Si on dit à un immigré qu’il parle mal français, on le discrimine !

Une loi votée en toute discrétion le 18 novembre dernier sous le thème trompeur de « modernisation de la justice », a modifié l’article 225-1 du code pénal qui dispose désormais que :

«Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement (…) de leur capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français (…) »

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417828

C’est vrai, quoi, il ne faut pas critiquer les gens qui n’arrivent pas à s’exprimer correctement en aheu (langue parlée par 750 personnes en Thaïlande) ou en baka (langue parlée par 1300 personnes au Congo). Ou alors, que les personnes qui parlent parfaitement ces langues jettent la première pierre…quoi, vous ne parlez ni aheu ni baka ?…

Aaaaaah non,  ce texte ne signifie pas cela du tout, mais « leur incapacité à s’exprimer en français ». On peut s’étonner de lire une chose qui signifie tout à fait le contraire de ce qui est dit car pour nous les sans dents au bon sens solide, un chat est un chat et comme l’écrivait Nicolas Boileau en 1674 dans « l’Art Poétique » : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ».

Et où étaient les députés quand cette loi a été votée ? Ils dormaient ?…

Apparemment les députés n’ont pas eu les idées nettes sur ce coup là comme sur tant d’autres et n’ayant pas un concept clair dans leur tête, leur stylo a fourché, comme celui de n’importe quel cancre endormi près du radiateur. On pourrait croire que les députés qui ont voté cela ont un QI raisonnable mais le QI est en baisse en France, c’est une des dernières nouvelles. Nul ne nous fera croire que les députés et les sénateurs, à part un singulier tour de passe-passe dont ils ont d’habitude le secret, soient exemptés de cette baisse de QI nationale.

Il est quand même invraisemblable qu’en France, pays de Descartes, qui a inspiré le raisonnement cartésien, un texte voté au parlement puisse ne pas signifier du tout ce qu’on y lit. Cela veut-il donner une voie royale à nos censeurs, les assassins de la liberté d’expression, qui pourront expliquer les textes à leur guise ?… Devra-t-on devant chaque texte voté se mettre en quête d’une lecture totalement différente de la nôtre, et d’un interprète ?… C’est une révolution, et nos juristes qui ont écrit les premiers de nos codes, Lepelletier de Saint-Fargeau pour le code pénal moderne en 1791, codes que chacun devait dans leur esprit pouvoir lire et comprendre sans difficulté, doivent se retourner dans leurs tombes. Charlemagne et Jules Ferry qui ont inventé puis promu l’école, eux aussi doivent être scandalisés devant une telle dérive.

D’après Robert Redeker, dans une explication tout à fait intéressante, « le crétinisme du politiquement correct, qui exige que l’on dise mal voyant pour aveugle, personne à mobilité réduite pour handicapé moteur, élève en difficulté pour cancre ou sale gosse, et mal comprenant pour imbécile, exigeait le remplacement d’une approche positive (leur capacité à parler une autre langue que le français) à une approche négative, qui eût encouru le reproche d’être stigmatisant («leur incapacité à s’exprimer en français»). Le texte de la loi est mal écrit parce qu’il est dicté par la peur de stigmatiser ce qui vient d’ailleurs, l’exotique ; il est le fruit cette allophilie nourrie par l’autophobie à laquelle se réduit la mentalité de gauche aujourd’hui. »

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/01/27/31003-20170127ARTFIG00223-robert-redeker-la-loi-sur-la-discrimination-linguistique-dissout-la-langue-francaise.php

En résumé : on n’a plus le droit de dire à l’émigré moyen fraîchement débarqué qu’il parle mal français. Ni même à celui de seconde ou troisième génération. Voilà qui va les aider à progresser en français et à s’intégrer. A se demander si on cherche les progrès, ou tout simplement l’abandon du français. A se demander si on cherche la France, ou une juxtaposition de communautés. Si vous avez un patronyme qu’on écorche facilement au téléphone, ne cillez pas. Il pourrait vous en cuire. Une mienne connaissance nantie d’un nom facile et typiquement français a eu le toupet d’indiquer comment il se prononçait à un Marocain qui lui faisait de la pub au téléphone. Elle s’est faite traiter de raciste.

Il ne faut pas stigmatiser, ni discriminer, tout est là. La seule langue à discriminer, c’est le français. L’anti-discrimination étant devenue une religion d’illuminés fanatiques, Robert Redeker ajoute qu’ainsi on demande à la France et à la langue française de disparaître. Car on enseigne par là que la France importe peu. Le migrant n’a pas à respecter notre langue sur notre sol. Le pays d’accueil n’a pas à être respecté par les accueillis. On ne pourra pas reprendre l’étranger qui nous lance « moi, le français je le parle très mieux que vous et je vous merde ». On devra accepter les onomatopées vides de sens et les borborygmes affligeants produits par des rappeurs exotiques. On ne pourra plus demander, même poliment, que notre langue ne soit pas estropiée. On ne pourra plus la transmettre.

Aimant davantage l’étranger qu’elle même, cette gauche qui se hait permettra à l’étranger de nous imposer sa manière de parler notre langue. Et nous ne pourrons rien dire. A l’heure où l’arabe fait une entrée remarquée dans l’enseignement tandis que la grammaire en sort sans bruits.

La France et la langue française étant intimement liées l’une à l’autre, ce sont les deux qui sont vouées à disparaître sous les coups de boutoir de Barbares outrageusement favorisés par des collabos et fiers de l’être. Grâce à eux, la France va devenir une Babel de quartiers qui ne se comprendront plus et se feront la guerre.

Mais nous n’avons pas dit notre dernier mot. En bon français.

Sophie Durand

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. ne modifions pas notre langue :elle est belle comme elle est; que les nouveaux venus fassent un effort; le moindre des choses pour s’adapter!

  2. A priori, c’est vous qui ne savez pas parler/lire le français madame .
    Car ce que ce texte dit, c’est que vous n’avez pas le droit de discriminer quelqu’un du fait qu’il parle une autre langue que le Français …

    Bref … toujours aussi proche de la vérité, à tribord toute …

    • Ah bon , Et comment fait-on pour insérer dans une société une personne vivant dans un pays donné sans que cette personne ne perçoive ni ne comprenne ce qui lui est demandée ? Quel emploi peut-on donner à cette personne, que peut-on partager avec cette personne ? Une solution me direz-vous, enseigner la langue des signes. Quand on s’installe dans un pays la moindre des preuves de respect envers ses natifs c’est de faire l’effort de s’exprimer dans leur langue.

    • @Hallucinant
      C’est moi qui hallucine, vous n’avez pas lu le début de mon texte car justement je commence par là, c’est vous qui ne savez pas lire. Pas grave.

  3. Comme en Suède, ils vont arrivé à déformer notre langue pour que les nouveaux arrivants se comprennent via leur verlan ou tout autre langage exotique qui n’a rien à voir avec la langue de Molière. Ainsi disparaîtra la France !

  4. Pourtant moi qui ne suis pas du tout français et encore moins immigré j’ai du supporter mes 10 ans d’obligations pénales scolaires pour parler correctement le français !!!

    • @Pierre Sebire
      Merci, vous avez tout à fait raison. D’habitude je ne fais pas cette faute…

  5. On peut donc dire que toutes les chaînes de télé sont racistes, n’avez vous pas remarqué que pratiquement toutes les interviews où apparaissent les racailles des cités sont systématiquement sous titrées? L’autre qui squatte toutes les chaînes dont les fesses ont malencontreusement rencontré une matraque et qui est à peu près compréhensible à côté de ses congénères n’échappe pas à la règle.

    Ce qui est le plus agaçant c’est de voir des gamins bien français et mis à l’abri de la diversité à grand frais par leurs parents se mettre à parler comme des racailles parce qu’ils trouvent que ça fait bien. Ça a été tenté par mon petit dernier qui s’est fait vite recadrer et du coup un de ces frères prend un malin plaisir à parler un français irréprochable au collège.

  6. c’est la gauche la plus bete du monde??
    a t on encore le droit de s’exprimer normalement..la dérive faciste de ce gouvernement se confirme de plus en plus.

  7. Sofyane et son épouse s’achetaient des Ferrari, des Porsche, des Audi et touchaient le RSA (j’ai la RAGE en lisant çà PAS VOUS ???)

    Des Ferrari, des Porsche, des Audi, des BMW, des 4X4 rutilants, 442 000 € de rentrée d’argent… Pas vraiment le train de vie d’un couple qui vit des minima sociaux, sans
    autres revenus déclarés que le RSA et les « allocs »… Lundi, un couple de fraudeurs aux prestations sociales a été lourdement condamné.

    http://www.fdesouche.com/819501-sofyane-et-son-epouse-sachetaient-des-ferrari-des-porsche-des-audi-et-touchaient-le-rsa

  8. A cause des délocalisations de postes souvent au téléphone sur une hotline je pige rien à ce que me dit le technicien (l’accent) , et ce service est payant.

  9. Oui mais réciproque tu feras du tourisme tu devras parlé la langue correctement mais la vous serez bien heureux de trouver ce pauvre bougre qui parle mal le français garçon mes valises oui madame

    • Quand je voyage à l’étranger, je ne pars jamais sans avoir appris de bonnes de vocabulaire des pays dans lesquels je souhaite passer quelques vacances. Je suis parfaitement bilingue Français/Anglais, ce qui est une solution de facilité mais dans la mesure du possible j’essaie de m’adresser aux autochtones dans leur langue.

  10. Pfft . Qu on dise aveugle ou non voyant est ce que pour autant il y voit mieux.

  11. Alors, c’est ça le globiche promu dans les campagnes suédoises? 500 mots au maximum dont il faudrait connaître toutes les variations d’accent pour comprendre les barbares? Rappelons-nous que nous sommes la patrie des Lully, Rameau, Boïeldieu, Debussy, Fauré, Ravel, Dutilleux,Messiaen, Boulez, Xenakis, Dusapin sans compter tous les autres , chanteurs notamment, qui se sont faits totalement Français par adoption, et que la musique et ses variations, on connait!
    Il faut absolument apprendre à chanter juste à ces coasseurs de borborygmes.

Les commentaires sont fermés.