Si on ne se défend pas, on meurt, si on tue son agresseur, on va en prison…

Nous vivons dans un pays, la France, où l’on n’a plus le droit et le devoir de se défendre soit pour sauver sa propre vie, soit pour sauver la vie des siens ou ses propres biens.

Ce sont les agresseurs, les violeurs, les voleurs, les meurtriers qui bénéficient de la compréhension de notre justice, qui est celle des magistrats et non plus celle du peuple !

Un commerçant qui abat un voleur est arrêté et condamné.

Un policier qui voit ses collègues en danger de mort, dans un véhicule de fonction incendié par un cocktail Molotov, ne tire pas sur les criminels car il a peur des conséquences de son geste et des complications.

Une victime d’agression violente qui, en se défendant, tuerait son agresseur, se verrait placée en garde à vue et, sans doute, condamnée.

La légitime défense est devenue une exception et non plus une règle de survie !

Les exemples foisonnent depuis des années.

J’ai reçu le témoignage d’une personne qui rentrait chez elle, accompagnée de son épouse et de ses deux enfants, après une soirée passée chez des amis. Un scooter couché sur la route et un individu casqué allongé à son côté. Il allait s’arrêter pour lui porter secours lorsqu’il a aperçu une demi-douzaine de voyous surgir du bas-côté de la route.

Comprenant l’agression dont il allait être victime, et le risque pour sa vie et celle des siens, il a foncé dans le tas.

Par chance, pour lui, personne n’a été tué ou blessé et il a pu ainsi s’échapper.

Supposons, m’a-t-il dit, qu’il aurait écrasé ou blessé un de ses voyous « je me retrouvais en prison, condamné ».

Et effectivement c’est ce qui lui serait arrivé avec notre justice actuelle.

Il n’avait pas le droit de sauver sa vie et celle de sa famille sous prétexte qu’il allait être agressé. Quelle drôle de justice !

Le 23 juin dernier, devant la gare de Nancy, Philippe Paquier, un marginal handicapé de 62 ans, avait été roué de coups par une demi-douzaine d’adolescents et un adulte SDF de 23 ans, qui venait d’être libéré de prison le 7 juin, quinze jours plus tôt.

Le marginal, laissé dans un état désespéré, est mort ce mercredi après-midi à l’hôpital où il avait été transporté.

Cette agression avait été filmée intégralement par une caméra de vidéosurveillance.

Hypothèse : Témoin de cette agression, si je n’interviens pas, je suis condamné pour « non-assistance à personne en danger ».

Si j’interviens et que je tue l’un des agresseurs, je suis également appréhendé et, sans doute, condamné. Alors que dois-je faire ?

Vendredi soir, un homme d’une vingtaine d’années tombe dans un guet-apens à Dourges (Pas-de-Calais).

Attiré par une annonce dans « Le Bon Coin », il se présente au rendez-vous avec une somme de 1 400 euros en espèces, et son portable.

Au moment de la transaction surgit un second individu cagoulé qui tente de le voler.

Il parvient à s’enfuir et rejoint sa voiture.

Les deux voyous ouvrent sa portière, le rouent de coups de pieds et de poings, lui « gazent » le visage et lui dérobent sa sacoche et son portable.

Il les poursuit, avec sa voiture, pour récupérer son bien et celui qui portait une cagoule se retrouve collé au mur et écrasé d’une manière accidentelle.

Accidentelle ou pas ? Le conducteur avait été violemment agressé, que devait-il faire ? Laisser ses agresseurs s’enfuir ou tenter de les stopper ?

Ne venait-il pas d’être victime d’une extorsion de fonds, commise avec une arme, et de violences graves ?

Il a été mis en examen pour « homicide involontaire » !

Il serait intéressant de connaître le sentiment du ministre de l’Intérieur sur ce sujet. Ne vient-il pas de déclarer, au sujet du meurtre à Rouen (Canteleu) d’un enseignant d’origine guinéenne « Que tout serait mis en œuvre pour appréhender les coupables » ?

Est-ce que tout n’est pas mis en œuvre, dans d’autres circonstances, pour arrêter également les coupables ?

À Lyon, il semble que tout soit mis en œuvre pour retrouver les coupables d’une agression raciste, paraît-il, contre « des bougnoules » d’un groupe armé de battes de base-ball.

Est-ce que tout est mis en œuvre également pour retrouver les agresseurs racistes des Juifs, des  Asiatiques et, plus simplement, des citoyens d’origine française ?

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

66 Commentaires

  1. Se défendre est une loi de la nature et doit être un droit inaliénable. Aux USA il y a deux fois moins de cambriolages qu’en France car le cambrioleur sait qu’il y a un homme armé à l’intérieur. Pour une fois je suis en accord avec la Charia (loi du Coran) qui dit : il est légal de tuer l’intrus (je transcris phonétiquement : el hajem imout charaâ), car on ne peut savoir si l’intrus n’est pas un tueur.

  2. C vrai celui qui se défend va en prison et a toujours tort. La différence avec les usa et heureusement la vente arme est réglementé .sinon se serai le bronx. Le problème est que les prisons sont déjà surchargé.je propose des camps comme a Guantanamo ou cayenne a l epoque ainsi que le rétablissement de la guillotine.cela calmerai tous ces petits cons.trop de liberté tue la liberté

  3. La notion de « légitime défense » considérablement amoindrie depuis des décénies laxistes
    qui privilégient les agrésseurs de mon temps (j’ai 80 ans!) un agrésseur de nuit (l’avantage de la surprise étant considérée comme une arme primordiale en combat militaire mais pas ici )pour une riposte « proportionnée » il faut savoir ce qu’il a comme arme meme si il est jeune atlétique et vous vieux et endordormi ! si non attendre qu’il vous agrésse et vous torture vous et votre famille aux USA pas de probléme aucune intrusion de nuit n’est tolérée alors moi (AC)) j’ai mon kabous sous le lit méme si c moi qui serait accusé de « préméditation »et pas l’agrésseur de toute les façons l’etat me prendra en charge et j’aurai la télé et internet en prison !

    • De toute façon, il faut supprimer définitivement les racailles en état de cambriolage, de viol, d’assassinat. Il vaut mieux faire le « Boucher que le veau ».

  4. Manuel,

    Arrêtez de geindre et de pleurnicher : ça brouille la visée.

    Achetons-nous au marché u noir une arme munie d’un silencieux.

    Et faisons notre devoir.

    Car, si la peur ne change pas de camp, c’est alors que nos enfants mourront.

    Si nous n’étions que 1000 à faire cela chaque semaine, avec 52 000 morts nous libèrerions la France et sauverions nos enfants en un an !

    Il ne faut pas pleurer : il faut riposter.

    Et n’oublions pas les jours de fête de tirer sur les collabos.

    Vous verrez : nous y venons.

    • C’est déjà ce que font les corses ACTIONS = REACTION IMMEDIATE. Ils ont des musulmans chez eux, mais il serait difficile pour eux de faire la même chose que dans les rues de Paris, la réaction des corses ne se ferait pas attendre !

  5. « Illégitime Attaque contre légitime Défense ». Posé comme ça, c’est clair ?
    « Vie menacée contre Vie sauvegardée ». Encore plus ?
    Que devient le prix de la Vie ? Qui arbitre ?
    Ceux qui n’ont jamais connu tout ça, le Cul dans leur fauteuil !

  6. F.O.M
    HAUTE-SAVOIE
    Agression sexuelle à Annecy : une jeune femme sauvée par ses cris
    https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/07/23/agression-sexuelle-a-annecy-une-jeune-femme-sauvee-par-ses-cris
    Annecy : le quatuor voulait piller l’immeuble qui a explosé
    https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/07/23/annecy-le-quatuor-voulait-piller-l-immeuble-qui-a-explose
    Villefranche-de-Rouergue (12): 3 personnes arrêtées après la mort suspecte d’un homme de 67 ans
    https://www.fdesouche.com/1240063-villefranche-de-rouergue-12-3-personnes-arretees-apres-la-mort-suspecte-dun-homme-de-67-ans

    • Stupide Gomez est bien Français mais ci dessous bien vrai
      Un jeune Espagnol condamné pour l’homicide involontaire d’un voleur a obtenu la suspension de sa peine de prison, a annoncé ce lundi le tribunal de Malaga, dans le sud du pays.
      Dans une décision datée du 19 juillet, le tribunal « considère approprié d’accorder au condamné Borja W. V. le bénéfice de la suspension de l’exécution de la peine de deux ans de prison
      En février 2015, l’homme avait été le témoin de l’agression d’une femme à qui l’on venait de voler son sac. Cet employé d’une discothèque avait alors
      poursuivi l’un des voleurs et lui avait asséné deux coups de poing.en chutant l’homme etait mort !en France il serait en prison

  7. Une question manque à l’appel : Est-ce que tout est mis en oeuvre pour retrouver les agresseurs des blancs ?
    Ces moyens sont mis en oeuvre seulement quand la victime est africaine ou muzz.
    Et vous avez remarqué ? Seulement dans ces cas-là nous avons une description de la victime. Quand la victime est blanche et l’agresseur africain, on ne donne aucune info, même pas les prénoms. Quand c’est l’inverse, on donne quasiment la copie de la carte d’identité.
    Et même pire, quand la victime est africaine et l’agresseur africain, on décline la description de la victime mais surtout pas celle de l’agresseur, on utilise des pirouettes pour laisser penser que l’agresseur était un blanc.
    Cf l’affaire du guinéeen…

  8. Commencer par s’équiper, un spray que je recommande et que j’ai pu tester : Fox mean green, il y en a sûrement d’autres… Dans les situations qui peuvent présenter un risque (de plus en plus nombreuses à vrai dire ) le garder à portée immédiate.

    • N’oubliez pas de l’utiliser à la caisse à Auchan contre les bâchées : vous ne devez pas faire la queue.
      Et elles doivent s’excuser de respirer et vous remercier pour l’air frais senteur poivre dont vous les gratifiez grauitement.
      Semez la terreur.

  9. Pas d hesitation , notre premier devoir est de defendre nos famille. Le premier qui touche a mes enfants ou a ma femme , je fais le necessaire sans etat d ame . La pseudo justice francaise n existe plus pour le moment . Faisons le necessaire . Armez vous et prenez des cours de self defense .

    • Il vaut mieux prévenir que guérir : dressez leur des guet apens dans des rues sombres.Et transformez les en croquettes pour chien.
      Détentez-vous.

  10. que faire??
    Riposter de manière proportionnée à la nature de l’attaque, son ampleur réelle ou potentielle et selon le type d’attaque. Vous devez évaluer le degré de menace pour réagir en proportion, et ne pas aggraver la situation. MOUAIS. Le temps de faire ça on a le temps de CREVER. Et c’est ce qu’ils veulent. Parce que vu la composition des prisons, c’est ce qui arrive de toutes façons.

    • d’autant que pour le « degré de menace » on vous répondra que le délit d’intention n’existe pas; il faut que l’adversaire ait passé à l’acte pour apprécier…………………………..

    • Surtout soyez toujours injuste et franchement disproportionné :
      – si vous respectez la loi, ça ne servira à rien car les juges ne la respectent pas.
      – si vous la violez et que vous êtes pris, c’est que vous ne l’avez pas assez violé : vous avez laissé des témoins survivants.

  11. Peu importe les risques encourus, pour sauver ma famille, je préfère être jugé que mort.
    Nous sommes pétrifiés à l’idée de nous défendre lors d’agressions parce que nous réfléchissons trop aux conséquences. Il faut réapprendre à nous défendre.
    Trouver des clubs de self defense ou de tir et rearmez vous mentalement à vous defendre.
    Aux Armes Citoyens…

    • Le problème est que j’ai 83 ans, un pacemaker, deux hanches en titane, et plus tout à fait la force de 30 ans. Que faire en cas d’oubli de problème, tirer dans le t’as ?

      • Avec tout mon respect Francis, l’âge ne fait pas le guerrier, c’est un état d’esprit.
        Je connais des personnes plus âgées que vous qui vont au stand de tir et qui sortent couvert en toute saison. C’est la seule solution pour défendre votre vie et celle de votre famille.
        Aux Armes Citoyens…

    • Pour se réarmer mentalement, il faut s’entrainer.
      Pour s’entrainer, il faut tirer sur plus faible que soi dans un endroit isolé
      Tirez toujours le soir sur quelqu’un que vous ne connaissez pas qui ne vous a rien fait et qui ne se méfie pas de vous : uniquement parce qu’il est un ennemi anthropologique.
      Nous sommes à Poitiers en 732. 7/7 24/24

  12. il y a des exceptions: à Draveil(91) 2 mecs qui avaient commis des attouchements sur 2 adolescentes se sont fait démolir le portrait, GRAVE!, avec nombreuses fractures, ont été mis en garde à vue et les justiciers ne semblent pas inquiétés, du tout, du tout.
    voir article dur FDESOUCHE, ce matin; mais ça s’est passé dimanche.

    je me demande qui sont ces justiciers intouchables.

  13. Dans la france actuelle, on est agressé par des bougnoules, arrêté par les gendarmes, mais en prison par les magistrats, et mis à l’index par ses compatriotes en sortant de taule.

    • Les FFI qui avaient votre problème dans les années 40 ont trouvé la solution :

      Ils flinguaient d’abord les magistrats
      Ensuite la Milice
      Et enfin les allemands

      Ca a très bien marché.

      Vous prenez le problème à l’envers….

  14. Tout dépend de la nationalité de l’agresseur,il y en a auquel il ne faut pas toucher,par exemple les Franco-envahisseurs par exemple

    • Essuyez vous la bouche : il vous reste du foutre au bord des lèvres.

  15. La société est le reflet de ceux, que nous mettons au pouvoir ! Français ,c’est bien vous qui avez mis les pires despotes à notre tête ! Les juges ,jugent en fonction de la politique préconisée ! Du moment, que les politiques sont enclins à aller vers une certaine civilisation (islam), les juges suivent ! Donc français, vous êtes les responsables, de e qui vous arrive ! Le système électoral, étant antidémocratique ,(parce que le « représentatif », ne peut pas remplacer, le vrai visage de l’électorat) il convient ,si vous voulez changer le cours, du sort qui nous est réservé ,de fomenter une révolution !

    • les juges protègent leur carrière : la gamelle est leur code.
      Zero déontologie, zéro honneur.
      Nous trahir est devenu leur credo
      Or, que fait-on à Judas ?

  16. le cas de Dourges que vous citez va être qualifié de vengeance, il aurait été qualifié de légitime défense si la victime avait mis un coup de matraque sur la tronche des agresseurs au moment de l’attaque

  17. « tout serait mis en œuvre pour appréhender les coupables »
    Normalement, dans une France normale, cela devrait être la routine. Les gens de son ministère ne sont-ils pas payés pour ça ?
    Encore qu’appréhender est une chose, les faire condamner par un autre ministère anti-flics et anti-France en est une autre. Le mur n’est plus visible, mais il est toujours là. Il est juste bien camouflé.

  18. infos – DRÔME
    en pleine promenade, le détenu découpe le cannabis reçu par les airs
    https://www.ledauphine.com/drome/2019/07/23/valence-en-pleine-promenade-le-detenu-decoupe-le-cannabis-recu-par-les-airs
    ISÈRE-SUD
    Fontaine : il vendait de la cocaïne dans sa voiture
    https://www.ledauphine.com/isere-sud/2019/07/23/isere-fontaine-il-vendait-de-la-cocaine-dans-sa-voiture
    VAUCLUSE
    Bagarre au Pub Z à Avignon : le mis en cause est ressorti libre
    https://www.ledauphine.com/vaucluse/2019/07/23/bagarre-au-pub-z-le-mis-en-cause-est-ressorti-libre

  19. On sait tous bien comment ça fonctionne… RAB, mieux vaut être en taule et conserver l’affection des siens que six pieds sous terre à cause d’une racaille !

    • Quand vous ferez vos courses à carrefour, n’oubliez pas d’écraser à la figure d’une bâchée une tranche de pâtée de porc pour lui piquer sa place à la caisse.
      La résistance commence dans les détails et il n’y a pas encore de délit de pâtée de foie.

  20. Les magistrats ne jugent pas en fonction des
    situations, mais en fonction des ethnies en présence.

    • Anti mâles blancs ! Un comble ! Mais laxistes avec ce qui touche à l’islam !

    • Faites leur livrer des chocolats à l’arsenic : trois minutes vous aurez rendu un service à la France

    • Sauf qu’à l’issue du jugement, vous serez condamné avec mandat de dépôt à l’audience et incarcéré dans une cellule avec 5 muzz qui vous feront regretter de ne pas avoir été porté par 6…

    • Sauf qu’un passage par la case prison, et c’est votre vie toute entière qui sera détruite. Emploi perdu. Pas possible d’en retrouver un autre. Mise au banc dans votre voisinage. Votre copine qui se barre. Autrement dit, c’est la même chose que se faire porter par 6.
      (pas comme le « jeune » qui monte en grade après son séjour en taule et devient un caid dans sa cité).
      On rend service aux gnoules en les incarcérant une semaine ou deux ; on tue les Français qu’on y envoie.
      A méditer…

      • +1000000000000000000000000000000000000000000
        C’est un peu comme les rapines sur les chantiers avec les GDV et les roms quand on vous donne le montant du larcin on oublie de compter l’arret du chantier avec les journées des ouvriers a payer et les malus a regler pour un batiment qui n’a pas été livré dans les temps …..le juge ou la juge avec ses petites mains atrophiées n’a pas beaucoup de pitié pour l’artisan qui trime pour faire tourner la barraque ….

  21. je préfére « éffacer » mon agresseur éventuel et aller en taule car on en sort,que d’etre sous terre ou on y reste définitivement ! c’est une question de logique.

    • C’est pour cela que lorsque vous serez jugé par ces traitres, n’oubliez pas de faire un carton : puisque vous sortirez quand même, autant sortir avec le sentiment du devoir accompli.

  22. une seule solution: virer le macron et sa bande et que le RN soit aux commandes du pays.

  23. toujours la même question, comme quand il s’agit de voter, quel est le moindre mal

Les commentaires sont fermés.