Selon le pape islamo-collabo, Trump n’est pas chrétien

Trump

 

« Je ne donnerai pas de consignes de votes, mais un homme qui ne songe qu’à ériger des murs, sans jeter des ponts, un tel homme n’est pas chrétien ». Voilà ce qu’a dit le pape François dans l’avion pontifical qui le ramenait du Mexique. Une attaque à peine voilée envers Donald Trump, le favori de la campagne aux primaires républicaines.

Bergolio, que d’aucuns appellent le « pape socialiste », est coutumier de telles déclarations. Dès son élection au pontificat, il s’est aligné sur la « théologie de la libération » courant de pensée tiers-mondiste et socialement engagé du catholicisme, une sorte de « marxisme chrétien » apparu justement en Amérique du Sud dans les années 70.

Ce courant milite pour une Église « plus proche des pauvres »; n’avait-on pas d’ailleurs affublé François du surnom de « pape des pauvres »? Mais voilà, ce dernier préfère être le pontife des migrants…

Ce n’est pas la première fois que l’église de Rome se prononce contre l’identité des peuples et pour le Grand Remplacement. Eh oui, bien que nombre de patriotes invoquent (à raison) les racines chrétiennes de notre civilisation, il semblerait que cette idylle ne soit pas réciproque entre eux et les hautes instances du christianisme.

En 1995, déjà, le pape Jean-Paul II déclarait qu’ « accueillir l’étranger et être solidaire avec lui est un devoir d’hospitalité et une manière d’être fidèle à notre identité de chrétien »; reprenant une citation des Évangiles, « J’étais étranger et vous m’avez accueilli » (Matthieu: XXV, 35), le pontife affirmait que le migrant (même en situation irrégulière) « se présente à nous comme cet étranger, comme le Christ ». Et il terminait son allocution par ces propos: « je donne ma Bénédiction apostolique à ceux qui sont engagés dans le domaine des migrations, en gage d’abondantes récompenses célestes »… Bref, vous irez au Paradis si vous accueillez les immigrés.

Même le pape Benoît XVI, que l’on disait pourtant plus froid et réac que son prédécesseur, déclarait lors d’une allocution pontificale qu’il fallait « ouvrir nos cœurs aux immigrés ». En 2011, il signait un plaidoyer où il enjoignait les fidèles d’accueillir « les légitimes diversités humaines » et critiquait la France sarkozyenne pour sa politique migratoire, jugée « pas assez chrétienne ».

François, lui, va plus loin. Son attaque envers Trump n’est qu’une suite de nombreuses piques adressées aux patriotes de tous bords. Car oui, François est un pape mondialiste, certes altermondialiste sur de nombreux points, mais mondialiste tout de même. Souvenez-vous: le chef de l’Église catholique s’était rendu à Lampedusa afin de demander pardon pour « l’indifférence » dont l’Occident aurait fait preuve. Puis, récemment, lors de son voyage aux USA, il s’est adressé au Congrès en demandant aux parlementaires d’ériger « des ponts et non des murs ». Puis, c’est sur un angle moral qu’il a choisi de plaider la cause des migrants en déclarant: « des milliers de personnes sont portées à aller vers le Nord pour chercher une vie meilleur, pour eux et leurs familles… N’est-ce pas ce que nous voulons pour nos propres enfants? »…

Voilà où en est le Vatican, et ce catholicisme que bon nombre de vrais patriotes brandissent comme étendard contre l’islamisation.

Il n’est pas ici question du seul Vatican, mais d’une grande part de chrétiens, même des intellectuels, ou de simples fidèles.

Prenons l’exemple des médias chrétiens: le 11 novembre dernier, on apprenait l’arrestation d’un islamiste radical préparant un attentat dans le sud de la France… Au même, sur la radio RCF, une messe en direct était diffusée depuis la cathédrale de Tours (le 11 novembre étant la fête de St. Martin, évêque de Tours)… L’archevêque y dénonçait « la fermeture des cœurs » et exhortait ses ouailles à « accueillir l’étranger qui vient nous enrichir de son sourire et de sa culture ». Le prélat osait pousser l’outrecuidance jusqu’à comparer ces migrants à… St. Martin, cet ecclésiastique d’origine pannonien, « immigré » en Gaule où il devenait l’un des fers de lance du christianisme; « qui sait combien de futurs saints se trouvent parmi ces hommes et femmes qui fuient la misère? » vociférait l’archevêque du haut de sa chaire…

Deux jours plus tard, les affreuses attaques de Paris devaient ensanglanter la France… On aurait pu croire que cela réfrénerait l’élan immigrationniste de nos chers curés… que nenni! Quelques jours après ces attaques, nous devions apprendre que des « journées portes ouvertes » étaient organisées dans plusieurs églises où les musulmans étaient invités à se rendre pour (sic) « se familiariser » avec le culte chrétien et vivre (sic) « un moment de partage et de communion », rien que ça!

Nicolas Kirkitadze

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. Pape de merde, pas étonnant que les églises conciliaires se vident au bénéfice des fraternités qui restent droites dans leurs bottes comme dirait le chouchou des merdias Juppé himself

    • Le Vatican, qui sont si généreux, n’ont qu’à les prendre chez eux, tous ces immigrés !!!
      Il y a sûrement beaucoup de place au Vatican !!!
      Alors prenez chez vous, et ne les imposez aux autres !!! Vous devez donner l’exemple, vous le Vatican !!!!!…………. C’est à vomir !!!!!!!!!

      • TOUT A FAIT DE VOTRE AVIS QU IL MONTRE L EXEMPLE ET QU IL SE METTE UNE CEINTURE DE CHASTETE PARCEQUE POUR UN MUSULMAN UN TROU C EST UN TROU GAROFESSES ILS ENCULENT MEME LES CHEVRES

  2. Trump, qui comme Freysinger appelle un chat un chat ce que les dirigeants français n’ont pas les couilles de faire, n’est surement pas un saint mais c’est une bouffée d’oxygène après des années de politiquement correct abêtissant

  3. Ce sont plutôt les nouveaux amis islamiques de ce pape qui ne sont pas chrétiens.

    • peut être qu’il ne sait pas que parmi les migrants, il y a des djihadistes! faudrait le lui dire!

  4. Rappelons qu’être chrétien, finalement, c’est selon le dogme de l’ Eglise, croire en Jésus Christ Sauveur afin d’être sauvé, et de vivre au paradis.
    Tout ceux et celles qui ne croient pas à cela seront condamnés, rejetés…
    Merci l’Amour !….
    Ce dogme imbécile ( non ? ) est fondé sur l’Ignorance-croyance. C ‘est à dire sur une lecture A LA LETTRE des Evangiles
    Tous les Connaissant(es) le savent

  5.  » racines chrétiennes de notre civilisation  »
    Rappelons que nos racines sont d’abord Gauloises-celtes et païennes, et que le christianisme est venue se greffait dessus. En cherchant aussi à les détruire

  6. Rappelons qu’être chrétien, finalement, c’est selon le dogme de l’ Eglise, croire en Jésus Christ Sauveur afin d’être sauvé, et de vivre au paradis.
    Tout ceux et celles qui ne croient pas à cela seront condamnés, rejetés…
    Merci l’Amour !….
    Ce dogme imbécile ( non ? ) est fondé sur l’Ignorance-croyance. C ‘est à dire sur une lecture A LA LETTRE des Evangiles

  7. Supposer qu’il puisse donner des « consignes de vote » donne la mesure de son arrogance. Il s’agit de la part d’un chef d’état d’ingérence dans la politique intérieure d’un autre état.

  8. Que ce pape appelle à l’accueil des immigrés, passe encore mais à condition qu’il rappelle également aux immigrés, une bonne tenue dans le sens le plus large du terme. Quand nous apprenons qu’en Allemagne ils exigent non pas des appartements mais des maisons individuelles, un salaire sans travailler et pour couronner le tout une voiture. Bref en un mot se faire entretenir. N’est-ce pas prendre les occidentaux pour des c…?
    C’est ce que souhaite le pape ?

    • Hyper simple ! les clandestins musulmans connaissent les Evangiles !! ( rires !)
      N’ est il pas écrit  » Donne à celui qui te demande et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi  » ! ?
      ( rires !)
      Donne à celui qui te demande, . donc un chrétien DOIT DONNER, sinon il crache sur l’Evangile et n’est pas chrétien !!

  9. C’est un pro migrants,il est loin des réalités en plus contre la contraception!on est déjà trop nombreux sur terre.j’ai le souvenir d’une petite sud Américaine mise enceinte a 9ans par son beau père et dont l’église a interdit l’avortement!!!honte absolue!!

  10. Ie label du bon chrétien je me l’attribut moi même,et je trouve ridicule a notre époque de laver les pieds de prisonniers dont certains sont des criminels!!

  11. Cette affirmation « papale » nous montre toute la charité qu’anime ce personnage, qui, dans d’autres circonstances, s’interdit de juger !

  12. IL FAUT L ATTAQUER EN DIFFAMATION TOUT DE SUITE AVANT QU IL N AVANCE D AUTRES CONNERIES

Les commentaires sont fermés.