1

Série : Il faut se demander si Biden peut mentalement être président (7)

C’est le titre d’un article publié le 12 mars dernier par l’influent journal américain The Washington Post, pourtant un farouche ennemi des Républicains et de Donald Trump.
Le Washington Post, qui a 143 ans d’existence, s’est fait une réputation de journal attaché à l’objectivité de l’information, à la vérité sur tout ce qui touche à la société et à l’indépendance de sa ligne éditoriale.
Il s’est notamment illustré avec la publication des rapports secrets du Pentagone sur la guerre du Vietnam en 1971, puis, un an plus tard, avec ses révélations sur le scandale du Watergate.

C’était deux événements survenus sous le Président républicain, Richard Nixon.
Le journal est beaucoup plus tendre avec les Démocrates. Ce qui va faire qu’il va complétement se « gourer » en 2016 en réitérant, à longueur d’articles, que Hillary Clinton allait l’emporter.
Il a dû prendre une douche glaciale le 8 novembre 2016. Cela a été une leçon pour lui. Il a fait son mea-culpa. Il n’avait pas été « capable de prendre le pouls du pays ».
Aujourd’hui, le journal fait attention. Il essaie de ne pas trop s’embourber avec les Démocrates, même s’il ne fait jamais de cadeau aux Républicains.
D’autant qu’il est, depuis 2013, la propriété du PDG d’Amazon, Jeff Bezos, un homme qui ne cache pas son hostilité envers Trump.


https://www.washingtonpost.com/opinions/2020/03/12/its-fair-speculate-whether-biden-is-mentally-fit-be-president/

Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que Robinette Biden a repris dans son discours du 20 août dernier (dans lequel il annonçait accepter l’investiture démocrate), le thème des « ténèbres » en empruntant le slogan du Washington post « La démocratie meurt dans les ténèbres ».
« L’actuel Président a drapé l’Amérique dans les ténèbres bien trop longtemps. (…) Si vous me faites confiance et me confiez la Présidence, je serais un allié de la lumière et pas des ténèbres », avait-il déclaré.

Si le Washington Post a décidé de parler de l’état mental de Joe, c’est parce qu’on ne peut absolument pas l’ignorer.
Il s’est décidé après que le candidat démocrate a avancé que 150 millions d’Américains ont été tués par des armes à feu (soit près de la moitié de la population totale des États-Unis). Cette ânerie de Robinette avait été prononcée deux semaines plus tôt lors du dernier débat entre les sept candidats démocrates organisé en Caroline du Sud.

Ce débat, qui précédait le lancement des primaires, était organisé par CBS News, Twitter ainsi que par The Congressional Black Caucus Institute, une organisation qui vise à « éduquer les électeurs d’aujourd’hui et à former les dirigeants de demain ».
Robinette, qui polémiquait avec son rival Bernie Sanders sur l’autorisation du port d’armes à feu, avait textuellement déclaré : « Cela a provoqué un carnage dans nos rues, 150 millions de personnes ont été tuées depuis 2007, lorsque Bernie a voté pour exempter les fabricants d’armes à feu de toute responsabilité. Plus que toutes les guerres, y compris le Vietnam, à partir de ce moment-là. »


Biden et Sanders lors du débat du 25 février

L’intégralité de ce débat est disponible, avec transcription (en anglais), sur : https://www.cbsnews.com/news/south-carolina-democratic-debate-full-transcript-text/

Si Robinette a limité ses statistiques à 2007, c’est parce qu’il est devenu vice-Président l’année suivante, en 2008… Comme pour dire que ces 150 millions de tués par les armes à feu l’ont été avant son arrivée au rez-de-chaussée de la Maison-Blanche, un étage en dessous de Hussein Obama…
Le Washington Post n’en pouvait plus. D’autant que les bourdes de Biden se succédaient et se multipliaient. Il s’est donc décidé à en parler pour prendre ses responsabilités.

Le journal commence par rappeler la campagne électorale menée en 1983 par le Républicain Ronald Reagan, pour son deuxième mandat, contre son rival Démocrate Walter Mondale, de 17 ans son cadet.
« Après une performance désastreuse lors de son premier débat avec Walter Mondale, rappelle le journal, de nombreux médias ont commencé à remettre en question ouvertement la santé mentale de Ronald Reagan, alors âgé de 73 ans. »

Reagan va cependant remporter une éclatante victoire contre son jeune rival. Il sera élu avec 59 % des voix, contre 41 % pour Walter Mondale.
Une décennie plus tard, Reagan va annoncer au monde qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer.

Voici quelques-unes des bourdes de Biden, rapportées par le Washington Post, et qui resteront à jamais dans les annales de l’histoire des États-Unis :
– Biden annonce : « Je pense que nous pouvons reconquérir la Chambre » et promet d’interdire « l’AR-14 ».
(La Chambre est déjà aux mains des Démocrates et l’AR14 de la Constitution américaine stipule en substance : Toutes les personnes nées ou naturalisées aux États-Unis, et soumises à leur juridiction, sont citoyens des États-Unis et de l’État dans lequel elles résident.)
– Il essaie de citer un extrait de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis de 1776, mais n’y parvient pas. « Nous tenons ces vérités pour évidentes. Tous les hommes et toutes les femmes sont créés, vous savez, vous savez la chose… »
(Le texte que Robinette cherchait à retrouver dans sa mémoire défaillante est celui-ci : Nous tenons pour évidentes par elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables).
– Il relate avoir rencontré un capitaine de la marine en Afghanistan, mais The Post (journal édité à New York) découvre que « presque tous les détails de l’histoire semblent être incorrects ».
– Il confond l’ancien Premier ministre britannique Theresa May avec la feue Premier ministre britannique Margaret Thatcher.
– À trois reprises en février 2020, Biden prétend avoir été arrêté en Afrique du Sud lorsqu’il a tenté de rendre visite à Nelson Mandela en prison – un évènement que le staff de sa campagne électorale a admis plus tard ne s’était jamais produit.
(Nous reviendrons sur ce flagrant mensonge de Robinette dans un prochain article).
– Il affirme que son défunt fils, Joseph Robinette Biden III, dit Beau Biden, « était le procureur général des États-Unis ». (Beau Biden, décédé d’un cancer du cerveau en 2015, a été procureur de l’État de Delaware. Pas des États-Unis).
– Il soutient que « les enfants pauvres sont tout aussi brillants et tout aussi talentueux que les enfants blancs ».

Ceci est une « anthologie » des bourdes de Robinettes recensées jusqu’au mois de mars 2020. Il y en a eu d’autres depuis. La liste des bourdes de Biden se rallonge de jour en jour…
« Quand il ouvre la bouche, personne ne sait ce qui va en sortir – Biden lui-même encore moins », avertit The Reporter, un magazine de l’État de la Caroline du nord qui fournit plus de 2 millions de voix au parti Démocrate.
Si Robinette a quand même reçu l’aval du Parti démocrate pour affronter Donald Trump à la prochaine élection de novembre, c’est parce qu’il est facilement maniable.
Il ne sera pas un président pour les États-Unis, mais juste un outil entre les mains des Démocrates.
Les Démocrates vont tout faire pour faire gagner Robinette mais espèrent que sa colistière, la jeune Kamala Harris, pourrait très vite prendre les commandes à la Maison-Blanche.

Tout le monde le sait. Biden est débile.

Messin’Issa

Articles précédents
⦁ De la COVID-19 au COBIDEN-20 : https://ripostelaique.com/serie-joe-biden-le-candidat-des-tenebres-qui-a-une-tete-de-covid-1.html
⦁ Les origines françaises de Joe Robinette Biden : https://ripostelaique.com/serie-les-origines-francaises-de-joe-robinette-biden-2.html
⦁ Joe Biden fait campagne mais ne sait pas pour quel poste il est candidat : https://ripostelaique.com/serie-joe-biden-fait-campagne-mais-ne-sait-pas-pour-quel-poste-il-est-candidat-3.html
⦁ Quand Joe Biden confond sa sœur et sa femme : https://ripostelaique.com/serie-quand-joe-biden-confond-sa-soeur-et-sa-femme-4.html
⦁ Joe Biden, un candidat qui souffre de désorientation spatiale et temporelle : https://ripostelaique.com/serie-joe-biden-un-candidat-qui-souffre-de-desorientation-spatiale-et-temporelle-5.html
⦁ Biden, en pleine démence, fait disparaître 270 millions d’Américains : https://ripostelaique.com/serie-biden-en-pleine-demence-fait-disparaitre-270-millions-damericains-6.html