Si les musulmans étaient indignés des crimes de leurs coreligionnaires…

TCHOValenceNous vivons dans un monde incohérent où les valeurs humaines et l’intelligence sont réduites aux ingrédients d’un mauvais couscous.

Alors que le samedi 9 janvier était dédié à la triste commémoration des attentats commis par le djihadiste Coulibaly contre  l’Hypercacher de Vincennes et contre Clarissa Jean-Philippe, policière de Montrouge, l’hommage aux victimes était brouillé par une invitation tonitruante des imams à constater de visu, dans les mosquées, comme les musulmans de France sont gentils.

Ces aimables musulmans n’avaient pas affrété de grands cars pour se rendre à la porte de Vincennes et à Montrouge, mais pour conduire voilées et barbus (séparément pour ne pas tenter chétane) dans les mosquées de manière bien visible pour assurer l’encadrement des mécréants dans le dos desquels ils crachent ou répandent du sel pour chasser le mauvais œil.

Padamalgan prenait ainsi dans les médias d’information le pas sur le recueillement en souvenir de personnes innocentes, des gens comme vous et moi, assassinés aux cris d’Allah Akhbar sous les balles de fous d’Allah adorateurs de Mahomet.

Il est insupportable qu’à chaque attentat islamiste, le chœur des décérébrés de toutes obédiences s’alarme avant tout des dangers d’islamophobie que courent les gentils adeptes de la religion de paix et d’amour qui assassine, égorge, poignarde de plus en plus souvent, encouragés par la  propagande efficace de l’Etat islamique qui les assure de l’enfer dans la vie et du paradis dans la mort.

Si les musulmans de France étaient sincèrement indignés par les crimes sauvages commis par leurs coreligionnaires, ne pensez-vous pas qu’au lieu de défendre leur beefsteak  avant toute chose, ils défendraient plutôt les mécréants que nous sommes en dénonçant les djihadistes, en faisant le ménage devant la porte de leurs milliers de mosquées, en interdisant les appels au meurtre des chrétiens et des juifs dans leurs cinq prières quotidiennes et qu’ils auraient la décence et l’humilité de s’effacer en ces jours de peine pour se joindre à la foule des Français anonymes meurtris dans leur chair, leur nation et leur âme ?

Il faut être aveugle pour ne pas voir que les musulmans de France ne songent qu’à défendre leur communauté, cette « oumma islamiya » complice active ou passive de tous les crimes commis au nom de l’islam. Si ce n’était pas le cas, ils le prouveraient en descendant massivement dans nos rues pour hurler leur indignation et leur souffrance.

Je ne crois qu’aux actes. A chaque attentat islamiste, j’attends un désaveu franc et massif de la communauté musulmane et je ne vois toujours rien venir.

Rose Martin

image_pdf
0
0

9 Commentaires

  1. C’est pourtant la tentative de Fils de France dans son appel aux Français musulmans ( notez bien , et non aux musulmans français) à manifester au Trocadéro, qui n’a été suivi que par bien peu d’entre eux..

  2. ben oui !!!! l’islam est une religion de violence ou le fanatique décapite le mécréant pendant que le modéré lui tient les jambes pour éviter qu’il s’échappe ….on est en plein dedans ….ici les fanatiques islamiques tirent sur les mécréants dans les rues et dans les rédactions pendant que les modérés immobilisent le discours de vengeance ……..

  3. Excellent!!! enfin!!! cela fait longtemps que je le pense et le dis à ceux qui m’assurent qu’il y a de bons musulmans, et que je ne suis qu’une raciste une haineuse….!!!!
    Ils prouvent d’eux mêmes qu’ils sont tous pareils, juste moins courageux que ceux qui se font exploser…ils agissent en douce , par leurs discours en mosquée , et approuvent les meurtres.

  4. Ne pourrait-on pas dire plutôt les musulmans « en » France. L’islam ne vient pas de France, il vient d’Arabie. « De » indique la provenance, « en » indique un lieu. L’islam n’est pas une croyance européenne mais d’exportation et d’importation. C’est une espèce de morpion sur les poils pubiens dont on a un mal de chien à se débarrasser. On n’a pas encore trouvé le pesticide adapté à cette espèce ultra et multi résistante qui s’enkyste avec une étonnante facilité chez tous les socialauds collabos fascislamiques.

  5. Et rien ne viendra, ne rêvons pas ! Et même si quelque chose venait, je n’y croirais pas, je n’ai pas confiance dans ces gens ! Entendu hier soir, sur Radio Courtoisie: si les journées « portes ouvertes » des mosquées avaient été un succès, s’il y avait eu des files de foules impatientes, on l’aurait su ! Les merdias nous auraient montré et remontré ces français attendant de pénétrer dans « l’enceinte sacrée » ! Rien ! Nada ! Il y a eu, 2 pelés et 3 tondus…et encore ! Opération d’enfumage ? Raté !

  6. Ah Rose Martin, vous pouvez attendre encore 1400 ans une indignation qui ne viendra pas, mais c’est bon et beau d’espérer! ILS ont presque gagné, ILS savent que nous sommes devenus des couards juste bon à les étreindre en disant »pasdamalgam. Hier c’était pour le voile, aujourd’hui nos juifs et la kippa et demain vos croyances. Depuis les années 60, ILS ont décidé de vous repousser vers la mer et ILS savent que vos dirigeants ont décidé de les aider. La primaire herpès désignera Ali Juppé, votre très prochain président qui aidé par A. Bertrand, vous imposera un « septennat » à la VGE, la politique c’est comme la mode et les français aiment ça! Apprêtez-vous à pleurer des larmes de sang’ c’est pour bientôt!

  7. Quand les muz voient le locataire à bail précaire de l’Elysées venir leur faire des salamalecs à la grande mosquée comment pourraient-ils s’indigner des actions de leurs extrémistes ?
    Quand nos grands partis, compris le néo FN, leur font les yeux doux et oublient de sommer les pays de l’oumma, d’accueillir leurs frère, comment le muz de base pourrait-il s’indigner pour les actes anti-blancs de trop nombreux membres de sa communauté ?

Les commentaires sont fermés.