Selon Leclerc, l’inflation actuelle ne procède que de spéculations !

MichelEdouardLeclerc.jpg

Cette flambée des prix, vecteur de catastrophes sociales et humaines, n’a aucun rapport avec le conflit Otan/ Russie.

« L’Ukraine a bon dos ! » car l’ensemble des prix ont été négociés en fin d’année dernière…

Invité de la matinale de CNEWS, Michel-Édouard Leclerc, président des centres éponymes, est revenu sur l’inflation observée actuellement en France.

«C’est pipeau, a-t-il déclaré. L’huile de tournesol qui manque ici aujourd’hui ou qu’on envoie les gens chercher, c’est des graines qui ont été récoltées l’année dernière. Donc c’est de la spéculation, au mieux de l’anticipation et il n’y a pas de raison de laisser les prix partir comme ça à la hausse.»

Il y a des ruptures mais pas de pénuries.

Michel-Edouard Leclerc a alerté depuis le début de cette guerre quant à l’inflation à venir, bien avant les autres. Pour tenter d’endiguer le phénomène, il a décidé de créer «un bouclier». Il souligne le fait que cet épisode d’inflation est différent des précédents car il ne se limite pas à quelques produits : « C’est tout le fond du rayon qui bouge ! »

«On a sélectionné 120 articles qui ont déjà fait l’objet de négociations avec les fournisseurs, a-t-il expliqué. C’est une promesse que l’on fait : ces produits, s’ils devaient augmenter jusqu’à fin juillet, on restituerait l’inflation en tickets, en bons d’achat, en cagnottage. »

Certains fournisseurs voraces demandent 8% d’augmentation totalement injustifiés. Ils ne s’agit pas de producteurs français mais d’énormes multinationales : « Nous, on ne va pas avaler n’importe quelle hausse, on garantit ça aux consommateurs. Nous sommes fondés à négocier et pas à gober n’importe quoi. »
Voici un sujet majeur sur lequel, Bruno Le Maire et Julien Denormandie ont évité d’agir et communiquer, laissant les consommateurs subir et tout imputer au conflit ukrainien.
.
La future gravissime paupérisation engendrée par cette guerre ne devrait advenir que d’ici six mois. Ces inadmissibles conséquences procèdent des décisions inconsidérées d’Ursula von der Leyen, Charles-Michel et 27 chefs d’État dont Macron… pour nuire à un seul homme : Vladimir Poutine, lequel ne devrait pas être très impacté…
 
Il est incompréhensible que 447 millions d’Européens ne puissent s’opposer et faire reculer 29 mafieux à la solde des intérêts américains et du sénile Biden.
 
Mitrophane Crapoussin
image_pdfimage_print

13 Commentaires

  1. Leclerc avait dit la même chose sur RMC la semaine dernière.
    Même si c’est un bon coup de com (après tout, c’est son métier) il a PARFAITEMENT RAISON !!!

  2. Oui, Leclerc à tout à fait raison. C’est un peu le même principe que le carburant qui augmente « instantanément » à la pompe quand le prix du baril augmente, alors qu’il y a plusieurs mois de stock. Mais qui ne baisse pas « instantanément » quand le cours redescend.
    Par contre, la mauvaise nouvelle, c’est que les prix vont continuer à grimper, alors que salaires et pensions vont stagner.
    Il suffit d’écouter Gave, Delamarche ou Jovanovic pour comprendre que la faillite nous guette.

    • Toutes ces enseignes vont disparaître comme prévu pour céder la place aux multinationales avec quelques gros gestionnaires. Idem pour les commerçants et restaurants. Ce ne seront bientôt plus que des chaines dè fast food et géants comme Amazon qui remplaceront tout. Le problème restera. Avec quel fric va t on encore pouvoir consommer avec tous ces nouveaux chomeurs?

      • Ne vous inquiétez pas, nous vivons dans une société hédoniste et consumériste. Donc, ils ont plus besoin de nous, que nous d’eux.
        Ils ne nous laisseront pas totalement démuni, mais juste assez pour faire vivre « leur » système.
        Ce qu’ils craignent le plus, c’est que nous volions de nos propres ailes. C’est pour ça qu’ils nous les cassent régulièrement (les ailes), depuis longtemps, pour qu’on ne puisse pas s’échapper de leur élevage.

      • M.F.M Mais le regroupement est déjà fait avec la disparition des petits afin qu’il ne reste plus que les gros et tout puissants !

  3. Les multinationales se retirent de Russie pour flatter les réseaux sociaux, puis après elles nous présentent la facture, comme si c’était aux européens de compenser la perte de chiffre d’affaires en Russie. Je pense que c’est l’explication des 8%

  4. Mais bien sûr que l’inflation n’est que le résultats de magouilles financières planétaires ! Perso, je n’ai pas eu besoin de l’avis de Michel Edouard pour l’analyser ! Prenez les carburants : Aujourd’hui c’est le GO qui est le plus cher en station Sce. Vous ne trouvez pas cela étonnant lorsque l’on sait que c’est le produit issue du pétrole qui à le moins besoin de raffinage mais qui est le plus vendu au monde ? Autre exemple pour la France : Le CAC 40 ! Même s’il connait quelques fluctuations actuellement, il se maintient superbement bien ! Et il y a foule d’autres exemple ! Mesdames, Messieurs, mettez vous le bien dans le crâne : TOUS LES DECISIONNAIRES DU MONDE ENTIER NOUS PRENNENT POUR DES CONS ! (Les dernières élections le confirme d’ailleurs…)

  5. Bien sûr que c’est de la spéculation, il y a des stocks, simplement les centrales d’achats profitent de la stupidité de certains qui se précipitent pour prendre des quantités astronomiques dans les rayons. Ce qui fait qu’ils paraissent vide et ça permet aux grandes surfaces d’en profiter pour augmenter les prix, exp :l’huile avec + 36 cts/l et le reste + 6,5 % au mois de mai. Leclerc je connais, c’est le beurre, l’argent du beurre et la tartine avec auprès de ses fournisseurs et si vous ne marchez pas dans ses combines vous n’êtes plus référencé. Alors lorsque je le vois minaudé à la télé en se faisant passer pour le bon samaritain lui qui fait un prospectus saveurs d’orian en remplacement de celui du halal, alors qu’il sait qu’un % est pris sur ces produits pour construire des mosquées c’est à vomir. Pourquoi c’est toujours Leclerc sur les plateaux ? Parce qu’il soutient Macron !

    • Leclerc , le pire de tous qui se fait passer pour un saint, il ne prend pas de marge mais fait des bénéfices. Messieurs et mesdamas les journalopes , demandes lui combien il récupère de rfa, c ‘est lui le plus gourmand , 27 pour cent je crois

  6. Leclerc est venu ce matin sur RTL chez Yves Calvi où le plus tranquillement du monde il a détaillé les prix de certains de ses produits, expliqué qu’il ne pouvait pas en vendre d’autre à perte du fait de la loi qui l’interdit.
    Expliqué le cagniotage et les avantages à acheter chez Leclerc.
    Tout cela n’a pas eu l’air de déranger Yves Calvi.
    Publicité gratuite offerte par Calvi sur RTL. On se fout de qui à la direction de RTL ? P

  7. Les Poissonnard sont de retour. Cette fois-ci, pas les louper. Le falot! Quand on aura étranglé le dernier des politiques avec les tripes du dernier spéculateur, nous serons libres!

  8. Juste un petit rappel de faits, les grandes surfaces mettent en vente depuis longtemps des produits  » date courte  » à disposition de leurs clients. Avant les produits étaient à – 50 % , mais c’était avant que Ségolène Royal y mette son nez. Elle a fait interdire aux grandes surfaces le – 50 % et l’a fait remplacer par le – 30 %. Tout comme elle a demandé à EDF de récupérer auprès des usagés 2 ans de facturations sur les heures creuses qu’elle jugeait avoir été sous facturés. C’est pas scandaleux de la part d’une bonne femme qui se veut du côté du peuple et qui personnellement se fait rappeler à l’ordre parce qu’elle n’a pas payé les impôts d’une maison. Maison qu’elle ne se rappelait plus avoir tellement elle en a !!!

Les commentaires sont fermés.