Seule une vraie Garde nationale peut nous défendre

Publié le 15 mai 2016 - par - 9 commentaires
Share

Garde-Nationale-1848

Milices citoyennes affectées à la sécurité publique, Garde nationale française, Garde nationale de Paris, Garde nationale de Bordeaux, Garde municipale de Paris, de Saint-Louis à la Commune de Paris, en passant par Napoléon, le Grand et le Petit, l’histoire de la défense de la Patrie et des Français n’est pas simple. Et pour compliquer encore le tableau, on a même un temps distingué une Garde nationale en activité et une sédentaire ! Voilà l’histoire résumée très succinctement.

Histoire-garde-nationale

Réserves de l’armée pendant les guerres d’Empire, les gardes nationaux ont été placés sous différentes autorités mais leur dissolution a été votée pour toutes les communes de France après la fin de la Commune.  La loi du 27 juillet 1872 a parachevé le tout.

Cette loi disait en substance :

– tout Français qui n’est pas déclaré impropre à tout service militaire peut être appelé, depuis l’âge de vingt ans jusqu’à celui de quarante ans, à faire partie de l’armée active et des réserves, selon le mode déterminé par la loi.

– tout corps organisé en armes est soumis aux lois militaires, fait partie de l’armée et relève, soit du ministre de la guerre, soit du ministre de la marine.
– nul n’est admis dans les troupes françaises s’il n’est Français.
– sont exclus du service militaire et ne peuvent à aucun titre servir dans l’armée :

– les individus qui ont été condamnés à une peine afflictive ou infâmante ;  ceux qui, ayant été condamnés à une peine correctionnelle de deux ans d’emprisonnement et au-dessus, ont en outre été placés par le jugement de condamnation sous la surveillance de la haute police, et interdits en tout ou en partie des droits civiques, civils ou de famille. (NDLR : en politique, ça ferait pas mal de gens d’aujourd’hui).

– tout Français doit le service militaire personnel

– les jeunes gens qui, au lieu d’être placés ou maintenus dans la garde nationale mobile, feront partie de la réserve, conformément aux dispositions précédentes, seront soumis à des exercices et revues déterminés par un règlement du ministre de la guerre.

Aujourd’hui, l’ennemi est à l’intérieur de la France

Au quotidien, dans tous les domaines de la vie ordinaire, avant et après chaque attentat de routine, chacun peut constater le communautarisme, ses réseaux tentaculaires d’associations sous les appellations les plus fallacieuses, actives dans plusieurs villes françaises, prônant le Coran et la charia.  http://ripostelaique.com/author/jacques-chassaing

Malgré la chape de plomb des médias serviles, la manipulation et la répression du pouvoir gauchiste, de plus en plus de voix se font entendre.

Il y quatre ans déjà, des machinistes de la RATP ont commencé à témoigner contre l’islamisation de leur entreprise, ce qui vaudra beaucoup d’ennuis à Ghislaine Dumesnil. Menacée par les plus radicaux des musulmans, elle n’obtient aucun soutien de sa direction, ni des syndicats.  Le 13 novembre 2015, Samy Amimour, ancien machiniste de la RATP, se fait exploser au Bataclan.

Dans son livre, Ghislaine Dumesnil  accuse ceux qui ont fait que des islamistes noyautent la RATP, imposent leurs pratiques et menacent la sécurité de tous

Abattage rituel, scandales dans les abattoirs et désinformation des consommateurs sont régulièrement dénoncés par le président fondateur de Vigilance halal, le Dr Alain de Peretti   http://vigilancehallal.com

Le lieutenant-colonel en retraite, Jean-François Cerisier explique l’ennemi : « qu’il appellera, tout au long de son livre, « le Système Islamique ». Il n’oubliera pas d’énumérer ses différentes composantes, et d’expliquer leurs quelques divergences, mais surtout leurs nombreuses convergences, pour arriver à l’objectif fixé par les textes sacrés : le Grand Califat. Il se livrera ensuite à un relevé de toutes les associations musulmanes officiant sur le territoire français, nous livrant de nombreux détails sur leurs méthodes ».

http://ripostelaique.com/guerre-a-loccident-guerre-en-occident-le-lieutenant-colonel-cerisier-dit-tout.html    http://ripostelaique.com/author/jean-francois-cerisier

Thibault de Montbrial avocat  spécialisé dans la légitime défense et auteur de Le sursaut ou le chaos  (Plon) analyse :« l’existence (selon Manuel Valls lui-même) de 3 000 Français combattants potentiels, sur notre propre territoire, haineux contre notre propre système, génère des enjeux majeurs en termes de sécurité et d’avenir… ».  http://www.institutpourlajustice.org/actions/evenements/terrorisme-et-legitime-defense-conference-debat-avec-me-thibault-de-montbrial-199164.html

Eric Zemmour  http://www.ojim.fr/portraits/eric-zemmour/

Le général Antoine Martinez, lui, préconise des mesures radicales de désislamisation de la France, ce qui lui vaut de plus en plus de pression de sa hiérarchie, comme les généraux Coursier et du Verdier, co-signataires d’une lettre ouverte à François Hollande. L’homme, qui – en 2017 – aurait toute sa place au futur ministère de la Défense nationale, persiste et signe, à contrario du renoncement éhonté du général Picquemal suite à son intervention à Calais.

Le Parti de la France réaffirme la nécessité absolue de s’armer et de recréer une Garde nationale

Notre armée et encore moins nos forces de l’ordre ne pourront contenir, seules, les prévisibles attaques de l’intérieur, lorsque le rapport de forces aura été jugé favorable par les milliers d’islamistes déjà en place, ville par ville et quartier par quartier. C’est une évidence. Il y a donc lieu de définir de toute urgence les prérogatives et la mise en place d’une Garde nationale sur tout le territoire métropolitain. 

Or, seul Le Parti de la France, par la voix de son président, Carl Lang, récemment réélu au IIIème Congrès, réaffirme la nécessité absolue de s’armer légalement et de récréer une Garde nationale ; time code à partir de 23’ 10  http://www.parti-de-la-france.fr/Carl-Lang-discours-de-cloture_a1908.html

Carl-Lang-cloture

François Hollande et son gouvernement ont vite compris la nécessité de dévoyer un tel projet, caressant sans doute l’idée de recruter une flopée supplémentaire de médiateurs du vivre ensemble, mains dans les poches. Quoi d’ailleurs attendre du piteux chef de l’Etat en sursis quand quelques centaines de casseurs, quelques milliers de « migrants » ou quelque centaines de dits « gens du voyage » peuvent impunément saccager les biens public et privés en agressant les honnêtes citoyens-contribuables?

Qu’attendre de leur république bananière qui subventionne les jeunes des zones de non droit en engloutissant 50 milliards d’argent public en 10 ans, sans résultat autre que d’en faire des repaires armés jusqu’aux dents pour le jour J ?  http://www.rfi.fr/france/20160503-france-banlieuses-francaises-rapport-implacable-conditions-vie

Il est vrai que dans sa détermination à livrer la France au chaos, le pouvoir gauchiste dispose d’une solide tradition de trahison des intérêts nationaux qu’il entend bien porter à son stade suprême, c’est-à-dire le Grand Remplacement de la population française. Théorisé par le philosophe essayiste Renaud Camus.

Ce qui amène conséquemment à LA véritable question : de quelle Garde nationale sûre ont besoin les Français pour les défendre?

Sous une forme ou sous une autre, les gardes nationales existent dans beaucoup d’autres pays qui, eux, n’ont eu ni la stupidité de les supprimer, ni l’imprévoyance ou la volonté de réduire leurs effectifs de forces de l’ordre et de défense.

Et comme « la sécurité des citoyens ne viendra pas de l’État, ou au moins pas exclusivement. Israël a su associer fortement la société civile aux démarches de garantie de la sécurité de ses citoyens… ». Propos recueillis par Contrepoints le nivellement par le haut, dans un entretien avec  Corinne Sauer  du Jerusalem Institute for Market Studies «… la société civile est très impliquée dans le combat contre le terrorisme en Israël, avec quatre axes clefs : déjà, un service militaire obligatoire pour presque tout Israélien. Ensuite, il est assez facile d’obtenir un permis de port d’armes et de nombreux citoyens sont armés. Cela a permis de stopper de nombreuses attaques terroristes… » 

On signalera, à propos, que plusieurs pays européens, dont la France, courent désormais s’instruire auprès de Tsahal, l’armée de défense d’Israël. Ils y courent non seulement pour sa compétence quasi exclusive en matière de brigades d’anti terrorisme, mais aussi de protection des aéroports. Un comble en l’espèce, après avoir boudé ses précieux conseils avant les récents attentats de celui de Bruxelles.

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

Je suis de l’avis de Roland Paingaud, sans aller jusqu’à dire que l’auteur est une enfant, mais ça ne sert à rien de regretter ce qu’on est sûr de ne jamais obtenir. Oui, bien sûr, il nous faut de la force physique mais nous ne pouvons compter que sur nous mêmes.

Donc il faut créer des réseaux clandestins de résistance qui s’entraînent au combat et également réussit à acquérir des armes. Il n’y a pas le choix. La guerre viendra c’est sûr et certain.

BALT

Aux armes, citoyens!

Roland Paingaud

Bien que fraternellement intentionné, l’auteur de l’article est un enfant, il n’y aura pas de percée des patriotes sans création de SA force physique d’intervention, quand bien même Riposte aurait atteint soixante millions de lecteurs. On ne passe pas de l’esprit à la matière sans matière.
Créer une organisation d’intervention physique, à destinée nationale, ne veut pas dire nécessairement armée, ou illégale.
Dès que cette Arche Occidentale sera créée, si ses motivations sont saines, concrètes, et salutaires, elle gagnera finalement numériquement sur tous les terrains où la police et l’armée sont actuellement en désertion légalisée.
R.Paingaud rue des Ecuries 04320 ENTREVAUX.

J’ai bien aimé l’expression « attentats de routine ». Au fait, c’est quand le prochain, c’est trop calme. On va perdre l’habitude. Ils foutent quoi, les terroristes ?
Bon, je reconnais que c’est une blague à la mord-moi-le noeud.
Jacques Chassaing a raison, une garde nationale assermentée serait une bonne chose.
Mais nos jeunes ne sont-ils pas déjà pas trop pourris par le système pour y adhérer ?

WOLFRED

la police arrête, la justice libère , cherchez l’erreur !!

europeetconscience

Une armée de réserve sur le modèle helvétique avec une assermentation n’aurait sans doute pas fait de mal.
Sans oublier un service de citoyens chargé de renseignement, non de délation , certes , mais de relever les anomalies de l’espace public et dans la sécurité des personnes et des biens (citoyens vigilants), voilà où l’on en arrive.

Charlie

Le pouvoir socialiste ne le permettra jamais.
La solution repose dans un changement drastique de majorité (entendez par là l’instauration d’une proportionnelle intégrale aux législatives) ou dans une insurrection citoyenne et patriotique pour renverser le système…

Yves ESSYLU

Jacques CHASSAING est le plus souvent pragmatique mais pour le coup il me paraît se faire des illusions sur la faisabilité de sa solution, moi je crois plus à un néo OAS pour administrer la punition aux traitres et aux agresseurs

from Persia wiz love

Oui, c’est plutôt ça. Et on s’étonne que ça ne soit pas déjà fait.