Sélection de quelques réactions

Notre édito du numéro 111 a suscité de nombreuses réactions
Cyrano,
Bravo pour ce magnifique texte, malheureusement tellement réaliste.
Je l’ai forwardé à tous mon carnet d’adresse (110 personnes).
Je l’ai mis en forme imprimable pour le distribuer aux élus verts, socialistes et communistes ainsi qu’aux ecclésiastiques de la région.
Amclt Yves
—–
Bonjour,
Juste pour te dire Cyrano que ton édito est formidable et émouvant bravo
! Que votre journal est une bouffée d’air pur dans cette désinformation
institutionnalisée.
—–
Dangereux, très dangereux ce discours qui désigne, condamne et exclu un peu vite. Dangereux, très dangereux cet amalgame entre les réels problèmes de « vivre ensemble », la violence inadmissible et l’autre, l’étranger; dangereux, très dangereux pour la république. Sont français ceux qui accueillent l’autre, sont français ceux qui cherchent à vivre ensemble, sont français ceux qui se révoltent contre l’injustice, contre la détérioration du sens et du rôle de l’impôt, contre les privilèges et les pouvoirs donnés à l’argent.
Et si certains ne vivent pas, ne pensent pas tout à fait comme moi, il sont aussi, autant, français que moi s’ils ont choisi de l’être.
Patrice Cartier
Cher Patrice,
Il faut être aveugle pour ne pas voir que notre capacité d’accueil est surchargée, faute d’emplois et de logement. Le non-contrôle des flux migratoires et les choix politiques en matière d’économie, d’impôt, provoquent l’appauvrissement des plus pauvres. Si nous continuons, nous n’aurons plus que la pauvreté à partager. Le libéralisme, la mondialisation de l’économie, la recherche de profits rapides, et non la population française, portent la responsabilité de ces catastrophes. La France accueille beaucoup, comme aucun autre pays ne le fait en Europe : les Anglais ont choisi de rester hors de l’espace Schengen et refusent l’accueil de nombreux candidats. L’accueil doit obéir à des règles, et nos valeurs exigent d’être défendues. Certains comportements sont insupportables. Dire son désaccord sur des points fondamentaux reste une liberté, et le débat sur le thème de l’identité doit permettre de libérer la parole.
Cyrano
—–
Quelle véhémence! N’est-ce pas vraiment exagéré? Evidemment, je ne vis pas en France! En Belgique, il me semble qu’il y a beaucoup moins de violence que chez vous…et puis tout n’est pas louable chez les Européens de souche que nous sommes; ex. tout récemment, des policiers bruxellois ont dû remplacer au pied levé des gardiens de prison en grève et ils se sont rendus coupables de très graves méfaits racistes à l’égard de prisonniers arabes! Oh, vienne le jour, où nous vivrons tous en frères et soeurs, quelle que soit notre ethnie ou notre religion ou nos convictions!
La France connaît depuis de nombreuses années des faits de violence qu’il est bon de ne plus cacher. Ici aussi les Français de souche n’ont pas toujours un comportement citoyen exemplaire et tout comportement raciste doit être sanctionné. L’édito de Cyrano met cependant au grand jour d’autres faits volontairement occultés pour des raisons politiques. Vivre en bonne intelligence suppose le respect de tous et des lois.
Cyrano
—–
bonsoir !
Pourquoi, suis-je Français…
j’aurais aimé pouvoir le dire aussi bien…
—–
Cher Cyrano
Bravo pour votre texte magnifique sur l’identité française ! Il m’a mis les larmes aux yeux !
Grâce à des gens comme vous, peut-être que tout n’est pas encore perdu.
Antigone
(auteur de « L’assassinat de la France expliqué à ma petite-fille ».)
—–
Chers amis,
Permettez moi de vous communiquer ma contribution au débat sur l’identité nationale dont vous jugerez de l’opportunité publier ou non.
« Je suis français et fier de l’être. Etre français c’est parler la même langue, je veux dire le vrai français, pas la langue apauvrie et dénaturée des banlieues ou des SMS. C’est se sentir héritier de siècles d’histoire et adhérer à des valeurs qui nous distinguent de nombreux pays dans le monde, même de certains qui passent pour les plus évolués: liberté, égalité, fraternité, et comme a ajouté Fadela Amara: laïcité et mixité. Ce débat me semble essentiel dans le contexte actuel des communautarismes montants. Je regrette que, s’agissant d’émigration, les notions d’assimilation (dans le creuset républicain) et de seuil de tolérance aient été abandonnées comme non politiquement correctes. »
J’ajouterai ce commentaire: j’ai en tendu récemmment un fervent auditeur de France Inter déclarer dans l’émission de Daniel Mermet « Là bas si j’y suis » que le débat sur le port de la burka était un faux débat, que l’identité nationale, il ne savait pas ce que c’était, que ce qui comptait pour lui c’était le « vivre ensemble ». J’aurais aimé qu’il explique en quoi le port de la burka était une manifestation du désir de vivre ensemble.
Daniel
Excellente remarque Daniel , le port de la burka facilite le vivre ensemble à la manière Mermet dont les invités depuis quelques années jouent toujours la même partition. Nous aimions le Mermet « des années Pierrot », mais elles sont bien loin. Cyrano
—–
Bonjour, vos cris ne sont pas entendus, car d’une part la presse ne relaie pas les opinions de « Riposte laïque », jugées politiquement incorrectes et taxées d’opinions racistes, d’autre part les pouvoirs publics se contentent de discours … qui restent sans effet !
La preuve : tous ces musulmans qui prient dans la rue, toutes ces femmes voilées dont le nombre augmente de jour en jour, tous ces actes d’incivilités anti-français, toute cette jeunesse livrée à un islamisme radical …
Il est temps d’entrer en résistance, mais comment ? Des élections ont bientôt lieu, mais aucun parti ne représente « la laïcité », alors comment faire pour être entendu ?
Jacqueline Lançon
Jacqueline,
La laïcité devrait être défendue par tous les partis. La gauche a abandonné ce combat par souci clientéliste et aussi par peur d’être accusée de racisme et d’islamophobie. Le fief de Mme Aubry est une des villes de France les plus voilées. Créer un parti politique simplement sur le thème de la laïcité paraît improbable, par contre les électeurs peuvent profiter de ce moment pour poser aux candidats les bonnes questions sur la burqa, les prières dans les rues, la montée en puissance de l’Islam dur etc…. A vous de jouer Jacqueline chacun a sa pierre à poser pour construire le mur de la résistance. Chaque petite action s’ajoutera à l’autre et on finira bien par nous entendre. Nous ne sommes pas seuls, courage ! Cordialement Cyrano
—–
Bonsoir
Quel édito !!!! Bravo, mille fois bravo !!!pas une virgule à enlever mais comment transformer tout cela politiquement ?je suis responsable syndical (fo), franc maçon (godf) et j’enrage de ne pouvoir trouver de débouchés à tout ce que vous dites, analyser ou dénoncer
COMMENT FAIRE ???????????? qui portez cette voix ? car c’est la voix d’une majorité écrasante de français !!!!!! merci en tout cas pour votre courage. je suis à fond avec vous mais quelle frustration à quand un axe « Chevenement/Dupont Aignan » ? Mellenchon est bien mais il s’est tiré une balle dans le pied avec le npa c’est donc foutue, dommage.
stefinblack
—–
Qui sait si l’inconnu qui dort sous l’arche immense
Mêlant sa gloire épique aux splendeurs du passé
N’est pas un étranger devenu fils de France
Non par le sang reçu, mais par le sang versé… »
Peut-être même est-il Allemand ?
Vous avez raison de nombreuses personnes d’origine étrangère mais françaises de cœur se sont engagées pour défendre la France et ses valeurs à différents moments graves de son histoire et y ont laissé la vie. Rappelons-nous le sacrifice de ceux de l’affiche rouge du réseau Manouchian , « morts pour la France ». D’où notre responsabilité au XXIème siècle, pour continuer de revendiquer et défendre les valeurs pour lesquelles ils ont donné leur vie. Combattons le totalitarisme, surtout s’il arrive sournoisement par la voie religieuse. Cyrano
—–
Merci Cyrano, mon ami, mon frère
Merci d’avoir aussi bien exprimé les raisons pour lesquelles je suis français, moi aussi ! Ici, dans la « république » de Guinée dirigée par un triste Père UBU dont les mains ont trempé dans le sang de son peuple, mitraillé sur son ordre et par ses sbires, dans le » stade du 28 Septembre », j’enrage de la « charia » qui sévit au quotidien, y compris dans les Services dit « publics », comme la Police, par exemple……
Victime d’un accident de la circulation (tôles froissées seulement) je me suis rendu au Commissariat du quartier pour y chercher les constats, qui ici, sont établis par les policiers eux-mêmes. Mais on m’a répondu que je devais attendre…..parce que tous les membres du commissariat… »faisaient la prière » …….
Alors, j’enrage, mais je la ferme parce que je ne suis pas dans notre République Laïque, et que je respecte la société dans laquelle j’ai choisi de passer quelques mois de travail, et les personnes qui y vivent…
Par contre, l’autre jour, sur BBC World j’ai vu les manifs de l’extrême-droite britannique contre les groupes islamistes de choc londoniens, et j’ai entendu cet imam fou qui affirmait que (citation) « d’ici quelques années, l’Islam s’imposera en Grande Bretagne, comme en France, d’ailleurs, et ces deux pays vivront sous la Charia » …..
Et mon sang n’a fait qu’un tour, et j’ai tout de suite pensé à une solution extrême à laquelle nous pourrions, hélas, être acculés, si la « gauche » bien pensante, et les républicains de salon de tous poils, continuent à dormir sur leurs deux oreilles face à l’islamisation galopante qui profite de nos Lois démocratiques pour tenter d’en détourner le sens ….je me suis dit que, malheureusement, peut-être, un jour, faudrait-il résister autrement qu’avec des mots ! . . .Mais s’il faut en arriver là …..les mêmes valeurs que celles de nos pères et grand-pères me tiendront debout !Fraternellement
Didier
Didier,
Votre message explique beaucoup de choses, vous vivez, pour quelques temps en Guinée, pays de troubles politiques où 85 % de la population est musulmane, et vous respectez ce qui se fait là-bas. Vous avez la distance pour critiquer mais respecter. En voyant les revendications de certains musulmans d’Angleterre vous percevez comme nous, le danger totalitaire islamique qui guette nos sociétés. La France, pays d’Europe qui compte le plus de musulmans, se doit d’être d’une vigilance extrême. Nous attirons régulièrement l’attention de nos compatriotes sur ce danger là. Didier restons attachés au débat et défendons, nos principes républicains d’abord avec des lois. C’est le courage de nos politiques qui doit changer la donne. Merci pour votre témoignage. Cyrano
—–
Bonjour,
J’ai lu attentivement cette lettre 111bis et j’approuve sur le fond, mais à quoi sert-elle puisque nous ne sommes plus en démocratie mais en oligarchie de la caste de la finance et de l’économie de marchés?
L’être humain est au service du fric et rien d’autre. Qu’importe la misère, l’injustice, le sort fait aux femmes, l’esclavage qui s’annonce à l’échelle mondiale etc. On ne peut compter sur aucun dirigeant pour redresser la situation. Les conditions de 1789 sont réunies et il ne reste que la révolution mondiale qui sera plus sanglante que la précédente. C’est tragique.
Barbara Oguey –
…………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Roger Heurtebise a raison, tous les affrontements récents qui ont eu lieu à l’occasion de matchs de foot ont un caractère ethnique qui ne se limite pas aux évènements sportifs mais aux manifestations sociales, aux interventions de la police et des pompiers, aux agressions de commerçants, de passants et d’incivilités quotidiennes. J’avais d’ailleurs dans un article à propos des évènements de l’été 2008 dans le 19ème arrondissement de Paris titré « Affrontements ethniques… ». Je soulignais que dans la haine anti-blanc, il y avait tout un mélange de questions sociales, religieuses et culturelles.
Riposte laïque évoque d’ailleurs régulièrement la montée du racisme anti-blanc et j’observe personnellement dans ma vie quotidienne que ce racisme-là croit en imposant la terreur et joue sur la solidarité née de la fierté des « Black is beautiful » ou « Proud to be Muslim » que l’on peut voir sur certains T-shirts.
Les pouvoirs publics jouent sur la stratégie de l’abcès de fixation « tant qu’ils règnent dans les quartiers ils ne touchent pas à Neuilly ou à Passy » et celle de l’entretien du sentiment d’insécurité qui profite à l’extrême droite dont Sarkozy compte bien récupérer les votes pour triompher aux élections présidentielles de 2012.
Je crains que la seule liberté laissée aux citoyens soit de se constituer en comités pacifiques d’auto-défense ce qui, de fait constituerait un désavoeu du pouvoir en place. Vox Populi n’es pas Vox Dei mais pourrait semer une pagaille utile et faire de l’ombre à l’empire sarkozien.
Alice Braitberg
—–
Bonjour,
j’aimerais faire une petite remarque en marge de la dernière édition du bulletin électronique de Riposte Laïque et plus particulièrement de l’éditorial de Cyrano.
Je suis bien entendu républicaine, laïcarde et féministe.
Or je vis depuis quelques mois dans une région, le Var, qui me rend de plus en plus songeuse…J’ai lu, il y a quelques années, des extraits du livre d’Emmanuel Brenner, « Les territoires perdus de la République », et en sillonnant les routes et les villages du Var, je ne peux m’empêcher d’établir quelques parallèles..
J’observe, consternée, les conducteurs éméchés de 4×4 énormes, qui vous foncent dessus (voire percutent votre véhicule) parce que vous êtes une « bonne femme » dans une « petite voiture », les accidents spectaculaires à 150 km/h sur des routes étroites qui tuent de jeunes idiots à peine titulaires de leur permis, les brutes épaisses qui vous menacent de coups si vous n’obtempérez pas immédiatement à leurs injonctions parfaitement illégales, les chasseurs de sangliers portant fusil à l’épaule et tirant sur tout ce qui bouge dans les collines, les excès de vitesse permanents, les coups de klaxon rageurs, les injures sexistes, les « pastagas » aux terrasses des cafés d’où l’on insulte impunément la gent féminine, les policiers municipaux et les maires de ces toutes petites communes qui étouffent une criminalité renversante (et qui n’a rien à envier aux banlieues des grandes villes), quitte à s’entendre avec la police judiciaire afin que les
plaintes ne remontent pas jusqu’au Parquet et que leurs statistiques soient bonnes (et donc leur respectabilité préservée).
Tout le monde tombe dans le piège : moi la première (mais aussi beaucoup de Hollandais, de Belges qui tombent des nues en découvrant un territoire où règne la sauvagerie). Nous sommes venus nous installer ici en pensant que ces petits coins de campagne provençale en apparence tranquille nous préserveraient de la violence des grandes villes… Mais ici aussi la République est battue en brèche : depuis probablement plus longtemps d’ailleurs que les banlieues difficiles. A
voir le degré de crétinisme catholique (je n’avais jamais vu autant de culs-bénits au kilomètre carré), de machisme crânement affiché, de refus des lois ouvertement bafouées (on se gare n’importe où, on obstrue des issues et des rues, on remonte des sens interdits, on répond aux demandes polies avec force « bras d’honneur », les petits bistrots de village revendent de la drogue…), on se dit que malgré les 220 ans qui se sont écoulés depuis la Révolution française, il est
des villages paumés du centre et du haut Var qui vivent encore sous l’Ancien Régime ou plus exactement qui valent largement les pires banlieues urbaines (la faute à la télé sans doute). Et ici, vous pourrez chercher, il n’y a pas de burqas.. mais les femmes sont sommées de se la fermer. Alors, travaillons à rétablir l’égalité républicaine et le droit français PARTOUT!Bien à vous.
Hélène.
—–
Et bien sûr toujours le foot !
Quelques mots sur nos maux . Révélateur, fixateur ? La photo n’est pas floue !
Ainsi donc T.Henry, l’homme au rasoir ravageur de poils, (sans douleur)
, sous la pression des réactions suite à l’accompagnement de sa main,
pour prendre son pied en « offrant » le but de la qualification de notre
équipe nationale en vue des champ. du monde de foot ( comme son nom
l’indique, on joue avec les pieds ), serait plutôt favorable à un
nouveau match contre l’ Irlande…L’aurait-il dit sans cette réaction
médiatisée ? Ainsi donc, nombreux sont ceux qui, parmi les footeux pros, entraîneurs d’équipes nationales, à l’instar de M. L. Blanc, considèrent que
l’ « évènement » qualificatif pour la coupe du monde de 2010 doit
compter avec les erreurs d’arbitrage…( M6 19/11 ). Pas vu, pas pris :
c’est la règle.
Ainsi donc, Z. Zidane, icône des banlieues, nous avait gratifiés d’un
coup de tête envers un italien qui insultait sa mère, ignorant, à l’insu
de son plein gré, qu’il représentait un modèle de droiture, sportive,
pour des milliers de jeunes en quête de repères… Ainsi donc, nos médias s’emparent de l « évènement » pour nous la jouer aux offusqués de la dernière heure, alors qu’ils accompagnent allègrement les dérives, ô combien plus graves, qui gèrent au quotidien, le devenir de nos valeurs républicaines laïques…
Ainsi donc, suite aux exactions de « casseurs » pro Algérie du foot, à
Marseille, en France, minorées par ces mêmes medias , nous constatons
que le clivage est bien là : un Etat dans l’ Etat.
Il exprime l’évidence d’un choix lié , pour bonne part, à des racines
confessionnelles identitaires en contradiction avec nos valeurs
républicaines…Et ce ne sont pas les exemples évoqués ci-avant qui les
inciteront à opter pour la bannière « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Ces « évènements », révélateurs d’une réalité, d’un état des lieux,
doivent nous inciter à toute la vigilance requise lorsque le navire
prend l’eau, lorsque des lames de fond bien identifiées tentent de le
faire chavirer… Mais quel capitaine à la barre ? Celui de l’ Elysée, aujourd’hui, qui fait semblant d’écoper en provoquant des voies d’eau supplémentaires ?
Au moment où l’interrogation sur l’identité nationale est sur la table, soyons unis, fermes pour défendre nos valeurs républicaines laïques, sans concessions, tout simplement. Le football, est un « sport » ( qu’en reste-il du terme « sport » ? ) de milliardaires, mais populaire et dont l’adhésion du peuple représente
un exutoire à tous ses maux, draine tous ses excès, toutes ses haines,
toutes ses dérives xénophobes et identitaires… Pour ma part, ( mais pour combien de temps encore ? ), je conserve du rugby une autre éthique, un autre idéal, mais je doute, au train où vont les choses, que cela perdure…
J’aime mon pays, ma patrie, et réaffirme ici mon appartenance au legs de nos aïeux qui, souvent au prix de leur sang, nous ont offert le plus précieux : la liberté de pensée pour agir en défendant un humanisme républicain laïque de raison.
Jean Bernard Chauvin
Bernard
Oui autrefois on pouvait se retrouver autour des valeurs du sport, on admirait Kopa, Platini, certains sportifs servaient d’exemple à la France déjà diverse. Rappelons l’amour du peuple français pour le grand champion olympique Alain Mimoun, vainqueur au marathon de Melbourne en 1956, amour et enthousiasme partagé. Mimoun racontait que depuis cet évènement il pleurait chaque fois qu’il entendait la Marseillaise. Cinquante ans plus tard, et là est le problème, certains joueurs de l’équipe de France chantent la Marseillaise du bout des lèvres, ou ne la chantent pas et certains spectateurs la sifflent. L’argent, l’adulation des joueurs, leur statut de vedettes font basculer le système dans un vrai délire et s’ajoute à tout cela l’explosion manifeste de haines diverses et de violences régulières. C’est insupportable! Si par malheur, en 2010 le tirage au sort mettait face à face la France et l’Algérie ?
Cyrano
—–
Caroline, prise en otage par Tarik ? Ou Le syndrome de Stokholm ?
Suite au « dialogue » C. Fourest-T.Ramadan, dans « Ce soir ou jamais », je fus repris par le sentiment de malaise que j’ai déjà éprouvé lorsque je suivais d’autres débats où se présentaient des tenants d’une confession face à des contradicteurs dont les conclusions ne furent, malheureusement jamais :
« Nous avons bien compris que vous avez des états d’âme, nous en avons tous, que vos interrogations existentielles vous ont amenés à choisir d’entrer dans une explication du monde fabuleuse, du domaine de la fiction, et nous respectons humainement vos raccourcis d’arrangement avec le réel, mais nous sommes nombreux à penser différemment. Dans la mesure où notre République Laïque, dont vous êtes au même titre que nous-mêmes des citoyens, gestionnaires de la « cité », nous n’acceptons pas, nous refusons, clairement, que votre engagement personnel génère un prosélytisme malvenu dans le cadre de nos institutions républicaines laïques ».
Outre ce rappel à la règle, n’est-il pas étonnant que, parmi les intervenants aux différents débats, il ne s’en présente aucun pour souligner que nous ne sommes pas tenus, nous les laïques majoritaires, à entrer dans le labyrinthe des explications et pseudo preuves des écrits, paroles et actes de tous ces « prophètes », et autres prédicateurs dont personne n’a pu contrôler effectivement les dire, les écrits, et les faits…
En fait, les choses sont simples :
D’une part des humains aux options confessionnelles diverses pour vivre avec moins d’angoisse leur existence, dans la mesure où ils pourront post-mortem se réaliser, enfin, pleinement, d’autre part de nombreux humains optant pour une vie terrestre ( quid de la suite ? ) estimant que leur devenir dépend d’eux-mêmes, de leur engagement dans les valeurs humanistes issues des lumières, de notre héritage ancestral, de luttes parfois sanglantes pour faire émerger l’espoir du meilleur sans nécessairement s’inféoder à des options dont le lien commun est une descente aux enfers, une euthanasie de leur libre arbitre, de leur liberté, de leur droit à ne pas se faire voler jusqu’à leur mort…
A force de bien vouloir comprendre, par honnêteté intellectuelle, les cheminements de ceux qui nous opposent leurs idées, ne sommes-nous pas piégés par notre propre intégrité face à une rhétorique habile et déterminée ?
Alors…syndrome de Stockholm ou paresse intellectuelle ?
Pour conclure, octroyons, élégamment, une fin de non-recevoir à tous ces prosélytes en les renvoyant à la règle, à la loi, mais, compte tenu du laxisme ( et c’est peu dire ! ) de nos gouvernants, face aux entrismes expansionnistes qui nous menacent, nous, les libres citoyens, serons vigilants pour ne jamais laisser le moindre espace à ces hordes confessionnelles aux visées politiques dominatrices rétrogrades…
Jean-Bernard CHAUVIN
—–
Bonjour Cyrano,
Je suis en train de lire les comptes-rendus d’audition de la mission Gérin, et j’y trouve des choses très intéressantes, entre autres que certaines personnes aux noms bien arabes sont nos alliés, bien plus convaincus que certaines autres aux noms « franco-français ».
Mais je lis cette chose très inquiétante, par Denys de Béchillon, qui m’a l’air un peu défaitiste mais qui semble quand même être un juriste éminent : « en tout cas, on ne peut plus du tout légiférer avec le quantum de liberté dont disposait le législateur il y a quelques années ou décennies. » Pour une fois ce n’est pas la faute de l’Union Européenne, mais du parlement lui-même : « Par ailleurs, vous votez ces temps-ci, Mesdames et Messieurs les députés, une loi organique qui fait aboutir le processus de mise en œuvre du mécanisme de contrôle de constitutionnalité des lois par voie d’exception en France. Ce mécanisme va permettre au Conseil constitutionnel de censurer des textes qu’il n’aurait pas préalablement examinés et déclarés conformes à la Constitution. » [et, si j’ai bien compris, sans besoin d’être saisi par 60 parlementaires !], ce qui signifie donner au Conseil Constitutionnel un pouvoir législatif exorbitant. On se demande jusqu’où nos gouvernements successifs vont se couper l’herbe sous le pied. Bientôt, il ne restera plus à gouverner que des babioles comme les EPAD. Ce seront la Commission Européenne et le Conseil Constitutionnel qui feront les lois. Pourquoi ne pas restaurer la monarchie absolue, pendant qu’on y est ? Et sans en informer les citoyens, bien entendu, puisque cette réforme fondamentale du rôle du Conseil Constitutionnel passe totalement inaperçue. En tout cas, toi, je ne sais pas si tu étais au courant, mais moi, c’est la première fois que j’en entends parler !
Sinon, j’ai découvert que l’UMP, période pré-électorale oblige, vient de créer, parallèlement à la Mission Parlementaire, son propre groupe de réflexion sur le voile intégral, où la rubrique « Donnez-nous votre avis » porte le sous-titre bien-pensant « Selon vous, comment favoriser le dialogue entre les communautés ? ».
http://la-burqa-en-debat.fr/votre-avis.html
Quand même hier soir, Alain Finkelkraut qui dit ses quatre vérités au beau Taddeï, ça fait plaisir…
Amitiés.
Vincent
—–
Et je me demande si je suis en France lorsque je vois des animateurs déployer le tapis rouge pour le retour d’une non-chanteuse (rappeuse) Diams revêtue de son foulard islamique mal caché sous sa casquette qui vient cracher sur scène sa haine de la France et des français, prétendant que nous sommes tous « les enfants du désert » car bien sûr, nous sommes tous de « là-bas » comme le couscous ! lorsqu’on encensait la même lorsqu’elle osait chanter « ma France » crachant encore sur les français juste bons à se (je cite) gratter les couilles…
Véronique Guillaud
Dans un entretien sur Europe1, la chanteuse Juliette relatait que Diams interdisait aux personne de son équipe la consommation d’alcool et de charcuterie. Son engagement pour la cause islamique est donc total et quelque peu totalitaire. Lui a-t-on ordonné de recruter d’autres jeunes femmes pour la cause ? Voilée et encapuchonnée veut-elle islamiser les média ? De la chanson à la viande hallal, le fond de commerce de l’Islam peut rapporter gros.
Cyrano
—–
Bonjour,
je lis ce jour dans le Nouvel obs du 19/11/09, page 94 un article sur « les vacances à la Mecque » concernant les pélerins français.
J’ai trouvé dans l’article cette phrase incroyable : « Il (c.a.d le jeune pélerin français) traine uniquement avec son groupe d’amis, et les femmes portent le niqab ALORS QU’Il EST INTERDIT DE SE VOILER LE VISAGE A LA MECQUE ».
Omar Saghi, qui donne cette info dans une interview, est professeur à Sciences Po Paris et a écrit plusieurs ouvrages sous la direction de Gilles Kepel, considéré comme un grand spécialiste français de l’islam.
(Omar Saghi est l’auteur d’une thèse sur le pélerinage à la Mecque.)
Pouvez vous, amis de RL, vérifier cette assertion que j’ai trouvé pour ma part, si ce n’est incroyable, du moins très édifiante par rapport aux dérives qu’on connaît. A la Mecque, le lieu saint par excellence de l’islam, les femmes ne peuvent donc pas porter le voile ?
Merci de bien vouloir transmettre cette information (méconnue à ma connaissance dans votre site que je suis régulièrement.
Ce sujet -le voile interdit à la Mecque – mérite me semble t-il un débat fort interessant.
Amitiés
Jean Serfati
Cher Jean
Aussi incroyable que cela puisse paraître, au sanctuaire de la Mecque, il n’y a que les agents du GIGN qui ont pu entrer masqués.
Dans cet enclos bien délimité, tout le monde est prié d’être identifiable, car la Kaâba (le Cube) et son sanctuaire ont souvent fait l’objet de troubles.
Le régime saoudien impose le voile intégral à ses femmes et leur interdit de conduire, mais il n’est pas fou ou suicidaire pour laisser des fous, sous couvert de voile intégral, entrer et s’emparer d’un des centres le plus névralgique du pouvoir dont la légitimité est tout simplement céleste.
Il y a donc des raisons que la raison d’Etat explique. –Cordialement
Pascal Hilout
—–
Bonjour
Je réagis à l’article d’Hubert Sage, « QUAND LES INTEGRISTES CATHOLIQUES PRENNENT EXEMPLE SUR LES MUSULMANS EN FAISANT DES PRIERES PUBLIQUES ».
À Poitiers également, le même jour, un groupe de vingt à trente catholiques, jeunes et vieux (certains adolescents, déjà très endoctrinés), ont débité le même genre de litanies. Ils priaient avec un micro, devant Notre-Dame-la-Grande, là où ont eu lieu les émeutes il y a deux semaines. Bien que cet affront à l’ordre soit certainement à laver pour eux, ils priaient contre l’avortement.
Face à eux, se trouvaient de trente à cinquante gauchistes de toutes tendances, les anars étant aussi là. Je me suis joins à ce groupe, évidemment. Des personnes s’arrêtaient, posaient des questions, criaient un ou deux slogans avec nous avant de repartir. Quelques policiers, et trois ou quatre CRS tout équipés, surveillaient la scène.
Cordialement
Sébastien Thébault
—–
BonjourAvant toutes choses je dois prévenir. Je suis « chrétien » dans le sens où je vais aux fêtes importantes du calendrier (enfin souvent) et aux célébrations des proches (communion, baptêmes etc.). J’ai été élevé avec la messe intégriste, enfin une partie de mon enfance, avant de « virer moderniste », même si j’ai encore des connaissances chez les intégristes. Pour ma part, je suis en désaccord avec le Vatican sur plusieurs sujets de société, raison pour laquelle je me suis éloigné de la religion (mais sans l’abandonner, ça fait partie de mon histoire). Bref, je précise car je ne veux tromper personne. Je ne comprends pas quelque chose dans votre site. Vous avez critiqué les catholiques priant dans la rue contre l’avortement en mettant, du moins c’est comme ça que je l’ai ressenti, avec les prières musulmanes bloquant les rues. J’avoue ne pas comprendre comment on peut mettre ces deux manifestations dans le même panier. En effet les prières musulmanes se font toutes les semaines, bloquant des rues sans autorisation le plus souvent. Les catholiques anti avortement que vous dénoncez eux ne le font pas toutes les semaines mais de façons épisodiques. Bien que laïque et attaché à la séparation de la religion et du pouvoir, je ne vois pas pourquoi des mouvements religieux (islam y compris d’ailleurs) ne peuvent pas, quelques rares cas par an(le point important ici) manifester dans la rue, tout comme d’autres groupes de pensées. Et ce même si on n’est pas d’accord avec les manifestations. Prenons un exemple, la gay pride. Bien que détestant la façon dont c’est organisé* *(le mur de son qui fait qu’il est difficile de rester sur place), aurait droit de citée mais pas des anti avortements car leur mouvement est religieux ? Je ne peux pas être d’accord avec cette façon de voir les choses. Bien sûr, si ces anti avortements venaient toutes les semaines faire leur petit numéro, ça serait exactement la même chose que les prières dans les rues, mais pour autant que je sache, ce n’est pas le cas (mais peut-être que je me trompe ?). De même, si le blocage des rues était épisodique, ça ne me gênerait pas (enfin d’un point de vue pratique si mais pas d’un point de vue théorique). Et pourtant depuis que j’ai lu le Coran (et surtout la sourate 9), ainsi que le sondage du numéro 301 de « Tel quel » un journal marocain, je suis passé de l’indifférence à une méfiance (voire plus) envers l’Islam.Car avouons-le, l’Islam pose bien plus de problèmes sur la laïcité que le Catholicisme. Aux dernières nouvelles, même Benoît XVI ne revendique pas un pouvoir supérieur sur la République Française. Les intégriste de St Nicolas du Chardonnet ne réclament pas une non mixité des piscines, ni même le voile de la messe dans les faits*. En revanche, il y a bien plus de revendications « d’accommodements raisonnables » pour l’Islam. La tolérance des autorités pour les prières hebdomadaires dans les rues en est une preuve. Ce qu’a commis Martine Aubry en est une autre. Le politiquement correct sur l’Islam aussi…. Bref, je me suis un peu égaré. Je voulais juste expliquer qu’on ne peut mettre au même niveau une manifestation ponctuelle et une manifestation hebdomadaire. J’espère ne pas être trop partial (mais ce n’est pas sûr, c’est pour ça que j’ai tout mis sur la table dès le début). CordialementOlivier A.*L’organisation avec le son trop fort et certains chars ou déguisements trop limites pour moi. Bref je critique la forme et non le fond.**On connaît l’histoire, d’après une épitre de St Paul, les femmes doivent prier tête couverte et les hommes tête nue, mais allez dans une messe intégriste, il y a beaucoup de voiles oui. Souvent en dentelle d’ailleurs. Mais aussi beaucoup de têtes nues chez les femmes. La dernière fois que j’y suis allé, pour la communion d’une connaissance, c’était environ 1/3 de têtes nues. Pour autant que je me souvienne, c’est en progrès depuis ma propre communion, il y a 20 ans.
Vous êtes chrétien et c’est tout à fait votre droit, mais vous êtes partial. Que des catholiques se permettent de manifester à l’hôpital afin d’interdire la pratique des avortements est aussi condamnable que la prière sur le trottoir. Dans notre République laïque, une loi permet ce droit à l’IVG aux femmes qui le souhaitent. Les catholiques intégristes n’ont pas à s’insurger contre cela . Même si en effet c’est peu fréquent ça existe et ça peut s’amplifier. Les croyants peuvent prier aussi à la maison. La véritable foi n’a pas besoin de démonstration, elle doit rester dans le domaine de la vie privée. On peut même penser qu’elle est inversement proportionnelle aux abus commis en son nom et sur ce terrain l’Islam est champion toute catégorie.
Si l’église catholique n’a pas la virulence de l’Islam dans notre pays, c’est parce que la loi de 1905 et les forces de gauche ont su la contraindre à rester à sa place ; ça n’a pas été facile, et elle ne demande qu’à reprendre de la vigueur pour continuer de régenter la vie des citoyens notamment en ce qui concerne les mœurs, comme elle le faisait autrefois. Il faut repartir à zéro avec l’Islam pour qui le concept, l’idée même de Laïcité sont complètement étrangers. Partout où elle se développe, cette religion instaure un système politique de type république islamique ou s’institue en religion d’Etat, et ne supporte pas les autres croyances. Certains pensent pouvoir faire de même dans notre pays et imposer la loi divine. Faute d’avoir fixé les règles concernant le voile, et réaffirmé ce qu’était la laïcité lors de la création du CFCM, nous nous trouvons aujourd’hui avec le paradoxe suivant : nos soldats luttent contre les taliban en Afghanistan et en même temps la burka s’installe en France. Que n’a-t-on anticipé tout cela, en jugulant les débordements de ces 20 dernières années. Il est urgent de remettre sur le métier notre ouvrage. Laïquement votre.
Cyrano
—–
Je vous fais parvenir ce jour un deuxième chèque de soutien de 45 euros.
Puisse-t-il aider votre combat acharné dans la défense de notre république laïque, aujourd’hui panier percé devant l’offensive grandissante des accommodements raisonnables, qu’ils soient bien visibles et provocateurs ou volontairement et calculatoirement discrets.
Sachez que j’apprécie particulièrement votre volontaire distanciation par rapport aux partis politiques. C’est un aspect extrêmement important de votre démarche, car le rassemblement est nécessaire et urgent. A ce titre, je n’ai de cesse, depuis que j’ai découvert votre action, de vous faire connaître le plus largement possible. Ne faiblissez jamais. Cordialement.
Lahic.
Merci pour votre participation et pour vos encouragements. Oui à Riposte laïque nous sommes fiers d’avoir une liberté de paroles et de ne pas nous laisser enfermés dans les positions politiques qui musèlent les esprits, ça fait un bien fou et on s’y habitue très vite.
Cyrano
—–
Je vois avec plaisir et soulagement que l’un des lecteurs de RL propose de manifester pour protester conter l’occupation des rues par la prière à Marseille notamment . Je serai fière d’en être . comment pouvons-nous nous organiser ? Florence Labbé
Chère Florence,
Merci pour vos encouragements. Hélas nous n’avons pas encore les capacités d’organiser des manifestations contre ces occupations illégales de l’espace public. Donc pour le moment, nous nous contentons d’informer nos concitoyens. Il faut d’abord faire tomber les murs médiatiques et mettre les élus au pied du mur. Le reste viendra en son temps, et beaucoup de gens se mobiliseront alors, à gauche comme à droite.
Cordialement,
Roger Heurtebise
—–
bonjour,
Comment vous dire ma surprise lorsqu’en septembre dernier;j’ai voulu acheter dans une boulangerie franchisée de Brest un sandwich au poulet?
La vendeuse m’a tendu un sandwich au poulet HALLAL.Je lui ai signifié que je voulais un laïque. On m’a rétorqué que c’était la même chose!!!J’ai refusé de l’acheter. Nos poulets laïques sont-ils impurs???
Cariou Christian
Christian vous avez bien fait de refuser et nous devons tous refuser de nous laisser islamiser le tube digestif. Cette histoire de viande Hallal doit être drôlement juteuse pour qu’elle prenne une telle ampleur. C’est une attaque de plus de la laïcité, a quand la suppression définitive du porc ? Merci de votre saine et laïque réaction. Cyrano
—–
Bonjour à l’équipe de « Riposte Laïque »,
Je désire vous communiquer l’information suivante qui émane du laboratoire où je travaillais avant de prendre ma retraite. Une fois n’est pas coutume, je préfère signer cette information d’un pseudonyme pour ne pas mettre en difficulté l’ancienne collègue qui me l’a transmise : L’obscurantisme pénètre dans le temple du savoir
Sur le campus du CNRS d’Orléans la Source, lors de la Fête de la science les 21 et 22 Novembre 2009, une doctorante du Centre de Biophysique Moléculaire, payée par le laboratoire, a reçu les visiteurs avec le voile islamique. Le Directeur du laboratoire Jean-Claude Beloeil, directeur de recherches au CNRS, n’a pas fait la moindre tentative pour l’en dissuader.
Pour nombre de visiteurs, un véritable choc!
signé : Charlie
Charlie
Oui cette attitude fait partie d’une démarche politique orchestrée d’avancée par petits pas, à comparer avec l’incident de l’assemblée nationale. Si personne ne dit rien, on fait un autre pas en avant et le voile progresse comme au jeu d’enfants dit du « gagne terrain ». ….Il faut donc réagir, il y a eu un cas exactement similaire d’une doctorante à Toulouse l’an passé. La jeune femme voilée qui avait plaidé pour garder son voile a perdu son procès en référé. Le directeur de laboratoire aurait dû réagir comme à Toulouse.
Cyrano

image_pdfimage_print