Si, si, Marseille est toujours en France !

Cela devient tellement banal et quotidien que je me demande s’il est vraiment nécessaire d’informer sur ces différents faits divers qui traversent et ensanglantent la France du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest.

Cette riveraine se promenait dimanche matin sur un petit chemin de terre qui relie Rodilhan à Marguerittes, dans le département du Gard.

Il est 10 h 15 et elle découvre horrifiée deux cadavres, deux individus exécutés par balles, l’un dans la nuque et le second directement dans l’œil.

Âgés d’une trentaine d’années, la section de recherches de la gendarmerie nous apprendra certainement qu’ils étaient connus des services de police et qu’il s’agit probablement d’un énième règlement de comptes.

Également dimanche matin, mais vers 10 h 30, à Douvaine, dans le département de Haute-Savoie, c’est une jeune maman d’une trentaine d’années, portant dans ses bras son bébé de 18 mois, qui a été très violemment agressée par un individu, alors qu’elle se trouvait à quelques 200 mètres du « Foyer du Léman »,  au lieu-dit Aubonne, un centre d’hébergement et de réinsertion sociale.

Il s’est jeté sur la jeune femme, l’a poignardée puis a projeté le bébé au sol avant de prendre la fuite.

Les deux victimes ont été transportées vers le centre hospitalier de Thonon.

L’individu, dont on ignore l’identité et les origines, est très activement recherché par les forces de l’ordre, et la gendarmerie de Chablais, qui ont déployé un hélicoptère et une équipe cynophile.

Décidément c’est la loi des séries : après Lorient et ce voyou, toujours recherché, qui a renversé deux enfants, dont l’un est décédé et le second en état critique, vendredi, vers 16 h 30, c’est dans le centre-ville de Grenoble (Isère), qu’un individu a renversé, sur un passage clouté, une nourrice et deux fillettes de 2 et 5 ans, qu’elle venait de chercher à l’école.

Transportées en urgence à l’hôpital, les deux fillettes sont entre la vie et la mort.

Âgé de 43 ans, le conducteur de la 206 ne s’est pas enfui mais il a été contrôlé positif aux stupéfiants et placé en garde à vue.

À Marseille qui, rappelons-le, est toujours en France, dans les Bouches-du-Rhône, c’est dans le quartier de la Belle de Mai et dans la nuit de mercredi à jeudi, qu’un jeune homme de 23 ans a été attaqué dans son appartement, au 7e étage, par plusieurs individus munis d’armes de poing et de couteaux.

Menacé de mort il a préféré se jeter du 7e étage et choisir sa mort.

Les policiers, arrivés sur les lieux, ont découvert une jeune adolescente de 15 ans totalement paniquée et un chien égorgé.

Interpellé, un individu muni d’un couteau a été placé en garde à vue.

Simplement pour comparaison : Mardi matin, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), un individu âgé de 29 ans, coiffeur, à qui on avait retiré son permis de conduire, a violemment frappé sa compagne, 21 ans, qui l’accompagnait quotidiennement à son travail, situé à une trentaine de kilomètres, et l’a abandonnée en chemise de nuit, sur la bretelle de l’autoroute A313 vers Pont-à-Mousson.

Après avoir continué à la battre, selon des témoins, il s’est enfui sur les chapeaux de roues à bord de la voiture, sans permis bien évidemment.

Placé en garde à vue, il a été condamné, en comparution immédiate, à six mois de prison, dont trois avec sursis et sans mandat de dépôt, donc laissé en liberté.

Et pendant ce temps-là, ce mercredi 12 juin, les magistrats de Conflans-Sainte-Honorine ont condamné un jeune homme de 20 ans qui avait volé, dans un magasin Franprix, un sandwich et deux bouteilles de jus d’orange.

Intercepté par un vigile, puis livré à la police par le directeur du magasin, qui avait baissé le rideau pour ne pas qu’il puisse s’enfuir, il a été condamné à six mois de prison ferme et incarcéré immédiatement.

Ce jeune homme a déclaré : « Je n’ai aucune excuse, j’ai volé, mais c’était pour manger. J’avais faim et je n’avais pas d’argent. »

Je sais, cela ne se fait pas, on ne doit pas voler, la loi l’interdit, mais tout de même, entre un salaud qui bat violemment une jeune femme et l’abandonne sur l’autoroute en chemise de nuit avant de s’enfuir dans la voiture qui ne lui appartient pas et sans permis de conduire, et qui est laissé en liberté et ce jeune qui a volé un sandwich et deux bouteilles de jus d’orange « parce qu’il avait faim » et se retrouve en prison… je ne comprends plus !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

41 Commentaires

  1. Les allemands avaient bien compris en 1942 ce qu’étaient certains quartiers de Marseille ,en les dynamitant,après avoir expulsé la faune qui y résidait ;Puissions nous en faire autant aujourd’hui .Amen et bon débarras

  2. Mais quand-est ce que la Prison aux îles Kerguelen, projet dont parlait Dupont Aignan dans le passé, va voir le jour. Sûrement pas avec nos lobotomisés du mondialisme

  3. Il aurait peut être pas volé si quelqu’un en faisant ses courses lui avait acheté une baguette, du pâté sous vide, une bouteille d’eau, deux fruits et donné le tout en sortant du magasin ! Je l’ai fait pour un jeune qui faisait la manche devant un hyper et il était super content de pouvoir manger !

      • Si on part de votre fait on ne ferait jamais rien. Alors que le mien dit le contraire !

  4. Il est certain que tout ces « braves jeunes » sont toujours recherchés , courent toujours et qu’on ne les retrouvera pas! Les prisons sont pleines… les policiers qui les arrêtent savent que ja « pseudo-justice » les relâchera rapidement… la violence entraîne la violence! A laisser tout passer voilà où on en est, malheureusement tant que les français n’auront pas été touchés directement par ce monstrueux phénomène ils ne réagiront pas et même…?

  5. La France Orange Mécanique d’Obertone en voie de banalisation.Ou comment un pays hautement civilisé tombe irréversiblement dans la sauvagerie.

    • la recette est connue: importer tout un peuple de culture musulmane

  6. C’est pourtant facile à comprendre, l’état laisse tranquille la délinquance et ces raclures pour qu’ils nous tuent lorsqu’il y aura une guerre civile.

  7. Liste quotidienne ressemblant à une nécrologie privée.
    Hélas, bcp de noms manquent… Si vous voyez ce que je veux dire…
    Garde à vue pour ceux qui ont la vue basse !

  8. J’ai un élément de réponse : celui qui a battu sa femme était peut-être un basané et le voleur de jus d’orange un peu trop pâle.
    Ou alors c’est qu’on ne rigole pas quand il s’agit de défendre les fortunes de la grande distribution !

      • EXCELLANT et c’est bien la vérité ! Tout comme l’histoire du mendiant qui s’est fait voleur d’un pain  » pourquoi avez vous volé  » parce que j’avais faim Mr le juge  » EH bien moi aussi j’ai faim tout les jours, ça n’est pour cela que je vole  » !!!!!!!!!!
        Tout comme le jeune SDF qui a volé dernièrement un sandwich et deux canettes de boisson, il a pris deux mois ferme ! Justice des riches et justice des pauvres !

  9. Sur la fin de l’article, cela peut paraître choquant mais la personne est récidiviste, 3eme fois, et donc la peine de prison a été appliquée ce coup ci surtout qu’il y a a priori violence sur le vigile. C’est tellement simple de commenter les decisions de justice comme cela sans connaitre les dossiers. Et pour plus tard, on parlera de justice laxiste pour les multirecidivistes

    • Ben au moins pendant 6 mois, il aura 3 repas par jour. C’est peut-être ce qu’il voulait.

    • Faut être idiot pour dire ça ! Un mec qui vole 3 fois du jus d’orange ne mérite pas 6 mois de prison ferme mais 3 amendes ! J’appelle pas ça un multi récidiviste. Sinon comment ça se passe pour ceux qui font 3 excès de vitesse ? On doit aussi leur mettre 6 mois ferme car c’est de la récidive ? Ou bien y’a une dérogation parce que ça rapporte beaucoup d’argent à l’état ? Par contre un nègre qui viole une blanche, c’est normal de pas trop le condamner à partir du moment où c’est la première fois… Alors oui la justice est laxiste, et c’est pas en condamnant un voleur de jus d’orange qu’elle aura plus d’estime, sauf des cons.

  10. On peut m’expliquer le titre en rapport avec cette liste à la Prevert?

  11. C’est précisément le but : qu’on ne comprenne plus rien. Nos adversaires veulent nous placer en état de sidération, nous appliquer la théorie du choc, nous mettre en état de dissonance cognitive.
    Il n’y a aucune logique à chercher sauf celle là.
    Le comprendre libère et aide à résister et à tenir.

    • Excellent,Castelnau,je pense comme vous,que nos « sachants » exploiteurs comptent sur nos peurs (légitimes)et le « comment est ce possiblle? »pour nous manipuler et nous conditionner à accepter l’inacceptable,par habituation,lassitude,en nous désarmant moralement.Le scrutin des Européennes en témoigne.

  12. Se qu’il faut comprendre, c’est qu’il faut nettoyer les écuries d’augia que sont devenus cette « justice » et plus généralement tout le système anti démocratique, anti france et la propagande qui va avec !

    • Mais qui va le faire?
      En tous cas pas ceux que le franchouillard met au pouvoir depuis quarante ans.
      Il faut donc d’abord changer de bulletin de vote et éviter d’aller à la pêche les jours J et le ménage se fera naturellement.
      C’est pourtant simple…

  13. une justice de merde qui défend que les voyous et racailles et qui met en prison une personne qui a faim un sandwich c est pas tuer une personne alors oui en France tous ces juges de merde défendent les voleurs ,les racailles ,les violeurs dons justice à deux poids deux mesures la France devient une grosse poubelle plaine de merde et ces juges en fond parti .PAUVRE FRANCE TU COULE ET DANS 5 ANS NOUS NE SERONS PLUS CHEZ NOUS ET A CHAQUE COIN DE RUES ON SE FERA ÉGORGER ,AGRESSER ,VIOLER,mais pour macron c pas grave lui il veut le changement du peuple FRANÇAIS .
    et pas un Français se réveille sur ce qui se passe en France .

  14. Qu’est-ce qu’il y a de juste dans la justice depuis qu’on a accepté ce mot ignoble de « ténor du barreau »qui sous-entend que si vous avez l’argent pour vous en payer un ,vous serez moins condamné ou même acquitté (acquittador)que si vous avez un « commis d’office ».
    On est surpris qu’en faisant appel ,des condamnés voient leur peine nettement abaissée alors qu’elle devrait être exactement la même ,les faits n’ayant pas changé d’une juridiction à l’autre .
    L’alibi ,bien sûr ,c’est qu’on juge des êtres humains ,pas des faits .
    Comprenne qui pourra.

  15. Souvenez-vous de la caricature de Daumier : Un juge énorme et repu assis à son bureau reprend un prévenu maigrichon en deux gendarmes, » Mais moi aussi, j’ai faim et ce n’est pas pour ça que je vole  » Rappelez-Vous Victor Hugo et son pamphlet Claude Gueux, la justice en France est rouge donc, vendu au plus offrant.

  16. et après ,on va s’offusquer qu’un président de tribunal se prend un tir de LBD…………..moi j’y vois des liens de cause à effet, car l’injustice est tellement juste qu’il ne faut s’étonner de rien…………

    • La justice joue avec le feu : l’effet boomerang est en train de se produire ! Et les flics en ont marre de serrer des types, pour les revoir libres, 2 hrs après le tribunal !
      Donc, ils seront réticents à protéger des juges.

      • Necas cela fait DES décennies que ça dure, ce n’est pas d’hier le laxisme est devenu la LOI! Ne rien interdire laisser tout faire mai 68 est devenu un culte… des pouvoirs successifs! G ou D même méthode! Ignorer les faits : pas d’embrouille . Maintenant le feu va être mis aux poudres (comme aux poutres de Notre Dame) et ça risque de faire très mal aux français! Dormez bien « braves gens »…

    • La justice n’etant plus respectable en France,il est normal qu’elle ne soit plus respectée.Et si la peur changeait de camp…?

  17. Pourtant les faits sont clairs et facilement compréhensibles, il faut en tirer les conclusions évidentes et voir si on peut faire quelque chose contre et comment.

  18. 2 poids 2 mesure avec la « justice », dure et impitoyable avec certains mais si laxiste envers les violents, alors que la prison ne devrait être réservée qu’aux voyous qui menacent la vie des honnêtes gens

  19. c est encore et toujours totalement illogique et en tout cas Monsieur Gomez vous continué tout les jours à nous relater ses « faits divers qui deviennent une habitude et les jugements qui en découlent alors au moins merci encore pour ce travail quotidien qui permet par ces exmples de comprendre tjs mieux la justice deux poids deux mesure!

  20. Il n’y a plus rien à comprendre.
    Notre belle France est offerte aux envahisseurs migrants, avec l’accord implicite et l’aide d’une partie des électeurs français.
    Fuyez ce pays si vous le pouvez.

    • Martinez,si vos aïeux avaient sué sang et eau pour ce pays où ils ont vécu et sont morts en Français,vous n’ecririez pas çela.

Les commentaires sont fermés.