Seule l’expulsion massive des musulmans racistes mettra fin aux agressions antisémites

Publié le 7 juillet 2012 - par

Islamisme-nazisme

Le mercredi 4 juillet 2012, un jeune Juif a été roué de coups dans un train reliant Toulouse à Lyon. Les auteurs, deux Maghrébins de 18 ans, ont été interpellés et placés en garde-à-vue. (1)

Cette agression n’est qu’une agression de plus dans la longue liste des crimes anti-juifs commis sur le territoire français. (2)

En effet, depuis plus de 15 ans, les actes racistes anti-juifs se multiplient en France, comme dans tous les pays d’Europe. Mais c’est surtout depuis les crimes effroyables commis à Toulouse par le terroriste musulman Mohamed Merah, que l’on constate une hausse alarmante des agressions contre les Juifs. (3)

«L’affaire Merah a créé un sentiment d’impunité, l’idée que l’on peut tout faire aux Juifs», assure Sammy Gozlan, ancien commissaire de police, qui dirige le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme. On a vu fleurir des tags «Merah n… les Juifs», des élèves martyriser des camarades de confession juive en invoquant Merah, des groupes Facebook de soutien au tueur… «Dans les semaines qui ont suivi les assassinats de l’école Ozar Hatorah, il y a eu une considérable augmentation du nombre d’actes antisémites», explique Richard Prasquier, le président du CRIF.

Le Figaro, « Les actes antisémites en hausse depuis l’affaire Merah »

Selon les archives du Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA), (4) qu’un estimable professeur, collègue de l’auteur, a pu consulter sur place, la quasi totalité des agressions racistes commises contre des Juifs en France, depuis des années, le sont par des « jeunes » musulmans (le plus souvent maghrébins).

« Il y a quelques années, l’antisémitisme de ces jeunes se référait au confit israélo-palestinien », dit Isabelle Wekstein, une avocate juive. « Aujourd’hui, il ressemble de plus en plus à celui des années 1930. »

Le Nouvel Observateur, « Voyage au bout du nouvel antisémitisme »

Racisme anti-Juifs et racisme anti-Blancs

Alors que les Juifs étaient les principales victimes du racisme en France, depuis quelques années les agressions contre les Blancs sont elles aussi en forte augmentation. Là encore, les auteurs de ces actes racistes sont, dans l’écrasante majorité des cas, des musulmans.

Le député du Rhône (PC), André Gérin, ajoute : “Oui, la gangrène intégriste existe bel et bien dans des quartiers de France. Se diffuse ce poison de l‘obscurantisme religieux qui nourrit l’antisémitisme et le racisme anti-Blancs. Arrêtons de faire l’autruche”. […] La barbarie s’installe en France, dans l’indifférence des belles âmes et autres “humanistes” de salons.

Ivan Rioufol, « Comment la barbarie s’installe en France »

La responsabilité des médias

Les médias français, qui s’acharnent à calomnier et à insulter Israël, seul pays de la planète habité par une majorité de Juifs, portent une part de responsabilité non négligeable dans l’augmentation des crimes racistes commis en France contre les Juifs, car, par leurs mensonges anti-israéliens, ils excitent implicitement les musulmans à attaquer les Juifs. (5)

Comme si cela ne suffisait pas, ces mêmes médias passent leur temps à minimiser la gravité des crimes racistes anti-Juifs et anti-Blancs commis en France par des musulmans.

Ainsi, le Nouvel Observateur, qui publie cette semaine un dossier spécial “Antisémitisme : ce qu’on ne veut pas dire” (édition du 5 juillet), diffuse, depuis des années, une très nauséabonde propagande anti-israélienne, et participe donc à créer les conditions de l’augmentation des actes racistes anti-juifs en France. (6)

La haine anti-juive de l’islam

L’islam est une idéologie violemment anti-juive, qui prône l’extermination des Juifs.

Les innombrables crimes anti-juifs commis par des musulmans, depuis Mahomet, qui était lui-même un assassin de Juifs, traversent l’Histoire d’une traînée sanglante.

Aujourd’hui, ce racisme anti-juif, directement issu de l’islam, se répand sur toute la planète, avec l’immigration de nombreux musulmans depuis leurs pays du Tiers-Monde vers les démocraties occidentales. (7)

L’antisémitisme de toujours a muté, et est désormais à l’œuvre dans les banlieues.

Pire, il est à son zénith au sein de l’islamisme. Cet antisémitisme islamiste prend sa source [dans] l’antisémitisme islamique et arabe qui, en vérité, a toujours été puissant, contrairement à la légende dorée qu’on s’est plu à conter.

Gilles-William Goldnadel, « Mais quand finira-t-on par prendre conscience de l’origine islamique de l’antisémitisme actuel ? »

Expulser en masse les musulmans racistes

Suite à l’agression commise le 4 juillet contre un jeune Juif dans le train reliant Toulouse à Lyon, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a affirmé que « tous les moyens seront mis en œuvre pour faire reculer, pour faire disparaître ces actes d’antisémitisme ». (1)

Il s’agit d’une belle déclaration, qui rappelle celles déjà faites par M. Valls après d’autres agressions antisémites commises depuis qu’il est ministre de l’Intérieur.

Si Manuel Valls, et avec lui le gouvernement Ayrault, et avec eux le président François Hollande, sont sérieux, si les dirigeants actuels de la France veulent réellement « faire disparaître ces actes d’antisémitisme », ils doivent commencer à lutter contre l’islam, cette idéologie barbare qui prône l’extermination des Juifs.

Puisque la haine génocidaire anti-juive est inscrite au cœur de l’islam, la seule façon de faire disparaître « ces actes d’antisémitisme » est d’expulser en masse les musulmans racistes hors de France, comme le prône, pour l’ensemble de l’Europe, le dirigeant hollandais Geert Wilders. (8)

Tant qu’il y aura des musulmans extrémistes, radicaux, terroristes, traditionnalistes, militants, fanatiques, fondamentalistes, etc. en France, les agressions racistes anti-juives et anti-blancs continueront, et même se multiplieront.

La trahison de Manuel Valls

Alors même que les agressions anti-juives sont de plus en plus nombreuses dans l’Hexagone, alors même qu’il vient de déclarer publiquement vouloir « faire disparaître ces actes d’antisémitisme », le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, n’a rien trouvé de mieux, en ce vendredi 6 juillet, que d’aller inaugurer la méga-mosquée de Cergy (Val d’Oise).

Sans dénoncer une seule fois la haine anti-juive inscrite au coeur de l’islam, Manuel Valls a au contraire plaidé pour un « islam de France indépendant » et pour un « dialogue serein ». (9)

Il a ajouté : « Notre responsabilité, c’est de progressivement construire un islam de France, un islam qui trouve pleinement ses racines dans notre pays ». (10)

Manuel Valls croit-il vraiment que « dialoguer sereinement » avec des gens dont une bonne partie sont des anti-juifs fanatiques fera disparaître « ces actes d’antisémitisme » ?

Manuel Valls croit-il vraiment qu’inventer des racines françaises au totalitarisme musulman originaire du Tiers-Monde permettra de mettre fin à l’antisémitisme musulman multiséculaire ?

Ou se moque-t-il des Français ?

Professeur Franklin

Notes :

1) Lycéen juif agressé : les gardes à vue prolongées

On notera que ce lycéen juif est scolarisé dans l’école juive Ozar-Hatorah de Toulouse, celle-là-même où Mohamed Merah avait assassiné trois enfants juifs et un professeur juif, le 19 mars 2012.

2) Citons, parmi les plus violentes agressions racistes anti-juives récentes :

– vendredi 8 juin 2012, à Sarcelles, un jeune Juif est battu par trois jeunes Maghrébins.

http://www.crif.org/en/node/31527

– samedi 2 juin, à Villeurbanne, trois jeunes Juifs sont attaqués par une dizaine de jeunes Maghrébins qui les frappent sur la tête à coups de marteau et de barre de fer.

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120603.AFP8113/trois-juifs-portant-kippa-agresses-au-marteau-et-a-la-barre-de-fer-pres-de-lyon.html

– samedi 26 mai, à Marseille, deux jeunes Juifs sont roués de coups par quatre jeunes Maghrébins.

http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=701

Rappelons que de nombreux actes anti-juifs échappent aux statistiques, car les victimes juives hésitent souvent à porter plainte contre leurs agresseurs, en raison de la banalisation de ces actes criminels.

3) Du 11 au 19 mars, le terroriste musulman Mohamed Merah a assassiné 7 personnes dans la région de Toulouse : trois soldats français, trois enfants juifs, un professeur juif.

Tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban

4) http://www.sosantisemitisme.org/

5) Parmi les mensonges anti-israéliens les plus clairement anti-juifs, on citera l’affaire al-Durah, cette grossière mise en scène antisémite diffusée par France 2, en septembre 2000, et répandue massivement par les médias français, qui n’a pour autre but que de propager à nouveau l’accusation anti-juive multiséculaire des « Juifs tueurs d’enfants ».

Lire à ce sujet le livre de Pierre-André Taguieff, “La Nouvelle propagande antijuive. Du symbole al-Dura aux rumeurs de Gaza” (PUF, 2010).

6) Voyage au bout du nouvel antisémitisme

7) Ce phénomène est magistralement analysé par Pierre-André Taguieff dans son livre capital “La nouvelle judéophobie” ( Mille et une Nuits, 2002).

On lira aussi avec profit l’article fondamental de Robert S. Wistrich : « L’antisémitisme musulman, un danger très actuel ».

8) Geert Wilders – Deporting Millions Of Muslims May Be Necessary

9) Valls: un islam de France “indépendant”

10) Ainsi, alors que l’islam n’a jamais eu aucune racine en France, Manuel Valls annonce sa volonté de falsifier notre histoire pour inventer ex-nihilo des racines françaises à ce totalitarisme venu du Tiers-Monde.

Cette déclaration du ministre de l’Intérieur est à rapprocher de la déclaration négationniste de Jacques Attali, prétendant que dans certaines régions de France, l’islam avait précédé le christianisme :

Attali : Les racines de la France sont musulmanes !

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi