Selon Macron, il ne faut pas mélanger sport et politique…

Macron et le sport… Il ne faut pas mélanger le sport et la politique, dit-il tout en rappelant que Paris allait organiser les Jeux olympiques en 2024… La question de l’attribution au Qatar de la coupe du monde de football était à se poser il y a dix ans, poursuit-il dans un bien beau ‘en même temps’, car si cette question devait se poser à la clôture des votes sportifs (ceux des fédérations nationales de football), c’est bien qu’une décision politique pouvait seule intervenir. Alors politique ou pas politique le sport, cher Emmanuel ?

Quand il tient ce propos, n’est-ce pas pour ne pas avoir à juger des régimes politiques amis de la grande finance internationale, tout en ayant délégué aux fédérations internationales de sanctionner elles-mêmes les susdits régimes quand ils déplaisent aux mêmes puissants de ce bas monde ? Ainsi de la Russie… Interdite de partout et par tous, sans que nul politique n’y trouve à redire. Honte à eux. Même Athènes et Sparte participaient de cette trêve durant laquelle la compétition et la rivalité des nations pouvaient s’exprimer autrement que par les armes.

On soulignera la veulerie du Monde et des télévisions et radios nationales qui n’ont pas dit un mot du ‘cachez ce sein que le président ne saurait voir’. Ce faisant vous ne vous honorez pas, chers médias. Mais cela n’est pas vraiment une nouveauté, n’est-ce pas ?

La question subsidiaire ? Déterminer quelle discrimination serait acceptable, quelle autre ne le serait pas ? On exclut ou on laisse exclure la Russie au motif qu’on voudrait bien y commercer à nos seuls intérêts. Si au moins les oligarques Russes avaient la décence de se laisser corrompre comme au temps d’Eltsine et sans esprit d’existence indépendant, tout irait beaucoup mieux, n’est-ce pas ? Mais sanctionner des pays où règne la charia ? Vous n’y pensez pas ! Ils servent trop nos intérêts financiers, et notre volonté de détruire tout esprit national occidental (c’est à dire chrétien !) par l’immigration. Oui, certes les lgbtqi+ y sont quelque peu malmenés… Mettons devant nos yeux un voile. Ne s’impose-t-il en ces contrées qui… veulent dominer Molenbeck et les bourgeois de Davos.

Tout monde divisé contre lui-même (LGBT vs musulmans) est condamné d’avance. En attendant, portons nos croix. Surtout celles des 6 500 morts durant la construction des stades pour les beaux yeux de l’émir Qatari et de l’hyper-classe mondiale.

D’évidence des événements sportifs sont politiques, comme toute action collective dans la cité. Tout est de savoir écarter un instant les divisions, mais on doit le faire honnêtement, de façon crédible. Tel n’est pas le cas de Macron.

Bertrand du Boullay

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. 6 500 morts ???????????????? on ne me fera pas croire qu’il n’y a que ça en voyant tt ce qui est sorti du sable au Qatar ses dernières années. Ces ouvriers sont traités comme des bêtes de somme, des esclaves, à qui on retire les papiers, fait vivre dans des conditions INOMABLES par des MARCHANTS DE SOMMEIL, entassés dans des chambres aux lits superposés, dans une odeur pestilentielle, une cuisine ultra sale, le tt pour un loyer astronomique. C’est scandaleux de voir autant de richesse, côtoyer autant de pauvreté, d’INHUMANITE et de profiteurs qui s’achettent une bonne conscience en se mettant par terre le cul en l’air en prière !

  2. Bien d’accord ne mélangeons pas sport et politique, mais il semble que le tartuffe ou le bouffon (au choix) a été le premier à interdire toute rencontre sportive avec la Russie, y compris, le déplacement et les représentations des artistes, musiciens, écrivains, intellectuels Russes!
    Un tel comportement ne pose aucun problèmes aux veaux et aux journalopes.

  3. l’Avorton ne dit pas toutes ses conneries en même temps , mais elles se suivent de très près…

  4. Réponse au titre. AH bon, alors pourquoi lui l’a fait ? Macron a Alzheimer, il ne se rappelle pas des propos qu’il a tenu ?

  5. Mr Macron doit le dire au maghreb pour éviter le défoulement imbécile et la destruction d’un drapeau ! Pourquoi un tel comportement dans certains pays ? Gagner ou perdre un match c’est de la possession et un mal-être de cultures ou religions différentes ! Le foot est un échange pacifique disait Sarkozy ? Quand on n’a pas de drapeau, il reste le mouchoir !

  6. Peut-on dans ces conditions affecter un roi de la pédale à la conduite du char de lEtat?

  7. Les JO qui vont se dérouler dans une ville capitale qui pourrait bien être placée sous tutelle et dont on se demande qui sera le plus présent lors des épreuves : les rats ou les spectateurs ?
    Parce qu’il apparaît que la population des rats est estimée supérieure à celle des habitants de cette poubelle, soit 6 millions d’individus.
    Je sens qu’on va bien rigoler.

  8. certes, et 6 500 morts en 1 seul endroit pour donner à tous l’immense possibilité de faire joujou avec baballe et ne pas mélanger ce que représente cette super médaille de l’héroisme kamikaze sportif avec le spaurt tout court, ho ! sans ces 6 500 le sport n’aurait pas pu continuer à vivre.

Les commentaires sont fermés.