Si Jean-Brizitte fut un homme, Manu ne fut-il pas une demoiselle ?

Cet engouement persistant, sur les réseaux sociaux et dans les dîners en ville, pour Jean-Brizitte Trogneux dépasse très largement le club de ceux qui détestent Macron.

Pour tenter de sauver la réputation de la « first lady », quelques journaux tentent de discréditer cette rumeur, la qualifiant d’extrême droite, mais ça ne prend pas.

En cette période morose et inquiétante, cette supposition distrait, amuse, fait bien marrer…

Cette bientôt septuagénaire en mini-jupe nous a été vendue comme celle que le monde entier nous enviait, alors qu’elle est plutôt moche, mal foutue et surtout toujours trop… trop bronzée, trop maquillée, avec des perruques trop pleines de tifs, toujours perchée sur des talons trop hauts… L’idée qu’en fait cette potiche susurrante dissimule un ancien monsieur fait ricaner la France entière.

Tout d’abord, il y a l’attrait de la nouveauté : jamais l’Élysée n’avait hébergé un transsexuel. Puis une jubilation relative, à la pensée que nous l’avons envoyée dans le monde entier incarner la féminité à la française. Imaginer que notre top model hexagonal soit un homme est hilarant.

Macron n’a cessé de nous abuser, de nous tromper mais en l’occurrence, il aurait fait très fort !

Cela en dirait si long sur sa personnalité trouble et troublante… qui a bouleversé beaucoup de concitoyens avec la fête de la Musique 2018 où il avait invité beaucoup de travestis et d’homosexuels à se dandiner et à éructer des propos atrocement vulgaires, depuis le perron de l’Élysée. Des chansons et des musiques qui plaisaient beaucoup à Jean-Brizitte puisque nombre de vidéos la montrent trémoussante dans un coin de la cour du palais. Puis il advinrent les si célèbres photos de Saint-Martin… affichant le chef de l’État français, énamouré, dans les bras d’un jeune Antillais peu vêtu… Clichés qui choquèrent la majorité de la population et surtout, que personne ne parvint à expliquer.

Il y eut aussi la présence de l’ignoble livre pédérastique d’André Gide, Les nourritures terrestres, sur sa photo officielle, que Michel Onfray fut le seul à évoquer clairement.

Sans être pudibonds, il est aussi beaucoup de gens, peu séduits par l’idéologie LGBTQ, outrés par la propagande en cours, que l’idée qu’un ancien homme se dissimulant sous les robes de madame Macron révulse totalement.

Ces remarques faites, il est une ultime question à nous poser : si Jean-Brizitte fut un homme, Manu ne fut-il pas une demoiselle ?

Mitrophane Crapoussin

Surtout, ne ratez pas la célèbre main aux fesses de Macron, pour inciter l’immense DJ « Noir et pédé » à avancer…

https://www.youtube.com/watch?v=QIqfRER-a90

image_pdfimage_print
19
1

18 Commentaires

  1. Dites nous qu’il s’agit d’un cauchemar, que l’Élysée n’a pas pu voir ça !

    • Malheureusement,tout est véridique ! Et dire que certains s’apprêtent à revoter pour ce psychopathe 😡🤬😡

      • @ Ilona

        Et parmi eux la grande majorité des retraité aisés , il ne faut pas l’oublier .

        • J’en connais un certain nombre qui ont compris la supercherie de 2017 , et qui pensent voter Pécresse . La clone , quoi .
          Ils sont indécrottables , ils me mettent en colère , et pourtant je suis supposé être l’un d’entre eux ! P…. de vieux (j’aurai bientot 68 ans 🙂 )

  2. Macronescu a érigé la supercherie en mode de gouvernement.
    Certes un politicien sincère, c’est comme un crocodile végétarien.
    Mais là, il ne s’agit plus de mensonges de circonstances ou de promesses électorales, mais de la création de légendes urbaines nourrissant des mythologies du XXI-ème siècle, dont celle de la grippe pangoline avec son corollaire : la religion des vaccinators fanatiques, ouvrant la voie à une nouvelle inquisition.
    Ainsi Jean-Britt n’est pas un simple épiphénomène relevant des dérives d’un affabulateur pervers, mais un critère majeur pour appréhender le fonctionnement mental d’un dangereux psychopathe.

    • @Kabout

      C’était déjà le cas depuis longtemps , J. Messiha est un rallié de la 1ère heure .

  3. il me semble que la messe est dite ! plus personne ne veut de ce petit facho . les citoyens le rejetteront massivement s il avait l impudence de se representer ! ALORS BIEN SUR , il y a le vote par correspondance , les machines DOMINION et le vote anticipe … mais JAMAIS AU GRAND JAMAIS LES FRANCAIS NE MARCHERONT AU PAS DE L OIE de ce perdreau hermaphrodite et pervers !

    • J’ai bien peur que cette pourriture ne nous roule encore dans la farine avec ses magouilles et autres entourloupes. Il n’y a qu’à voir son air suffisant 🤬

    • @Joseph

      Vous sous-estimez la bêtise et l’aveuglement du troupeau que sont les français . Ils ont déjà élu ce psychopathe narcissique une fois ,et ils s’apprêtent à récidiver .

  4. On aurait retrouvé jean-Michel Trogneux sur la vidéo de la cérémonie de passation des pouvoirs en mai 2017…

    Fin de l’histoire, sous réserve d’authentification. Bizarre qu’il ait fallu si longtemps pour démonter l’intox !

  5. Il semblerait que  » Jean Michel Trogneux  » joue bien le rôle de la première dame de France…Une voix vraiment féminine, des poignets fins, pas de pomme d’Adam, il est quand même difficile de détecter  » un homme  » à travers son personnage…Ce qui est vraiment décevant..et ça vous met le doute…

    • @Pober

      C’est juste . Il n’en demeure pas moins qu’il n’existe aucun photo de Brigitte Trogneux quand elle était adolescente ou jeune femme , ni de photo de classe quand elle était collègienne et lycéenne (c-à-d des photos où on la reconnaîtrait formellement) ,ni aucune photo d’elle en famille , que ca soit avec ses parents ,ses frères et soeurs ou bien avec plus tard avec son mari et ses enfants .

    • @Prober (suite)

      Elle n’a fournit à la presse une photo prétendument d’elle ,en 1ère communiante, photo sur laquelle on reconnait immédiatement qu’il s’agit en fait de Typhaine Auzière . Or le cliché a été artificiellement vieilli pour paraître plus ancien . C’est plus que troublant . Désolé mais sans être complotiste , il y a vraiment des zones d’ombre qui posent questions .

  6. Cet être n’est pas humain. Il monte directement des enfers.
    Un exorciste à l’Elysée, vite !

  7. Que dire ? Une bonne partie du milieu homo de paris sait pertinemment et sans la moindre hésitation, à quoi s’en tenir sur la sexualité de cet individu.
    Le reste n’étant que du baratin fomenté par des merdias complices pour gogos crédules et donc pour tenter de les convaincre, encore une fois, de voter pour cette chose en avril prochain.

  8. Merci pour la vidéo de la main aux fesses ! Je l’avais vue, mais impossible de la retrouver ! Inutile de vous dire qu’elle va circuler abondamment sur tous les réseaux !

Les commentaires sont fermés.