Si les musulmans étaient dans le respect de la Tradition de Mahomet ils devraient fêter Noël

Si les musulmans étaient cohérents avec eux-mêmes, respectueux des influences chrétiennes sur l’islam, conscients de l’environnement chrétien dans lequel avait évolué Mahomet, et vraiment fidèles à la Sunna de Mahomet – l’homme qui pèse 14,5 X Allah en Tunisie où toute offense de son auguste personne est passible de 7 ans et demi de prison comme c’est le cas de Jabeur Mejri-, ils devraient fêter Noël pour la simple et bonne raison qu’il l’avait lui-même fêté jusqu’à l’âge de 40 ans .
Khadija sa première femme et son employeur attitré, son aînée de 15-17 ans, riche et prospère marchande, n’était-elle pas chrétienne comme il aurait pu l’être lui aussi ? Certaines mauvaises langues disent que Mahomet était mû par de simples intérêts mercantiles.

Il est à douter qu’à l’époque la chrétienne Khadija eusse été en droit religieusement de se marier avec un non-chrétien et être la seule à recevoir les sacrements du mariage. Elle aurait risqué l’excommunication si jamais elle avait enfreint cette règle essentielle dans le mariage chrétien; A supposer qu’elle ait bénéficié d’une mesure dérogatoire, ce qui est impossible, pour convoler en 3ème noce,veuve deux fois, avec Mahomet le monogame qui est une obligation chrétienne, cela sous-entend qu’il était baptisé et avait tout au moins pu l’avoir fêté pendant 15 ans depuis l’âge de 25 ans jusqu’à l’âge de 40 ans, c’est-à-dire l’âge auquel il était devenu prophète parmi les prophètes et l’Oméga de la chaîne prophétique.
Oméga de la chaîne prophétique.
N’est-il pas curieux que ses tout premiers adeptes étaient pour la plupart chrétiens et ceux qui constituaient son premier cercle étaient presque tous chrétiens ?
Beaucoup d’indices attestent de sa chrétienté tant occultée par ses adeptes. Comme aussi ce fameux épisode du moine Bahira en pays de Cham, la Syrie actuelle, où il aurait reçu un enseignement chrétien, catéchisme fort probablement. Il avait tellement baigné dans un environnement chrétien qu’il est impossible de croire qu’il ne l’était pas lui-même.
Je serais plutôt tenté de dire qu’il l’avait fêté pendant les quarante premières années de sa vie. Je crois savoir que son oncle adoptif Abû Taleb, le père d’Ali, qui l’avait élevé était chrétien et qu’il n’avait jamais cru en l’authenticité de son prétendu Message que Dieu lui aurait confié par les mains de l’Ange Gabriel.
De même que ses premiers sectateurs étaient aussi chrétiens.
Par conséquent, les musulmans, ignorant de l’histoire de leur dieu Mahomet puisqu’il semble au-dessus de dieu -ne proclame-t-on pas qu’Allah se prosterne devant lui et le salue ?- ou plutôt de très mauvaise foi avec leur déni pathologique de l’éducation chrétienne, ne commettent aucun sacrilège à célébrer la Nativité. Si dieu l’avait fait pourquoi pas ses hommes ?
L’islam mériterait bien d’être qualifié d’ex secte judéo-chrétienne et les musulmans doivent en finir avec les sujets tabous qui entourent l’islam, comme s’ils avaient peur que si le masque de l’islam pur et idyllique tombait, ils retourneraient d’eux-mêmes à leur religion d’origine respective. Pour ceux qui redeviendraient chrétiens, ils pourraient fêter sans se culpabiliser ni avoir honte d’eux-mêmes la naissance de Jésus Christ que Mahomet avait célébrée dans le respect de la tradition chrétienne dont il était imprégnée.

image_pdf
0
0