Séquestration à connotation raciste à Bagneux (Hauts-de-Seine)

Le lundi 22 Février 2008, six jeunes hommes ont séquestré pendant une nuit entière un jeune homme de 19 ans, de confession musulmane. Ils lui ont fait subir des sévices à connotations racistes, ils l’ont attaché avec des menottes, ils l’ont frappé, ils lui ont fait avaler des mégots, ils lui ont fait sucer un préservatif déroulé sur un bâton. Ces jeunes ont écrit sur son visage « sale arabe  » et  » sale pédé ».
Vous n’avez rien su de ce fait divers ? Oh pardon. J’ai fait une erreur ; le jeune homme séquestré était… juif. Et c’est « sale juif » et « sale pédé » que ces tortionnaires ont écrit sur le front du jeune homme.

Et s’il avait été Maghrébin ? Si les mots inscrits sur le front avaient été « sale arabe » et  » sale pédé  » ? Si les agresseurs avaient été juifs ?

Combien de nuits d’émeutes ? Combien de policiers tirés comme des lapins, blessés, ou morts ? Combien d’écoles, de bibliothèques, de centres sociaux, de voitures brûlées ? Car c’est bien ce qui s’est passé après la mort, accidentelle pourtant, de deux jeunes à Villiers-le-Bel ?
Mais le meurtre horrible de Ilan Halimi, dans la même ville de Bagneux, n’a été suivi d’aucune violence, pas d’émeutes, pas de tirs sur les policiers.
Je suis allée à la manifestation à Lyon, place Bellecour, à la mémoire de Ilan Halimi. Si SOS Racisme était présent, Mouloud Aounit n’était pas là pour le MRAP.
A quelques mois de là, un crime raciste a eu lieu à Oullins (ville du Rhône) : Chaïb Zehaf a été assassiné, et je suis allée AUSSI place Bellecour pour manifester contre ce crime et soutenir la famille. Là, il y avait toujours SOS Racisme ET Mouloud Aounit, qui d’ailleurs était allé auparavant soutenir la famille à Oullins .
Bien que la justice n’ait pas reconnu « le crime raciste », j’ai soutenu encore la famille qui commémore le 2e anniversaire de la mort de Chaib Zehaf par un mail envoyé ce matin.
Cela pour répondre à ceux qui attaquent  » Riposte Laïque « , qui serait « raciste » et bien sûr, (merci Khomeiny), islamophobe.
Nous serions racistes parce que nous sommes résolument et fermement LAIQUES.
Nous serions racistes parce que nous dénonçons les agissements de ces mafieux qui utilisent la violence pour faire régner LEUR loi dans les quartiers qu’ils soustraient aux lois de la République.
Nous serions racistes parce que nous ne nous laissons pas abuser par leurs discours victimaires.
Nous serions racistes parce que les islamistes, qui sont derrière, les soutiennent et les poussent à refuser les lois républicaines pour les remplacer par la loi coranique, la charia.
Nous serions racistes car nous ne nous laissons pas abuser par les gauchistes compassionnels qui auraient bien laissé les voiles entrer à l’école, et tout ce qui va avec, les horaires spéciaux , les menus spéciaux avec viande hallal , l’aménagement des cours en histoire, biologie etc.

Mais nous n’avons pas cédé et ne cèderons pas !
Et nous avons obtenu la loi sur les signes religieux

Il s’agissait bien d’une agression antisémite à Bagneux. Tracer sur le visage d’un homme « sale juif » est-ce une plaisanterie de collégien ? Car les officiels minimisent toujours : « le mobile est crapuleux, ce n’est pas une agression antisémite ! » (cabinet du maire communiste).
La violence, nous la dénonçons aussi et sans indulgence aucune !
A Grigny, dans l’Essonne , six personnes ont attaqué la boulangerie »le Fournil « . Ils ont répandu de l’essence et ont demandé aux employés de dégager, car ils allaient mettre le feu. Les policiers sont appelés, les braqueurs cagoulés fuient d’abord puis reviennent… à trente ! Et les tirs commencent, jets de pierres, cocktails Molotov, tirs avec fusils à pompe, et fusils de chasse !  » Quand les policiers tombaient à terre, les tireurs riaient » Les policiers ont été sauvés grâce à l’arrivée des renforts. C’était à n’en pas douter un guet-apens. Les policiers eux, n’ont pas tiré, ils ont gardé leur sang froid.

Ainsi, le nouveau jeu de ces criminels, c’est de tirer sur « les keufs »

La violence des jeunes est donc bien réelle, elle s’exerce contre la population, vols avec violence, violence contre d’autres jeunes. Elle a parfois des connotations antisémites, homophobes ou racistes. Et le racisme n’est pas à sens unique ! Ceux qui ont sifflé la Marseillaise au Stade de France pour le match France- Algérie ont permis qu’on ouvre les yeux sur le racisme anti-français.
Imaginerait-on un match sifflé ainsi en Algérie par un groupe de Français ? Quelle insulte pour les Algériens et comment seraient traités les Français insulteurs ?
Pour cette agression antisémite, le MRAP a fait un communiqué et même engagé des poursuites . Mais il devrait aussi condamner les violences de Villiers-le-bel , de Grigny etc. Car les populations de ces quartiers subissent aussi le chômage, les salaires insuffisants, la vie difficile ! Et ils ont le droit à la sécurité (inscrite dans la Constitution).
C’est cette insécurité qui a fait perdre la gauche, la sécurité est une valeur à défendre comme la démocratie, la laïcité. Il faut la défendre sans complexes et sans retenue !
Et la police républicaine est au service des citoyens ; ses excès sont sanctionnés (quand il y en a). Alors que ces délinquants, qui leur tirent dessus, qui brûlent, cassent volent, etc. sont eux, souvent difficiles à arrêter.
La sécurité, valeur de gauche, ce sera un de mes prochains articles.
Mireille Popelin

image_pdf
0
0