Seule Marine Le Pen s’attaque au RSI qui ruine les petits patrons

Seule Marine s’attaque au RSI qui conduit à la faillite et au suicide nos petits patrons, pressurisés…

Quel bonheur que de découvrir un des derniers tweets de Marine Le Pen, au moment où je pensais à faire un article sur le RSI (Régime Social des Indépendants) inventé par le sinistre Raffarin en 2005 et mis en oeuvre en 2006.

Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur TwitterLe RSI, j’ai découvert tardivement, à l’abri du monde de l’entreprise par mon statut de professeur, donc de fonctionnaire. Un salaire mensuel, des cotisations retraite et sécurité sociale, des congés payés, une couverture maladie… Tout cela m’a semblé longtemps évident et je croyais, naïvement, qu’il en était de même pour tout le monde…

Je croyais, jusqu’à ce que je suive, atterrée, épouvantée, le parcours de l’un des responsables de Résistance républicaine, petit patron avec 3 salariés qui, après la chute d’un toit, force sur la jambe malade, parce qu’il ne peut pas laisser les bons de commande non exécutés, se retrouve salement atteint, coincé sur un lit d’hôpital… recevant une indemnité journalière de misère avec 15 jours de carence… Et là le début de la fin. Immobilisé, il  ne peut plus vérifier, agir, travailler, faire des devis… il manque des  contrats, ça ne marche plus aussi bien sur les chantiers qu’il ne peut surveiller, un des hôpitaux dans lesquels il installe un matériel haut de gamme ne le paie pas… Il fait des pieds et des mains pour ne pas avoir à licencier, ne se donne pas de salaire pendant des mois, vivant sur le salaire de sa femme… Et pendant ce temps le RSI tombe, tombe, tombe… Résultat. Faillite. Il est parti vivre et travailler en Espagne. Une force vive de notre nation en moins.

Je croyais, jusqu’à ce que je discute avec mon boucher, ma coiffeuse…

Ma coiffeuse, elle fait 53 heures par semaine, elle a une seule employée qui fait les 35 heures, elle aimerait en avoir une autre, impossible, l’URSSAF veille… Le RSI veille… Elle travaille bien, elle a une clientèle fidèle constituée depuis une dizaine d’années qu’elle a ouvert son salon, elle fait des stages, des formations, pour être à la pointe des demandes, des modes, des techniques, des produits…. Elle aime ce qu’elle fait. Et pourtant elle n’en peut plus. Elle doit chaque mois donner 1600 euros de RSI. 1600 euros… Qui, sur sa fiche de paye, a 1600 euros de cotisations pour la maladie et de la retraite qui se montent à 1600 euros ? Qui ?

Le résultat, elle prend une semaine de vacances par an, elle ne prend pas de salaire pour elle plusieurs mois dans l’année (heureusement qu’elle est mariée et que monsieur travaille) et elle sait où le gouvernement la pousse. Il la pousse à renoncer à l’indépendance pour devenir une « franchisée ». Traduisez la salariée d’un grand groupe de coiffure. A elle les 35 heures,  à elle les salaires réguliers, à elle les 5 semaines de vacances, à elle les nuits tranquilles sans angoisses… Certes elle n’aura plus son indépendance, certes, le client devra se contenter de services minimum, de produits quelconques car moins chers, certes elle devra prendre n’importe quel client, connu ou pas, sans rendez-vous, certes elle n’aura pas le droit de proposer des catalogues de coiffure de son choix, seuls sont autorisés les catalogues de coiffures à la mode, standards… Préparant le monde standard que nos élites mondialisées voudraient…  Et la Franchise, elle, ne paye pas de RSI, se contentant de salaires et d’Urssaf, faisant ainsi une concurrence déloyale aux indépendants.

Ma coiffeuse ne veut pas de ça, à aucun prix. C’est une Résistante, une Gauloise, elle tient bon, envers et contre tout. Mais combien de coiffeurs craquent ? Combien de petits patrons craquent ? C’est que Bruxelles et nos politiques veulent. Faire disparaître les petites entreprises et n’avoir que des multinationales et des pauvres à leurs bottes.

Pour ceux qui ne connaissent pas le RSI saloperie destinée à étrangler le petit patron, seul créateur d’emplois en France, mais vilipendé par une idéologie gauchiste.

https://www.rsi.fr

Et wikipedia, extraits :

Le RSI effectue une mission de service public1 en gérant la protection sociale obligatoire de plus de 6,2 millions de chefs d’entreprise indépendants et de leurs ayants droit, ce qui le place comme l’un des trois principaux régimes de protection sociale en France par le nombre de personnes assurées.

Depuis le , il est devenu l’interlocuteur social unique12 pour la protection sociale des artisans, des industriels et des commerçants (les professions libérales ne sont pas concernées et gardent plusieurs interlocuteurs). Cette mission a pour objectif la simplification des démarches administratives des chefs d’entreprise indépendants. Dans ce cadre, les URSSAF assurent le recouvrement de l’ensemble des cotisations et contributions sociales personnelles des artisans, industriels et commerçants (CSGCRDSCAF, retraite de base et complémentaireinvalidité-décès, assurance maladie-maternité, indemnités journalières) pour le compte du RSI.

Le RSI est organisé en 30 caisses : une caisse nationale et 29 caisses de base réparties sur le territoire métropolitain et les DOM13, la caisse nationale et chacune des caisses de base sont des organismes de droit privé exerçant une mission de service public et sont dotés de personnalité morale et d’autonomie financière14.

Le président national du RSI est Gérard Quevillon (UNCAI) depuis le 30 mai 2006. Il a été réélu le 21 décembre 2012 pour un nouveau mandat de 6 ans, par 31 voix contre 1915. Le directeur général du RSI est Stéphane Seiller depuis juillet 201116.

Le RSI fait l’objet d’un rapport accablant de l’inspection générale des affaires sociales en octobre 201117. Ce rapport pointe une « situation de crise grave et persistante que traverse le RSI depuis la mise en place en 2008 de l’interlocuteur social unique » et relève une « vague d’anomalies considérable » et de multiples « dysfonctionnements », notamment en matière de recouvrement des dettes ; il préconise des recommandations18.

En février 2015, une manifestation contre le RSI a lieu au Puy-en-Velay19 puis à Toulon20.

Le 9 mars 2015 à Paris, les indépendants ont une nouvelle fois manifesté contre le RSI21,22. Après un mois de marche à travers l’Ouest de la France, un groupe d’indépendants est arrivé à Paris le 28 novembre 2016 pour dénoncer à nouveau les dysfonctionnements de leur régime social.23

Il est prévu à partir de janvier 2017 de fusionner le recouvrement des cotisation Rsi avec celui de l’Ursaff (Acoss)26.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Régime_social_des_indépendants_en_France

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/19/seule-marine-sattaque-au-rsi-qui-conduit-a-la-faillite-et-au-suicide-nos-petits-patrons-pressurises/

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. Désolé les amis, mais il y en a un autre qui dit clairement que qu’il fera pour SUPPRIMER le RSI : c’est Mélenchon. Donc vous ne pouvez pas affirmer que c’est la Seule…

  2. Le RSI est un sac de nœuds monumental auquel on ne comprend absolument rien.
    Sur mes 5 derniers bilans j’en suis à 120 % de cotisations sociales avec la complémentaire, soit environ 100% pour le RSI.
    Je suis allé 2 fois au TASS pour contester et à chaque fois ils m’ont sorti des sommes imputées sur d’autres périodes qui étaient déjà payées mais dont le règlement était lui aussi imputé différemment.etc etc etc…
    Bref…RDV avec le médiateur qui n’a rien compris non plus et qui a renvoyé le dossier au contentieux mais avec qui on ne peut absolument pas discuter…
    Résultat des courses, j’ai vendu mon entreprise et je suis en train de remonter autre chose sous un autre statut.
    Je ne veux plus jamais entendre parler du RSI !

  3. heu le rsi c’est de base pas obligatoire ^^
    rien ne vous emepches de prendre une autre caisse de retraite européenne hein

  4. RSI , quand vous êtes malade , et si vous êtes en retard de cotisation, après 13 ans de versement. On vous règle pas les indemnités journalière si vous êtes malade.

  5. Je vous informe, que depuis la fusion RSI, URSSAF et pôle emploi, on comprend plus rien aux sommes demandés, même si vous faite pas de bénéfices. Vous recevez des sommes abominables (rien à comprendre) après 16 ans d’activité ED Erteco, ensuite Dia a racheté en 2009 et les procédures ont commencé, j’ai gagné,au Tribunal de Toulon 83160 Dia a fait appel en periode de Vacances Juillet, ils ont survolé mon Dossier et j’ai perdu. A l’heure actuelle j’ai plus rien. A croire qu’ils aiment pas les commerçants et artisans en france. Carrefour Erteco a racheté en 2014. Dia a fait faillite. A heure actuelle le C.Commercial est fermé complètement. Et j’ai droit a aucun dédommagement. Pas de chômage, pas de revenus rien.Bonne stratégie autorisé pour pas dédommagé les victimes.

  6. Je vous informe ma situation, j’ai fait un credit pour acheter un fond de commerce Boulangerie Pâtisserie a ED Erteco en1999 Peter Pain Avenue de l Universite 83160 la Valette minimum 14 H par jour 6 jours sur 7, ensuite Dia Erteco a racheté en 2009, depuis les ennuis ont commencé, le Centre Commercial Dia Erteco a fermé 1 mois et une semaine pour changement d’enseigne Dia, la route a été barrée 1 ans Avenue de l’université 83 pour cause travaux, j’avais un accord à l’époque avec ED Discount à l’intérieur du C.c. de regler les loyers entre le 10 et 16 du mois. Dia a fait faillite. Carrefour Dia Erteco, se sont appropriés de mon Fonds de commerce à titre gracieux, Aujourd’hui j ai droit à rien pas de chômage, aucun revenu. En 2014 Carrefour Erteco a racheté ts les Dia . En 2016 C.C fermé.

  7. Je me suis endetté pour acheter un fond de commerce et échapper au chômage. Le rsi va exiger de moi 50% sur un bénéfice calculé sur les remboursements effectués auprès des établissements financiers. Je n’ai pas de salaire . Pas de vacances. Je travaille 14h par jour. 6 jours sur 7. Si je n arrive pas à vendre dans 5 mois, je suis sur la paille et je dois déclarer faillite.

    • Bonjour landoux
      Vous devriez créer une societe soumise à l’is, afin de ne payer le rsi que sur votre salaire. Sans salaire, vous paierez 1200 € par an. La difficulté n’est pas tant le montant des cotisations que des choix mal adaptes.

  8. Pour payer chaque mois 1600 euros de rsi, votre coiffeuse declare des revenus mensuels nets de plus de 3 000 euros. Ramene a un salaire, cela donnerait 2700 net et 1900 euros de cotisations.

    • Ce n’est pas vrai. Les cotisations son calculées sur le remboursement des dettes et on reste sans salaire…

      • Vous avez choisi une forme d’entreprise ou vous payez sur vos remboursements, ce n’ est que la conséquence de vos décisions. En societe soumise a l’is, vous auriez paye sur votre salaire. Vous devriez modifier vos options fiscales, tout simplement.

    • Je suis d’accord avec vous Chantal, car actuellement on peut guère voter mieux que MLP. Mais le fera-t-elle ? Les discours des politiques n’ont plus, depuis longtemps, mon oreille. En parole elle nous défend véritablement. Aura-t-elle la latitude suffisante pour mettre ses paroles en pratique ?

  9. ma chere marine:je t apprecie beaucoup j appartiens aux gens de meme sensiblite que la tienne.il faut que je t avoue que les problèmes sociaux bien que tres graves en France ne sont rien a cote du grand danger de l islam pour la France et dont il faudrait parler dans des débats aux Français qui semblent encore etre des grands naifs.l islam est entrain de nous envahir culturellement avec la complaisance des dirigeants que je qualifie de traitres dangereux pour la France et le peuple.il faut aussi promettre de traduire tous ces traitres en justice pour haute trahison de la france

  10. NOTRE BB NATIONALE DEFEND MARINE LE PEN

    Brigitte Bardot : « J’ai l’amour de la patrie, je partage les idées de Marine Le Pen »
    l’ex-star de cinéma évoque notamment son patriotisme. « J’ai été élevée par un père et un grand-père qui se sont battus pour la France et qui m’ont inculqué l’amour de la patrie », explique-t-elle avant d’annoncer « ne pas être fière de ce qu’est la France aujourd’hui ».
    « Je suis contre le vivre ensemble, mais je ne suis pas facho, pas plus que Marine Le Pen », ajoute-t-elle, précisant partagé « la plupart » de ses idées. « Marine Le Pen a la volonté de reprendre la France en main, de remettre des frontières et de redonner la priorité aux Français« , assure-t-elle.
    suite : http://www.prechi-precha.fr/brigitte-bardot-jai-lamour-de-la-patrie-je-partage-les-idees

  11. Ex indépendant en Belgique aujourd’hui pensionné – j’ai 71 ans – j’ai été « assujetti » (quel horrible et méprisante qualification) au régime imposé par l’INASTI. Mais le calcul des cotisations était clair et les recours possibles. L’ajustement des cotisations se faisait après 3 ans d’activité et était recalculé à chaque exercice fiscal. En fin de compte, un régime correct.

    D’où ma question : comment est calculé en France le RSI ?

    D’avance merci pour vos réponses!

    • De la même manière , Monsieur , sauf que beaucoup confonde chiffre d’affaire et bénéfices .
      Comprenez bien , je ne défends pas le RSI , y étant moi même assujetti , mais si il y erreur , on peut faire réajuster assez facilement , si votre comptable n ‘est pas un manche .
      Par contre , il est absolument inégalitaire , que au RSI le délai de carence soit de 30 jours en arrêt maladie !
      Que cotisant sur une base importante , les retraites soient dérisoires .
      Là est la saloperie de ce système , pour moi .
      Pas dans l’enfumage sur ces supposés rattrapage de charges illégaux .

  12. Juste une dernière précision , je suis au RSI étant chef d’entreprise .
    Mais pointer du doigts le RSI et oublier les charges , extraordinaires , sur les salariés , c’est juste de l’enfumage pour détourner l’attention des millions de salariés qui se font encore plus escroquer , à mon avis , que les patrons .
    SALAIRE NET + CHARGES SALARIALES + CHARGES PATRONALES , c’est ça que vous valez , ne l’oubliez jamais .
    Car en fait quand un patron fait le chèque pour les charges , il n’en fait qu’un … bizarrement ! 🙂
    Et vous savez , donner la totalité au salarié qui ferait ce qu’il veux avec ,suivant ces envies et arbitrages ou en donner 74% à l’urssaf ou autre , pour un patron c’est la même chose .

  13. Je vous apprécie , mais là , comme dit le proverbe  » quand le sage montre la Lune , l’imbécile regarde le doigt » .
    Je m’explique , vous semblez offusqué par les 1600 € de charges RSI de cette dame coiffeuse , je peux donc , à partir de ce chiffre vous dire combien elle gagne net : 3000€ !
    Eh oui car au RSI les charges sont de 52/54 % , mais là ça offusque,car les deux ( le net + les charges ) sont ce qu’ on appelle le coût globale .
    Ne vous êtes vous jamais posé la question de votre vrai salaire en tant que salarié ???
    Votre véritable force de travail est de votre salaire net + 72% .
    Donc votre patron vous paye 1000 en net , mais en fait votre vrai salaire est de 1720€
    C’est ça LE VOTRE de coût globale salarié , inscrit d’ailleurs jusqu’à récemment sur les fiches de paies .

    • Sauf que les cotisations sociales sur les salaires sont claires alors que le RSI vous balance des appels de cotisations sortis de son chapeau dont il faut être très fort pour en assimiler la base, entre le provisionnel, le réel, etc. Le document vous arrive quasiment dans la figure: vous avez ça à payer, point et ne cherchez pas à comprendre. Il suffit de voir tous les conflits opposant les redevables à leur organisme.

      • c est claire vous avez bien resumé comment ca se passe. je dirais que le rsi nous ruine…je suis dans se cas c est la galere ?

    • C’est faux ce que vous dites, le salarié ne subi pas une arnaque puisque c’est le patron qui se charge de payer ce supplément qui est destiné finalement au salarié;
      vous avez votre salaire brut qui est constitué d’ un salaire net que vous touchez concrètement, plus vos charges de salarié aux caisses sociales qui représente 23% à peu près du salaire brut. C’est primordial de savoir que notre salaire n’est pas seulement celui que l’on touche concrètement mais aussi fait de notre contribution obligatoire pour faire fonctionner notre système de solidarité.
      De plus le patron paye pour un salarié la part patronale à l’URSSAF en moyenne 43% du salaire brut de son employé ;c’est la contribution patronale.
      Donc pour un salaire brut de 2000 euros le patron paye 860 euros en plus.

      • J’adore le coup de  » charges patronales » versus  » charges salariales  » vous êtes un bon socialo-communiste pour dire cela .
        Car en tant que patron , je ne fais qu’UN chèque à l’urssaf , quand je paies CES charges au salarié , ouvrez les yeux , documentez vous .
        A l’origine de l’escroquerie , il n’y avait que les charges salariales , mais voulant augmenter les charges , les communistes au pouvoir , pour ne pas se faire virer ont , par un exercice démago et hypocrite , fait passer ça comme charges  » PATRONALES » en fait tout est compris dans le salaire que donne une entreprise et c’est d’autant moins pour un salarié .

        70 années de lavage de cerveau , dû en parti à De Gaulle ont été efficace je vois ! 🙂

    • Ce sujet des charges salariales est le cœur même de ce qui est important en politique .Le reste c’est à dire les questions sociétales, n’est qu’enfumage pour nous détourner de cela.
      Pour compléter mon commentaire sur les charges patronales à l’URSSAF et pour modérer mes propos je dirais que certains patrons oublient volontiers de payer l’URSSAF et quand les caisses les attrapent se mettent en faillite et cachent leur magots sur un autre compte puis se déclarent insolvables et reprennent un statut de salarié pour bénéficié du RSA
      Il faut noter aussi que certaines entreprises, en général les plus grosses, bénéficient d’exonérations de charges patronales de la part de l’état c’est donc celui-ci à travers les impôts qui se charge de les payer.

    • Pour finir je dirais que les cotisation patronales à l’URSSAF sont plus importantes d’une entreprise à l’autre suivant des négociations syndicales et certaines conventions collectives plus favorables aux salariés ce qui oblige le patron à donner une part à l’URSSAF plus importante par exemple concernant les retraites complémentaires.
      Les négociations syndicales sont des bras de fer pour ce qui va être supporté par les charges salariales ou patronales.
      Il faut noter que si les charges patronales concernant les retraites représentent 10,8% du salaire, pour les allocations familiales cela représente tout de même 5,25% du salaire quand celui ci est supérieur au smic et tout le monde n’en profite pas.
      Les bénéficiaires directs en sont ils conscients, j’en doute fortement!

    • j’oubliais de dire que malgré toutes ses cotisations sociales supportées par le monde du travail et autres CSG et RDS, jusqu’à créer une CSG sur les cotisations mutuelles pour financer l’AME( si si! je vous assure demandez à vos mutuelles) et bien malgré cela nous avons une dette publique de 2500 milliards cumulée!
      Cherchez l’erreur!!!
      C’est là que le politique interviens et l’on peut dire que tous ceux qui se sont succédés au pouvoir depuis 40 ans sont responsables de cette monstruosité que Marine Lepen va récupérer en héritage si elle prend les rênes du pouvoir.

  14. une seule solution quitter le système ! l’europe depuis l’ouverture des frontière n’a plus le droit d’empêcher les artisans d’aller cotiser à l’étranger ! pour en savoir plus cherchez sur votre moteur de recherche M L P S , organisme crée par claude reichman dentiste de métier . vous verrez c’est édifiant ! pouvoir sortir de ce carcan c’est possible , ce n’est pas une blague ! vos serez mieux protégé et cela vous coutera entre 2 et 2 fois et demi moins cher ! CECI N4EST PAS UNE BLAGUE !! je n’est rien a vendre , vous ne risquez rien d’essayer

    • completement faux: les cotisations sont obligatoires à l’état français! ce qu’il ne faut pas cacher aux futurs exilés fiscaux, c’est que le RSI ne les poursuivra pas, mais que le jour où les gens vont vouloir prendre leur retraite, les biens seront saisis pour régulariser leur situation. Quant au dentiste qui donne des leçons, il me fait penser à un certain Nicoud, qui à une époque lointaine tenait le même discours, mais qui était à jour de toutes ses cotisations personnelles, fait ce que je dis

  15. Merci Christine pour votre excellent article

    Facebook Life: Marine Le Pen déclare son admiration pour Theresa May (le 19.01.2017)
    VIDEO : http://www.prechi-precha.fr/lifefacebook-de-marine-le-pen/

    Petit message en direction des gogos qui s’extasient devant le « succès » de Mélenchon sur Youtube:

    Nbr de vues vidéo de #MLP sur facebook 1H après publication: 120000. Nbr de vue de la dernière vidéo de #JLM 4 jrs après publication 115 219
    19:05 – 19 Janv 2017

    et un autre pour les média qui soutiennent Macron

    Avec Marine ?? @avec_marine
    #DirectMarine : +100.000 vues en 1h.#LaMajoritéEnMarche : 32.000 vues en 7h.

    Il est un peu mauvais le «French Obama».
    18:41 – 19 Janv 2017

    • Dans cette vidéo mise en ligne hier
      Marine Le Pen répond à un interlocuteur lui posant une question concernant le RSI
      QUESTION POSEE SUR LE RSI :

       » Vous souhaitez mettre fin au RSI, par quoi vat-il être remplacé et qu’est que cela va changer pour les indépendants »

      REPONSE DE MARINE A PARTIR DE 12.50
      VIDEO : http://www.prechi-precha.fr/lifefacebook-de-marine-le-pen/

Les commentaires sont fermés.