Selon Alex Jordanov, nos services secrets seraient nuls…

Publié le 29 août 2019 - par - 7 commentaires - 1 041 vues
Share

https://www.amazon.fr/guerres-lombre-DGSI-services-DOCUMENTS-ebook/dp/B07QCZPRMM

Parmi mes lectures de cet été j’ai lu « les guerres de l’ombre de la DGSI plongée au cœur des services secrets français » par Alex Jordanov.

Celui-ci raconte dans le détail à quel point, dans les hautes sphères, les services secrets français sont nuls, à son grand désarroi et à celui des agents de terrain.

En effet, on est atterré de voir combien de planques dans le froid ou la boue, de filatures, et d’écoutes ont été gâchées par des politiques et par des ronds-de-cuir des services qui sont plus concernés par leur carrière et leur prime de fin d’année que par des résultats opérationnels et concrets.

Il est affligeant de lire que plusieurs opérations qui ont nécessité plusieurs semaines ou mois de travail ont été totalement abandonnées et ont laissé en place des dizaines de djihadistes et des stocks impressionnants de produits chimiques pouvant servir à confectionner des bombes (près de 7 tonnes de produits chimiques devaient être amenés de Belgique, et ont disparu…).

Et quand on pense que ces  mêmes politiques en charge de notre sécurité n’ont pas hésité à aller faire interroger Pierre Cassen et d’autres membres de Riposte Laïque, défenseurs de notre civilisation et de notre liberté, au lieu de se concentrer sur les vrais méchants, on croit rêver ou plutôt c’est un cauchemar.

On apprend également que la fusion entre la DST et les RG a été une catastrophe (merci Sarkozy…) et que ce sont 20 à 30 ans de savoir-faire qui ont été perdus avec la fusion dans la  DGSI devenu la DCRI,  étant précisé que ce changement de nom n’est qu’un cache-misère cosmétique de Manuel Valls pour masquer les fiascos des attentats qui ont ensanglanté la France et que tout le monde connaît (Mohamed Merah, Charlie Hebdo, Bataclan, Hyper Cacher, Nice etc.)

En effet il faut savoir que les attentats du Bataclan et du stade de France et tous les autres auraient probablement pu être évités si les opérations avait été menées jusqu’au bout et si quelqu’un, par peur de représailles en haut lieu, avait su prendre ses responsabilités. La plupart de ces terroristes étaient en effets connus et parfois suivis depuis plusieurs semaines.

Résultat, ce sont plus de 200 morts en France à cause de l’incompétence de quelques chefs.

Ce même livre nous apprend que les méthodes de la DGSI sont rigides, et que le cloisonnement est la règle, ce qui est une pratique de la guerre froide, qu’il faut conserver lorsque l’on traite de l’espionnage classique de la Russie ou d’un autre pays, mais qu’elle n’est pas du tout été adaptée pour combattre le terrorisme islamique en France.

Les agents racontent également que l’opération la plus réussie de la DGSI a été une opération qui a été réalisée en collaboration avec le Mossad israélien dont ils ont pu apprécier le professionnalisme « qui ne laisse rien au hasard » et dont ils envient les moyens et l’état d’esprit (pas de chasse à la prime de fin d’année d’un bon fonctionnaire au Mossad…).

On apprend également que ce sont les services secrets algériens, marocains et tunisiens qui s’occupent quasi exclusivement de l’infiltration des réseaux islamistes de Marseille, car les Français ne peuvent quasiment pas y pénétrer… c’est dire…

L’Algérie, le Maroc et la Tunisie veillent sur la France, nous voilà rassurés… dormez braves gens…

Il est confirmé que le halal est une des principales sources de financement du jihad et du terrorisme mais que personne ne veut y toucher car tout le monde a peur d’avoir une explosion des personnes qui en vivent et de leurs troupes…

Il est confirmé que des dizaines, voire des centaines de terroristes afghans, irakiens, pakistanais, ou autres sont passés en France avec les « migrants », et qu’ils serviront de cheval de Troie le moment venu.

Les hommes de terrain sont parfaitement conscients que les islamistes savent que l’Europe et sa jeunesse sont un ventre mou et que les islamistes s’en donnent à cœur joie.

Il note également tous les jours le décalage entre les politiques et élites de haut niveau (de soi-disant haut niveau) et la réalité de la population qu’ils ne connaissent pas et dont ils n’ont que faire. Ils ont laissé des dizaines d’islamistes dans la nature alors qu’ils auraient pu aisément les arrêter. Ils disent également que  les supérieurs sont surtout sensibles à leur prime de fin d’année et que par conséquence ils ont plus une culture du chiffre (comme l’était le juge Bruguière) que du résultat (comme l’était le juge Trévidic).

Bref, un livre à lire de toute urgence même s’il n’est pas rassurant…

Albert Nollet

https://www.lepoint.fr/societe/alex-jordanov-l-homme-qui-confessait-les-espions-18-06-2019-2319611_23.php

https://www.breizh-info.com/2019/04/29/117641/alexandre-jordanov-islamistes-terrorisme-dgsi

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete/ce-que-les-agents-racontent-des-services-secrets_2076751.html

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

La Force des Services Secrets est d’être… secrets…
Leurs résultats doivent rester secrets.
Sinon, à quoi ça sert ?

kezaco

A peine tu pètes, ils sont au courant du lieux, du bruit et de l’odeur.

Vive Duterte

Ne jamais sous-estimer les services secrets : ils sont nos pires ennemis car ils renseignent macrondelle sur nos activités .
S’ agit – il d’ une ruse de guerre du clan mondialiste pour faire croire aux identitaires que leur ennemi est faiblard puis les pousser à l’ action téméraire conter le pouvoir infâme macrondellien et enfin tomber dans un piège ?

François BLANC

La DGSI est une police politique donc ce sont des ennemis des patriotes, à ne pas confondre avec la DGSE, services secrets, qui défend la France à l’étranger

Alain Bobo

Les services secrets sont très secrets, et on ne peut savoir ce qu’ils manigancent !
Vérifier souvent le dessous de son lit est une précaution à prendre surtout quand on entend un ronflement suspect, qui pourrait être d’un agent de la terrible DGSI.

patphil

fakeniouze!
les renseignement sont très actifs et performants sur les giletjaunes et autres ennemis du pouvoir actuel

La Hire

Les Zids en savent quelque chose !