Si vous voulez vraiment défendre la laïcité, n’attendez rien du GODF !

Publié le 3 septembre 2012 - par - 782 vues
Share

En effet dans ce très bon numéro 266 de Riposte Laïque, deux articles (Hubert Sage et Kamel Dahamat) interpellent le G.O.D.F. Surprenant peut-être par les temps tristes et dangereux qui courent, de demander à une obédience maçonnique en l’occurrence le G.O.D.F, à la fois de nous protéger des  » islamo-fascistes »et de lutter contre  » le totalitarisme » de l’Eglise catholique. Rien que ça.

C’est beaucoup demander à cette Obédience, en extériorité, alors qu’elle a plutôt des difficultés en intériorité. Très préoccupée, qu’elle est, par sa chasse à sa chasteté virtuelle du politiquement correct, et de travailler discrètement à l’émancipation de ses « adhérents » sur les deux hémisphères. Et puis n’est-elle pas, elle aussi, dans l’intemporel, comme les trois anciennes et n’a pas le temps ainsi de s’occuper de qui appartient à César ? Pourtant n’est-elle pas celle qui se réclame d’être la seule à avoir « les pieds dans l’argile » ?

En conséquence à mon avis,  au prochain Convent il ne se passera pas grand chose, sinon le renouvellement des élites nationales, qui se garderont d’inscrire des onomatopées du style « à bas la calotte » après vive La République à l’issue des « réunions » obligatoires.

En effet le G.O ne s’ouvrira pas aux femmes et il n’entreprendra aucune action contre les dangers potentiels contre la loi du 9 décembre 1905 que portent les religions monothéistes et notamment, et encore moins,  sur la plus récente des trois qui, elle, affiche haut et clair son dédain sur la démocratie, sur le respect des autres, sur le respect de la Femme, sur  le respect des Valeurs républicaines et notamment sur le respect des Lois Humaines civilisatrices qui le permettent.

Seul l’ancien sérénissime Grand Maître, dans son blog, a élevé le ton sur les dangers que faisaient courir à notre République les Religions, dites  grandes, et notamment la cadette.

Donc silence radio et comptes rendus éventuels, à postériori, des grandes réflexions, sur la marche irréfragable de l’Humanité.

Peut-être que les responsables actuels de notre Pays pourraient lui demander de « faire un travail » sur :

– le mariage (pardon, »l’union ») des homosexuels,

– le vote des étrangers à nos élections démocratiques dites locales.

Sait-on jamais ?

Le G.O.D.F continuera, comme sous les Monarchies, comme sous Napoléon, (Laïcité en moins) comme sous les Cinq Républiques, comme sous De Gaulle, comme sous Giscard, comme sous Mitterrand, comme sous Chirac, Sarkozy et Hollande à discourir inlassablement sur la Laïcité (Commission permanente) et à ne rien faire publiquement quand celle-ci est gravement menacée.

Merci Messieurs pour vos articles sur la défense de nos valeurs de La République.

Jean-Robert BERNARD

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.