Sevran: le maire écolo confronté aux conséquences du discours des Verts !

Il y a des coups de pieds « au cul » qui se perdent, des taloches qui s’égarent, des « volées de bois vert » qui restent inemployées…
Ne voilà-t-il pas que le sieur Stéphane Gatignon, maire de Sevran, demande le concours de « casques bleus » armés (1) pour faire face à l’extrême délinquance des quartiers de sa commune, délinquance qui utilise les règlements de comptes à balles réelles jusqu’aux abords des écoles de la commune… délinquance qui a mis en « coupes réglées » maints quartiers de la diversité et du multiculturalisme, notions chères à cet élu « écolo » apôtre de la libération du commerce de la drogue et chantre de l’immigration tous azimuts et sans limites…
Car c’est cela qui justifierait la mise au pilori de ce politicien « au petit pied » : n’est-il pas représentant de ce courant incongru appelé « Europe Ecologie Les Verts » dont le programme électoral demande la régularisation de tous ceux qui sont en situation irrégulière sur notre sol (et l’attribution de toutes les aides que cela implique…), revendique l’ouverture de nos frontières à tous les flux migratoires (de travail ou non, regroupement familial inclus, attribution de la nationalité en perspective,…), exige des emplois, des logements, la mise en place d’un assistanat social total pour tous ceux qui s’installent, appelés ou non par quelque besoin de travail… ?
N’est-il pas l’un de ceux qui serinent bêtement : « l’immigration est une chance pour la France », qui ânonnent quotidiennement « touche pas à mon pote du Maghreb, d’Afrique subsahariennes, de Roumanie », qui qualifient de « racistes » ou de « suppôts du Front National » ceux qui montrent les effets pervers de cette immigration, légale ou non, de peuplement et de « remplacement de notre peuple » ?
N’est-il pas de ces donneurs de leçons, manipulateurs et hypocrites, qui prétendent imposer aux citoyens de ce pays ce qu’ils doivent dire, penser et faire en matière économique, sociale sociétale et qui les poussent à se taire en leur lançant à la figure, au moindre récit de leur réalité vécue, les pires anathèmes?
N’est-il pas de ces contempteurs imbéciles niant la réalité de la vie des « banlieues » et autres « cités » où se presse une population immigrée de première, deuxième, troisième génération, où l’assistanat social (largement abondé par des ressources aussi bien locales que nationales) sert de masque à la mise en place de tous les trafics de l’économie souterraine (vraie moteur d’une richesse réelle que le parc automobile de ces secteurs permet de mesurer), fumier sur lequel se développe une insécurité permanente qui fait se cacher ou fuir ceux qui veulent travailler et s’inscrire dans les valeurs de la République laïque et démocratique qui est la nôtre ?
Et le voilà qu’il s’éveille à la « vraie vie » et sort de sa bien pensance et de son confort intellectuel, secoué par les tirs nourris et fréquents des armes à feu avec lesquelles les voyous qu’il a laissé s’installer et qu’objectivement il protège règlent leurs comptes en faisant fi des dommages collatéraux qu’ils pourraient occasionner…
En appelle-t-il à l’armée pour mettre fin au désordre et aux dangers qui caractérisent la vie de sa commune après en avoir nié la réalité et favorisé l’émergence ?
Mais c’est « aux arrêts » qu’il faut le mettre… et libérer notre pays de toute cette engeance dont les discours, les choix de gestion, les programmes politiques, les actes quotidiens laissent le champ libre à la déconstruction de nos valeurs laïques et démocratiques, à la « déstructuration » de notre espace sociétal, à la disparition de notre nation et de son peuple historique, sans que les citoyens de notre pays aient eu à se prononcer.
Et c’est en 2012 qu’il faudra faire entendre notre voix pour mettre ces dangereux responsables à la raison…
Soyez sûrs qu’alors on n’entendra plus les tirs nourris des armes des voyous de nos banlieues (2) et que la liste impressionnante des faits divers délictueux, commis par des individus trop souvent issus de populations « importées » et de leur descendance à laquelle la nationalité a été automatiquement donnée, sera réduite au minimum (3).
 
Empédoclatès
1 – http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/06/02/01016-20110602ARTFIG0
2 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/deux-jeunes-incarceres-apres-des-tirs-dans-la-cite)
3 – http://faitdiversfrance.wordpress.com/2011/06/02/faits-divers-mai-2011/

image_pdf
0
0