Sétif, 8 mai 1945 : assez de mensonges, que les archives s’ouvrent enfin !

Publié le 8 mai 2019 - par - 69 commentaires - 2 028 vues
Traduire la page en :

Le 8 mai 2015, le président de la République, François Hollande, avait tenu à nous informer, lors d’une allocution télévisée, qu’il demanderait l’ouverture prochaine des archives publiques. Promesse déjà faite lors de son élection en 2012 et qu’il ne tiendra pas jusqu’en 2017.

Le président Macron, qui lui a succédé, l’avait également promis. Tiendra-t-il cette promesse ? Cela m’étonnerait.

Pourquoi ? Parce que l’ouverture de ces archives publiques révélerait certaines vérités qu’il est préférable d’occulter car elles ne vont ni dans le sens de l’Histoire ni dans le sens de certains historiens et encore moins de la propagande algérienne, bien au contraire.

Et cela concerne notamment les événements qui se sont déroulés les jours précédents et suivants le 8 mai 1945, dont il vient d’être question, et pour lesquels les Algériens réclament une repentance de la France.

Puisque c’est le souhait des Algériens et de ce collectif, voici un bref résumé de ce que révéleront ces archives concernant notamment les événements du 8 mai 1945 relatés par des historiens à la demande du CFHM (Commission française d’histoire militaire). (Source : Le Figaro – mai 2015) Ont participé à cette recherche officielle les historiens reconnus suivants : Mohammed Harbi, Annie Rey-Goldzeiguer, Roger Benmebarek, Charles-André Julien, Charles-Robert Ageron, Jean Monneret, Gilbert Meynier, Guy Pervillé, Jean-Pierre Peyroulou, Roger Vétillard, Bernard Lugan.

**J’ai eu l’occasion d’en discuter longuement avec l’un des principaux organisateurs de cette manifestation, Ferhat Abbas, et cela confirme la véracité de ce qu’ils affirment, mais également l’opportunité d’interviewer le général Tubert, alors qu’il était devenu maire de la ville d’Alger, et qui m’a confirmé le rapport qu’il avait remis aux autorités.

Le 7 mars 1944, le Comité français de libération nationale « accorde la nationalité française, sans modification de statut religieux, à tous les musulmans qui ont obtenu une décoration militaire et sont diplômés du certificat d’études au minimum. »

*Le 14 mars 44, Ferhat Abbas a constitué les « Amis du manifeste de la liberté » (AML) qui comptait jusqu’à cinq cent mille adhérents. Il s’agissait pour lui d’internationaliser le problème algérien. 150 000 musulmans, sur une population estimée à environ 7 millions, avaient été mobilisés dans l’armée française. Ferhat Abbas demande que ces musulmans obtiennent les mêmes droits et les mêmes libertés essentielles dont jouissent les autres habitants de l’Algérie.

*62 000 combattants bénéficieront de cette nationalité.

Le 28 avril 45, Abbas réclame l’autonomie de l’Algérie, sous une forme fédérative, et prépare activement le soulèvement de Sétif.

Les revendications politiques sont de deux ordres totalement opposés :

1/ Pour le clandestin Parti populaire algérien de Messali Hadj, éloigné dans un premier temps vers El Goléa et Brazzaville puis placé en résidence surveillée à Reibell. Il s’agissait de retrouver sa position de leader du nationalisme algérien, qui lui était contestée par Ferhat Abbas, et de promouvoir l’indépendance de l’Algérie.

2/ Pour Ferhat Abbas et son parti « Les Amis du manifeste de la liberté » il s’agissait de la reconnaissance égalitaire de tous les habitants de l’Algérie et l’accession à la citoyenneté française.

(On a pu constater dans les années qui ont suivi 1945, et surtout entre 1954 et 1962, la guerre sanglante que se sont livrée aussi bien en Algérie qu’en métropole les partisans du PPA et du FLN dont le bilan fut de plusieurs milliers de morts.)

Donc parmi les manifestants (environ cinq mille) nous retrouvons ces deux courants contraires et souvent opposés.

Contrairement à ce qui est généralement affirmé, l’émeute de Sétif n’a pas été la conséquence directe de la colère des manifestants provoquée par la mort du jeune scout, Saâl Bouzid, qui avait brandi un drapeau de l’Algérie indépendante.

Cet “accident” n’aura été que le déclencheur de l’émeute car, deux heures avant même que ne débute cette manifestation, le régisseur du marché, Gaston Gourlier, avait été assassiné.

Cette manifestation, autorisée par les autorités préfectorales, fut en réalité le début d’une insurrection armée. Son véritable objectif était bien au contraire de lancer un projet d’insurrection nationaliste dans le but d’installer dans une « zone libérée » un gouvernement provisoire algérien présidé par Messali Hadj principal dirigeant du Parti du peuple algérien. Ce gouvernement devait siéger à la ferme Maïza près de Sétif, mais l’évasion ratée de Messali a déjoué ces plans.

La preuve en est apportée car, au même moment et dans plusieurs endroits sans aucun lien évident avec la manifestation de Sétif, d’autres soulèvements se déroulèrent dans une vingtaine de localités de la région (Périgotville, Chevreul, Kerrata, Lafayette, Sillègue, El Ourici, etc.) et plus de 60 Européens furent massacrés.

À Guelma, la manifestation est interdite mais elle débute vers 18 heures et se heurte immédiatement aux forces de police. Plusieurs manifestants, 2 policiers et 1 gendarme sont blessés. Le lendemain, dans une dizaine de villages de la région, les Européens sont agressés. Il y aura 12 morts et 2 blessés.

Les effectifs de la police nationale à Sétif n’étaient que de 40 hommes. Dans les villages les gendarmeries n’étaient représentées que par 3 ou 4 hommes.

Des renforts arrivent du Maroc, de Tunisie et d’Alger : 10 000 hommes sont déployés dans le Constantinois mais seulement 3 700 dans la subdivision de Sétif, la plus vaste (sa surface est l’équivalent de 2 départements métropolitains), le plus montagneuse et la plus touchée.

La répression conduite par l’armée et qui n’a débuté que le 9 mai, n’a concerné que les communes où des Européens avaient été tués et blessés.

Ce qui s’est passé en Algérie en mai 1945 est donc bien connu des historiens et très éloigné de l’histoire officielle algérienne complaisamment relayée par la classe politico-médiatique française.

La population indigène a été victime d’un guet-apens ce 8 mai 1945.

Dans son « testament politique », écrit en 1945 mais resté inédit jusqu’en 1994, Ferhat Abbas, l’un des initiateurs de cette manifestation, n’hésite pas à condamner : « Les organisateurs d’émeutes, ceux qui ont poussé à la violence des paysans désarmés et ceux qui, tels des chiens sauvages, se sont jetés sur Alfred Denier, auquel un salaud a sectionné les mains à coups de hache. »

Voici les faits :

Le 8 mai 1945, l’Algérie entière fêtait la fin des hostilités et la victoire des Alliés.

Les partis nationalistes algériens appellent à manifester ce même jour. Cette manifestation politique est autorisée par les autorités françaises à la condition qu’il n’y ait ni armes ni drapeau algérien.

La manifestation se dirige vers le centre-ville de Sétif mais un meneur, le chef scout musulman Aïssa Cheraga, déploie le drapeau algérien en passant devant le « Café de France », avenue Clemenceau. Le commissaire Olivéri tente de le lui enlever. Un jeune scout, Bouzid Saâl, le récupère. Un coup de feu part et il est abattu par un policier.

Aussitôt c’est la ruée vers le centre-ville où les émeutiers, hurlant des slogans meurtriers, « Tuez les chrétiens, tuez les juifs, tuez tous les non-croyants ».

Les Arabes massacrent tous les « Blancs » qu’ils trouvent sur leur chemin. Le maire de Sétif, maître Édouard Delucca, est tué alors qu’il tentait de calmer les émeutiers ; Alfred Denier, secrétaire du Parti communiste, est égorgé et ses deux mains tranchées à la hache. On dénombre, ce jour-là, 28 morts européens et 48 blessés et chez les musulmans 30 morts et 60 blessés.

Le soir même le calme est rétabli à Sétif, mais de nouvelles émeutes se développent dans différentes villes et villages de petite Kabylie : Guelma, Kherrata, etc. Les fermes européennes sont attaquées, brûlées, des actes de barbarie se multiplient, des femmes sont violées. Le bilan : 102 morts européens et plus de 110 blessés.

Le général de Gaulle, chef du gouvernement provisoire de l’État français, ordonne à l’armée d’intervenir par la force. C’est donc 2 000 soldats, composés par la Légion Étrangére, les tabors marocains et les tirailleurs sénégalais, sous le commandement du général Duval, qui sont chargés de réprimer ces émeutes car les effectifs stationnés sur place, en Algérie, sont alors insignifiants puisque 20 classes, soit 168 000 Français, sont encore mobilisés en métropole, soit 15,6 % sur une population de 1 076 000.

Presque un mois de folie meurtrière puisque la répression prend fin le 22 mai.

Les chiffres les plus fantaisistes ont été avancés par différentes sources. Le général de Gaulle confie au général Paul Tubert le soin de comptabiliser les victimes, côté musulman. Son estimation : 1 020 à 1 340 morts est sujette à caution.

Moins cependant que ce chiffre de 45 000 proposé par les États-Unis, qui avaient tout un intérêt géopolitique à déstabiliser le gouvernement français. Chiffre repris par la suite par les dirigeants du FLN et par tous les gouvernements de l’Algérie qui se sont succédé depuis l’Indépendance. 

**M. Belaïd Abdessalam, ancien Premier ministre, a affirmé dans un important hebdo algérien que ce chiffre de 45 000 avait été retenu par ces gouvernements algériens à des fins uniquement de propagande.

2 500 morts fut le chiffre calculé d’après la consultation des listes du ravitaillement et des listes électorales de 1945 et 1946.

Le Centre de recherche historique et de documentation sur l’Algérie a établi un chiffre plus précis, en date du 9 avril 2005, grâce à ses chercheurs Rachid Messli et Abbas Aroua, de 8 000 victimes environ.

Il y aura, parmi les musulmans, 4 500 arrestations et 99 condamnations à mort, dont 22 seront exécutées.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Breton de rennes

Regardez “Le scandale de la médecine coloniale en Afrique” sur YouTube
https://youtu.be/xfWdqik2gqc

Tarek

Dommage que le peuple algérien n’est pas aussi puissant pour ne pas vous laisser pondre vos thèses révisionnistes… Heureusement que des moudjahidins sont encore vivants pour contredire vos allégations! Mais pour combien de temps…

Vincent L.

On pourrait vous appeler un modéré mais même avec les modérés le vivre ensemble n’est guère possible. Vous êtes la preuve que ça ne peut marcher.

26 MAI 2019

TON BEAU PAYS INDEPENDANT ET DELIQUESCENT T ATTEND LES BRAS OUVERTS POUR LE RECONSTRUIRE TAREK . IL ATTEND LES CHANCES POUR L ALGERIE QUI PREFERENT LA CAF A L ECOLE A LA FORMATION ET AU TRAVAIL EN FRANCE . LE 27 MAI EN FRANCE : GRAND JOUR DE SOLDES POUR LES VALISES !!!…. AU REVOIR ET BON VOYAGE …

world man

Nostalgique de l algerie sérieusement laissons les morts en paix des deux côtés de la Méditerranée il y en a marre. Tournez la page quand a ceux qui ne se sente pas a l aise dans un pays le monde est vaste. Chacun doit respecter les lois us et coutumes dans le pays dans lequel sinon tchao

Arthur 68

Et si c’était vous le révisionniste ?

Jill

C’est drôle on voit des Algériens et Algériennes témoigner des sévices qu’ils ont subi de l’armée française, mais on n’a jamais pu produire de Français témoignant de tortures infligées par le
FLN;et pour cause, on survit difficilement avec la gorge tranchée ou les couilles dans la bouche.

Claire

Difficile à avaler n’est-ce pas ? Mais le pire pour vous sera de reconnaître enfin à quel point les générations algériennes furent nourries de mensonges et de mythe par leurs propres leaders qu’ils admirent ! Le peuple algérien n’a jamais été plus trahi, plus exploité, plus méprisé, plus manipulé que par ses propres conducteurs ! Il suffit de voir où il en est rendu.de déclin, de misère et de convoitise. Malheureusement on ne construit pas l’estime de soi sur un inconscient collectif aussi perverti. Il faut être très courageux pour regarder ces réalités en face. Réveillez- vous à la vérité algériens: elle vous libérera plutôt que de vous laisser sombrer tous dans la confusion et la schizophrénie !

Marnie

Mentez, mentez il en restera toujours quelque chose. Ces attaques perpétuelles ne sont pas faites à la légère. Elles ont pour but d’affaiblir les français, de déstabiliser la France et les français. Ces gens nous déclarent la guerre et il faut remettre les pendules à l’heure. Au lieu de cela plus ils nous attaquent et plus nos gouvernements de couilles molles et de faibles se sentent enclins à un mea culpa sans fin. Pas de pitié pour des assassins : il faut les réduire à néant.

Paskal

La réécriture de l’Histoire (leur spécialité) que font les “cocos” aujourd’hui n’est guère convaincante. Les émeutiers auraient massacré les poignets de Denier avec des objets tranchants sans vouloir lui couper les mains mais il les aurait perdues quand même.
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/?article211692

meulien

des emeutes eclaterent ,aussi,contre la france,le meme jour,…au liban,aux indes,,en syrie

SCG06

Le troll de service a plusieurs pseudo et ne sait plus quoi écrire pour nous convaincre que le FLN est un bisounours alors que bouteflika vient de se faire virer car lui et son parti de bisounours ont spolié l’Algérie depuis l’indépendance !!!!

Monrose

A Kerrata, Setif, Guelma, les autorités FLN ont été “dégagées” des commémorations pour la première fois depuis 1962.
VIDÉO..
https://www.tsa-algerie.com/video-a-kherrata-les-autorites-ont-ete-interdites-de-celebrer-le-8-mai-1945/

HARACA JEAN PIERRE

Rejoindre la discussion.ILS ONT SPOLIE L’ALGERIE DES LA DECISION DE PRATIQUER LA GUERRE REVOLUTIONAIRE
TERRORISTE QUI TROUVA DE L’AIDE COTE COMMUNISTES FRANCAIS ..

zéphyrin

Quand je constate la qualité de vie de certains pays qui n’ont jamais eu de colonies et qui malgré des contextes climatiques difficiles je soupire.; ils sont aussi heureux que nous aussi libres et leur PIB n’a rien à envier au notre.
Alors tout ça pour quoi, tout ça pour qui ?

. Dupond 1

Vous avez compris pourquoi Clemenceau etait un anticolonialiste convaincu ….!!!

Vincent L.

Uniquement pour la gloriole et quelques raisons politico-militaires. Le mythe des colonies, source de richesse, a été entretenu par la France elle-même. Le plus fort, c’est que nombre de politiques français pensent que nous nous sommes enrichis avec les colonies.

zéphyrin

j’avais 9 ans en 1960, pas d’eau courante en effet et nous habitions en banlieue d’une ville moyenne. Un puits servait à plusieurs familles , sa potabilité n’était pas vérifiée et des personnes ont été malades.Nous étions une famille de 5 personnes dans 2 pièces.
pas de voiture pour tous ces familles ouvrières, on allait travailler à pied, en bus, à vélo.
Mes premières vacances avec le poids de nos valises, et les 3 km pour prendre l’autocar.
Vu de notre monde, la guerre d’algérie c’était l’angoisse du retour d’un cercueil, et le cancer et l’agonie d’un jeune appelé pacifique contaminé par les essais nucléaires du sud algérien.
On peut tout raconter, tout biaiser. Cette volonté de grandeur de nos politiques ne rejaillissait pas sur toute la population.

. Dupond 1

Lalgérie etait un boulet !!!

jeanjean

sauf que la France vivait 1jour / 3 grâce à l’Algérie

Arthur 68

Vous plaisantez ! D’un point de vue économique l’Algérie était un fardeau pour la France.

Vincent L.

Un boulet, une boîte à chagrin, un gouffre… jamais un Eldorado. On aurait dû y rester quelques décennies et uniquement sur les côtes. Ou mieux une enclave bien protéger… on y serait encore.

Marnie

Vue la politique de la France envers ce pays et l’immigration algérienne sur notre sol c’est plus qu’un boulet. C’est un clou rouillé, voire un cancer.

Claire

Vision nombriliste de petits bonheurs légitimes, mais oublieuse d’une longue histoire d’agressions subie par nos côtes européennes durant des siècles par les barbaresques jusqu’au 19è. Vos aïeux savaient mieux que vous pourquoi ce territoire fut conquis. Avec la chronologie mémorielle aussi courte que vous semblez manifester, on ne devrait pas s’étonner de revoir le cauchemar se reproduire avec les mêmes velléités de conquête de ceux qui n’ont même plus besoin de venir vous attaquer par surprise pour enlever vos filles et vos femmes…

Monrose

Rappelons pour ceux qui ont la mémoire courte ou sélective que les massacres de Sétif du 8 mai 1945 se sont déroulés avec De Gaulle au pouvoir à Paris, à la tête du premier Gouvernement provisoire de la République et 2 ministres communistes dont celui de l’Air, Charles Tillon, qui bombarda les populations du bled en rébellion.
A Sétif même, le Commissaire de Police Lucien Olivieri et 2 inspecteurs en tout, Raoul Haas et Norbert Fons, eurent à faire face à 7 à 8000 manifestants armés de matraques et de boussadis malgré leurs promesses , et le premier coup de feu parti de cette foule tua non pas un scout arabe mais une petite fille de 8 ans, juive, qui donnait la main à son père et regardait le défilé, Arlette Nakache.
http://popodoran.canalblog.com/archives/2010/05/02/17756509.html

patphil

le plus navrant dans cette histoire c’est que les piednoirs qui n’avaient aucun pouvoir subissent encore l’opprobre !
les vrais décideurs, gouvernement, préfets etc sont oubliés!

Vincent L.

Les pieds noirs ont aussi leur responsabilité mais c’est bien l’Etat français qui a décidé la conquête en 1830. C’est bien l’Etat français qui a fait venir des métropolitains et des Européens en Algérie et c’est bien l’Etat français qui a décidé de faire de l’Algérie des département français. Et c’est bien l’Etat français qui a dit que l’Algérie “c’est la France”. De Gaulle a feint d’oublier tous ces faits pour larguer l’Algérie. On devait la larguer mais pas dans ces conditions.

Marnie

Vincent L. Votre méconnaissance de l’histoire me fait honte, plus encore me fait vomir.

Breton de rennes

Les soit disant crimes du fln etait des crimes commis par l’armee française, puis déguisé et attrubué au fln, voici la preuve: Regardez “Kabylie Autonome Doc Algérie Pacification 2 La Politique du Mensonge” sur YouTube
https://youtu.be/TaVni4wHMKc a partir de 49″35 pendant 5 minutes un ancien millitaire français témoigne.

LUCCHINI

Les crimes du FLN (pas soi-disant, les crimes bien réels) sont documentés non pas sur un doc youtube mais par tous les historiens sérieux dont Mohaùed Harbi et Benjamin Stora dans “la guerre d’algérie” (eh oui, lui non plus ne les nie pas) et Philippe BourdreI (livre noir de la guerre d’algérie) et par le livre documenté (couverture verte, photos atroces) “Aspects véritables de la rebellion algérienne” édité par le gouvernement français (socialiste) de l’époque (1957-1958). alors “breton de rennes” ouvre les yeux au lieu de raconter des foutaises, àmoins que tu ne sois ni breton ni de rennes.

Vincent L.

Est-il permis de rire !

Breton de rennes

Regardez « Kabylie Autonome Doc Algérie Pacification 2 La Politique du Mensonge » sur YouTube
https://youtu.be/TaVni4wHMKc
Vous trouverez dans cette video à 49″35 le temoignage de benoist rey millitaire français qui raconte les crimes barbares commis par l’armee française et maquillé en attaque du fln, c’est ce qu’ont appelle le faux drapeau. En realiter les crimes attribué aux fln, ce n’etait ni plus ni moins l’armée française qui les commettait et les déguisait et ce temoignage en est la preuve.

Vincent L.

Un rigolo sur les ondes !

Arthur 68

Té un troll !

Bebel

MR GOMEZ Refait l’histoire 74 ans après les faits !!! qu’est qu’il est fort cet homme qui se déclare écrivain et dont les articles sur ce site montrent à l’évidence que sa culture se limite au racisme contre les indigènes algériens ( c’etait Leur statut puisqu’ils n ‘étaient pas reconnus comme français) y compris ceux, nombreux, qui ont lutté de grès ou de force contre les allemands qui ont envahi la France et massacre les Français ,
La haine qui l’anime le conduit à travestir l’histoire. Qu’il regarde un peu du côté de l’Espagne , son pays d’origine, et de «  l’oeuvre de FRANCO
Signe un fils d’indigène, Ch de la L.H , Ch. du M.N , Colonel Honoraire

patphil

la vérité vous semble dure à entendre n’est-ce pas! travestir l’histoire n’est il pas votre propre sentiment?

Jill

Quoi l’oeuvre de Franco ?

. Dupond 1

Franco a eu le courage d’aller chercher des innocents avant d’etre égorgés par le FLN sur les quais d’oran et de les rapatrier a Alicante ….les bateaux tellement chargés devront partir au ralenti par crainte de sombrer (nous avons frolé l’incident diplomatique avec la France dira Franco)
http://www.exode1962.fr/exode1962/depart/dep-espagnols.html
https://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-verite-sur-les-massacres-d-oran_480590.html

Vincent L.

Tout à fait exact !

. Dupond 1

Bebel
c’etait Leur statut puisqu’ils n ‘étaient pas reconnus comme français) y compris ceux, nombreux, qui ont lutté de grès ou de force contre les allemands qui ont envahi la France et massacre les Français ,
https://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/1648-rommel-et-lafrikakorps-14-fevrier-1941.html

LUCCHINI

Il ne s’agit pas de nier la répression qui a parfois pris une tournure inadmissible mais que l’on peut comprendre devant les atrocités commises par les nationalistes algériens, au nom de l’islam d’ailleurs, mais de rappeler l’histoire même si elle ne plait pas.

Bebel

Nous parlons des événements de Sétif en 1945. Cela vous a peut-être échappé

Vincent L.

Selon moi LUCCHINI n’est pas hors sujet. Son commentaire convient tout à fait aux événements de Sétif.

Vincent L.

On vous parle d’histoire, on vous dit que Sétif, c’est au maximum 8000 victimes et selon moi, 4000 et vous répondez racisme… et vous êtes colonel honaire ! de l’ALN sans doute !

Bebel

Colonel de L’ALN avec , avec la LEGION D’HONNEUR, le MÉRITE NATIONAL et à 83 ans une retraite payée par LE TRÉSOR PUBLIC ,
VOUS DEVRIEZ CONSULTER UN BON MÉDECIN À PROPOS DE VOS CAPACITÉS COGNITIVES.

Marnie

Retourne au djebel Bebel !

Jill

Les actes de barbarie des Algériens ont Été suivis de sévères représailles.

Breton de rennes

Faux ! Les algeriens ont manifester pacifiquement quand des policiers leurs ont tiré dessus !
Partie1 https://youtu.be/L4XQ0XGybO4
Partie2
https://youtu.be/iiYeH6_gxI8
Partie3
https://youtu.be/ZSBWMV_ibHc
Partie4
https://youtu.be/h2tavlzwq08
Partie5
https://youtu.be/FE0VND-ozaA
Partie6
https://youtu.be/9SaUzs7zbUM

Jill

C’est çà, la centaine de morts européens, tués
et mutilés dans des conditions épouvantables
c’était un accident sans doute.

Requiem

Perte de temps que d’essayer de raisonner avec un envahisseur kabyle qui parasite à Rennes aux crochets des ces sales français qu’il déteste. Les kabyles ont l’art de se poser en éternelles victimes, que ce soit avec les 45000 morts imaginaires de Sétif et Guelma, ou parce qu’ils se sont fait “voler” l’indépendance par les arabo-musulmans. Alors ils se prétendent laïques, parce que “seulement” 50% des femmes portent le voile chez eux, et berbérophones, mais ça reste du maghrébin, geignard, violent, haineux et incapable d’assumer ses fautes. Ils voulaient l’indépendance, ont commis les crimes les plus immondes pour l’avoir, et ils n’auraient pas réussi si De Gaulle n’avait pas lâché l’Algérie. Les pires ordures terroristes étaient kabyles, les assassins de la Casbah partaient de Kabylie.

Marnie

Effectivement ! J’ai eu des proches dans ce cas. Ces ordures ne devraient être interdits sur notre sol.

Vincent L.

Mais qu’est-ce que vous racontez. L’Algérie et les Algériens ont toujours vécu dans l’hyper-violence et la décennie noire est bien là pour nous le confirmer. L’Algérie aurait très bien pu avoir son indépendance avec dix fois moins de morts.

. Dupond 1

Apres la guerre les états unis faisaient placarder sur les murs “algériens vos femmes vont au puits et en France métropolitaine elles ont toutes la machine a laver” Les américains auraient du passer dans mon village en 1955 ils auraient compris qu’en 45 il ne pouvait y avoir de machines a laver puisqu’en 1960nous n’avions pas l’eau courante ….Les bics ont été assez cons pour croire a ces marchands de guerre …Ils ne devrait plus y avoir aucune relation avec l’algérie . Comble de betise ils se tournerent pour une soi disante démocratie a la soviétique . Soixante ans apres on ne peut vraiment pas dire que leurs initiatives aient été couronnées de succes . Les gros colons ont fait du mal a l’algérie par leur mentalité infecte et les modestes PN en ont fait les frais ” là bas et ici “

Breton de rennes

@Dupont 1 Merçi d’avoir reconnu qu’en france il n’y avait pas l’eau courante dans les annees 1960 ou du moins pas d’eau courante de partout. Certains enragés de votre especes l’ont nié quand je leurs éxpliquais que c’est justement pour s’enrichir et ce developper que la france à coloniser, j’espere que ce coup ci il vont accepter la veriter puisque elle vient de la bouche de dupont1, c’est à dire d’un enragés fachos comme eux. Et oui dupont 1 est un gros fachos et ses ecrits le prouve: “Les bics ont été assez cons pour croire a ces marchands de guerre …” ALORS CHER DUCON1 SACHE QUE LES “BICS” (COMME TU LES APPELLE) T’ENMERDE TETE DE NOUILLE. En tout cas merci d’avoir confirmer que le confort n’existait pas partout en france, meme si en 1960 ont vivait mieux qu’en 1900. Le pillage à payer.

LUCCHINI

l’accord du participe passé et l’orthographe ne sont pas plus votre fort que la vérité historique. Oui, en France en 1950 les campagnes étaient aussi pauvres que celles d’Algérie. Mais ça n’est pas le -prétendu – “pillage” qui a dans les années 1960 et 1970 changé les choses pour les Français (l’Algérie était alors indépendante). Raconter des conneries ne fait pas une vérité. L’Algérie n’était pas une colonie mais composée de trois départements français.

Requiem

C’est un algérien il l’avoue de lui-même, il est pas venu pour apprendre le français ou les réalités historiques mais pour toucher les alloc. Mirci li Caf, alloc ouh akbar. Et oui l’histoire du “pillage” est grotesque, la France a créée l’Algérie à partir de tribus de sauvages consanguins arriérés. Les américains ont pas été aussi stupides eux. Si des millions de français n’avaient ni électricité ni eau courante c’est parce que 20% du budget de l’Etat allait en Algérie pour engraisser les ancêtres de Massinissa ben Mohammed de Rennes.

Jill

Sauf que les colonies nous ont coûté la peau des fesses… On ne voit d’ailleurs pas le rapport avec l’eau courante.
Dans de nombreux villages on a attendu l’eau et le tout à l’égout pendant des années faute de budget ;mais on ne se torchait pas le q avec des cailloux pour autant,et çà ne puait pas comme dans les villages d’Algérie.

. Dupond 1

Lorsque nous avons été débarassé de ce boulet qu’etait l’algérie nous avons pu avoir l’eau courante !!!

Vincent L.

“le pillage à payer” et b’en comment expliquez-vous la richesse de l’Allemagne, de la Suéde, de la Norvège, de la Finlande, du Japon ? J’attends votre réponse avec impatience.

Breton de rennes

Le japon a coloniser et l’Allemagne aussi
Ont parle de la france pas des autres pays, peut etre justement que les autres pays sont intelligent contrairement à d’autres.

Vîncent L.

L’Allemagne et le Japon ont colonisé combien de temps ? Et c’est justement quand ils n’ont plus voulu coloniser quiconque qu’ils sont devenus riches.

Next-next

Oui tout a fait, assez de mensonges, voici la vériter: Regardez “Kabylie Autonome Doc Algérie Pacification 2 La Politique du Mensonge” sur YouTube
https://youtu.be/TaVni4wHMKc
Un millitaire français témoigne ecoutez le 49″35 !

LUCCHINI

“un militaire français témoigne”… En face il y a 25.000 militaires français tués et 65 000 blessés. Les élucubrations d’un pauvre type traître à son pays ne font pas une vérité. Près de 200.000 musulmans civils tués par le FLN, la majorité après le cessez-le-feu. Près de 10.000 civils européens tués ou “disparus” de 1954 à 1962 la plupart du temps dans des conditions atroces. Remballez vos conneries et lisez les livres d’histoire.

Vincent L.

Next-Next prends ses désirs pour des réalités. Ceux d’en face, ne sont qu’une petite minorité à reconnaître les atrocités du FLN. C’est tellement plus jouissif de taper sur la France tout en l’occupant.

Lire Aussi