Selon l’application Qotmii, Éric Zemmour fait la course en tête

Selon la revue Entreprendre, alors que les Instituts de sondages peinent à établir un classement clair des candidats à la Présidentielle, l’application d’Intelligence artificielle Qotmii assure qu’Éric Zemmour fait la course en tête (22 %) devant  Macron (17,9 %), Marine Le Pen (14 %) et Jean-Luc Mélenchon (12,2 %).

Selon ses concepteurs, l’application d’intelligence artificielle Qotmii permet de mesurer le potentiel électoral des candidats en temps réel. (Source : Mauricette pour dreuz.info, dont la page a été effacée !)

Tribune libre fournie par Qotmii : Selon l’application d’Intelligence Artificielle Qotmii, Éric Zemmour devancerait Emmanuel Macron (Source : Entreprendre Vox, Jérome Coutard, 18/01/2022)

À 82 jours de l’élection présidentielle, les compteurs des sondeurs semblaient bloqués. Le candidat Macron, toujours en pole position, est indéfectiblement suivi de Valérie Pécresse et de Marine Le Pen.

Les sondeurs admettent qu’ils sont dans le flou, qu’ils subissent les problèmes des non-répondants ou des indécis. Ils multiplient les préambules méthodologiques pour tenter de trouver des explications aux marges d’erreurs et opèrent des redressements en fonction de critères passés, dépassés.

Or, nous vivons dans un monde d’émotions numériques.

L’analyse des réseaux sociaux offre désormais une photo instantanée probablement plus pertinente.

Ces photos varient évidemment au gré des déclarations et du buzz qu’elles engendrent.

Capter les émotions, les recueillir en instantané sur la presse, nationale, régionale, locale, les blogs, les forums, les médias sociaux, les analyser, qualitativement et quantitativement, grâce à son intelligence artificielle, telle est la fonction de QOTMII, une application gratuite qui permet notamment de mesurer le potentiel électoral des candidats en temps réel.

Ainsi, prenons par exemple le dénigrement orchestré contre Éric Zemmour, mais aussi contre Jean-Luc Mélenchon, tous deux opposés au passe vaccinal, tel que capté par cette intelligence artificielle.

On note qu’elle détecte la lassitude et une certaine rupture, encore non perçues par les méthodes d’analyses sondagières traditionnelles.

Elle fait part des tensions, comme celles qui existent désormais entre le peuple fatigué par les discours sanitaires et les élites médiatiques (journalistes, politiciens et spécialistes des plateaux).

Dénigrer ses adversaires est évidemment une stratégie habituelle. C’est aussi les mettre en avant, optimisant ainsi leur buzz et même leur popularité. Les répercussions sur leur potentiel électoral sont alors mesurables en instantané par les algorithmes de QOTMII.

Résultat provisoire le 18/01/2022 : Selon l’application Qotmii (Intelligence artificielle), Éric Zemmour (16,2 %) vient de passer devant Emmanuel Macron (15,9 %). (Source : entreprendre.fr)

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
25

26 Commentaires

  1. C’était vrai en janvier
    Mais je suis les chiffres Qotmii et voilà ce que ça donne ce jour 21 mars
    Macron 20,2
    Zemmour 16,8
    Marine 15,9
    Mélenchon 15,2
    Pécresse 9,6

    • sans blague ! ben voyons ! mais à la limite pourquoi pas !! trop rigolo !!! ahh ces fans trop fort trop « convaicant »….le réponse dans quelques jours lol MDR

  2. 18/01… Cela,fait plus de deux mois. Nous sommes le 22/03 aujourd’hui.

  3. L’Intelligence Artificielle n’est pas plus crédible que les sondages officieux mensongers.
    Cette I.A. a été créée par des cerveaux humains et est contrôlée par d’autres cerveaux humains.

    Et puis quelle tristesse de se fier à un bouzin numérico-électronico-science fictionniste…

    Inutile de défendre quoi ou qui que ce soit, la « bécane » pense pour vous. Elle sait aussi à quelle heure vous vous levez la nuit pour aller pisser !

    • Une IA peut-être extrêmement performante, elle est utilisée en reconnaissance faciale et plus utilement pour les diagnostics médicaux et particulièrement des cancers.

      Le seul problème avec l’IA, c’est qu’avant de fonctionner correctement, elle doit apprendre de ses nombreuses erreurs pour atteindre un apprentissage profond (deep learning) A la suite de chaque erreur, elle se corrige, se reprogramme et repart. On arrive donc à une sorte de boucle d’asservissement « au bout d’un certain temps » qui conduit à des résultats étonnants.

      Donc pour Qotmii, cette IA va apprendre une fois de plus de ses erreurs de prévision pour la pestilentielle 2022.. elle corrigera son erreur et recommencera ses prévisions pour les prochaines élections.
      J’ai confiance, dans 1000 ans ses prévisions seront correctes, on n’aura plus le besoin de veauter.

  4. C’est l’auteur de cet article qui avait prédit la victoire de Trump,ou je me trompe ?

    • Quand l’intelligence artificielle rejoint les conclusions de la connerie naturelle, c’est que c’est foutu et complètement foutu.

    • Dans ce cas, il avait vu juste. Trump a remporté sa réélection !
      L’IA ne pouvait pas prévoir la tricherie institutionnelle à grande échelle.
      Même les humains les plus avisés ne mesuraient pas l’omnipotence du Deep State sur les administrations et la justice, par la contrainte, la corruption, les chantages et les menaces.

      • Trump a eu le pouvoir presque absolu pendant 4 ans. Alors s’il n’a pas été foutu de prendre toutes les précautions (physiques et légales) pour s’assurer d’une élection régulière, alors il y a un gros problème. Et dans ce cas soit le premier « coupable » c’est lui car incompétent, soit l’élection était régulière.
        Je ne puis raisonnablement trancher entre les deux.
        Une chose est à peu près certaine, le sénilissime bidet ne tombera pas dans ce piège, il faut dire qu’il est bien aidé par le deep state.

    • En personne. Thèse soutenue par RL aussi. Cassen avait même mis le Champagne au frais. Se tromper une fois ça arrive, se tromper toujours c’est ne rien avoir appris dit-on.

  5. NB :

    Ce n’est pas la présidentielle qui compte mais les legislatives :

    – un président sans majorité parlementaire serait impuissant
    – tandis qu’une majorité parlementaire pourrait réduire un président à l’inauguration des chrysanthèmes.

    • tres juste !!!! l’election présidentielle c’est juste du show-biz….. l’important c’est les législatives … alors tous contre la R E M et les autres …. vive RECONQUETE

  6. Très intéressé par quotmii je souhaite recevoir régulièrement vos estimations pour les présidentielles
    Damoiseau

  7.  » Résultat provisoire le 18/01/2022  » .
    Euh , vous êtes au courant qu’on est le 22 mars ? Bien dormi ? 😉

  8. L’ennui, c’est qu’on n’a pas encore les résultats du marc de café de la concierge de l’Elysée ni ceux de l’examen des entrailles des volatiles migrateurs de la Gascogne. Mais ça va venir ici bientôt.

    • Très drôle Robert ! Mais attention, les disciples du grand Z n’ont guère le sens de l’humour.

  9. QOTMII CE JOUR : Zemmour 18.3, Macron 18, Le Pen 15.9, Melenchon 14.2

  10. Bonne blague TMN, il ne vous est pas venu à l’idée que l’IA de Quotmii (quel nom à coucher dehors) avait pour mission de faire voter Z afin faire baisser MLP et d’offrir Méluche au second tour qui n’aura aucune chance devant Macro ! La Bêtise Artificielle, même un fana comme frère Jacques 2, n’y croit plus !

  11. Même si les sondages officieux sont orientés et trompeurs, je ne vois pas Zemmour dépasser les 12 % d’un potentiel électorat qui je pense va beaucoup s’abstenir !
    Pour 2022 c’est rappé puisque le système (finance mondiale et médias associés) compte renouveler le contrat de la reine du Milieu Macron !
    Aux USA ils ont pu apprécier la machinerie Dominion !

  12. L’intelligence artificielle ne pourra jamais lutter contre la bêtise humaine.

  13. Avec Qotmi , le docteur Z court trop vite …. Il va caler avant l’arrivee …

Les commentaires sont fermés.