Si on renvoie chez eux 35 millions d’Africains, on sauve la planète !

Publié le 21 juin 2020 - par - 22 commentaires - 1 329 vues
Traduire la page en :

In-croy-able ! Un tour de force in-croy-able ! Ils ont tiré au sort, parmi une troupe de volontaires, 150 citoyens sur 67 millions, les ont fait phosphorer pendant 9 mois sur l’avenir écologique du pays, puis nous voici au résultat livré : une nullité sans nom, aucun des 150 guignols n’a réussi à trouver la seule solution qui règle à elle seule toutes les problématiques écologiques : la surpopulation.

Faut croire que le tirage au sort a été un peu aidé, ce n’est pas possible autrement, ces 150-là ne peuvent pas représenter les Français, le quota de départ était biaisé, ils ont été choisis avant d’être élus par le sort, les boules étaient aimantées, comme pour les Présidentielles de 2017, on a écarté les mauvais candidats.
Mais comment ces lapins crétins ont-ils fait pour ne pas, en 9 mois, aborder le seul problème de la planète, le surpeuplement ?

Du coup, moi aussi, je me suis réuni en me tirant au sort et j’ai mon programme écologique pour la survie de la France qui tient en quelques mots : Pacte de Marrakech et migration/remigration.
Migration pour tous les indésirables. Remigration pour tous les malheureux.
Parmi les indésirables, il y a toute la classe politique qui a été aux affaires ces 50 dernières années et leurs soutiens. On doit toucher les 20 millions d’indésirables, avec en premier les Ayrault, les Rottner et autres qui se mettent en tête de vouloir flinguer Colbert. Ces gens qui ont la haine du pays doivent partir, faire de la place, vider les lieux, ne pas insulter l’avenir d’une Nation à reconstruire, ils doivent s’effacer du pays avant que le pays en colère ne les efface. Les migrer de manière ordonnée dans le cadre du Pacte de Marrakech, c’est en quelque sorte les sauver d’une mort certaine tant ils incitent à la haine, ils devraient se mettre à genoux en remerciement devant la France patriote en partant.

Parmi les malheureux, il y a tous ces déracinés, les Africains qui ne peuvent pas s’intégrer aux codes de notre civilisation et ne supportent ni notre histoire ni les noms de nos rues, les musulmans qui se révulsent à la laïcité et à notre Constitution, tous ces Maghrébins et Tchétchènes qui ne peuvent pas se mélanger, et tous les autres qui se haïssent et nous haïssent. Il est impératif de lutter contre la haine en remigrant tous ces gens dans leur région originelle avant que le pays ne devienne la proie d’une guerre qui n’aurait rien de civile. Il y aurait, en comptant bien, 15 millions de malheureux.

Les chiffres sont à affiner, mais au total cela ferait une migration de 35 millions d’êtres humains.  Je rappelle pour mémoire qu’en 1945/1946, l’Europe n’a jamais connu autant de migration de population entre pays pour éviter tout risque ultérieur de guerre, sachant que l’une des causes ou des alibis ayant servi à la montée des tensions dans les années trente étaient les problèmes des minorités et de l’espace vital, déjà. Parenthèse, mais une approche des actions d’Hitler, Mao et Staline sous le prisme d’une pré-écologie avant l’heure mériterait une thèse universitaire qui permettrait peut-être d’éclairer le présent et l’abnégation des ayatollahs de l’écologie actuelle.

En 2020, nous ferions de même mais avec un double objectif : ramener la paix en France, entamer une transition écologique d’une ampleur inégalée dans le monde. Tenez, je décline le potentiel en gains écologiques consécutivement au départ de 35 millions de personnes juste pour notre pays.
La France a un parc automobile d’environ 32 millions de véhicules.
Il y a officiellement 67 millions d’habitants sur 550 000 km², soit environ 112 habitants/km².
J’ai écrit intentionnellement « officiellement », car quand un préfet comme celui du 93 est incapable de donner le chiffre exact de la population de son département à 500 000 unités près, vous imaginez pour 100 départements la fourchette d’incertitude.
Officiellement toujours, il y aurait 38 millions de conducteurs dans le pays.
Grosso modo, 1 Français sur 2 conduit, le nombre total de conducteurs représente un peu plus que le nombre de véhicules du parc auto.
Imaginons que l’on migre/remigre ces 35 millions d’indésirables et de malheureux, statistiquement cela pourrait représenter 17 millions de conducteurs, et potentiellement 14 millions de véhicules en moins sur les routes.
Ainsi on pourrait réduire de 40 % le nombre de véhicules dans le pays sans que cela coutât un rond, sans réduire la vitesse, et aérer les centres-villes.
Car ce départ salutaire ne se résume pas à ce seul gain écologique automobile, il se multiplie en impactant tous les autres secteurs de l’économie.

En matière de logements, le gain écologique est énorme et autrement ambitieux que le programme des 150 guignols : on pourrait supprimer 10 millions de logements dont le sol d’assise retournerait à la nature, on diminuerait la consommation d’énergie, donc sa production, dans la même proportion. La consommation en eau et nourriture serait remarquablement freinée, et on pourrait sans risque engager notre agriculture vers des méthodes non productivistes, plus respectueuses de la nature et des nappes phréatiques qui seraient mieux préservées.

De même, 35 millions de consommateurs en moins, ce serait moins d’importations, moins de porte-containers sur les mers, moins de fret aérien, moins de camions sur les routes, moins de trains, sur la route une circulation plus fluide, donc moins d’accidents, un espace vital notablement accru propre à redonner un confort de vie que la promiscuité de certaines banlieues, qui ressemblent plus au Caire ou à Lagos qu’aux gorges du Verdon, auraient irrémédiablement compromis si aucune action radicale n’est engagée très rapidement.

Revenu à 30 millions de vrais patriotes, le pays pourrait facilement passer aux énergies renouvelables, solaire et éolienne, complétées de géothermie, hydroélectricité et programme d’isolation. Ce serait également redonner de l’espace vital (Lebensraum) à chacun en ramenant la densité à 55 habitants/km².
Ce serait également revenir aux idéaux fondamentaux de la démocratie qui ne souffre pas la diversité actuelle en retrouvant l’homogénéité de la population d’où découle le souhait d’une destinée commune et la force d’un pays, Sparte et Athènes nous l’ont enseigné qui ont tenu en échec des armées largement supérieures en nombre.

Voilà. Ce programme écologique a l’avantage de s’attaquer aux problèmes à la base au lieu de tourner autour du pot pour n’arriver jamais à rien en s’attaquant aux effets plutôt qu’aux causes.
Les politiciens et les écolos actuels me rappellent cette histoire de quadrature du cercle jamais résolu par les Grecs. Jamais résolu, car impossible à résoudre.
Et je suis proprement soufflé de voir que 150 croquignolets tirés au pif macronien aient été incapables de trouver la seule solution à tous les problèmes écologiques de la planète : diminuer drastiquement le nombre de consommateurs plutôt que de continuer à entasser les peuples dans des bidonvilles-mondes comme Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et autres territoires perdus de la République.

Nos lapins crétins n’ont pas su prendre le problème par le bon bout, la croissance incompatible du nombre de consommateurs avec le développement durable de la planète. Les pays développés ne produisent plus davantage pour que chacun consomme plus, ça c’était l’ancien monde, maintenant le marché occidental est, comme disent les économistes, « mature », c’est-à-dire saturé, les ménages sont globalement équipés.

Désormais si on produit plus, c’est parce que les forces économico-financières ont identifié une nouvelle poule aux œufs d’or dans le taux de natalité des allogènes à l’Occident en général, des Africains et des musulmans en particulier pour l’Europe.
D’où ces norias de bateaux négriers qui sillonnent la Méditerranée, subventionnés par tous les Macron et Merkel d’Europe, ramenant leurs quotas de pollueurs futurs.

Savez-vous qu’un Africain pollue au moins dix fois moins qu’un Européen ?
Il est alors facile de conclure que faire venir un Africain en Europe, c’est lui donner le moyen de polluer au moins dix fois plus. Et que ce trafic négrier qui déporte à tour de bras des Africains vers l’Europe, ce qui n’est pas ici sans rappeler le IIIe Reich, est bien une hérésie écologique vu ainsi, vous ne trouvez pas ?
Tandis que l’Européen a entamé sa transition écologique tout seul en réduisant sa population naturellement par la diminution de son taux de natalité, voilà que l’Union européenne, par la voix de madame Von der Leyen, vient d’annoncer sa volonté de mettre en place ce qui pourrait se traduire pour qui sait lire comme un programme de reproduction de masse à l’aide des migrations. Voilà qui n’est pas sans rappeler les pouponnières du IIIe Reich ici aussi, la blondeur en moins je vous l’accorde (cf rapport de la Commission européenne sur la démographie en Europe, et le renvoi page 35 à une stratégie globale avec l’Afrique : « La nouvelle stratégie globale avec l’Afrique est particulièrement importante, compte tenu des défis démographiques complémentaires auxquels nos continents seront confrontés », stratégie publiée sous « Bruxelles, le 9.3.2020-JOIN(2020) 4 final.

COMMUNICATION CONJOINTE AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL – Vers une stratégie globale avec l’Afrique . Cf piste d’action n° 9 infra).
Et alors on sera beaux, dans 20 ans, quand toutes les nappes phréatiques seront à sec, qu’il n’y aura plus aucune terre à cultiver, et qu’on se marchera sur les pieds avec une densité de population identique à celles de Dacca ou du Caire.
Et tout ce que trouvent à proposer nos 150 lapins crétins, c’est de réduire la vitesse auto et interdire les pubs ! non mais, ont-ils seulement compris les enjeux de l’écologie ? Je vous le demande.
Alors, vous l’adopteriez ma seule et unique proposition écologique à gains multiples, avec en subsidiaire la question qui suit : les 150 eunuques de la pensée de la convention citoyenne sur le climat ne seraient-ils pas à migrer en priorité ?

Stratégie globale avec l’Afrique.
Piste d’action n° 9 — S’associer à l’Afrique pour garantir une approche équilibrée, cohérente et globale de la migration et de la mobilité 17 .
Pour ce faire, il s’agira d’intégrer de manière équilibrée la migration et la mobilité dans notre partenariat global à tous les niveaux. Nous poursuivrons une approche globale traitant l’ensemble de la route, en travaillant avec les pays d’origine, de transit et de destination. Un accent particulier sera mis sur l’amélioration de la gouvernance des migrations, sur la capacité des pays partenaires à mieux gérer leurs frontières, sur le renforcement des capacités et sur une coopération fondée sur des données factuelles.

Au niveau continental, l’UE propose de mettre en place un cadre commun pour le dialogue sur les migrations et la mobilité entre les deux continents et de continuer à renforcer la coopération trilatérale entre l’Union africaine, l’Union européenne et les Nations unies, en s’appuyant sur l’expérience réussie du groupe de travail sur les migrations. Au niveau régional, l’UE propose de progresser dans la mise en œuvre du plan d’action conjoint de La Valette et des processus de Khartoum et de Rabat avec l’UA, les Nations unies, les États membres de l’UE et les organisations régionales.

Au niveau bilatéral, l’UE devrait mettre au point des dialogues et des partenariats sur mesure dans le cadre de ses relations globales avec les pays africains. Il importe d’assurer la complémentarité et la valeur ajoutée des cadres de coopération existants et futurs.

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Hagdik

SUPER !
J’en suis.
En avant !

Laurent Barre

RIEN À AJOUTER ! ! !

Tempo

Si on renvoie chez eux 35 millions d’Africains, on sauve la planète !
—————————–
vous faite le jeux de ces crétins
la planète n’a jamais été en danger !!
vous allez simplement sauver les villes de France du bétonnage et de la surpopulation

Peg

Programme épatant plein de bon sens auquel j’adhère à 100/100.

ishub

Itou !

Emmanuel Albach

Moi j’ai appelé cela “Le Grand Rembarquement”. Mon ouvrage est réédité le mois prochain…

R2D25

Si on renvoie chez eux 35 millions d’Africains, on sauve la planète !
Sans oublier de leur couper les couilles.

Laurent Barre

Fallait y penser !

R2D25

Pas seulement y penser, le faire.

Vova

Monsieur Jean d ‘ Acre , vous m ‘ avez coupé l ‘ herbe sous les pieds , c ‘ est EXACTEMENT la théorie que je défends depuis des années !!

vive Duterte

Les ecolos pour farces et attrapes alias khmers verts (EELV) sont tout sauf préoccupés par la sauvegarde de la terre et surtout celle du bipède car sinon ils n’ hésiteraient pas à sortir l’ argumentation de Robert Malthus .
Au contraire en la passant sous le boisseau , ils deviennent les idiots utiles du gros patronat destructeur et mondialiste

FleXo

respectez les kmers, les kmers ne sont que le peuple cambodgien, ils n ont rien a voir avec le sens que vos donnez a kmers, qui est integristes ou marxistes…
respectez le peuple cambodgien qui a deja trop soufert des kmers rouges;.ne leur imposez pas votre vision globale et incorecte…d’un mot que vos utilisez à tord.

vive Duterte

Petite correction , monseigneur : il faut retirer de la superficie totale soit 550000 km2
les surfaces non habitables (lacs, forêts, montagnes, rivières,…) et là , on pourrait avoir une superficie habitable inférieure à 500000 km2
La ddm serait alors 67000000 / 490000 = 137 habitants / km2 par exemple , ce qui est gigantesque mais encore inférieur à l’ enfer démographique , belge , neerlandais ou pire encore , bengalais , POUAH !
De plus, on peut se demander en inversant le ratio de ddm si un seul km2 de terre français pourrait supporter la charge écologique de 137 habitants sobres ou voraces .

Joël

D’après le président de Terra Nova, Thierry Pech coprésident du comité des 150 guignols, leur désignation se serait faite sur la base du volontariat.
Qui en avait entendu parler ?
En gros, c’est comme les sondages. Quelques personnes interrogées devant les bureaux de ces offices = l’avis de l’ensemble des Français.
Et pendant que ces 150 pékins décident pour la France, y font quoi nos parlementaires si chèrement payés ? Y jouent aux boules ?

Rebellonous

Renvoyer chez eux 35 millions d’africains ? mais ce serait mon Noël, mon avenir à moi, même si ce serait trop bien pour moi, comme dit mon cousin Gaspard..Mais Madelaine ne viendra pas ( Jacques Brel )

a.hourquetted'are

Bravo, enfin un raisonnement constructif dans ce chaos indéfinissable.
Contactez un membre du RN dès la fin des municipales, pas MLP même, elle est dans autre registre…!

philpat

et tous ces cerveaux qui sont là à travailler pour la france raciste au lieu de développer leurs pays !
la captation des cerveaux par les européens après avoir ramasser toutes les richesses de ce continent! néocolonialisme !

BERNARD

Vous avez raison, et plus généralement, en considérant l’ensemble de la PLANÈÈTTTT, une réduction progressive de la population vers 2,5 à 3 G.humains résoudrait de même les problèmes écolos, surtout qu’ils oublient de nous dire qu’on crèvera de faim avant de crever de chaud du fait de l’épuisement des ressources halieutiques.

.. Mais la convention écolo, ils n’ont pas parlé des migrations

.. Au grand déballage de Micron non plus d’ailleurs

…Remarquez bien que les GJ ne l’on pas fait non plus !! (et pourtant, c’est leur fric qui est pris par les migroïdes !)

Les franco adorent la diversité afro-muzz ils en veulent toujours plus, sinon ils nous diraient le contraire.
Oui le français est devenu un gros con, et µ sait bien se servir de leur connerie.. Edward en satisfait 54% c’est dire !

Patapon

A confondre les causes et les conséquences,nous nous privons des solutions.Mal poser un problème c’est se condamner à ne jamais le résoudre.C’est le théorème du sapeur Camembert.

FCC Cercle Légitimiste de France

Bravo Jean d’ Acre!!! Il faut tous les renvoyer au bled, dans la savane et dans la jungle. Après stérilisation complète de rigueur afin de limiter leur croissance exponentielle. Stérilisation et non castration car nous sommes humains. Ce qui est nettement moins dangereux et sans douleur en comparaison de la castration mahométane.

PIstou

Oui comme pour les pigeons dans les villes leur donner des aliments qui les rendent stériles.

Patapon

Malthus avait raison,mais l’ideologie humaniste de pacotille (qui masque une réalité plus”noire”) ne l’admettra jamais.Valeurs actuelles a sorti un article sur un commerce d’organes humains “halal”à destination des pays du Golfe…Terrifiant,n’est ce pas?

Lire Aussi