Sélection de quelques réactions

Publié le 13 février 2011 - par
Share

Débats Enquête et Débats

J’ai suivi avec grand intérêt  les deux confrontations de enquête et débat de Ahmed Moualek et Pascal Hilout et de Christiane Tastin et de Dieudonné.

Je trouve très  constructif cette forme de débat qui assure, grâce au chronomètre de joueurs d’échec, a chacun d’avoir le même temps de parole et empêche toute domination verbal d’un interlocuteur et entraine à une certaine modestie qui évite les tensions et la cacophonie .

Dans le premier débat j’ai trouvé un Pascal déterminé, compètent, convaincu et convaincant face a Ahmed hésitant  manquant de culture général et doutant souvent de lui-même ne répétant que des argument fallacieux sans sembler y croire vraiment.Je reproche a Pascal ses sourires compatissant de fin d’entretien qui donne à l’auditeur un petit gout de mépris.

Souvenons nous du débat Chirac Fabius qui fut une catastrophe pour Laurent Fabius.

Dans le second débat, j’ai trouvé Dieudonné plus habile, malgré sont mélange entre ses deux cultures,il semblait nous dire le 21 éme siècle sera religieux ou ne sera pas.ce qui mettait Christine en porte a faux pour aborder des questions de font qu’elle souhaitait aborder.je lui reproche aussi ses sourires ambigües qui exprimais plus sont désespoir que sont mépris.

Tout ceci montre a quel point toutes nos attitude peuvent nous trahir

Il n’empêche que je trouve ces débats très fécond  et qu’il faut les continuer car il permet  de réunir des opinons totalement opposés.

Merci a Enquête et Débat.

Jean-Pierre

Vous êtes bons, mais essayez de faire plus court

Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de votre mouvement à la suite de la lecture d’une video qui m’est parvenue par mail, je déplore que ce soit par cet hasardeuse voie mais l’essentiel est de savoir qu’il existe des mouvements tels que les vôtres et c’est légèrement rassurant… (légèrement car la situation est désespérée !!!)

J’ai fait un premier petit geste en commandant un de vos livres que je trouve trés interessant et malheureusement tellement réaliste…

Je souhaitais vous faire une remarque qui me semble trés importante, j’aimerais faire partager votre site afin de tenter de convaincre mon entourrage mais je trouve que vous avez un langage bien trop litérraire pour faire passer vos messages. En effet, si vous voulez atteindre le maximum de personnes, il serait judicieux d’écrire les articles courts, contenant l’essentiel et avec des mots et des phrases simples, et plus imagées bien entendu.

D’aprés vous, les islamistes ont-ils besoin d’un langage élaboré pour faire tâche d’huile?

Longue vie à vous.

Benoit

Le titre

Bonsoir Cyrano, Rédaction de Riposte Laïque,

Je viens de m’apercevoir que vous avez publié le courrier que je vous avait précédemment envoyé. Partant du principe que vous le trouvez donc relativement pertinent, j’en suis très honoré, comme à chaque fois que vous jugez un de mes articles digne de votre journal.

Ne faisant pas partie de l’équipe de Rédaction, et jugeant qu’il peut être plus confortable pour le rédacteur en chef d’intituler les articles à sa convenance, je ne vous propose jamais de titre pour mes articles.

Néanmoins, je ne suis pas séduit  par le titre par vous choisi en l’occurrence, « Riposte Laïque a raison de davantage taper sur l’islam que sur le catholicisme ». En effet, bien que j’assume pleinement ce jugement, et qu’il apparaisse clairement dans l’article, cette considération me paraît accessoire dans un ensemble qui vise davantage, in fine,  à souligner l’importance de laïciser tout débat, quels qu’en soient ses fondements, et ne pas se laisser prendre au double piège du monopole du religieux sur le débat sociétal et de la radicalité exacerbée. Certes j’ai beaucoup insisté sur la question du catholicisme, mais c’était avant tout en raison du fait que le débat semblait se diriger vers une condamnation aveugle et peu pertinente de certains thèmes\positions au nom (et au nom seul) de leurs liens idéologiques avec ledit mouvement, s’engluant ainsi dans un bourbier semble-il éloigné des intérêts profonds de la laïcité. Le titre étant donc à mon sens par trop éloigné du fond de l’article, je me permets de vous en proposer un autre, plus conforme:

La Religion ne doit pas avoir le monopole du débat d’idées.

L’essentiel étant de vous transmettre l’idée générale qui a présidé à la rédaction de l’article, même si vous pouvez évidemment, dans le cas où il vous serait possible d’opérer une modification du titre a posteriori, en choisir un autre, du même esprit, mais peut être plus élégant, percutant, ou que sais-je encore, de sorte qu’il corresponde davantage à l’efficience journalistique dans laquelle mes compétences sont des plus réduites.

Si toutefois il ne vous était pas possible de modifier le titre, vous serait-il possible de publier le présent courrier dans la rubrique « Courrier des lecteurs » de la semaine prochaine?

Bien cordialement à vous,

Brenn César

Dépasser les clivages stériles

Robert Sage a bien entendu le droit de s’exprimer, mais je me permets de lui rappeler pour la troisième fois que ces charges anti catholiques, sans aucune objectivité,sont à peu près stériles.

Tous les Catholiques savent pertinemment que des personnes relevant de Église ont commis des fautes.

De la même façon des anti cléricaux partageant l’idéologie que M Sage en ont commis d’autres.

Il serait préférable sur ce site de dépasser ces anathèmes relatifs à un passé sur lequel nous ne pouvons plus agir.

Cordialement;

Christan Bénazet

Ou est le racisme ?

Bonjour, je vous envoie une info concernant une action du Bloc Identitaire à Canteleu près de Rouen. Comme à Rezé, ils ont rebaptisé les rues de la ville à leur manière pour dénoncer la construction d’un minaret. On voit bien la réaction de la rédaction de France 3, qui parle d’incitation à la haine raciale, comme la majorité de la presse bien pensante. Pourtant, on ne parle pas de race, mais de religion totalitaire qui veut s’imposer dans l’espace public. Bravo aux Identitaires

http://haute-normandie.france3.fr/info/canteleu-des-tracts-haineux-contre-une-mosquee-67255585.htm

Mes amitiés

Sébastien

Soutien à Hubert Sage

Je voulais vous apporter mon soutien dans la polémique qui s’est instaurée concernant vos articles avec des rédacteurs de RL de sensibilité catholique. Cela tourne au règlement de compte et c’est très déplaisant.

S’agissant des lois, il est notoire que dans le cas du Parlement européen, des députés prêts à donner leur vote pour certaines, reviennent sur leur décision après avoir subi le lobbying de leur administrés « chrétiens ». Et dire « ma religion je la porte au fond de mon cœur. Je n’ai pas besoin qu’elle apparaisse et qu’elle dicte les lois de la société dans laquelle je vis. » devient une fausse assertion.

Je suis également outrée de voir ces catholiques profiter de la tribune que leur donne RL pour revenir débattre sur l’IVG, ce qui n’a plus lieu d’être depuis le votre de la loi « Veil » sur l’interruption volontaire de grossesse en 1973.

J’avais prévu d’écrire plus longuement sur ce sujet de l’IVG à RL mais actuellement je ne dispose pas du temps pour cela.

L’entrisme islamique ouvertement provocateur dans notre société nous horripile au plus haut point et a des répercussion dans notre mode de vie mais le lobbying catholique avec des élus aux prises avec leurs administrés est également néfaste mais de manière moins visible…

Bien cordialement,

Aimée Toulgoat

A Hubert Sage

L’athée de service est peut-être d’une ignorance crasse en matière d’histoire, mais il aimerait vous poser quelques questions : Louis XVI était effectivement un roi particulièrement pieux, c’est documenté historiquement, mais sur quoi vous basez-vous pour dire qu’il était particulirèrement bête ? D’autre part, pourquoi ignorez-vous soigneusement sa lutte contre le pouvoir des parlements, notoirement aux mains de la noblesse et opposés à tout progrès social, ce qui est quand même l’un des faits majeurs de son règne ? Quant à l’émancipation des protestants et des juifs, je n’ai jamais prétendu qu’elle était complète, mais c’était un premier pas extrêmement important, et sur les motivations, je veux bien vous croire en ce qui concerne les juifs, mais pour le fait que les Cévennes nécessitaient encore une mobilisation militaire sous Louis XVI, j’aimerais que vous apportiez les preuves à l’appui de vos dires. Je remarque que vous ne me contredisez pas sur la réorganisation de l’armée, je suppose que c’est parce que vous savez que vous auriez du mal. Enfin, pour la religion d’amour, je ne me base pas sur les évangiles apocryphes, mais simplement sur deux commandements du Christ, dont j’espère que vous n’aurez pas le toupet de me dire qu’ils sont apocryphes ou qu’ils ne font pas partie du dogme essentiel de la religion chrétienne : « Tu ne tueras point » et « Aimez-vous les uns les autres ». Le premier d’entre eux est même biblique avant d’être christique !

Quant au « génocide » des chouans, je vous ferais remarquer que je n’ai jamais employé ce terme ridicule de génocide pour les massacres de Vendée, de Bretagne et surtout celui des Mauges ! Un massacre est un massacre, je sais parfaitement que le mot de génocide répond à une définition très précise qui ne s’applique absolument pas dans ce cas précis, merci.

Au sujet des Terreurs Blanches, sujet que je connais très mal, je suis allé voir, faute de mieux dans l’immédiat, sur Wikipédia. Vous affirmez qu’elles ont fait 4 fois plus de morts que la Terreur. Pourriez-vous donner quelques références d’historiens, s’il vous plait ? Pour 1795, je lis : 2000 morts, et pour 1815 je n’ai trouvé que le chiffre des arrestations. Puisque vous affirmez quelque chose d’assez impressionant, quand même, et puisque vous me traitez d’historien du dimanche, j’aimerais avoir des références.

Enfin, puisqu’on en est aux insultes (c’est moi qui ai commencé, je le reconnais, mais je dois dire que vous me surpassez haut la main !), quelqu’un qui fête la mort d’un être humain, aurait-il été Gengis Khan ou Hitler, et ce n’était pas le cas du malheureux Louis XVI, par des réjouissances, me répugne et continuera toujours à me répugner.

V. Maunoury

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.