1

Selon Obono, l’assassin de Marseille aurait pu être un sexiste catho de La Manif Pour Tous

Si je résume la bouillie que nous sert l’Indigène de la République Danièle Obono par ce titre, volontiers provocateur, est-ce que je trahis réellement sa pensée ? Pas du tout. Elle nous enfume sur le machiniste de la RATP, et compare les djihadistes qui refusent de conduire un bus après une femme aux marcheurs de La Manif Pour Tous. Pourquoi ne pas comparer ceux-ci à l’assassin de Laura et Mauranne, pendant qu’elle y est ?

http://www.fdesouche.com/891879-daniele-obono-lfi-compare-djihadisme-a-manif

Elue députée Insoumise grâce à la complicité de Mélenchon et de sa clique de trotskistes (rappelons qu’Obono vient de la LCR), le registre de cet agent de l’islam est fort simple : faire du relativisme en inventant une paille catholique pour mieux masquer la poutre musulmane.

Dans cet entretien avec deux pathétiques journalistes de France Infos, qui lui laissent le crachoir trois minutes durant, incapables d’interrompre sa diarrhée verbale et haineuse (elle parle vraiment comme Houria Bouteldja, aussi mal et aussi grossièrement), que nous dit cette députée ? Alors que la journaliste revient sur l’affaire de la RATP, où les propos d’Obono ont suscité l’indignation générale, des journalistes Bourdin, Dély, Neumann, en passant par Valls et Ciotti, elle nous parle de La Manif pour Tous ! Quel rapport ? Eh bien, elle renvoie dos-à-dos les millions de Français (qui n’étaient pas tous catholiques) qui ont refusé pacifiquement (malgré les agressions policières et les provocations de Valls) le Mariage Pour Tous imposé par Taubira (à qui Obono ressemble également beaucoup, au niveau de la haine anti-française) aux « sexistes » qui refusent de conduire un bus après une femme, et plus largement, à ceux que la bien-pensance appelle les musulmans radicalisés, ceux qui agressent, poignardent et tuent.

 

Obono, outre ses exploits sur la RATP, s’était déjà distinguée en citant l’Ancien Testament pour s’opposer à la fermeture des mosquées radicalisées. Elle a combattu de toutes ses forces la loi anti-terroriste, non parce qu’elle est nulle et inefficace, mais parce qu’elle serait liberticide. Depuis le début de son mandat, toutes ses interventions sont marquées par la volonté de protéger l’islam, et d’empêcher la République de s’en défendre.

http://ripostelaique.com/pour-obono-les-djidhadistes-ne-sont-pas-musulmans-et-les-cathos-sont-bien-plus-dangereux.html

Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui, après le viol d’une Française par un musulman, expliquera qu’il y aussi le viol conjugal des Français de souche.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui, comme Clémentine Autain, parlera du viol des Russes contre les Allemandes, ou des Américains contre des Françaises, pour relativiser le viol de masse des Allemandes par des migrants, majoritairement musulmans.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui justifiera le voile islamique des fillettes en parlant du fichu de nos grands-mères, ou de la cornette des bonnes soeurs.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui réclamera du halal à la cantine, parce qu’on sert du poisson tous les vendredis.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui justifiera la lapidation musulmane en parlant des femmes tondues à la Libération.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui va justifier que la France se soumette au ramadan, en évoquant le Carême.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui va nier la surdélinquance des musulmans, en parlant des Blousons noirs des années 60.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui va justifier la construction de milliers de nouvelles mosquées par le fait qu’il y a 38.000 églises en France.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse faussement laïque, qui va gémir contre les crèches et les sapins de Noël, mais va défendre les prières musulmanes illégales dans les rues.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui va justifier les prochains appels du muezzin en le comparant avec les cloches de nos églises.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui va justifier les 280 millions de crimes musulmans commis depuis 14 siècles par la Saint-Barthélémy.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui va justifier les voitures béliers en les comparant avec les attentats de l’IRA ou de l’ETA.
Obono, c’est ce genre d’enfumeuse qui, comme ce chercheur du CNRS, publié dans Libération, va comparer Merah aux poilus de 1914.

Sa stratégie, digne d’ailleurs de celle de Mélenchon et de Corbière, est fort simple : au nom du « tout se vaut », taper sur le catholicisme, le renvoyer dos-à-dos avec l’islam, pour protéger l’offensive des disciples d’Allah, qu’ils soutiennent de toutes leurs forces, sur la société française.

Bref, c’est une ennemie déclarée de la France, une représentante de la cinquième colonne musulmane, justement épinglée par Le Figaro, auteur d’une remarquable enquête, ce week-end.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/10/06/01016-20171006ARTFIG00069-politique-journalistes-intellos-enquete-sur-les-agents-d-influence-de-l-islam.php?redirect_premium

Dans une France digne de ce nom, elle serait destituée pour intelligence avec l’ennemi, et condamnée à 30 ans de prison.
A défaut, elle serait aimablement priée de retourner au Gabon, et de ne plus cracher sur la France, qui la nourrit bien trop généreusement, alors qu’elle n’a jamais réussi à passer un diplôme, n’a jamais vraiment bossé, et n’a fait que profiter des fromages du militantisme gauchiste et francophobe.

Martine Chapouton