Seul le FN partage l’amour de la France de Riposte Laïque

Publié le 26 juillet 2013 - par - 1 677 vues
Share

http://ripostelaique.com/la-delivrance-viendra-de-marine-le-pen-nen-deplaise-aux-bisounours.html

Je viens de lire la réponse de Josiane Filio à ses détracteurs, formidable tirade à propos de sa vision de la délivrance de la France enchaînée aux diktats de la mondialisation, de l’immigration, les deux sous l’impulsion dictatoriale de Bruxelles.

A regarder et écouter sans a priori les interventions de Marine le Pen, en Russie et en France : elle parle de nous, de notre pays, de nos spécificités, de ce qui fait que nous sommes tout bêtement Français.

Tirade, d’ailleurs, ce n’est pas exact car si le coeur de Josiane vibre pour son pays, pour ses traditions, pour ses spécificités, elle entend entraîner dans son sillage d’autres coeurs : ceux qui hésitent, ceux qui ont peur, ceux qui ne savent pas, ceux qui se sentent perdus, ceux qui ne comprennent pas ou mal, ceux qui saignent mais qui n’entrevoient plus d’issue pour l’avenir de notre pays, et pas davantage qu’ils n’en aperçoivent pour nos voisins et amis européens.

Tous ceux pour qui se sentir Français est devenu une tare et être citoyen du monde LA révélation, c’est trop tard : on ne revient que rarement de l’autre côté du miroir !

Ri7Marine MarianneJe sais par le courrier des lecteurs de Riposte Laïque ainsi que par certaines missives qui m’ont été personnellement adressé que certains lecteurs se sont effarouchés voire même ont été scandalisés par les tons véhéments (souvent), exagérés, disent- ils (mais jamais sur le fond), sulfureux, voire mensongers (les deux derniers étant faux, les arguments avancés sont toujours tirés de l’histoire et de la réalité). Je sais donc qu’il est parfois reproché à Riposte Laïque de rouler pour le Fn, le Fn victime de la diabolisation de ses adversaires à la hauteur de leurs peurs de se voir ravir tous leurs privilèges sur le dos desquels ils nous appauvrissent depuis 40 ans.

J’ai envie de dire, en tant que contributrice, que je ne roule que pour essayer de sauver la France – en posant une minuscule pierre, cela va s’en dire – du péril facisme islamiste, que je ne fais la promotion d’aucun parti politique, que je dénonce très souvent, à l’instar du Front National, les similitudes économique, immigrationniste, mondialiste de l’Ump et du Ps, mais que je ne soutiens, pour le moment du moins, aucun pion de cet échiquier et ce, en dépit du fait que le Fn, parti politique comme un autre, comme l’a avoué Jospin, défend des idées et une vision de l’avenir de la France que je partage largement.

[youtube]9gwbHoQ7OE0[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=9gwbHoQ7OE0

Il nous est reproché aussi de nous conduire comme eux le font avec nous,  mal élevés, effrontés, irrespectueux, outranciers et ainsi il paraît que nous nous abaissons, que nous nous avilissons !

Mais on ne se bat pas avec un loup en lui demandant gentiment  de ne pas nous attaquer ! Ou plutôt si : nous l’avons fait, longtemps trop longtemps. Et vous trouvez que ça a marché ? On s’est fait avalé tout cru et il a fallu beaucoup de volonté et des tonnes d’énergie pour nous en remettre.

Quand on se demande « comment ça se fait que » des années durant, et qu’on ne parvient pas à trouver de réponse satisfaisante, on finit par se demander « pourquoi ?« 

Parce que la réalité est là. Chaque jour, elle crève les yeux et les oreilles, et tous nos élus, de la droite à la gauche en passant par le centre, et inclus l’extrême gauche, s’échinent pour certains à nous convaincre que ce que nous voyons, que ce que nous entendons est le fruit – au mieux de notre imagination, au pire les conséquences de sentiments « phobes et istes » en tous genre, insultes aussi mensongères que faciles,  tandis que les autres se contorsionnent pitoyablement afin de se démarquer à la fois des premiers tout en ayant l’air d’adopter (mais pas trop tout de même) les positions du 5  ème, le 5 ème étant l’unique parti politique qui a le courage de se nommer patriote, mot à résonance  » heures les plus sombres » pour la « gauche française » et uniquement électoraliste  pour la »droite » puisque les 2 sont de connivence pour changer de civilisation.

Changer de civilisation ! Nos anciens, s’ils nous observent,  doivent se moquer de là- haut !  Martine Aubry en a même fait un « livre » ! Changer de civilisation ! Quel exaltant programme, n’est- ce- pas ! Et nous, nous passons pour des illuminés parce qu’on ose parler de guerre, parce qu’on a compris qu’on est en guerre. Oh, une guerre sans sifflement de bombes, sans milice bottée, sans camp de travail ou de redressement ou de concentration, mais une guerre non moins efficace car sournoise, hypocrite, parfaitement déloyale parce qu’on ne nous a jamais demandé notre avis sur la question de qui, quand, dans quelles circonstances et avec combien d’étrangers nous souhaitions partager notre quotidien. Une guerre qui devient de plus en plus visible avec des minorités de moins en moins invisibles, et à la fois par ce que nombre de compatriotes la vivent comme un changement de population et par un champ de liberté de plus en plus restreint :

– Lois liberticides ( Pléven puis Gayssot)

– Délit d’opinion

– Prochainement délit de blasphème : Manuel Valls ne répète- t- il pas à l’envi que :

« Toute attaque contre une religion, contre un de ses fidèles ou un de ses lieux de culte est une attaque délibérée contre la République et ses valeurs. »

Ascenseur social non pas en panne mais rendu volontairement impossible afin de ne former qu’une élite ultra minoritaire au service de laquelle des millions de personnes seront rendues au rang d’esclaves avec pour seul espoir des cdd à répétition.

Et voyez aussi la Belgique, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, Les Pays- Bas et jusqu’en Suède : partout une transformation en profondeur  de chacune de ces nations, et ce qui est également frappant partout, c’est que cette transformation ne rend pas les peuples autochtones heureux du tout.

Alors, l’Europe est- elle constituée de peuples rébarbatifs et réfractaires à l’accueil d’autres peuples (peuples moisis affublés aussi de noms comme « rassis », « rances », « grincheux », « peureux » du changement) ou l’explication n’est- elle pas à trouver du côté des accueillis qui ont toutes les vocations à reproduire et à imposer ailleurs que chez eux leur façon de s’habiller, leur rituel religieux, leur nourriture, leur lois mais aucune à s’intégrer ?

Prévenus, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Pressés eux aussi par le temps, tous ces traîtres à la nation ne cachent même plus leurs funestes projets.

Nous pourrons prochainement, à ce train-là, enterrer la loi de 1905 qui vient encore d’être piétinée par un Valls que le rôle de ministre des cultes n’a jamais autorisé à participer à des fêtes religieuses.

Loi de 1905 que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, voulait adapter aux réalités de 2005.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2005/10/21/nicolas-sarkozy-insiste-pour-modifier-la-loi-de-1905_701841_3224.html

Loi de 1905 que Valls veut « faire évoluer afin de permettre la construction des lieux de culte à travers un financement transparent et par conséquent public. »

http://www.liberation.fr/politiques/0101463215-valls-ps-pour-un-financement-public-des-mosquees

Tous les éléments de la destruction programmée des nations européennes sont là, sous nos nez et à notre barbe et il faudrait rester tranquillement, sans broncher, et bien poliment attendre que ça se fasse ? C’est qu’ils doivent bien rire dans notre dos, quelle absence d’estime pour leur peuple pour avoir planifié la fin de la maison France !

Comme ils doivent se fendre la poire de constater qu’ils nous mènent à l’abattoir avec notre propre assentiment !

Eux, qu’est ce que ça peut leur faire la réduction jour après jour de nos libertés  (liberté de dire, liberté d’entreprendre, liberté de mener notre barque sans les injonctions folles des armées de bureaucrates qui pondent une loi aujourd’hui et son contraire le lendemain) ?

Qu’est que ça changera pour eux, du moment que leurs poches continueront de se remplir, que leurs gosses seront tenus à l’écart des salles de shoot, qu’ils n’entendront jamais parler de la théorie du genre, qu’ils continueront de vivre dans des quartiers blancos ( surtout pas le black blanc beur qu’ils nous imposent à toute force ) et que l’avion attend prudemment quelque part ou peut- être dans la propriété, au cas où, un jour ?

En colère, nous sommes. Il y a de quoi. En colère nous serons aussi demain et après demain tant que nous ne sortirons pas notre pays, notre patrie des ornières mortifères de toute la clique gauche et droite.

Josiane Filio dont la prose sarcastique enrichit les lectures de RL semble rouler pour Marine Le Pen ? Et alors ? Le Front National n’est pas un parti fasciste, il ne l’a jamais été, et il est catalogué d’extrême droite parce qu’il défend les valeurs, les principes, les fondements, les traditions de son pays ? Il n’est pas hostile aux étrangers qui viennent vivre chez nous par amour de la France, il ne voit tout bonnement pas d’un œil bienveillant ceux qui arrivent pour reproduire chez nous ce qu’ils font chez eux.

Somme toute, comme les parents enseignent leurs valeurs, leurs principes, leur mode de vie, leurs particularités familiales à leurs rejetons, toutes ces choses qui structurent l’enfant et que Peillon veut détruire en « l’arrachant  aux déterminismes familiaux, sociaux, ethniques, intellectuels (…) pour après faire un choix ».

Détruire les repères, c’est construire les repères !

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/vincent-peillon-pour-l-enseignement-de-la-morale-laique_1155535.html

Somme toute, comme invités chez des amis, nous exigions les mêmes habitudes que les nôtres.

Qui n’a pas ri du « Faites comme chez vous », « Ben, ça va être un beau bordel !  » de Jean Marie Bigard ?

http://www.youtube.com/watch?v=UHT1ZQWhJ7A à 3 min 42

Pour conclure, je dirai encore 2 choses :

Bravo à Madame Filio pour ses prises de positions saines, courageuses, avant-gardistes même !

Et si Riposte Laïque, comme un certain nombre de ses contributeurs, partagent avec le Fn l’amour du pays, la défense de ses valeurs (dans ses traditions, ses particularités comme lorsque, voyageurs, nous admirons la mosquée de Rabat ou les couleurs d’Amsterdam ou sommes émus par les indigènes du marché d’Otavalo), RL ne s’est jamais positionné politiquement et c’est, pour ce qui me concerne, la raison pour laquelle j’ai accepté l’honneur qu’il m’a accordé de devenir contributrice depuis plusieurs mois.

Caroline Corbières

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.