1

Si Cassandre Fristot avait milité à gauche, elle enseignerait toujours

Alors que l’enseignante Cassandre Fristot est toujours suspendue, et a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis et près de 10.000 euros d’amende et de dommages et intérêts, pour une simple pancarte où elle dénonçait ceux qu’elle pensait responsables de la pandémie, dont quelques Juifs, un autre éminent professeur, le nommé Olivier Tonneau, se permet d’insulter notre pays, sa population, notre histoire, et d’inciter au terrorisme contre CNews, en toute impunité.

Olivier Tonneau (LFI) sur le Grand Remplacement : « Je l’espère de tout mon cœur. Il faut basaner les rues, blasphémer le roman national, chanter Nique la France, faire sauter CNews » (MàJ : Il supprime son billet)

Il est vrai qu’Olivier Tonneau, c’est son nom, milite chez les Insoumis, et crache sur la France. Chez Macron-Blanquer, cela ne mérite aucune sanction.

Si Cassandre avait milité chez les Insoumis, elle serait toujours en fonction. Mais elle militait au Parti de la France, et se disait catholique. Deux graves erreurs.