1

Si Marine gagne, solution algérienne : en taule et dissolution du RN!

Pendant une quinzaine de jours, tous ceux qui affirment défendre la démocratie, politiciens, journalistes, artistes, sportifs, avocats, patrons, syndicalistes, associations, curés, imams, rabbins, nous ont expliqué qu’une victoire de Marine Le Pen remettrait en cause le socle de la République et l’ensemble de nos valeurs.

On peut donc supposer que si, par miracle, Marine Le Pen était élue ce soir, le président de la République, comme son homologue algérien, en 1992, lors de la victoire électorale du FIS, interromprait le processus électoral, et prendrait les décisions pour sauver la démocratie : dissolution des partis factieux, arrestation des meneurs, fermeture de tous les médias qui véhiculent la haine, etc.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%A9nements_de_janvier_1992_en_Alg%C3%A9rie

Ce n’est qu’à ce prix que la République serait sauvée…