citoyens excédés par l’inaction de leurs dirigeants sortiront dans la rue, et violemment. On a déjà vu quelques actes de désiquilibrés, comme cet allemand qui a poignardé une femme voilé en plein tribunal cet été. Il n’est pas question d’approuver ce genre d’actes, mais qui a dit que l’être humain, en temps de crise, était équilibré ? Veut-on absolument que cet acte isolé devienne monnaie courante ? En un mot, veut-on arriver à la guerre civile ? Croit-on que l’homo occidentalis soit si civilisé qu’il ne soit pas capable un jour de prendre les armes ? J’espère que je ne vivrais pas pour voir ça, mais à moi, ça ne me paraît pas du tout invraisemblable.
Si Caroline Fourest tenait compte des avertisseurs, qui sont légion en dehors de ce qui est publié dans Riposte Laïque, elle ne retournerait pas ainsi sa veste, et réclamerait l’encadrement de l’islam par la loi (il se trouve qu’on en a déjà une assez bonne : celle de 1905) et de façon pacifique, avant que ça se règle par la force des baïonnettes… Et si elle trouve qu’on est trop « nazis » à Riposte Laïque, qu’elle aille interviewer ces bourgeois de gauche de Molenbeek dont parle un lecteur, ou qu’elle aille visiter des sites autrement plus musclés et inquiétants que RL, comme Gates of Vienna ou Fjordman’s blog.
A mon avis, la graine de la violence extrême est déjà semée en Europe. Il faudrait que quelqu’un agisse vite pour qu’elle ne germe pas.
Pour quand sont prévues les prochaines élections en Hollande ? Je ne vois que ça qui pourrait arrêter le processus avant que tout n’explose, au point où on en est.
Amitiés.
Vincent Maunoury
Mettons les pendules à l’heure
Boff…L’accusation de nazisme est tellement galvaudée, ça ne fait même plus rire…Allez donc sur le site Barack Obama = Hitler : vous y verrez qu’Obama est bien un nazi, puisqu’il a un chien, et qu’Hitler en avait un aussi. (Ca me rappelle aussi que les psychanalistes rejettent comme nazis ceux qui mettent en doute la psychanalise…Evidemment, il est tellement facile de les traiter de charlatans et d’illuminés…)
Le problème, c’est qu’on est des gentils : dans « leurs » pays, on couperait moins de cheveux en quatre, et davantages de têtes…Vous voyez, même laïcs, même athées, c’est le judéo-christianisme qui nous bouffe tous…A la philosophie droit-de-l’hommiste jusqu’au-boutiste, il y a une réponse, et une seule : une bonne paire de tartes dans la gueule. Nous sommes chez nous, avec NOTRE culture et NOTRE mode de vie : on s’y plie, ou on se tire. Comme c’est partout ailleurs, spécialement, chez « eux ». Quant à la « France multi-culturelle », c’est juste parce que nous avons abdiqué nos valeurs, notamment à travers le naufrage de l’éducation, que les « valeurs » des autres peuvent venir tant nous pomper l’air

Christian Azaïs
Bertillon
Chers amis
Ne confondons pas antisémitisme avec antisionisme.
L’antisémitisme est né en France avec l’Affaire Dreyfus, n »oublions pas qu’Alphonse Bertillon le célèbre médecin anthropologue a été l’expert en écriture lors du procès Dreyfus.
Bertillon a toujours dit que le fameux bordereau était de la main de Dreyfus, ce qui était faux
Il est scandaleux que Bertillon soit encensé et qu’il a sa rue dans de nombreuses villes dont Paris.
Cordialement
Elie Volf
Bravo pour cet édito si justifié
Tellement justifié qu’en février dernier, j’avais écrit pour le lui dire, au Président de la République.
Car, comme d’autres, il avait proféré cette obscénité.
Vous trouverez en pièce-jointe le message limité à 2000 caractères, posté sur le site de la présidence de la république,
et la réponse courtoise, mais forcément « langue de bois », des services de la présidence.
Avec mes engouragements, amicales salutations.
HC DAHAN
A quand la disparition d’Astérix (parce que… gaulois, donc souchien)?
Petite interview d’Uderzo qui pointe le sort fait à la création et à l’humour par le politiquement correct :
L’esprit d’insolence d’Astérix durant la période Uderzo et Goscinny est-il encore envisageable aujourd’hui ? Les gentilles blagues sur les étrangers, l’accent de Baba, le pirate noir…
Evidemment non ! Le politiquement correct soumet à rude épreuve ma créativité aujourd’hui, me bride dans mes scénarios. J’aurais rêvé de faire voyager nos Gaulois en Afrique noire. Mais je sais qu’immanquablement viendraient les accusations de racisme. Quand j’étais gamin, Hachette avait publié un album intitulé Mickey l’Africain. Ce serait impensable aujourd’hui. Qu’on voit seulement ce qui est arrivé récemment à Tintin au Congo ! Je ne suis pas certain que René aurait pu se permettre ce bon mot qui a fait le tour du monde : «Il ne faut jamais parler sèchement à un Numide.»
http://www.lefigaro.fr/bd/2009/10/24/03014-20091024ARTFIG00084–comme-j-aimerais-avoir-50-ans-.php
Véronique Hervouët
Merci Véronique de nous rappeler que l’humour français a d’illustres ancêtres gaulois qui préféraient rire avant que le ciel ne leur tombe sur la tête. On peut se demander, en effet, si le terrain de l’humour n’est pas en train de rétrécir comme peau de chagrin. Certains voudraient envoyer notre coquin Ronsard aux oubliettes au nom du politiquement correct…Le XXI ème siècle ne démarre pas pour être celui de l’humour, sauf à voir un jour nos humoristes ruer dans les brancards, mais à quand cette révolte ?
Cyrano
L’association athées en action/atheists in action vient de se constituer
Son but ?
Comptabiliser les athées afin de former un groupe de pression capable de faire entendre l’opinion athée auprès des médias et des politiques.
De vocation internationale le site dispose de pages en français, italien, espagnol, anglais et arabe (d’autres langues viendront l’enrichir régulièrement).
Afin de rendre notre action plus ludique un concours est mis en place.
Son thème :
Et si Abraham, Moïse, Jésus, Mahomet ou Bouddha avaient été des femmes quel serait l’aspect de nos sociétés aujourd’hui ?
Voile, burka, sacralisation du Dalaï-lama ou du pape, créationnisme, nucléaire iranien…athée vous :
http://atheists-in-action.com/
ALESSANDRO
C’est avec joie que nous portons à la connaissance de nos lecteurs votre excellente initiative. On dénombre souvent les croyants par milliards, on leur donne largement la parole dans les media mais quelle place pour la parole des athées ? Dans certains endroits être athée est un crime. Ouvrir ce mouvement à tout le globe est une formidable idée, peut-être favorisera-t-elle, dans d’autres pays de la planète, le développement de la laïcité à laquelle nous, Français, sommes attachés. Bonne chance et longue vie à votre association.
Cyrano
Sortie de Gueret
A la sortie de Guéret (23) sur la route de st Feyré, nous avons constaté la construction de cette mosquée absente de notre paysage il y a 6 mois. Elle nous a choqués par son manque d’intégration dans le paysage local. Nous avons jugé bon de vous en faire part.
Cordialement.
EG
Les mosquées vont changer le paysage de la France, il serait intéressant de savoir si leur architecture doit respecter des normes, si oui, lesquelles, car le citoyen ordinaire obéit en matière de construction et d’habitat à des règles extrêmement strictes, il ne peut pas construire un chalet suisse en Normandie. La construction des mosquées va-t-elle dérèglementer le système en vigueur ?
Cyrano
A propos du « débat »sur l’identité nationale
Je ne sais pas encore si je serai d’accord avec tel ou tel, si je défendrai ou m’opposerai à telle ou telle idée. Mais une chose est certaine : j’en ai plus qu’assez des maîtres à penser qui manient la censure et INTERDISENT tel ou tel débat (au passage, j’ignorais que maurassien fut une insulte. J’espère que le capitaine Hadock va la rajouter à son répertoire: « Cercopithèque, moule à gaufre, maurassien » : ça le fait). Au nom de quoi, tel individu a-t-il le droit de se sentir investi d’une autorité telle, qu’il puisse interdire à ses semblables de réfléchir à tel ou tel sujet ? Les questions ne sont pas coupables ni fautives : ce sont les réponses qui le sont parfois, et les conséquences qu’on en tire (« Weapons don’t kill people, people kill people »). De surcroît, interdire de poser une question CONFIRME TOUJOURS DANS L’OPINION LA MAUVAISE REPONSE A CETTE QUESTION. Un exemple : si j’interdis absolument de poser la question : « Les habitants du Balakou-Sélatan sont-ils tous de fieffés menteurs ? », l’opinion en concluera qu’ils le sont. Si j’examine la question de façon discursive et complète, je trouverai qu’ils ne sont ni plus ni moins menteurs que ceux du Donogo-Tonka et autres lieux, et l’affaire sera close. Et surtout, souvenons-nous du proverbe (chinois!!!) : »Quand le sage montre l’étoile, l’imbécile regarde le doigt », car ce qui importe aux censeurs, ce n’est pas la question, mais qui la pose.
Christian Azaïs
Christian
Vous avez tout à fait le droit d’en avoir assez des maîtres à penser qui interdisent le débat, le débat étant le cœur de la démocratie. En revanche, je ne peux pas approuver l’idée que la référence à Charles Maurras ne serait pas une insulte à tout républicain digne de ce nom. Dont ceux de Riposte Laïque. Chacun connaît en effet les écrits de Charles Maurras, notamment l’Anti – France, sa remise en cause permanente de l’héritage des Lumières et de la Révolution française ainsi que ses positions ouvertement anti – dreyfusardes.
Or, Riposte Laïque défend les positions exactement opposées à celles de Charles Maurras. Cordialement.
Cyrano
Vidéo Pierre Cassen
Je suis un de vos fidèles lecteurs et toutes les semaines je viens prendre ma dose de laicité sur votre site!Je viens de regarder les vidéos de M Cassen et il est vrai qu’un support visuel permet de mieux apprécier (humaniser?) vos propos. Donc je tiens à vous remercier pour tout le travail que vous fournissez et le courage dont vous faites preuve. Entre vos interventions et celles de personnes pleines de bon sens comme Mme Sorel, je me dis que notre société n’est pas encore finie…
A nous tous de mutualiser nos efforts pour faire connaitre les dérives de la France avec l’islam (et d’autres religions si elles empiètent sur notre république).
continuez votre combat car je suis persuadé que chaque jour vous faites reculer l’obscurantisme. Mille mercis! A bientôt
ps: pensez à descendre dans le sud ouest pour vos conférences
Stéphane Bornat
Merci Stéphane pour ce chaleureux encouragement, notre équipe de RL souhaite porter la parole et défendre la laïcité partout où il sera possible de le faire. Lutter contre l’obscurantisme d’où qu’il vienne est notre objectif, vous avez raison de signaler que l’obscurantisme a plusieurs facettes. C’est aussi à nos lecteurs d’avoir des initiatives, nous répondrons avec joie aux invitations.
Cyrano
Fréjus
A Fréjus, à la suite d’un banal contrôle routier qui, sans que la police n’y fût pour quelque chose, il y eut un accident de moto, une foule, hélas nombreuse, s’est cru autorisée de défiler, avec en tête de cortège des jeunes femmes en tchaddor, aux cris haineux de « Allah akbar » et autres joyeusetés que j’aurais la décence de ne pas retranscrire ici. Il est évident que la mort d’un jeune homme est fort regrettable et qu’il faut respecter la douleur des familles, mais le problème est: pourquoi toujours mêler à un banal fait divers, si tragique qu’il fût, la religion musulmane avec, comme toujours, la haine des blancs et de la civilisation occidentale ? Après tout, ce jeune homme, s’il n’avait rien à se reprocher comme nous le martèle la presse bobo de gauche, aurait dû s’arrêter à ce contrôle comme tout bon citoyen respectueux des lois de notre République. Mais une fois de plus, « ils » nous prouvent qu' »ils » nous vomissent et qu' »ils » n’ont qu’une chose en tête depuis qu' »ils » ont débarqué chez nous: nous anéantir.
Pauvres de nous !
Monsieur Philippe
Philippe
Comme vous l’écrivez fort justement, ce jeune homme aurait dû s’arrêter pour ses soustraire à ce contrôle routier auquel les forces de police sont en droit de procéder dans l’exercice de leurs fonctions. De surcroît, les cris de haine, qu’ils fassent référence ou pas à une religion, n’effaceront hélas pas le caractère tragique du fait divers que vous avez eu la courtoisie de nous relater et nous vous en remercions. Cordialement.
Cyrano
Lettre d’un laïc divergent
J’ai découvert votre site par hasard et cela fait presque un an que je le visite régulièrement à la recherche d’opinions aussi bien divergentes que pareilles aux miennes. Je considère la laïcité comme le socle de notre identité française, une valeur qui élève notre pays au-dessus de la plupart des autres et qui devrait servir d’exemple au monde entier, ne serait-ce que l’Occident, en particulier ces Etats-Unis qui prétendent en être les défenseurs. De ce fait, je suis également opposé par principe à toute forme de religion organisée, à toute manifestation de la religion sur la place publique, au chantage à l’islamophobie (mot inventé par les mollahs) et au racisme, au MRAP et bien sûr à l’islamisation que les barbus et leurs idiots utiles tentent d’imposer à l’Europe. Oh, et j’ajoute à tout hasard que je suis également un admirateur de Pat Condell et de Bill Maher. En toute logique, je devrais être de votre côté. Mais à en juger par le contenu d’un bon nombres de vos articles, il faut croire que non. En effet, il me semble que règne chez Riposte Laïque une certaine pensée unique, une certaine conception absolutiste voire totalitaire de la laïcité et du monde en général. En effet, comme ont pu le constater dernièrement Mohamed Sifaoui et Caroline Fourest, maudit soit celui ou celle qui oserait exprimer une divergence de vue avec RL sur l’islamisme et comment le combattre ! Ils ne peuvent qu’être rangés du côté des bobos islamo-gaucho-mondialo-immigrationnistes bien-pensants à la solde du MRAP, donc du côté du « mal », forcément opposé au « bien » incarné par l’irréprochable Riposte Laïque, seuls et vrais laïcs dignes de ce nom en France !
Un point particulier sur lequel je diverge avec vous concerne l’homme qui, si la situation ne s’améliore pas, pourrait dans un proche avenir diriger les Pays-Bas. Geert Wilders est un homme dont je respecte et défend la liberté d’expression même si je préférerais qu’elle s’exprime mieux au cinéma que par une vidéo d’amateur qu’un préadolescent tourmenté aurait pu bricoler en moins d’une journée sur YouTube (quoique la transformation finale de « Fitna » en « Fin » a tout de même révélé en notre bonhomme un soupçon d’esprit artistique). On est à des années-lumière de la beauté poétique et terrible de « Soumission », autrement plus percutant, tout comme on l’est également du ridicule à se rouler par terre d’un « International Guerrillas » (nanar islamiste pakistanais que je recommande pour son humour involontaire, notamment la fin montrant Salman Rushdie se faisant foudroyer par des corans volants) : On s’ennuie. Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé son film, non pas en raison de son message mais de son manque de valeur artistique. Puis-je avoir cet avis sans être un affreux islamo-gauchiste ennemi de la liberté ? Il en va de même pour les solutions préconisées par ce personnage pour mettre fin à la menace islamiste : Renvoyer la plupart des immigrés d’origine marocaine dans leur pays d’origine, interdire la vente du coran et, par extension, la croyance et la pratique de l’islam. Puis-je m’opposer avec véhémence et indignation à ces propositions infâmes, exprimer l’avis qu’aucune fin ne justifie de tels moyens sans être classé du côté des fous d’Allah qui cherchent à le faire taire ? Est-il seulement acceptable de s’indigner de sa suggestion insidieuse selon laquelle Ahmed Aboutaleb, homme tout à fait respectable et modéré, préfère le Maroc au Pays-Bas en raison de sa naissance au Maroc et de sa possession de la double nationalité ? Je sais pertinemment que oui. Je soutiens la liberté d’expression et le droit à la vie et à la dignité de cet individu tout en m’opposant à ses idées et en osant espérer que ce bastion de tolérance et de liberté que représente le Pays-Bas saura intégrer ses immigrés et repousser la menace islamiste avant que ses habitants n’aient à faire le choix terrible entre les islamistes et l’extrême-droite de Wilders.
Laïquement vôtre,
Thomas RICARD
Boubakeur
Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a déclaré mercredi qu’il était  » trop tard  » pour lutter contre le voile intégral, lors de son audition par la mission parlementaire présidée par le député André Gerin (PCF-Rhône).  » C’est trop tard parce qu’on a laissé beaucoup filé le problème du fondamentalisme « , a-t-il insisté, devant l’étonnement exprimé par les membres de la mission.  » Il y a longtemps qu’on aurait dû être sensible à cette montée du fondamentalisme « , a ajouté Dalil Boubakeur, pour qui le port du voile intégral est lié à l’influence des imams salafistes. Il a dénoncé une  » aboulie générale  » (manque de volonté, ndrl) face au fondamentalisme, en France et ailleurs.
Il pense toutefois qu’il faut connaître les motivations des femmes qui portent le voile intégral, et éventuellement traiter le problème  » au cas par cas « . Et s’il faut une loi,  » ce serait une loi de sécurité publique « , liée notamment à la nécessité d’être identifiable, a-t-il estimé. Au début de son exposé, il a longuement expliqué que le voile n’était pas imposé par l’islam, rappelant au contraire que la femme du Prophète, Aïcha, ne se voilait pas le visage pour aller à la Mecque. Rappelant que la Mosquée de Paris, depuis sa fondation en 1922, s’applique à  » construire un islam de France « , il a demandé que l’islam modéré ait davantage de moyens pour continuer dans cette voie.
Claude Bouvard
Dalil Boubakeur comme les autres membres du CFCM pensent qu’il est urgent de ne rien faire, sous prétexte qu’on a rien fait avant et qu’il est trop tard. En amenant le débat sur le thème de l’ordre public, on botte en touche et on se défausse de la réflexion sur le sort et la dignité des femmes musulmanes dans notre République qui rappelons-le est jusqu’à nouvel ordre laïque et pas islamique. Encourageons les députés à agir par delà les appels à la paresse que leur prodiguent les uns ou les autres. Si on analyse bien les interventions il est frappant de voir comme les positions des « spécialistes de la laïcité » ( Messieurs Bauderot et JM Ducomte par exemple) rejoignent celles des responsables du CFCM …. Burqas et niqabs croissez et multipliez, vous avez notre bénédiction, surtout Messieurs les députés ne faites rien. Nos élus ne doivent pas s’en laisser compter. Le laisser-faire ne pourrait que conforter les intégristes dans leur volonté d’expansion
Cyrano

image_pdf
0
0