Si Delanoë veut promouvoir l’islam, qu’il le fasse avec son argent

Publié le 29 août 2011 - par - 623 vues
Share

Si j’ai tenu à réagir publiquement, c’est qu’il est temps que chacun assume ses positions. L’islam n’a rien à faire dans une mairie, nous en avons assez de cet entrisme religieux qui monte en France. Les élus qui prétendent défendre nos libertés face à l’islamisme sont nombreux à se taire, à « éviter de choquer », à se coucher devant une idéologie qui n’est pas la notre.
Delanoë insulte nos concitoyens en arrosant cette communauté religieuse aux frais de tous les parisiens. Le « jeûne » est un des cinq piliers de l’islam, la soirée ramadan est donc une manifestation musulmane qui n’à rien à faire dans un bâtiment public financé par nos impôts.
Les islamistes radicaux vont applaudir des deux mains, cette nouvelle victoire de l’islam sur la laïcité….
La séparation du religieux et du politique touche à sa fin à cause de ce genre d’élus médiocres.
Si Delanoë veut devenir imam, qu’il le fasse avec son argent. Je pense que cet élu est dangereux pour nos libertés, rien de surprenant quand on voit les prières de rues dans la capitale…
Ce maire devrait rembourser les frais et démissionner sur le champ.
La loi doit être appliquée
Je suis surpris que l’état ne réagisse pas durement en sifflant la fin de la récréation !
Paris sera-t-il bientôt soumis à la charia ?

Stéphane Delahaye

Conseiller municipal de Sotteville-les-Rouen

Président du Mudi (Mouvement Unitaire des Droites indépendantes)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.