Si tu en as marre d’être voilée, labourée ou violentée, balance ton muzz ! 

« Tout dans cette ville est difficile pour les femmes », affirme Shahira Amin, journaliste égyptienne qui défend les droits des femmes au Caire.
Affirmation révélée dans l’étude 2017 publiée par la fondation Thomas Reuters qui place Le Caire comme la ville la plus dangereuse au monde pour les violences faites aux femmes.
http://poll2017.trust.org

Et souvenons-nous de ce témoignage terrifiant de Caroline Sinz, grand reporter de France 3, qui raconte la peur de sa vie sur la place Tahrir au Caire :

https://www.youtube.com/watch?v=PTCxAHzCo5Q

Mais qui pourrait s’en étonner ?
Le Caire n’abrite-t-elle pas le siège de l’université Al-Azhar, gardienne de l’immuabilité des textes coraniques ?
Al-Azhar gardienne du coran, guide pour les croyants, au sujet duquel il n’y aucun doute (Sourate 2 – Verset 2).

Textes immuables qui instaurent la primauté de l’homme musulman sur la femme.

Textes immuables qui traitent la femme de champ de labour du mâle coranique qui y va quand et comme il veut (S2-v223).

Textes immuables qui autorisent le musulman à frapper sa femme s’il craint sa désobéissance (S4-v34).

On s’arrêtera là. Car le « Saint Coran » est la pire idéologie sexiste exemplarisée par le chamelier du désert.
Qui considère que la femme vaut la moitié d’un homme.
Les preuves avec les dizaines de versets discriminants sur l’égalité, le témoignage, l’héritage, le mariage, la polygamie et la répudiation.
L’islam est donc bien aussi une idéologie construite sur les violences faites aux femmes.

Pourtant en décembre 2014, le Général Al Sissi, en destituant Morsi, le Président Égyptien Frère musulman, avait exhorté les théoriciens de l’université Al-Azhar à faire évoluer les textes coraniques.
Qui a soutenu cette criante exhortation qui résume limpidement les tares existentielles de l’Islam ?
Un constat lucide de la nocivité de l’idéologie coranique que tous les chefs d’état dignes de ce nom devraient partager, dénoncer et éliminer du monde occidental !

https://www.youtube.com/watch?v=NJfnquV7MHM

Mais rien ne vint. Pas un verset ne fut abrogé. Car ces barbus restent momifiés dans le chemin d’Allah depuis 1400 ans.
Et la caste politique islamo-collabo ose dire que l’islam est compatible avec nos valeurs républicaines.
Quand on pense que Tarik Ramadan, un successeur du fondateur des Frères musulmans, avait avancé l’idée d’un moratoire sur la lapidation des femmes adultères !
Un moratoire, quelle belle avancée pour la femme musulmane.

Alors cette étude de la fondation Thomas Reuters tombe fort à propos dans le contexte des affaires de harcèlement et d’agressions sexuelles subies par les femmes.
Pour démontrer l’enfumage des féministes islamo-gaucho-immigrationnistes qui s’époumonent à dénoncer la responsabilité du mâle blanc.
La campagne balance ton porc, « pasdamalgame » oblige, viserait-elle le seul mécréant qualifié de porc par le coran (S5-v60) ?

On rappellera à ces pseudo-féministes l’enquête réalisée par « Le Parisien » qui a établi le portrait-robot de l’agresseur sexuel à Paris : un étranger de 34 ans !
http://www.leparisien.fr/paris-75/enquete-inedite-sur-les-viols-a-paris-22-01-2016-5475347.php
Enquête réalisée bien avant les sordides violences de la Chapelle-Pajol, et les nombreuses agressions faites aux femmes par des clandestins majoritairement musulmans, installés dans nos villes et nos campagnes par leurs complices qui nous gouvernent.

Alors saluons toutes ces femmes musulmanes qui prennent des risques en dénonçant les violences qui leur sont faites par le pouvoir totalitaire mahométan. Exigeons de l’état régalien la protection qui leur est due.

Mouvement qui commence à prendre corps et formes derrière le voile qui se lève.

Et exigeons que l’état régalien dénonce les textes de l’islam contraires aux droits de la femme, et mette enfin hors la loi les dizaines de versets du Coran qui appellent au meurtre ou à la soumission du mécréant.

Alors l’intervention de la sinistre inculte Schiappa à l’égalité femme-homme qui oublie de dénoncer d’abord le pouvoir totalitaire de l’islam institutionnalisant l’infériorité de la femme et justifiant les violences faites aux femmes n’est qu’une imposture de plus de ce gouvernement d’islamo-collabos.

Qui ne veut pas y voir la principale cause de la réduction constante de la liberté de la femme, même non musulmane, dans l’espace public français.

A croire que Kamel Daoud, en France, parle dans le désert !

Il est donc urgent que toute musulmane qui en a marre d’être voilée, labourée ou violentée balance son muzz.

Alain Lussay

image_pdfimage_print

22 Commentaires

  1. Certaines l’ont fait, Jacky Trevane ( fatwa: condamnée à mort par les siens), Betty Mhmoody ( jamais sans ma fille) et d’autres encore. Leur point commun? Elles n’étaient pas musulmanes, elles se sont laissées prendre comme des mouches dans du miel et ce sont réveillées dans la MERDE jusqu’au cou. Il y en aurait des muzz a balancer!

    • GAVIVA
      A lapider, peut-être ? qu’est-ce qu’il en pense, le Ramadan, d’une lapidation des jeunes et vieux porcs dégueulasses et nauséabonds ? Ce serait dissuasif, n’est-il pas ?

      • Ils excisent leurs femelles et pensent qu’enlever un petit bout de peau c’est pareil. Ils sont trop douillets voyons!

  2. C’est plus simple un bon musulman doit vivre dans son pays . Dans l’Europe il n a pas sa place , GO-OUT .

  3. Et sinon, il y a aussi des vieux dégueulasses qui se permettent quelques mains baladeuses, l’air de rien sur des rédactrices…

  4. Ca doit etre la farce culturelle de l’annee !….. Biensur que non elles iront se plaindre …Los muzzos n’attendent que ca pour les assassiner …. Ils sont incapables d’aimer comme des etres normaux …. De la facon ils traitent leurs biques on sait ce qu’il se passe dans leur chambre a coucher !…. Elles prefereront a se faire battre que denoncer quoi que ca soit … Ca fait partie de leur culture martyr au nom d’un divin exaspere… Je ne pourrais jamais assumer le nom de -ieu en ayant mis bas des imbeciles qui n’apportent absolument rien a qui ce soit…. Aucun honneur, aucune civilite, aucun respect… RIEN !…. Un choux fleur pour cerveau ….

  5. Oui, très ambiguë ce hashtag « balancetonporc » sachant que la bien pensance ne tolère pas qu’on puisse comparer un porc à un musulman sans être catalogué de facho.
    Il ne fait pas que cibler les kouffars, il en dédouane surtout les mahométants, pourtant les principaux concernés.
    « balancetonimam » aurait été bien plus utile à la cause des femmes, mais tellement peu en phase avec l’idéologie nazislamiste qui est au pouvoir.

    • Normal qu’on soit catalogué de facho…..mettez vous deux minutes à la place du porc!

      • C’est pas faux! De plus, le comparer à un musulman est la pire des insultes qu’on puisse faire au porc. Mea culpa.

  6. pas malin, en tout cas, de la part de France 3 d’envoyer une journaliste, jeune et blonde et, qui plus est, jolie fille, dans cette cage aux fauves dégénérés, afin d’y réaliser un reportage ! On n’a pas idée ! Quand on sait ce qui se passe dans les pantalons ou les chemises de nuit de ces « êtres », on envoie des reporters genre Chabal, pas une femme !

  7. Merci pour l article , les femmes en France musulmanes qui ne veulent pas suivre cette religion de malades ont les retrouvent dans les centres d accueils placé par les ass sociales elles sont souvent battues et certaines refuses de porté le voile , alors continué comme cela et voila se qui attend aux femmes Françaises la soumissions

  8. Mais ! Nom d’Allah ! Pardon ! Nom de Dieu !
    Que toutes ces Femmes manifestent !
    Que tous les muzz pacifiques en fassent autant !
    Je ne vois personne ! Alors, tous dans le même bain !

  9. C’est malheureux à dire mais les musulmanes sont masochistes. Si ce n’était pas le cas, elles devraient flinguer leur tortionnaire mais comme ça ne se produit pas, on peut dire qu’elles sont maso. Simple et clair. Alors pourquoi s’en inquiéter ? Ca ne présente aucun intérêt et puis, c’est leur soupe, qu’elle se débrouillent avec leurs dégénérés.

Les commentaires sont fermés.