Si un référendum était organisé sur la burqa, une majorité écrasante demanderait l'interdiction de ce vêtement infâmant !

Je suis une souchienne ! Et alors ?
Et je n’ai aucun problème avec mon identité . Ce sont ceux qui nous divisent en souchiens et souchiennes d’un côté et non souchiens de l’autre qui nous causent problèmes. Et dans ceux-là les plus virulents sont ceux qui veulent enfermer les musulmans comme ceux de culture musulmane dans une communauté sur des bases ethniques, religieuses et politiques. Avec la complicité de gouvernements de droite comme de gauche, ils veulent nous imposer l’équation identité = religion. Mais nous, nous avons lutté pour que le peuple élu soit le peuple souverain. Et nous sommes des citoyens non soumis à une quelconque religion mais aux lois de la République issues de notre Révolution française.
Je n’ai aucun problème avec mon identité : je sais d’où je viens, je connais le combat des révolutionnaires pour obtenir la fin de l’absolutisme royal, je sais le combat des Républicains pour obtenir que Église reste chez elle ! et État souverain chez lui .
La devise de la République  » Liberté, égalité, fraternité et laïcité » a été obtenue par du sang et des larmes. La lutte des résistants pour obtenir tous les acquis dont bénéficient tous ceux qui vivent sur notre sol, d’origine immigrée ou non, c’est justement l’égalité entre hommes et femmes, c’est la Sécurité sociale, c’est les retraites, c’est l’école publique et laïque pour tous les enfants ! Le combat pour l’instruction pour tous, mes aînés l’ont mené et nous l’avons continué, nous les enseignants laïques avec tous les parents attachés à cette école.
Jusqu’à mon dernier souffle, je défendrai cette République laïque et cette école pour tous ! Le fameux  » Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur » est resté au travers de la gorge de tous les enseignants. Jamais les maîtres de cette école publique n’avaient été pareillement insultés.
Mais le président sait très bien ce qu’il fait : il va accuser les Lumières d’être la source de tous les crimes et préparer l’entrée en scène de toutes les religions ! La religion devient « le futur post idéologique du monde » ( Mélenchon) . Il fait d’une pierre deux coups : Il met à bas tous les acquis de la résistance et les remplace par l’assistance religieuse !
Le film  » Walter, retour en résistance » retrace le combat des résistants et donne la parole à ces hommes qui ont lutté contre l’oppression nazie. Ils sont vieux, mais magnifiques et vous donnent une pêche !
C »est bien cette résistance qu’il nous faut retrouver, nous féministes et laïques. Notre combat doit être social ( défendre nos acquis, lutter contre le chômage, la précarité, les licenciements ) mener un combat pour la République sociale, mais en même temps, mener un combat laïque contre toutes les atteintes à la laïcité.
En ce moment, je distribue des tracts pour le débat du 5 décembre à Vénissieux. Je rencontre des citoyens et je suis stupéfaite, j’entends leur colère contre ces islamistes qui veulent enfermer les femmes en burqas ou niqabs. Ils soutiennent notre combat avec une majorité écrasante !! Ils « m’eng… »
– Mais pourquoi VOUS n’avez pas commencé plus tôt ? On n’en peut plus dans nos quartiers, les islamistes font la loi !

Si un référendum était organisé sur la burqa, une majorité écrasante demanderait l’interdiction de ce vêtement infâmant !

C’est bien là le problème : les islamistes, eux, ont commencé leur offensive tôt, ils sont militants et ont des relais , les « indigènes de la République » et leurs soutiens dans les partis politiques de droite, mais aussi de gauche ( hélas).
Le combat ? C’est tous les jours . A la piscine que je fréquente trois fois par semaine, je vois l’autre jour, en sortant de l’eau, une femme voilée assise au bord, hidjab et chaussures à la main. Je vais voir les maîtres-nageurs et demande :  » Comment cette femme habillée peut-elle rester au bord de l’eau ? je croyais que seules les personnes en maillot de bain avaient le droit d’être au bord de la piscine ? C’est le règlement affiché ? »
Le personnel, à l’entrée, avait eu un moment d’inattention et hop ! On enfreint le règlement. La femme en hidjab a été obligée de sortir . Non sans m’ insulter, probablement, en arabe mais quelle importance ? Le personnel m’a dit que les tentatives pour essayer d’enfreindre le règlement sont incessantes !
J’ai aussi vivement protesté (téléphoné à l’académie) en voyant une classe de CM2 avec 3 accompagnatrices voilées ! A ma question, l’enseignante m’a dit que c’était une école publique mais elle a refusé de me donner le nom de l’école. J’attends une réponse téléphonée mais je vais aussi écrire.
Quand l’offensive des islamistes est tolérée par des enseignants de l’école laïque, là, mon moral en prend un coup ! Savent-ils bien ce qu’ils font, ces maîtres ?
Je n’ai pas de problèmes avec mon identité mais j’ai mal, très mal à ma laïcité !
Aussi, pour me soigner, je continue NOTRE combat et vous invite à soutenir ces laïques qui organisent le débat sur la burqa à Vénissieux !
Organisé par l’ADLP le 5 décembre de 15h à 19h
Salle Erik Satie, rue Prosper Alfaric (métro D puis bus 93)
avec Michèle Picard (maire de Vénissieux)
Hubert Sage (Association de libres penseurs )
Michèle Vianès (Regards de Femmes)
Pierre Cassen (Riposte Laïque)
Faiza Alami (NPNS)
André Gérin (député du Rhône Commission d’information sur la burqa)

Mireille Popelin

image_pdf
0
0