Si les disciples se taisent, les pierre crieront

Publié le 22 avril 2019 - par - 13 commentaires - 1 253 vues
Share

La Semaine sainte dans la France de 2018 avait été marquée par l’attentat de Trèbes et l’assassinat du gendarme Arnaud Beltrame. Celle de 2019 a vu Notre-Dame ravagée par les flammes. On s’interrogera longtemps sur les causes réelles de l’incendie et l’on se disputera sur la reconstruction du monument de pierre. Ici, plus simplement, essayons de faire une lecture symbolique de ce qui s’est passé.

L’incendie est intervenu alors que l’Église universelle est en flamme et quelques jours à peine après que Benoît XVI, qui le lendemain fêtait son 92e anniversaire, venait de lancer son brûlot sur les causes de la crise qui secoue la barque de Pierre. Il y avait particulièrement remarqué qu’aujourd’hui, « l’Église meurt dans les âmes » et que « c’est une inertie du cœur qui nous conduit à ne pas vouloir (…) reconnaître » les « témoin(s) du Dieu vivant ».

À ce moment, la France aussi était en feu et c’était ce 15 avril qu’Emmanuel Macron avait décidé d’intervenir pour essayer d’éteindre le feu allumé par la crise des Gilets jaunes. C’est Notre-Dame, « la première en chemin », qui a tout bouleversé.

Les premières images du sinistre montrent une fumée blanche qui s’échappe du pied de la flèche, comme celle qui sort de la cheminée de la chapelle Sixtine lors de l’élection d’un nouveau pape. Cette fumée-là annoncerait-elle donc un nouveau départ pour l’Église qui est en France ?… Et comme certains veulent que Notre-Dame appartienne au patrimoine universel, s’agirait-il d’une nouvelle ère pour le monde ?

Plus tard, l’orgueilleuse flèche est tombée. Doigt pointé vers le ciel, chef-d’œuvre de la démesure dont l’architecte s’est représenté lui-même à ses pieds, sous l’apparence de l’apôtre Thomas l’incrédule. Il regarde le sommet de la flèche, la main en visière au-dessus de ses yeux pour ne pas être ébloui par cette prouesse humaine, matérielle et technique. Mais, la flèche en tombant a percé la voûte de la nef (voûte qui a tenu malgré la chute de la clé de voûte, la chaleur qui fend la pierre et le poids de l’eau) comme la lance du soldat avait percé le cœur du Christ.

Pendant l’incendie, il y avait des badauds en silence sur les ponts et dans les rues adjacentes, mais la foule rassemblée place Saint-Michel priait. Et l’on sait maintenant que l’aumônier des pompiers de Paris, l’abbé Fournier, ce héros du Bataclan et de la guerre en Afghanistan, après avoir sauvé la couronne d’épines, est retourné dans le brasier pour aller mettre les hosties contenues dans le tabernacle de l’autel dédié à saint Georges (celui qui terrasse le dragon) à l’abri et, avec elles, bénir la cathédrale en flamme.

Les drones qui ont survolé Notre-Dame, pendant le sinistre, ont fait briller dans la nuit des ténèbres une croix rouge comme le sang, qui illuminait Paris. Le plan sur lequel est bâti la cathédrale est, à lui seul un témoignage de la foi des artistes anonymes qui nous légué un tel héritage.

Quand les pompiers ont pu enfin entrer dans le fond de la nef ils ont pu constater et montrer au monde entier que la grande croix dorée qui surmontait l’autel, la piéta, les statues de Notre-Dame n’avaient pas été abîmées. Notre Dame, toujours debout au pied de la croix. En découvrant ces images, l’artiste qui avait sculpté cette magnifique croix glorieuse, Marc Couturier, a été très étonné de la voir si brillante : C’est mystérieux, c’est très étrange ! Car elle n’est pas éclairée… cette lumière qui émane de la croix, c’est étonnant… Elle remplissait son devoir : resplendir dans la nuit et dans le chaos.

Aux pieds de la piéta, si la statue de Louis-Dieudonné (Louis XIV) n’a pas été atteinte non plus, celle de Louis XIII offrant sa couronne à la Reine du Ciel semble avoir été décapitée[1] (comme Louis XVI). Elle semble avoir été atteinte par un coup donné latéralement alors que la cause de sa mutilation venait d’en-haut. La couronne de France, elle, est demeurée intacte, offerte à Notre-Dame, qui est Reine de France.

Le coq de bronze qui était au sommet de la flèche pour servir de « paratonnerre spirituel » aux chrétiens et aux Parisiens et qui renfermait trois précieuses reliques (de saint Denis, de sainte Geneviève et une épine de la couronne d’épines) a été retrouvé dans les décombres, n’ayant pas fondu malgré la chaleur. Pourtant le bronze fond à moins de 900° et la couleur des flammes et de la fumée montrait que cette température devait être dépassée.

L’émotion suscitée dans tout le pays, les promesses de dons pour la reconstruction montrent, comme l’a exprimé Monseigneur Rougé, évêque de Nanterre, « ce paradoxe singulier d’une France qui est à la fois l’un des pays les plus laïques au monde et en même temps l’un des plus viscéralement catholiques ». Cela suffira-t-il à réveiller les croyants ? Se souviendront-ils que, la veille, à la fin de la procession des rameaux, ils entendaient la voix du Christ leur disant que si les disciples se taisent, « les pierres crieront » ?

François Schwerer

Politique Magazine

20 avril 2019

[1] Lorsque j’ai écrit ces lignes, le 20 avril, toutes les photos publiées par les grands médias, plus ou moins floues, laissaient voir que la statue de Louis XIII avait été décapitée. Une série de photos publiées le 22 avril par ces mêmes médias et prises par un photographe autorisé par les pompiers à pénétrer dans le sanctuaire, montrent la statue intacte. Ceci étant, il semble que sur les premières photos, prises du sol, la tête de Louis XIII aurait pu être masquée par un candélabre alors que sur les dernières prises de côté (ou de haut) le candélabre ne la masque plus.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

« Le Temps humain nous est compté,
Le Temps des pierres est éternel.
Le Temps sacré est Spirituel,
Si Notre Dame m’était contée…. »

Une patriote

La croix qui  » NARGUE  » les terroristes et les antichrists !!!!!!!!!!!

hathoriti

remarquable article ! merci !

CRI

Il sont entrain de mettre le feu a la FRANCE mais LA SAINTE FAMILLE ne nous abandonnera pas sauvons la FRANCE CONTRE CES DIABLES DE POLITIQUES ALLONS VOTER POUR LES METTRE DEHORS

amril

Il faut les virer d’urgence avant que nous ne soyons virés par leur suppôts.

jan le Connaissant

mais les pierres crient, vous savez ! mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! les cathédrales gothiques sont des monuments d’ésotérisme. L’ ésotérisme du chemin spirituel. l’ésotérisme astrologique ( du zodiaque ). L’ésotérisme de l’alchimie… A vrai dire , tout cela se recoupe Notre Dame est dédié à la France ( concept pré chrétien – la Dame, la Mère, la Vierge Noire ). Notre Dame = la Vierge Marie = la constellation zodiacale de la Vierge. La France, et plus généralement l’occident – l’Europe – est sous l’égide de cette constellation de la Vierge… lire la suite

François Desvignes

C’est le toit de l’Eglise Notre Dame de France (et non « de paris » comme trop souvent dit) qui a brûlé et non l’Eglise elle même, éternelle : – Si les pasteurs ont apostasié à Rome et nous ont abandonnés, la Croix demeure au milieu de leurs cendres. (Brocoli est cramé et il l’ignore) – Si nos gouvernants ont adoré d’autre dieux désertant leur mission de garde prétorienne de l’Eglise, leurs décombres dans la nef n’ont pas entamé la solidité des murs de l’Eglise de France.(Macron is dead et il ne le sait pas) La France qui vit sa Passion comme… lire la suite

Crazy Modo

J’en connais qui vont regretter que Notre-Dame de Paris n’ait pas été entièrement détruite… On ne peut pas réussir à tous les coups !

Clotilde prouvot

Merci pour votre bel article.

druide

le coq ou se trouve une épine de la couronne du Christ n’a pas été retrouvé dans les décombres mais sur le coté , loin des cendres ! n’en déplaise a tous les agnostiques ! ^^

druide

ça a été une révélation la façon que les journalistes ont traité cet évènement , il y a des images du direct que je n’arrive pas a retrouver , ils nous cache la dimension religieuse de l’évènement , ils veulent contrôler par l’image et essaient de ne pas mettre en évidence le miracle du sauvetage des reliques : et l’image qui les gène le plus c’est la première quand ils rentrent dans la cathédrale , on voit la croix et sur le coté la sainte vierge avec l’enfant , cette image ils la cachent , ils ne la montre plus… lire la suite

Une patriote

Ils peuvent bien cacher tout ce qu’ils veulent rien que le fait qu’énormément de reliques, tableaux, statues et autres n’est pas été brûlés ni endommagés par le feu et l’eau relève du miracle. Ensuite que Notre Dame est résisté à cette fournaise relève aussi du miracle. De toute façon tôt ou tard les images sortiront !!!!!!!

Verdammt

le vrai peuple de France et la planète entière sont sous le choc et triste.
Ce méfait ne sera jamais impuni. Ceux qui ont commandite ce crime
feraient mieux de faire profil bas (fermer leur gueule en langage populaire).
Un joyaux de l humanité parti en cendres grâce a l incompétence de nos dirigeants (LOL). C est un accident disent les bouseux de l information et nos experts… Ils sont forts mais ne pissent pas loin.
C est comme l histoire de l usine AZF.
On va voir la suite… Vae Victis.