Seul le référendum pourra rendre le pouvoir aux Français !

Publié le 19 janvier 2019 - par - 18 commentaires - 827 vues
Share

Je suis assez vieux désormais pour réaliser ô combien les « élites » médiatico-politiciennes m’ont leurré des années durant sur cette France dite des droits de l’homme, de la justice et de la démocratie !

J’ai si souvent cru que nous étions dans le pays des libertés. La curiosité aidant, les lectures, le regard sur la géopolitique, la connaissance d’autres systèmes électoraux, judiciaires, politiques m’ont finalement convaincu que cette France, son système politique, sa police et sa magistrature et ses arrêts judiciaires ne faisait pas honneur aux combats des Français pour ses valeurs affichées en haut des frontons des mairies ! Liberté, Égalité, Fraternité !

Encore moins aujourd’hui qu’hier ou des Gilets jaunes sont frappés, mutilés, interdits de manifestation par des forces de l’ordre qui obéissent à des politiciens sans état d’âme ! Des ordres que la loi, la constitution leur permettraient de refuser si toutefois ces forces de l’ordre avaient naturellement, culturellement, la conscience que leur obéissance systématique est contraire au bon sens citoyen. Depuis Nuremberg, nous savons qu’obéir aux ordres n’absout pas de sa responsabilité morale et judiciaire !

On ne peut pas crever l’œil d’une gamine innocente de 19 ans et aller se coucher le soir, embrasser ses enfants, et dormir du sommeil du juste auprès de son épouse ! Qu’importe le policier finalement, même si j’ai honte pour lui qu’il ait commis cet acte irréparable et infâme, mais aussi pour les ordres donnés par Castaner et transmis par ses officiers ! Ils sont du même niveau de responsabilités envers tous ceux qui ont eu la mâchoire fracassée, le visage défiguré, ou éborgné ou encore sont dans le coma !

Nous savons tous que ces forces de l’ordre n’ont pas réagi avec la même violence en 2005, nous savons qu’ils ne réagissent pas face aux vandalismes, aux pilleurs, aux voleurs de vitrines, et qu’ils obéissent aux ordres de ne rien faire face aux caïds et religieux des cités hors territoire de France ! Je regrette de le dire, mais le devoir de réserve n’explique pas tout, l’obéissance absolue n’est pas une excuse, le policier et le gendarme sont aussi des citoyens !

Dans d’autres pays, ces actes inqualifiables auraient été, au minimum, dénoncés, et la justice saisie ! Les auteurs auraient été poursuivis et ce, tout au long de la chaîne de commandement !

Mais en France on emprisonne des citoyens parce qu’ils n’ont pas déclaré une manifestation, ou d’anciens policiers, des collectionneurs d’armes, des « papy Mougeot » en retraite se réclamant de droite, une femme dont la fille fut massacrée au Bataclan et qui échange quelques délires, quelques colères sur Facebook ! Ils se voient accusés d’être « d’ultra droite » sans n’avoir jamais mis en péril qui que ce soit ! Où sont-ils aujourd’hui ?

La presse s’en fout, ils ont rempli leur usage de « rideau de fumée » pour la propagande ! A contrario, pas un mot sur les violences des antifas et autres casseurs ! De la pommade politiquement correcte pour tous les « déséquilibrés » qui assassinent au couteau, qui dérapent sans le faire exprès sur les trottoirs, dans les marchés de Noël, tuent des femmes juives par erreur, voire par distraction sans doute, mais dans tous les cas, pour obéir à une idéologie islamique, pour obéir à une religion décrétée magnifique par tous nos politiciens qui n’ont jamais lu le Coran, ne connaissent pas l’historique de l’islam, ni par ceux qui sont restés coincés entre Karl Marx, et la lutte des classes, entre le XIXe et le XXIe  siècles !

La France n’est plus cette terre de liberté où les citoyens de France peuvent s’enorgueillir de vivre !  

Ils sont dans des croyances, des illusions, des affabulations devenues des certitudes par le jeu du système médiatico-politique de 20 heures qui leur fait prendre des vessies abondantes pour nous pisser dessus, pour des lanternes qui n’éclairent plus grand-chose.

Nous en sommes encore à réclamer le droit au référendum et les politiciens, les experts, les journalistes nous expliquent que nous ne sommes pas matures, que c’est dangereux pour nous, que c’est un fusil qui tire à côté, que nous sommes des enfants fragiles, un peu débiles aussi, bref, que ce n’est pas pour nous ! Certains, même, nous font remarquer le Brexit et veulent nous démontrer la pseudo-catastrophe d’un tel référendum ! Foutaises, l’Angleterre nous taillera des croupières demain en dehors de l’UE !

Nous réclamons la proportionnelle intégrale pour les uns, avec un seuil de 5 % pour les autres, et les mêmes nous expliquent que c’est contraire à la démocratie représentative, qu’elle polluerait le pouvoir de décision, qu’elle n’aurait finalement que des inconvénients ! 

En France le pouvoir appartient au président ! Il nomme le Premier ministre chargé d’appliquer ses décisions qui ne sont pas forcément celles pour lesquelles il fut élu d’ailleurs ! Il décide et tous obéissent ! Le gouvernement est l’initiateur premier des lois et il est prioritaire pour ses propositions de lois !

L’Assemblée nationale est seconde et ses propositions de lois peuvent être refusées par le gouvernement ! Du temps de la cohabitation, les lois votées par l’Assemblée nationale étaient soumises à des décrets qui devaient être signés par le président ! Schématiquement, la boucle est bouclée !

Une Assemblée élue à la proportionnelle n’interdirait pas au président de continuer à faire ce qu’il veut ! Seule petite complication peut-être, trouver un Premier ministre issu d’une Assemblée nationale élue à la proportionnelle ? Le président peut faire comme Giscard d’Estaing, en nommer un qui n’en fait pas partie ! Le Premier ministre est généralement issu du Parlement, éventuellement sur proposition du chef de l’État, ou bien nommé directement par le chef de l’État. CQFD.

La seule chose qui peut véritablement poser un souci de fond au président, c’est le contre-pouvoir du Référendum d’initiative citoyenne qui, par définition, est supérieur au chef de l’État lui-même ! C’est l’esprit de la Ve République, celle que voulait le général de Gaulle ! Laisser au peuple la décision finale !

L’initiative citoyenne est ce que refusera le président, tous les présidents d’ailleurs, de droite comme de gauche, car cette initiative lui échappe et ses conséquences peuvent amoindrir son pouvoir !

L’initiative citoyenne ne peut être cadrée par définition, mise dans un enclos, et considérée comme un cheval fou ! Le président, c’est une certitude, voudra rester au-dessus de tous, et ne voudra pas être contrarié dans ses décisions, ni ne voudra que le Ric détricote son action comme pour le traité de Marrakech, ceux de l’Union européenne, la Cour européenne de justice, etc.

Quand je regarde la démocratie dans d’autres pays, je les envie, car dans ces pays, la justice n’hésite pas à mettre en prison leurs anciens président de la République, des ministres, y compris pour un harcèlement sexuel, des soupçons de corruption, comme en Israël, pour des détournements de fonds et de blanchiment d’argent comme au Brésil, etc. Nous savons, depuis l’affaire Cahuzac que nos hommes politiques ne risquent quasiment rien, sauf peut-être un non-lieu, où une clôture de l’affaire pour faute de preuves ! Même à la suite d’une condamnation, ils reviennent comme Alain Juppé à Bordeaux ! 

La France est en 39e position dans le cadre de liberté de la presse, et donc de la liberté d’expression !

Non, la France est loin d’être la terre des droits de l’homme, de la liberté d’expression, elle est l’exemple d’un personnel politique passé expert dans l’art de l’enfumage des citoyens en sachant distribuer les anesthésies et les soporifiques ! Les Gilets jaunes ne sont pas un incident, c’est juste un réveil de citoyens qui ont compris confusément encore, que le système les a bien endormis durant quarante ans !

Gérard Brazon (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Pilaf

2010-2017 : les entreprises du CAC 40 ont fait plus de bénéfices mais ont payé moins d’impôts Durant ces années, en prenant en compte la totalité de ces entreprises, les bénéfices sont en hausse de 9,3 %. Les sommes versées aux actionnaires ont augmenté de 44 % alors que le montant des impôts payés a reculé de 6,4 %. Les emplois en France ont, eux, reculé de 20 %. Attac juge « désastreux pour la société et la planète » l’impact des sociétés du CAC 40. Dans ces entreprises qui représentent 1 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit environ… lire la suite

Economie de guerre

L’aspect révocatoire doit être très approfondie car je le trouve très discutable, attention aux dérives et aux abus.
Pour tout le reste je suis très favorable au RIC.

Emile

Vu comment celui de2005 a été contourné, je ne pense pas que cela suffise…
Il faut renverser ce gouvernement et revoir nos institutions pour qu’une telle dictature , sous les habits de la démocratie, ne puisse plus jamais être possible
Insurrection !!!!

senechal

Remerciez donc De Gaulle pour sa constitution de 58 qui autorise désormais de telles saloperies!.

Dominique Martin

On veut pas la république des représentants , on veut la démocratie . La Révolution Française , une révolution des bourgeois qui ont volé le pouvoir au roi pour se le donner à eux . 200 ans de mensonges!

DUFAITREZ

Mieux que le RIC, qui a ses vertus et ses défauts, des Elections à mi-mandat !
Jugé sur son oeuvre, l’Excécutif pourrait être balancé et renouvelé…
La succession actuelle des votes est la source de tous nos maux.
Le RIC devrait avoir des sujets plus « sociétaux » (identité, PMA, peine de mort, etc…) qu’économiques que les Français ignorent totalement.
La France doit rester la France ! (Et Marrakech et Aix ?)

Trannod

et le vote sur notre dame des landes
plus de 55 pour cent pour et avec plus de 75 pour cent de votant
et nous avons vus le résultat
les casseurs ont eu raison et le GVT a baisser son froc

Mauricette

Un article de grande qualité, de référence, merci 😉

Allobroge

« Nous en sommes encore à réclamer le droit au référendum et les politiciens, les experts, les journalistes nous expliquent que nous ne sommes pas matures, que c’est dangereux pour nous, que c’est un fusil qui tire à côté, que nous sommes des enfants fragiles, un peu débiles aussi, bref, que ce n’est pas pour nous !  » Et en effet qui sont ils tous ces beaux parleurs, experts en tous genres pour dire cela ? Dans tous les cas le peuple est souverain et c’est lui qui paiera…avec sa sueur au mieux ou avec son sang, alors qu’on lui laisse… lire la suite

Pilaf

Le RIC ne serait dangereux que pour les mondialistes au pouvoir qui ne sont que des nuisibles pour les Français, pas pour le peuple français, dont tous les mondialistes au pouvoir ne veulent pas qu’il puisse avoir des mots à dire sur tout ce qu’il y a d’important en politique.
Marine Le Pen défend le RIP, il ne faut pas l’oublier, tout en étant en faveur des Français, pas des étrangers, comme tous ces mondialistes nuisibles au pouvoir !

Gilets jaunes : Marine Le Pen propose l’instauration du référendum d’initiative populaire https://francais.rt.com/france/57683-gilets-jaunes-marine-pen-propose-instauration-referendum-initiative-populaire-ric

jaannot lapin

Ill faut un RIC qui se fasse sans l’intervention des parlementaires ni des syndicats. Il pourrait y avoir un RIC mineur avec 5 à 10 questions à cocher (ou non) dont une case CONTRE le référendum, qui serait annulé, si plus de 50%.
Et un référendum majeur avec une seule question claire et précise, par exemple, faut-il chasser le président ? Faut-il refonder nos institutions,en simplifiant les abominables CODES, qui ne profitent qu’à DALLOZ et Compagnie !

jan le Connaissant

je l’ai déjà dit si l’on veut redonner le pouvoir aux peuple par intermédiaires de ses représentants ( députés ), il faut supprimer la Présidence. Les député éliront un premier ministre , qui sera chef de la France, et qui formera le GVT Ca, plus le referendum ( sans oublier les élections à la proportionnelle intégrale), on pourra parler de démocratie le président, on le voit très bien actuellement , n’est qu’un despote, un nouveau roi. Il a quasiment tous les pouvoirs ! Il décide seul. Ses députés ne sont que des faire valoir. les gilets jaunes devraient demander la… lire la suite

alain

Délire mélenchoniste de la révolution permanente

quiditvrai

Le gouvernement ne veut et ne voudra jamais du Référendum d’initiative citoyenne dans sa constitution qui affaiblirait son pouvoir.

Alors , il faudra que le peuple sans autorisation du gouvernement prenne l’initiative de la faire cette consultation pour ensuite en afficher ostensiblement le résultat à la face du monde.

Ce serait alors la plus grande force légitime pour renverser et conduire une nouvelle révolution Française dans la plus pure tradition de la démocratie, la vraie, celle là.
.
Liberté, égalité, fraternité ….et légitimité

Lorong

Vous n’êtes donc plus bonapartiste? Tout ce que vous souhaitez n’aurait jamais été accepté du temps de Napoléon 1er et tout ce que vous dénonçez était bien pire.

Boadicea

En quoi est-ce pire car nous y sommes déjà dans l’islamo internationalo fascisme !

A cheval sur mon bidet

Un référendum ?
Encore faudrait-il que les Français arrêtent de nous remettre du socialopisme au pouvoir …