Sélection de quelques réactions

Publié le 3 septembre 2012 - par
Share

Marseille

Bonjour,

Je veux vous faire savoir que depuis deux ans à chaque fin de ramadan le 13ème arrondissement de Marseille est réveillé à 6H30 du matin par l’appel à la prière au micro et interphone ALLAH WAQBA. Je ne vous explique pas le choque !!! les cités nord de marseille sont effrayantes et tenues par un trafic de drogue à ciel ouvert aux yeux de tout le monde trafic tenu par des jeunes en majorités musulmans, ils peuvent après acheter une maison en algérie, ouvrir un snack, légumes, boucheries, voitures, voilà comment ça se passe. Si je vous dis qu’à l’emplacement du décès par balles du jeune de 16ans à la rose il y a toujours un canapé avec un jeune dessus et parassol pas inquiet du tout. Les jeunes de quartiers sont tous en djellahba les femmes voilés, c’est horrible. Les cantines hallal, les sorties d’écoles de certains arrondissement de marseille donnent l’impression d’être dans un pays musulman. Les quartiers du centre de la ville de sont pas mieux nous avons laissé des arrondissements comme le 2ème et 1er  à des incompétents et des trouillards peur de perdre des éléctions, je suis très pessimiste pour l’avenir et voit très mal finir car les propos tenus par certains font peur.

Cordialement.

Claudine

 

Quelques pistes

Bonjour à tous,
En réponse aux deux super articles « d’action » de  Jean Ducluzeau   et Jack Lucent du N° 265 et ceci notamment :   » nous en serons autant responsables que ceux qui ont pactisé avec cet ennemi absolu. »

Je suis, et nous devrions être tous, entièrement d’accord. Nous ne faisons rien, nous ne défendons pas ces valeurs (qui sont les nôtres pourtant), car nous les avons reçues en héritage et non créees. Et comme un héritier prodigue, paresseux et jouissif, nous dilapidons notre héritage. Nous avons été gobergés et nous ignorons, pour la plupart, ce qu’est d’avoir faim, froid ou peur. Nous ne connaissons pas « notre bonheur » comme disait ma grand-mère. J’ai honte, maintenant, mais j’ai ouvert les yeux et j’ai compris. Et puis, j’ai aussi lu des auteurs que j’ai découverts seul ou ceux qui sont interdits ou ceux dont tout le monde parle sans les avoir lu.

Si j’ai fait ça, je crois que d’autres aussi peuvent ouvrir les yeux : je suis persuadé que le problème principal est un problème de connaissance, de culture relayé ensuite par un problème de communication.

Pour apporter ma contribution à notre renaissance, à notre combat, je propose :

1) d’établir une liste des textes permettant de mieux comprendre comment nous en sommes arrivés là (problème N° 1)

2) de diffuser cette liste auprès de tous ceux que nous connaissons (problème N°2) et surtout auprès de ces gens qui ne vivent qu’en n’ayant qu’un seul livre à lire !

On parle d’analphabétisme mais là, parce qu’ils sont plus d’un milliard, on n’en parle pas.

Mais, finalement, les plus racistes, fascistes, nazistes et compagnie, ce sont ceux qui méprisent les vraies victimes de l’intolérance, ceux qui prônant leur fausse bonne parole humanisante n’écoutent qu’eux-mêmes. Ceux qui, enfin, n’écoutant que leur bon cœur socialisant et pacifiste, nous emmenent tout droit vers la guerre comme du temps de Daladier, Blum, Chamberlain et cie. L’enfer est pavé de bonnes intentions dit-on, c’est vrai, mais ça reste l’enfer.

Merci pour votre présence, votre courage à tous.

Eric

Raoult et Joffrin atomisés

Ces jours-ci, deux articles, publiés dans la presse hebdomadaire bien pensante, ont particulièrement retenu mon attention:
-Dans « Le point », un certain professeur Didier Raoult démontrait, avec un sens de l’argumentation qui je l’espère n’appartient qu’à lui, que le « français de souche n’existe pas ».
-Dans Le nouvel’Obs, l’inévitable Joffrin expliquant qu’il faudrait surveiller les courriels reçus et envoyés par les 40 millions d’internautes de France, pour éviter rumeur et calomnie.
Ces deux personnages ô combien sympathiques se sont fait recadrer dans ces colonnes, respectivement par Alain Dubos et Lucette Jeanpierre.
Mais là n’est pas le propos. Je me suis lancé dans une tâche certes ardue et fastidieuse mais paradoxalement jouissive: la lecture de tous les commentaires des lecteurs dans leur support d’origine.
Et en fait, je n’ai pas vraiment été surpris par le résultat: nos deux compères se sont fait totalement dy-na-mi-ter par leur lectorat. Pas une com’ sur 20 pour les soutenir. Le pied. Particulièrement rassurant.
Allons, tout n’est peut-être pas perdu.
J.V.

Ramadan à Gap

Bonjour à tous,

Quelques images de vacances: Gap, la  » capitale douce  » d’un département  paisible. Gap, ses montagnes, son soleil, son …Intermarché! Je connais bien cette ville et cette moyenne surface depuis près de quarante ans. Cette année, stupeur! Un rayon halal tout neuf qui racole pour le ramadan, avec garantie de produits issus de l’abattage rituel par la Socopa. Quelques hidjab tournent autour. C’est une première…
Un peu plus loin, Ancelle, petit village et station de ski l’hiver. De nombreuses colonies de vacances l’été, venues des quartiers défavorisés de villes des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. Cette année point de colos en août. Pas un gosse. Bizarre. Je discute avec une personne qui s’occupe d’un des hébergements pour ces enfants. C’est le ramadan, totalement ingérable pour le personnel de cantine et pour ceux de l’encadrement me dit-elle. Voilà: donc, pour les petits défavorisés non-musulmans de ces quartiers, pas de colo, on reste à la maison, sympa. C’est encore une première…

Edenrum

Les responsables

Me connaissant une amie m’a fait connaitre votre site & elle a bien fait & vous aussi vous faites bien.
Qui est responsable de cet état de fait qui engendrera , comme le disait si bien François 1 er de la 5 eme, une guerre civile.  En premier les patrons du Cac 40, beaucoup d’élus de la soit disant droite & gauche (nous n’avons jamais eu de ministère avec des gens aussi riches), les mêmes qui tiennent les principaux médias donc le pouvoir dans tous les sens. Ceux qui nous font des leçons à la télé contre le communautarisme alors qu’ils sont les premiers sectaires. Je ne suis pas religieux mais ils ont presque effacé la religion que nous pouvons qualifier d’historique pour le pays. Mais l’histoire il ne faut plus que les citoyen s’y intéressent . Guerre civile il disait. Ils ont supprimé le service militaire afin que les français ne sachent plus se battre mais surtout ils étaient en groupe & ils discutaient. Idem pour les grandes réunions apéro interdites pas pour l’alcool mais parce que les gens se réunissaient en dehors de l’officiel ! Diviser pour régner .
Il n’y a plus de citoyens en France mais des “cons sots mateurs” de télé intox.

De Gaulle déjà dans son livre “L’armée de métier”paru avant guerre disait qu’il n’était pas bon que le peuple sache se battre !

Bon je m’arrête…
Bien cordialement.

Dominique

Guidère

J’ai lu avec intérêt le papier de Monsieur Rubin sur le personnage guidère-gouider. Sur Wikipédia cet personne est présenté comme professeur d’université à Toulouse II. Je souhaiterai savoir comment ce personnage peut être à la fois professeur à Toulouse et en même temps, au qatar, précepteur d’un fils d’émir. Passe t-il son temps dans les avions? J’apprécie toujours beaucoup les papiers de Monsieur Dubos ainsi d’ailleurs que ceux d’Anne Zelenscki et de Bernard Dick et bien d’autres.
Ce serait aussi formidable que l’on puisse accéder à l’émission traduite de la chaine libanaise Al-Mayadine.   les sources sont un lien indispensable pour rendre crédible ces papiers au yeux des bisounours qui m’entourent. Avec vous dans cette lutte pour l’information. Merci.

Marie-Christine

Bonjour

Librairies parisiennes 

J’apprecie votre site et le visite assidument.

Il m’informe vraiment sur  la « réalité » et me fait  oublier  « les bisounours »  encore trop nombreux.

Je vous fais part de 2 investigations personnelles  vécues  en librairie  parisienne. Ce jour :

Je tombe, par hasard, sur le livre  LA FRANCE MORCELEE de Jean-Pierre LEGOFF edition de poche, auteur que je ne connais pas, feuillette le livre, et m’interesse à lire  le paragraphe (une page et quelque)  intitulé  « émeutes de banlieues ».

Là  stupeur, le livre doit « daté »  ou l’auteur être un « homme de cabinet »  et non de terrain mais  tout son propos parle de malaise de jeunes  de classes  lumpen proletariat  (la vieille vulgate marxiste des années 50/60)  un mot sur la terminologie « caid », des jeunes en mal  d’insertion sociale etc.   Bref   j’ai failli  acheter le livre  mais  en découvrant que sa page sur les émeutes  n’exprimait qu’un fatras  de propos éculés  à caractère psychologisant  rien sur la religion de ces « djeunes émeutiers »  donc rien  pas de vraie analyse   pas de reflexion  néant.   je repose le livre  déçu.

2ème  sujet : AUTRE OUVRAGE ne le trouvant pas en rayon, je demande à un vendeur le livre de monsieur RENAUD CAMUS  intitulé LE GRAND REMPLACEMENT (j’ai déjà parcouru ce livre  auparavant , et lu les critiques sur internet)  et je cherchais  à me le procurer, de préférence d’occasion  (étant un grand lecteur et acheteur de livres).

Là, stupeur, le vendeur me dit qu’il n’a plus ce livre  et ne peut me le procurer que sur commande !!!

Je lui fais remarquer  qu’étant sorti  en novembre 2011  et lui dit que je l’ai vu « sur internet qu’il était disponible   »  (il est  dans les 4 meilleures ventes  actuelles en ouvrage politique par correspondance.

Comme début juillet, dans une autre librairie parisienne, également de grande envergure,  je m’étais également heurté devant le refus poli d’un autre vendeur en livres qui pour le même ouvrage du même auteur  m’avait  répondu : « on n’a pas ce livre en ce moment on peut vous le commander ».

Et j’avais répondu  « mais je souhaite le feuilleter pour voir s’il m’interesse ». Je réponds :   « ce livre est récent vous n’avez pas un exemplaire au moins »et l’aimable vendeur poliment me répond  « on ne peut pas avoir tous les livres même récent ».

Au delà d’un ostracisme flagrant, d’une omerta gravissime, je tenais à vous faire part de ces témoignages

Je propose une solution : faites réclamer  cet ouvrage de Renaud Camus  et d’autres du même style  (celui du journaliste Caldwell, celui de Velocias : les maires qui courtisent les islamistes , celui  « la faute du bobo jocelyn  etc  etc)  dans  ces belles librairies parisiennes qui non seulement  ne proposent aucune nouveauté  des éditeurs bretons, normands, corses, alsaciens, basques, occitans   ou guyanais r soi disant  à PARIS Monsieur ces livres n’intéresse personne  »  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mais en plus censure  les livres  sur des sujets « sensibles, societal, « non politiquement correct »  comme ceux susnommés.

En plus ils nous gavent avec le pôvre stephane Hessel et son indignation ridicule  sans piger que son « bizness book »  est à la solde de  qui …je vous laisse deviner (le méchant pas beau israelien  face au pôvre innocent palestinien).

Cordialement.

Phil

A Gérard Brazon

Vos propos sont d’une logique implacable, mais ce qui m’inquiète, et j’ai fait un courrier en ce sens à notre Sénateur et Maire de Beziers Couderc, c’est que la majorité de ce parti reste accessible aux imprécations d’une Kosciusko Morizet ou d’un Copé qui sont plus proches des socialistes et perdront forcément toutes les élections.

Souchien de Métropole, j’ai pris fait et cause pour la cause pied noir en 1960, étant pourtant gaulliste de coeur, puis farouchement anti gaulliste en 1962 aprés l’abandon des harkis.

Je reconnais au grand homme tout ce que n’ont plus les autres, le charisme, la volonté, une intelligence largement supérieure à tous et une vision de la France. Et vous voyez bien quelle détresse est la notre aujourd’hui, reniant ce grand chef tout en le reconnaissant…

Nous aimerions pourtant qu’il renaisse.

C’est aujourd’hui le drame de la vraie droite qui ne pourra gagner qu’en acceptant les Républicains du F N. Si nos énarques n’ont pas compris cela et qu’ils croient nous faire encore le coup de 2007 en 2017, c’est perdu d’avance. Malheureusement il y a beaucoup de terrain perdu, le Sénat, Les Régions, les communes et tout ce qui va avec: l’argent.

Je ne sais si l’U M P restera ou se dissoudra dans la masse, mais aujourd’hui ils sont comme les socialistes des vecteurs d’immigration et d’islamisation, et nous pleurerons toutes les larmes de notre corps.

Amicalement

P. E.

La complainte de T.. Le Roubisien

 

Il nous a écrit il y a peu. Des mots de tous les jours, mais des mots qui font mal. Certes l’Islam fait partie de la France, certes il est intégré, la délinquance inhérente aussi…

Humour noir, vous savez bien que ce n’est pas vrai…

T…, de Roubaix, Roubi pour les intimes, nous a écrit ; plus précisément à Catherine qui a disserté dernièrement sur ce qui se passe à Roubaix.

Il nous écrit et nous décrit un monde d’horreurs tel que vous ne l’eussiez pas cauchemardé… Il envie certaine qui a quitté Roubaix lorsqu’elle avait cinq ans, il se rappelle la ville « festive » qu’il a connue… Il a 54 ans, est roubaisien de naissance et a bossé 37 ans en usine. Il le dit : « j’attends la retraite pour me sauver… Si Dieu le veut, « Inch Allah » comme on dit ici »…

Nous nous permettons de le citer, en corrigeant quelques fautes d’orthographe que notre « ogre » de nouveau correcteur ne laisserait pas passer (Note de l’ogre : certes, c’est pourquoi la remarque de T. à la fin de son texte est caduque… Merci à lui, après tout il n’y en avait que très peu, des erreurs… Juste ce qu’on appelle des « coquilles ») :

Roubaix

« Bonjour,

Bravo à toute votre équipe et très heureux d’avoir découvert votre site il y a quelques jours., ça réchauffe le cœur !!!

Ce courrier s’adresse à Mme Caroline Alamachère , suite à son article sur la ville de Roubaix (Roubi pour les intimes), puis aussi à une lectrice qui disait avoir vécu à Roubi alors qu’elle avait cinq ans, puis avoir quitté cette « ville »( chanceuse la dame !!!!)…

Bien sûr, leurs récits ne sont malheureusement que pure réalité !

Je me présente : T…, 54ans, père de famille et ouvrier, 37 ans de travail en usine et ROUBAISIEN de naissance (dans le quartier de  l’Epeule,Rue des arts pour être précis) J’ habite toujours Roubi, (je sais il faut être fou ! ) mais j’attends la retraite pour pouvoir me sauver….si Dieu le veut ! Haaaaaa ! pardon : « inch allah » comme on doit dire ici! J’ai connu ma ville très commerciale et très festive: Les braderies, les fêtes en Septembre sur le Colisé (où ma mère travaillait), la foire aux manèges, M.Jean Pres et son accordéon, tous les commerces français, etc., etc…Bref une ville où il faisait bon vivre!

A présent, cette ville est devenue une casbah géante !!! une ville coupe-gorge, une ville ghetto/poubelle. J’ai quitté le quartier de l’épeule il y a quinze ans pour être un peu plus près de mon travail et, lorsque je dois retourner dans le quartier de l’Epeule ou de l’Alma, ça me fait vraiment mal au cœur. J’en ai les larmes aux yeux de voir cette population fainéasse en « pyjama « , ces voiles et cette saleté dans les rues, toutes ces bandes de barbus ou de jeunes camés… J’ai même été obligé de scolariser ma fille de 14 ans dans une autre ville ( Marcq en Baroeul) pour qu’elle soit plus en sécurité (elle est blonde) !!! ; car même les collèges et lycées privés sont aux mains des islamistes ! Je fais mes courses en Belgique, car ici plus moyen de trouver de la viande non halal….Je vous passe tous les « faits divers »  devenus quotidiens !!! Et que les médias se gardent bien de dévoiler (Nord-éclair, La Voix du Nord, etc.).

Les différents maires qui se sont succédé s’empressent d’embellir le centre « ville » (comme si ils attendaient les touristes!!!) mais laissent le reste de cette casbah en état de capharnaüm. La police évite certains quartiers ( Epeule, Alma,Hommelet, 3ponts,etc.)

La chose que je redoute le plus c’est le jour ou un membre de ma famille se fera agresser. Je me connais : ça sera un carnage, et des innocents pourraient en pâtir…  Jusqu’à présent, je m’en suis toujours bien sorti, mais je sens que ça va arriver….A peine sorti de chez soi  les incivilités commencent!

Je ne crois pas qu’il reste encore un quartier paisible ici. Comme dans certaines autres villes, ici « tout est pris: » Roubi est foutu !!!! et bientôt la France entière car j’ai bien observé : l’islamisation est un cancer et Roubi en est la tumeur maligne….J’aimerais écrire au maire, mais à quoi bon…Apparemment tout ceci lui plaît !

A croire que je suis le seul à voir la réalité en face, je ne sais pas si d’autres roubaisiens ont la même vision que moi de leur « ville » surtout s’ils y sont nés, mais je tenais à vous faire part de mon quotidien dans cette ville devenue poubelle islamique, et cela grâce à qui? a quelle communauté? devinez !!!!

Puis aussi lancer un SOS… Encore merci a vous tous, en espérant que vous publierez mon récit, désolé pour les fautes….

PS : je ne savais pas dans quelle rubrique déposer ce récit, alors je vous ai contacté directement…. »

Thierry

Envoyer l’armée dans les cités

En réponse à un article de Roger Heurtebise (Samia Ghali)

On n’a plus les moyens de bloquer les zones hostiles. Tu soustrais les effectifs de la gendarmerie et des sapeurs et marins pompiers et tu fais rentrer l’armée française état-major compris dans le stade de France à quelque chose près.

En plus faut pas oublier que sur la totalité des effectifs  seules les unités combattantes sont formées au combat urbain. Ca fait un peu court pour assiéger les points d’entrées et de sorties sans oublier les réseaux souterrains de 751 ZUS et 50 ZSP.

Et puis qui prendrait la responsabilité d’ouvrir le feu sur une population civile même armée, à ce niveau il n’y aurait même plus d’Etat, il y en a déjà plus beaucoup.

Un ancien militaire parachutiste

A Roger Heurtebise

Qu’il y ait une guerre des gangs à Marseille avec dix neuf  tués en un an, cela a toujours existé.

Je me souviens d’avoir passé trois mois pour mon travail (honnête) dans cette ville en 1978, et il y eut à cette époque une vingtaine de tués( bar du téléphone + quelques autres ici et là), mais ce n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui, on appelait cela le grand banditisme, Zampa, Francis le Belge.

Mais le problème, n’est pas là, qu’ils s’éliminent entre eux, c’est dans l’ordre des choses, et tant qu’ils ne s’en prennent pas à la population laborieuse, ma foi, je n’en pleure pas.

Le problème est qu’aujourd’hui, la drogue est infiniment plus répandue avec les passages vers l’Espagne venant du Maroc et le peu de contrôles qui interviennent.

La sénateure de Marseille ne sait pas ce qu’elle dit, faire entrer l’armée pour le contrôle des cités ? C’est absurde…A moins et là je la suis à 100%, pour un remake de la bataille d’Alger 2012. Mais que ne dirait pas la gauche ?

La première chose à faire sans doute est de permettre déjà à nos policiers de pouvoir se défendre et de leur donner la possibilité de pouvoir réagir lorsqu’ils sont tirés comme des lapins. De tout temps, lors d’échanges de coups de feu et de blessures, la police est obligatoirement livrée à une enquête intérieure, donc elle ne peut pas faire n’importe quoi.

Preuve s’il en était que le Ministre veut déstabiliser les forces de l’ordre pour permettre à ses amis de prendre le terrain et le garder. C’est le grand complice du grand banditisme et de leur future révolution. Sans doute s’attend il à en trouver un bénéfice quelque part.

Cordialement

PE

Je vous découvre

Je viens de découvrir votre site et je n’en crois pas mes yeux : il y a encore en France des esprits lucides qui nous voient nous enfoncer  dans la négation de ce que nous sommes ,  et qui osent réagir , au milieu de la lénification générale de notre télévision , nouvelle université de l’ignorance et du politiquement correct suicidaire .

Je ne peux m’empêcher de vous signaler un livre prémonitoire que j’ai découvert sur Amazone , dont je vous recommande la lecture : il ne fait que décrire ce que vous redoutez.

Pour vous en donner une idée ( allez sur amazone : livres : enterrement de Ben Laden  par Arouet Lejeune ), je vous fais un copier- coller de la présentation .

Arouet le Jeune raconte l’enterrement de Ben Laden à Notre-Dame de Paris, devenue mosquée. Ce récit, plonge le lecteur dans un univers kafkaïen, où se côtoient les futures vierges du paradis islamique et le nouveau camp de concentration de Drancy. Avec humour et dérision, s’installe rapidement une vision apocalyptique d’une France soumise à la pensée islamique. Ce récit, basé sur des prévisions probables du jeu démocratique, amuse autant qu’il inquiète. Mais ne vaut-il pas mieux prévenir avec le sourire, que guérir avec des larmes ?

Excellent ouvrage qui éveille les consciences sur des réalités humaines généralement occultées . Oeuvre courageuse autant qu’amusante : avec humour , l’auteur décrit un monde où nous sommes presque et qui , lui , manquera d’humour d’une façon définitive et … de Liberté! A lire et relire !

Charles

Millet

Mille bravos à Alain Dubos pour son article sur Breivik, et mille bravos aussi à Riposte laïque pour avoir eu le courage de le publier.
Je ne cesse de me dire que vraiment Riposte laïque est un des rares témoins de la véritable démocratie, de la justice et de la Vérité.

Il va sans dire que je soutiens entièrement R Millet aussi.

Nadia

Pour Caroline Corbières

Il vous faudrait faire un tour dans le grand Toulouse et les villages limitrophes  et même dans la campagne profonde pour vous rendre compte que nous sommes tous logés à la même enseigne.

Les femmes, de plus en plus jeunes et les petites filles chez les salafistes sont voilées de pied en cap, les hommes abandonnent le jean/tee shirt pour la “chemise de nuit” bientot nous aurons droit au keffieh et se laissent pousser la barbe. Il est des endroits où le Français fait office de langue exotique puisque uniquement parlé si l’on s’adresse à eux, la moyenne d’enfants par couple est de 5.

Mais si l’on en croit certains de nos dirigeants (passés et actuels) tout cela n’est qu’une vue de l’esprit (mal tourné cela va de soi) et l’on nous ressasse le refrain d’islam de paix, amour et tolérance, bla, bla bla ! La preuve ? “Ils” tuent tous les jours  des mécréants pour nous démontrer leur amour et leur tolérance. Et si après cela on ne les croient pas c’est que vraiment nous y mettons de la mauvaise volonté. L’islam n’est pas galopant chez nous, il est parfaitement respectueux de nos lois, les musulmans ne demandent rien d’autre que de vivre leur foi en tout tranquillité à condition qu’on leur construise des mosquées gratuitement, que l’on aménage des horaires pour qu’ils puissent faire leurs prières, qu’on leur donne à manger du halal, que les femmes puissent aller à la piscine sans devoir supporter le regard lubrique des hommes, qu’elles puissent être soignées exclusivement par du personnel médical féminin, qu’on leur attribue des logements sociaux en priorité avec toutes les allocations et toutes les subventions qui vont avec, ils demandent que les manuels scolaires soient modifiés car il ne faut en aucun cas les traumatiser ou les stigmatiser donc l’on réécrit notre Histoire en faisant disparaitre tout ce qui pourrait gêner ces chères têtes brunes, etc, etc. Bref, ils sont prets à respecter la laicité de ce pays à condition qu’elle soit aménagée en accord avec leur dogme et qu’en fin de compte nous n’ayons d’autre choix que la conversion, la taxe imposée aux dhimmis  ou la mort.

Tu parles d’une tolérance !

F.V.

Lettre au directeur Auchan Avignon

Monsieur le Directeur,

C’est en citoyen français, mais aussi en tant que client de longue date de votre magasin, que je me permets de vous écrire.

Samedi dernier vers midi, j’ai vu dans votre magasin une femme habillée en burqa, avec un niqab recouvrant la totalité de son visage. J’ai été choqué, tout comme d’autres clients avec qui nous avons discuté. Des enfants ont eu peur dans l’enceinte même de votre magasin.

J’en ai parlé à la caissière, puis aux agents de sécurité, leur demandant pourquoi ils avaient laissé rentrer cette personne et leur rappelant la loi d’interdiction sur le voile intégral. Ils m’ont demandé de voir avec la direction qui est seule responsable.

La loi interdit le port du niqab ou de la burqa dans tout l’espace public, sous peine d’une amende de 150 euros et/ou d’un stage de citoyenneté. Les sanctions sont entrées en vigueur au printemps 2011.

Pour des raisons évidentes de sécurité, je vous demande s’il est possible que vos agents de sécurité soit informés de cette loi, et dans le cas de désobéissance civile de la personne masquée qu’ils préviennent la Police.

Merci de votre compréhension.

Cordialement.

Louis

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.