Ses détracteurs cherchent à diaboliser Marine Le Pen… sans jamais parler de l’islam !

Les invités sélectionnés donnent une bonne idée de la brochette d’intellos bôbôs chargés de s’exprimer sur le néo frontisme représenté par la fille Marine de l’ogre J.M. Le Pen. Le déjanté et l’illuminé de service, A. Soral, toujours en pleine Guerre des Etoiles (à son âge !) avec son Empire contre-attaque et son éternel complot judéo maçonnique, assurait avec brio son rôle de bouffon de service.

Haine, haine, haine, populisme, banalisation du Front National, simplisme, diabolisme, manipulation du peuple, voleur des valeurs populaires de la gauche, etc….. Tous ces mots tournaient en boucle ad nauseum.

Voilà sur quoi a reposé ce débat, l’ogre a passé la main à son ogresse de fille. Après le débat de Marine Le Pen sur FR2, les commentaires ne cessaient de la comparer à son père et affirmaient la continuité de la politique de celui-ci. A présent, on se répand sur les différences entre le passé et le présent et surtout on prétend pouvoir se projeter sur l’avenir du Front National en sortant des théories toutes plus fumeuses que les autres.

Des problèmes de fonds ont-ils été abordés sur la montée du FN, que nenni, on se contente de montrer du doigt la politique « populiste » de l’extrême droite. Ces Messieurs, Dames parlaient du PEUPLE avec un mépris, une condescendance confondante, un sentiment de supériorité à vomir. Ils ont posé la question de savoir « Que signifie le mot PEUPLE » ?. A croire qu’ils n’en faisaient pas partie. Mais enfin, que voulait le PEUPLE ? Il est vrai que lorsque l’on fait partie du pyramidion, il est difficile de voir ce qui se passe « en bas ». Quelle prétention, quel narcissisme, quelle vanité, quel aveuglement !

Car il faut bien expliquer au PEUPLE qu’ils sont des gens simples, uniquement préoccupés du lendemain, il faut qu’il travaille le bon PEUPLE, se reproduise (pour produire des richesses à la Nation et aux nantis) et surtout lui indiquer le droit chemin car il ne pense pas comme il faut.

Quant on voit la hie et la starlette du PS faire des ronds de jambes aux barbus et aux sacs à patates, il n’est pas normal que le bon PEUPLE se sente bafoué par ses représentants. Quant le bon PEUPLE entend les dérapages verbaux des représentants de l’Etat et du gouvernement actuel, le PEUPLE ne comprend rien aux intérêts supérieurs de l’Etat. Quand le bon PEUPLE n’en peut plus de l’islamisation rampante dans tous les domaines de la vie quotidienne, le bon PEUPLE se trompe, le bon PEUPLE doit participer financièrement à l’instauration de l’ordre islamique pour son bien (surtout pour les caisses de l’Etat et de tous les idiots utiles qui parasitent et gangrènent nos démocraties). Quand le bon PEUPLE se sent floué, racketté, rabaissé, considéré plus bas que terre, méprisé, incompris, crétinisé, déculturé, acculturé, déraciné, dés identifié, désorienté le bon PEUPLE a tort, il faut le rééduquer, lui faire voir la lumière, lui montrer le droit chemin. Oh PEUPLE suit les voix de la sagesse et surtout ne pense pas par toi-même (nous les intelligents et les éduqués nous sommes là pour cela), travaille et ferme là !

« Errare humane est, perseverare diabolicum » : nous sommes des êtres humains, et nous ne pouvons pas nous empêcher totalement de commettre des erreurs. Cependant, cela ne doit pas servir à excuser la négligence, mais plutôt inviter à apprendre par l’expérience afin de réduire le nombre d’erreurs commises.

Les intervenants se plaignaient de la banalisation du FN qui devrait, selon eux, rester au fond du placard et servir d’épouvantail en cas de besoin, pour faire peur au bon PEUPLE et lui faire retrouver la raison. Le bon PEUPLE entend ce que dit Marine Le Pen, mais il ne sait pas ce qui se trame une fois que les rideaux sont tirés. Ah, ah, ah. Et de jeter la pierre à tout ce qui bouge sans aucune remise en cause du problème majeur qui préoccupe une grande partie de nos concitoyens et qui pourrit notre vie à tous les niveaux : L’ISLAM. Pierre d’achoppement qui devrait rassembler, et non diviser, les forces vives de notre Pays, la France, ainsi que toutes les démocraties en Europe et à travers le Monde. WE ARE THE PEOPLE, WE ARE THE WORLD.

Cassandra Troie

image_pdf
0
0